Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des toilettes pour transsexuels à l’université de Tours

"Un petit réseau s’active"

L’université François-Rabelais prend deux engagements pour les étudiants transgenres  : elle officialise le prénom d’usage et ouvre des toilettes neutres.

Tout a commencé par cet étudiant de 1re année de psychologie venu frapper à la porte de la chargée de mission diversité, égalité et handicap, Concetta Pennuto, à la rentrée 2016. Inscrit sous un prénom féminin, il se fait appeler Charly, et vient de s’engager dans un parcours de réassignation de genre. « Je leur ai raconté mon histoire, mon parcours, et j’ai évoqué les problèmes que les étudiants trans rencontrent à la fac », explique ce jeune engagé.

L’université de Tours décide de s’emparer du sujet en s’appuyant sur la loi de 2016 contre les discriminations de genre. « Même si cela ne concernait qu’un seul étudiant, c’est important qu’il puisse poursuivre ses études dans les meilleures conditions, c’est une question d’égalité des chances », affirme la chargée de mission à l’égalité, fermement soutenue par le président de l’université Philippe Vendrix. À Tours, une dizaine d’étudiants seraient concernés.

[...]

Pionnière en la matière, l’université François-Rabelais essaime déjà dans celles de Grenoble, de Rennes 2, d’Angers ou de Montpellier. « Un petit réseau s’active », se félicite Concetta Pennuto.

Lire l’intégralité de l’article sur lanouvellerepublique.fr

Sur le lobby LGBT, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout cela est très bien, mais on aimerait apprendre que le même zèle est déployé pour l’accueil des enfants handicapés en milieu scolaire, ainsi que pour les adultes eux aussi handicapés, en entreprise. Mais là il semble qu’il y ait moins d’empressement.

     

    • Oui, ca me rappelle qu´il y a une quinzaine d´années j´avais été affecté dans un bahut délabré de Massy, portant le nom d´un résistant.
      J´avais notamment en charge une classe de sourds, dans une salle, avec comme formation, une rencontre avec la titulaire que je remplacais pour dépression -étonnant non ?-, et aucun matériel spécifique. L´Éducation Nationale est déjà un désastre pour les enfants dans la norme ; alors pour ceux qui ne le sont pas, ils doivent compter exclusivement sur les parents pour chercher et souvent créer des structures adaptées. Dans ce cas, un sourd peu intégrer une classe normale et lire sur les lèvres -c´est très impressionnant-, sinon c´est le drame social, car ils restent enfermés dans leur monde. Très marquant comme expérience.

      Effectivement, c´est plus important de traiter les vrais problèmes comme les toilettes pour les genres.


    • #1800783
      le 13/09/2017 par Nicolas Bleu Blanc Rouge
      Des toilettes pour transsexuels à l’université de Tours

      Tu as totalement raison Lancien .

      Surtout qu’il y a bien plus de handicapés physiques ou mentals, que de transexuels en France.


    • #1800901

      Bien vu, Lancien@

      Je me suis fait exactement la même réflexion.

      Je ne sais pas aujourd’hui mais il y a une quinzaine d’années, il était extrêmement difficile d’obtenir des établissements scolaires l’application des circulaires concernant les dispositions prévues pour les élèves dyslexiques ou porteurs de certains handicaps, telle l’autorisation d’utiliser un ordinateur pour les examens écrits par exemple.
      Et il fallait déjà avoir de la chance généralement pour être au courant de ces dispositions, la plupart des établissements scolaires ne faisant pas état de ces dispositions. Heureusement il y a une quinzaine d’années, il y avait déjà internet et les parents s’échangeaient les informations par ce biais.


  • Ca va attirer les voyeurs et les minis cameras !


  • Dommage je ne suis plus étudiant, sinon

    1/ je m’inventerais un nom d’usage (Adolf serait du plus bel effet, ou Adolfinette puisque je deviendrais femme) et

    2/ je squatterais ostensiblement les chiottes transgenres pour faire chier et, accessoirement, mater les gonzesses transformées en mecs (encore que là faut faire gaffe à pas se tromper, voyeur devient un métier à risque).


  • Les transexuels ça n’existe pas : quand la nature a décidé de donner des chromosomes XX à une fille et des chromosomes XY à un garçon, c’est pour la vie . Même si on me coupe la bitte, mes chromosomes Y ne vont pas devenir "X" .

     

  • En France les merdias parlent beaucoup trop des minorités, sexuelles, religieuses, raciales comme s’ils voulaient les faire passer pour des majorités . Mais après tout Macron n’a recueilli au premier tour que 18% des inscrits !

     

  • #1800771
    le 13/09/2017 par Blanchette des Pyrénées
    Des toilettes pour transsexuels à l’université de Tours

    Et moi je me prend pour une vache ,aurais-je droit à une mangeoire à la cantine ?
    Et aurais-je droit de defequer mes bouses en marchant dans la cours ?
    Ou non ?
    A tous mes amis trans-bovins ?
    Ensemble faisons plier l’université !
    Meuuh, Meuuuuh, Meuuuuh, le combat continu !

     

    • #1800841
      le 13/09/2017 par Biquette belliciste
      Des toilettes pour transsexuels à l’université de Tours

      Moi je me sens chevre je suis avec toi Béééé, Béééé le combat continu !
      Je veux pas des profs mais des bergés et brouter de l’herbe à la récré !!!!!!
      Bééééééééé, Bééééééé power !!!!!!!!!!!!!


    • J’adore !!!
      Il n’y a que par l’absurde que l’on peut démonter aux innocents les mains pleines la bêtise de leur argumentation illégitime.


    • Mais bien sûr que c’est possible ! Dites 3 fois la formule "LEF, LEF, LEF, DDH" ( dont je vous livre ici le secret => Liberté, Egalité, Fraternité, Droit De l’Homme => à ne pas divulguer s’il vous plaît, ceci doit rester un secret d’initiés ), et vous verrez que la caverne d’’ "Amis bobos" s’ouvrira regorgeant de merveilles pour vous.


    • Je suis une brindille d’herbe transgénique transgenre et je m’offusque qu’on me marche et qu’on me chie dessus. C’est une micro-aggression,m raciste !


    • #1800865

      Myaou, Myaou, moi je suis un chat transgenre et je veux des litières dans les classes Myaou Myaou et du ron-ron à la cantine !!!!!!


    • Moi je me sens chien et j’estime avoir le droit de pouvoir pisser sur les lampadaires de l’université.
      C"est discriminant de m’imposer des toilettes.... ;(


    • #1801498

      Blanchette des Pyrénées, je n’ai jamais autant ri à la lecture d’un commentaire.... et sur ER, confrontés à la triste réalité, c’est pas si souvent qu’on peut le faire...


  • #1800798

    Ah oui, effectivement ce/cette petiot a bel et bien un problème : pour preuve, il fait fac de psycho ! Quelle folie ! ^^


  • C’est qui Tours, c’est Lang ?

     

  • "il se fait appeler Charly" C’est marrant il porte bien son nom ce truc là !
    Quelle décadence.M’enfin tout est bon pour rabaisser le peuple sain d’esprit.Mais a force de provoquer....
    Il pisse assis debout ou a genoux ?


  • En fac de psycho ? Ca veut dire qu’un jour, si j’ai besoin d’un psy, je peux me trouver face à Charly pour aller mieux ? Mais...Elle va bien, lui ; Charly ?


  • La révolution par les toilettes, ca commence bien.

     

  • Ce genre de pratiques dans les universités, couplé au harcèlement imaginaire de Marlène notre ministre.. ça fait belle lurette que ça existe aux US, allez jeter un oeil sur quelques vidéos de Ben Shapiro ou Milo Yiannopoulos, c’est ce qui nous attend.

    Les universités US, des usines à cinglés.


  • #1800864

    Un tel cinéma pour 10 étudiants... Quel foutage de gueule, la dictature des minorités en action.

     

  • Je prie pour que tout cela ne soit qu’une mode qui passera un jour, quand la morale reviendra et quand le peuple en aura marre et se débarrassera de ces deranges.

     

    • Capter l’argent public en se servant des minorités n’est pas une mode, c’est une extension de marché. Cela permet de débloquer des sommes rondelettes sur le dos de quelques égarés ou de ceux qui souffrent et ainsi permettre à des escrocs de vivre confortablement. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisque c’est la base.


  • Et le petit symbole sur la porte des toilettes transgenres, ca va être quoi ???

    Une femme à barbe avec une robe, ou un homme avec de la poitrine ???

    Il faut aller au bout du concept et créer 2 toilettes pour les transgenres, pour éviter toute forme de discrimination...

     

  • #1800920

    A quelle vitesse court Charly ?


  • #1800921

    Pour aller jusqu’au bout, il faudrait des égouts séparés pour que les déjections ne se mélangent pas.


  • Egalité de chances ?
    D’accord donc ils investissent dans des chiottes pour cette créature "unique" et (bien sûr) socialement indispensable et utile (qui laissera après d’elle un héritage social et une descendance, oui oui) mais par contre ne laissent pas passer à la fac des élèves ayant obtenu leur bac avec mention...

    Il y a un problème la.


  • Les universités françaises sont dirigées par de dangereux idéologues dont les centres d’intérêt sont très éloignés de ceux du peuple français.


  • Ils sont plus doués dans ce genre d’exercice que pour trouver du boulot aux Français ou créer des entreprises, ou voire même pour apprendre quelque chose aux gamins .Savoir où ils vont chier ou pisser, ça c’est d’une importance capitale, c’est une histoire de vie ou de mort .Leurs idées fécondes s’arrêtent aux chiottes, c’est sûr qu’on est loin des frères Lumière ,nous ça serait les frères" lumière éteinte" . La connerie arrive à son paroxysme, bien qu’il nous en sorte une tous les jours .Je vois que les idées ne manquent pas ou serait-ce une branche de la psychiatrie qui aurait fait son entrée à l’université de Tour.


  • Ils n’ont pas fini de s’en prendre aux enfants , c’est le terreau fertile de la propagande, avec ca ils s’assurent la révolution permanente et la division si utile a ceux qui veulent dominer et imposer leur système matérialiste et satanique .


  • Je suis Charly.

     

  • Il faut couper les subventions.
    Notre argent n a pas a servir pour des déviances comme celle ci. Si l état n avait pas autant d argent , nous serions concentrés sur l essentiel et il n y aurait pas de place pour ces idéologues égalitaristes .


  • #1800992

    Les toilettes transgenres ne sont que de la mixité, car le système idéologique ne veut plus de différence, homme ou femme.
    Je plains sérieusement les femmes, elles devront se retrouvées, avec la propreté des hommes, dans leurs lieu, très intimes.


  • D’ailleurs ,il me vient une petite réflexion .C’est quoi des toilettes transgenres ?? Qui a t-il de spécial ,le trou de la cuvette est plus gros ?


  • En fait ils n’ont rien compris ces zozos ! Il ne s’agit pas de faire des toilettes spécialement pour transgenres, puisque un transgenre selon la théorie officielle, est soit homme ou femme ! Un transgenre est soit un homme qui a décidé de se considérer femme, soit une femme qui a décidé de se considérer homme indépendamment qu’ils/elles prennent un traitement hormonal, se soit faire opérer... Interdire l’accès aux toilettes à un transgenre femme avec une grosse paire de roustons au cul et une barbe bien fournie serait une honteuse discrimination !
    La mesure logique est celle qui est (était ? Trump l’a interdite ?) appliquée aux USA, c’est à dire autoriser les toilettes pour femmes aux hommes biologiques qui se considèrent femmes et vice versa, et pas de faire des toilettes spéciales transgenres !
    C’est comme avec le sport, on n’a pas créé une catégorie transgenre ! On ne fait qu’accepter les trans en fonction du genre qu’ils se déclarent.


  • #1801088

    L’Université de Tours sera donc connu non pour la qualité de son enseignement mais pour ses chiottes pour transsexuels...cela reflète bien la médiocrité de notre époque ou le superflus est érigé en système ou en dogme... Triste époque...


  • C’est complètement bête comme idée.

    Car ils nous cassent les couilles avec le fait de revendiquer la différence et tout, et tout, etc, etc. C’est le progrès, bla bla bla...

    Mais le fait de faire construire des chiottes neutres montre clairement un manque d’acceptation de soi. Ces personnes n’assument vraiment pas qui elles sont. On les sent perdues.

    Et je ne considère pas être une force, le fait de se battre pour des WC dans lesquels tu passes 5 mins à tout péter dans la semaine.

    C’est vraiment un combat de chiottes...

     

  • @ Titus
    Ce que vous me dites est évident, effectivement, je n’avais pas compris. Merci


  • "Un petit réseau s’active"
    En effet...


  • Je n’ai jamais compris pourquoi ne pas faire des toilettes uniques...


Commentaires suivants