Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un sprinter transsexuel américain remporte deux courses féminines

Le sport est-il compatible avec l’idéologie ?

Andraya Yearwood est un garçon américain de 15 ans qui « se sent » fille, et est donc autorisé à courir dans des compétitions féminines. Problème : il commence à écraser la concurrence...

Les médias sont obligés de le reconnaître : à côté des sprinteuses alignées à Hartford pour la Connectitut Interscholastic Athletic Conference (CIAC, une compétition inter-écoles à l’échelle de l’État), le physique d’Andraya Yearwood en impose. Logique : Yearwood n’est pas une fille, mais un garçon, au seuil de la virilité d’ailleurs si l’on en croit sa moustache naissante. Mais en tant que transsexuel déclaré, il peut courir dans les catégories féminines, avec celles qui ne disposent donc, le plus naturellement du monde, que d’une musculature féminine. On n’est pas sûr que ça marche au Texas, mais le Connecticut, en tout cas, le permet.

Évidemment, Yearwood, malgré un style de bûcheron, domine la compétition et a remporté deux courses importantes à la CIAC, il y a quelques jours. Suffisamment pour que les médias tentent de colmater les brèches de l’idéologie égalitariste, tout en reconnaissant tout de même que l’affaire pose un léger problème. Il faut savoir que Yearwood n’a pas subi de traitement hormonal avant de commencer à s’aligner en compétition, ce qui signifie que son physique est masculin et que la seule chose qui le rattache à la condition féminine est donc la théorie du genre, qui postule que pour être une femme ou un homme, il suffit de le choisir. « Dans le cadre de compétitions sportives, est-ce juste ? », se demande-t-on outre-Atlantique. La réponse est évidemment non, comme l’a peut-être suggéré à mots couverts la favorite battue, Kate Hall :

« C’est frustrant. Mais c’est comme ça de nos jours... Je ne peux pas réellement dire ce que je veux dire. Mais il n’y a pas grand-chose que je puisse faire contre ça. On ne peut pas blâmer qui que ce soit. Ses temps ont ralenti cette saison ; si j’avais fait ma meilleure course, j’aurais pu gagner. Ça ne s’est pas passé comme ça. Je ne me sentais pas bien depuis trois jours, mais je n’ai pas d’excuse. Autant que je sache, elle est vraiment sympa, et c’est tout ce qui compte. »

L’idéologie contre l’ordre naturel,
à lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a eu une autre histoire de ce genre, comme la victoire de Stella Walsh (en réalité un homme) aux jeux olympiques de 1932 à Los Angeles.
    En 1969, sa masculinité avait été révélée.
    A l’époque seulement, il devait se cacher pour tricher. Désormais cela peut se faire au grand jour. On n’arrête pas le progrès.


  • Ah ah ah... Moi aussi je pense être une femme je peux aller prendre ma douche avec les filles à la piscine ?
    non mais n’importe quoi...


  • On peut esperer que cette bande de malade mentaux commence a realiser les failles de leur folle logique.
    On peut esperer, mais pas trop quand même, comme on dit " ils sont loin dans le bois " ...

     

  • Je croyais qu’hommes femmes étaient « ilselleslégos » ?

    Suis sûr qu’un combat de boxe, de kickboxing ou autre entre un mec et une nana ça ferait un carton et rapporterait du fric :) il ne vont encore pas jusqu’au bout de leur connerie !

    Bah oui, s’ils sont égos autant les mettre à égalité sur un ring !

     

  • Jusqu’où peut aller le ridicule de la société libérale anglo-saxonne (modèle planétaire).


  • Ça prend vraiment une société parallèle, celle-là est pourrie.



  • "Autant que je sache, elle est vraiment sympa, et c’est tout ce qui compte. »



    Eh bien NON !

    Cette conclusion serait valable dans un concours de sympathie, mais certainement pas dans une compétition sportive.

    Thémistoclès


  • "Elle est vraiment sympa, et c’est tout ce qui compte."

    On s’en fout qu’il ou elle soit sympa (ce qui est certainement le cas, d’ailleurs. Plus de 99% des gens sur Terre le sont). Il a un physique d’un homme. Il doit donc concourir dans cette catégorie.

    Ça ne devrait pas aller plus loin que ça, normalement. Rien à foutre de ce qui se passe dans sa tête.


  • Chromosomes homme XY. Chromosomes femme XX. On apprend ça en 5ème au collège.

     

  • et l’autre cruche qui declare "elle est sympa" nan mais on est nous là ???


  • ..."...autant que je sache,elle est sympa..." ....crétinerie...manquerais plus qu’il morde !..


  • #1795000
    le 04/09/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Un sprinter transsexuel américain remporte deux courses féminines

    La réponse de la favorite battue, Kate Hall est édifiante de soumission/résignation aux caprices du jour.
    Comment les féministes se dépêtrent de ce casse-tête ?
    Le ridicule tuera-t-il ?


  • Si vous avez regardé le mondial d’athlétisme à Londres, vous étiez sûrement bouche bée lors des courses 1500 et 400m féminin avec des athlètes androgynes (toutes noires, n’y voyez aucune marque de racisme) de 20cm de plus en largeur et en hauteur, avec 15m d’avance sur les autres. Du grand n’importe quoi. Les commentateurs français avec leurs sornettes de respect, faut pas se moquer etc.., par contre les commentateurs suisses se sont lâchés ! Ils ont même fait un reportage sur ces différences soi-disant génétiques et hormonales (taux de testostérone plus élevées qu’un homme normal !!!).
    Le sport télévisuel està l’image du monde décadent


  • #1795004

    Est-ce qu’on a le droit d’écrire que la perdante mérite des baffes ?


  • Ce qui montre qu’en général un homme est plus fort qu’une femme.
    Pour que les vraies femmes est la possibilité de gagner il faut organiser des compétitions à part pour les trans.
    Si non c’est de la discrimination envers les femmes biologiques et c’est donc condamnable.
    En final à foutre la merde en faisant du sociétal au lieu du social, nos politiques se prennent les pieds dans le tapis.


  • Non à la discrimination sexiste !
    Si l’on veut vraiment respecter l’identité de chacun, il n’y a pas trente-six solutions. Il suffit de supprimer la distinction des sexes dans le sport. Que toute compétition sportive devienne mixte, et même neutre, parfaitement indifférente au sexe (masculin, féminin, intersexe) et au genre, comme elle l’est à la religion, à la prétendue race et à l’ethnie.
    Idem pour les handicapés. Pas de discrimination. Unijambistes, trisomiques, sourds-muets, bègues et aveugles, tous enfin à égalité dans les starting-blocks !

     

    • #1795030
      le 04/09/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Un sprinter transsexuel américain remporte deux courses féminines

      Non aux discriminations !
      Tous les êtres humains égaux dans le même sac, les J.0. à la déchetterie !


    • Excellente idée pour aller au bout et disqualifier leur logique égalitariste et non discriminatoire :) Ca aurait le mérite de replacer les choses selon l’ordre naturel, indiscutable idéologiquement !


    • C’est vrai ! Je me suis souvent demandé pourquoi on séparait encore les hommes et les femmes dans les compétitions sportives ! Même pour des trucs de tantouzes comme le billard il me semble qu’il y a séparation avec des tournois féminins et masculins !
      Dans la même veine je ne comprends pas pourquoi on interdit encore la polygamie !
      On vit vraiment une époque pleine de contradictions !


    • Pourquoi faire une discrimination entre valides et handicapés ?
      Et les nudistes ? Tu y as pensé aux nudistes ?
      Fasciste !


    • Dans les sports mécaniques (karting, courses de motos ou de voitures...) la compétition est mixte. Les filles y sont opposées aux garçons. Ce sont des sports où la force physique ne compte presque pas, où le mental représente 95% de la performance du pilote, mais les filles y sont rares. Et il n’y en a aucune (ou presque) à haut niveau.
      Physiologiquement cela s’explique bien sûr, les filles sont défavorisées (en particulier par leur instinct de conservation plus fort que celui des garçons). D’ailleurs les fédérations - conscientes de cet état de fait, sans jamais poser de mots sur le "problème" - créent ponctuellement des compétitions réservées aux filles.
      En outre, les garçons sont souvent admiratifs des filles qui osent s’aligner contre eux, et - contrairement à une idée reçue - les actes ou propos machistes dans ces sports à risques, sont rarissimes.


  • Pas de traitement hormonaux, à parier c’est un bon gros troll qui sait très bien ce qu’il fait, à savoir révéler le ridicule de la théorie du genre.

     

  • Ben non ! Jusqu’où va-t-on descendre ?


  • Non, docteur, je n’ai pas la haine. Non je n’ai pas de pensées négatives. Non, je n’envisage aucun supplice chinois, aucune solution radikale und définitive. Oui, j’aime les femmes à barbes, les jeunes en questionnement de genre. Oui j’irai à la gay-pride en costume cuir et latex. Oui, je partage les bonnes valeurs des grands acteurs du net et d’Hillary Clinton.

    Oh ! Putain, je vous mens docteur, je fais des efforts mais j’y arrive pas. Autre problème, j’ai des fantasmes étranges. Par exemple, ètre père de famille nombreuse et chrétienne dans une ferme d’Alabama au début du XXeme siècle. "Lucinda, ma vraie femme chérie, attèle la cariole, on emmène les enfants à la kermesse du révérend Crow !"

    Je vais doubler les doses du traitement. Il n’y a pas de raison que je ne puisse pas m’insérer dans la société.


  • C’est la porte ouverte aux sportifs escrocs !
    Puisque les champions gagnent argent, honneur et sélection gratuite en Université prestigieuse, n’importe quel gars s’inventera une transition "transexuelle" pour concourir et gagner des courses féminines.
    Une fois le pactole ramassé, le mec arrêtera les hormones "féminines".


  • On arrive aux bouts de la politique d’égalité, au moment ou à trop vouloir d’égalité il n’y en à plus du tout ! Reconnaitre l’égalité des transgenre dans le sport c’est reprocher aux femmes de ne pas avoir la musculature d’un homme.

    L’égalité c’est pas forcément ce qui est le plus judicieux, l’équité parait mieux.


  • Quand on aborde la connerie, il est nécessaire de faire une synthèse aurait dit Audiard : synthétisons donc et que les fédérations sportives envisagent une catégorie LGBTQRSTUVWXYZ...
    Ainsi les mâles s’affronteront entre eux, les femelles aussi, ainsi que les autres créatures du Grand Mickey. Et que l’on ne vienne pas nous dire que les noirs zoukent mieux que les jaunes et que les blancs ne savent pas sauter ce qui les rend vert de rage. Il suffit.

     

  • Une génération pourrie , la decadence absolue, la bêtise sans limite


  • Il n’y a plus qu’à esperer que ce soit une grosse escroquerie au genre. Et ça, ce serait génial et subversif.

    Si j’avais un fils sportif je lui dirais de se faire passer pour une fille transgenre. Il gagnerait tout jusqu’à ce que les gens finissent par ouvrir leur gueule (on voit bien dans l’article en anglais que tout le monde se chie dans son froc et personne n’ose rien dire... Quel courage !).


  • #1795109

    Pitié les gars (et les nanas aussi, hein ! Et les trans, et tous les autres...) remontez moi le moral, je viens de faire un gosse dans ce monde de déglingués, n’y a t-il vraiment plus aucun espoir ?

     

  • Le seul fait qu’un transsexuel né homme décide de s’aligner au départ de compétitions féminines montre - avant toute chose - qu’il est vraiment tordu dans sa tête...


  • Parait-il qu’elle aurait gagnée de 30 cm ,comme quoi il y a des avantages d’être transsexuel concernant les mensurations .


  • En tout cas , noir, transsexuel, pour les Echecs on est peinard.

     

  • Tout ceci est à mourir de rire. Faut voir les commentaires sur internet, les plus fous sont ces féministes hystériques :



    Young women must now surrender to males, silenced by policies enacted to enforce "fairness". The fairness of allowing males to insert themselves into domains reserved for females. Are there any limits to what males can demand ?




    Les jeunes femmes doivent maintenant se rendre aux hommes, rendue muettes par les règles du ’’fairplay’’ (’’de l’égalité’’). Le fairplay d’autoriser des mâles à s’insérer dans les domaines réservés aux femmes. Y a t-il aucune limites à ce que les hommes peuvent demander ?




    En tout cas, c’est une excellente manière de vendre du sport viril avec des nichons ! Le meilleur des deux mondes !

     

    • C’est clair ami. Ce qui caractérise la connerie c’est son incapacité à mener une réflexion logique au-dela de deux maillons d’une chaîne de ’’’raisons’’, et donc aussi les absurdités dans lesquelles elle se rue in fine (généralement à grand’bruit) La connerie est un merveilleux filon pour les escrocs de tous poils et une catastrophe pour ses victimes collatérales dûement baîllonées par les dits escrocs...mais la Réalité finit par rattraper tout ce petit monde un jour ou l’autre...


  • Bientôt si le lobby vegan anti-spéciste prend du pouvoir, on pourra faire (con)courir ces dégénérés avec des guépards, des lièvres ou des lévriers...

     

  • Ca me coupe les jambes cette histoire ! Bordel, je crois que je vais m’inscrire aux paralympiques dans la catégorie sprint sur fauteuil roulant du coup.


  • Personnellement, si les épreuves sportives mixtes se généralisent (tennis, boxe, lancer de poids), je veux bien racheter une télévision et regarder l’athlétisme, histoire de passer de bons moments de rire en famille.
    Plus sérieusement, je pense que l’idéologie de genre est en train d’atteindre un apogée, mais va finir par s’écrouler sous le poids de ses contradictions. Comme toute idéologie en somme.


  • dans ce monde fou j’attends impatiemment un combat de boxe amateur entre Caroline Foureste et moi même histoire de tout remettre sur un plan d’égalité entre les sexes , moi (Jacques ) contre choses ( elle lui enfin le machin Caroline )


  • Le gamin quand il était petit il était grand alors il s’est mis au basket.
    Et le petit club du village participait aux compétitions de gamins où était aussi le club du chef lieu du département.
    Ce grand club faisait jouer des grands mais nuls avec les petits. Un ou deux ans c’est un écart énorme.
    Résultat les petits ne pouvaient presque pas toucher le ballon.
    Mais comme il fallait les voir ces entraîneurs surexcités qui voulaient à tout prix gagner avec ces tricheries qui jouaient sur les réglements, les droits par quotas.
    Je n’ai jamais aimé jouer au sport. C’est un monde de rats.


  • "...Je ne peux pas réellement dire ce que je veux dire."

    Oh ! Je suis choqué, cette jeune fille est probablement d’extrême droite voir nazie pour insinuer qu’il y a un problème. Évidemment que tout cela est parfaitement normal et que seuls d’odieux préjugés peuvent nous faire croire qu’une adolescente moustachue et fortement charpentée seraient un homme.


  • Je propose que nous laissions cette sympathique jeune fille un mois sans rasoir, et vous verriez ensuite que la seule chose qu’elle risquerait encore de gagner, c’est l’eurovision !


  • #1795442

    Dans ce climat de féminisme égalitarien absolu, tous les sports devraient être mixtes. Il ne devrait plus y avoir de catégories. Hommes et femmes sur la même ligne de départ, sur le même court de tennis, sur le même ring ; un seul classement. Jusqu’où osera-t-on l’absurde ? Ce monde est si plaisant !


  • Un lièvre qui s’est fait couper les burnes pour faire semblant d’être une lapine, afin de pouvoir s’imposer et courir dans la catégorie lapine, mais qui à garder ses jambes et muscles de Lapin bien costaux - on peut se traficoter le sexe - mais la nature démontre qu’on ne peut pas la tromper à tous les niveaux - maintenant les athlètes de moyennes gammes qui ne perce pas - n’on qu’à se transformer en lapine déburné pour gagner les concours sportifs dans les catégories féminines... de plus sans même ne plus avoir à se Doper - classe ! par contre l’inverse se montrerait également - une femme championne dans son domaine, ne le serait plus et ne battrait pas les hommes dans le même sport - même avec des Nano burnes artificielles rajouté dans la culotte...

    c’est une question de Nature : un homme est un homme, une femme est une femme... même si le monde mélange tout dans le même sac - pour essayer de créer et d’en faire sortir une nouvelle race d’homme hybride uniforme...


  • Hallucinant...mais est-on sûr que ce n’est pas un troll ? D’ailleurs ça pourrait être une stratégie pour achever ce délire. Je propose un défi à Alain Soral : se déclarer transgenre fille et s’inscrire dans une compétition de boxe anglaise féminine ! (un remake du combat de catch Jim Carrey vs Courtney Love dans Man on the Moon). Les médias seraient bien embêtés pour critiquer...


Commentaires suivants