Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Devenir une drag queen a fait beaucoup de bien à mon fils de 11 ans"

Ce petit garçon de 11 ans est une drag queen. Et le regard des autres, ça ne l’atteint pas.

Ça c’est la présentation de cette vidéo par Brut., le « nouveau média des millennials » créé par quatre anciens de Canal +... Pas de surprise donc quant à l’orientation sociétale et libertaire de la chaîne dont la complaisance à l’égard des déviances identitaires s’exprime ici avec éloquence.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Aider vos enfants à échapper à l’enfer avec Kontre Kulture :

Sur la glorification des déviances, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On en reparle dans 10 ans.

     

  • Il y a des parents criminels par les traitements psychologiques qu’ils infligent à leurs enfants...

     

    • Tristesse et compassion devant notre pauvre condition humaine...

      Hypothèse : le gamin ne supporte pas son strabisme convergent, à la fois dans le miroir et dans le regard des autres, notamment de ses pairs. L’époque est cruelle pour les gens qui ont un "défaut" physique visible. Je suppose et je crois pourtant que ça s’opère. Les parents n’ont pas les moyens ? Qui sait ? D’où peut-être cette stratégie plus ou moins inconsciente pour faire diversion : je vais vous forcer à me regarder comme le tout que je suis en réalité. Car je ne suis pas qu’un strabisme divergent. Dans ce cadre, devenir "une drag-queen" est en effet une des meilleures stratégies possibles : c’est un fait que l’on ne regarde plus prioritairement son oeil droit...

      Tristesse et compassion devant notre pauvre condition humaine...


  • N’existe t il pas la même chose en Afghanistan ? C’est a dire des petits garçons sacrifiés sur l’Autel des perversions adultes....

     

    • Je crains fort qu’une infime minorité ne soit capable de franchir toutes les étapes de réflexions qui permettent de comprendre toutes les subtilités de ce fait pourtant parfaitement exact...


    • Kantor, Whyldman
      Alors éclairez-nous !


    • #2030212
      le 25/08/2018 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      "Devenir une drag queen a fait beaucoup de bien à mon fils de 11 (...)

      @Yasmine



      Le bacha bazi, ou batcha bazi (bača bāzī, persan : بچه بازی, littéralement « jouer avec les enfants » en persan iranien et « jouer avec les garçons » en persan afghan) également connu sous le nom de baccha (du persan bačeh بچه « enfant, jeune homme ») ou bača beriš (garçon imberbe), est une sorte d’esclavage sexuel1, sous la forme de prostitution de garçons pré-pubères et d’adolescents vendus à des hommes riches ou puissants et le plus souvent mariés pour servir de danseurs au cours de spectacles offerts à leurs affidés, ou dansant à des cérémonies de mariage2, les hommes étant toujours strictement séparés des femmes qui se trouvent dans d’autres salles




      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bacha_bazi


    • Un grand merci à Fiodor pour avoir pris la peine d’apporter une réponse et d’en mentionner la source que j’ai consultée ; pour autant, je reste dans l’incapacité de " franchir toutes les étapes de réflexion qui permettent de comprendre toutes les subtilités de ce fait pourtant exact " ( Whyldman ), le mystère demeure.
      Quoi qu’il en soit, drôles de coutumes ; mais, sans les cautionner, sont-elles pires que les pratiques occidentales quand on commence à mesurer l’ampleur de celles-ci ?


    • Yasmine,
      Voici la 2eme étape qui te manque : Le sens de l’ironie.


  • Cela a surtout du faire du bien au portefeuille de la mère.


  • La question : est-ce qu’il est TOUT LE TEMPS comme ca ? Et dans ce cas la il y a un vrai problème psychiatrique, ou bien est-ce juste 2h par jour pour triper sur des déguisements et jeux de role, et dans ce cas on est plus sur de la pratique de théatre solo.

     

  • Ça pour lui faire du bien , ils vont s’en charger, n’est aucune crainte .
    Quand la perversion est à son apogée et que les parents s’en mêlent, c’est l’apothéose .Nous entrons dans un monde où les larmes n’ont pas fini de couler .


  • C’est clairement de la maltraitance et de la mise en danger d’autrui. Ça risque de finir par un suicide à l’âge adulte.


  • Pour lui l’importance c’est que chacun puisse s’exprimer comme il l’entend...mais oui un gosse !
    Il s’agit d’un enfant dont la responsabilité de l’ÉDUCATION incombe à ses parents.
    Donc il a regardé netflix vu une émission de Dragqueen et si c’était une émission ou un site pédopornographique aurait-il considéré normal qu’’un adulte abuse sexuellement des enfants ?!!!!
    À son âge, j’ai grandi à la cambrousse, je jouais dehors avec mes copains nous construisions des cabanes nous avions des activités extérieures et je ne savais même pas ce qu’était un dragqueen ni même un homosexual (ou une). À son âge je faisais parti d’un club de sport et nous avions des compétitions partout en France.
    À son âge il m’était interdit de regarder la TV seulement certains jours de la semaine certains programmes et si le temps ne permettait pas les activités en extérieur comme les balades en forêt avec les parents et amis etc ....et puis passage obligé par la bibliothèque municipale.
    Bref, netflix sous couvert de ses parents irresponsables ont fait de lui un objet sexuel et une attraction d’ailleurs s’il a une émission sur instagram ça en dit long.

     

    • Bientot un atelier domination SM pour les enfants pour eviter les accidents....plus tard
      Ou en option au bac...
      Lol
      En matiere principale
      Le Bac SM
      Histoire du lgbtisme coef 3
      Torture appliquée coef 5
      Grand oral ou l’art de la pipe coef 7
      ...


    • @Xav
      J’ai eu une enfance citadine, essentiellement passée dehors à taper sur un ballon ou à se prendre pour un champion cyclistes lorsque j’avais le droit de mettre le nez dehors, c’est à dire en dehors des devoirs et autres corvées ménagères(petites courses, vaisselles etc...) A l’âge un peu con c’était les mobs et les filles, la téloche on n’en avait pas d’office, trop pauvres mais combien joyeux en famille ou en copains les 3/4 du temps. Je plains ce gosse de l’enfer qu’il est entrain de se mettre dans les dents pour son futur, ses souvenirs ne seront que robes et talents aiguilles, et peut être une sexualité complètement non assumée mais en équation avec l’image dont il rêve donner.


  • Espérons juste qu’à la puberté un peu de testostérone le remette sur le droit chemin avant qu’il se fasse violer ce pauvre petit. Même si à mon avis c’est déjà trop tard...

     

  • Le mouvement idéologique visant à mettre les enfants sur le marché de la rentabilité totale par l’exploitation sans limite semble être amorcé en France.

    On le constate avec la fameuse loi quelque peu tordue dans sa formulation de l’hystérique et irresponsable Schiappa à propos de la "conscience sexuelle" des enfants censés être en capacité psychique de distinguer le viol de l’acte consenti.

    On va voir débouler d’autres vidéos et surtout des films visant à convaincre les esprits poreux de la post modernité pourrissante que les enfants peuvent "décider" d’être homo, drag queen, trans ou autres joyeusetés dès leur plus jeune âge.

    L’enfant, on le sait, ne fait qu’imiter les parents puis son entourage. C’est ainsi que les modernes croient que parce que leurs enfants s’expriment plus aisément que ceux d’antan, ils seraient par conséquent plus "intelligents et vifs" que dans les années 40, 50, 60.

    Rien de plus faux lorsqu’on sait d’une part qu’en réalité, les enfants parlent plus effrontément qu’avant, oui, mais que leur vocabulaire est largement plus pauvre que ceux d’antan. D’autre part, l’enfant imite, singe ceux qui l’éduquent. Ecouter parler les enfants permet toujours de savoir ce que pensent les parents et leurs orientations de valeurs.

    Ce pauvre môme de cirque fait plutôt pitié qu’autre chose. Il singe ce qu’on lui a montré, il adopte exactement par imitation les comportements déviants de ses parents et proches qui à l’évidence soutiennent les délires identitaires de notre époque malade.

    L’objectif est à n’en pas douter d’user progressivement les résistances des parents qui veulent maintenir un épanouissement de leurs enfants par le truchement des étapes fondamentales universelles d’un parcours qui respecte le développement de la maturité normale.

    Allez donc expliquer ça à des tordus come Cohn-Bendit et autres idéologues de "l’enfant libéré". Jusqu’où boirons nous la coupe ? Jusqu’à la lie et même au-delà, ce n’est plus une question mais une évidence...


  • A un moment donné, il se dessine une barbe et une moustache, essayant probablement de ressembler à conchita, donc un gamin qui se travestit à moitié en un "homme" qui se travestit en "femme", l’autre moitié étant une "fille", triple couche de connerie à sauce américaine.
    Après Honey Boo Boo qui ne fait plus vomir grand monde, il est temps de rajouter une couche pour que le niveau descende encore plus bas. A noter que ce gamin s’est fait connaitre il y a déjà un temps et porte la marque d’un magasin de lingerie comme pseudo (probablement une opération de com dont le bénéficiaire est la maman).

    La promotion par la décadence est une manière de la normaliser, à force de voir ces horreurs on s’y habitue et sans une réelle volonté de les rejeter, on finit par les accepter.
    Autre chose, si ce gamin avait eu ne serait-ce que la présence d’un père normal (encore que la norme est à définir dans le contexte actuel), il n’aurait certainement pas viré pédale - même pas pour un "jeu", sa maman "l’éduque" seule et ça donne ça. Il finira drogué, dépressif, violeur, certainement en prison et probablement suicidé.


  • Il serait intéressant d’investiguer sur cette prétendue mère, qui ressemble plus à une impresario qu’autre chose... Combien négocie t-elle ses interviews ? A t-elle prévu un compte pour l’anus artificiel que devra porter son "enfant" ?

     

  • #2030083

    Et le père il est où ?

     

  • #2030097

    Ce gamin se permet de "conseiller aux enfants et aux parents". A 11 ans, c’est lui qui conseille ?
    Je crains pour sa santé mentale d’ici peu et je ne lui souhaite pas le suicide ou le viol mais il en prend le chemin
    Ce que je ne comprends pas bien est que la mère l’incite à poursuivre dans cette voie.
    Que c’est triste cette dégénérescence assistée par sa mère.


  • Et sinon le père, il en pense quoi ? Même si c’est certainement un sale mâle blanc hétéro cis-genre, il a peut-être une opinion sur le sujet, non ?

     

  • "l’importance c’est que chacun puisse s’exprimer comme il l’entend" revient à dire "Fais ce que tu veux sera le tout de la loi".
    Cette philosophie luciférienne s’applique à tous les domaines et sa quintessence prend tout son sens dans le sophisme de l’identité de genre.
    "Il trouve tous les outils dans cette pratique pour façonner une meilleur version" est d’essence Kabbalistique. La nature humaine étant jugé imparfaite puisque n’étant en définitive que l’émanation de la source divine, il convient selon la Kabbale pour retourner à cette source de défaire tout ce qui compose cette création imparfaite pour enfin devenir des dieux, de meilleurs versions.
    Les mots ont un sens et l’abus du pronom "je" (suis génial) ou encore du verbe "vouloir" en tant que manifestation de la volonté et de la capacité à façonner le réel relève de l’illusion et en dit long sur l’intérêt de promouvoir ce genre de pratique.
    Il y a longtemps que les artistes comme David Bowie par exemple nous montre la voie de l’illumination au travers de l’initiation par le fractionnement de personnalité ou autrement dit avec le langage à la mode "la recherche de nous même au travers de l’expérimentation des identités de genres".
    Cette propagande imprime dans notre esprit la pure doctrine luciférienne qui trouve sa source aux confins des origines de l’humanité et qui au travers de divers ordres occultes ont permis à cette doctrine de traverser les âges pour mieux renaître en ces temps troublés.
    Toutes les techniques qui permettent à cette doctrine de s’imposer sont utilisées ici et quoi de mieux que les enfants pour entrer dans le nouvel âge d’un ordre nouveau qui n’est en réalité qu’un ordre ancien que l’on fait passer pour une étape évolutive d’un darwinisme social.
    Là est la grande illusion qui jette un voile d’obscurité et qui nous empêche de chercher en nous même notre véritable nature.

     


    • "l’importance c’est que chacun puisse s’exprimer comme il l’entend" revient à dire "Fais ce que tu veux sera le tout de la loi". Cette philosophie luciférienne ...



      "Et pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ?" - Luc 12:57


  • Je repense à la vidéo de Soral sur les deux stratégies du chaos par Daesh et LGBT.
    Plus que le traitement complaisant (et même promotionnel) de Brut en faveur du chaos LGBT en direction des mineurs, je suis choqué par les commentaires des crétins qui suivent ce média et rétorquent en commentaire "c’est son choix, c’est sa liberté, et si ça ne vous plaît pas c’est que vous êtes intolérant et homophobe, transphobe, dragqueenophobe..."
    Bref on nous dit qu’il faut évoluer, mais si c’est vers cette forme de décadence généralisée, c’est NON NON et trois fois NON ! STOP à la propagande !

     

    • Reptilienophobe, je suis... ouf ! il n’y a pas que des humains ici bas ! Nous n’avons encore rien vu. C’est le commerce des humains qui se poursuit irrémé-diable-ment, au profit de quel prédateur ?
      Quelque chose me dit que les négriers d’antan sont toujours là, encore plus puissant que jamais...


  • Je suis tombé bas....Je ne comprenais rien...en fait j’avais lu en titre "devenir drag queen a fait beaucoup de mal a mon fils"...oui oui j’ai du relire le titre...

    N’empêche que je pense que cela va au delà de l’éducation...pour que ça se développe sans que ça n’interpelle voire meme que cela soit encouragé, c’est que c’est civilisationnel, dans l’évolution de l’homme, y’a un truc qui dégénère...


  • Voilà ce qui se passe quand on détruit la normalité des soins aux bébés !! collés dans des transats à longueurs de temps avec un coussin pour tenir le bib pour que maman tiennent son smartphone , les gamins se retrouvent désespérés d’attirer l’attention de leurs pouffes de mères et du monde exterieur ensuite pour compenser.
    des êtres complètement flingués car on a casser leurs besoins primaires, à son âge on cherche a découvrir le monde pas a être remarqué à tout prix.
    à son âge on troue ses pantalons aux genoux et pas ailleurs ! en grimpant aux arbres et en jouant, on étudie la nature on construit des cabanes.
    ce petit est clairement poussé par sa mère qui d’ailleurs n’en perd pas une miette en se mettant à côté de lui pour qu’on LA voit.

     

    • On a changé de millénaire depuis 18 ans !!.…


    • #2030232
      le 25/08/2018 par Les moutons sont des ânes et des criminels.
      "Devenir une drag queen a fait beaucoup de bien à mon fils de 11 (...)

      Et pour les enfants d’Israël : il a été décrété par deux fois et annoncé dans le livre : " Vous semerez la corruption sur la terre et vous vous rendrez coupables d’excès. "


    • Si en effet la teneur de ce qui nous est présenté est le fruit de quelque chose de dégénérescent faut pas non plus porter se leurrer, les mères de tout temps ont cherché a "abandonner" l’enfant par des techniques propres à leur temps...Ce qu’on appelle "instinct maternel" est pure invention.
      Dans l’ancienne Égypte, les femmes de pharaon par exemple faisaient appel a des nourricières, des langères.
      Des l’industrialisation et le travail des femmes, que ce soit bourgeoises ou ouvrières, pourquoi a t’on inventé les landeaux plutot que de porter les enfants ? puis biberon etc...non pas uniquement parceque cela aurait profité a des lobbyistes fleurant le filon de la puericulture mais bien parce que la demande était là.
      Les femmes n’hésitaient pas à emmailloter leur gamin et dire qu’il fallait laisser les gamins chialer au moins 3 heures d’affilées c’était signe de bonne santé

      Combien de torgnoles, de savates, de coup de cuillère brulantes, de martinets et autre inventivités dont sont capables ces mères (comme pères) se sont pris les gamins autrefois est-ce pour autant une meilleure éducation ou de meilleures mères ?

      Ah oui on dira toujours "c’était mieux avant"...oui je conviens que d’avant il sortait moins de dégénérescence, enfin en tout cas, il y en avait moins la promotion. Mais des parents timbrés qui soit le provoque soit le légitimise, il y en a toujours eu


    • la normalité des soins c’est l’allaitement et e portage et c’est ce que font les sociétés traditionnelles. L’emmaillotage dans un berceau ce n’est jamais que l’ancêtre du transat. Que des femmes n’ai jamais eu d’instinct maternel ça arrive aussi chez les bêtes et on considère que c’est une tare.


  • cette salope luciferienne( la mère") devrait etre placée dans un institut psychiatrique.

    quand a ceux qui sont assez debiles pour supporter cette folie... la corde, car ce sont des ennemis du genre humain.

    ils detruiront tout, si on les laisse faire.


  • #2030158
    le 25/08/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
    "Devenir une drag queen a fait beaucoup de bien à mon fils de 11 (...)

    Plus c est choquant, plus les gens réagissent.
    Plus on peut crier à l homophobie, plus on peut se plaindre et donc remplir le tiroir caisse.

    Quand l homophobie n est plus que résiduelle, on fait comment pour gagner des sous ? Eh ben on va chercher des gosses, le tabou absolu. On utilise un pauvre gosse qui louche, on le déguise en pouffiasse et on attend les réactions de rejet. Et hop on se rempli les poches de subventions !


  • Encore une de ces infos dont Hara Kiri n’aurait pas voulu comme poisson d’avril il y a trente-cinq ans. On vit vraiment dans un monde de tarés !


  • https://youtu.be/_WgSdzhJSQY

    Sur cette vidéo une internaute américaine a relevé plein d’ignominies. Il s’agit de ce petit garçon aujourd’hui vedette qui a prétendument choisi de se travestir. Il est complètement drogué au GHB. Et le type qui l’interviewe à gauche est un ancien patron de boîte gay qui a pris 17 ans pour avoir tué et démembré un dealer.
    c’est en anglais mais pas besoin d’etre anglophone pour ressentir le malaise. Pauvre gosse défoncé encadré par ces 2 psychopathes qui font des plaisanteries scabreuses.

    Ces gosses sont conçus et commandés par l’ elite sataniste pour être souillés et mis sous contrôle total. Pas un enfant ne se comporterait de la sorte sans y avoir été encouragé ou sans avoir subi d’abus. C’est impossible.


  • Aïe... Là on est bon.
    Espérance de vie du pauvre gosse estimée à 30 ans maximum (le suicide par pendaison me semble tout indiqué) ; ça fait plus pitié qu’autre chose.
    Quant à la mère, ce modèle de tolérance et de progressisme, faut la fusiller.

     

  • Je rappelle à tous qu’un ou une drag-queen (ça peut être un homme ou une femme, homo ou hétéro), c’est un personnage, qui se base sur des archétypes de femmes et généralement sur l’extravagence. C’est normalement un jeu de rôle, ça appelle au fantasme, et par définition cela n’est pas censé être réalisé, ça doit rester du théatre... (en gros si un homme ou une femme souhaite l’espace de quelques heures se comporter comme une super-poufiasse, pourquoi pas, chacun son trip).

    Ce qui me dérange dans la video, c’est que le gamin :
    - parle de drag-queen à l’école, donc il semblerait qu’il se travestisse une bonne partie de son temps, et pas juste le weekend pour décompresser (à 11 ans, sic), ce n’est pas un drag-queen mais un trans-genre juvénile (à l’époque où on insiste autant sur le bullshit lgbt, la terminologie est primordiale)
    - les mots dans la bouche de cet enfants sonnent trop raisonnés, donc ce n’est pas son discours mais celui d’autres adultes

    Je me souviens en CM1 m’être déguisé en femme avec mon meilleur ami, nos mères et nos soeurs s’étaient prises au jeu (jupe, collants, talons aiguilles, maquillage, etc). C’était très amusant, un tantinet excitant (pas au sens sexuel) de se glisser dans une autre identité. Mais bon plus tard j’ai aussi fait du karting, du ski, j’ai pris l’avion, j’ai bricolé des trucs audacieux dans mon garage, j’ai joué de l’argent au poker... c’était excitant au même titre. Alors je comprend qu’on puisse choisir de faire du drag le weekend, pourquoi pas ? Les homos ont cet avantage de ne pas avoir à en faire des tonnes : un petit pourcentage d’entre eux unanimement reconnu comme "folles" amusent beaucoup l’assemblée lors de sorties ou d’anniversaires, ça me semble de même acabit.

    Bref, cette histoire pue ouvertement l’amalgame entre fantasme et identité. Et c’est jamais très bon de réaliser ses fantasmes, car cela revient à ouvrir la boite de pandore.


  • Le gamin a clairement un pète au casque. Et maman aussi.


  • #2030179

    C’est n’importe quoi, cette mère est indigne ,cet enfant n’a plus rien d’un enfant de 11 ans, j’en ai un de presque son age, il est complètement innocent , rien a voir
    Il a tous les stigmates de ce monde de vice , vulgarité, il est obscène, il respire le mal
    Je suis triste pour ce pauvre garçon qui a perdu son innocence de petit enfant
    Les miens courent dans les champs, grimpent dans les arbres , construisent des cabanes , jouent au poupon et aux petites voitures , mes garçons jouent avec leurs sœurs et vice-versa et ça n’a rien de malsain
    Si ce gosse était sous mes yeux, je ne le laisserais pas approcher mes petits trésors d’innocence , j’aurais trop peur
    Quelle tristesse, cette mère devra payer cela un jour
    Je prie pour cette enfants
    Je ne comprends pas que l’on retire des enfants en Allemagne a des parents parce-qu’ils refusent les cours d’éducation sexuelle et que l’on laisse cette mère remplie de vice et de travers maltraiter son enfant
    Je serais intraitable avec des déviantes sexuelles comme celle-ci
    Cette femme mérite le bagne à vie et je suis gentil
    Elle a gâché la vie de ce gosse, on se rappelle l’histoire de ces deux frères, raconter par Marion lors des manifs contre la théorie du genre et de la tragique fin de ces deux garçons (Brian & David Reimer)



    À 36 ans, Brian meurt d’une overdose de médicaments et d’alcool ; deux ans plus tard David se suicide.
    C’est l’aboutissement dramatique d’une vie de souffrance pour ces jumeaux élevés dans le refus de l’ordre naturel et le mensonge. Celui du professeur John Money qui proposa un jour de transformer l’un d’eux en fille suite à une circoncision ratée.




    La théorie du genre est un meurtre de masse, un génocide de l’ordre naturel
    Je prie pour lui †


  • Donc si j’ai bien compris, le gamin va sur Netflix pour chercher des images de dragsters et la il tombe sur une vidéo du drag queen Ru Paul qui deviens pour lui... une révélation.
    Merde alors ! Comme dirait l’autre.
    Bon apparemment la mère à pas l’air totalement étrangère à cette transformation, en tous cas elle l’encourage vivement dans son délire. De la à penser qu’elle lui aurait souffler l’idée...


  • #2030221

    Comment faire d’un pauvre garçonnet une tête à claques, en le poussant à la prostitution (drag queen, c’est quelqu’un qui drague).
    Cette vidéo est une énième provoc pour faire du chiffre et se moquer des gens du peuple, deux en un.
    Soit le galopin queen y croit, et tôt ou tard il va se faire casser la figure par les gars de son age : il est insupportable.
    Soit il joue la comédie pour le profit de maquereaux.
    Le fait qu’il louche a dû lui poser problème. C’est un enfant très complexé et très complaisant à cause de sa mère stupide.
    Un père et quelques baffes de sa part remettraient ce chiard ridicule à l’endroit. Il fait le cabot, à la niche !
    Message sous-jacent de "l’oligarchie" : je mets vos gosses au tapin, et vous serez d’accord.
    Prochaine vidéo : ma fille de 10 ans est enchantée de faire le trottoir, elle s’explose littéralement !
    La mère : une obèse qui aurait bien aimé en faire autant. La fillette : en bas résille et bustier à ruches, maquillée comme une vespa volée.


  • Là où ça part en vrille, c’est quand il dit "c’est moi en mieux !" et que c’est comme une tool box.

    Dans le monde qui nous accueille, moi en mieux de limite apparemment : des tonnes de maquillages sur la gueule, des pauses provoc et évidemment a l’école je le revendique.

    Dans nos contrés on avait carnaval, j’ai fait un peu d’anthropologie, ça s’appelle une inversion des rôles sociétales, donc les bourgeois laissent le petit peuple faire n’importe quoi quelques jours, on se masque, danse, bois, fait du bruit, se travestit pour laisser la pression retomber et revenir ensuite de plus belle dans le moule de la société.

    Cette période d’inversion garde un sens en étant planifiée, autorisée et limitée dans le temps. Elle devient sans sens quand on aqse sa vie a revendiquer.

    Une connaissance bi m’a dit a propos d’un ami gay qui voulait faire de la violine : il va jamais y arriver (devenir un artiste, vivre de sa passion signifiait il, je pense) les gays y arrivent pas (ils aimebt, parce que dans leur vie, l’ultime but c’est d’être gay, rien d’autres.

    Voilà.


  • Les ravages de la famille mono parentales quand tu as une mère complètement décérébrée...


  • Moi je me sens une femme lesbienne dans un corps d’homme

     

    • #2030423
      le 25/08/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
      "Devenir une drag queen a fait beaucoup de bien à mon fils de 11 (...)

      Mais vous savez que ce que vous dites en blaguant est pris très au sérieux aux USA.
      Beaucoup de lesbiennes considérent que les trans non binaires sont en fait des hommes qui se transforment en femme pour profiter des femmes !
      La réalité dépasse la fiction !


  • « Ça lui a permis de devenir lui-même »

    Euh... Quel lui-même ? Que font les fonctionnaires chargés de la protection de l’enfance devant de tels cas ?

    Ce petit garçon souffre visiblement. À cause d’un strabisme marqué qu’aucun maquillage n’effacera, ses premières années d’école ont certes été difficiles sauf que ce n’est pas en se déguisant comme une catin offerte aux yeux des pédos que son problème s’envolera. Il doit accepter son état physique maintenant car plus il vieillit et plus les béquilles artificielles s’offriront à lui (surtout dans le milieu des bars de travelos). Tous les ingrédients d’une catastrophes sont réunies. Il n’est pas impossible que ce garçon se retrouve en psychiatrie à 25 ans souffrant d’une psychose toxique suite à l’abus de speed ou pire, suicidé dans une motel miteux. Au lieu de lui acheter robes et perruques, sa mère devrait le faire soigner. This is America.

     

  • Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
    Sans mentir toi-même d’un mot
    [...]
    Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront,
    [...]
    Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
    Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
    Tu seras un homme, mon fils.

    Il était une époque ou les coups de pompes dans le cuI faisait aussi du bien, aux fils. Quelqu’un a juste interverti (voire perverti) le sens des pompes.
    Malgré les coups de lattes dans le timbre à ses nains de jardin, Prix Nobel de littérature le Rudyard ! Bon, vous me direz, ses écrits et surtout son Livre de la Jungle était de la dynamite, en terme d’initiation. Déjà fallait-il lutter avec Kaa l’hypnotiseur, serpent à sornettes... Et l’autre Khan, toujours dans les coups fourrés à vouloir bouffer du gentil.
    « O tempora, o mores »
    Enfin, désormais, si tu n’es pas une fiote, tu n’es pas initié... Au lieu d’assumer ce que l’on se révèle être par l’introspection, il est obligatoire d’extérioriser (au risque de subir les regards appuyés).

    Bientôt l’on aura des « drag sters » qui construiront leur identité en traînant comme des gangsters : « Ah ? cela existe déjà ? Et bien tout va comme sur des roulettes, alors ! »


  • Pauvre gosse de la société blanche anglaise déclassée.Dans un autre genre Billy Elliott avait lui du talent. Violet Vixen n’est que le reflet assez attristant du monde narcissique qui l’entoure. Bigleu et future folle... Cooooollllll


  • Avez vous remarqué, à 1minute et 44 secondes, le petit danse tout en noir et en arrière plan le mur est rouge avec le portrait d’un bouc. Rituel satanique ?


  • Et pendant ce temps là nos "nationaux sionistes" passent leur temps à pleurnicher sur l’islam...
    Ce genre d’abomination est une menace plus importante à notre civilisation que ne peuvent être les barbus ! Parce qu’une fois qu’une population a été "transgenrée", "homosexualisée", ramollie, détruite dans ses fondements anthropologiques, il n’y a plus aucun espoir, il n’y a aucune résistance possible, c’est la fin de tout.

     

  • En même temps, quand on est roux et souffre de strabisme, on peut avoir envie de dévier la moquerie sur autre chose, que l’on a choisi et assume, si possible... Je parie que maintenant, ce sont ses vilains camarades qui ont peur de lui.


  • Les drag queen vivent un mal être.
    A quel âge décèdent les drag queen ?
    Mort naturelle ou suicide ?
    Notre société est bien triste !


  • Je trouve cela d’une extraordinaire violence, j’aurais trouvé bien moins violent et bcp plus sain qu’il fracasse le crane de ses petit camarade sur le bitume si ils se moquent de son strabisme... se transformer en drag queen serieusment ? Et puis ses attitudes, sa facon de s’exprimer... ca me met tellement mal a l’aise. Ca me fait tellement de peine.


  • L’enfant modèle selon F.Mitterand
    « Au-dessus de 14 ans c’est dégueulasse »

     

  • A l’école on doit surement lui prendre son pain au chocolat celui-là...


  • Je reviens d’Angleterre... Pays très LGBTIQphile. Dans les magasins, j’ai pu noter que des marques comme Absolut Vodka ou les bonbons Skittles promotionnaient leurs produits au profit de "l’acceptation des différences" (en tête de gondole, pas moyen de le louper). Le tout sur fond couleur arc-en-ciel. Et des arc-en-ciel justement, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on en mange à toutes les sauces et partout depuis des mois. Les licornes aussi. Ma fille de 9 ans s’est d’ailleurs vue offrir une peluche licorne, c’est très à la mode. De là à ce que comme ce jeune garçon elle ait l’idée de chercher un peu des infos sur la licorne sur le net, et qu’elle découvre qu’il s’agit d’un symbole cher à une certaine communauté... Après tout, comment ne pas penser que tout ça est voulu ? Instituer des images, des symboles, dans la tête de nos enfants...

    Cette mère qui ajoute que non, être drag queen n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle. Elle est sérieuse ? Donc partant du fait qu’il y a (je vois large) 5% d’homos dans notre pays, si on regardait de près le pourcentage parmi des drag queen on retrouverait cette même (si faible) proportion ? Evidemment que non ! Ce qui me paraîtrait louche serait de voir des femmes attirées par ce genre "d’homme" !

    Dans la vidéo de l’article, le bon sens est inversé. S’accepter, avoir confiance en soi, ça passe précisément par l’acceptation de soi tel qu’on est, sans fard et sans maquillage. On ne peut pas accepter les autres tels qu’ils sont si on n’est pas capable de s’accepter en premier lieu... Rien que changer son prénom, je ne sais pas si vous vous rendez compte un peu de l’étendue du mal-être de ce môme... (et la mère qui l’encourage ! mon Dieu !)


  • #2031834
    le 28/08/2018 par JOHN LYDON a un public et des images limité
    "Devenir une drag queen a fait beaucoup de bien à mon fils de 11 (...)

    En regardant cela, je en sais qui dire, je reste bouche bé, une imconprehension furieuse de voir cette connasse de mère valider,mais aussi aider son fils a devenir tout et n’importe quoi : 11 ans !!putain 11 ans !!!j’ai des enfants de 13 ans(jumeaux) et ils regardent tintin, Astérix,lisent jules verne,font du vélo,et dessinent : quand je vois ces poubelles humaine, ces pourriture du genre humain(surtout la mère) oh ! que oui, j’adore mes enfants et ils sont les meilleurs................................quand je vois cela, et meme ces petits cons et connes qui pissent encore au lit, mais qu’ils ont leurs petites tete(deja) sur les putains de merde de iPhone ou sùartphone.
    TOUT viens de l’education..................le reste suivra, mais j’ai peur que les générations futur seront des robots au sexe indéfini : mi pute,mi ultra libérale SANS CORP.


  • Question pour un pédo psychiatre, peut on en déduire qu il a été abusé par un ascendant ?


  • Bon, et tout le temps passé à se travestir, apprendre à minauder, danser, regarder ses émissions ne devrait-il pas être consacré à des activités plus constructives et nourrissantes, du style lecture, musique, sport, copains de son âge ?
    On en reparlera malheureusement dans quelques années.


  • Où est le père ? Qu’en dit-il ?

     

  • Il y a s’habiller en fille et s’habiller en fille. Là il faudrait clairement assumer le propos par mon fils va mieux depuis que je le laisse se transformer en une vulgaire pute.


  • Nous étions au bord du précipice mais aujourd’hui nous avons fait un grand pas en avant.....


  • Mais quelle horreur !

    Dites-moi que ce n’est pas vrai, que c’est une fake new, en français un bobard.


  • Je n’ai plus le courage de regarder ça. Que Dieu me guide pour que je puisse à mon tour guider correctement mon petit garçon loin de ces saloperies !


Commentaires suivants