Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dictature sanitaire : deux fois plus de dépressions sévères qu’en 2020 chez les salariés

Les taux de dépressions, notamment sévères, parmi les salariés ont explosé, un an après le début de la crise sanitaire et le premier confinement, selon un « baromètre de la santé psychologique des salariés français en période de crise », réalisé par OpinionWay et présenté mardi.

 

Si la détresse psychologique des salariés français reste importante et touche 45 % d’entre eux (–5 points par rapport à décembre 2020) dont 20 % de détresse psychologique élevée (identique), « le taux de dépression nécessitant un accompagnement chez les salariés explose. Il passe de 21 % à 36 % (+15 points par rapport à décembre 2020) tandis que le nombre de dépressions sévères a doublé en un an (21 % en mars 2021 contre 10 % en avril 2020) », a précisé Christophe Nguyen, à la tête du cabinet franco québécois Empreinte Humaine, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux (burn-out, dépressions, suicides...), en présentant la sixième vague de ce baromètre depuis le début de la crise.

« La détresse psychologique (indicateur de santé mentale utilisé pour diagnostiquer les troubles mentaux, NDLR) c’est l’antichambre de troubles mentaux plus sévères dont la dépression, et on voit que les gens sombrent », a-t-il ajouté, indiquant que « 63 % des salariés » déclarent « voir de plus en plus de collègues en détresse psychologique ».

[…]

Les populations « les plus à risques » restent « les moins de 29 ans », dont 62 % sont en détresse psychologique avec un risque de dépression accru pour près de quatre sur dix. Les femmes sont également très touchées avec 53 % d’entre elles en détresse psychologique contre 38 % pour les hommes.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 


 

Les salariés n’étant pas en télétravail ne pourront compter sur le temps du déjeuner pour se ressourcer

[…]

Nouvelle mise à jour du protocole sanitaire en entreprise. Lundi soir, les nouvelles règles en matière de télétravail et de restauration d’entreprise ont été présentées aux partenaires sociaux par le secrétaire d’État chargé des Retraites et de la Santé du travail, Laurent Pietraszewski. Avec plusieurs changements en perspective, notamment à l’occasion des repas.

 

[…] Désormais, un salarié pourra continuer de se rendre dans les cantines d’entreprise mais devra être seul à table avec 8 m2 de libre autour de soi. Cet espacement devra aussi être respecté s’il choisit de manger à son bureau.

Le texte demande aussi d’adapter « systématiquement » les plages horaires d’ouverture et évoque la mise en place, « dans la mesure du possible, de paniers à emporter et à consommer sur le poste de travail pour tout ou partie des convives ». Ces règles s’appliqueront dès ce mardi après-midi à l’ensemble des entreprises du territoire national.

[…]

Source : bfmtv.com

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Et il y a pire ! Les chiffres du mal être de la génération z sont encore pire que ce que je savais(ils sont tous au bord du gouffre ) c’est même pour la première fois de l’histoire que les générations précédentes ne peuvent pas compter sur la nouvelle génération pour régler les problèmes, c’est à nous de faire le boulot.

     

    Répondre à ce message

    • Pas surpris, mais en même temps ce sont les générations précédentes qui n’ont rien fait pour responsabiliser leur progéniture : culte de l’enfant roi ,remise en cause de l’autorité ou les gosses deviennent plus des copains, parents d’élèves qui remettent en question l’autorité des enseignants...faut pas venir se plaindre ensuite.

       
    • Maceo Parker, c’est facile d’accuser les générations précédentes et les parents d’élèves... L’autorité des enseignants qui mettent de la merde dans la tête de nos gosses ? Éduquer son gamin à l’ancienne c’est à dire mal dans un monde devenu féministe anti-mâle alpha ?
      Seuls les parents riches ont droit au respect des enseignants et de leur progéniture ou de celle des autres. Réveillez vous et arrêtez de fantasmer sur les ya qua il aurait fallu j’aurais fait mieux...

       
    • Génération Z de citadins, oui. En campagne, dans mon voisinage, c’est pas le cas. Exemple, les deux filles de mes voisins ont 21 et 23 ans, et sont en couple depuis l’âge de 16 ans, les deux sont propriétaires de leurs maisons. Leur père, artisan menuisier, a retapé les 2 vieilles maisons avec ses gendres, toute la famille est là, qui pour faire à manger, qui pour peindre etc... Tout est dans l’éducation, pas de chômage chez les jeunes de mon voisinage, ils tapent tous dans le tas et ont des projets. Mais ici la famille c’est très important, c’est le centre, les enfants viennent voir leurs parents presque tous les weekends.

       
  • C’est une guerre. Une guerre psychologique du pouvoir contre les peuples.

    Une guerre d’un nouveau genre (théorie du genre ?). Une guerre sans combats. Une guerre d’hommes féminisés. Sans couilles. Une guerre que l’on fait derrière son ordinateur. Guerre des mots mais sans combats. On s’invective sans jamais se faire face. Une guerre virtuelle en somme !

    Fort heureusement il existe encore des hommes courageux qui portent leurs couilles, qui se montrent et qui produisent du concept qui sert à former les troupes. AS et ER sont de ceux-là. Mais ne vous y trompez pas, un jour ou l’autre il faudra combattre réellement. Ce jour-là j’espère qu’on pourra compter sur vous, braves gens d’ER.

    Perso je préserve mon énergie et mes forces en vue de ce combat qui vient...

    Force et honneur !

     

    Répondre à ce message

    • Exactement
      Alain Soral a permit a beaucoup de gens (dont moi) d ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure et les combines politiques , il a fait le taf et prend beaucoup de coups, (force a lui)
      Maintenant le vrai combat commence car c est eux ou nous et vu ce qu ils pratiquent de néfastes actuellement avec cette mascarade du COUILLONAVIRUS, ils sont prêts à tout, quitte à vacciner de force

       
  • Les bulots eux-mêmes ont un système nerveux et, s’ils sont manipulables taillables et corvéables à merci, ils ont toutefois des limites qui, par certains côtés, sont assez étroites et un bulot mort n’a plus aucune utilité. Plus nombreux mais plus vulnérables, ils tombent malgré eux en foule sous les contraintes brutales absurdes qu’ils acceptent d’endurer en tant que bulots. La domination s’imagine avoir sous le coude d’innombrables foules de bulots interchangeables, c’est vrai tant que les effectifs ne fondent pas sous le poids de leurs impérieuses délirantes exigences de cerveaux malades. Ceci dit, tout cela cessera faute de moyens et de ’’combattants’’ ; une machine qui ne fonctionne pas n’a pas d’avenir. Ce délire de polypsychopathes va avoir une très très longue queue...

     

    Répondre à ce message

  • Tandis que les partis et syndicats de gauche tout au service de cette dictature commémore les 150 ans de la commune de paris ...

     

    Répondre à ce message

  • Le monde du travail en France avec son enjeu personnel et matériel !
    Le surplus de pression sur un état précédent déjà hyper chargé en France !!
    Qui à l’aise malgré tout ??...?
    Les banques et Macron Emmanuel !

     

    Répondre à ce message

  • #2692612

    Moi je voudrais remercier de tout cœur Alain Soral et toute l’équipe d’E&R sans qui nous n’aurions pas pu comprendre tout le bordel voulu et organisé par ce gouvernement satanique, comme dit Soral c’est un vrai millefeuille dont il faut bien saisir tous les tenants et aboutissants. Je le dis sincèrement, sans la lumière de Soral je serais sûrement partie en grave dépression moi même ne comprenant absolument plus rien à cette société et au monde. Que Dieu te bénisse et te garde Alain et sois certain que ta date de naissance (fête des anges gardiens) n’est pas un hasard... il n’y a pas de hasard.

     

    Répondre à ce message

  • Dépression, tout est dans le mot : défaire la pression. Qui nous met la pression ? Réponse : Macron et son gouvernement. Donc que faut-il faire pour aller mieux ? Réponse : les foutre en prison.

     

    Répondre à ce message

  • Le pire dans tout ça, c est qu il y aura des abrutis de moutons qui trouveront ces mesures justifiées pour éviter d etre contaminé par le méchant virus tueur, destructeur de l humanité
    En tout cas tout est fait pour rendre fou les gens : couper le lien social, destruction de l économie conduisant aux dépressions, suicides...
    Donc si la populace ne se revolte pas en masse, face à ces mesures suicidaires et liberticides, c est qu on mérite notre sort

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour, après la très violente répression des gilets jaunes le gouvernement continue ses manœuvres de destruction du peuple français. La majorité de la population, des agents passifs ou "servils" de la république dictatoriale plus souvent appelés les "mougeons" sont les victimes consentantes. Il est peu probable qu’une révolte organisée émerge de population dépressives et soumise. S’il y a une réaction durant un rebond de survie ce sera contre la personne envers elle même , ses proches où ses voisins. Le gouvernement dans sa perversion jubile en accentuant les facteurs de stresse , tout en diffusant dans ses médias des campagnes publicitaires pseudo bien veillantes sur bien boire, ne pas boire d’alcool, faire du sport et manger frais et bien d’autres encore.
    Force et honneur à tous.

     

    Répondre à ce message

  • Un énorme merci pour monsieur Soral et toute l’équipe d’égalité et réconciliation. Je ne pense pas être le seul à avoir échappé à la dépression grace à vous.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents