Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Donald Trump propose d’élargir l’OTAN grâce au Moyen-Orient

L’élargissement jusqu’à l’éclatement ?

Sur fond de montée des tensions entre Washington et Téhéran, le chef d’État américain a appelé à élargir l’Alliance atlantique via l’adhésion de pays du Moyen-Orient.

 

L’OTAN pourrait s’élargir en incorporant des pays du Moyen-Orient, a estimé vendredi devant les journalistes le président Donald Trump.

« Je crois que l’OTAN doit être élargie et que nous devons y inclure des pays du Moyen-Orient », a indiqué le locataire de la Maison-Blanche.

Il a affirmé avoir discuté de cette initiative avec le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg, qui se serait montré enthousiaste à cet égard.

Auparavant, le dirigeant américain avait estimé que l’OTAN devait s’impliquer davantage dans la situation au Moyen-Orient.

 

Tensions avec l’Iran

Les déclarations de M. Trump interviennent sur fond de violentes tensions entre Washington et Téhéran suite au meurtre du général iranien Qassem Soleimani dans une frappe américaine et aux tirs de missiles iraniens sur des bases abritant des militaires des États-Unis en Irak.

Plus tôt dans la semaine, Donald Trump avait joué la carte de l’apaisement face à l’Iran. Or, jeudi 9 janvier, le commandant de la Force aérospatiale de l’armée des Gardiens de la révolution islamique Amir Ali Hajizadeh a affirmé que les frappes visant des cibles américaines en Irak n’étaient que le début d’une vaste opération d’ampleur régionale.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2360562

    Il veut faire péter une guerre ou quoi ? La pression Israélienne est-elle si forte que ça ? Ou bien Trump est juste un sioniste convaincu ?

    Bref : sortons de l’OTAN et tournons nous vers d’autres alliances à l’est.

     

  • Il faut être un Ricain pour avoir une idée pareille ! On sent que ça panique fort aux USA... Tout se fait là-bas, au Moyen-Orient, sans eux. De leur faute. Qu’ils prennent des cours chez Poutine. Ils apprendront au moins quelque chose de valable dans leur vie.


  • Great Again ? Qu’il ferme la FED, qu’il ferme l’Aipac et autres... Ou aussi, qu’il ferme sa gueule, après tout.


  • israel dans l’otan pour sanctuariser ? quid des territoires occupes ? l’armee d’israel ferait partie du commandement de l’otan ? elle ne pourrait intervenir ailleurs qu’avec le feu vert du commandement de l’otan ? qui encore dedans l’arabie saoudite ?

    waouh,de gaulle avait raison de se barrer de la.

     

    • Pas l’Arabie Saoudite. Selon un article de ce jour du Guardian, le chef de la diplomatie saoudite est allé voir Trump et le ministre de la défense britannique pour leur demander de calmer le jeu, vu que son pays serait en première ligne en cas de conflit. Pas glop.

      De l’autre côté l’Arabie Saoudite fait les yeux doux à l’Iran en admettant la présence de Houthis au gouvernement Yéménite, se rapproche diplomatiquement du Quatar et propose une alliance des pays du Golfe, après avoir réalisé que les US n’ont pas répliqué contre l’Iran suite à l’attaque de drones sur un site de transformation pétrolière mais l’ont fait lorsqu’une de leurs bases en Irak a été pilonnée. Traduction : nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et plus sur une aide venant d’ailleurs.

      C’est en tous cas l’analyse de l’auteur de l’article du Guardian. Très instructif.


  • Sur la vidéo ci-dessous, nous pouvons voir
    - la fusée Space X CRS 19 décoller à 58 minutes et 58 secondes ;
    - une souris qui marche sur le moteur de cette fusée, à 1 heure 4 minutes et 30 secondes soit 4 minutes et 32 secondes après son décollage.
    https://www.youtube.com/watch?v=ZfP...

    Space X CRS 19
    Height : 70 m
    Diameter : 5,2 m
    Liftoff Thrust : Poussée de décollage : 7,607 kN
    https://nextspaceflight.com/launche...

    Ariane 5
    Hauteur : 52 m
    Diamètre : 5,4 m
    Liftoff Thrust : 11,400 kN : 1,5 fois plus puissante que Space X CRS 19
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ariane_5
    https://nextspaceflight.com/launche...

    3 minutes et 20 secondes après son décollage, la fusée Ariane est à 110 kilomètres d’altitude.
    https://www.usinenouvelle.com/artic...

    Donc 4 minutes et 32 secondes après son décollage, la fusée Space X CRS 19 est à environ 110 / 1,5 = 73 kilomètres d’altitude.

    Si un être vivant est placé à 20 kilomètres d’altitude, son sang entre en ébullition.
    https://eduscol.education.fr/obter/...

    Par quel miracle une souris peut-elle marcher à 73 kilomètres d’altitude monsieur Elon Musk ?

     

    • Souris croisée avec du tardigrade, pardi !

      L’espace, tel qu’on nous l’a inculqué, est la plus grande escroquerie jamais tentée : qui peut aller vérifier ?

      Il faut savoir qu’on empêche tout les indépendants ( musk et l’autre clown sont des frontmans sous sponsors) d’aller vérifier.


    • @Le mythe Musk
      Merci pour ces infos très intéressantes.
      Énorme la souris !
      Une simple souris et leur mensonge est dévoilé.
      Et la réponse de la nasa aux questionnements légitimes c’est de dire : "Ice". Le monde entier a vu une souris ou un rat mais eux y voient de la glace !
      En effet, comment un être vivant pourrait se balader sur un réacteur ou la température doit être extraordinaire et ce, en plein espace.
      Ça doit être une souris Avengers ;)))



  • « Je crois que l’OTAN doit être élargie et que nous devons y inclure des pays du Moyen-Orient », a indiqué le locataire de la Maison-Blanche.



    Un seul pays,en fait...et selon la charte,une attaque contre ce pays est une attaque contre tout les membres....Faut il mourir pour Tel Aviv ?


  • Le caillon assuré avec les uns ou les autres.


  • Le gros con de Trump veut inclure l’apartheid Israélien à l’Otan de manière à protéger l’apartheid sioniste d’une éventuelle guerre avec l’Iran. Avec ça tout est clair Trump reçoit ses ordres du lobby sioniste Américain (EPAC) qui pousse les USA vers une guerre avec l’Iran pour protéger Israël .L’assassinat du général Soleimani fait parti de ce plan.

     

  • Le plus beau c ’est qu ’il va le faire ; ce type est à l ’ image de ce pays déjanté , en décadence et du coup est capable du pire ; beaucoup ont dit que ce type avait un plan mais comment aurait il un plan pour un pays qui part en vrille sans possibilité de retour ; il n ’a pas de plan , il fait de la com avant tout et sa politique internationale est à l ’image de celle d ’Israel vis - à vis de ses voisins : terrorisme abject et cynisme sans nom .On sent bien que pendant ce temps des pays de prime importance font encore le dos rond , rongent leur frein et heureusement mais peaufinent sans trêve leurs armements dans l ’idée qu ’un jour de plus en plus proche tout ça finira inévitablement mal et résignés s ’y préparent .C ’est ça la réalité et arrêtez de fantasmer sur Trump ! et sur l ’alliance Poutine Trump ou autre balivernes : en fait c ’est l ’impuissance relative des Etats Unis à dompter le monde aujourdhui comme ils voudraient les contraignant à louvoyer avec opportunimse qui donne le change ; il n ’y a d ’ailleurs pas de Trump , c ’est toujours les USA et leur logique biblique d ’élection , de fanatisme intolérant et de violence extrême qui peut nous conduire au pire .


  • Trump est petit bras. Il faut étendre l’OTAN à la lune, voire même Mars.


  • J’attends les commentaires des fervents défenseurs de Trump le Magnifique, le génie que peu de monde comprend.
    En gros, Israel sera protégé par l’Otan pour la défense mais pour attaquer n’aura besoin que de l’aval des USA. Comme la Turquie. Génial...


  • C’est pas lui qui voulait se retirer de l’OTAN et d’arrêter de le financer ? Décidément ce chien fou est incontrôlable !

     

  • Enfin ! D’après les commentaires certains commencent à comprendre la réalité sur trump le super héros qui va sauver l’humanité....

     

  • L’ennemi des USA et de ses satellites sera toujours le communisme ; le capitalisme ne fera jamais confiance à la Russie ni à la Chine. Il s’agit donc de les encercler au maximum, avec de futurs membres. Surtout si ces membres apportent le cash nécessaire ... Un jour, un autre président US proposera la même chose aux pays sud-américains. Les USA financent l’Otan actuelle à 90 % (d’après les "spécialistes"), et c’est beaucoup trop pour Trump. L’existence de l’Otan prouve au moins une chose : l’arme atomique ne sert à rien ! C’est pour cela que l’Iran ne cherche pas à l’acquérir. Trump, Israel et leurs suppôts nous mentent constamment.


  • #2360873

    Le génial joueur de billard à 16 bandes s’avère être un joueur de bowling ! Mais il y aura toujours des indécrottables pour nous expliquer que quand il tue c’est pour la paix, quand il fait du sionisme c’est pour détruire Israël et quand il menace c’est de la haute diplomatie savamment calculée !


  • "Plus il est d’ennemis, plus la victoire est belle."

    L’Otan, c’est un peu comme quand des racailles tombent sur un os, ça ce regroupe un maximum pour combler finalement, leur manque de courage face à un ennemi valable...


  • C’est sûr que de comprendre l’actualité internationale est une chose complexe. Que d’appliquer une équation idéologique rend les choses obscures. En général, quand on pense en termes de "les américains" ou "Israel" ou ’l’Islam’, on perd en finesse puisque dans le prédicat, on induit que ce sont des entités homogènes, unifiées dans l’espace synchronique comme diachronique. On oublie les ruptures conceptuelles, les personnalités différentes, l’état profond présent dans chaque pays et la façon dont celui-ci contrôle les autorités officielles.
    Une façon de bien analyser la qualité d’un arbre, c’est de regarder les fruits. Si l’Otan s’élargit, les états n’auront plus le droit de s’agresser. D’une certaine façon, le pack des pays de l’Otan ne pourra plus faire régner la terreur. Certainement que l’Otan perdra sa raison d’être. La paix sera possible.

     

    • Enfin... enfin un commentaire sensé. Prendre de la distance avec le présent et regarder global ça permet en effet un peu plus de... finesse de raisonnement ;).
      Surtout quand on voit les bouleversement de paradigme depuis l’élection de Tonton T.


  • #2361368

    Plein de généraux israéliens dans les couloirs du Pentagone, bientôt en tournée rue St Dominique...Quand aux soldats émiratis , saoudiens et consorts, bientôt le retour du gag des savates abandonnées dans le désert ( les vieux s’en souviennent)...

     

  • Vous êtes dur quand même, c’est pas de sa faute si les frontières de la russie s’étendent jusqu’aux bases militaires des E-U...euh...de l’OTAN. Z’êtes drôles aussi, vous.


  • #2361420
    le 10/01/2020 par Tortue géniale participative
    Donald Trump propose d’élargir l’OTAN grâce au Moyen-Orient

    On en sait un peu plus sur les manifestations irakiennes du mois de décembre et l’implication US, lisez ceci :
    Al-Halbousi, président du Conseil des représentants irakien, a bloqué le discours de M. Abdul Mahdi lors de la session prévue pour discuter de la décision de retirer les forces américaines d’Irak.

    Au début de la session, Al-Halbousi a quitté le siège présidentiel et s’est assis à côté de M. Abdul-Mahdi, après sa demande d’interrompre la retransmission en direct de la session, une conversation publique a eu lieu entre les deux parties. La voix d’Adel Abdul Mahdi s’est enflée.

    M. Abdul Mahdi a parlé avec un ton de colère, disant :

    "Les Américains sont ceux qui ont détruit le pays et y ont fait des ravages. Ce sont ceux qui refusent d’achever la construction du système électrique et des projets d’infrastructure. Ils ont négocié la reconstruction de l’Irak en échange de l’abandon de 50% des importations irakiennes de pétrole, j’ai donc refusé et décidé d’aller en Chine et j’ai conclu un accord important et stratégique avec elle, et aujourd’hui Trump essaie d’annuler cet important accord."

    Le président américain a menacé le Premier ministre irakien de le liquider directement, avec le ministre de la Défense. Les Marines sont le troisième élément qui a tiré sur les manifestants et les services de sécurité.

    Abdul Mahdi a poursuivi :

    "Après mon retour de Chine, Trump m’a appelé et m’a demandé d’annuler l’accord, alors j’ai également refusé, et il m’a menacé de manifestations massives qui me renverseraient. En effet, les manifestations ont commencé, puis Trump a appelé, menaçant d’un intensification en cas de non-coopération et de réponse à ses souhaits, grâce au troisième élément (les tireurs d’élite des Marines) visant les manifestants et les forces de sécurité en tirant à partir des plus hautes structures et de l’ambassade des États-Unis pour tenter de faire pression sur moi, me soumettre à ses souhaits, et annuler l’accord avec la Chine, donc je n’ai pas répondu et soumis ma démission. Mais les Américains persistent à ce jour à annuler l’accord avec la Chine et lorsque le ministre de la Défense a dit que ceux qui tuent les manifestants sont un troisième élément, Trump m’a appelé immédiatement et physiquement menacé, moi et le ministre de la défense, au cas où nous révélions qui est ce troisième élément."

    Il y en a toujours qui ont envie de défendre l’ordure Trump ?

     

  • #2361660

    Il essaye d’allumer des contre-feux pour faire oublier qu’il a fait assassiner un général d’un pays étranger.

    Ça ne prend pas.


Commentaires suivants