Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Donald Trump se dit prêt à rencontrer Kim Jong-un

Mais les néoconservateurs ne l’entendent pas de cette oreille

Washington a toutefois précisé que les conditions n’étaient pour l’heure pas réunies. En Corée du Sud, le bouclier antimissile américain est désormais opérationnel pour prévenir un sixième essai nucléaire du régime de Pyongyang, qui se dit « au bord de la guerre » avec Washington.

 

À la surprise générale, le président américain Donald Trump a affirmé lundi être prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un si les conditions étaient réunies. Une déclaration qui intervient au moment même où Pyongyang menace de mener un sixième essai nucléaire et déclare être « au bord de la guerre » avec Washington.

Le président républicain – qui a martelé sa volonté d’appuyer sur le levier chinois pour faire bouger Pyongyang mais s’est aussi dit prêt à régler seul le problème – évoque désormais la possibilité d’un face à face avec le leader nord-coréen, qui n’a jamais rencontré un seul dirigeant étranger depuis son arrivée au pouvoir en 2011. « La plupart des politiques ne diraient jamais cela, mais je vous dis que si les conditions étaient réunies, je le rencontrerais (...) Je serais honoré de le faire », a affirmé Donald Trump dans un entretien à l’agence Bloomberg.

Le président américain a une nouvelle fois martelé dimanche sa volonté d’écarter la menace nucléaire posée par la Corée du Nord. « Nous avons une situation que nous ne pouvons laisser se prolonger », a-t-il affirmé sur CBS. Il a, à cette occasion, souligné l’habileté de Kim Jong-un pour avoir réussi à s’imposer au pouvoir malgré son jeune âge. « Les gens se demandent s’il est sain d’esprit. Je n’en sais rien », a-t-il expliqué. « Ce que je peux vous dire – et plein de gens n’aiment pas que je le dise – c’est qu’il a succédé à son père à l’âge de 26 ou 27 ans. Il a affaire à des personnes évidemment coriaces, en particulier les généraux et d’autres. Et très jeune, il est parvenu à assumer le pouvoir ». « Donc évidemment c’est un petit malin », a ajouté Donald Trump, qui avait déjà fait l’éloge de Kim Jong-un il y a plus d’un an lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle américaine.

Quelques heures plus tard, son porte-parole Sean Spicer s’est employé à minimiser la portée de ces déclarations, insistant sur le fait qu’une telle rencontre n’était « clairement » pas envisageable à ce stade. « Il faudrait que leur comportement provocateur change immédiatement », a-t-il affirmé.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

L’Empire menace la Corée du Nord, voir sur E&R :

L’Empire pousse-t-il Trump à commettre l’irréparable ?
Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1716744

    Certes l’autre est malin , mais toutefois imprévisible , et maître seul à bord , pas comme Donald qui est quand même trés entouré . Donc l’ évitable est davantage entre les mains , du premier . Ça a tendance à faire bouillir la marmite, dejà bien chaude . ( c’est un simple avis , basé sur ce que l’on veut bien nous fournir comme infos ) .

     

    • #1716852

      Imprévisible ? La Corée du Nord n’a pas changé d’un iota sa politique ses dernières décennies ! On ne peut pas faire plus prévisible ! Tu les emmerdes, ils te font un essai nucléaire...tu leur fous la paix il restent dans leur coin et font chier personne.

      Seul maître à bord ? Cela serait une première dans l’histoire de l’humanité ! Aucun chef d’état ni monarque est seul à bord. Il y a toujours des pressions, des rivalités entre clans, des conseillers et confidents qui influencent les prises de décision...Toutefois le régime nord coréen reste un mystère. Il est en effet très difficile de comprendre la dynamique du pouvoir dans cette monarchie, ni le degré d’indépendance de Kim Jung-Un. En connaissant la culture asiatique d’inspiration confucéenne, le gros bébé de seulement 34 ans qu’il est doit très certainement être sous l’influence de généraux âgés...improbable que le gars soit complètement en roue libre...mais on ne sait rien des clans évoluant dans la sphère du pouvoir nord coréen car ils semblent être complètement déconnectés du reste du monde. Toutefois ils doivent probablement entretenir des rapports avec les Chinois qui eux doivent en savoir un peu plus...


  • #1716745

    Pendant sa campagne électorale Trump se présentait comme un pacifiste - et il a fait bombarder la Syrie .

     

    • #1716811

      Pas vraiment, il a très souvent dit que une fois élu dans ses meetings il imposerait la paix par la force, malgré sa volonté d’arrêter ou de réduire la politique interventionniste . "Peace through strenght !"

      Son comportement envers la Corée du nord ne m’étonne pas vraiment en réalité. Pour la Syrie j’entends tout et son contraire donc je ne sais pas quoi en penser.


    • #1716874

      Ca c’est ce que vous vouliez entendre mais en réalité il a été plus subtil et plus ambigu.


  • #1716807

    Trump a joue dans le desordre les 3 cheveaux : Assad, Kim Jong, et Rohani... retro-pedalage, l’Iran c’est plus tendre, tres bonne cuisine au passage ! La Coree du Nord c’etait un p’ti morceau trop sec, qui risquait d’etre fatal au vieux joueur de pocker.


  • #1716840

    En lisant ce genre d’article, on aurait tendance à oublier que toute l’oligarchie du tiers monde fait ses études supérieures soit à Londres, soit en Suisse comme pour les nord-coréens...
    Donc les ramener à l’image d’obscurs inconnus aux motivations exotiques, c’est nous jouer une pièce de théâtre !

     

    • #1716895

      La Chine partenaire des Rockfeller, (surtout depuis Mao), ne vous decevra pas... nous aidant ainsi a comprendre pourquoi la bande des Bush/Cheney/Sharon avait charge la "mafia chinoise/Gov. Beijing" de nettoyer/stocker les decombres fumant du 911/WTC (mm Israel n’aurait pu proteger un silence aussi Zen). Les USA semblent une mere protectrice en cas d’alerte anti-corruption/guerre de pouvoir (Xi-Jingpin), ansi qu’un moule ideologique vias les ecoles d’elite (cas de la fille XiJingpin a Havard, ...West Point). Hollande etait tout aussi discret avec son guru John Negroponte (equipe Rumsfeld/Cheney).


  • #1716861

    D’égal à égal... Non, plus bas monsieur Trump ! La Corée du Nord sait mépriser comme un Romain !


  • #1716912

    Il le traite de fou pour apres dire vouloir le rencontrer, eviter de les faire se voir dans ces conditions c’est du simple bon sens. Mais bon.