Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

Un canular géant pour l’humanité ?

À l’occasion du cinquantenaire de la mission spatiale avec équipage « Apollo 11 » (lancement le 16 juillet 1969, alunissage le 24 juillet 1969), la Rédaction d’E&R vous propose de découvrir la première partie d’un dossier événement de 35 pages. La seconde partie est et sera immédiatement accessible aux contributeurs au financement participatif de la Rédaction d’E&R à partir de 2 euros/mois.

 

Sommaire du dossier :

 

- Les croyants sont-ils une espèce menacée ?
- Des preuves solides venues de l’Antarctique
- Où sont passés les films ?
- Les preuves photographiques
- Où sont passées les étoiles ?
- Ne demandez rien à Neil Armstrong
- Attachez vos ceintures de Van Allen
- Kennedy, Johnson et la NASA
- La fabrication de la croyance
- Appendix : l’hypothèse Kubrick

 


 

Les croyants sont-ils une espèce menacée ?

 

Nous voilà au 50e anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11. En 2016, une enquête a montré que 52 % du public britannique pensait que les missions Apollo étaient « fake ». Le scepticisme est plus élevé chez ceux qui étaient trop jeunes pour le voir en direct à la télévision : 73 % des 25-34 ans croient que nous n’avons jamais été sur la Lune, comparativement à 38 % des plus de 55 ans. Ces chiffres astronomiques semblent augmenter chaque année. Les incroyants britanniques n’étaient que 25 % il y a dix ans.

 

 

Je n’ai pas trouvé de données récentes pour les États-Unis, mais un sondage de 2005-2006 révélait que « plus du quart de la population âgée de 18 à 25 ans a exprimé des doutes sur le fait que les humains aient mis le pied sur la Lune », ce qui est proche des données britanniques de la même époque, et laisse supposer qu’aujourd’hui le pourcentage doit être également comparable, soit plus de la moitié de sceptiques. Il est intéressant de noter que dans un sondage réalisé par Knight Newspapers en 1970, un an après Apollo 11, plus de 30 % des personnes interrogées exprimaient déjà des doutes.

Pour la Russie, un sondage réalisé en 2018 par le Centre russe de recherche sur l’opinion publique a révélé que 57 % des Russes croient qu’il n’y a jamais eu d’expédition habitée sur la Lune. Le pourcentage monte à 69 % chez les gens ayant reçu une éducation supérieure. En d’autres termes, plus les gens sont instruits et capables de raisonner rationnellement, moins ils croient aux alunissages.

Le doublement du nombre de sceptiques en une décennie environ est lié au développement d’Internet et de YouTube en particulier, qui a permis une large diffusion des arguments de la théorie du « canular lunaire » (moon hoax), basés sur l’analyse des films et photos disponibles. Jusqu’au début des années 2000, les personnes qui avaient de sérieux doutes avaient peu de moyens de les partager et de rendre leur cas convaincant. L’un des pionniers a été Bill Kaysing, qui a abordé le sujet en 1976 avec son livre originellement auto-édité : We Never Went to the Moon : America’s Thirty Billion Swindle. On peut le qualifier de lanceur d’alerte, puisqu’il travaillait pour Rocketdyne, une des sociétés qui a conçu et construit les fusées Apollo. Ensuite est paru le livre du physicien Ralph René, NASA Mooned America : How We Never Went to the Moon and Why, qui développa la problématique des ceintures de radiation de Van Allen.

La recherche a gagné en profondeur et en ampleur, et l’incrédulité est devenue virale autour du 30ème anniversaire d’Apollo 11, grâce en partie au photographe britannique David Percy, coauteur avec Mary Bennett du livre Dark Moon, et réalisateur du documentaire de trois heures What Happened on the Moon ? An Investigation into Apollo (2000), qui demeure à ce jour très précieux pour se faire une opinion éclairée.

Puis, il y a eu A Funny Thing Happened on the way to the Moon (2001), réalisé par Bart Sibrel, qui apporte un bon éclairage sur le contexte historique. Sibrel s’est également fait connaître pour avoir rencontré plusieurs astronautes de la NASA et les avoir mis au défi, devant caméra, de jurer sur la Bible qu’ils avaient marché sur la Lune. Il a inclus ces séquences dans Astronauts Gone Wild, qui compile également des séquences plus utiles de déclarations embarrassantes faites par des astronautes qui sont censés avoir marché sur la Lune mais semblent peu cohérents ; la réaction d’Alan Bean d’Apollo 12 apprenant de Sibrel qu’il a traversé les ceintures de radiation de Van Allen est particulièrement réjouissante.

 

 

Puis est arrivé le documentaire télévisé Did We Land On The Moon ? réalisé par John Moffet pour Fox TV en 2001 et reprenant des séquences des documentaires précédents, notamment des propos de Bill Kaysing, David Percy et Bart Sibrel. C’est une bonne introduction aux arguments des « théoriciens du complot lunaire », bien qu’il contienne quelques erreurs dans les analyses d’images. Vous pouvez le regarder ici dans sa version rediffusée en 2013 sur Channel 5, avec sous-titres français :

 

 

Tout récemment est sorti le documentaire American Moon, de l’Italien Massimo Mazzucco, déjà auteur d’un documentaire sur le 11 Septembre. C’est à mes yeux le meilleur documentaire sur la controverse Apollo, remarquable par sa rigueur et sa documentation. Mazzucco a le grand mérite de répondre de façon détaillée à chacun des contre-arguments des débunkeurs. Mazzucco est un cinéaste et directeur de photographie professionnel, et sa contribution majeure, mais non pas unique, est dans le domaine des analyses d’images (il corrige les erreurs de Did We Land On The Moon ?). Mazzucco a mis à contribution plusieurs autres photographes de renom international, dont les analyses sont dévastatrices pour la crédibilité des photos lunaires Apollo. Je le recommande chaudement. Voici la bande-annonce :

 

 

À défaut de se procurer le DVD (version française), on en apprend beaucoup dans cette interview en français de Mazzucco, avec extraits du film :

 

 

En ce qui concerne les livres sur le sujet, il n’existe qu’une seule étude approfondie en anglais : One Small Step ? The Great Moon Hoax and the Race to Dominate Earth From Space, par le chercheur allemand Gerhard Wisnewski, publié à l’origine en 2005. Je m’y référerai souvent. Je recommande également l’étude de Dave McGowan, Wagging the Moondoggie, publiée sur Internet et disponible ici en PDF, sur laquelle je m’appuie également.

 

 

Je ne vais pas discuter de tous les éléments présentés dans ces sources en faveur de la thèse de la supercherie des alunissages Apollo. Je vais simplement sélectionner les arguments que je considère comme les plus convaincants, ajouter quelques développements récents, donner ma meilleure conclusion, placer la question dans une perspective historique plus large et en tirer quelques leçons sur la Matrice dans laquelle nous vivons.

Tout d’abord, nous devons être clairs quant à l’objectif d’une telle enquête. Nous ne devons pas nous attendre à une preuve absolument définitive que Neil Armstrong, ou tout autre prétendu moonwalker, n’a pas marché sur la Lune. Cela ne pourrait être établi de manière indiscutable qu’au moyen d’une preuve qu’il était ailleurs (en orbite autour de la Terre, par exemple) au moment précis où il prétendait être sur la Lune. Dans la plupart des cas, vous ne pouvez pas prouver que quelque chose ne s’est pas produit, tout comme vous ne pouvez pas prouver que quelque chose n’existe pas. Vous ne pouvez pas prouver, par exemple, que les licornes n’existent pas. C’est pourquoi la charge de la preuve incombe à quiconque prétend qu’elles existent ; tout ce que peuvent faire alors les sceptiques, c’est montrer que les preuves sont falsifiées, ou non concluantes. Si je vous dis que j’ai marché sur la Lune, vous me demanderez de le prouver, et vous n’accepterez pas pour réponse : « Non, c’est à vous de prouver que je n’y suis pas allé. » Est-ce que cela fait une différence si je suis la NASA ? Oui, parce qu’envisager la possibilité que la NASA ait menti vous amènera inévitablement à remettre en question tout ce à quoi les gouvernements et les médias grand public vous ont fait croire, et même une grande partie de l’éducation que vous avez reçue. C’est un pas de géant, vertigineux, terrifiant, qui sapera d’un coup ce qui vous reste de confiance dans l’information de masse. Tout comme les enfants de parents pervers, les citoyens honnêtes ont tendance à refouler les preuves de la malveillance des puissants qui les gouvernent. Ainsi, les gens choisissent de croire à l’alunissage, sans même demander de preuves, simplement parce que : « Ils ne nous auraient pas menti pendant plus de 50 ans, n’est-ce pas ? Les médias auraient dénoncé le mensonge il y a longtemps (n’oubliez pas le Watergate) ! Et qu’en est-il des centaines de milliers de personnes impliquées dans le projet ? Quelqu’un aurait parlé ! » Je m’entends penser moi-même comme ça il y a à peine 10 ans.

Toutes ces objections doivent en effet être prises en compte. Mais avant cela, la chose scientifique à faire est de commencer par poser la question : la NASA peut-elle prouver qu’elle a envoyé des hommes sur la Lune ? Si la réponse est non, la prochaine étape consiste à décider si nous les croyons sur parole ou non. Pour cela, il faut se demander quelles auraient pu être les raisons d’un mensonge d’une telle ampleur. Nous y viendrons.

 

Des preuves solides venues de l’Antarctique

 

La NASA peut-elle fournir des preuves tangibles des alunissages ? Oui : des morceaux de Lune, environ 380 kilogrammes de roches lunaires et d’échantillons de sol, toutes missions Apollo confondues. Les roches lunaires prouvent l’atterrissage sur la Lune, n’est-ce pas ? Oui, mais seulement s’il peut être établi qu’elles n’ont pas été extraites sur Terre. Et c’est là le problème. Comme expliqué ici, « des météorites ont été trouvées en Antarctique qui ont les mêmes caractéristiques que les roches lunaires » :

 

 

Il est utile de savoir qu’en 1967, deux ans avant Apollo 11, la NASA a organisé une expédition en Antarctique, à laquelle participait Wernher von Braun, le principal propagandiste des missions lunaires de la NASA. L’Antarctique est la région terrestre qui compte la plus grande concentration de météorites, et, selon Mazzucco, l’un des buts de l’expédition était de collecter des météorites lunaires pour servir de référence dans l’étude des futurs échantillons Apollo. Mais selon Wisnewski (p. 202), ce n’est qu’en 1972 que des météorites « lunaires » ont été découvertes en Antarctique, et leur origine lunaire a été déterminée par comparaison avec les échantillons rapportés par les équipes d’Apollo. Quoi qu’il en soit, les roches rapportées de la Lune sont loin de prouver les alunissages. Il est impossible de prouver qu’un quelconque échantillon a été ramené de la Lune plutôt que de l’Antarctique ou d’un autre endroit sur Terre. Même en admettant que les roches lunaires aient bien été prélevées sur la Lune, elles ont pu l’être par sonde automatique, comme l’ont été celles collectées par la Russie en 1970 et 1972.

Mais il y a plus grave : il a été prouvé que certaines des prétendues roches lunaires sont fausses. Dans les années 1990, l’astrobiologiste britannique Andrew Steele a eu le privilège très spécial d’examiner certains des précieux échantillons enfermés dans les coffres-forts de la NASA et, imaginez sa surprise quand il y découvrit un poil, des morceaux de plastique, du nylon, du téflon et de tous petits animaux terrestres (Wisnewski p. 207). Une autre pierre lunaire a fait la une des journaux lorsque, 40 ans après avoir été offerte au Premier ministre hollandais, elle a été examinée de près et s’est révélée être du bois pétrifié.

 

 

Certes, quelques fausses pierres lunaires ne prouvent pas que toutes les pierres lunaires sont fausses. Mais ce devrait être une raison suffisante pour lancer un examen systématique des centaines d’autres échantillons que les États-Unis ont généreusement offerts en 1969 et dans les années 1970. Malheureusement, la plupart sont perdus, comme le rapportait Associated Press le 13 septembre 2009 :

« L’administration Nixon a donné à des pays étrangers près de 270 roches ramassées par des astronautes américains. […] Sur les 135 roches de la mission Apollo 17 données aux nations ou à leurs dirigeants, seules environ 25 ont été localisées. […] Les chances de retrouver les 134 roches d’Apollo 11 dispersées semblent encore plus minces. Les emplacements de moins d’une douzaine seulement sont connus. »

 

Où sont passés les films ?

 

Quelles sont les autres preuves que la NASA a posé des hommes sur la Lune ? Les films et les photos, bien sûr ! Malheureusement, les archives des images télévisées dont peuvent disposer les chercheurs sont de très mauvaise qualité. Comment, par exemple, pouvez-vous être certain que l’astronaute David Scott d’Apollo 15 fait tomber un vrai marteau et une vraie plume pour démontrer la gravité newtonienne dans un environnement sans atmosphère, quand vous pouvez à peine voir les objets ? Nous avons bien une photo claire du marteau et de la plume sur le sol, mais comment savoir s’ils sont identiques aux objets à peine visibles dans le film ? (Regardez ici la séquence tirée de What Happened to the Moon ?)

 

 

Plus important encore, comment pouvons-nous vérifier que l’apparence de faible gravité sur les films de marche lunaire n’a pas été obtenue simplement par ralenti ? Les sceptiques ont souligné que si la vitesse des films est doublée, ils donnent l’impression d’un mouvement normal sur Terre. Certains se demandent même si ce qu’on voit sur les films Apollo est une image crédible. William Cooper, par exemple, explique que dans un environnement lunaire sans atmosphère et avec une gravité six fois plus faible que celle de la Terre, les mouvements seraient plus rapides et non plus lents, et les sauts des astronautes devraient être beaucoup plus longs et plus hauts que sur Terre. Certains astronautes, comme Eugene Cernan d’Apollo 17, se sont livrés à quelques « sauts de kangourou » espiègles sur la Lune, mais pourquoi semblent-ils incapables de sauter plus haut que trente centimètres ? Sans parler des mouvements suspects suggérant l’usage de câbles, bien analysés dans American Moon. La qualité très médiocre des séquences télévisées est due au processus par lequel elles ont été obtenues : « Les équipements de la NASA n’étant pas compatibles avec la technologie télévisuelle de l’époque, les transmissions originales ont dû être affichées sur un moniteur et refilmées par une caméra pour diffusion télévisées » (comme expliqué dans un rapport du 15 août 2006 de Reuters).

Pour être plus précis, selon la NASA, les images transmises depuis la Lune étaient en couleursƒ et ont été projetées sur un écran cathodique, puis transformées en un film de 16 mm noir et blanc (puis couleur à partir d’Apollo 14) par un kinéscope, c’est-à-dire une caméra focalisée sur l’écran cathodique, ce qui implique une perte de qualité considérable.

Pour toute analyse sérieuse, les chercheurs ont besoin d’avoir accès aux bandes magnétiques originales de la NASA. Des chercheurs universitaires les demandent depuis des décennies, en vertu du Freedom of Information Act. En 2006, ils ont reçu une réponse. Grey Hautaluoma, porte-parole de la NASA, a déclaré :

« Nous ne les avons pas vues depuis un bon bout de temps. Cela fait plus d’un an que nous les recherchons, et ils n’ont pas été retrouvés. »

700 cartouches de cassettes vidéo magnétiques sont manquantes, indique le rapport précité de Reuters, qui ajoute :

« La NASA a admis en 2006 que personne n’avait trouvé les enregistrements vidéo originaux de l’alunissage du 20 juillet 1969. Depuis lors, Richard Nafzger, ingénieur au Goddard Space Flight Center de la NASA dans le Maryland, qui a supervisé le traitement télévisuel sur les sites de suivi au sol pendant la mission Apollo 11, les cherche. La bonne nouvelle, c’est qu’il a découvert ce qu’ils sont devenus. La mauvaise nouvelle, c’est qu’ils faisaient partie d’un lot de 200 000 cassettes qui ont été magnétiquement effacées et réutilisées pour économiser de l’argent. »

Tous les enregistrements vocaux, ainsi que les données de télémétrie permettant de surveiller le rythme cardiaque des astronautes et le fonctionnement du vaisseau spatial sont également perdues. Plus incroyablement encore, les plans originaux des modules lunaires, des jeeps lunaires et de l’ensemble des sections des fusées Saturne V ont été détruits. La perte de tous ces documents est une catastrophe. Les données biomédicales, par exemple, auraient pu nous renseigner sur la manière dont les astronautes ont survécu sur la Lune à des températures allant entre -100 °C à l’ombre et +100°C au soleil, et donc sur l’efficacité du système de régulation thermique de leur combinaison (système lui aussi inconnu). Quant aux plans des modules lunaires, dans lesquels les cosmonautes, entre deux sorties sur le sol lunaire, se restaurèrent, se lavèrent, dormirent et firent leurs autres besoins, ils auraient permis de répondre à bien d’autres questions intéressantes. On aimerait tellement connaître les détails de la vie des cosmonautes dans l’espace et sur la Lune (certains sont restés 3 jours et 3 nuits sur la Lune, pour un voyage d’une dizaine de jours en tout, dans un espace extrêmement confiné).

Les Russes ont vraiment l’esprit mal tourné : à la suite de cet aveu de la NASA, ils ont commencé à exiger une enquête internationale.

 

 

Pour conclure sur le sujet des enregistrements vidéo manquants, il convient de mentionner un des arguments les plus convaincants présentés par les sceptiques : la capacité de la batterie installée sur les modules lunaires (documentée par la NASA) était ridiculement insuffisante pour la transmission d’un signal vidéo jusqu’à la Terre, même si les astronautes avaient dirigé une antenne parabolique très précisément vers Houston, ce qu’ils n’ont pas fait. Ce point est bien expliqué dans cette vidéo du photographe et ingénieur en radiofréquence américain Joe Frantz (vous apprécierez également les images surréalistes d’astronautes transparents, qui trahissent un travail de vidéo-composition en studio) :

 

 

Les preuves photographiques

 

Nous n’avons pas les films originaux, mais heureusement, il nous reste les photographies. En plus de planter un drapeau américain et de recueillir des échantillons de roches (« Ne venez jamais sur la Lune sans un marteau », plaisante en direct Alan Bean d’Apollo 12), les astronautes ont passé beaucoup de temps à prendre des photos sur la Lune. Et soyons justes : en 2015, la NASA en a publié des milliers en haute résolution. On peut les examiner en détail ici. La plupart d’entre elles sont remarquables par leur qualité.

L’équipage d’Apollo 11 a utilisé un Hasselblad 500C standard avec quelques modifications, dont le retrait du miroir réfléchissant. Le film utilisé était un film diapositif Kodak Ektachrome standard, 160 ASA. C’est un film étonnamment sensible pour un endroit où la lumière du soleil n’est filtrée par aucune atmosphère, surtout si l’on considère que certaines photos, parfaitement exposées, ont été prises face au soleil. Des questions techniques se posent aussi sur la fiabilité de ce matériau dans les conditions lunaires, sous des températures allant de moins 100°C à l’ombre, à plus de 100°C au soleil, l’appareil étant uniquement protégé contre la chaleur par un revêtement réflexif. Un autre aspect problématique est la qualité professionnelle de la plupart de ces photos. Chaque plan pris par Neil Armstrong, sans exception, est parfaitement net, parfaitement cadré et parfaitement exposé. Wisnewski (p. 144-149) souligne à juste titre à quel point c’est incroyable, étant donné qu’Armstrong (ou tout autre astronaute) ne pouvait pas viser, puisque l’appareil était fixé sur sa poitrine où il pouvait à peine le voir. Sans parler de la difficulté de régler manuellement l’ouverture et le temps d’exposition avec des gants pressurisés, et sans aucune expérience de la photographie en environnement lunaire. Nous devons nous souvenir que, même dans des conditions normales sur Terre, la photographie était un métier très spécialisé à l’époque.

Y a-t-il des preuves que ces photos ont été prises sur la Lune ? Aucune. Elles sont faciles à reproduire en studio. Il se trouve d’ailleurs que certaines ont été faites en studio. La NASA a en effet déployé beaucoup d’efforts pour entraîner les astronautes dans de gigantesques hangars, en reproduisant l’état de la surface lunaire tel qu’ils l’imaginaient. Des tonnes de « poussière de Lune » ont même été fabriquées à cette fin (avant même que quiconque ait vu la vraie poussière lunaire). Certaines des photographies prises dans ces studios de cinéma, comme celle-ci, tirée des archives de la NASA, seraient difficiles à distinguer des « vraies » photos lunaires, si elles étaient cadrées différemment.

 

 

Soyons réalistes : il n’y a aucune preuve que l’une quelconque des photographies d’Apollo est authentique. Cela n’est peut-être pas suffisant pour déstabiliser les croyants. Mais il y a plus grave : bon nombre de ces photographies sont « remplies d’incohérences et d’anomalies », selon les termes de David Percy, qui prouve son assertion dans What Happened on the Moon ?. Ce documentaire contient une interview de Jan Lundberg, ingénieur de projet Hasselblad pour les missions Apollo. Lorsqu’on lui demande d’expliquer certaines des incohérences concernant les ombres et l’exposition (par exemple, les astronautes entièrement éclairés bien qu’ils soient dans l’ombre du module lunaire, comme dans la photo reproduite sur la couverture du livre de Wisnewski), il répond :

« Je ne peux pas l’expliquer. Cela m’échappe… pourquoi. »

Notons en passant que cet aveu embarrassé de Lundberg illustre à quel point le cloisonnement a pu rendre possible la mystification. Comme les centaines de milliers de personnes impliquées dans le projet, il a travaillé sur la base du principe need-to-know, qui est la clé de toute opération de ce type : chacun ne sait que ce qu’il a besoin de savoir. Lundberg n’avait aucune raison de soupçonner qu’il travaillait pour autre chose que ce qu’on lui avait dit, du moins jusqu’à ce qu’on lui demande d’expliquer des images impossibles. Seule une poignée de personnes devait connaître le tableau global, et il n’est même pas certain que le président Nixon était parmi eux.

On estime que 20 000 sous-traitants et fournisseurs, travaillant de manière quasi indépendante aux quatre coins des États-Unis, ont contribué à la construction des engins spatiaux Apollo : aucun de leurs employés n’avait la possibilité, encore moins l’intérêt, de mettre en doute l’utilité de ce qu’il faisait. Par ailleurs, comme l’illustre Wisnewski (p. 121-126) avec le programme Corona (un satellite de recherche américain lancé vers 1959 dans le but secret d’espionner l’Union soviétique), c’est une erreur de supposer que les agences militaires, spatiales ou du renseignement sont incapables de garder un secret. Pour prendre un autre exemple, des centaines de milliers de personnes ont travaillé sur le projet Manhattan, qui est resté complètement caché du public jusqu’à ce que la bombe soit larguée sur Hiroshima.

Je ne vais pas énumérer et examiner les anomalies des photographies d’Apollo, car elles sont analysées dans les documentaires mentionnés ci-dessus. Le récent film de Mazzucco, American Moon, est sans doute la meilleure critique à ce jour, comme on peut déjà s’en rendre compte en visionnant son interview (voir plus haut).

Pour simplement donner une idée aux novices, voici un exemple, dans la photo NASA AS1468-9486/7, d’incohérence dans la direction des ombres qui, selon les sceptiques, prouve une source de lumière proche (et non des sources multiples, comme on l’entend dans Did We Land On The Moon ?) qui ne peut donc être le Soleil :

 

 

Les contestations basées sur l’analyse des ombres, cependant, sont sujettes à des réfutations sans fin. Je trouve plus instructif d’examiner attentivement, en zoomant sur les détails, certaines des photographies des modules lunaires, qui peuvent être trouvées en haute résolution sur le site d’archive de la NASA. Un peu de bon sens et de réflexion conduit à s’interroger sur la crédibilité de ces modules lunaires, si ce n’est à éclater de rire. En examinant par exemple le module lunaire Eagle d’Apollo 11 (ici, ici ou ici), êtes-vous prêt à croire qu’il a pu déposer deux astronautes sur la Lune et les renvoyer en orbite lunaire pour se reconnecter avec le module de commandement orbital ? Ou choisissez le module Antares d’Apollo 14 (ici), ou le module Orion d’Apollo 16 (ici, ou ici avec le rover qui s’en est miraculeusement sorti), ou le module Challenger d’Apollo 17 (ici). Rappelons que ces fragiles petites choses qui semblent faites de matériaux de récupération grossièrement rivetées et scotchées, étaient dotés de puissants moteurs propulseurs pour se poser et décoller à nouveau de la Lune, et devaient être pressurisées hermétiquement dans un environnement sous vide, à chaque fois que les astronautes y retournaient après leurs sorties lunaires. Dans chacune des deux dernières missions Apollo, deux astronautes ont passé plus de 3 jours (respectivement 71 heures et 76 heures) sur la Lune et dormi 3 nuits dans le module. Si vous voulez être guidé en anglais dans cette réflexion, je peux vous recommander cette vidéo de 15 minutes. Mais on trouve aussi une excellente analyse dans American Moon.

 

 

Où sont passées les étoiles ?

 

Si les équipages d’Apollo avaient photographié le ciel étoilé de la Lune, cela aurait pu servir à la NASA pour contrer l’accusation de fraude. En effet, dans les années 1960, il aurait été très difficile pour la NASA d’effectuer les calculs informatiques nécessaires pour simuler de manière cohérente les constellations d’étoiles. Malheureusement, personne n’a pensé à ramener des photos des étoiles vues de la Lune. On a demandé aux astronautes de regarder par terre pour ramasser des cailloux, et non de regarder vers le haut et d’étudier les étoiles. C’est comme si la NASA était une congrégation de géologues qui méprisaient l’astronomie. Et dire qu’ils dépensent des milliards de dollars pour envoyer des télescopes sur orbite terrestre !

Avant les missions Apollo, on pensait généralement que les étoiles seraient extrêmement brillantes si elles étaient vues en-dehors de l’atmosphère de la Terre. Voici une image présentée sur le site Web de la NASA avec l’explication suivante : « Si vous pouviez neutraliser la capacité de l’atmosphère terrestre à disperser une lumière solaire accablante, le ciel diurne d’aujourd’hui pourrait ressembler à ceci » :

 

 

Même Hergé, bien renseigné, était persuadé en 1954 que le ciel serait abondamment étoilé dans l’espace et sur la Lune :

 

 

Youri Gagarine a pu le confirmer lors de son voyage orbital autour de la Terre en 1961, et les astronautes américains du programme Gemini, qui avaient orbité autour de la Terre entre 1965-66, ont dit leur plaisir à contempler les millions d’étoiles. Et pourtant, les astronautes des missions Apollo ont déclaré n’avoir vu aucune étoile dans le ciel lunaire. Point final. C’est tellement incroyable que même certains « débunkeurs » de la thèse du complot lunaire se contentent d’expliquer le ciel noir de toutes les photographies Apollo comme résultant d’une trop faible exposition. Ils ont raison : selon les photographes qui témoignent dans American Moon, il est normal qu’on ne voit pas d’étoiles sur les photos. Mais le problème se situe ailleurs : les astronautes Apollo n’ont vu aucune étoile de leurs propres yeux depuis la Lune. Tous, d’Apollo 11 à Apollo 17, ont déclaré que le ciel était complètement noir, « un immense ciel de velours noir – totalement noir », selon les mots d’Edgar Mitchell, le sixième homme sur la Lune.

Était-ce parce que la luminosité de la surface de la Lune était trop forte pour que leurs yeux puissent s’ajuster en regardant le ciel ? (Un jour sur la Lune dure 27 jours terrestres, de sorte que les astronautes qui ont atterri sur le côté illuminé de la Lune n’ont jamais vécu une nuit sur la Lune). Si c’était la raison, les astronautes auraient dû tout de même voir beaucoup d’étoiles lorsqu’ils voyageaient entre la Terre et la Lune. Ils n’en ont pas vues. Quand ils ont orbité autour de la Lune et sont passés dans son ombre, ils se sont retrouvés dans l’obscurité complète, et n’ont toujours vu aucune étoile. Michael Collins, qui a orbité autour de la Lune plusieurs fois dans le module de commandement pendant qu’Aldrin et Armstrong étaient sur la Lune, a déclaré dans leur conférence de presse 1969 :

« Je ne me souviens pas en avoir vues ! ».

C’est l’une des remarques les plus étranges qu’on puisse imaginer de la part d’un astronaute.

Toute la conférence de presse donne en fait une impression très bizarre, tant l’humeur sombre des astronautes semble inappropriée de la part d’hommes qui viennent d’accomplir le plus grand miracle technologique de toute l’histoire humaine.

 

 

Rendez-vous
sur la page de financement participatif de la Rédaction d’E&R
pour découvrir la seconde partie du dossier !

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

520 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les vents solaires sont faits d’atomes d’hydrogène et d’hélium ionisés, c’est à dire qu’ils ont perdu leurs électrons. Ces atomes présentent donc une charge électrique positive. Lorsque ces atomes percutent de la matière (notre atmosphère, la paroi du vaisseau ou une combinaison spatiale) ils interagissent avec les atomes de cette matière par interaction coulombienne : les charges positives des atomes d’hydrogène et d’hélium interagissent avec les charges négatives des électrons de la matière et sont donc rapidement stoppés. Une simple feuille de papier suffit à stopper un flux de particules alpha. Donc contrairement à l’idée reçue il n’y a pas besoin de plusieurs mètres de plomb pour se protéger des vents solaires. Quand ces particules ionisées sont freinées elles génèrent un rayonnement X appelé rayonnement de freinage, ou encore Bremsstrahlung. Mais encore une fois, contrairement à l’idée reçue, un rayonnement X est moins délétère qu’un flux de particules, le facteur de pondération radiobiologique des rayons X n’est que de 1. De plus ce flux de rayons X est faible, et gérable. Il n’y a pas besoin de plomb pour l’atténuer, de l’acier ou de l’aluminium suffisent.

     

    • Votre nick fait-il référence à votre raisonnement ici ?


    • #2238900
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      C’est dingue que les ingénieurs de la NASA soient incapables d’expliquer ce que vous nous raconter...


    • #2238930

      Ce que vous dites est faux.

      Il suffit de prendre l’avion avec un compteur geiger, ce que j’ai fait, pour constater que le taux de radiations mesuré par le compteur à l’intérieur de la cabine monte régulièrement jusqu’à ce qu’on arrive à l’altitude de croisière. Le taux mesuré passe de 20 micro sievert au décollage à 200 micro sievert en crosière à 10.000 mètres.

      La cabine n’arrête pas ces radiations, donc ces radiations ne sont pas des particules alpha.

      Votre avis provient de la télévision ou de lecture de mauvaise qualité.

      Mon avis provient de l’expérience.


    • Les amis j’ai un CAP mécanique, j’ai juste copié collé la réponse qu’on m’a donné ailleurs concernant les radiations.

      Je lis vos réponses avec intérêt.


    • #2239268

      Le debunker des étoiles aussi. Lui...déjà, le nom...

      ADBK l’a d’ailleurs détruit, en 4 épisodes a propos du wtc, a voir.


    • Avec le progres technologique effectue depuis 50 ans ce devrait etre un jeu d enfant d aller marcher sur la lune aujourd hui . Pourquoi n y va t on pas ?


    • Je partage vos questionnements mais je ne suis pas dans la croyance, et je laisse une part au doute car je ne suis pas scientifique.

      Cette histoire est interessante, car elle sépare les gens en 2 groupes. Ceux qui gobent tout et ceux qui aiment comprendre avant de gober. Mais il suffit de discuter 30 secondes avec un mec qui a fait des études pour se retrouver en PLS face à ses arguments élaborés.

      Pour ma part j’ai des doutes sur le premier alunissage mais j’écoute encore les arguments officiels.


    • #2240433

      Les mecs politologues, qui aussi sont bardés d’études.... vous croyez aussi ce qu’ils racontent ?


    • #2240683

      Vents solaires ,ok admettons mais que dire à propos des rayonnements cosmiques (gamma), des micrométéorites (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mic...) bien présents au delà de la magnétosphère


    • #2246327

      en poussant un peu plus dans le délire, Le franc maçon Newton a inventé la gravitation universelle pour valider la théorie de Copernic, et ce juste après avoir stabilisé la monnaie anglaise et par là même la banque d’angleterre en tant que directeur de la monnaie (annobli par la reine pour ça), un parfait petit serviteur du système ce petit Newton.
      Théorie de la gravitation contestée mais diffusée dans toute l’europe par devinez qui ? par Voltaire.
      Newton grand alchimiste devant l’éternel dont tous les travaux alchimiques ont été recueillis par devinez qui ? Keynes, un autre grand sauveur païen du système quand il est en crise.
      http://www.eglise-realiste.org/pdf/...


  • Et pendant qu’on "s’amuse" à debunker la production hollywoodienne de 1969....que se passe t’il dans actuellement l’espace ? (ou dans l’atmosphère ?) Nous n’en savons rien.

    Alors que tout ce debuking sur la science spatiale à le vend dans le dos, devenant de plus en plus crédible et professionelle il faut remarquer qu’au contraire le sujet "OVNI" a lui subit l’effet l’inverse...devenant de plus en plus amateur et fantaisiste dans son traitement.

    Les principaux canaux d’actualité sérieux sur ce sujet ont tous été methodiquement fermé.
    Et les personnalitées l’animant ont toutes été ridiculisées.
    On oriente l’attention dans une certaine direction, c’est claire.

     

    • #2239238

      @ léon

      "Et pendant qu’on "s’amuse" à debunker la production hollywoodienne de 1969....que se passe t’il dans actuellement l’espace ?"

      Qui vous a dit que l’espace existait ?


    • #2239439

      @ royaliste

      Avec helios au centre, bien entendu.

      J’invite les gens a prendre connaissance du système de Brahé, système qui explique parfaitement la mécanique céleste.


    • #2239550

      À le malicieux, le système de Brahé remet totalement en question la gravité. Où est l’universalité de cette force si pluton tourne autour du soleil et que le soleil tourne autour de la terre ? La terre aurait donc une masse supérieure au soleil ? Dans ce cas là pourquoi les planètes ne gravitent elles pas autour de la Terre elles aussi ? Ah mais oui bien sûr, la gravité est une invention !


    • #2239694

      @aldeberan.

      Exactement. La gravité n’a été inventé que pour consolider le système Copernic. Et encore une fois, je le repete(....) ,vous êtes tributaire d’information émanant du système.


  • #2238785

    le propre d’une expérience scientifique c’est d’être renouvelable : donc retentons l’expérience avec les moyens de l’époque (question informatique ça se passait encore par fiches si je me rappelle bien, donc les calculs de trajectoire ça se faisait encore à la main, et pour passer la ceinture de Ceinture de Van Allen les trajectoires auraient du être corrigées en temps réel. donc bon courage pour nous prouver que c’était possible

     

  • #2238790

    Autre argument des croyants lunaires, le reflecteur laser... je vous invite à visiter en profondeur le protocole de cette "experience" scientifique, en gardant à l’esprit que vous ne mettrez jamais la main sur les données brutes et surtout sur les données de calibration de l’instrument (sans lesquelles on ne peut prouver par a+b que l’experience est valide), tout ce que vous aurez sont des données compilées par les bons soins des quelques rares personnes manipulant les 4-5 lasers qu’on trouve dans le monde... ca aussi ca sent l’arnaque à plein nez...

     

  • #2238799

    Woaw !! E&R qui s’attaque enfin à l’un des grands mensonges qu’ont nous gavent depuis 1945 !
    Shoah coché, 11 septembre coché, ils vous manquaient celui ci(et la guerre froide)qui selon moi est le pire car ils impliquent une remise en question bien plus grande et massive encore !
    Selon toute les connaissances que j’ai pu acquérir sur ce sujet, j’en est conclus que tout les programmes spatiaux de A à Z sont bidons, tout les gouvernements depuis 1945 nous cachent des choses concernant l’espace, leSoleil, la Lune et les étoiles !
    C’était quoi le drapeau nazi ? La roue solaire ! Elle explique quoi la genèse de la bible déjà ? Les très vieux écrits hindoux ?
    Vous remarquerez qu’aujourd’hui aucun gouvernements, personnes ne vous parlent jamais des vraies origines européennes celtiques/germaniques/nordiques et ce que ça signifie et implique et que les nationalistes allemands des années 20-30 ont été les derniers à tenter de le faire !
    Tout ce qui vient de la part des vainqueurs de la 2ème guerre mondiale, c’est de la « Bullshit » comme diraient les anglophones, ont est biberonnés dès la naissance avec toute ces conneries et beaucoup n’ont toujours pas compris que la guerre froide à servit à ce pouvoir mondial de conquérir et prendre le contrôle de tout les pays de tout les continents sous couverts de rivalités entre bloc de l’ouest(marteau) et bloc de l’est(enclume) ! Tout les pays centre sud américains, africains, moyen-orientaux et asiatiques ont goûtés aux coup d’états et ingérences en tout genre de la part des deux blocs.... Et toute ces histoires spatiales bidons ça vient de qui à la base déjà ? Ah oui les deux blocs pendant la "guerre froide".... Et vous remarquerez que depuis les histoires d’hommes sur la Lune dans les années 60-70 avec des technologies minables, il se passe que dalle de concret avec les programmes « spatiaux » depuis, malgré les technologies massivement supérieures que l’ont possèdent aujourd’hui !
    Bonnes recherches/réveil à tous et à toutes !

     

  • Quel est le but de ce canular ?

     

    • #2238822

      Plusieurs raisons sans doute. La principale étant à mon sens de dépasser les soviétiques à l’époque. En effet, les russes avaient gagné les enjeux les plus marquants de la course à l’espace : premier satellite en 1957 (Sputnik), premier être vivant en orbite (Laika), premier survol de la Lune et premier objet en 1959, premier vol spatial en 1961 (Gagarine), première femme en 1963 (Terechkova), première sortie dans l’espace (Leonov) en 1965, premier alunissage en 1966,...etc.
      Les américains ne pouvaient décemment pas se laisser dominer en pleine guerre froide par les communistes, eux, les "vainqueurs" de la IIème guerre mondiale, et tout a été organisé pour que le fait le plus marquant vienne au crédit des USA, par tous les moyens possibles (merci Kubrick !) afin de rétablir la domination américaine dans cette course spatiale. Les enjeux étaient donc politiques, et financiers bien évidemment.


    • L’hégémonie sur le monde et sur les galaxies avoisinantes.
      Montrer qu’ils sont les plus forts les plus avancés sur le plan technique , technologique,scientifique,financier ( coût en milliards) .Montrer leur toute puissance oour intimider le reste du monde et en ce temps là c’était l’Urss.. Ils envahissent le monde comme ils conquièrent la lune, l’impérialisme us dans toute sa splendeur.

      N’oublions pas que le gouvernement américain était enlisé au Viêt-Nam.


    • #2238836

      C’était dans le cadre de la rivalité avec L’URSS. Laquelle de ces deux puissances parviendrait la première à envoyer un homme sur la lune.


    • Le but était et est toujours de vendre-acheter-vendre-etc un modèle culturel/technologique, fait de gadgets,... bref de fake car économique : vous trouverez le module lunaire Apollo 17 actuellement en vente chez Decathlon pour 15 euros, c’est la petite tente Quechua qui se monte/démonte en 2 minutes. Pour cette somme modique non seulement vous pouvez alunir (pour l’instant, perso je n’en vois pas l’utilité) mais également l’utiliser pour vous protéger du réchauffement climatique ! C’est pratico-pratique, c’est l’progrès, la marchandise en marche !


    • #2238847

      @Evaltonne
      Et pourquoi aujourd’hui en 2019, toujours personne ’’sur la Lune’’.. où sont les vidéos 4k-8k en ’’live’’ des ’’satellites’’...LOL ! Toutes ces histoires sont bidons car il y aurait supposément des centaines voir des milliers de satellites des différents pays... en ’’orbite’’...
      Vous me direz oui mais comment fonctionnent les communications smartphones internet téléphonie machin d’un point de vue mondial ? C’est simple, les Tours-Antennes/Tours-Télécommunications/Tour-radios + câbles sous-marins (dans les années 2010, environ 99 % des communications intercontinentales, Internet et téléphonie, transitent par des câbles sous-marins. Leur nombre est estimé à environ 250 en 2013). https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%...
      On se fous de vos gueules avec les histoires de satellites et d’espace !
      Les ’’images satellites’’ ce sont des avions et des drones en haute altitudes !
      ***J’insiste***, 99% des communications(internet/téléphonie etc...) sont dû aux câbles sous-marins... dans les années 2010(y compris aujourd’hui...).
      Il vous faut quoi de plus pour comprendre l’arnaque !!!


    • #2238871

      Ce n’est pas un canular, c’est une fraude.

      Si on prend la chronologie des évènements :

      Au départ c’est une course de vitesse avec les Russes décidé par Kennedy. C’est le départ d’un projet immense, le plus grand jamais réalisé aux USA. jusqu’à là pas de canular.

      Quelques dizaines de milliers d’entreprise vont se mettre au travail. L’argent afflue.

      Comme dans tous projet, les planning prennent du retard et pire, des problèmes techniques apparaissent. Comme dans tout projet, les ingénieurs remontent les problèmes, mais les responsables étouffent les problèmes.

      Résultat, 2 ans avant la date de lancement, les américains s’aperçoivent qu’ils n’iront pas sur la lune comme prévu.

      Que faire ? Avouer au monde entier que le plus grand projet de l’histoire a foiré ? Non, tout le peuple américain attend. Trop d’enjeu,

      Les américains vont donc faire comme si il allaient sur la lune. Et les Russes ? Hé bien on négocie avc les russes. Si ils se taisent, ils pourront participer au programme de station spatiale avec les américains qui suivra 2 ans après !

      De plus si ils dénonçait la fraude personne ne les croiraient. Exactement comme aujourd’hui ! non ?

      J’ai fait vite. Si vous voulez vous réellement vous renseigner , alors achetez le DVD American Moon, de l’Italien Massimo Mazzucco, c’est un des DVD à avoir absolument.
      Le DVD est vendu sur le site de Massimo : https://www.luogocomune.net/LC/shop....


    • Le canular (ou cas lunar) banquier toujours en marche !

      "Emmanuel Macron annonce la création d’un commandement militaire de l’espace"

      https://amp.lefigaro.fr/internation...

      Descente : Etat dépressif et anxieux qui suit la période d’excitation consécutive à l’absorption d’excitants tels que la cocaïne, les amphétamines et dérivés.


    • Permettre à l’entité sioniste internationale d’offrir un crédit illimité à leur nasa en trompant l’opinion public mondiale...En disant aux russes de bien la fermer car à l’époque les russes n’avaient pas le pouvoir de contrer une telle arnaque.


    • Les satellites de télécoms on peut observer leur déplacement à l œil nu dans de bonne condition.
      ils sont suivis par plein d applications et on peu le constater soi même dans le ciel.

      de même que la station Internationale, visible à l œil nu et même très clairement avec un télescope amateur, on voit assez bien la forme de la structure etc.

      debunker des mensonges c’est bien.

      dire de la grosse merde , moins.


    • la NASA est une agence civile avec des budgets civils mais – bien sûr – qui travaille sur des projets éminemment stratégiques (militaires) et secrets (fusées, radioguidages, satellites, etc). J’ai lu quelque part – à titre d’exemple – que l’ISS (NASA + ESA + Chine + Russie. etc) c’était 150 milliards de budget sur 10 ans. Budget pharaonesque, argent public (vos impôts)... projets secrets, dépenses inquestionnées... c’était quoi la question ?


    • #2239378

      le deploiement de la télévision


    • #2239572

      @Eom
      Elle sont où les vidéos en live en 4k/8k des satellites en orbitent autour de la Terre ?
      Je veux dire vous avez une chaîne youtube de l’ISS qui est vraiment marrante avec le CGI digne de windows 2000 et étrangement pendant sa ’’rotation’’ autour de la Terre on y voit aucun satellites , jamais !
      On les voit jamais les satellites..
      Les films de science fiction hollywoodiens Prometheus, Interstellar et Gravity font massivement mieux d’un point de vue réalisme !
      Je vous donne un exemple assez marrant, une ’’photo’’ prise par un satellite nommé Suomi NPP en 2012 de la Terre.... https://www.nasa.gov/sites/default/...
      Vous savez qu’un globe, une boule, à des proportions... Cette image vous montre les États-Unis et le Mexique sur un globe... si vous ne voyez pas le problème, vous êtes irrécupérable mon ami ! Sachant que l’Afrique, l’Eurasie, l’Amérique Sud etc.. sont bien plus grands que ces deux pays... et que les océans sont encore plus grands que tout les continents réunit... Vous ne trouver pas ces deux pays sont complètements, massivement disproportionnés par rapport à ce ridicule petit globe/boule de l’image ?
      Et ce qui est encore plus marrant c’est que ces gens de la NASA vous expliquent que c’est un ’’rassemblement d’éléments’’.... LOL....
      Désolée mais je suis un être intelligent et logique et là du coup lorsque l’on me dit que cette image est une photo ’’officielle’’ prise par un satellite(Nuomi NPP)... ma conclusion est que l’on se fous de ma gueule !
      On se fous surtout de la gueule des gens comme vous en vérité, les pauvres esprits formatés, incapable de questionner/remettre en questions toutes les conneries qu’on vous gavent depuis votre naissance !
      De toute façon les mêmes qui se foutent de votre gueule depuis 1945 avec tout ces mensonges sont les mêmes qui importent des millions de mamadou et de mohamed sur les terres européennes/blanches... ;-) ! Moi je sais très bien pourquoi ils font cela ! Allez bonne chance et surtout bon réveil camarade, il risque d’être violent !


    • @pierre loup :

      Les satellites pour le gps c’est du fake aussi ?
      Et les satellites de geolocalisation pour les naufrages en mer c’est fake aussi ?
      Et les images satellites pour la meteo ?

      Propos decridibilisants pour nous tous.


    • #2241787

      @bukru
      Tout ce que vous citer qui sont soi-disant ’’par satellite’’ c’est en fait les Tours-Antennes/Tours-Télécommunications/Tour-radios, avec les ondes ! tout simplement !
      C’est aussi simple que sa ! Et d’ailleurs, arrêtez de vous soucier de ce que les masses de zombies(mêmes ceux que vous croyez réveillés) pensent, votre esprit critique et surtout votre réveil(politique, historique et spirituel), c’est d’abord pour vous !


    • @pierre loup

      dsl tu racontes des histoires.

      je suis marin, on nous explique bien tout cela lors du cursus de formation. Je te parle donc de ce que je connais. Je ne vois pas l’interet de nous mentir sur nos systeme de geolocalisation ET de communication.

      Si tu le souhaites je peux te citer les cours avec les differentes portees et mode de propagations des differentes frequence d’onde.

      La terre etant ronde il est tres difficile de communiquer avec un point très distant (l’onde doit rebondir entre la terre/mer et une couche particuliere de l’atmosphere).

      La solutions pour une portée mondiale c’est : le satellite. Que ce soit pour de la geolocalisation OU de la communication, l’un impliquant l’autre.

      Il existe des satellites de geolocalisation (pour les detresses en mer) qui ont une orbite qui passe par les poles afin de couvrir les poles justement (le gps devient foireux passé les 60° de latitude environ, a cause de la terre qui est ronde et l’orbite des satellites qui est plutot dans le plan de rotation de la terre) Leur nombre limité (2 ou 3) implique un délai avant que la position de la balise de detresse soit connu (plusieurs heures le temps qu’un satellite soit a porté).

      Il est vrai qu’il existe des antennes à terre didiées à augmenter la precision du GPS, elles sont à une position fixe et connu, elle peuvent donc constater l’erreur du GPS et la communiquer aux recepteurs gps à porté afin qu’ils integrent l’erreur.

      Les heures de cours et explications que j’ai suivi m’inspirent bien plus confiance que tes propos qui, je le repete, nous decridibilise beaucoup.


    • #2242609

      @ bukru
      Oui oui c’est sa, rester dans votre matrice, je vous ’’décrédibilise’’... LOL !!
      L’entreprise, les diplômes et le gouvernement qui vous emploie ont ’’raisons’’(bonjour 1984 Orwell), ils ont la science infusée !
      Le Berger à raison, c’est évident ! Ne vous posez aucune questions, ne faites aucunes recherches, soyez un bon goy !
      Mais comme on est sur E&R et pas n’importe quel forum débile, je vais quand même vous souhaitez un bon réveil pendant que c’est encore le temps.. et je ne sais pas si vous êtes au courant mais en France... il y à des problèmes prioritaires bien pire que les mensonges ’’spatiaux’’ des vainqueurs de 45... et ça va vous péter à la gueule, c’est inéluctable !


    • @pierre loup

      Et toi ton bergé c’est qui ? Vraiment ca m’interesse beaucoup.

      Oui tu me décridibilise. Par ta pauvre argumentation et ton refus de te remettre en question.
      J’essaye d’orienter des gens sur ER et clairement les commentateurs de ton style ne m’aident pas du tout !
      Au contraire ....
      Si encore tu te permettais un doute sur tes propres croyance, cela changerait toute la dynamique de l’échange ainsi que son influence sur les lecteurs. Mais là on passe pour des cons, clairement.

      Je te repond uniquement à ton affirmation que les satellites n’existent pas.

      Le reste n’a rien a voir avec mon propos. Tu ne connais pas ma vision des priorités pour mon pays alors tes bons conseils .... merci.


    • Je finis de vous dire que ces objets, satellites, ISS , sont observables à l’oeil Nu et très clairement avec du matériel non professionnel ( et donc pas hors de prix)

      je les ai déjà observés moi même.

      votre raisonnement est celui d’un imbécile qui n’y comprend rien, d’un dépressif qui cherche de la magie dans le monde , ou d’un psychotique qui s’invente une réalité alternative .
      voir les 3 en même temps..,


    • @Pierre Loup : En général les plus gros mensonges sont bâtis sur des vérités.
      Il ne s’agit pas de tout gober ou, au contraire, de tout renier en bloc, mais de démêler le vrai du faux. On te donne des informations vérifiables : mets-les dans un coin de ta tête et si tu as un doute, vérifie par toi-même au lieu de jeter le bébé avec l’eau du bain en agressant tes contradicteurs.
      Les mecs comme toi sont du pain béni pour les Defakator et autres rigolos du genre, c’est un fait.


    • #2246346

      Le but de ce canular. ? Montrer qu’on en a une plus grosse que les autres. Tu as déjà joué à celui qui pisse le plus loin ? Ben, c’est pareil !


    • @michel amm

      Les Russes n’ont pas été invités à participer à la station spatiale en 1971 (2 ans après Appolo 11 comme vous le dites, mais en 1993 ! Soit après la guerre froide et 22 ans plus tard la date que vous annoncez.

      Vous dites n’importe quoi !


  • #2238809
    le 14/07/2019 par Un passant lambda
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    On est allé sur la lune et on nous a interdit d’y remettre les pieds.
    Les Américains ont eu la gentillesse de prévenir les Russes et plus tard les Chinois

     

    • #2238946

      Pour le coup, ce avis lui n’est basé sur rien de concret.

      Personnellement je pencherait plutôt pour de la désinformation. On rajoute un couche de complot au complot pour le discréditer.

      Cela ne m’a pas empêcher de m’intéresser à cette théorie de lune ’habitée" par des aliens.

      Moi je choisi l’hypothèse la plus simple : problèmes techniques. C’est moins romanesque mais plus plausible.

      D’autant plus que si l’on est sûr que la Nasa à produit de fausses vidéos, de fausses photos, il n’existe aucune preuve que les américains ne sont pas allé sur la lune.


    • Ce que confirme le Droit international spatial, mais peu de gens vont comprendre ça cher passant lambda.
      Il est long, le chemin :) pour comprendre ces choses...


    • #2240214
      le 16/07/2019 par Un passant lambda
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      @Daniel.

      Effectivement pour moi c’est une conviction sachant qu’on est loin de la ou des Vérités..mais étant ignorant comme tout le monde ici, je me garde bien de dire "C’est ca aucun doute !" .

      Contrairement aux initiés qui commentent ici en étant persuadé de détenir le fin mot de je ne sais quel hoax..


  • #2238820

    Quand je regarde sur les photos la qualité d’assemblage des différents revêtements des modules lunaires, on dirait qu’ils sont en textile, qu’ils ont beaucoup souffert, et que, plus que relevant de la haute couture, des artisans du Sentier auraient pu faire les mêmes...

     

    • Bien vu, les photos haute définition des LEM sur la lune amènent à une conclusion évidente : ce ne sont que de vulgaires maquettes qui n’ont jamais quitté les plateaux de cinéma d’Hollywood.
      Il faut utiliser la fonction zoom pour bien s’en rendre compte.
      Je remets quelques liens qui figurent déjà dans l’article :
      https://www.hq.nasa.gov/office/pao/...
      https://www.hq.nasa.gov/office/pao/...
      https://www.hq.nasa.gov/office/pao/...

      Je m’étonne que la Nasa ait pu diffuser des photos aussi compromettantes, peut-être n’ont-ils pas pensé à la fonction zoom qui fait ressortir tous les défauts.


    • #2238972

      Vous tombez pile de parler des gens du sentier. Dans son sketch, Dieudo prétend à propos de l’alunissage qu’on a tourné ça à Oran, chez Bénichou.......


    • #2240172
      le 16/07/2019 par Aiguiseur de guillotines
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      @Ven
      T’as raison. On dirait une caravane de romanichels leur navette... ^^


    • A Ven, Il ne faut pas oublier qu a l epoque il n y a pas d ordinateurs individuels, donc pas de fonction zoom. Si l on regarde les petites et lointaines photos d epoque, le module lunaire est tres presentable. Par contre avec l informatique pour tous et le zoom, il saute aux yeux que le module est en toc. Ce simple constat est quasiment preuve de l arnaque. Mais a l epoque ils ne pouvaient pas savoir. Et puis le 11 sept a fait beaucoup pour nous reveiller de notre passivite consommatrice d infos mainstream.


  • Je pense surtout que cette théorie du complot est bien alimentée et autorisée par le système afin de décrédibiliser, par amalgame, toutes les autres "théories" du complot elles beaucoup plus crédibles et dangereuses. Comme par hasard on mélange les croyants de la terre plate, les reptiliens et compagnie avec les anti-Apollo et les "révisionnistes"...
    Il ne me semble pas non plus que remettre en cause l’alunissage vous conduise devant le tribunal....

     

    • #2238944

      Les reptiliens...oui, effectivement, il se trouve toujours quelqu’un pour les mentionner lors de recherches sérieuses, comme la remise en question des programmes spaciaux...

      Autre chose, le programme des soviétiques...plusieurs semblent lui accorder du crédit, attention : les blocs ont toujours coopéré en ce qui concerne l’espace,alors qu’ils étaient en chien de faïence sur terre... toujours trouvé cela etrange ; peut être est ce la raison du silence des russes a propos de la lune ? Simple hypothèse.

      Maintenant, il y a aussi la blague de la station spatiale, et des "sorties dans l’espace ", de toutes évidence filmées en piscine... sujet vaste,qui donne le tournis.

      La grande arnaque n’est pas que politique.


    • #2239234

      Bien sur c est meme expliqué par Lucien Cerise https://youtu.be/Ag-jKAZF4vY


  • Même si c’est faux, j’aime croire que l’Humanité est capable de réaliser quelque chose de grand une fois de temps en temps.....Ca permet de ne pas sombrer dans le désespoir et dans la misanthropie.

     

    • #2238919

      Allez sur la lune cela serait grand ? La philosophie, la poésie, la littérature, l’architecture traditionnelle...comble largement mes désirs de beauté et grandeurs.
      Et tu veux croire un bobard débile de ce genre qui n’a aucun intérêt et ne permet pas de produire quoique ce soit de grand ? Parce que si les religion devaient être des bobards elles ont au moins été des ferments de civilisations avec une production intellectuelles, artistique... conséquente. Mais qu’apporte à l’humanité un bobard comme "on a marché sur la lune" ? Cela n’apporte que des délires d’"hubris" menant l’humanité à la destruction... je ne vois pas trop l’intérêt de croire en ces fadaises oligarchiques.


    • " Même si c’est faux, j’aime croire que l’Humanité est capable de réaliser quelque chose de grand..."

      Qu’est-ce que ça apporte cette histoire mensongère,
      par rapport aux deux fictions dont ils se sont inspirés :
      - les deux livres deJules Vernes,
      - les deux albums d’Hergé.

      L’Humanité a réalisé beaucoup de grandes choses.


    • Allez-y, faites le choix du mensonge pour votre petit confort personnel.
      Pour le reste, les autres commentateurs ont déjà répondu.


  • #2238829
    le 14/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    À cette époque où il y avait alors un peu trop de morts, un peu trop de désordre sur Terre, on leur a dit de regarder plutôt là-haut, vers les étoiles, à rêver : "on est les plus forts, l’Humanité a marché sur la Lune !"


  • #2238832
    le 14/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    Et toujours, Capricorn One, film américain réalisé par Peter Hyams, sorti en 1978.

    « Seriez-vous choqué si vous appreniez que le plus grand événement de l’Histoire récente ne s’est pas passé du tout ? »

     

    • #2238940

      Dans le film "Interstellar" de Christopher Nolan (2014), il est aussi affirmé que les américains n’ ont jamais marché sur la Lune, mais que les conquêtes spatiales avaient été montées de toute pièce pour obliger l’ URSS à s’ y lancer à fond dedans, et par conséquent à se ruiner.


    • A Medurasaft :

      C’est plus complexe dans Interstellar. Dans le film, le gouvernement fait croire qu’ils ne sont jamais allé dans l’espace pour dissuader les gens de vouloir des programmes spatiaux. Cela rend furieux le personnage du cowboy de l’espace qui parle de réécriture de l’histoire aux profs d’histoire de sa fille.

      Gros film de merde, au passage.


  • On ne voit pas bien pourquoi les états unis auraient dépensé jusqu’à 10% de leur PIB pour construire un programme spatial qui n’aurait été qu’un canular.

    Pourquoi l’auraient il présenté sous toutes les coutures, jour après jour, progrès par progrès, alors qu’il aurait été plus facile de le présenter comme "secret", dans le cas où il y aurait eu des choses a cacher.
    Enfin, des types comme buzz Aldrin, ce n’était pas des Thomas pesquet.
    C’était des types qui avaient fait la guerre, risqué leur peau, et qui a 75 ans, étaient encore capables d’allonger une mandale a un journaliste.

    Je crois plutôt que l’exploit est tellement incroyable, fabuleux, extraordinaire, aujourd’hui encore, que les les gens qui n’ont pas connu cette époque bénie trouvent cette épopée fantastique hors de leur entendement.
    Il y a aussi que dans notre époque actuelle, le cinéma a les moyens de faire croire n’importe quoi, et ne s’en gêne pas.
    En 1969, le cinéma s’attachait encore a raconter des histoires au moins plausibles, aujourd’hui, ce n’est même plus un critère.
    Cela fausse la perception des gens.

    Cela me fait douter des autres analyses d er, qui elles aussi paraissent pertinentes.

    Une chose est sûre, le programme Apollo a bien existé, et il n’a pas servi a tourner un film de Stanley Kubrick !

    Et buzz Aldrin est le premier homme a avoir pissé sur la lune.

    Debout.

     

    • Les "analyses d’er" ici sont appuyées par de nombreux arguments, et renvoient à de nombreux livres que je vous invite à lire...


    • #2238852

      Je suis d’accord avec vous. Si ça n’avait été qu’un montage, comment l’URSS de l’époque se serait fait un plaisir de le démonter par A + B (ils avaient largement les moyens d’espionner les déplacements dans l’espace).
      D’ailleurs pour tous les esprits tentés par la théorie du complot, je suggère d’essayer le raisonnement par l’absurde : on suppose un fait vrai et on démontre son impossibilité.
      Exemple les chemtrails : depuis plus de 50 ans que des dizaines de milliers d’avions laissent des trainées dans le ciel, il ne se serait trouvé aucun technicien pour expliquer le dispositif mis en oeuvre pour obtenir ce résultat si il n’était pas naturel ?
      C’est le fait de relayer ce genre d’âneries qui me fait ne pas m’engager davantage avec E&R, même si elle reste ma meilleures source d’information.



    • On ne voit pas bien pourquoi les états unis auraient dépensé jusqu’à 10% de leur PIB pour construire un programme spatial qui n’aurait été qu’un canular.




      Lisez la suite de l’article et vous comprendrez que le budget NASA n’a pas pas été perdu pour tout le monde. Question pour vous mettre sur la voie : quelle est la différence entre une fusée Apollo et un missile intercontinental à tête nucléaire ?


    • Es tu vraiement sur qu ils aient depenser 10% du PIB pour cet "exploit", non là aussi c est de l’ enfumage.
      Maintenant il faut regarder de façon objective et avec raison et non avec émotion.
      Aujourd’hui en 2019 aucun pays n’a les capacités technologiques pour envoyer des hommes sur la Lune sans risquer que ces mêmes hommes (ou femmes) ne meurent quelques semaines apres leur retour sur terre, alors explique moi comment il y a 50 ans on a pu le faire, en sachant que les gugusses qui y seraient aller sont toujours bien vivant....
      Non cela a été le plus grand fake news de l’histoire et c’est plutot cela qu il faut admirer... Coté bluff les ricains sont passés maitre de la discipline, quoique aujourd hui cela commence à se savoir...


    • Je me demande au$$i quelle aurait été la motivation de la NA$A d’organi$er un tel canular... La NA$A dépen$e $60 million$ de dollar$ américain$ PAR JOUR sur le programme "$pacial". Ce n’e$t $urement pas pour de$ raison$ monétaire$ qu’on aurait fait ça...


    • #2238876
      le 14/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      "Pourquoi l’auraient il présenté sous toutes les coutures, jour après jour, progrès par progrès, alors qu’il aurait été plus facile de le présenter comme "secret", dans le cas où il y aurait eu des choses a cacher."

      lol, celle-là est une perle...
      De faux raisonnements, qui entraînent de fausses questions, etc...

      "On ne voit pas bien pourquoi les états unis auraient dépensé jusqu’à 10% de leur PIB pour construire un programme spatial qui n’aurait été qu’un canular."

      S’il y a vraiment eu de telles dépenses, sais-tu où sont allés les fonds ?
      Détournement d’argent, et pub géniale, double strike.

      "Une chose est sûre, le programme Apollo a bien existé, et il n’a pas servi a tourner un film de Stanley Kubrick !"

      lol, c’est l’inverse...
      "Une chose est sûre", toi, t’as pas fini de tourner !


    • #2238893

      Pourquoi ? Pour privatiser des bénéfices en contrepartie d’un déficit public, et par la même occasion gagner une bataille de la guerre froide.


    • As-tu lu l’article ?


    • Franchement, il y a des complotiste pertinents et d’autres idiots.

      C’est pour cela que les médias peuvent faire l’amalgame entre les deux.

      Et la fusée Saturn, c’est un Fake aussi ?
      Elle ne pouvait servir qu’à un vol lunaire, les missiles intercontinentaux existaient déjà, et ceux ci étaient même la base du programme gemini.

      Franchement, il faut être idiot pour nier le programme Apollo.

      Ces mecs avaient une autre trempe que vous, c’est cela qui dépasse votre imagination.


    • #2238969

      Aldrin est un grand maitre, 33e degrés...un bon gars .


    • #2239017
      le 14/07/2019 par argument tiré du futal
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Que penser d’une personne qui serait prête à remettre en question toutes les analyses d’ER sous prétexte que celle ci ne lui plait pas ? On peut toujours trouver un liant entre ces analyses mais si vous avez un doute, vous devez pouvoir prouver avec des arguments irréfutables que toutes les analyses ne valent rien, y compris celle concernant l’alunissage.

      C’était pourtant pas compliqué, c’était écrit tôt dans l’article...


    • Simple question

      qu’y a t’il a gagner de dépenser des milliards à aller sur la lune ou même envoyer des engins sur mars ?
      cette argent serait tellement plus utile sur terre,ça c’est sûr.


    • La fusée Saturn était tellement bien que derrière ils l’ont mise au placard des lanceurs pour partir sur les navettes ... Logique non ? Ou alors logique comptable dans le grand braquage à l’hollywoodienne ! Pour rappel, la station internationale est le projet humain le plus cher de l’histoire. A méditer.


    • #2246119

      @ Daggets
      vous dites : "Enfin, des types comme buzz Aldrin, ce n’était pas des Thomas pesquet.
      C’était des types qui avaient fait la guerre, risqué leur peau, et qui a 75 ans, étaient encore capables d’allonger une mandale a un journaliste."

      Qu’est que vient faire le fait d’avoir fait la guerre et risqué sa peau quand on sait de quelle guerre il s’agit où le mensonge a été Roi....
      Les Russes sont d’accord avec les Américains pour ne rien dire sur le soit disant alunissage tout comme ils sont d’accord pour ne rien dire sur la shoah vu qu’ils ont participé au mensonge apparemment. Ces mensonges sont devenus des vérités à force d’être rabâché et il est difficile aujourd’hui de modifier les esprits pollués par cela, sans compter que les bergers tiennent à ce que les moutons restent dans l’enclos sans se poser de questions, sinon leur fin adviendrait.


  • Excellent article. Juste une petite remarque sur cette affirmation au début :



    Dans la plupart des cas, vous ne pouvez pas prouver que quelque chose ne s’est pas produit, tout comme vous ne pouvez pas prouver que quelque chose n’existe pas.




    Il est possible de prouver que quelque chose n’existe pas car elle résulterait d’une incohérence logique ou physique ou chimique ou biologique.

    Pour ne donner que quelques exemples, il est possible de prouver qu’un célibataire marié n’existe pas (incohérence logique), ou qu’un cheval courant à 500 km/h n’existe pas (incohérence physique, chimique et biologique), ou encore il est possible de prouver qu’il n’existe pas de force naturelle capable de reconstituer une cellule vivante lorsque l’on met tous les éléments moléculaires qui entrent dans sa composition dans un tube à essai (incohérence chimique)

     

    • Je tiens à signaler également l’incohérence d’affirmer ou de suspecter d’un côté que les missions Apollo sont falsifiées, et de l’autre que toutes les autres missions de l’industrie spatiale sont authentiques, d’autant plus que la technologie employée dans ces autres missions (par exemple les sondes inter-planétaires) provient de la même technologie appliquées aux missions lunaires.

      L’existence, la prégnance de la manipulation dans l’industrie spatiale expliquerait par là-même "le silence des Russes" à l’égard des missions Apollo.

      Il est illogique et incohérent de penser que le cœur, l’âme même de l’industrie est fondée sur un mensonge, mais que tout le reste est vrai, authentique et réel.


    • @Seb

      Il n’y a aucune incohérence à affirmer que l’on sait envoyer des astronautes en orbite ou un robot sur la Lune, mais pas des hommes, car on n’a pas besoin de faire traverser la ceinture de Van Allen à des humains dans les deux premiers cas... sans parler des problèmes techniques de redécollage depuis la Lune, etc. Marcher sur la Lune est tellement complexe que c’est encore techniquement impossible actuellement aux Chinois, avec toute la technologie d’aujourd’hui, notamment les ordinateurs qui ont une puissance de calcul sans commune mesure avec les ordinateurs des années 50...


    • Donc Titus,

      Les missions Apollo sont fausses, mais les sondes inter-planétaires sont vraies : selon quelle critères ?

      On affirme que X ment sur A, mais qu’il dit vrai sur B. Comment ?

      Dernièrement, qui a découvert "les ceintures de Van Allen" ?

      Seb


    • #2239032

      Eh non, justement, il n’est pas toujours possible de prouver que quelque chose n’existe pas et là, on entre dans un tout autre domaine qui s’appelle "religion", c’est à dire la croyance. Le regretté professeur Faurisson a été persécuté toute sa vie à cause d’une religion en laquelle il ne croyait pas.


  • #2238839

    La NASA est un nids de franc-macon, si cela ne fait pas sonner les cloches...
    Le vide de l’espace, les combinaisons des astronot...c’est parfaitement grotesque.

     

  • #2238849

    Notre monde a écrit :



    Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel exploit a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu.



  • Pour l’affaire lunaire comme pour tout le reste des informations (infaux ?) projeté à jet continu par les médias de la modernitude, une seule question me paraît nécessaire de poser :

    AU NOM DE QUOI DEVRAI-JE CROIRE EN DES IMAGES ET SEULEMENT EN DES IMAGES ?

    Comme pour n’importe quel documentaire, film ou... pub, la mise en scène imagée est l’unique domaine dans lequel la modernité est capable de faire passer des vessies pour des lanternes. Or, quand on sait qu’une image n’est qu’une vue archi partielle, qu’elle est extraite d’un ensemble vaste de la réalité, que le montage cinématographique permet de faire dire à peu près ce que l’on veut aux docus, films et autres images omniprésentes dans la vie des humains de notre époque, sur quelle base recevable devrai-je croire en ce que l’on me montre ??

    Vu la facilité avec laquelle les médias, portes parole des politiciens et des faiseurs de "vérité" parviennent à narrer le monde, on est en droit de remettre en doute à peu près tout de ce qui concerne les "grands événements". Car ces derniers sont, précisément ceux qui servent systématiquement à fabriquer les croyances.

    Dans les temps anciens, des enfants, ici et là dans le monde, avaient des visions... on racontait les faits et des foules entières se fabriquaient des images à partir des récits... et tous se mirent à croire.

    L’effet croyance religieuse n’a jamais été plus efficace qu’à notre époque, d’autant que les moyens de fabrique du faux sont devenus super efficaces. Le virtuel a quasiment dépassé le réel et c’est le premier qui l’emporte partout dans les esprits fascinés par la "technologie" vantée partout un "miracle" et cela permet d’entretenir l’effet "croyance".

    L’humain, dépouillé de ses moyens de transcendance, a vitalement besoin de croire. Avant il y avait les religions, du moins les avatars (les 3 grands monothéismes) de la haute pensée spirituelle originelle. Aujourd’hui, on raconte des histoires sur tout et les foules se jettent dessus tant elles ont besoin partout de se raccrocher à quelque chose qui s’apparente à du merveilleux, du magique, du plus grand que soi.

    Alors l’affaire des hommes sur la lune n’est vraisemblablement qu’une des énormités racontée par une poignée d’hommes connaissant déjà très bien la crédulité absolue de la nature humaine, sa propension à entendre des histoires, son besoin de croire...

     

    • Il y a aussi l’auto-suggestion et la foi mise dans la sainte télévision..
      L’autre jour, mon père me soutenait qu’a l’époque du spoutnik, il etais sortis dehors, il l’avais vu passé et avait même entendu le bip bip.
      Il en est persuadé dur comme fer. Il pourrais le jurer sur sa tête.
      Il pourrait en témoigner devant un tribunal et faire condamner quelqu’un qui affirmerait que ce n’est techniquement pas possible. J’ai laissé tomber pour pas empirer mes relations avec lui, mais c’etais completement suréaliste.
      C’est complétement fou le conditionnement mental des psy-op télévisées.



  • Le doublement du nombre de sceptiques en une décennie environ est lié au développement d’Internet et de YouTube en particulier, qui a permis une large diffusion des arguments de la théorie du « canular lunaire » (moon hoax), basés sur l’analyse des films et photos disponibles



    Argument Non Sequitur. si les photos et/ou films sont faux, cela n’apporte aucune preuve en faveur ou en contre de l’alunissage. Tout comme un tas de godasse ne prouve pas une chambre a gaz. L’alunissage peut avoir eu lieu mais aucunes images n’auraient pu être prise a cause de l’electro-magnétisme par exemple.

    Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas avoir un article similaire sur les chambres a gaz (que le genocide juif ait eu lieu ou non).

     

    • #2238956

      Vous avez parfaitement raison. Pas de preuve formelles, puisque personne n’est allé sur la lune pour vérifier depuis 50 ans ! Et encore eut il fallu que ce ne soit pas la NASA qui y retourne.
      Personne n’a d’ailleurs pris de photo haute résolution du site depuis 50 ans. Il est vrai que le site n’est pas très vendeur à prendre en photo !

      Ce qui est sûr c’est que la NASA a menti : vidéo tournées en studios, photos prise en studio.

      Cependant il n’y a pas que cela. Il y a les impossibilité techniques. Mais pour cela il faut être physicien pour les comprendre. Radiations, puissance des moteur F1, manoeuvrabilité du LEM, refroidissement des scaphandres....

      Quand on met bout à bout tout ces problèmes, on conclue à une impossibilité technique.

      C’est le même type de preuve utilisée pour dire que le père noël n’existe pas : impossibilité de passer par la cheminée.

      Mais peut être croyez vous encore au Père Noël ?


  • Pourquoi pas, mais si c’est un canular, il faudra m’expliquer pourquoi ils l’ont refait 5 fois !
    Ben oui, au total il y a eu 7 missions lunaires, 6 ont réussi et ce sont 12 hommes qui ont officiellement marché sur la lune, et certains y sont resté beaucoup plus longtemps qu’Armstrong, avec beaucoup plus de matériel....
    On ne parle que de la première mission, jamais des 5 autres !
    Et Appolo XIII, la mission loupé qui a dû faire demi-tour, c’était fait exprès, ça fait parti du complot ?

     

    • #2238921
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Vous n’avez visiblement pas regardé les différents documentaires avant de commenter. C’est pénible, de devoir ensuite répondre.
      Vous avez déjà vu une série télé avec un seul épisode vous ?
      Ensuite, le programme colle à la guerre du Viet-nâm, à la situation au Moyen-Orient avec Israël. Encore et toujours des coïncidences.
      Par ailleurs, il faut bien amortir le coût du spectacle. D’ailleurs, certaines mauvaises langues prétendent que cette mission avait pour objectif de relancer l’intérêt du public qui commençait -déjà- à se lasser des pirouettes luno-télévisuelles de nos explorateurs spatiaux.
      Et puis 100% de missions réussies aurait paru encore plus louche et aurait peut-être d’avantage éveillé les soupçons.
      bref, on peut toujours trouver des explications dans un sens ou dans un autre. Comme l’explique l’auteur de l’article, il ne peut pas y avoir de preuve décisive. Si elles ont existé, avec le temps, le nécessaire a été fait pour qu’elles ne puissent jamais émerger. C’est expliqué aussi dans l’article.


    • #2238938

      Tant qu’on gagne, on rejoue. Non ?


    • #2240217
      le 16/07/2019 par Un passant lambda
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Effectivement mais vous ne trouverez rien de probant ici lol..à part des profanes qui pensent savoir de quoi ils parlent


  • Vladimir ! Au secours !

     

    • #2238937

      Vladimir ne viendra pas à votre secours.

      2 ans après la première mission Apollo, les russes et les américain on collaborés au programme de station spatiale internationale. Et depuis le programme Apollo les Américains achètent leur moteurs de fusée aux russes.

      Vous devriez maintenant comprendre que le monde est beaucoup plus compliqué, il n’y a pas gentil Poutine d’un coté et méchant Trump d’un autre.

      Ça c’est pour les enfants qui regardent guignol.

      Pour comprendre l’affaire achetez le DVD de Massimo. Vous ne le regretterez pas. Il répond à toutes les remarques des debunkers stipendiés par la Nasa.

      Bonjour chez vous.


  • #2238885

    Un question me taraude, si cette affaire est un canular, pourquoi les russes n’ont jamais criés au mensonge et démonté cette affaire ? Cela aurait pourtant été facile pour eux, le programme spatial russe de l’époque était le meilleur du monde (de l’aveux même des américains), et ils possédaient tout un arsenal pour espionner le programme spatial américain.
    Peut-on supposer qu’on ait posé le pied sur la lune, mais que la scène fut reconstitué en studio, comme se fut le cas pour les grandes batailles filmées de la 1ère guerre mondiale ?

     

    • #2238909
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      En temps de guerre froide, je ne pense pas que les Américains aient ouverts en grand aux russes les portes qui cachent leurs petits et gros secrets. Donc quels moyens les russes pouvaient-ils avoir pour le démontrer ?
      D’autres part, ne croyez pas que tout ce que les Russes ont raconté sur leur épopée spatiale soit exempt de mensonges.
      Tout le monde se tient par la barbichette en ce bas monde. Quels gouvernements, en 2019, dénoncent les saloperies que font les Américains sans même se cacher ? Même Les Russes restent très modérés dans leurs critiques. Alors...


    • #2238914

      Les Russes sont aussi parfaitement au courant du "canular" du 11-Septembre, où aucun avion n’a percuté les tours jumelles. Tiens, d’ailleurs Ace Baker non plus, ne croit pas aux alunissages habités...

      https://www.egaliteetreconciliation...

      et ne pas oublier d’aller lire Khalezov ou de l’écouter :

      https://archive.org/details/911thol...
      https://www.youtube.com/user/Dimitr...


    • #2238962

      Russes et amerloques font parti de la même combine, voilà pourquoi. Vous croyez vraiment que des fusée peuvent se propulser dans le vide de l’espace ? Ce qui est éjecté des tuyeres s’appuie sur quoi pour produire une poussée ? Hors la science fiction, cela laisse dubitatif, non ? Autre chose qu’il faut bien comprendre, les astronots sont pratiquement tous des maçons, des maçons spécialisés dans le mensonge, particulièrement envers les enfants ; theorie du genre, égalité, La lune...

      Tycho Brahé a raison ! ;-)


    • #2238964

      Je trouve votre question très intéressante !!!
      ( ... l’hypothèse sous-jacente est franchement plausible :-)


    • #2238980

      Donc quels moyens les russes pouvaient-ils avoir pour le démontrer ?



      Tous les moyens de détection spatiale dont disposaient l’URSS...Radar, télescope, etc etc...

      Si l’homme n’a jamais posé le pied sur la Lune, les Russes le savent.
      Et sont parfaitement capables de le démontrer. Comme une bonne dizaine d’autres pays d’ailleurs.

      Et contrairement à ce que vous essayez laborieusement d’expliquer, ils n’avaient strictement aucune raison de garder ça pour eux.

      Vos arguments sont bien peu convaincant...


    • #2239045

      Dévoiler l’impossibilité d’aller sur la Lune, c’était dévoiler sa propre connerie d’y consacrer autant de temps et d’argent depuis des années, et d’en faire la publicité.. ;

      je ne me prononce pas sur le vrai ou le faux, mais cette question ne me semble pas très pertinente.
      Les deux pays n’avaient aucun intérêt à décrédibiliser un projet qu’ils s’étaient empressés de monter en cause nationale.


    • #2239053
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      @ Garistan

      Si vous connaissez mieux les services secrets russes que les services secrets eux-mêmes, en effet, je m’incline.
      Les Russes sont tellement parfaits et omniscients qu’ils ont perdu la guerre froide, se sont laisser envahir après la chute du mur sans réagir et sont tombés dans tous les panneaux tendus par les Américains (Afghanistan) sans jamais rien dire.
      Franchement... Taisez-vous...


    • #2239216

      @Le Malicieux



      Vous croyez vraiment que des fusée peuvent se propulser dans le vide de l’espace ? Ce qui est éjecté des tuyeres s’appuie sur quoi pour produire une poussée ?



      La propulsion chimique des missiles et fusées n’a pas besoin d’atmosphère sur laquelle s’appuyer pour fonctionner.

      La force de mouvement que gagne l’engin propulsé est directement tirée de l’énergie produite par la réaction d’éjection, la force de propulsion sera égale au débit de masse propulsive (le produit de la combustion) multiplié par sa vitesse de sortie.

      L’atmosphère est en fait plutôt une contrainte occasionnant un frottement à compenser et une limitation dans les type de carburants utilisables.

      Le principe fonctionne également lorsque l’on fait accélérer les ions d’un plasma, l’énergie de leur éjection imprime une poussée inverse relativement faible mais qui va s’accumuler si on maintient la réaction.


    • #2239360

      Je suis sceptique.

      La physique est différente dans l’espace ? Les fusées décollent car les réacteurs émettent une POUSSÉE, poussée qui varie en fonction de la densité de l’atmosphère...plus l’atmosphère est tenue, moins il y a de poussée...

      Le même principe s’applique au hélices.

      Quand au moteurs à ions...laissez cela a startek ; je doute fort que quiconque ici en ai vu, et testé ,un tel engin... encore une fois, nous n’avons que leurs parole.


    • #2239442

      @ anne onyme



      voici un lien d’une personne qui n’a rien d’un rigolo, Dr en physique, et qui démontre cette impossibilité
      https://www.youtube.com/watch?v=E_h...

      qu’en est t il de l’expérience de joule gay lussac concernant la détente d’un gaz dans un vide (relatif car de laboratoire ) ..... il semblerait qu’elle ne fournisse aucun travail

      3 eme loi de newton : Tout corps A exerçant une force sur un corps B subit une force d’intensité égale, de même direction mais de sens opposé, exercée par le corps B

      oui mais dans un référent galiléen, celui qui nous est naturel et familier, et qui n’est pas celui de l’espace
      appliquons :
      tout corps A ( le moteur de la fusée) exerçant une force sur un corps B lequel ? NOUS SOMME DANS UN VIDE INTERSIDÉRALE .....

      il y a un problème

      reformulons ainsi ;
      tout corps A ( le moteur de la fusée) ejectant un gaz dans un espace vide de dimension infinie, reproduira a xxx millier de km de la terre l’expérimentation réalisée en laboratoire par joule et gay lussac concernant la detente d’un gaz dans une enceinte ou règne un vide relatif, et ne fournira aucun travail


    • Les russes le savent depuis longtemps s’il est avéré que les américains ne sont pas allés sur la Lune. Cela étant posé, il s’agit d’une carte maîtresse à garder dans sa main lorsqu’on joue en géopolitique. Elle a cependant de moins en moins de valeur au fur et à mesure que la population se met à douter. On peut donc aussi penser que les fuites à ce sujet viennent doucement des SR américains pour purger doucement ce mensonge sans faire peur aux gens.


    • Le spationaute japonais qui faisait partie de l’équipe Soyuz en 1990 raconte dans un interview (en japonais) que tous les spationautes soviétiques étaient au courant que les américains n’avaient jamais marcher sur la lune. Lui-même y croyait jusqu’à ce que les Russes lui ont expliqué qu’à l’époque il était impossible de faire atterir un vaisseau sur la lune où il n’y a pas d’atmosphère en ralentissant d’une façon sûre comme on le voit dans les films SF. .. La pause dite en douce de Luna 9 auparavant n’était également qu’une chute. Néanmoins les Russes avaient déclaré qu’ils y avaient réussi et contester la réussite d’Apollo 11 aurait démasqué leur propre mensonge sur Luna 9, selon Akiyama.

      source :http://naotatsu-muramoto.info/utyuu...


  • #2238888

    Un secret n’est plus un secret dès lors qu’il est partagé par plus de dix personnes. Il y en aura toujours un qui aura peur, qui aura des remords, qui voudra trahir, qui fera une erreur, etc etc...Le secret finira toujours par être éventé. C’est un principe de base.

    Étant donné que plusieurs milliers de personnes ont bossé très directement sur le programme Apollo (et beaucoup plus indirectement), il est parfaitement impossible que tout ai été bidonné sans que cela se sache très manifestement.
    Ne prenons que la vingtaine d’astronautes, seulement une vingtaine d’individus...Quelles sont les chances pour qu’aucun d’entre eux ne balance tout sur son lit de mort, pris de remord ? Quasiment aucune. Ramenons ça aux milliers personnes que l’on aurait été obligé de mettre dans la confidence...
    Il ne faut rien connaitre de l’être humain pour ne pas comprendre ça.

    Concernant les missions Apollo, je pense qu’au contraire, ce sont plutôt ceux qui croient au canular qui sont dans la foi.
    La foi n’est jamais qu’une croyance sans rapport avec la Raison, souvent contraire à la Raison, qui existe, chez certains, car l’idée de cette croyance est séduisante.

    L’idée selon laquelle le programme Apollo est un canular est une idée séduisante pour beaucoup. Pour des raisons évidentes, je n’ai aucun mal à imaginer que les Russes soient les plus enclins à croire à cela...

     

    • #2238987

      Argument fallacieux.

      Le secret n’est pas gardé par celui qui le détient, le secret est gardé par l’organisation qui dépend de ce secret. Plus l’organisation est puissante, mieux le secret est gardé.

      Si vous détenez un secret d’état, c’est l’état qui garde le secret en vous faisant comprendre, et plus si nécessaire, que vous devez vous taire (à tout jamais).

      N’oubliez pas que 3 astronautes ont été brûlés dans une capsule. Un court circuit ? Dans un module lunaire rempli à 100% d’oxygène (tiens pourquoi ?).

      Tiens cela me rappelle le mégot de Notre-Dame.

      De plus les gens qui trempent dans le secret en ont profité. Ils n’ont donc aucun intérêt à le divulguer.

      Vous êtes bien naïf de croire qu’une personne pourrait sacrifier sa famille pour le bien de l’humanité. Toutes ces personnes dans le secret avait une famille et l’intérêt personnel de la fermer.

      Tiens prenons l’exemple du bug du Boing 737 Max. Il y avait un bug connu mais non divulgué. Les managers l’on caché. C’est un secret. Vous croyez que tout monde chez Boing savait cela ? Seul un tout petit nombre : quelques ingénieurs, et la direction. Le secret s’est il ébruité ? Certainement pas.
      Seul un accident a pu révéler le problème connu.

      Et même si quelqu’un parle, personne ne le croit car les média n’en parle pas ou le font passer pour fou. Pour que le secret sorte il faudrait que les quelques centaines de personnes impliquées en parle.


    • #2239019

      pas grand chose à discuter dans votre commentaire plein de bon sens
      si ce n’est sur l’emploi du mot foi, qu’il ne faut pas confondre avec une opinion ou une démarche de crédulité

      la foi va là où la raison ne peut pas aller. Elle ne va pas là où la raison dit A pour pouvoir à son tour dire B. Elle va là où c’est hors de portée de la raison, pour fertiliser ce que la raison, impuissante, décevante, risquerait de stériliser : la foi permet d’agir là où la raison nous arrêterait, comme un lapin dans les phares d’une voiture par exemple. Ce n’est pas deux mondes à opposer, c’est deux facultés qui ne parlent pas la même langue, tout simplement.
      Un peu comme si vous opposiez naturel et surnaturel...

      Revoir le film Stalker de Tarkovky à ce sujet, même si’il s’agit plutôt dans ce film de l’opposition entre foi et désir. Mais le désir étant soumis à la rationalité, des ponts peuvent se faire..

      voilà voilà...

      j’ai conscience d’avoir un peu pontifié à côté du sujet...



    • Un secret n’est plus un secret dès lors qu’il est partagé par plus de dix personnes. Il y en aura toujours un qui aura peur, qui aura des remords, qui voudra trahir, qui fera une erreur, etc etc...Le secret finira toujours par être éventé. C’est un principe de base.



      Qui a dit ça, vous ?



      Étant donné que plusieurs milliers de personnes ont bossé très directement sur le programme Apollo (et beaucoup plus indirectement), il est parfaitement impossible que tout ai été bidonné sans que cela se sache très manifestement.



      Nul besoin d’un nombre élevé de personne dans la confidence. Pour un projet aussi vaste que celui-ci, il suffisait de cloisonner les informations disponibles entre chaque groupe d’intervenants sous le prétexte du « secret défense ». En période de guerre froide, qui se serait opposé à de telles mesures ? Le tourneur fraiseur diplômé en trigonométrie, le technicien de surface où le mathématicien spécialisé en balistique ?

      Chacun possède des compétences particulières, de telle sorte qu’une personne spécialisée dans un champ d’activité n’a pas besoin de savoir ce que fait l’autre et pourquoi. Seul le chef de projet et quelques décideurs disposent d’une vue globale. Si ceux-là font en plus partie de la franc-maçonnerie, ils sont en quelque sorte liés par une certaine « clause de fraternité ».



      Ne prenons que la vingtaine d’astronautes (tous franc-maçons), seulement une vingtaine d’individus...Quelles sont les chances pour qu’aucun d’entre eux ne balance tout sur son lit de mort, pris de remord ? Quasiment aucune.



      A tous les gens à qui vous avez pu mentir dans votre vie, le poids de la culpabilité vous a-t-il fait avouer tous vos mensonges ? Non. Peu importe la taille où la gravité du mensonge, un mensonge reste un mensonge, on finit par s’en accommoder et à vivre avec, surtout si celui-ci a largement contribué a vous apporter un certain confort de vie.


    • #2239125
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Votre raisonnement ne repose sur rien. Je dois la plus grande partie de tout ce que j’ai appris de factuel et de scientifique sur les voyages spaciaux et lunaires, aux "complotistes".
      De la part des "croyants" et des médias, je n’ai jamais entendu que des récits feuilletonesques et romancés, des explications toutes plus vagues et vaseuses les unes que les autres.
      Jetez un simple coup d’oeil à toute cette littérature de bazar qui parsèment le monde de l’édition depuis des décennies, vous n’y trouverez probablement jamais d’ouvrages techniques. Tous ces officiels vendent du spectacle et du rêve depuis 50 ans, vous ne le voyez donc pas ?
      Prenez simplement le discours des fameuses avancées techniques dus à ces voyages : des merveilles qui nous facilitent la vie comme la nourriture hyophilisée ou je ne sais quel matériaux révolutionnaire qui allait faire de la Terre un nouveau paradis. Toutes ces conneries que nous rabâchent les médias depuis 50 ans pour en arriver où au final ?
      Le public, qu’il y croit ou non, s’aperçoit juste que tout cela était de près ou de loin du cinéma pour rendre bien dociles les moutons. Je pense que le scepticisme représente plus une forme de défiance, après avoir compris qu’on s’est servi de ces évènements, réels ou non, pour nous rouler dans la farine.


    • #2239283

      Gus Grissom allait le faire, puis, un malencontreux "accident "...

      Il va sans dire que les autres ont saisi le message.


    • #2239795

      Le projet Manhattan est bien resté secret...


    • #2246137

      @ Garistan :

      La foi est au delà de la croyance, elle est de l’ordre de l’intuition et donc plus près de la Vérité.
      Quand à la raison elle peut être utilisée pour faire prendre des vessies pour des lanternes.

      Einstein disait :
      "Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don."

      *******


  • Ce glanage d’infos sur internet pourrait être le début d’une enquête mais n’a pas de valeur intrinsèque. On croit comprendre beaucoup de choses intuitivement mais,en réalité, on se rend compte que les choses sont bien plus complexes lorsque l’on commence à travailler et apprendre.

     

    • Oui c’est vrai. Surtout dans les métiers très techniques avec de la géométrie dans l’espace. Il y a des choses impossibles à trouver si on ne vous les apprend pas. Et pourtant vous croyez savoir parfois... Mais là, je pense réellement qu’ils nous ont pris pour des imbéciles.


  • #2238916

    Il ne fait aucun doute que ce qu’on voit là n’est qu’un canular mais il ne faut pas oublier non plus qu’il y a plusieurs tentatives d’aller sur la lune (les missions gemini) et qu’une de ces tentatives ai pu être fructifiantes. J’en suis même convaincus.


  • #2238922

    Très bon article.

    Si vous voulez vous faire une idée achetez le DVD de Massimo Mazzucco
    American Moon (version française)
    https://www.luogocomune.net/LC/shop...

    Moi qui m’était sérieusement intéressé au projet Apollo j’ai appris beaucoup de chose dans ce DVD car Massimo est un journaliste sérieux qui a pu acheter des extraits d’allocution télévisées qui ne sont pas disponible sur le Net. Par exemple je ne savais pas que le principal responsable du projet à la NASA avait démissionné avant la première mission. Je ne savais pas non plus que Kennedy avait changé d’idée sur le projet.

    Pour ceux qui veulent réellement s’informer sur les possibilités d’aller sur la lune en 1969, voici quelques livres que j’ai acheté d’occasion au US (et que j’ai lu). Ce sont des livres pour ingénieurs qui datent tous des années 60, juste avant les missions Apollo.

    Pour comprendre les problèmes que posent les radiations dans l’espace :
    Medical and Biological Problems od Space Flight
    Human Factors in Jet and Space Travel
    Radiological Factors In Manned Space FLight
    The Space Radiation Environment
    Electromagnetic Radiation in Space
    Dynammic of Geomagnetically Trapped Radiation

    Pour comprendre les problèmes que posent les habits des astronautes :
    Spacesuit Fashionning Apollo
    Thermal Control and Radiation
    Heat Transfer and Spacecraft Thermal Control
    Survival In Space

    Pour comprendre la physique du vol spacial :
    Applied Astronautics An introduction to Space Flight
    The physical Principles of Astronautics
    Propulsion Techniques. Action and Reaction.
    The Physical Principles of Astraunotics

    Pour mieux connaître les vaisseaux Apollo.
    Lunar Module Electical Power System Design Considerations an Failures Modes
    Saturn The Moon Rocket
    Saturn V The Moon Rocket
    Apollo 11. Owner’s Workshop Manuel.

    Pour connaître les problèmes rencontrés par le chefs de projets lors du projet Apollo :
    Moon Lander. How we Developper the Apollo Lunar Module
    Chariot for Apollo. The Making of The Lunar Module


  • Erratum dans l’énoncé

    "alunissage le 21 juillet et non le 24"

     

    • Oui, effectivement. D’après Wikipédia le 24 juillet c’était pas l’alunissage mais l’atterrissage (donc, le retour sur terre).

      En principe, selon le fuseau horaire de Houston, l’alunissage eut lieu le 20 juillet 1969 à 21h56... ce qui en France correspond au 21 juillet 1969 à 4h56 du matin (3h56 UTC+1).


  • #2238929

    On dit souvent que le diable est dans les détails. Aussi, cela fait longtemps que je me pose la question : à quoi peuvent bien servir les couvertures de survie scotchées sur les coupelles des pieds du module ? Comment ces fragiles feuilles ont elles pu résister au puissant souffle chaud du réacteur lors de l’alunissage. Quelles sont leurs fonctions puisque le piétement du module devait être abandonné sur place. Cet empaquetage fait plus référence aux œuvres de Christo, une sorte de tape à l’œil tout droit sorti de l’imaginaire de Kubrick.
    De plus, il y a pas de traces de poussière lunaire sur ces coupelles comme l’a justement fait remarquer Bill Kaysing .


  • La seule invention qui permet à l’homme d’aller sur la Lune c’est la télévision...

    ça serait bien qu’E&R retrouve le journal de 13h de la 1ère chaine le jour du faux alunnisage ou Jean Luc Godard devant des journalistes ébahis dit : "ce que nous voyons c’est du cinéma rien que du cinéma" reprenant à son compte la célèbre phrase de Renoir : "Tout ce qui bouge sur un écran est du cinéma"...la sortie de la matrice c’est savoir lire des images...


  • #2238934

    Il y a ceux qui sont pris dans la matrice des Etats-Unis et ceux qui ne le sont pas. Voici une vidéo "humoristique" pour le comprendre :
    https://www.youtube.com/watch?v=Rr8...
    La matrice des Etats-Unis est une sous-matrice de celle du mensonge.


  • Il y a eu assez d’exemples de manipulation des masses depuis des décennies pour penser que la conquête de la Lune peut en être une...
    Je me suis fait mon opinion non pas sur des prétendues preuves accréditant ou discréditant cette histoire mais sur ces constatations :
    - quand on a commencé à prétendre retourner sur la Lune il y a 20 ou 30 ans, la Nasa et le gouvernement américain ont avancé le coût trop exorbitant du programme,
    - à la suite, quand on a proposé une coopération internationale afin de répartir les coûts, les mêmes ont prétexté ne plus détenir la technologie nécessaire ni les études scientifiques pouvant recréer cette technologie.
    Cela me suffit...
    Les autorités russes depuis bien longtemps ont laissé entrevoir qu’ils détenaient des éléments pour discréditer les programmes Apollo.
    Pourquoi ne jamais les avoir révélés : peut-être que c’est "un" des points de pression de la Russie envers les Etats-Unis.
    Si les tensions entre les USA et la Russie atteignent un point de non-retour, peut-être que certaines révélations seront faites ?


  • #2238943

    L’ordinateur du module lunaire 1mhz
    puissance d’une game boy 4 mhz

    expliqué moi comment ont t’il été sur la lune avec un ordinateur de bord 4 fois moins puissant qu’une game boy ?

    surtout pour calculé la télémétrie , correcteur de trajectoire ect....

     

    • Pour se diriger du parking au studio en passant par hollywood boulevard, c’est suffisant non ?


    • #2239726

      @Pamfli

      Merci pour votre commentaire, il m’a fait pouffer de rire :)


    • La plupart des calculs sont réalisés au sol et vérifiés par plusieurs personnes (sur calculatrices et sur papier), les données sont ensuite envoyés par radio à l’équipage qui doit les rentrer manuellement dans l’ordinateur.
      L’ordinateur de bord n’effectue pas de calculs de trajectoire, il exécute les ordres.
      Les Russes sont bien parvenus à rentrer dans l’atmosphère en commande manuel lors de la mission Voskhod 2, ainsi que les Américains lors de la mission Apollo 13.


  • #2238960

    Quand je regarde les photos des différents modules, je pleure de rire !! haha ! Franchement quoi, quand je cuisine mes dorades en papillote elles sont beaucoup plus réussies, et je suis sûr qu’elles seraient même pus résistantes à un alunissage !
    Beaucoup se demandent ici mais quel donc aurait été l’intérêt d’une si grosse arnaque. Hé bien j’ai envie de leur dire que la réponse se trouve dans leur question.
    Si il a été possible de faire gober ceci au monde entier ( par le biais de la télévision, ne l’oublions pas...) alors il n’ y aurait plus aucune limite pour faire croire aux gens n’importe quoi, du moment que ça passe à la télé.
    Coup multiple pour les yankees, ils montraient leur " supériorité" au monde entier, se faisait financer tout se programme spatial, pour ensuite détourner les fonds et miser le plus gros sur l’armement entre autre, ça a fait vendre des téléviseurs en masse, pour démarrer l’abrutissement général et le formatage des esprits.


  • Indépendamment du fait qu’on aie été sur la lune ou non, "L’homme sur la lune" était surtout un évenement dont le but était d’imposer la télévision dans chaque foyer, sur fond de guerre de propagande entre la russie et les etats-unis. Chaque empire cherche à imposer sa mainmise sur les esprits.
    Combien de fois avez-vous entendu vos parents dire "On a acheté une télé juste pour voir l’homme sur la lune" ?
    George Orwell dans 1984, parle d’un dispositif appelé "Télécran" que Big Brother impose pour controler les esprits (livre écrit en 1948).

     

  • #2238963

    Stanley a avoué dans une vidéo être l’auteur des films des alunissages.
    https://www.youtube.com/watch?v=RLD...

     

  • #2238967

    Je voudrais signaler, en passant, que TOUS les "voyages" vers la lune ont eu lieu sous la présidence de Nixxon, un président connu pour sa grande honnêteté, et une probité sans faille.

     

    • Disons plutôt que tous ont eu lieu pendant la querre de Vietnam et se sont arrêtés avec... encore une fois comment détourner des budget civils énormes vers des dépenses stratégiques et militaires secretes avec l’acquiescement des téléspectateur contribuable


  • #2238978

    Joe Frantz n’est absolument pas convaincant au sujet de la puissance d’émission limitée disponible sur la lune à cause des batteries.

    Une émission même de très faible puissance pourra être reçue sur terre si on utilise sur terre des antennes suffisamment grandes et bien positionnées. Il y aura très peu de bruit en réception car Il n’ a pas d’émetteur sur la lune, donc on pourra donc utiliser un amplificateur à haut gain pour amplifier le très faible signal reçu.

    Pour le reste je ne connais pas les techniques de télé-diffusion d’époque.

    Il faut comprendre qu’une vidéo de ce genre ne sert pas à grand chose car les debunker vont s’en donner à coeur joie en disant que Joe Frantz est un ingénieur de pacotille.

    Quand on fait une vidéo sur un problème "chaud", il faut au moins une à deux heures pour poser le problème, donner ses sources etc... Une vidéo ce n’est pas comme un message sur un forum.

    Une vidéo c’est du sérieux et cela demande beaucoup de travail. Si on fait une vidéo de type "opinion", cela ne sert pas à grand chose, il faut faire des vidéos de type "éducation". Le problème c’est que si le spectateur n’a pas été formé un minimum, cela ne sert pas à grand chose car il n’y comprendra rien.

     

    • #2239106
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Malheureusement, je n’ai plus la source, mais j’avais pu écouter quelqu’un dans une vidéo expliquer le cheminement de la captation et retransmission des images pour qu’elles soient diffusables et regardables dans le monde entier.
      A l’époque, on était dans le monde de l’analogique. Même avec du matériel de qualité, il était extrêmement difficile de réaliser un tel exploit. La plupart du public regarde la Lune mais oublie que la moitié du programme n’était qu’une gigantesque opération de communication qui a demandé des moyens et des efforts considérables qu’il fallait intégrer au programme spatial proprement dit. Vous imaginez la complexité d’organisation et de coordination que ça a demandé, si tout cela a effectivement eu lieu tel qu’on nous le raconte ?
      Je ne dis pas que c’était impossible. Les systèmes de communication évoluaient constamment et rapidement, mais ils travaillaient quasiment dans l’artisanat et l’expérimental. Quel miracle a-til permis que chacun des aspect se déroule comme prévu ? C’est vrai que ça parait difficile à croire, mais n’est-ce pas la définition du génie humain ?


  • #2238988
  • Et le GPS de vos Renault, ils ne reçoivent pas de signaux en provenance de sattelites, c’est tonton Kubrick qui a filmé des images que vous recevez de l’ORTF, c’est cela ?

     

    • A d’accord les satellites pour les gps des véhicules se trouvent sur la lune ou en orbite lunaire.
      ok oui maintenant je n’ai plus aucun doute merci.
      je vais manger un ananas pour fêter le voyage lunaire.


    • #2239033

      Bon une réponse rapide à chaud, je laisserai les spécialistes approfondir :

      Les satellites ...il y a 50 ans ...Y en avait combien ????

      Mon gps pourtant récent a besoin d’un temps de chargement qui me paraît toujours très long.....

      A vous la terre....


    • #2239091

      Le GPS opere à l’aide des tours cellulaires.

      C’est pourquoi a un endroit spécifique sur la rive sud de Montréal, mon GPS coupe toujours au même endroit, et je vous rassure, la rive sud de Montréal n’est pas un endroit reculé ...

      Tirez en vos conclusions.


    • #2239121

      Qui a dit que les satellites n’existaient pas ??? Vous peut-être, dans un autre message de troll stipendié ?

      Personne ne dit que les satellites n’existent pas. Pas plus qu’on conteste qu’il y a eu des sondes inhabitées envoyées sur la lune.

      Alors pourquoi nous embêter avec vos messages sans rapport avec la discussion ?


    • Décollage du module lunaire Apollo 17 : https://youtu.be/sj6a0Wrrh1g?t=173

      à la minute 3:22, un texte précise que la caméra était piloté depuis Houston, bref une télécommande d’une portée de 390 000 km, soit neuf fois le « diamètre » supposé de la terre, ça c’est de la putain de télécommande !


    • Le réseau Logan (de mémoire). Technologie américaine terrestre de la seconde guerre mondiale qui leur permettaient de savoir où étaient leurs navires. Elle fonctionne encore aujourd’hui. A l’heure actuelle on parle de ballons dirigeables, technologie qui n’a peut-être jamais été abandonnée.


    • #2239192

      Le système GPS existe depuis la deuxième guerre mondiale.
      simple information.


    • Et les avions Dassault pourquoi n’ont ils plus de signal GPS au milieu des océans ? Ah ? Vous ne saviez pas ? Vérifiez donc ... Le GPS est issu du projet LORAN et date des années 30 ... Et dans ces années là pas de satellites hein ^^ Ouch, ça commence à piquer un peu non ?


    • C’est vraiment n’importe quoi !!
      Il suffit de lire les positions des satellites sur votre GPS pour constater leur positionnement dans l’espace.
      Une fois que vous admettez qu’il est possible de mettre des objets en orbite, se propulser vers la lune ne necessite qu’une très petite fusée.
      Et un module de descente lunaire tout aussi léger, puisque dans l’espace, dans le vide et en l’absence d’attraction forte, il suffit de très peu de force pour se déplacer.

      Pour la conquête de la lune, le plus difficile, c’était bien de construire une fusée assez puissante pour transporter le module de commande, le module de service et de descente hors de l’attraction terrestre.
      Les centrales a inertie existaient déjà sur les avions de ligne, et c’était un matériel bien suffisant et fiable pour naviguer dans l’espace, bien avant le GPS.

      Mais c’était bien un exploit de tout reunir en 1969, c’est pour cela que c’est triste de pisser sur le travail de ces hommes extraordinaires.

      Et la fusée Saturne, des millions de personnes ont pu la voir.
      Elle était incontestablement capable de faire son travail de sattelisation.


    • #2239444

      " incontestablement".... pour être aussi catégorique, il faut être à bord !

      Je répète : vous êtes tributaire des sources officielles ! Lisez vous causeur et la règle du jeu ?


    • Il suffit de récupérer le flux que votre GPS envoie en continue pour analyser ce qu’il contient.
      Il y a des applications sous linux qui montrent d’ailleurs la rotation des satellites, ce sont au passage les satellites situés le plus à l’horizontal dont on se sert pour connaître l’altitude, car un GPS ne donne pas seulement la latitude et la longitude.

      Mais là encore tout cela n’a rien à voir avec le sujet initial.


    • #2241152

      Des applications sur linux ?
      Me voilà convaincu...hahaha


  • Contraitement à l’effondrement des 3 tours le 11 Septembre 2001 où toutes les preuves ont disparues, les traces des missions Apollo ont tout de même le net avantages de toujours exister selon la version officielle des évenements ! Libre a quiconque s’en donne les moyens d’aller vérifier sur la Lune. Et sur ce sujet, la NASA a mis la barre très haut : sa sonde LRO ( Lunar Reconnaissance Orbiter) lancée en 2009 a fourni des images satellite d’une extrême précision de chacune des 6 missions réussies, et leur présentation sur le site officiel est un régal pour les passionnés de ce fantastique programme spatial.

    Par exemple ici la mission Apollo 11, dont on peut suivre le déroulement en temps réel accompagné des communications radios et photographies : http://www.lroc.asu.edu/featured_si...

    Ou là, un dossier détaillé sur Apollo 17 et ses excursions en jeep lunaire : http://lroc.sese.asu.edu/posts/72

    La sonde est toujours en orbite et a fourni récemment des images du site de la mission chinoise Chang’e 3, ou du cratère d’impact de la sonde israëlienne Beresheet. La Chine, l’Inde et le Japon ont également prouvé leur capacité technique à maîtriser les mission lunaires, et il ne leur manque pas grand chose pour pouvoir produire le même genre de clichés, voir pour effectuer un survol rapproché ou poser un rover à proximité des sites Apollo. Sans compter sur le domaine privé avec SpaceX d’Elon Musk et BlueOrigins de Jeff Bezos dont les programmes respectifs Starship et BlueMoon prévoient des orbites lunaires et des alunissages dans moins de 10 ans. Un jour va donc clairement se poser la question de sanctuariser ces sites historiques s’ils existent, pour les protéger des touristes lunaires. Bref, 6 plates-formes de LEM, 3 jeeps lunaires, des kilos d’équipement et un paquet de traces de pas sont censés être là-bas pour quelques milliards d’années, et tout semble parti pour que la preuve définitive soit apportée de notre vivant.

    En attendant, je vous conseille l’excellent film documentaire "Apollo 11" (https://www.imdb.com/title/tt8760684/) qui sort en salle en Septembre mais "trouvable" sur internet, un trésor d’images d’archives 70mm restaurées sans autres commentaires que les communications d’époque. Si vous y croyez, vous allez vous régaler, si vous êtes sceptique, vous verrez un splendide film de SF aux effets spéciaux irréprochables et l’aventure de 3 grands hommes, humbles et brillants.

     

    • #2239074
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Leurs décors sont toujours aussi pourris. Plats, flous et découpés avec une paire de ciseaux. Quel mauvais travail. En même temps, difficile de montrer autre chose que ce qui a déjà été montré.
      Il y a une seule photo ? C’est bizarre comme les "preuves" photographiques sont toujours aussi difficiles à présenter alors qu’on nous bassine qu’elles existent. Photos du drapeau américain, du rover, du LEM ? Non, toujours pas ? De toute façon, ça fait belle lurette qu’on en produit sur Terre, maquette ou CGI.


    • #2239096

      Vous n’êtes pas crédible. La NASA a fourni des images basse résolution de très mauvaise qualité.

      De plus utiliser les photos de la NASA pour confirmer ses photos truquées ne me semble pas très intelligent.

      Toutes les autres sondes lunaires (Chine, Japon) n’ont produit aucune images en haute résolution du site.

      Suite à un concours pour envoyer une sonde sur la lune et faire des photos, la NASA va interdire le survol des sites d’alunissage pour éviter que les participants puissent prendre des photos des sites.

      La NASA dépose un copyright sur le site pour être la seule à fournir des photos des sites d’alunissage. De qui se moque-t-on ?

      https://www.space.com/13346-nasa-gu...

      Comme cela le problème est réglé : circulez il n’y a rien à voir.

      Pour résumer :

      - Aucune photo haute révolution des sites d’alunissages.
      - Survol et photographie des sites d’alunissages bientôt interdit par la Nasa.


    • Qu’est-ce que vous racontez, vous vous fichez de nous ?
      Vous nous parlez d’une sonde lancée en 2009 qui a fourni des images satellite d’une extrême précision (un régal dites-vous) et quand on clique sur votre lien on tombe sur des images pourries qui ne montrent rien.
      Je traine assez sur internet depuis des années pour savoir qu’il n’y a pas d’images récentes prouvant la conquête lunaire, et cet état de fait n’est pas près de changer, puisque la Nasa a interdit l’atterrissage de sondes à moins de 2 kilomètres des sites et l’envoi de robots à mois de 200 mètres, pour "préserver les lieux" soi-disant, un prétexte bien pratique pour cacher encore longtemps la vérité.
      Les promesses des sociétés privées qui prévoient des alunissages dans moins de 10 ans ne seront jamais tenues et n’engagent que ceux qui les écoutent.
      Et moi, si j’ai un film à conseiller, c’est American Moon de Massimo Mazzuco, dont on peut voir quelques extraits ici, avec une interview du réalisateur :
      https://www.youtube.com/watch?v=yrm...


    • #2239400

      Romain, tu nous fait une blague, c’est ça !?
      Lave toi les yeux mon ami !
      à moins que tu sois un debunker en mission, alors là je te pardonne.


    • #2240115

      Là on a clairement un gars en mission dans la section commentaires !!! Je connais l’histoire de l’annonce des photos qui prouvent la version officielle !! On a eu droit aussi avec la vidéo de l’avion du Pentagone !! Merci quand même pour les intox !!


    • Ouh là camarade, détendez-vous ! Et ne faites pas exprès de ne pas comprendre.

      Je suis lecteur quotidien d’ER, dont j’approuve et comprend la majorité des analyses, et soutien de son président dont j’admire et respecte profondément le travail. Mais je fais effectivement partie de ceux qui pensent que 12 américains ont bien marchés sur la Lune entre 1969 et 1972, et qui constituent à la vue des commentaires un petit quart de ceux qui s’expriment ici. Je ne blague pas, je ne suis pas en mission, mais c’est comme ça, pour moi aucune des contradictions soulevées ne fait le poids face aux éléments de preuves. On peut en débattre des années mais là n’était pas le but de mon précédent commentaire.

      Je suis convaincu que des agences nationales et des sociétés privées vont multiplier les missions vers et sur la Lune dans le futur proche, et se doter des moyens d’aller vérifier sur place si la version officielle des missions Apollo est vraie. Je suis ingénieur de profession, je suis l’actualité scientifique et spatiale assidûment et pour moi il ne fait aucun doute que des machines et des hommes autres qu’américains seront en mesure d’apporter une conclusion définitive à ce complot de mon vivant.

      Car j’insiste, d’après la version officielle, toutes les preuves sont au frais à 380000 km ! Libre à vous de penser que la NASA paie des infographistes 40 ans après les faits pour produire de fausses photos satellites et des centaines de pages de faux commentaires qui collent avec les milliers de fausses photos, mais quoique vous en pensiez les images de LRO sont ce que la science et la technique (américaines, certes) prétendent pouvoir apporter comme élément de preuve le plus récent. Et c’est environ 1m/pixel de résolution. Alors attendons une sonde russe ou chinoise qui fait du 0.25m/pixel... @michel amm, merci pour l’article pertinent mais lisez-le bien, la NASA ne compte pas interdit le survol, et sûrement pas à des satellites ça n’a pas de sens ! Ils parlent de règles régissant les survols à basse altitude. @ven, vous fabulez complètement, la NASA n’a aucun pouvoir sur la Lune (cf. traité de l’espace 1967), elle ne peut interdire que dalle, soyons sérieux ! Mais d’accord pour les promesses à 10ans, on verra bien.

      Je ne sais pas si l’homme a marché sur la Lune, mais je pense que les bonnes questions à se poser sont "qui, quand et comment on fait pour aller vérifier". Je trouve ça plus productif et stimulant que le décorticage de photos truquées.


    • #2241586

      @ Romain
      L’argument d’autorité !! Monsieur est ingénieur de profession !! C’est ça qui fait peur en fait !!
      En tant qu’ingénieur, tu en penses quoi des bricolages des LEMs ?? On sent bien le boulot d’ingénieur, non ? Le scotch 3M aéronautique, les écrous qui ne sont pas freinés... La liste est longue....
      Continue à rêver c’est bien aussi...


    • #2241806

      ah oui ... merci, formidables les photos.... j’ai même pu compter les 50 étoiles du drapeau américain !... mdr


  • #2239037

    J’encourage tout le monde ici à lire François Parmentier (pseudonyme) auteur d’un livre sur le Droit spatial international, préfacé par Vladimir Volkov - Qui était loin d’être un con.
    Juste comme ça. Culture générale. Régalez-vous.

    Au passage je remercie l’association E&R et les éditions Kontre Kulture de nous permettre de lire des livres qui étaient devenus difficiles à trouver.
    Qu’on soit d’accord avec les analyses proposées ici ou non n’a rien à voir : merci de simplement diffuser de la CULTURE. Je connais bien des gens qui ne sont pas sur votre ligne qui sont bien heureux de pouvoir lire certains classiques réédités.
    Rien que pour ça, merci. La culture sans filtre idéologique préalable c’est la santé du corps social.
    C’est à mon sens le véritable apport d’Alain Soral. Il comprend, il réfléchit et au lieu de garder, il PARTAGE avec tout le monde. Après on discute. Rien que pour ça c’est certain que c’est un homme bienveillant, universaliste, humaniste, qui nourrit honnêtement les débats depuis vingt années.
    Si tu me lis Elisabeth L. oui, toi, la journaliste dont je connais quelques de tes amis, c’est bien ce qu’il fait, Alain. C’est bien pour nous tous, frères humains. Même pour toi c’est bien, ce qu’il fait. Il n’est pas ton ennemi, essaye de ne pas être le sien.

     

  • Je critiquerai uniquement l’histoire des ombres sur les photos. L’auteur fait une erreur au niveau de la trajectoire des ombres. Il suffit de relier la pointe de l’ombre au sol a la pointe de « l’élément » qui génère l’ombre. Vous remarquerez ainsi que cela concorde a une seule source de lumière qui provient du soleil

     

    • #2239114

      Quand vous reliez les deux lignes vous obtenez bien le positionnement de la source de lumière.

      Donc quand on fait ce que vous dite, on s’aperçoit que la source est très proche.

      Or le soleil se trouve à des milliard de km. La source de lumière n’est donc pas le soleil, mais un spot de cinéma qui se trouve là ou les lignes des ombres se rejoignent.

      Soit vous n’avez rien compris, soit vous êtes un troll. Ou alors les deux ???

       

    • #2239168

      Je te conseille de faire des recherches complémentaires sur ce point. Il est indéniable qu’un grand nombre de photos présentent des anomalies sur les ombres et que le soleil ne peut expliquer ces phénomènes. Dans le docmutaire de Mazzuco "American Moon" des photographes professionels analysent des clichés et disent que ces images sont montées ou que ce n’est pas le soleil qui est la source lumineuse des photos, car c’est impossible. Je conseille à tous de regarder ce reportage et de commander le DVD ou de l’acheter sur la plateforme btlv.fr ou de l’acheter sur vimeo.
      Ce film doit impérativement circuler.
      Pour ceux qui veulent aller plus loin et qui sont vraiment convaincus (ça ne sert à rien de vouloir bruler les étapes), il y a un documentaire absolument magistral à mon avis à faire circuler, c’est "Kubrick’s Odyssey - Secrets Hidden in the Films of Stanley Kubrick". C’est en américain (et il faut un bon niveau de compréhension) mais c’est de loin une énorme claque qui montre comment Kubrick a utilisé le film (adaptation du livre de Stephen King) The Shining pour dévoiler son implication dans le programme Apollo !


    • #2239223

      Le Soleil c’est l’éléphant dans le salon, c’est comme si tu parlais de Gergovie à un Gaulois : Connait pas !


    • Exactement !


    • Je crois que vous n’avez pas bien compris.
      le problème, ce n’est pas qu’il n’y ait qu’une seule source de lumière, c’est que les ombres ne soient pas toutes parallèles.
      Le soleil est tellement loin par rapport à la lune (149 millions de kilomètres) que les ombres sur la lune sont toutes parfaitement parallèles, alors qu’un spot placé à quelques mètres d’un plateau de cinéma génèrera des ombres divergentes. C’est ce que l’on voit sur la photo en exemple, le lem qui est en haut de la photo a une ombre qui part vers la droite, tandis que les pierres au premier plan ont des ombres qui partent en diagonale.
      Plus la source de lumière est proche, plus les ombres sont divergentes.


    • Ce point là ne devrait pas faire partie de l’argumentaire, ça décrédibilise tout le reste. La réponse au problème des ombres est très simple, elle s’appelle "perspective".
      Étonnant que des professionnels de l’image passent à côté.


  • #2239043
    le 14/07/2019 par lafacevisibledelalune
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    Personnellement j’aimerais bien savoir pourquoi les russes ont stoppé net la conquête spatiale ? C’est comme si plus personne ne courrait le 100 m parce qu’hussain Bolt a cassé le dernier record mondial et que celui-ci se rapproche d’une limite "biologique". Rangez les coureurs on retente une course olympique dans 100 ans. Les russes battaient les usa sur tout ce qui concernait l’espace et du jour au lendemain : stop, on est battu, on s’arrête, on fait plus rien. S’ils étaient en guerre, une seule mission pour prouver leur supériorité sur les américains aurait suffit...

    Aussi, un voyage habité sur Mars (par la nasa ?) est prévu...l’entrainement se fait sur notre planète, pourquoi elle ne se fait pas sur la lune ? Avec la technologie d’aujourd’hui qui est à des années lumières de celle des années 60, il serait même possible d’aluner sur la face visible de la lune d’ailleurs, ce qui calmerait tout le monde...

     

    • Les moyens mis à disposition des russes étaient inférieurs à ceux de la Nasa..de beaucoup !
      Les ricains avait Wernher von Braun,les russes Serge Korolev...Deux approchent différentes d’un moteur de fusée...4 énormes pour l’un,20 petits pour l’autre....Korolev n’avait pas le budget pour faire construire les gros moteurs de la fusée Saturn V mais sa technique était géniale et son système de propulsion unique ( les ricains l’ont découvert après la chute du communisme)...Le manque de temps,d’argent et sa mort en 68 ont arrêté net ce programme russe qui n’avait pas saisi l’impact d’une réussite sur l’opinion mondiale (on est sous Brejnev)...Les ricains ont crachés 40 milliards de l’époque pour ça !
      Les russes ne savaient pas,aussi,où ils allaient...Les radiations du soleil,ils savaient mais ne pouvaient rien savoir de leur impact réel sans y avoir été... !!


    • #2239449
      le 15/07/2019 par lursscestfaiblardenfait
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Je sais pas mais ça me parait difficile à croire que la russie de l’époque ne dépende que d’un seul homme, d’autant que visiblement le pays n’a pas arrêté son programme spatiale si on regarde cette page https://fr.wikipedia.org/wiki/Cours... .

      Les russes faisaient mieux avec moins que les usa, étaient en avance sur eux mais étaient à cours d’oseille et ne savaient pas ou aller ? Ils ne savaient pas, dans une guerre froide, qu’ils devaient battre les américains en faisant aussi bien qu’eux ?

      Une superpuissance en pleine guerre incapable de se donner les moyens de prouver sa supériorité...je préférerais qu’on me dise qu’ils avaient peur d’échouer une mission. c’est bien plus crédible.


    • Peut être que ça n’offrait aucun interêt de déployer quoi que ce soit sur la Lune.
      Entre un satellite (de n’importe quel taille) qui file a quelques km/s en orbite basse ou haute et un point relativement statique sur la Lune.... Le choix est vite fait... l’environnement etant de toute façons difficilement inhabitable.

      Pourquoi se poser les contraintes d’être fixe, eloigné de 300k km de la cilbe (Terre) et dans un environnement sujet à la gravité (même failble ?)

      Que ce soit pour le renseignement ou une arme, ou même un laboratoire/usine... l’orbite n’a que qualité par rapport au satellite naturel (qui est lui même en orbite).

      A moins d’avoir besoin d’hectares dans l’espace, mais sinon c’est plus bien plus rationnel d’amener le materiel a quelques centaines de kilometre de la terre qu’a quelques dizaines de milliers.


  • Le scepticisme a des mécanismes étonnants : il y a quelques mois devant ma télé, j’entendais le monde scientifique se pavaner et s’extasier devant prouesses techniques des scientifiques Américains guidant de la Terre un module sur Mars (75 millions de km tout de même) avec la précision d’un chirurgien au bloc… Why not ?

    Quelques heures plus tard je ramais à faire partir un vulgaire texto de l’intérieur d’une cabine d’ascenseur à un pote habitant à 10 bornes de chez moi… Vous pigez mon raisonnement ?

    Alors peut-être que la lune en 69, en BD ou au ciné sûrement...

     

    • Dis-toi que si notre quotidien automobile c’est la Citroën C4, il existe aussi la Mercedes série S, et ce n’est pas le même univers technologique.
      Le protocole GSM c’est de la m. on le sait. Il existe d’autres trucs qui marchent drôlement bien. C’est plus cher. Ce n’est pas les mêmes contraintes non plus.


  • #2239052

    Une chose n’est pas mentionné dans l’article... Quid des "miroirs", des réflecteurs, qui aurai été laissés sur la lune, pour pouvoir faire des mesures précises.
    Apparemment ont pourrai les voir, ou entrevoir avec un télescope grand public.
    Auriez vous des infos la-dessus ?

     

    • #2239111

      Pour vous renseigner sur les miroirs achetez donc le DVD de Massimo Mazzucco.

      Une expérience consiste à émettre un rayon laser vers la lune sur un réflexteur qui aurait été déposé lors d’une mission Apollo.
      Le rayon est réfléchit et on mesure le retour du flash laser vers le laser émetteur.

      L’argument du miroir est de dire que c’est le miroir qui renvoie la lumière d’un laser vers la terre.

      La description de cette soit disant expérience n’est jamais donnée, car en fait le rayon laser quand il arrive sur la lune est extrêmement grand, il doit faire une centaine de mètre de large vu la distance.

      En effet même le meilleur laser du monde ne peut faire une tâche d’une dizaine de centimètres sur un corps aussi éloigné de la terre.

      Donc si on prend en compte la taille du rayon laser quand il arrive sur la lune, il y a plus de lumière de laser réfléchie par le terrain lunaire que de lumière réfléchie par ce petit réflecteur de quelques centimètre. Donc il y a retour de flash avec ou sans réflecteur.

      Et c’est d’ailleurs pour cela que des scientifique on put faire l’expérience du retour de flash laser sur la lune SANS réflecteur. Expérience documentée par Massimo dans son DVD.

      En plus envoyer des sondes inhabitées sur la lune est possible. Et déjà les faire revenir est plus dur. Mais le miroir aurait pu être déposé par un sonde.
      Donc cette histoire de réflecteur ne prouve absolument rien.


    • On ne peut rien voir, c’est trop loin je vous l’assure.


    • oui, ils y sont bien. ici cité de wikipedia avec plusieurs sources parlant des mirroirs posés par Amstrong et qui servent à refléter des lasers
      https://en.wikipedia.org/wiki/Third...


    • #2239338

      On pourrait les voir avec des telescopes grand public... je ne sais pas comment vous vous y prendrez alors qu’ils se sont posés (si tel est vraiment le cas) sur la face cachée de la lune. Celle que l’on ne voit jamais de la terre.


    • Nul besoin d’envoyer un humain pour ça...je présume. La question n’est pas de savoir si nous avons atteint la Lune, mais si l’Homme y a posé le pied.


    • @le chene

      s’ils sont sur la face cachée alors il ne peuvent pas refleter un rayon venant de la terre ......
      donc s’ils y sont c’est sur la face visible.


  • D’après la NASA, la technologie pour aller sur la Lune a été perdue :
    https://www.youtube.com/watch?v=7rX...

     

    • #2239183

      Ouaip.

      Dans le même ordre, l’on me sait plus faire des machines à vapeur... ceux qui croient les explications alambiquées de la NASA a ce propos sont irrécupérables.

      La fusée saturne ? Oui, et puis ? Tout ce qu’on sait avec certitude, c’est que ça fait beaucoup de bruit, et ça monte au ciel...puis ça courbe grandement ; ensuite, les images officielles prennent le relai...


  • On ne peut voyager dans l’espace, la pression y est beaucoup trop basse.

    Pression atmosphérique sur terre : ≈ 1013,25 mbar
    Pression atmosphérique du vide spatial : ≈ 0,0000000000000000133 mbar
    Différentiel de pression : 76 184 210 526 315 789 474

    Les combinaisons des astronautes devraient gonfler et exploser et je ne parle même pas de l’épaisseur ridicule des murs de l’ISS. (comparés aux murs de plusieurs mètres d’épaisseur de la chambre à vide la plus puissante au monde qui n’arrive cependant pas à approcher la pression du vide spatial.)

     

    • Oh putain ! Voilà le niveau... Commentaire à mettre en parallèle avec l’article sur l’effondrement du niveau scolaire. Vous avez vraisemblablement passé vos cours de physique à l’étude d’un solide en particulier, le cône.

      Vous êtes une parfaite illustration de la phrase de Pierre Desproges :

      " Il vaut mieux se taire et risquer éventuellement de passer pour un con que de parler et de ne plus laisser aucun doute à ce sujet."

      La pression exercée sur la paroi intérieure d’un vaisseau pressurisé à 1 atmosphère, donc environ 1 bar, et placé dans le vide spatial, presque un vide total, n’est que d’une atmosphère, ou environ 1 bar.

      A titre de comparaison, la cuve d’un petit compresseur de base vendu en GSB a une pression de service d’au moins 8 bar et une pression d’épreuve de 12 bar.

      C’est ce genre de commentaire de ’tit Jo connaissant qui est à éviter pour ne par discréditer tout le reste.

      Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait.


    • Merci @ Aemon , vous êtes un des rares à relever le niveau ici.


    • Vous racontez n’importe quoi. On parle de différentiel de pression.

      Mettez un ballon de football (environnement pressurisé) dans une chambre à vide assez puissante et il explosera. Envoyez ce même ballon assez haut dans la stratosphère et il explosera. Une combinaison d’astronaute est un environnement pressurisé, exposez là au quasi-vide spatial et elle explose à coup sûr...

      Plus le différentiel de pression est élevé, plus la barrière entre les deux doit être solide et résistante.
      Si vous regardez des photos de la chambre à vide la plus puissante au monde (Space Power Facility, NASA) vous verrez quelle épaisseur font les murs. (Alors que la pression la plus basse qu’elle puisse atteindre n’est que de 0,007 bar environs.)

      La dissonance cognitive vous connaissez ? Foutez-moi la paix et rendormez-vous.


    • #2240175

      @ aemon

      Oh putain !

      Vous auriez dû suivre le conseil de Desproges... des expériences de base prouvent la fausseté de ce que vous avancez...


  • #2239161

    il y a plus de débat sur ce sujet depuis 2011 puisque des sondes, Chinoises, Japonaises, et de la Nasa (LRO) ont survolés les sites d’alunissages ou l’on voit les socles des LEM ainsi que les traces de pas et même de roues des Jeeps lunaire. Je pense que Russe et Chinois auraient allègrement dénoncés la supercherie depuis le temps.

     

    • #2239371

      Tous utilisent la même arnaque afin de pomper les fonds public dans,entre autres,leurs dispositif millitaro-industriel.

      Par ailleurs, toutes leurs vidéos de "marche dans l’espace" contiennent des bulles, comme si les astronots étaient en fait dans une piscine...


    • #2240130

      Encore un farceur !! Mettez en lien les fameuses photos que tout le monde en profite ! Je me rappelle l’annonce à l’époque, belle escroquerie de la NASA : on y voyait rien !!


    • "Des bulles"
      Essayez de faire flotter de l’eau en apesanteur.
      Et revenez quand vous saurez de quoi vous parlez.


  • #2239253

    La série TV de science-fiction "Apollo" est sûrement la plus "réaliste" mais moi, je préfère "Stargate SG-1" et de loin :)


  • #2239271

    Les années 1960 voient émerger le fanatisme musical de masse. Sous couvert de bons sentiments Peace & Love psychédeliques (et proprement sataniques) la génération d’après-guerre allaient entraîner la jeunesse de l’époque dans une hypnose hystérique. Ils s’appellaient John Lenon, Jimi Hendrix, Jim Morrison ou Janis Joplin, et du haut de leur vingtaine d’années, ils contribuaient à abrutir les jeunes gens de façon encore plus efficace que la télévision.

    Pendant ce temps, se déroulait la Guerre froide avec en toile de fond la rivalité phallique qui devait pousser le Président Kennedy à faire de l’espace l’ultime frontière de l’impéralisme américain. Et en toute logique, un tel discours se devait d’être soutenu par l’outil de propagande le plus moderne : la télévision.

    La Quatrième Dimension (The Twilight Zone) 1959
    Au-delà du réel (The Outer Limits) 1963
    Star Trek 1966
    Les Envahisseurs (The Invaders) 1967
    Flash Gordon 1970
    Cosmos 1999 (Space : 1999) 1975
    Star Wars (La Guerre des étoiles) 1977
    V (The Visitors) 1983 (vous apprécierez le bon goût reptilien !)
    Stargate (La Porte des étoiles) 1994
    Farscape 1999

    La liste présentée ne se veut pas exhaustive... (que celui qui sait réfléchir trouve les points communs !). Dans un tel contexte, il ne paraît pas difficile de faire croire ni aux jeunes hypnotisés par des produits psychotropes et une musique destructurante ni à leurs parents d’ailleurs que l’homme allait amener la paix dans l’univers avec l’exploit de Neil Armstrong dont l’intéressé lui-même ne se vante guère ! ...

    Le fanatisme musical devait ouvrir la voie au fanatisme technologique, à la destinée manifeste revisitée et élargie à l’univers tout entier. Avec ce genre de motivation hypnotique, vous vous assurez une manne économique considérable dans pratiquement tous les domaines.

     

  • Article mensonger.
    Je fais confiance à l’intelligence et à la curiosité des lecteurs.

    Lire et regardez soi-même les sources.
    Les chiffres avancés et les interprétations données, et ce dès les premières lignes de l’article, sont soit fausses, soit partiellement sélectionnées (cherry picking) donc du coup biaisées. Pourquoi ? Pour que tout colle à la thèse initiale de l’article : "Nous ne sommes pas allés sur la lune".

    Quand on fait de l’idéologie, on part de la conclusion et on tord le réel de manière à ce que ça colle à la conclusion.

    En science, on fait l’inverse : on part de faits et on conclue.

    2019 et croire qu’on n’est pas allé sur la lune, ça craint quand même. Mais bon...

     

    • #2239407
      le 14/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Vous parlez pour ne rien dire très cher. Eclairez-nous donc un peu...


    • De meme, en 2019 croire qu’on a été sur la lune est hallucinant, vu tous les moyens technologiques qui permettent de vérifier les incohérences technologiques de l’évoque.


    • Ah ben c’est marrant ça, moi j’ai fait l’inverse... J’y ai cru depuis le début jusqu’à ce que je me rende compte qu’effectivement les dialogues des astronautes avec le centre de Houston ne respectaient pas le décalage de temps dû à la distance. A 300000 km/s et 380000km de distance terre-lune il faut 1.27s donc 2.54s pour la réponse et ceci sans temps de réflexion. Or, certains dialogues ne respectent pas du tout cet intervalle de temps. Ce qui veut dire que les astronautes étaient plus près, et ça c’est scientifique...


  • Un internaute a relevé une incongruité sur une photo officielle du site, il l’a mise sur son blog quelques jours après la photo officielle a été floutée à l’endroit de l’incongruité (pneu à chevrons qui laissent des empreintes alternes droites (jeep))...ça m’a confirmé qu’il y a manip quelque part...


  • #2239315

    apollo mens’onze , bref ils ont posés le pieds quelques part, ça c’est vrais


  • #2239353

    après m’etre bien renseigné sur le sujet, et notamment après avoir lu les commentaires de Ron Unz sur l’article suivant :

    http://www.unz.com/article/the-moon...

    je suis maintenant convaincu qu’ils y sont allés.

    d’après ce que je comprends, la raison principale de l’échec des russes, c’est qu’ils n’ont jamais réussi à mettre au point une fusée capable d’emporter une charge aussi importante que la Saturn V, et d’ailleurs, 50 ans plus tard il n’y a que la Falcon Heavy de Musk qui s’approche de(ou qui dépasse) la capacité de Saturn V, ce qui devrait rendre les missions lunaires de nouveau possibles

     


  • Les roches lunaires prouvent l’atterrissage sur la Lune, n’est-ce pas ?



    Les Soviétiques sont parvenus à rapporter des échantillons lunaires avec des robots.

     

    • #2239373

      Ben, si les soviétiques le disent...

      Accordez vous le même crédit inconditionnel a l’ état hébreux ?

      J’espère que non.


    • #2239381

      plus simple encore, il y en a sur Terre...


    • J’ai lu les commentaires d’un scientifique sur un autre site, il avait cherché à en savoir plus et il s’étonnait que les laboratoires de minéralogie à travers le monde aient reçu des échantillons vraiment minuscules de roches lunaires.
      Par rapport aux 385 kilos soi-disant ramenés sur terre, il s’étonnait de cette disproportion.
      S’il s’avère que ces roches proviennent de quelques échantillons ramenés par des sondes ou d’une poignée de météorites trouvées en Antarctique, tout s’explique.


  • #2239403

    Les chemtrails, la terre plate, les "on a jamais marché sur la lune" et les reptiliens sont évidemment des contre feux aux vrais contestations sur 9/11, les ADM en Irak, les armes chimiques en Syrie et les actions sous faux drapeau des services secrets de tout poil. Constater qu’autant de fadaises puissent avoir un impact sur autant de monde prouvent leur efficacité. J’avais 17 ans quand Neil Amstrong a mis les pieds sur notre satellite et je puis témoigner de l’intensité de l’émotion planétaire qu’il a suscité à l’époque. Je suis consterné par le nombre de commentaires de gamins incultes sur ce site que je consulte avec bonheur depuis au moins 11 ans. Force et honneur au patron Alain Soral.

     

    • #2239430

      Une chose est sure, le Faurrisson qui doute des missions apollo n est pas encore né.




    • Je suis d’accord avec le problème que soulève l’association incorrecte de critiques raisonnables d’événements troublants à des croyances qui pourraient relever de la superstition. C’est d’ailleurs tout le mécanisme d’association catégorielle menant à lier une théorie scientifique viable déviante, car non souhaitée dans un système aliénant, à une théorie déviante par son raisonnement. En revanche votre cheminement vers la différenciation entre les théories substantiellement déviantes et celles qui méritent une plus large réflexion n’est pas fixé. Levez les yeux toute la journée vers le ciel et peut être trouverez vous l’éclair d’intérêt pour certains sujets. Non je ne parle pas de Dieu ; l’homme essaye de se soustraire à lui tout en s’en faisant la somme, mais plutôt de ce qui est visible à l’œil nu. Et Monsieur vous avez répondu vous même à la question sur la cause de la résistance de votre génération à l’évidence. L’émotionnel a pris le dessus sur le rationnel. Tout comme ma génération a été envahie par l’événement du 11 septembre 2001. Et je vous prie, avec tout mon respect de "gamin", d’accepter plus facilement la discussion avant le rejet générationnel.


    • "gamins incultes"....l injure est toujours l argument de celui qui n en a pas !
      Ce n est pas parce que ca a suscite une emotion planetaire que c est vrai sinon je peux dire la meme chose sur le 11/09 !
      Ce que tu prends pour ta culture n est qu un formatage ! On est peut etre pas cultive mais cela nous permet de reflechir de maniere objective et rationnelle.
      Tous ces documents perdus...pfff alors que la nasa est un des endroits les plus securise qui soit....Si macron perdait les codes de l arme atomique t imagines ? un peu de serieux...


    • Mettre les doutes du voyage sur la Lune sur le même plan que les croyances sur les reptiliens...vous êtes en mission commandée ? Vous le classez où le dossier JFK ? Avec Roswell ?



    • et je puis témoigner de’intensité de l’émotion planétaire qu’il a suscité à l’époque



      On n’en doute pas une seconde, Hollywood sait y faire niveau émotion...Vous êtes sur ER, donc vous savez que faire appel à l’émotionnel est le meilleur outil de manipulation...

      Et à vous lire, on voit que l’émotion était tellement forte qu’elle ne vous a toujours pas quitter aujourd’hui...

      Et ce qui est drole, c’est que vous utilisez a peu près la même méthode que Valls, sauf que vous, vous tentez de décridibiliser ceux qui doutent du voyage sur la Lune en les accolants à ceux qui croient aux reptiliens...


    • #2239490

      En mettant de côté vos conneries de reptiliens, terre plate machin etc... il est évident que les programmes spatiaux sont bidons, que les gouvernements membres de l’ONU se foutent de nos gueules !
      D’ailleurs vous faites partis du pourquoi du comment ces gens là se sont permit le 11 septembre justement, ils sont morts de rire devant de tels abrutis, de tels moutons qui gobent tout ce que leurs politiciens et écrans leurs disent ! Avec votre histoire d’émotion planétaire, vous résumer très bien comment fonctionne ce système ! Ils vous tiennent tous par l’émotion, par la pression sociale, par le spectacle via les écrans, les radios etc...
      Quand il y à eu le 11 septembre, il y à eu une « émotion planétaire » et hop à partir de là c’est plié peu importe comment des gens ont démontrés que c’était une arnaque, trop tard les masses de zombies ont mordus ! Idem pour votre histoire d’hommes sur la Lune LOL, exactement le même modus operandi ! Une fois que les masses ont mordus, c’est plié !
      Belle société du veau d’or, de groupies, d’idolâtrie et de moutons !


    • #2239492

      Aaaahhhh l’émotion ...celle là même qui fait perdre la raison.


    • #2239568

      Tu as raison JooL_321. L’intensité émotionnelle de l’enterrement de Johnny prouve que celui-ci a bien existé ! J’en suis con vaincu !


    • #2239608

      J’avais 17 ans quand Neil Amstrong a mis les pieds sur notre satellite et je puis témoigner de l’intensité de l’émotion planétaire qu’il a suscité à l’époque



      et après !!!!

      l’intensité d’une l’émotion planétaire ne représente que la veracité de ce qu’elle contient a savoir "l’intensité d’une l’émotion planétaire" c’est d’ailleurs la seule chose de vrais dans tout cela

      seulement il se trouve que cela ne peut effacer les incohérences recelées par ce programme spatial qui, les concernant, sont démontrées par des lois physiques qui , en comparaison, n’ont jamais provoquées d’émotion planétaire lors de leurs découverte

      mieux vaut etre un gamin inculte qui s’instruit qu’un vieux con qui croit l’être


  • #2239422

    J’ai tout regardé vos arguments et je suis encore loin d’être convaincu , il y a beaucoup de coïncidences , mais aucune preuve ni démonstration . En faisant des recherches beaucoup de vos arguments peuvent être détruits .
    Les choses sont toujours bien plus complexes qu’on pourrait penser au premier abord , je conseil à chacun de vraiment faire le tour de la question au maximum et de ne pas juste croire sur parole un côté ou un autre .

     

  • #2239424

    qui parle "d’espace" sous entend la présence de rayons cosmiques
    qui parle de la lune, sous entend l’absence d’atmosphère et de champs magnétique

    sachant que les particules primaires composant les rayons cosmiques ont une énergie qui peut atteindre 10"exposant"20 eV, je vous laisse deviner les dégats

    voici un schéma :
    https://upload.wikimedia.org/wikipe...

    si sur terre nous sommes très peu impactés cela est du a la présence d’une atmosphère et d’un champs magnétique

    donc :
    La Lune a-t-elle, comme la Terre, un champ magnétique global ? La réponse est non
    La Lune a-t-elle, comme la Terre, une atmosphère ? La réponse est non
    Donc vu ce qui précède, pour un Homme, séjourner sur la lune est tout simplement im - po - sible

    pas convaincu, et bien restez derrière une simple source de rayons X , disons 6 heures, et vous allez voir le resultat de rayons autrement moins énergétiques

    il faut une certaine épaisseur de plomb pour les stopper, pas de l’aluminium
    ni un mille feuille pressurisé communément appelé " combinaison spatiale", qui n’a d’ailleurs, jamais été proposé au liquidateurs de fukushima

    ..

     

    • C’est vrai que ça sent le sapin. Dans l’espace ils auraient utilisé la technique du "barbecue" en faisant tourner leur engin sur lui même pour ne pas griller. Mais sur la lune ils n’ont pas fait le barbecue. En l’absence de champ magnétique lunaire, la combinaison spatiale arrêterait tous les rayons cosmiques hors de la ceinture de van Allen ? Et le module présent sur la lune n’a pas besoin de tourner sur lui même pour ne pas griller ? cette histoire sent le sapin, comme 90% de l’histoire officielle d’ailleurs..Putain d’odeur de sapin, ça part pas !


    • #2239752

      @sapince Pourquoi ça sent le sapin ? Je ne vois pas le rapport On dit " ça sent le sapin " en plaisantant ,pour dire que quelqu’un serait proche de la mort (si il tousse parce qu’il est enrhumé par exemple ) ,car la majorité des cercueils est en sapin .


  • #2239425

    Définition de "Nasha’" en hébreu : Tromper, séduire, décevoir (les goyim comme d’habitude)

    https://logodix.com/logo/64002.jpg


  • Le photo du module lunaire de appli 11 n’a pas pu être prise sur la lune . Il y a un petit python sur ce lem qui fonctionne comme une pointe de cadran solaire . L’ombre de ce piton montre clairement une lumière descendante du ciel vers le sol et donc l’ombre du cosmonaute elle ,elle aurait dû suivre la même direction , or il y a 70 degré d’écart entre ces 2 ombres . Mais si la photo est fausse rien ne prouve que Armstrong ne se soit pas posé . Par contre il parait difficile de revenir avec des photos de bâtiments à côté du lem car ça ferait desordre


  • C’est forcément vrai puisque Superman nous le montre dans le premier film ;).


  • #2239579
    le 15/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    Je comprends le besoin de croire, de rêver, des uns, et le pinaillage "scientifique" tous azimuts, pour ou contre la version officielle.

    Mais si Jean-Luc Godard a dit laisse béton, c’est du cinoche...

    Le mec, il a reconnu le travail d’un confrère, et voilà tout.
    D’ailleurs, y sommes-nous retournés, sur la Lune, depuis ?

    Ah ! si : En 2018, pour des raisons électoralistes, le gouvernement des États-Unis a envoyé deux astronautes, dont James Washington, un Afro-Américain, explorer la face cachée de la Lune. Ce qu’il ignore, c’est que depuis leur défaite face aux Alliés en 1945, des nazis habitent cette face obscure et qu’ils s’apprêtent à envahir la Terre.
    C’est Iron Sky, film de science-fiction humoristique finlando-germano-australien écrit et réalisé par Timo Vuorensola, sorti en 2012.


  • Massimo Mazzucco, et Silvano Trotta sur ER c’est très bien. Ils sont compétants et ne font pas semblant.
    Dire que j’ai cru à cette mascarade, il faut dire aussi que lorsque j’étais à l’école primaire, il y avait des photos d’ Apollo 11 un peu partout dans l’école.
    Et oui, le conditionnement dès l’enfance.

     

    • 1-pourquoi prendre le risque de faire découvrir la supercherie en faisant plusieurs autres alunissages pendant 2 ou 3 ans,même avec voiture ?
      2-les Soviétiques(de l’époque)ne se seraient pas gênés pour dénoncer la supercherie)
      il me semble me rappeler qu’ils avaient envoyé une sonde autour de la Lune au même moment


  • #2239625

    Je rêve où il y a plein de petits nouveaux dans les commentaires ??
    ceux que je préfère c’est :
    "j’y crois car j’étais devant le poste de TV !!! J’en rêve encore !!" C’est l’Argument d’Autorité Ultime !!!
    D’ailleurs, toutes personnes crédules sur n’importe quel sujet n’a jamais rien cherché, réfléchi, techniquement ou pas, aux moyens techniques, aux prouesses d’alunissage, arrimage en orbites lunaires, décrochage d’orbite pour repartir etc... Tout a été parfaitement exécuté, aucune erreurs humaines (alunissage raté, avec échafaudage du LEM endommagé, contacts important lors des amarrages, etc...)
    Si la petite blague " Houston, we have a problem !"
    Dans la réalité, Neil ou Buzz ou autres auraient pu rater le créneaux et dire :
    "Houston, Tassin a fait le con, il a détruit le LEM en sortant la jeep !! Du coup, on pourra pas repartir, on va crever ici !! Je vous aime !!"
    Là non, tout est quasi parfait !!! comme au Cinéma !!
    Vous avez vu les photos des LEM ??? le scotch sur les échaffaudages ?? C’est du bricolo !! ils sont ou les points d’arrimages ?? absorbeurs d’impacts lors du contact ? ne me dîtes pas que cela vole !!! Ne parlons pas des proportions non plus


  • #2239632

    Vous avez déjà vu des étoiles derrière un masque de soudure ? Les verres des navettes et des combinaisons filtrent les rayons nocifs pour l’homme, normalement filtrés par l’atmosphère. D’ailleurs il suffit d’une pollution comme en région parisienne pour ne plus voir le ciel étoilé


  • #2239649

    Les astronautes d’Apollo 11 ont déposé des réflecteurs laser sur le sol lunaire qui servent encore aujourd’hui à mesurer la distance Terre/Lune... qui les a déposés ? Ensuite, les missions Apollo ont mobilisé des dizaines de milliers de personnes ingénieurs et techniciens et personnes n’a vu la supercherie ? Ensuite, les sites d’alunissage sont encore visibles par la dernière sonde envoyée cartographier la Lune... Et quand les chinois ont posé leur premier Rover il y a quelques années sur le sol lunaire... Ben curieusement on ne voit pas non plus les étoiles comme en 1969 ! A mon avis je pense que ceux qui ont un intérêt à démontrer le contraire n’ont pas encore compris que la guerre froide était terminée... Et même à l’époque, les soviétique n’ont pas contesté les alunissage ; c’est pour dire ?

     

    • #2239713
      le 15/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Comment ont fait les ingénieurs pour calculer le parcours terre/Lune avant que ce fameux laser soit déposé par les atronautes ?
      D’ailleurs comment fonctionne ce fameux laser ?


    • #2239788

      Coudonc, lisez vous les commentaires ?

      Ça fait 25 fois que l’on répond à ces questions...


    • #2239809

      Merci, Jacques, de votre commentaire. Nous sommes d’accord.

      Mazzucco fait fausse route, perd son temps et beaucoup d’argent. Dans ce cas, il crée des faux problèmes et des distractions des véritables et très sérieux problèmes qui nous confrontent.


    • #2239902
      le 15/07/2019 par Julius G. Césarius
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      On parle toujours de Wernher von Braun et jamais de Walt Disney, alors que ce dernier fut son mécène et celui sans qui la NASA n’aurait jamais existé.

      Ceux qui croient qu’il n’y a que les américains qui mentent en matière de conquête spatiale se trompent lourdement. Donc prendre les Chinois ou les Soviets comme exemples, pour dire qu’ils font les mêmes erreurs, n’a pas de sens. Je rappelle que ce sont les russes les premiers à avoir eu un homme dans l’espace, et les USA n’ont rien contesté du tout, malgré le fake évident déjà à l’époque. Ils ont même eu un projet commun Apollo-Soyouz (avec rencontres officielles, etc.) en pleine Guerre Froide ! Quand il s’agit de promouvoir le mondialisme via la conquête spatiale, les grands de ce monde se mettent toujours d’accord. Ceux qui croient encore la moindre chose issue de la NASA ne savent toujours pas qui était réellement Disney...

      C’est à dire l’idole d’Aleister Crowley... ; un agent secret du FBI qui a balancé tous les scénaristes et réalisateurs d’Hollywood un peu trop politiquement incorrects ; un ploutocrate Luciférien qui a lavé les cerveaux d’au moins 3 générations d’enfants à travers le monde via ses dessins animés (contenant messages subliminaux (le fameux SEX, etc.) + stéréotypes racistes et anti-religieux) ; un vendeur de Contes de Fées (c.a.d. un menteur professionnel) qui a convaincu le monde entier que la planète ressemblait à un ballon de foot, histoire entre autres, de consolider la théorie de son frère :. Darwin.

      Disney ?
      C’est le type qui a été condamné pour avoir fabriqué une machine projetant de petits rongeurs du haut d’une falaise, car dans le documentaire animalier qu’il réalisait, il prétendait que ces derniers se suicidaient à la fin de leur migration. C’est un menteur patenté capable de tuer pour vendre du "rêve" à des pigeons. Et bien sûr, ce n’est qu’un pur hasard s’il y a la silhouette de Pluto sur la planète Pluton !

      PS : Je vous conseille les 2 (ou 3) premiers numéros de Rendez-vous avec Roch (ils sont précisément sur le sujet) et très intéressants. En complément de recherches personnelles. ;)


    • Des centaines de personnes vont distribuer 11vaccins à des nouveaux nés. Vous avez entendu parler d’une supercherie quelconque ? Où tout au moins émettre de sérieux doutes ? Rien, nada, tous baissent la tête et exécutent les directives. Cloisonner, rémunérer, faire peur et vous obtenez les plus grandes saloperies.


    • @Jacques Candide
      A quoi cela sert de connaitre la distance Terre-Lune alors que ça fait des milliers d’années qu’on la connait ? Et que l’on peut facilement la recalculer sans passer par du matos in situ... A vous écouter on ne connait donc que cette seule distance dans l’univers car on a placé aucune autre plaque réfléchissante ailleurs. Qui vous dit d’ailleurs que c’est un humain qui les a placées là et pas une machine ? Qui vous dit qu’elles y sont ? Comment fait on pour les viser et recevoir le rayon exactement au même endroit alors que les planètes bougent ?
      @Nuit blanche
      Aucune question n’est inintéressante, encore moins celle-ci qui, si elle se révèle être vraie, pourrait changer à jamais la façon dont le peuple regarde les événements par le prisme des médias, des politiques etc.

      Si on s’intéresse à la conquête spaciale on apprend que les russes avaient fait exactement pareil avec le 1er homme en orbite : un énorme fake que les US n’ont pas dénoncé. La posture diplômatique étant de jouer le jeu et de s’allier avec l’ennemis pour que chaque Etat puisse donner des gages à son peuple. C’est de la géopolitique plus qu’autre chose. Une société du spectacle où la croyance et le fetichisme vaut plus que la réalité en elle même. Imaginez que la russie parte dans une dénonciation du 09/11 aujourd’hui. Que pensez vous qu’il se passe ? Le monde entier les prendraient au sérieux et sortiraient de l’OTAN ? Non car les médias pointraient la Russie du doigt comme de dangereux complotistes et en profiteraient pour motiver une guerre, n’est ce pas ? Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, du moins en leur temps...


  • #2239697

    La meilleure façon de décrédibiliser une thèse complotiste c’est de la pousser à fond.

    Par exemple, le rayon laser de l’espace qui a détruit le WTC et les avions qui étaient des hologrammes.

    Là c’est bien évidemment pareil, certains arguments sont farfelus afin de décrédibiliser l’ensemble des arguments contestataires ; et ça marche même ici sur les commentaires, un seul argument farfelu et c’est rejeté d’un bloc.

    Personnellement je n’ai pas besoin de plus d’arguments que la guerre froide et Nixon pour ne pas croire à cette comptine pour ignorants. Je n’ai jamais cru à cet alunissage bien avant de comprendre la politique, uniquement sur la base de questions de technologie.


  • #2239708

    J’ai visionné l’interview de Massimo Mazzucco, le réalisateur du documentaire American Moon, menée par Silvano Trotta.

    C’est intéressant, à n’en pas douter. Mais on se demande ce que Mazzucco a voulu prouver, démontrer ou montrer. Que l’allunissage de 1969 n’a pas eu lieu ? Il est vrai qu’il parle de "canular lunaire" à plusieurs reprises. Toutefois, tout l’argumentaire mis en avant dans l’interview (ainsi que dans la bande-annonce, d’ailleurs) consiste à relever des problèmes (par ex., des impossibilités physiques, perspectivales et optiques) dans des documents photographiques, ainsi que des problèmes liés au temps de transmission entre Lune et Terre dans des enregistrements sonores. A quoi on ajoutera le comportement des drapeaux américains plantés et déployés sur le terrain lunaire que Mazzucco considère comme problématique sur la base de l’hypothèse qu’il n’y a pas d’atmosphère lunaire ou, et là il hésite un peu, une atmosphère fort tenue.

    Mais tout cela ne prouve pas du tout que les Américains n’ont pas marché sur la Lune. Cela prouve tout au plus qu’il y a des problèmes, discutables au demeurant, au niveau de la documentation.

    Pourquoi l’argumentaire de Mazzucco évite-t-il la confrontation avec les astronautes, avec les hommes qui ont marché sur la Lune ? Pourquoi Mazzucco refuse-t-il de regarder les astronautes dans les yeux en leur disant de but en blanc qu’ils ne sont que des menteurs, des affabulateurs ?

     

    • #2239871
      le 15/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Vous trouvez recevable l’attitude que vous proposez en guise "d’argument" ? Agresser les gens, comme l’a déjà fait Bart Sibrel, avec semble-t-til des méthodes pas jolies jolies ?
      Massimo Mazzucco a essayer de suivre une méthode qui semble honnête afin de ne pouvoir donner prise aux habituelles critiques toutes faites et autres accusations de "manipulation" des sources. S’en tenir aux images, pour un évènement construit entièrement autour de l’image me semble l’attitude la plus raisonnable.
      Ensuite, constater les anomalies et les confronter à la science existante me semble être une démarche tout aussi cohérente et crédible. On n’a pas d’autres moyens d’investigation. Il ne s’aventure pas dans des domaines ou des spéculations improuvables, évitant ainsi toute dérive ou théorie inconoclaste.
      Que les photos et vidéos soient truquées semble difficilement contestable, la façon dont elles ont été prises pose problème. Cela ne prouve pas par A+B que les voyages lunaires n’ont jamais atteint leur destination, mais il s’agit tout de même d’un gros morceau qui ouvre quantité de questionnement sur ce qu’ils ont réellement fait là-haut.
      D’où la résistance acharnée des "débunkers" pour que cette barrière ne saute jamais.
      Toutes les informations étranges sur les comportements et les négligences de la NASA ne sont pas rassurantes, c’est le moins qu’on puisse dire.
      Si ces voyages sont une réalité, il y a longtemps que tous ces doutes auraient du être dissipés. Cela ne devait pas pas représenter un défi insurmontable !
      Comme l’ont souligné d’autres commentaires, on voit se dessiner le même schéma que certains doutes concernant d’autres moments de l’histoire contemporaine. Chacun aura compris de quoi il s’agit.


    • #2239929

      On ne peut pas prouver que quelque chose n’existe pas.

      Donc massimo n’a pas prouvé que les américains ne sont pas allé sur la lune. Exact.

      Par contre il a prouvé que les photos que la NASA présente comme des photos faites sur la lune sont des photos faites en studio. De même pour les vidéos.

      Cela est suffisant pour prouver que la NASA ment. La NASA a menti à 5 milliard de gens pendant 50 ans.

      C’est cela qui est important. Pas que les américains soient ou ne soient pas allés sur la lune.

      Après chacun se fait une idée de la réalité des alunissages en fonctions de son éducation scientifique.

      Vous par exemple, votre éducation doit vous permettre de croire que la fusée Saturne telle qu’elle est décrite par la NASA elle même peut emporter ET ramener un équipage sur la lune.

      Moi mon éducation scientifiques me laisse à penser que ce n’est pas possible. Mais là encore ce n’est pas une preuve.

      De nous deux, c’est sans doute moi qui est le plus sérieux, puisque 50 ans après personne n’est jamais allé sur la lune. Donc il est probable que ce soit moi qui ai raison.

      C’est peu comme si Christophe Colomb avait dit qu’il avait découvert l’Amérique et que pendant 50 ans personne n’y avait jamais été.

      Quand on regarde l’histoire de l’homme on s’aperçoit que toute première découverte est suivie d’autres explorations aussitôt.

      Et pour l’exploration de la lune c’eut été différent ?


    • #2239948

      A Zionist War,

      Où ai-je parlé d’agression ? Depuis quand le fait de dire la vérité en face et sans détour, constitue-t-il un cas d’agression ? En fait, agresser, c’est exactement votre style.

      Je reste sur ma position : Mazzucco n’a absolument pas remis en question la réalité historique de l’alunissage américain. Son travail est de la pure perte de temps, du divertissement pour gens qui soit s’ennuient profondément, soit nourrissent un ressentiment profond envers les Etats-Unis.


    • #2240402

      "Pourquoi l’argumentaire de Mazzucco évite-t-il la confrontation avec les astronautes, avec les hommes qui ont marché sur la Lune ?"
      Cela a été fait par Bart Sibrel. Regardez le documentaire "Astronauts gone wild".
      Tous ont refusé de jurer sur la Bible qu’ils avaient marché sur la Lune (jurer sur la Bible a une valeur juridique aux USA).


    • #2240430

      Gulli Gulli Faux ! Alan Bean jure sur la bible, a 22 min environ https://youtu.be/s81me-hJhUA


  • #2239740
    le 15/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    Moi ce que je ne comprends pas non plus, c’est le fait qu’il puisse y a voir encore des problèmes d’isolation des habitations en 2019 alors qu’il a suffi d’une feuille de papier et d’une tôle pour protéger les astronautes.
    Quand est-ce qu’on va donner des combinaisons spatiales aux SDF pour qu’ils ne meurent pas de froid ?
    Si les progrès extraordinaire de l’exploration spatiale/lunaire ne servent pas à çà, à quoi servent-ils ?

     

    • On va quand même pas donner des habits de technologie spatiale à des SDF alors qu’à Paris, il fait a peine 0° l’hiver.
      Comme dit Thérèse dans le Pere Noël est une ordure :
      - "une bonne paire de chaussettes, et hop !"


  • Il ne faut pas se demander comment techniquement ça a eu lieu puisque ça a eu lieu.
    Grace notamment à la contribution experte de Von Braun qui a apporté dans ses bagages d’Allemagne vers les USA, le concept secret de la chambre à combustion dite de Nuremberg dont certains aujourd’hui encore nient l’authenticité.
    Si le fake est avéré, ce premier domino fera chuter les autres.

     

    • Von Brun (un rescapé de la Shoah quelque part) copain de Walt, et on est dans le cinéma.


    • Von Braun... Curieusement, ce nazi-là et plein d’autres engagés par les mêmes, notre ami le justicier Klarsfeld n’a pas jugé bon de les "chasser". Tous les sous-fifres, oui. Pourquoi cette différence de traitement ? Il doit y avoir une bonne raison mais toutes celles que je trouve ne collent pas avec la hauteur morale à laquelle le demi dieu Klarsfeld a l’habitude d’évoluer.
      C’est quand même pas juste un opportuniste qui a trouvé un moyen de devenir célèbre sur le dos de minus qui se planquaient mais en laissant tranquilles des gars autrement dangereux au nom de la raison d’état ? Pas lui quand même...


  • Honnêtement aujourd’hui ça ne me surprendrait pas qu’on puisse y arriver. Mais imaginer qu’à l’époque où il n’y avait point d’ordinateur plus sofistiqué qu’une TI-54 de lycéen ils aient réussi à tout calculer à l’avance et programmer des nouveaux itinéraires (hé oui je vois mal comment connaître la trajectoire exacte d’une fusée sur un plan X,Y,Z,t avec 1 km de décalage à l’arrivée sachant qu’une petite variation provoquera un décalage de miliers de km ensuite...)... Il aurait déjà fallu réussir à accrocher l’orbite lunéraire pour sécuriser les vols d’alunissage, mais eux l’ont fait du 1er coup avec en plus la capacité de s’en extraire (à nouveau plein de calculs). J’ai du mal à croire qu’avec les capacités de communication non-numériques de 1969 ce sont les ingénieurs de Houston qui auraient calculé et envoyé les paramètres de vol, les astronautes n’y étant pas habilités comme le serait un technicien de bord d’avion. Il ne s’agit plus de planer dans l’atmosphère mais de ne pas se perdre dans le néant infini ! Quand on sait qu’aujourd’hui un grand nombre de satellites HS en orbite terrestre sont indetectables par nos systèmes de pointe, comment ont ils fait il y a 50ans pour savoir où allait se poser le module sur Terre pour le rejoindre si vite ? De plus à l’époque les russes avaient 50ans d’avance sur les US dans le domaine mais avaient 50ans de retard pour y envoyer un homme. Technologiquement c’est comme si les indigènes en culotte à fleurs arrivaient aujourd’hui à maîtriser la fission nucléaire. Néanmoins ça leur coûterait moins cher de faire croire que cela est possible plutôt que d’y arriver vraiment.


  • #2239875

    Pour répondre à certains commentaires s’interrogeant sur les motivations pour une telle manipulation, le documentaire de Mazzuco (très bien fait) montre qu’au départ les Américains étaient bien dans une course à l’espace : Kennedy avait à ce propos de grandes ambitions. Le problème, c’est qu’au fil des années, la NASA s’est rendu compte que, malgré des millions investis, le but était encore loin, très loin, trop loin. C’est seulement à ce moment-là (je n’ai plus la date en tête, il faudrait revoir le documentaire) qu’a pu germer l’idée de faire comme si. Cela signifie que le programme n’était pas, au départ, prévu pour être un fake. Ce n’est qu’après des années de tentatives infructueuses (et de drames, en particulier celui des astronautes brûlés vifs lors d’un essai) qu’il a été décidé d’offrir l’illusion de ce qui ne pouvait être fait dans la réalité.


  • Ce matin, avec mon PC qui a 1000 fois plus de RAM que tous les PC réunis de la NASA de 1969, je n’ai meme pas réussi a comparer 2 plans A3 d’embrayages conventionnels en calque sur calque...Les 2 PDF étaient trop gros. :|


  • Bonjour,
    pour ceux que la rigueur pousse à étudier le problème avec plusieurs points de vue opposée, je recommande les vidéo de defekator sur le sujet. Une mine d’information et de rigueur, qui n’invalide pas l’hypothese de la mascarade mais déconstruit les faux argument où manipulation qui décrédibilise la recherche de la vérité.

     

    • #2239980

      On peut opposer les vidéos d’Evrard, ou de Roch Saüquère. Le déféquant euh Kator, c’est bien le type masqué qui casse les couilles avec sa voix graveleuse modifiée ? Même combat que le pseudo scientifique Olivier Joseph. Bon, match nul entre eux avec tendance complotiste pour ma part.
      Perso, j’ai commencé à me rencarder quand le clown de l’espace (Pesquet) nous a gavé avec ses prestations appuyées par la grosse de la Télé. Cordialement


    • La vidéo en question est interessante mais ce n’est pas une proposition ; une brique ajoutée au débat : c’est une affirmation ! (la contestation de l’évenement ne peut être que fausse).
      Rien qu’avec son nom on sait malheuresement qu’il ne s’agit pas de traiter les sujets objectivement.

      C’est dommage, un autre sujet de la même chaine sur la statistique etait très bon lui aussi, mais c’est peut être la seule et unique fois où le talent de debunking s’attèlera à déconstruire l’idéologie dominante.


    • Le travail de popularisation scientifique de ce youtuber infirme bien la "théorie" du complot et de la mascarade au sujet du voyage sur la lune. Il est donc fort recommandable.


  • #2240031

    Un des plus gros problèmes dans cette histoire, ce sont les radiations cosmiques et solaires.

    J’ai regardé une flopée de conférences scientifique, IAP ou autre, données par des pointures, chacune dans leur domaine (Astrophysiciens pour la plupart). Et quand il est question de rayonnements, y a pas de doute, la plupart sont mortels pour l’homme, à plus ou moins brève échéance ..

    Et c’est pas les combinaisons qu’ils avaient à l’époque qui pouvaient les protéger ...
    Des sondes peuvent encaisser ça, pas l’humain. C’est pas pour rien que l’on a plus jamais envoyer un homme plus loin que l’orbite basse, qui est relativement protégé par ces fameuses ceintures de Van Halen.

     

    • #2240113

      Il y a un autre problème sérieux : comment se propulser dans le vide, et donc comment un vaisseau en orbite pourrait gérer la récupération du module lunaire après son décollage ?


    • #2240183

      #100noms100ville

      Il suffit qu’ils se rejoingnent sur l’orbite lunaire, votre questionnement est difficile à comprendre. La propulsion s’effectue de manière classique à l’aide de moteurs et de carburant... comme nous pouvons le voir sur les vidéos d’archives...


  • La vidéo est troublante au premier abord, mais d autres vidéos donnent des explications plausibles pour les drapeaux, la lumière et les ombres dans les photos, ... Et montrent que certains problèmes soulevés sont des faux problèmes visiblement...
    Ça prendrait un temps fou pour bien étudier le truc et essayer de démêler le vrai du faux.
    A force de se faire embobiner on en arrive a douter de tout c est humain, ça veut pas dire pour autant que tout est faux

     

    • Je vous conseille cette nouvelle interview du réalisateur et photographe professionnel Massimo Mazzucco, mise en ligne le 10 juillet ; elle complète bien l’interview qui est déjà mise en lien dans l’article.
      https://www.youtube.com/watch?v=yrm...

      Il est très pédagogue et il va à l’essentiel.
      Je ne connais pas grand chose à la photographie et j’ai un peu de mal avec les explications trop techniques, mais là il explique bien les principales problématiques, c’est très convaincant.


  • Je ne vois pas les américains mentir au monde entier, ce n’est pas le genre...

    Non, plus sérieusement, la peur de l’avance technologique des russes qu’avaient les colons de ce pays était le meilleur moyen de leur soutirer un max de blé ! La guerre froide serait-elle aussi un leurre ? Ces 2 pays seraient-ils moins ennemis qu’on pourrait le croire ? Ils se sont déjà alliés par le passé il me semble.

    Les deux questions qui me viennent sont :

    1 : Etaient-ils capables techniquement d’aller sur la lune ?
    2 : Etaient-ils capables moralement de mentir à ce point ?


  • La vidéo de Joe Frantz avec le calcul de la puissance nécessaire pour transmettre un signal RF depuis la lune est archi faux. La personne qui utilise les calculateurs en ligne dans la vidéo ne sait pas de quoi elle parle.
    Une mise au point est réalisée sur YT en commentaire de la vidéo.
    _


  • "Le doublement du nombre de sceptiques en une décennie environ est lié au développement d’Internet et de YouTube en particulier, qui a permis une large diffusion des arguments de la théorie du « canular lunaire » (moon hoax), basés sur l’analyse des films et photos disponibles. Jusqu’au début des années 2000, les personnes qui avaient de sérieux doutes avaient peu de moyens de les partager et de rendre leur cas convaincant. L’un des pionniers a été Bill Kaysing, qui a abordé le sujet en 1976 avec son livre originellement auto-édité : We Never Went to the Moon : America’s Thirty Billion Swindle. On peut le qualifier de lanceur d’alerte, puisqu’il travaillait pour Rocketdyne, une des sociétés qui a conçu et construit les fusées Apollo. Ensuite est paru le livre du physicien Ralph René, NASA Mooned America : How We Never Went to the Moon and Why, qui développa la problématique des ceintures de radiation de Van Allen."

    - Bonjour la qualité ! Bill Kaysing le bibliothécaire et correcteur orthographique ( absolument pas un scientifique ) de chez Rocketdyne et Ralph René qui n’est pas non plus physicien mais charpentier de formation ! Quelles références de taille.


  • la conférence de presse des astronautes d’Apollo 11 est effectivement très étrange.

    Imaginez un peu, vous êtes allés sur la lune. Vous êtes les premiers hommes à l’avoir fait et vous êtes revenus en vie. N’auriez vous pas un peu plus d’enthousiasme ou même un sourire sur le visage.

    Bref, ça et toutes les photos etc... ne laisse aucun doute sur la supercherie.

     

  • #2240197

    Celui qui a fourni le travail le plus complet sur ce sujet est un géologue et astrophysicien australien ; Jarrah White. Calculs et références à l’appui, ce dernier a démonté le canular des missions Apollo et a mis ses contradicteurs à poil.

    Je vous invite a regarder sa série "MoonFaker" (que en anglais malheureusement) : https://www.youtube.com/watch?v=0qj...

     

    • #2240361

      Merci pour le lien. En effet très bonnes vidéos.

      Jarrah White fait des expériences lui-même pour montrer que les arguments des debunkers sont faux.

      Il mouille sa chemise, contrairement à beaucoup de sites qui ne font que répéter ce que l’on dit à droite où à gauche.

      C’est pareil pour Massimo Mazzuco qui a mouillé sa chemise pour faire ses interviews avec les grands photographes et qui a dépensé de l’argent pour obtenir des films d’actualités.

      Ce n’est pas le cas des trolls comme Defekator qui ne font que servir de porte voix au système et qui se cache derrière un pseudo.

      La règle sur internet c’est : si la source est anonyme, méfiance.

      Les vidéos de Jarrah White et deMassimo sont signées elles.


    • Non @michel, Defekator ne trolle pas, il explique et démontre. Tout son travail est sourcé. Bon d’un point de vue formel, il est parfois un peu pénible mais sur le fond, je ne trouve pour l’instant rien à redire.

      Et pour ce qui est du troll, c’est le "camp d’en face" qui fait ca, pas les gens comme Defekator etc Sans oublier les insultes, menaces etc Pas très glorieux pour les "chercheurs de vérité"....

      Enfin, dans sa dernière video, Defekator a montré que Mazzucco a manipulé ces photographes professionnels en mettant (sciemment ?) une photo réellement fausse parmi le book de photos de la NASA.... Pas terrible quand on relaie des éléments faux et mensongers, mais si en plus on manipule ces données pour soutenir une thèse, là on est dans l’escroquerie ! Et on accuse la NASA de bidouiller les données ?!


    • Defakator, c’est un larbin du système.
      Au civil, c’est Daniel Metge, un youtubeur sans talent et sans connaissances particulières qui s’adresse avec un masque à un public d’ados décérébrés, avec des bruits de pets et des arguments bidons.
      Il ne fait que lire des textes que d’autres préparent pour lui.


  • #2240302

    pour le manque d’étoiles peut étre est ce parce qu’ils n’avaient pas encore de leds à l’époque ? ( je rigole ... )
    la technologie ... voyez les macistes de l’époque et 300 . c’est plus ma méme pour le révisionnisme historique .


  • Et pourtant... les pierres ont bien été ramenées.

     

  • #2240386

    Pour croire à l’homme sur la lune faut être vraiment naïf
    les américains mentent en permanence , (911 , arme de destruction massive , opération northwoods )
    et certain pense que la Lune c’était vrais car ils l’ont vu sur un écran.....
    la manipulation par l’image et l’émotion c’est le plus efficace ,
    pis pour validé une expérience elle dois être reproductible par d’autre ce qui n’est pas le cas des missions Apollo ,
    pis l’ordinateur de bord du module lunaire 4 fois moins puissant qu’une game boy c’est juste une énorme blague pour vouloir y croire !


  • Pour une fois, je pense (et non pas j’affirme, car la question reste épineuse) qu’ER se trompe.

    Quasiment tous les arguments ici ont des contre arguments tout à fait plausibles (ombres divergentes expliquées par le relief - comme sur Terre d’ailleurs -, absence d’étoile par le temps de pose et le fait que cela se passe en journée sur la lune + photos prises par des robots actuels qui ont de toute façon le même rendu, températures certes extrêmes mais dans un milieu totalement différent de la Terre, etc etc), qu’on retrouve chez Defakator ou la chaîne Stardust (et oui ces deux youtubeurs sont imblairables, zéro charisme, etc, mais on est là pour juger d’arguments, qu’ils ne font d’ailleurs que synthétiser, ils n’émanent pas d’eux-mêmes donc ce n’est pas eux qu’il faut juger).

    Certains personnages cités n’ont vraiment pas l’air fiables (et pour le coup, eux sont les instigateurs de leurs propres arguments : Kaysing et Ralph René par exemple).

    Bref, personnellement (et malgré le fait d’avoir maté les vidéos proposées ici) je ne penche vraiment pas pour le canular.

     

    • ...Et donc, à ton avis, le 11 Septembre n’est pas un fake ? C’est bien un attentat islamiste ? Car difficile de dissocier ces 2 super événements...


    • #2240666
      le 16/07/2019 par The Médiavengers ZIonist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      Oui, mais bon, alors ? Vous n’apportez pas vraiment d’argument convaincant pour votre thèse. Vous jugez d’avantage le messager que le massage.


    • #2240773

      @sankara L enorme fusee saturn V est tombée sur les tours ? Un rapport avec les chambres a air aussi ? Franchement je vois pas le rapport avec des attentats terroristes qui sont sans doute des faits de service de renseignement.


    • Justement, il ne faut pas tout mélanger. Les américains mentent et ont menti, j’en suis tout aussi persuadé que vous. Mais ça ne prouve pas qu’ils mentent tout le temps et ça ne prouve pas qu’ils mentent dans ce cas là précisément.

      Je pense de toute façon qu’ici personne ne peut prouver grand chose, on va simplement vers les arguments qui nous semblent les plus plausibles et pour ma part, pour cet événement précis, ce sont ceux de la NASA et des debunkers, désolé de le dire.

      Ne serait-ce que pour une simple raison : le documentaire jugé le plus sérieux ici nous dit à un moment que les ombres dues au soleil sont toujours parallèles lorsque le soleil vient de côté. C’est vrai MAIS d’une part il faut que la surface soit plane et d’autre part il faut être sûr que le soleil arrive bien de côté. Allez voir la vidéo de Defakator (intitulée "questions foireuses sur l’espace et apollo", quelque chose comme ça) à la 46’ minute et vous verrez que si vous êtes de bonne foi son explication est beaucoup plus sensée et limpide que celle évoquée ici (où le real n’essaie à aucun moment de mesurer ses propos, d’évoquer le relief, d’être prudent quant au placement potentiel du soleil, etc, bref ça ne paraît vraiment pas très sérieux).

      Et d’autre part, simple raisonnement personnel, à une époque où les appareils photos étaient plus difficiles à manipuler qu’aujourd’hui, avec une pellicule fragile, etc, il aurait été beaucoup plus judicieux, si c’était un canular, de ne rapporter publiquement qu’une cinquantaine ou une centaine de photos des expéditions en prétextant que les conditions extrêmes avaient détérioré les autres. Or la NASA met à disposition un nombre considérable de photos (dont certaines sont loupées d’ailleurs) où chacune, individuellement, est un risque encouru d’être démasqué par un câble rendu visible auquel on n’avait pas fait attention, où peut se cacher un reflet maladroit de la caméra ou d’un technicien plateau ou de je ne sais quoi... Ça me paraît vraiment trop périlleux pour quelque chose qui aurait pu assez facilement être éjecté d’un revers de la main en mode "les outils actuels ne permettent pas de prendre de bonnes photos sur la lune donc nous n’en avons que peu à vous fournir".


    • #2240819

      Amiral

      C est tres dur à avaler j’avoue... et pourtant...une camera qui passe de -100 à + 100 °, comme ça sans problème ? ( on reve d’avoir les explications techniques...) Des echanges radios avec des temps de reponse tres courts, comme si les astronautes etaient dans la piece à côté, beaucoup, beaucoup de problèmes d’ombres (le relief a bon dos), une absence inouïe de stress et en même temps une attitude plus que bizarre à leur retour.

      En fait, si on met de côté le côté émotionnel ("quand même c’est dingue"), tout cela empeste le mensonge hélas.


    • Je rejoins Amiral sur ses arguments.
      Pour parler de ce que je connais, il est impossible d’avoir avec le même durée d’exposition les astronautes (ultra éclairés) et le fond étoilé (très sombre). Ça nécessiterait une plage dynamique énorme qui n’est toujours pas possible avec les appareils d’aujourd’hui.
      Même avec un appareil photo récent et de bonne qualité, quand je prends en photo un ciel étoilé, le temps de pose est minimum de 15 secondes si on veut apercevoir quelque chose sur la photo.
      C’est donc normal de ne pas voir d’étoile quand l’exposition est probablement au 1/100 s.
      Quand à la sensibilité de la pellicule (160 ASA), cela permet d’avoir un grain fin qui donne beaucoup de nuances (contre un grain grossier avec un 400ASA par exemple). Pour palier à la surexposition, ils ont probablement utilisé un filtre UV / dépolarisant.
      Quand à la question de savoir comment Armstrong a pu réaliser un bon cadrage alors que l’appareil était fixé sur son torse, l’optique utilisée semble ’très grand angle" (16 ou 24mm probablement). Le champ de vision capturé étant très large, il n’y a pas un besoin fondamental de faire de cadrage particulier comme avec une optique plus longue (téléobjectif).
      Quand aux réglages d’exposition et de diaphragme, on peut imaginer qu’il utilisait une cellule photo-sensible, comme ça se faisait déjà sur Terre à l’époque.


    • Emmanuel

      Il faut comparer ce qui est comparable. À un moment dans le document présenté, un photographe professionnel dit que son appareil photo merdait en montagne par un temps très froid. Le mec sait clairement de quoi il parle, mais il faut bien prendre en compte tous les facteurs. Sur Terre il y a une atmosphère et de l’humidité. Ce n’est qu’une supposition mais si ça se trouve une pellicule est beaucoup + mise à mal par un -10 degrés avec une atmosphère et 60% d’humidité (comme en montagne) que par un -80 degrés mais zéro atmosphère et zéro humidité.

      La température n’est qu’un facteur parmi d’autres.


    • Emmanuel

      Pour les ombres, il n’est pas question que de relief mais aussi du placement du soleil et encore une fois je te conseille la vidéo de defakator, 46e minute, où d’ailleurs il parvient en téléchargeant les autres photos de la série à reproduire le panorama entier et toutes les ombres sont parfaitement normales puisque le soleil n’est en fait pas uniquement sur le côté mais plutôt en haut à droite par rapport à la photo montrée.

      Quant aux temps de réponse, on est obligé de croire Mazzucco puisqu’il nous dit que le fichier a changé... On est bien embêté. Il n’y a pas de preuve qu’il soit resté le même ni qu’il ait changé. Un partout, balle au centre.


    • Le soleil est en haut à GAUCHE* pardon, j’aurais dû me relire


    • Et sinon pour les vidéos et documents que la NASA a perdu ?
      Le plus grands événements interplanétaires jamais réalisés par l’homme.
      Et on perd des précieux documents et vidéos ?
      C’est quand même pas un trousseau de clef qu’on égard dans un coin .
      mais forcément si on prouve que les missions apollo son un fake
      ca risque de remettre beaucoup beaucoup de choses en branle.


    • #2241550

      @ Amiral
      Sur les rayons du Soleil, le raisonnement de la position du Soleil ainsi que "la surface plane ou pas", c’est de l’enfumage tout simplement !!


    • #2241635

      @ Biffin

      L’enregistrement et la conservation d’archives étaient encore très rares à la fin des années 60, peu importe le domaine. À combien de minutes d’archives avons-nous accès déjà sur la conception et la fabrication du Concorde avant son premier vol en 69 ?


    • Oleodedieu

      Non ce n’est pas de l’enfumage. Je t’encourage à aller voir le debunk que j’ai déjà cité deux fois plus haut. Il est clair comme de l’eau de roche.

      Biffin

      Je suis désolé mais des pertes de données ne prouvent rien... On peut trouver ça extrêmement bizarre au mieux, mais ça ne prouve rien. D’autre part, beaucoup de choses n’ont pas été perdues du tout : des vidéos il y en a et des photos il y en a tout un tas. Sans oublier les pierres.

      Après, on peut douter de ça également. Mais douter est une chose, affirmer avec certitude que ce n’est pas arrivé en est une autre. Si vous voulez avoir des certitudes, il faut une preuve irréfutable. Y en a-t-il une ?


    • J’en vous renvois vos arguments et vos excuses chers Messieurs
      lol elle est bien bonne
      dans les années 60 il est courant de perdre des documents et archives.
      ce n’est jamais que l’homme qui marche sur la lune après tout.


  • puisqu’un avion a pénétré dans le pentagone sans laisser de trace, alors les américains sont forcément allés sur la lune... il ne faut pas se demander comment une telle prouesse technique a été possible, elle a été possible techniquement parce qu’elle a eu lieu !

     

    • #2240803

      Ok merci... jusque la on est d’accord maintenant ça a eu lieu sous tes yeux ou ça t’a été raconté tout ça ? Dans ce dernier cas, c’est pas fiable. A partir de la, en fait, il faut commencer à développer une réflexion personnelle (si tu veux avoir l’air un minimum crédible...) on t’as pas attendu.


    • [...], elle a eu lieu parce que c’est moi qui le dit.


  • Sur RMC ils ont passé un reportage sur Apollo 11 hier, peu de vrais images de l atterissage lunaire, surtout des images de synthèse....

    Aujourd hui avec les images de synthèse le film leur aurait coûté beaucoup moins cher que le 40 milliard de dollars de l epoque.


  • #2240770

    "Pourquoi dois-je croire, si c’est incroyable ?" Professeur F.


  • #2240835

    Moi y’a quand même un truc qui me laisse perplexe dans ces histoires ? Si on suit la chronologie... z’ont fabriqué la fusée Saturn de 3000 tonnes (et pas qu’une) rien que pour un canular ? Bon, on l’a quand même vu décoller... non ? Ensuite personne n’a jamais contesté que le vaisseau Columbia a orbité autour de la Lune pour les missions avant Apollo 11... Ça tout le monde semble d’accord ? Donc ce qui pose problème c’est le LEM et l’alunissage... Parce que le fait que les américains aient orbiter autour de la Lune beaucoup ont oublié de l’ouvrir à ce sujet... Trouvez pas ça curieux ? Pourtant les photos du vaisseau et de la face cachée de la Lune, difficile de les avoir tournées en studio ? Sauf que pour certains c’était pas pilotable un LEM ? Pourtant, j’ai vu un truc en forme de planche dimanche dernier orbiter devant Macron (sans toutefois s’y poser) avec un mec dessus et 4 réacteurs pour le soutenir... finalement avec la pesanteur terrestre ça marche ces engins ! Et là pas besoin d’ordinateur... tout aux fesses ! Alors leur module lunaire à l’époque avec 6 fois moins de pesanteur et sans atmosphère pour déstabiliser l’engin ça devait marcher aussi bien... Donc ce qui pose problème à certains n’est pas d’y être allé, mais de s’y être posé... Moi ce que je pense, c’est que toute cette cabale a pour point de départ un fait sans doute authentique... et un film l’avait relaté. C’est que la Nasa a vraisemblablement demandé à Stanley Kubrick de tourner la scène en studio au cas où les images authentiques n’auraient pas pu être retransmises en direct... Mais comme ça n’a pas été le cas... Tout autant que l’allocution de Nixon avait été écrite à l’avance au cas où l’équipage ne serait pas rentré de la mission. Mais pour avoir la cœur net et les ombres dans le bon sens, attendons encore quelques années puisse qu’ils veulent y retourner... On verra bien comment ils vont s’y prendre cette fois-ci ? En plus les chinois vont les guetter s’ils ne les devancent pas ? ! Par contre la dernière sonde israélienne et son message lumineux ça n’a pas été ça... Z’ont dû faire un mauvais choix quelque part ? (sans mauvais jeu de mot...)

     

  • #2240990

    Alors que l’Amérique était à la rue face à l’avance technologique de l’URSS et qu’elle peinait même à bricoler en orbite à moins de 400 bornes de la terre, voilà qu’en un laps de temps tout à fait ridicule elle parvient à faire un aller retour de 800 000km pour aller sur la lune, prendre des photos et y faire un tour de jeep et tout ça en direct live SVP. Qu’on puisse gober ça me fait flipper en fait...

     

    • #2241676

      D’accord avec vous. Pourtant on le sait maintenant que l Etat profond n hesite devant RIEN pour faire avancer son programme. Mais là le rêve est trop joli, on veut continuer à croire à cette histoire mirifique.


  • On trouve sur le net des photos du lander chinois actuellement sur la lune. Je ne vois pas d’étoiles dans les portions de ciel lunaire visible sur les photos.


  • C’est bien l’une des rares fois ou je dois dire que la position d’E&R sur ce sujet ne me convainc pas.
    Malgré la longueure de l’article, l’empilement des « preuves » soutennant la thèse du canular est loin d’être une bonne démonstration.
    En effet, il y a un biais méthodologique qui casse cette démarche de vérité louable.
    C’est simple, si on ne prends que les argument des gens qui défendent la thèse du canular, logiquement on aboutit à leur conclusion.
    Malheuresement, ce n’est pas une bonne méthode car on affaire à un magnifique exemple de biais de confirmation, en occultant toutes les autres preuves discréditant cette thèse (celle du canular).
    Or si on prend on compte les preuves et les explications du « camps d’en face » celle-ci paraisse tout à fait plausible et même convaincantes.
    Pour ma part j’ai été durant longtemps partisant de la thèse du canular après avoir vu 2-3 "documentaire" sur le sujet (ceux cités comme source dans le texte).
    J’ai pourtant révisé mon jugement après avoir vu les vidéo de Defaketor et bien d’autres sur le sujet, qui sont bien sourcé et documenté.
    C’est bien simple tout est débunké, de A-Z.
    Certes, les américains ont mentis sur beaucoup de sujets, mais cela n’implique pas nécéssairement qu’ils ont mentis à propos de ce sujet là.
    C’est un biais méthodologique grave de supposer que parce qu’ils ont mentis auparavant, c’est aussi le cas pour les missions spatiales sur la Lune.

     

    • Dingue que vous trouviez ce Defakator pertinent !! Il aligne les assertions rudimentaires
      Qu il accepte de discuter avec des spécialistes (notamment sur les sujets photos) on rigolera.


    • #2241947

      Achetez le DVD de Massimo Mazzucco ou alors faites des études de physique, cela ne dure que 5 ans, mais vous ne pourrez pas glander en boîte de nuit.

      L’article de E-R n’est qu’un article et E&R n’a pas de commité scientifiques de relecture pour valider la qualité scientifiques des articles, c’est dommage du point de vue scientifique mais E&R est un site politique, pas scientifique.

      Je ne me suis pas privé pour dire qu’une des vidéos n’était pas à la hauteur. Mais globalement l’article tiens la route.

      Si tout ce que vous attendez d’un article c’est d’être convaincu, vous serez un con vaincu.

      Une article vous donne des informations. A vous de faire votre travail : vérification des sources , comparaison, réflexion. Et si votre niveau ne vous permet pas de comprendre ce qui est dit, alors arrêtez la lecture et faites vous expliquer si possible, sinon, avouez votre incapacité et passez votre chemin. D’autres thèmes aussi importants existent sur lesquelles vous pourrez travailler.

      Un article est beaucoup trop court pour expliquer un point technique ou une loi de la physique. Il y a des étudiant qui passent des années à étudier et qui ne comprendront jamais réellement la physique. Alors ce n’est pas en lisant un article de 2000 caractère que vous allez comprendre la science spatiale.


    • Marie

      Si c’est si rudimentaire, fais nous par exemple une critique de son explication des ombres (minute 46 de sa vidéo "foire aux questions foireuses sur l’espace et apollo" ).


    • #2242029

      On sent bien que Amiral est un debunk en plein boulot...
      "Houston, we have a problème !"
      "T’inquiètes Gus, je t’envoie la cavalerie qui sera là d’une minute à l’autre !!"


    • #2242195

      Regardez bien la photo du 4° vidéo. On voit un astronaute, le Module lunaire et un jeep lunaire.

      1. Nous savons que les mouvements physiques des astronautes, selon la NASA et les films fournis, ont été très lents et difficiles à coordonner.

      2. Regardez maintenant la taille du jeep lunaire et la taille du Module lunaire. ( Il y a aussi la taille de l’astronaute qui pourra servir de repère des dimensions )

      Il est évident que la taille du Module lunaire est ridiculement petite en le comparant avec le jeep lunaire.

      J’ai deux questions :

      - Comment il est possible que les deux astronautes pouvaient sortir de la petite porte du Module lunaire un jeep si grand et si lourd, en utilisant une toute petite échelle fragile, tout en ayant des mouvements ralentis et imprécis ?

      - Comment était il possible d’avoir suffisamment d’espace pour deux astronautes et l’énorme jeep dans le tout petit Module ? (comparez la taille de l’astronaute avec la taille/le volume du Module.

      - Pour quelle raison je vois sur le photo : "Le Module Lunaire d’Apollo 11 et Niel Armstrong " un objet nommé "Module" qui est fait par des vieilles plaques d’étain soudés, et , latéralement , de feuilles d’aluminium qu’on utilise dans la cuisine ? ( tout cela d’un coût astronomique de 30. 000. 000 $ ) ---- Afin que Kubrick berne au maximum les goys, n’est ce pas ?

      Mon voisin Dédé avait fait l’année dernière un machin similaire pour faire de l’alcool, mais sans pieds.
      Comme dise la "loi" Fabius : il faut en croire, et c’est interdit de ne pas en croire, parce que on t’a dit que cela a eu lieu, donc ne pose plus de questions comment cela était possible, mais crois et paie !!


    • Le Yougoslave

      Tu te bases sur un ressenti (à vue de nez, ça n’a pas l’air possible), mais il faut faire des recherches.

      La jeep lunaire, de son vrai nom LRV (lunar Rover vehicle) est sortie de la partie INFÉRIEURE du module, et y était recroquevillée comme une poussette. Des images vidéos avec des essais sur Terre sont disponibles et il me semble qu’on peut voir une partie du déploiement sur une vidéo d’Apollo 15.


    • #2242862

      Et bien sûr, cette poussière n’entre aucunement en contact avec la partie inférieure du lem qui se pose, retombant ainsi sur la partie inférieure du module...

      N’importe quoi.

      J’aime bien la technique des defekateurs, qui s’amenent quand le fil se refroidi, au bénéfice des futurs lecteurs...


    • Personnellement, j’ai passé aussi pas mal de temps sur le sujet et, sans en être certain, je penchais vers la thèse dite complotiste. Je suis attiré par ce qui est mystérieux et un peu fantastique et si je n’avais pas un fond logique et honnête, je serais sûrement "barré".
      Regarder les vidéos comme celle-ci :
      https://www.youtube.com/watch?v=s81...
      satisfait mon esprit logique et recale les choses.


    • @zozo
      Vous nous refilez une vidéo de Defakator à ce que je vois, décidément cet article dérange et les débunkers sont de sortie.
      Le travail de Defakator ne tient pas la route. Par exemple, à partir de 51’30, il reprend la photo bien connue de l’astronaute en contre-jour qui descend du LEM, où l’on voit que l’astronaute est anormalement éclairé (couverture du livre "One small step"). Il essaie alors de reconstituer la photo avec une maquette et une lampe.
      - 1er essai : raté, on ne voit rien.
      - 2ème essai avec un sol clair, beaucoup plus clair d’ailleurs que sur la lune : encore raté, il n’y a presque aucune différence, on ne voit toujours rien.
      - 3ème essai avec l’ajout d’une figurine en blanc : encore raté, la face à l’ombre du LEM reste dans une profonde pénombre, on est très loin de retrouver un niveau d’éclairage semblable à la photo originale.

      En désespoir de cause, Defakator en est réduit à nous diffuser des images de synthèse pour nous convaincre et cette fois-ci, comme par miracle, elles correspondent aux images originales.
      Tout cela n’est décidément pas sérieux.


    • Defakator ...
      deja le gars porte un masque c’est vrai que ça fais très sérieux...
      ca donne pas envie de le prendre au sérieux ni de l’écouter.
      Quand tu es sérieux ,tu t’affiches avec ton projet tes arguments et tu poses tes c.. sur la table.


  • Ce qui est inimaginable, c’est qu’il n’y est aucun cratère sous le module lors de l’atterrissage et sans aucune fumée de poussière ainsi que sur les bras du module qui sont propres sans aucune poussière également, alors que lorsque Armstrong pose le pied sur la lune , il s’enfonce de 2 ou 3 centimètres .
    Il y a aussi le fait de courir en soulevant avec leurs pieds cette terre lunaire, alors qu’il n’y a pas d’atmosphère, elle devrait s’envoler et se poser lentement dans un nuage .et là, il n’en est rien .
    Enfin, il y a de nombreuses anomalies logiques, comme les ombres, les étoiles, il manque aussi une photo de la terre vue de la lune, etc. etc...Un film qui manque de réalisme..

     

    • Tout cela a été expliqué en long en large et en travers, si vous preniez le temps de vous intéresser aux arguments qui ne vont pas uniquement dans le sens du canular.


    • #2241932

      @Amiral

      Au lieu de ne rien dire, expliquez nous comment un flux de gaz d’un poussée de plus de 1 tonne ne fasse pas un nuage de poussière lunaire à l’alunissage ? Ces gaz qui sont éjectés par les tuyères dans le vide rencontrent sans résistance la poussière lunaire à très haute vitesse. Ces gaz forme un jet de gaz qui percute le sol lunaire.

      Et les petites poussières lunaires percutées ne bougeraient pas ?


    • #2242043

      @ Michel
      Et pourtant sur une des photos du LRO, ils font bien apparaître l’impact !! Ils n’ont pas mis de flèche car c’est de près !! Les autres, comme nous sommes "miro", ils ont mis des flèches pour que l’on soit cons vaincus.
      N’embêtes pas trop Amiral, il doit être en service commandé, il est apparu récemment je pense’


    • #2242137

      Non, Amiral confronte les deux versions. Il me semble de bonne foi. Moi-même ayant regardé les deux versions, je dois avouer qu’il y a beaucoup d’arguments assez faiblards au niveau de la thèse selon laquelle les américains n’auraient pas posé le pied sur la Lune.
      Beaucoup d’éléments avancés, notamment l’absence d’étoiles sur les images, trouve une explication tout à fait rationnelle. D’ailleurs dans la video suivante, alors qu’il filme et que la nuit est tombée, on ne voit strictement aucune étoile en pose classique.
      https://www.youtube.com/watch?v=6UU...

      Et pourtant, je suis pas le dernier des complotistes, ayant passé des heures et des heures à discourir sur le 11 septembre sur différents forums.

      Moi, à la rigueur, ce qui me ferait surtout douter, c’est la capacité technique à l’époque de faire un voyage vers la Lune, se poser, repartir, et tout cela sans accroc. Surtout quand on sait tous les ratés juste avant ces expéditions. Et aussi, le fait qu’ils semblent aujourd’hui incapables d’y retourner alors que l’essentiel du cout de la recherche a, à priori, déjà été assigné. Normalement, il suffirait juste de reprendre tous ces éléments techniques documentés et d’ y intégrer les différentes technologies actuelles, qui ne peuvent que rendre le voyage plus sûr. Je ne pense pas que le coût dépasse quelques missions vers la station internationale, si tant est qu’ils y soient déjà allés.

      Bon, y’a aussi l’argument de la ceinture de Van Halen qui me pose encore question. Si on écoute les arguments de la version officielle, il est dit qu’une protection relativement sommaire(quelques centimètres), et un calcul de trajectoire suffit à la passer sans encombre. Pourtant, des articles scientifiques nous disent qu’encore aujourd’hui ils font des test et des expériences pour savoir comment traverser sans trop de dommages. Et Il me semble qu’à l’heure actuelle la NASA envoie encore des modules pour ce faire.


    • Je vais répondre à la place de l’amiral : une telle poussée provoque évidemment un gros nuage de poussières, sauf qu’en l’absence d’atmosphère ainsi que d’une gravité suffisante pour les retenir, lesdites poussières ne stagnent ni ne retombent sur le lieu même d’où elles ont été soulevées.

      Et comme il le dit, c’est débunké depuis mille ans... si vous cherchiez vraiment, vous le sauriez.


    • @Polomnic
      Il n’y a pas d’images des étoiles parce que les créateurs du canular étaient incapables à l’époque de reproduire la voute céleste observable depuis la lune, juste en restant sur terre ou en orbite basse. C’est trop compliqué, avec des milliers ou des millions d’étoiles visibles, il y aurait eu forcément des spécialistes de l’astronomie qui auraient fait leurs calculs et se seraient aperçus de la supercherie.

      Sinon, il suffisait d’amener sur la lune un appareil photo adapté, avec un temps de pose suffisant, et les astronautes auraient ramené de superbes photos. Ce n’est quand même extravagant (pour des expéditions sur la lune !) de demander aux astronautes de ramener au moins quelques photos des étoiles et de l’espace.
      Un astronaute s’amusait de cette situation "si vous allez sur la lune, n’oubliez pas de prendre un marteau", comme si les milliards dépensés n’avaient servi qu’à ramener quelques cailloux.


    • Oleodedieu

      Debunk en service commandé.... Je me rappelle que je regardais déjà avec plaisir Alain Soral passer chez Ardisson lorsque j’étais adolescent. À un moment j’ai tapé son nom sur Google car je ne le voyais plus nulle part et j’ai découvert ses vidéos YouTube dans un 1er temps, puis ER, je n’ai d’ailleurs pas cessé d’être fidèle à l’association depuis que je suis tombé dessus, j’ai rédigé plusieurs mails de soutien à Alain, j’achète régulièrement des livres KK, donc merci d’arrêter de croire que vous pouvez juger quelqu’un sur quelques commentaires publiés en ligne.

      La ligne d’ER englobe des champs extrêmement vastes, il est simplement difficile d’être d’accord sur tout. Cela ne m’empêche pas de considérer ER comme étant très très loin devant toute autre formation politique ou méta politique actuelle.

      Ven

      On peut tout à fait juger ça extravagant. Je ne le nie pas. Mais qu’une chose soit extravagante ne veut pas dire qu’elle est fausse (la loi normale/courbe de Gauss, qu’on peut observer dans la nature, est une chose extravagante aussi, elle n’est pas fausse pour autant).

      D’autre part, qu’un État ait réussi un canular de cette ampleur, ait décidé de publier 15000 photos (si je me souviens bien) de son canular tellement il en était fier, que cela lui ait fait gagner une manche importante dans la guerre froide et que beaucoup de gens y croient encore 50 ans après, ce n’est pas tout aussi extravagant ? À tout hasard.

      Enfin, globalement, j’ai du mal moi même à entamer un vrai débat ici, notamment à cause du délai entre le moment où je rédige le commentaire, le moment où il est publié, puis le moment où je lis les (parfois nombreuses) réponses, etc... J’ai moi même posé plusieurs fois des questions sur les ombres sans avoir de réponse. Le mieux que j’aie à vous conseiller c’est de regarder avec attention (et en leur laissant une chance de vous convaincre) les vidéos de Defakator et... Stardust me semble-t-il, et de voir si votre avis change ou bien ne bouge pas d’un iota (ce qui est tout à fait possible aussi). Au pire vous perdrez quelques heures de votre temps. Je ne pense pas pouvoir faire mieux que cela.


    • #2242719

      @Mer de Amiral

      Les petites poussière vont retomber exactement d’où elle était parties ??? Une jet d’une vitesse de 10 km/s frappe une petite poussière et elle va bien sagement retourner à sa place ?
      Parce que c’est dans le vide VIDE ????

      Vous racontez n’importe quoi.

      Le jet d’un gaz dans le vide ou dans l’air réagit exactement comme un jet d’eau.

      Prenez votre jet d’eau, et dirigez le un sol recouvert de terre battue par exemple. Que se passe—il ?

      L’eau arrive toute droite sur le sol, mais comme le sol est solide, le jet est dévié, tout autour du point d’impact. L’eau du jet va donc rebondir , mais pas dans la direction du jet mais le long du sol et une partie va éclabousser à coté du jet. En aucun façon la terre ejectée par le jet pourra revenir à sa place puisque le jet l’a poussé vers l’extérieur et pas verticalement.

      C’est pareil pour le jet de gaz, donc les petite particule de poussière lunaires vont être repoussées à l’extérieur du jet de gaz. Elle vont donc s’éloigner du centre du jet et retomber plus loin en faisant un nuage de poussière. Ces poussières repoussées à l’extérieur du jet ne pourront jamais revenir à leur place et à cause du vide elle pourront continuer leur trajectoire parabolique.

      Le jet du réacteur est fait de gaz transparent, mais les poussières elles sont bien visibles et forment un nuage de poussière.

      Le réacteur est au centre du LEM donc le jet devrait faire un trou dans le sol lunaire et une partie des poussière éjectées devraient se retrouver sur les pieds du module.


    • #2243374

      @ Amiral : Ne te fatigues pas, les anciens t’ont repérés... On ne t’a jamais vu avant et là, c’est message sur message, tout le monde sait ici que la section commentaires E&R est difficile à suivre, et pourtant, on voit descendre plein "astronautes acrobates" se donner beaucoup de mal en réponses... la version officielle de la conquête de la Lune n’est valable que en y croyant s’en s’intéresser aux détails techniques des missions... les étoiles sur les photos ? on s’en fout, certainement dû aux temps d’expositions insuffisant, c’est classique... Mais surtout que les astronautes déclarent ne pas en avoir vu !!! Le mieux reste quand même les LEM !!! sur les photos, ce sont clairement des maquettes de m...e ou rien n’inspire le sérieux nécessaire à de telles missions...

      Une autre prouesse technique : le temps entre la déclaration en 1961 et la réalisation du premier alunissage : 8 ans !!! WTF !! Aujourd’hui on galère comme des chiens pour y retourner, tous les projets sont sans cesse retarder....
      Et oui ! la réalité est différente des rêves... d’ailleurs combien de missions humaines dans l’espace réellement ?? A part les missions Apollo, aucunes, tout simplement... Toutes sont des missions orbitales...


    • Oleodedieu

      L’article d’ER est beaucoup plus prudent que tu ne l’es. Remonte cette partie commentaires et tu verras que le titre est sous la forme d’une question, non d’une affirmation, qu’au début nous est dit qu’il faut être clair avec les attentes de ce dossier et qu’aucune preuve irréfutable ne peut attester que Neil A. ou tout autre supposé moonwalker n’ait pas marché sur la Lune. Sauf que dans les commentaires vous êtes tous dans l’affirmation en traitant les autres d’idiot. C’est ridicule. Moi-même dans mon premier commentaire ici j’ai mis "je pense" et non "j’affirme".

      Ce grand dossier n’est pas une suite de preuves pour aboutir à une affirmation mais un ensemble d’arguments qui viennent soutenir une thèse.

      Douter de ces arguments n’est pas être contre ER. Tu fais des déductions à l’emporte pièce sur ce que je suis, simplement en te basant sur le fait que j’aie très peu commenté avant (et alors ?...). Je peux te dire que j’ai même vu des exposés de Youssouf Hindi et de Lapierre (du temps où il était loyal envers ER) et que n’aimant pas trop la dissidence 2.0 j’ai même organisé des réunions réelles (bien qu’informelles) entre adhérents/sympathisants dans ma ville pour faire bouger un peu la section locale, que j’avais contactée (mais j’ai dû arrêter car sur 20-25 personnes sollicitées 6 ou 7 disaient venir et seulement 3 se bougeaient vraiment le cul).


    • YoussEF* pardon pour lui


    • #2243540

      @ Amiral
      Désolé mais ce n’est pas cette article d’E&R qui m’a informé sur Apollo... Mais il y a quelques années déjà quand j’ai détaillé le processus technique, surtout orbite lunaire avec descente, alunissage et décollage... avant, j’étais comme tout le monde, j’y croyais de loin, sans m’y être intéressé comme la plupart des personnes... les LEM ? ce n’est pas sérieux, même un suicidaire n’oserait monter là dedans pour affronter l’espace... Surtout, sans pouvoir s’entraîner à effectuer les nombreuses manœuvres... aucun raté ?? aucun !
      Bizarrement, tous les rovers, toutes les missions non habitées récentes n’ont pu prendre de photos HD des sites (n’évoquons pas la farce LRO et autres photos inutiles où rien de visible)
      pour infos, je ne crois pas ni aux reptiliens ,ni à la terre plate


  • #2241891

    Donc l’homme s’attaque à Mars avant même d’avoir posé le pied sur la Lune ? Ou bien Mars est- t-il le plus grand futur canular ?

     

    • Pour l’instant la conquête de Mars c’est des paroles en l’air, de la communication, comme le retour sur la lune qu’on attend depuis 50 ans en vain.

      C’est excellent pour l’image des Etats-Unis de tels projets, ça donne l’image d’un pays dynamique, à la pointe de la science et des technologies, un pays qui s’investit dans des projets enthousiasmants. Pour un peu, vous auriez envie d’immigrer dans ce pays merveilleux et si vous avez une bonne formation, c’est tout bénéfice pour les américains.
      La conquête de mars, elle n’a pas vocation à se réaliser de sitôt, elle a vocation à faire rêver des générations entières, on pourrait la comparer à l’histoire du pantalon à une jambe de Christian, il n’est pas destiné à être porté, il est uniquement destiné à être vendu et à faire un bénéfice.


  • Et la jeep lunaire a pneus à chevrons qui laisse des traces alternées (jeep) sur les photos, original net puis flouté des années après sur le site officiel ...lorsque des internautes soulèvent le lièvre !!!


  • L’argument technique se détricote facilement :

    Un processeur de smartphone est 1 millions de fois plus puissant que l ordinateur qui a gérer toutes les manœuvres du décollage d alunissage ect (qu’on nous avait vendu ultra moderne à cette époque)… Donc le cout soit disant énorme pour y retourner c est de la connerie…. C est comme si en 2019 on avait plus les moyens et la connaissance pour construires une 2 CV ( ca fait doucement rire n est ce pas ?)

    Autre argument que j’ai remarqué plusieurs fois. On y retourne pas car il n y a rien … c est juste des cailloux….

    Ok alors pourquoi pas faire une base sur la lune en y installant des personnes sur plusieurs mois.. De plus on pourrait installer une serre géante faire pousser des chose et faire énormément d expérience dans de meilleur condition. C est évident qu’ils n’ont pas été car il aurait fait tout ca rapidement. Les américains foutent des bases partout sur terre mais pas sur la lune ???


  • Insomnie aidant j ai fait une petite recherche et vu que la jeep etait accrochee a l exterieur du module ; sur le porte bagage donc... cela ne me convainc pas plus...

     

    • #2246911

      Bah oui comme les très nombreux caravanes et camping cars que l on voyait sur les routes à l epoque avec velos et attirail divers.

      Partaient juste en vacances les astronautes, et on a eu la série les astronautes ramassent des cailloux, les astronautes font de la jeep, les astronautes jouent au golf. Je recommande le dernier épisode les astronautes ont fumé un petard. Hillarant.


  • Première option : Les mecs ont 10 ans et 40 Mds $ pour faire un film mais se plantent sur l’éclairage, le vent, la poussière, les décors, etc....

    Deuxième option : Il s’agit de l’un des plus grands exploits de l’Histoire de l’humanité.

     

    • #2243188

      Ils n ont pas eu 10 ans mais 2 ans, à partir du moment où ils ont vu que c était infaisable.

      Et ils ont cru à leur toute puissance...internet n etait pas encore imaginable (ils ne sont pas devins non plus)

      Donc oui mensonge colossal


  • #2242929

    Merci pour le travail de synthèse, il est utile de regrouper les infos de la théorie "canular" sur ce sujet.

    Je n’ai aucune expertise en la matière, ce qui est certain, c’est qu’en partant d’un "ressenti" complotiste sur le sujet, j’ai décidé récemment d’un peu mater des vidéos de débunkage des théories conspi, et je dois avouer que j’y ai trouvé foison de démonstrations parfaitement compréhensibles qui ont mis par terre la majorité des arguments conspi sur le sujet.

    Mais comme je l’ai dit, je n’ai aucune expertise, je ne peux que croiser les quelques sources et me faire un semblant d’opinion sur la question.
    Votre article est donc loin d’être inintéressant même si la majorité des arguments avancés ont été débunkés depuis longtemps.

    En définitive, un argument qui n’est nullement scientifique mais qui permet de mettre en perspective la chose est de se dire : si c’était un canular, comment croire que 20 ans de guerre froide après les faits n’aient pas vu la moindre polémique au niveau international sur la question par l’URSS ?
    Je pense juste que par des vidéos youtube, malgré toute notre bonne volonté, il nous est très compliqué de nous faire un "avis éclairé".
    Nous nous faisons plus ou moins "convaincre" par des arguments qui paraissent plus ou moins raisonnables par des gens de plus ou moins bonne foi. Bref, dans tous les cas, on est loin de pouvoir trouver la "Vérité" qui satisfera pleinement notre intelligence, on est obligés de donner notre confiance en quelqu’un, à moins de vouloir passer des jours à aller à la source de chaque argument pour détricoter le vrai du faux. je doute que beaucoup d’entre nous soient prêts à le faire ...

    Bref, en ce qui me concerne, j’ai de fortes présomptions que la thèse complotiste est fondée sur des incompréhensions et de l’ignorance, mais je trouve votre travail d’utilité publique, afin que chacun puisse se faire son opinion.
    J’encourage ainsi tout le monde à lire l’article, et à regarder aussi les vidéos youtube (par exemple) de Defakator, c’est le seul dont je me souvienne du nom de ceux que j’ai regardés sur le sujet, afin d’un peu avancer dans notre perception de cette question très actuelle..

    Je lirai avec attention la suite de l’article, merci encore !

     

    • #2243085

      Bonjour,
      votre message pue la mauvaise foi à plein nez, il vient en complément d’autres commentaires précédent, avec les mêmes faux doutes sans arguments, et les mêmes références bidons (Défakator, etc..)
      Plutôt que de vous acharner à débunker des preuves indébunkables, pourquoi ne pas regarder les preuves qui apparaissent en négatif ?
      - Savez-vous combien de fois les astronautes ont mentionné la Terre lorsqu’ils étaient sur la Lune ? 0 fois. Ils ne l’ont pas fait. Ces messieurs ont fait un voyage de 380 000 km, et ils n’ont pas pensé à lever les yeux et à admirer la planète bleue. Aberration. Mensonge. Foutage.
      - Savez-vous combien de photos de la Terre on été réalisées aux cours des multiples missions ?
      1 seule photo. Prise lors du retour sur Terre de la dernière mission. 1 seule putain de photo de la Terre. Blague. Connerie. Abstrusité.
      - Pouvez-vous me citer un exemple de technologie que nous utilisions dans les années 60-70, et qui soit moins évoluée aujourd’hui ? A part la technologie qui permet les voyages dans l’espace, il n’y en a pas. En toute logique et bien que cela heurte votre fondement au point d’éteindre vos capacités cérébrales, nous devrions avoir en 2019 des vaisseaux plus puissants plus rapides moins energivores. Ce n’est pas le cas. La Nasa a renoncé à envoyer ses "cosmonautes" dans l’espace elle-même, elle a refilé le bébé aux Russes. Je vous rappelle par ailleurs que les relations entre la Russie et le reste du monde occidental ne sont pas au beau fixe, loin de là. Sanctions, propagande, mais au niveau des agences spatiales il n’en est rien. Comme avant, comme toujours. Tout le monde collabore.
      Mais cela vous importe peu, vous qui faites semblant de douter, alors que vos opinions sont bien arrêtées. Et c’est précisemment cela qui vous trahi, en tant que personne et en tant que pseudo-scientifique : vous êtes un croyant, un fanatique, et quelle que soient les preuves qui vous seront présentées, vous continuerez à croire car vous n’avez que ça, et vous ne pourriez jamais admettre ouvertement que votre croyance est non seulement dénuée de bon sens, mais surtout qu’on peut démontrer à tout bout de champs l’inanité de ses tenants et aboutissants.
      Si vous voulez être plus discret à l’avenir sur un site comme celui-ci, je vous déconseille de traiter les personnes de "conspis". Ca en dit long, sur vous et sur votre vision étriquée du monde.
      Je ne vous salue pas.


    • Copernic

      Ils ont pris plusieurs photos de la Terre, dont une faite spécialement pour la mettre en valeur (avec l’astronaute au premier plan), donc si, ils y ont pensé. Sur le fait qu’ils n’ont jamais prononcé son nom, quelles preuves avez-vous ?

      Sur la technologie, c’est très simple : le Concorde. 3h26 pour relier Paris à New York précisément dans les années 60-70. Il faut bien rappeler que pour un voyage aérien tout comme pour un voyage spatial, les ordinateurs ne sont que des outils secondaires. En soi ce qui est absolument nécessaire c’est : une puissance suffisante, une bonne trajectoire et la préservation de l’entité que l’on envoie pendant tout le trajet.


    • #2243410

      @ Amiral : Encore entrain d’enfumer les gens ? l’ordinateur, les ordinateurs, ne seraient pas un atout indéniables afin de maîtriser la stabilité de descente verticale des appareils ?? comparer le pilotage d’un avion même supersonique tel que le Concorde à un vol spatial en dehors de l’attraction terrestre et de se poser verticalement avec des humains à bord... incomparables !
      Comme le commentaire d’un autre sur le vol de la planche à réaction de Zapatta : sans l’assistance gyroscopique et les supers processeurs puissants issu de la nanotechnologie actuelle ce serait impossible, donc avec leurs "super calculateur" de 30 m3 de l’époque...
      C’est bien grâce aux prouesses technologiques actuelles que Space X arrive à récupérer et poser le dernier étage de leurs fusées... impensables il y a 20 ans mais pourtant le projet de "juste" faire le tour de la Lune est encore repoussé... Que se passe t-il donc ?? Peut-être plein de petits problème techniques à résoudre pour éviter que le vol spatial "commercial" explose durant l’expédition, ou bien qu’il n’y ait des cadavres à leur retour...


    • Oleodedieu

      Si, les ordinateurs sont un atout indéniable, mais néanmoins secondaire. Je veux dire par là que tu as plus de chances d’arriver à la Lune avec une fusée possédant un excellent moteur à réaction mais un ordinateur sommaire, que l’inverse (moteur peu puissant mais ordinateur très perfectionné).


    • #2243556

      @ Amiral
      Réponse en mode blabla... de l’enfumage !
      aujourd’hui encore, avec le bond technologique de ses 15 dernières années, on y regarde plusieurs fois avant de se lancer, donc en 1969, tourner autour de la Terre en orbite, stratosphérique ou spatial, il savait que c’était faisable mais ils se sont aperçu de ne pas pouvoir aller plus loin avec leurs moyens techniques de l’époque...
      De toute façon, Space X devait y faire le tour en 2018, repousser à 2019... il leur reste 5 mois ou 2020 ? déjà juste aller faire le tour de la Lune, ce sera un bon début ? mais s’y poser sans encombre et repartir etc... Dans 10 ans ??


    • Oleodedieu

      Je comprends totalement ton positionnement dans le sens où tu ne vois que l’angle technologique. Mais justement je pense qu’il faut analyser tout cela avec une dimension politique. En 1969 le contexte géopolitique et économique n’était pas le même qu’aujourd’hui et il est bon de rappeler que dans un premier temps une exploration d’une telle ampleur se fait totalement à pertes, même si cela ramène du prestige et sans doute des investissements étrangers à moyen et longs termes.

      Apollo 17 c’est en 1972 et le choc pétrolier avait tout juste commencé à pointer le bout de son nez. Entre 73 et 74 le prix du baril a parfois quadruplé à certains moments. Il y a eu des rationements, même aux USA. De plus pour eux la bataille du "prestige spatial" était déjà gagnée. Et en te disant cela je ne cite sans doute que 10% de tous les arguments qu’on pourrait avancer sur le pourquoi nous n’y sommes pas retournés. Les trente glorieuses sont loin derrière, toutes les dettes ont augmenté et aussi je pense tout simplement qu’on a l’esprit beaucoup moins avanturier qu’à l’époque. On veut plus de certitudes avant de se lancer dans une entreprise et on est plus frileux qu’à l’époque où tout le monde avait vécu de son vivant la 2nde guerre mondiale.

      Après, malgré tout cela et comme une sorte de guerre froide 2.0 reprend en ce moment je pense qu’on aura bientôt des réponses définitives aux questions qu’on se pose.


    • #2243686

      Il y a plusieurs milliers de photo de la terre depuis la lune une simple recherche Google et on a accès à TOUTES les pellicules photos des missions appolo on peut voir la terre dans tout les sens, et même des photos flous !! Comment peut on autant se poser de question sans jamais chercher de réponse ? Ah oui, c’est quand ce qui nous intéresse ce n’est pas de savoir la vérité mais d’avoir raison... Je ne peux que me désolidariser de ce site, le niveau intellectuelle à tellement plongé qu’on en est à devoir aider les gens à faire des recherches Google.. J’ai tellement honte de vous, et tellement honte, j’y croyais moi a la dissidence française, je pensais vraiment qu’on était un groupe intelligent et rationnel, au fond non vous êtes tous comme les autres. Ce n’est pas la vérité qui vous importe.


    • #2244097

      En gros, si on croit a la version des complotistes de la Lune, les amerloques ont fabriqué plusieurs fusées Saturn V ( 110 m de haut, 3000 tonnes ) juste pour faire une blague ? @ vrai ingenieur Faut pas désespérér a cause de quelques commentaires,E&R reste tout de même le meilleur site de reinformation de la dissidence française.


    • #2246127
      le 24/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      @ Copernic 21

      Merci de crédibiliser des gens comme Defakator. Je l’avais dit, ça se confirme tous les jours : des trolls qui affirment n’importe quoi et qui se barrent sans attendre la réponse.
      Le fait est que ce ne sont pas les photos qui manquent justement, de la Terre et autres...


  • Suivez le live à le seconde 50 ans en arrière...force, courage et respect à la NASA et à Soral...
    https://youtu.be/lHQXPjTZe4o


  • Dernièrement les chinois ont envoyé une sonde qui a orbité autour de la Lune et n’a rien vu sur le lieu de l’alunissage américain. Les chinois ont demandé des explications mais les américains n’ont pas répondu ; De toute façon cette histoire détourne des graves problèmes humains causés par le mondialo-sionisme et cache probablement un prochain appel de fonds pour installer une base lunaire. Le pretexte pourrait être pour observer le réchauffement climatique terrestre. Au point où on en est...

     

    • Cette info vient d’un site satirique américain dont le slogan est : "where facts don’t matter"... Ça prend 30sec à vérifier sur le net.


    • #2243682

      Je rêve ou tu as cru à l’équivalent américain du Gorafi ? Mon dieu ce site est en train de mourir, étouffé dans sa connerie.


    • Vrai ingénieur
      Jamais vu ton pseudo auparavant.
      ici insulter les gens n’est pas là meilleur solution pour se faire entendre...


    • #2244798

      @Crylovitch le troll

      Ben justement si...car les photos utilisés ds ce doc sont des montages, il suffit d aller sur le site de la nasa et de les comparer avec les originales c est tres simple ça demande juste un peu d effort de recherche.

      Plutôt que de répéter ce que vous a dit votre patron, donnez nous l’adresse sur le site de la Nasa d’une seule photos truquée de Massimo Mazzuco.

      Toutes les photo dans le documentaire de Massimo sont sourcées avec les propres références de la Nasa. Il est donc très facile de vérifier en comparant les deux photos pour ceux qui on le documentaire de Massimo.


  • La température de surface de la Lune passe de 100°C le jour à -150°C la nuit

    les films des caméras et les pellicules photos ne tiennent pas les astronautes non plus.

     

    • Moi je m’approche de four à 700° toute les semaines, la tête et les bras dedans pour sortir des pièces en titane, avec la tenue adapté (comme pour les volcans) je suis toujours en vie.
      Les astronautes ont une combinaison qui régule la température, et de toute façon la notion de chaud et froid dans l’espace c’est pas pareil, étant donné qu’il n’y pas d’air, la chaleur du corps s’évacue très lentement.
      Qu’il fasse -150°C ou 100°C il faut que la combinaison refroidisse à cause de l’accumulation de la chaleur corporelle.
      Au plaisir de ne jamais être publié, comme dab, je comprends pas pourquoi, il faut être d’accord avec "ER" sur tout les sujets pour que le message apparaisse ?


  • Je trouve cet article très complet, et j’ai un regard neuf et neutre, auparavant, je n’aurais jamais mis en doute une telle prouesse scientifique, jusqu’à ce que, au moment de la première guerre du Golfe, donc en Irak, quelqu’un m’ait dit, non, ce n’est pas possible qu’ils ( les États-Unis ), aient menti, ce serait trop grave, c’est inimaginable, et pourtant, Ils avaient bien menti, et pas qu’un peu, alors je me renseigne, mais une seule question se pose, pourquoi, si c’était un canular, les Russes n’ont rien dit ?, surtout qu’à cette période, ils auraient eu tout intérêt à soulever ne serait-ce qu’un doute, et à exiger des preuves ! Ou y a t-il eu des tractations secrètes, et pourquoi ? Ou sommes nous simplement des complotistes obsessionnels ?

     

    • les ruses n’ont rien dit car ils ont fait pareil, l’exploit de Youri gagarine est un faux (le retour du module soviétique de son orbite est impossible ; en l’état, le module grille avec les frottements dûs à son entrée dans l’atmosphère et le pilote aussi + aucun moyen de freiner la chute.. Le constatant, les américains ont mis la barre plus haut.

      La vraie question est : pourquoi les usa ont laissé les russes raconter des craques. Parce que l’Urss était l’adversaire idéal car parfaitement inoffensive contre les usa ; l’urss ne pouvait pas rivaliser avec les américains (pib inférieur à l’espagne) ; cela a permis de prolonger la superiorité américaine jusqu’à la chute finale du communisme qui a permis à chacun de découvrir la vérité (un pays du 1/3 monde où les gens ne mangent pas à leur faim.)


  • Tout ce qui n’est pas une expérience personnelle directe est une croyance.

    Nous évoluons dans le monde avec à peu près 99,999...% de croyances ( qui peuvent s’avere vraies, bien sûr )

    Et je pense que beaucoup savent à quel point il est difficile d’amener quelqu’un à remettre en considération ses croyances.

     

    • Quand ca s’avère vrai c’est bien.
      Quand ca s’avère faux, c’est encore mieux !

      S’avérer = se faire reconnaître pour vrai.
      il s’est avéré que c’était vrai (pléonasme) , il s’est avéré que c’était faux (non-sens).




      Et le vide ? Il faut un scaphandre blindé pour ne pas être transformé en ballon de baudruche


  • Franchement, pour rejeter à ce point la science et les faits historiques il faut être soit débile soit malhonnête... Je penche pour les deux ! Juste en passant, on ne peut pas photographier à la fois la faible lumière des étoiles et le sol lunaire sans sur-exposition... (Je suis photographe pro.) Sans parler des réflecteurs posée sur la Lune... http://culturesciencesphysique.ens-...
    Je vous attends pour démolir tous vos arguments bidons !

     

    • Les astronautes ont affirmé ne pas avoir vu une seule étoile au cours de leur voyage vers la Lune...
      Les réflecteurs ont été posés par les Russes dans une mission inhabitée.
      Si tu ne comprends pas la différence entre déposer du matériel sur la Lune et marcher à sa surface, on ne peut rien pour toi.


    • Mais y’a plein d’arguments bidon à démonter ici, y’a qu’à se baisser.
      Vas-y, fais-toi plaisir, on te regarde.


    • #2246301

      Ah chérie, j ai oublié ! Pourquoi le programme lunaire chinois est passé de 2010 a 2015 puis 2020 et maintenant a 2025 ? Allez, dans 2 3 ans . 2030 ?
      N ont ils pas encore la technologie ?


  • Le retour du module lunaire sur terre est tout simplement impossible car il n’existe aucune technologie à l’époque pour freiner le module lunaire. Partir est une chose mais revenir est impossible. Mais le plus amusant est que finalement, autour de soi, personne ne croit à l’exploit américain.


  • #2245311

    alors, nous sommes tous couillons de la lune à l’insu de notre plein gré ?


  • #2245359
    le 23/07/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    Avec Luscious Lopez, les mecs qui te disent "on n’est pas allés sur la Lune" ?

    On a atterri, on a fait tout ce qu’il faut
    Vive Luscious Lopez !


  • Le reportage "Did We Land On The Moon ?" que vous relayez me parait pas crédible, à 12min25sec de la vidéo ils se plaignent qu’il n y ai pas de son lors de l’alunissage, pour que le son se déplace il faut de la matière, sur terre cette matière qui véhicule le son s’appel l’air. Sans air pas de son (ni de signale de fréquences radio). Et tout simplement : Y avait il un micro sur la camera extérieur du module ? Puis tout le long du reportage y a des images à la volé et en vrac de toute les époques, en couleur, en noir et blanc, officielle, de reconstitution, etc, ça pu la pigeonnade. Un peu comme l’histoire de ceux qui croit aux hologramme le jour du 11 septembre 2001... Afficher un hologramme en pleine journée ensoleillé c’est tout simplement pas réalisable d’avoir une source lumineuse plus forte que le soleil. Ce sont bel et bien des avions de ligne modifier avec des moyens militaire en vue de faire cet attentat. Par contre on voit bien une séquence étrange ou un avion traverse un des deux immeubles, c’est sur que c’est faux, mais ce n’est pas un hologramme, ce sont de simples images de synthèse construite à la va vite et diffusé en direct le jour du 11/09/2001 !

    Pour la mission apolo11, on était en pleine guerre froide. Peut être que la mission a bien eu lieu mais que le film est un faux pour ne pas dévoiler la technologie. Sinon pourquoi aurait il menti ? Parce qu’il est impossible d’aller jusqu’à la lune ou parce qu’ils avait la flemme de le faire en vrai ?

    Si c’est impossible de sortir du champs magnétique terrestre alors toutes les sondes envoyé dans l’espace sont des mensonges. La première fut une sonde envoyé vers le soleil, puis d’autre sonde envoyé un peu partout, ce serait louche quand même qu’ils aient fait que mentir a quoi ça aurait bien pu servir ? Mais en même temps pour les sondes envoyé dernièrement vers mars à chaque fois qu’ils nous on annoncé de "nouvelles photos de mars" c’était toujours des images de synthèses, ça aussi c’est louche.
    Une chose est sur c’est que l’Homme est déjà allé dans l’espace, et qu’il y ai encore sur la station orbital, là les images sont réelles. On à également plus de 3000 satellite militaire et civil qui gravitent autour de la terre, je vois pas ce qui empêcherai d’aller jusqu’à la lune, à part l’idée qu’on ne peut pas sortir du champs magnétique terrestre, mais dans ce cas là on a jamais envoyé de sonde dans l’espace non plus, sinon elles aurait été désintégrés ! Y a plus qu’a essayer pour savoir !

     

    • @abc



      Si c’est impossible de sortir du champs magnétique terrestre alors toutes les sondes envoyé dans l’espace sont des mensonges.




      Il est impossible à des humains de traverser la ceinture de Van Hallen, mais pas à des sondes.
      Il y a même un scientifique de la NASA qui a avoué récemment, probablement sans s’en rendre compte, que le principal obstacle, encore irrésolu, pour envoyer des Hommes sur la Lune était la traversée de la ceinture de Van Hallen.


    • C’est une ceinture comme son nom l’indique (pas une sphère), vous ne voyez vraiment pas comment traverser ?
      De toute façon si vous ne croyez pas au voyage dans l’espace, je ne vois pas pourquoi vous croyez à la ceinture de van hallen...


    • #2246426

      Encore un binôme troll à l’œuvre : abc qui raconte des conneries grosses comme lui et un troll anonyme pour le décrédibiliser lui et par association les septiques.

      @abc
      Le reportage de E&R n’est pas basée sur Did We Land On The Moon qui contient moitié de conneries mais sur le DVD de 3h30 de Massimo Mazzucco qui lui ne contient aucune connerie.

      Si vous voulez vous informer, achetez le DVD de Mazzuco American Moon en Français, les vidéos gratuites sur le net sont souvent anonymes ou recopié de sites anonymes. Mazzuco lui ne se cache pas comme Defekator. En règle général, si une vidéo est faite par un anonyme : méfiance.

      Si vous avez peur de vous faire arnaquer de 15 euros, vous n’êtes que des warriors virtuels. La vérité se paie, en argent ou en travail.

      @anonyme.
      Pour ne pas passer par la ceinture comme vous dites, il eut fallu que le tir des fusées Saturne se soient faits à partir d’une autre base que Cap Canaveral. En effet il faut que l’orbite d’extraction passes par les poles pour ne pas passer par les ceintures de Van Hallen.

      Le problème c’est que ce genre d’orbite demande beaucoup plus de puissance. Et Saturne V ne pouvais le faire vu le poids embarqué : Module de service + LEM. La NASA a donc choisi au début du projet une trajectoire qui traverse les ceintures.


    • Michel amm

      Très franchement, Mazzucco fait preuve d’amateurisme sur ses arguments quant aux ombres... Les photographes qu’il interroge se font berner, aussi importants soient-ils. Il prend la direction des ombres pour retrouver la source lumineuse alors qu’il faut prendre la droite tracée par la crête de l’objet et la pointe de l’ombre. Exemple : si vous êtes sur une photo avec votre ombre, pour retrouver le soleil, prenez une règle, placez la en haut de votre tête puis à l’extrémité de votre ombre. Vous aurez la ligne droite pour revenir au soleil. C’est logique mais lui ne fait absolument pas cela.


  • Je me souviens très bien de ce jour d’été, toute la famille était rivée au petit écran quand mémé, calée dans son fauteuil en osier, partit à rire en disant "je n’y crois pas, c’est du cinéma !".

    En ce grand jour de communion universaliste, je découvris dans la foulée les termes septicisme et mythe qui fonderont la base de mon mode de pensée.

    Merci, mémé !

     

    • Extra ! Merci
      Chez nous, nous y avons cru dur comme fer. Etant tres jeune, mes parents ne m’ont pas réveillée et je leur en ai beaucoup voulu. D’autant que mon frère aîné lui, a eu le droit d’ assister à "l exploit" en direct...
      Grosse jalousie...
      Et il m’ a fallu 50 ans pour mettre en doute cette aventure extraordinaire... Malheureusement, avec tout ce que nous savons aujourd’hui des supercheries diverses et variées des Etats, et particulièrement des Etats Unis, celle là apparaît fort possible. Et un documentaire comme celui de Massimo Mazzuco enfonce encore un peu plus le clou.

      Le point positif est que cet enorme mensonge sera sans doute le premier à tomber, tant la supercherie a des aspects grossiers (malgré l ingéniosité de l ensemble pour l époque).


  • #2246051

    C’est le buzz cet article ! Presque 50 000 vues et près de 400 commentaires. J’ose pas imaginer si le drapeau sur la photo était celui de l’Algérie.
    Sinon, existe t’il des photos prises depuis la Terre ? Avec les techniques de l’époque c’était possible.


  • Je pose une question.....Peut etre idiote, mais j essaye de trouver un nouvel angle de reflexion car je suis sidere qu il y ait encore des gens qui croient malgre toutes les invraisemblances.
    Les americains avaient soi disant des combinaisons pour traverser la ceinture de van allen. Pourquoi ne les ont ils pas preter aux russes pour tchernobyl ? Les pauvres gars ne pouvaient rester guere plus d une minute pres des gravats radioactifs avec les leurs !
    Tous les pays concernes par l activite nucleaire devraient normalement vouloir en acheter beaucoup par securite non ?

     

    • Sauf si Tchernobyl n’était pas un accident comme pour le Kursk...


    • Ce n’est pas une question idiote, mais deux minutes de recherche auraient suffi à comprendre ceci : non seulement les astronautes n’ont pas traversé mais simplement frolé la ceinture de Van Allen en la contournant, mais de ce fait, et c’était le but, ils ont reçu moins de radiations au final que ce qu’un travailleur du nucléaire n’est autorisé à subir dans le cadre de ses interventions dans les réacteurs... pas de quoi choper un cancer, donc.

      A contrario, les martyrs de Tchernobyl n’avaient de toutes façons aucune chance dès le départ ; aucun équipement d’aucune sorte ne pouvait les protéger à l’époque vu leurs conditions de travail.


  • #2246228

    Ah c’est quasiment le sujet le plus intéressant du siècle dernier et surtout le plus controversé de l’histoire (eh oui il n’y a pas encore de loi interdisant de remettre en cause sa véracité, pour combien de temps ?!).

    J’aimerai juste vous présenter les points qui me font douter :

    - deja "l’Etat profond" (L’Elite au sommet de la pyramide) dont tout le monde parle, il n’existe pas depuis 20-30 ans hein !
    - Kennedy n’a été qu’un vulgaire pantin qu’on a remis à sa place après son fameux discours dans lequel il a commencé à balancer des infos croustillantes
    https://reseauinternational.net/le-... et vous pouvez trouver le discours en entier sur youtube oú il parle du domaine de la science ! (L’astronomie en est clairement une).
    - son frère qui était au courant de toutes ces manipulations en à fait aussi les frais.
    - l’État profond avec des personnes ayant les mêmes intérêts au niveau du contrôle du monde, il a existé aussi en URSS et en moindre mesure dans l’actuelle Russie ! Comme presque partout...

    - A voir : le film A funny thing (de la Terre à la Lune : histoire d’une machination) et voir aussi Capricorn One. C’est une base même si vous pouvez ne pas croire ou croire il faut regarder avec une ouverture d’esprit (sans à priori). Déjà comment pouvez vous expliquer cette scene du trucage de la Terre... C’est incompréhensible.
    - sans regarder et vénérer un Roch Sauquerre et vous laisser à croire qu’on vit dans le film Matrix. Nous sommes bien dans une sorte de matrice de la pensée unique et souvent avec la non possibilité de remise en cause de tout ce qui est "acquis", science, histoire,...
    - taper dans YouTube : Nasa Live... Tout est compilation et montage d’images de synthèse et d’avions en altitude avec cosmonautes en piscine...
    - je suis pas un fervent croyant de la terre plane(te) mais je pense qu’il a un truc qui cloche quand même dans le format qu’on nous montre de la sphère. L’utilisation à outrance des vidéos en format wide n’aide pas. Mais soit disant on devrait voir la courbure passée une certaine altitude ce qu’ont fait des simples élèves avec un ballon qui est monté quand même putain de haut et on voit jamais de courbure !
    - noter la coïncidence suivante : à l’oeil nu) le Soleil et la Lune ont la même taille dans le ciel (facile à voir avec les eclipses). Bref une boule de feu gigantesque bien plus éloignée que ce miniscule caillou tout proche de nous. Troublant...

     

    • #2246325

      ballot, le rayonnement lumineux du soleil dépasse largement sa circonférence (comme une ampoule allumée vue de loin dans l’obscurité


    • #2246480

      Exact la lune et le soleil ont bien la même circonférence vu de la terre ce qui permet à l’une de cacher quasi entièrement l’autre et inversement lors d’alignements planétaires.

      Grossomodo, le soleil est environ 400 fois plus grand que la lune et cette dernière se rattrape en étant environ 400 fois plus proche de la terre que le soleil ne l’est.

      Ce qui donne cette incroyable coïncidence (s’il en est) défiant toute probabilité dans un champ aussi grand qu’est notre galaxie...

      A noter qu’aucune planète de notre système solaire ne possède un satellite aussi rapproché que notre planète et sa lune.

      L’homme a-t-il marché sur la lune ? Je ne pense pas ou si tel est le cas ils ont tous fait pour qu’on pense l’inverse mais pour moi le vrai mystère est l’opportunité de pouvoir observer des éclipses quasi parfaites depuis notre bonne vieille terre !


  • #2246256

    Jean-Yves Lafesse l’a confirmé dans un de ses sketches téléphoniques : on a chié sur la lune.
    Si ça c’est pas une preuve irréfutable !!!


  • #2246271

    J’ai vu une vidéo intéressante de Defakator sur le sujet.

    Il revient sur certains des arguments notamment les ombres et les astronautes refusant de jurer sur la lune.

    Si les américains ne sont jamais allé sur la Lune, pourquoi les Russes ou les Chinois ne les attaqueraient-ils pas sur ce point ?

    Je n’ai pour le moment pas d’avis définitif sur la véracité des alunissages.


  • #2246289

    En fait, si je comprend bien, ce canular planétaire qui a dû coûter aussi cher que le voyage réel, a été réalisé uniquement dans un but de propagande ? Sinon quel est le mobile d’un tel bastringue ??? J’attend vos réponses.

     

    • #2246342

      On t’a DÉJÀ EXPLIQUÉ que le budget colossal pour la lune a dû être employé à autre chose (armement, balistique, sous-marins, etc, ...).


    • En vérité, l’argument du budget détourné est aussi grotesque en soi que tout l’argumentaire des complotistes.

      Voyez : le cout total du programme Apollo s’élevait à 25 milliards de dollars en 1972. Or rien qu’en 1969, le budget militaire américain s’élevait environ 450 milliards de dollars... s’ils voulaient des sous-marins, y’avait pas besoin de piquer du fric via la nasa.


  • #2246320

    J’ai trouvé très intéressante la série d’émissions sur la conquête de l’espace de France Télévision. On y apprend entre autres que ce sont les astronautes qui ont exigé une capsule avec des hublots (ça me semblait être le minimum pour une mission de reconnaissance, mais pas pour les ingénieurs de la Nasa !), Alan Shepard a dû uriner dans sa combinaison, les ingénieurs n’ayant même pas prévu une poche en cas de pépins...
    Les premiers astronautes semblaient connaître chaque boulon de leur capsule, ce qui contraste grandement avec un Donald Pettit, par exemple, qui dès qu’il s’exprime sort connerie sur connerie... Bref, allez comprendre !


  • #2246347

    Comme dit le proverbe : "Quand le savant montre la lune, l’imbécile croit qu’on a marché dessus ! ".

     

  • #2246417

    Salut à tous,
    J’ai passé pas mal d’heures à faire des recherches sur Apollo, à une période ou les synthèses n’étaient pas si courantes. Et de nombreux points m’ont convaincus que ces missions ont été truquées. Le film American Moon est à voir. C’est un très bon docu que j’ai eu en ma possession il y a plusieurs mois déjà :-)

    Pour ceux qui sont convaincus que toute l’opération Apollo est une mise en scène, j’ai un autre docu absolument incroyable à partager permettant de clairement comprendre l’implication de Stanley Kubrick dans cette gigantesque arnaque.
    Le documentaire s’appelle "Kubrick’s Odyssey, Secrets Hidden in the films of Stanley Kubrick" de Jay Weidner. Vous aurez, je pense, beaucoup de mal à le trouver. J’ai aussi les sous titres en français. Mais je ne sais pas comment le partager (il est sous copyright). La modération peut me contacter si besoin. Si d’autres ont des idées, n’hésitez pas. Mais je ne pense pas le mettre à dispo sur Youtube.
    Ca n’est pas un ultime documentaire bidon, c’est une clé qui donnera une claque à tous les chercheurs de vérité. Kubrick, bien que juif lui même, était de notre côté. Il en a probablement payé le prix d’ailleurs en réalisant son dernier film "Eyes Wide Shut" qui parle avant tout pour les initiés des réseaux de pouvoir, de la traite des femmes sous MK et des rituels dans lesquels les puissants s’engagent (secte). La maison dans laquelle a lieu la cérémonie sataniste et l’orgie n’est autre que le chateau Rotschild (!). Il n’est pas impossible que certains détails aient été supprimé lors du montage final (il est mort quelques jours après avoir présenté le film à la MGM). Ce film est d’ailleurs sorti à la date anniversaire d’Apollo comme il l’avait prévu dans son contrat...
    Mais ici il est plutôt question du film "The Shinning" qui n’est rien d’autre que l’aveu de Kubrick dans son implication dans le programme Apollo... Ce film documentaire de Jay Weidner doit absolument être partagé... (La modération peut me contacter par email si besoin).


  • #2246437

    Une petite digression sur comment fonctionne un très grand projet.

    Dans un énorme projet comme le projet Apollo, des milliers d’entreprises et de bureaux d’études vont travailler ensemble.

    Le responsable du projet à la NASA doit découper ce projet en plusieurs milliers de sous-projet : un projet pour le 1er étages de la fusée Saturne V, un autre pour le 2eme, un autre pour le 3eme, un autres pour le LEM, un autre pour l’électronique de bord ...
    Chaque sous-projet est fait par une entreprise différentes dans un lieux différent.
    Ces projet sont eux même découpés entre les milliers de sous-traitants.

    Chaque entreprise qui doit réaliser un élément du projet reçoit un cachiers des charges qui est une listes qui définit exactement ce que devra faire l’élément, ainsi que ses performances, prix etc .... L’entreprise pour des raison ne sécurité ne reçoit que les informations qui la concerne.

    Il faut comprendre que dans un projet aussi grand, l’équipe d’astronautique qui propose les trajectoires de la fusées ne connaît pas les contraintes de poids de la fusées. Ces contraintes lui sont données par le cahier des charges de la NASA.

    Ce qui veut dire que l’équipe qui propose la trajectoire de la mission ne s’occupe absolument pas des problème médicaux que pourrait rencontrer les astronautes, ni des problèmes techniques. Ils donnent la meilleures trajectoire de la fusées en fonctions des contraintes qui sont indiquées dans le cahier des charges.

    C’est pareil pour l’équipe de l’entreprise Grumman qui à fait son LEM en fonction d’un cahier des charges fait par la NASA. Les ingénieurs ne savent pas si la fusées pourra effectivement mettre en orbite lunaire le LEM, ce n’est pas leur problème. Le cahier des charges leur a donné le poids maximum à ne pas dépasser pour le LEM.

    Si on suit par exemple le projet du LEM qui a été décrit dans un livre par le directeur de projet de GRUMMAN (Building Moonships : The Grumman Lunar Module) , on s’aperçoit que pendant le projet le poids du LEM a été réduit plusieurs fois par rapport au cahier des charges du début. Les ingénieur ont gueulés mais ils ont obtempéré. Mais aucun d’eux n’a jamais su ni voulu comprendre pourquoi le poids maximum que le LEM pouvait avoir a diminué dans le cahiers des charges.

    La raison est simple : La fusées Saturne V n’ai jamais pu respecter les performances demandées par la NASA au début du projet. Principalement à cause des problèmes du moteur F1 du premier étage.


  • #2246462
    le 25/07/2019 par un petit mégot pour l’homme...
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    Vivement que l’Italien Massimo Mazzucco nous fasse une enquête sur le mégot de Notre-Dame et les causes réelles de l’incendie ! Ou plutôt les trucages de l’enquête ! La bande d’enculés se croit à l’abri de révélations pour l’instant, ils pensent aux profits de l’opération...


  • États et empires de la Lune de Cyrano de Bergerac en 1650, lui-même inspiré du roman d’un évêque anglican selon Wikimerdia. De la terre à la lune, de Jules Verne en 1865, les premiers homme de la lune par H.G Wells, auteur d’un autre roman de SF La guerre des mondes, dont la diffusion radio aurait causé un vent de panique en 1938 (à titre expérimental ?), Destination Lune d’Heinlein en 1950.

    La période d’après guerre est très riche en récits de SF. La lune est déjà un sujet banal, rétro et dépassé. Alors naissent de nouvelles conquêtes, celles des planètes dans des galaxies lointaines, à travers la littérature et le cinéma, la découverte de civilisations extra-terrestres, les invasions venus d’ailleurs. Dans l’imaginaire collectif, le simple fait d’envisager la conquête de mars ou d’autre planètes lointaines (Star trek) comme des exploits possibles pour l’humanité dans le futur, implique une autre croyance sous-jacente, celle d’avoir déjà conquis la lune. Or, nous n’avons rien conquis du tout à cette période, mais les esprits sont mûrs pour y croire.

    Aujourd’hui, nous avons déjà conquis Mars dans l’imaginaire, des chercheurs du MIT travaillent sur le moteur à ion de Star trek... depuis quand l’imaginaire précède la réalité dans tout ce qui touche à l’aventure spatiale ? Depuis toujours en fait. Et ce sont ces gens-là, qui osent dire que vous êtes fous de vous montrer sceptique face à cette « science » et à ces « faits historiques ».

    Se vantant d’être sage, ils sont devenus fous, en effet.......


  • J’entends les arguments en faveur d’un montage grossier. Effectivement, certains éléments sont plus que troublants. Notamment les photos de la Nasa, la perte de tout enregistrement relatif au vol, ou la conférence de presse..

    Néanmoins, étant totalement profane dans ce domaine, je me pose quelques questions.

    1) Certains disent qu’il n’a jamais été question d’envoyer qui que ce soit dans l’espace, notamment à cause des radiations provoquées par la ceinture de Van Allen.

    Pourtant, l’accident de la navette Challenger en 86 ayant causé sept morts, semble démontrer que la NASA avait bien pour projet d’envoyer des astronautes dans l’espace non ?

    2) Est-ce que les différents robots envoyés sur la Lune depuis, notamment par la Chine ont retrouvé le matériel laissé là-bas par les Américains cinquante ans auparavant ?

    Merci de bien vouloir répondre à ces questions si vous avez des réponses, sans me tomber dessus.
    Je connais pas du tout le dossier, j’essaie juste de me renseigner.

     


    • Pourtant, l’accident de la navette Challenger en 86 ayant causé sept morts, semble démontrer que la NASA avait bien pour projet d’envoyer des astronautes dans l’espace non ?




      Ceux qui sont en orbite autour de la Terre ne traversent jamais la ceinture de Van Hallen, qui est située à une altitude supérieure à celle des satellites.


    • Titus : vous voulez parler de la ceinture de Van Allen, sans h. Le véritable Van Hallen, lui, pouvait sauter si haut que sa ceinture plane encore du coté de Vénus :)


    • "Pourtant, l’accident de la navette Challenger en 86 ayant causé sept morts, semble démontrer que la NASA avait bien pour projet d’envoyer des astronautes dans l’espace non ?"

      Les soi-disant astronautes morts semblent bien en vie : https://www.youtube.com/watch?v=Pxq...


  • salut camarades, j’ai vu le mini LEM de Frank Zapata voler. Il aura donc fallu 50 ans pour que ce système fasse ses démonstrations. C’est la preuve même que aucun vol habité n’a put atteindre la lune.La technologie n’était pas au point. Maintenant, elle l’est.
    Autre point, l’appareil photo Asselblad avec film ne pouvait faire aucune photo, car le film est grillé instantanément. Et puis, le minimum qd tu es sur la lune, c’est de prendre des photos d’un ciel étoilé lorsque tu te trouves dans la zone noire du satellite. Ben, y en a pas.
    Roberto

     

    • Ce n’est la preuve de rien du tout. L’atmosphère lunaire n’est pas l’atmosphère terrestre. Il y a besoin de beaucoup moins de puissance pour se déplacer sur la Lune. Et dans l’espace en général.


    • #2247381

      Tiens le troll Amiral est toujours là.

      Comme d’habitude il fait des remarques qui n’ont rien à voir avec les propos tenus.

      1) Sur la lune il n’y a pas d’atmosphère comme sur la terre c’est pourquoi on peut prendre des photos du ciel étoilé même en plein jour lunaire car comme il n’y a pas d’atmosphère , la lumière du soleil n’est pas rediffusée par l’atmosphère vers l’observateur et donc quand on regarde le ciel on ne voit que la lumière des étoiles et on est pas ébloui par la lumière du soleil.

      2) Le pilotage d’une plate-forme comme celle de Zapata ou celle du LEM n’a rien a voir avec la puissance. Le moteur du LEM est largement suffisant pour soutenir le LEM en gravité lunaire qui est de 1/6 de celle de la terre.

      Le problème c’est l’instabilité de la plate-forme car le centre de gravité est au dessus du centre de poussé. Le moindre mouvement de travers est amplifié et la plate-forme se barre en couille. CE qui permet à Zapata de voler ce ne sont pas ses réacteurs qui existent depuis longtemps, mais le système de stabilisation en temps réel de la plateforme. Si Zapata devait faire la stabilité de la plate-forem lui-même, il ne pourrait pas. Ce système demande un ordinateur temps réel très puissant pour effectuer des corrections très rapidement.

      Le LEM ne disposait pas d’ordinateur assez puissant pour gérer la stabilisation, et la lune était trop loin de la terre pour que les ordinateurs sur terre puissent envoyer leur ordres de correction à temps (il faut plus d’une seconde aux ondes radio pour arriver sur la lune).

      Prenez une bouteille pleine et tenez la par le goulot avec vos deux doigt : elle est stable car le centre de poussé (votre main qui la tire) est au dessus.

      Maintenant renversez la bouteille en la mettant vers le haut, toujours avec vos deux doigt qui tiennent le goulot : la bouteille n’est pas stable, car le centre e poussé est en dessous du centre de gravité.

      Vous avez compris pourquoi la plate-forme de Zapata et le LEM sont par construction instables.

      Mais que penser alors des videos où l’on voit les tests de vol de la plate-forme ?
      Comme ici par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=091...

      Si vous avez l’esprit d’analyse vous observerez qu’il manque juste une petite pièce sur le prototype :
      Il manque la partie haute du LEM qui contient les astronautes, tous les instruments .....

      Le centre de gravité du prototype est juste en dessous du centre de poussé et de ce fait le prototype est tout juste pilotable.


    • Michel amm

      L’atmosphère de la lune est quasi insignifiante et c’est très précisément en cela que je trouvais la remarque du dessus pas très pertinente. C’est hors sujet de comparer les déplacements du LEM sur la lune avec l’appareil de Frank Zapata, qui est très différent ne serait-ce que morphologiquement et qui n’a jamais été sur la Lune.


    • #2247569

      Michel amm

      Excellent merci.
      Et super votre lien vers les vols d essai du lem (enfin une partie). Quand on voit les petits sauts de puce de ce fragile et bizarre insecte, comment imaginer une seconde que c est le formidable engin dont dependait la vie des astronautes dans l espace ???


    • Amiral

      Au contraire, la comparaison est totalement justifiée.

      Le LEM n’a jamais pu être testé en dehors des conditions atmosphériques terrestres. Et visiblement, nombre de vidéos montrent que sa stabilité était véritablement sujette à caution quelques temps avant les missions effectives. Si toutefois ce genre d’appareil avait montré des conditions de stabilité impeccable dans l’atmosphère terrestre, il est évident que personne n’irait critiquer sa capacité à évoluer dans un environnement moins perturbé.

      Franky Zapata pour sa part pilote son propre appareil (il est le concepteur et le pilote) et s’entraîne depuis plusieurs années (2011) afin de le maîtriser. Il existe des vidéos de lui déjà en 2016 avec des conditions de vols similaires à celles du 14 juillet mais au dessus de l’eau. Mais il fonctionnait déjà en 2013. Il est le seul à pouvoir actuellement piloter son appareil.

      Pour maîtriser le LEM sur terre chaque astronome aurait du passer des centaines, voir des milliers d’heures avant d’être à l’aise avec l’appareil ici bas, et totalement en confiance avec l’appareil là haut. D’ailleurs c’est comme cela que l’aéronautique fonctionne, aucun pilote d’avion de ligne ne se voit confié la vie de 150 passagers sans avoir passé des centaines d’heures en simulateurs et en vol d’essai.

      Pourriez-vous, si vous avez l’information, nous indiquer le nombre d’heure passés à l’entrainement par chaque astronomes présents dans le LEM durant les 7 missions ?


    • Voici une vidéo du dialogue téléphonique entre Nixon et les astronautes, on peut compter un peu moins de dix secondes de décalage entre les échanges.

      https://youtu.be/ieGKIh3koAI (Footage Courtesy of AT&T Archives and History Center, Warren, NJ)

      Le temps de transmission des ondes radio de la terre à la lune ou de la lune à la terre ne peut donc être inférieur à 1,25 seconde (il est même un peu supérieur, car les ondes peuvent être un peu ralenties dans l’atmosphère de la terre, mais nous le négligerons (ainsi que le routage Washington DC - Capcom - lune) - Google

      Qu’en est-il de ce délai de transmission audio terre-lune ?


  • Quelqu’un parmi les sceptiques peut-il m’expliquer la présence de traces de pas sur la Lune ? Cf photos de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter : https://www.nasa.gov/mission_pages/...

     

    • #2246824

      Ces photos sont des photos en basse résolution en noir et blanc où on ne voit rien.

      La NASA na jamais montré des photo haute résolution et en couleur des sites Apollo depuis 50 ans.

      Avec les photos satellite de Google je vois mon jardin et mes pots de fleurs en couleur.

      Et la NASA serait incapable de nous montrer ses sites en couleur et en haute résolution ?

      Votre crédulité est grande.


    • Bon, hormis le fait que la NASA a généralement tendance à aisément mélanger, photo, images composées / recomposées, illustrations et autres retouches diverses (comme ici : Image brightness and contrast have been altered to highlight surface details). Ces images ne prouvent rien. Personnellement, je n’attends aucune preuve provenant de la NASA et de ses sous-fifres (ESO), j’ai trop longtemps été trompé par ces organismes.

      Je ne prendrais qu’un seul exemple :

      17 Mai 2014 - https://apod.nasa.gov/apod/ap140517.html
      11 Juillet 2016 - https://apod.nasa.gov/apod/ap160711.html

      Ça se passe de commentaire. Le "compositing", et les retouches "enhancement" ont bon dos !

      Maintenant, pour en revenir à vos preuves :

      https://www.nasa.gov/sites/default/...

      Je vous engage à regarder précisément ces traces. Certaines partent de nulle part à nulle part. Ce qui sous-entend deux options :

      1/ Le LRV s’est déplacé d’un point A à un point B et à fait marche arrière en rebrousse chemin en prenant soin de suivre strictement les traces précédentes.

      2/ Le LRV s’est déplacé d’un point A à un point B et à été porté par les astronautes afin de le repositionner sur une autre trajectoire, en prenant soins de marcher sur les traces de roue précédentes.

      La densité des chemins et la qualité des ombres (challenger) ne peut réellement être critiquée de part le fait que ces images ne sont pas brutes mais retouchées en terme de contraste et luminosité (c’est flou, jamais d’information sur les logiciels utilisés, quels algorithmes, quels paramètres).

      Bref, ceci ne constitue une preuve que si notre confiance en la NASA n’est pas altérée. Malheureusement, et c’est tout le fond du problème, la crédibilité de la NASA est remise en question en tant qu’organisateur de la tromperie pour les réfractaires à la question de l’homme sur la Lune.

      Ouroboros.


    • @michel amm : "on ne voit rien". Ben si on voit des traces de pas, de rover lunaire et le matériel laissé sur la Lune par les astronautes. Et sur plusieurs sites d’alunissage différents.
      La résolution de ces photos est sub-métrique, ce qui est la pointe de la technologie des satellites d’observation actuels. Sinon il y a les milliers de photos et de vidéos prises in-situ par les astronautes, mais vous allez dire que c’est un montage en studio.
      Ce qui m’amène à poser la question : que vous faut-il comme preuve ? Qu’on vous paye le voyage sur place ? Sur d’autres sujets historiques plus délicats considérés comme incontestables sous peine de prison, on aimerait avoir ne serait-ce que le millionième de ces preuves...


    • @WTF : Si vous doutez de toute photo post-traitée (superposition de photos dans différentes bandes de fréquence par exemple), vous devez douter de beaucoup de choses en astronomie !Quant à votre confiance "altérée" vis à vis de la Nasa, elle doit vous vous amener à douter de l’existence de toutes les missions américaines d’exploration robotique du système solaire ?
      Même question qu’à Michel amm : quelle preuve serait satisfaisante selon vous ?


    • @ours

      Ne faites pas le naïf et ne faites pas mine de ne pas comprendre qu’entre l’aplatissement de couches dans le cas d’enregistrement avec capteurs multiples (genre HST) et la modification (amélioration ?) effectuée sciemment sur une photographie pour la présenter comme tel, il y a une nuance.

      Quand on me présente les aurores boréales de Jupiter comme étant une photo de l’HST alors qu’il s’agit d’une version altérée de la même photo publiée deux ans plus tôt, excusez moi de me sentir trompé. Et malheureusement, ce genre de cas est monnaie courante.

      Si pour votre part, vous acceptez d’être trompé de temps en temps et que cela ne vous gêne absolument pas, alors je comprend parfaitement que vous soyez dans l’état d’esprit dans lequel j’ai longtemps été vis à vis de la NASA et de la conquête spatiale en général.

      Quant au manichéisme que vous cherchez à m’imposer concernant l’espace et le génie humain. Permettez moi de vous dire que la logique booléenne, je ne l’applique que dans mon métier d’ingénieur informatique.

      Je ne me permettrait pas le sophisme de vous dire que de voir les éléments des missions Apollo sur ces photographies revient au même que de voir des yeux de reptiliens dans les artefacts de compression d’un vidéo basse résolution de YouTube.

      Je penses que nous avons ici dépassé ce genre de bêtise grasse.


    • @WTF : Je continue le débat par curiosité, je suis fasciné qu’on puisse contester un évènement aussi richement documenté, photographié, filmé (contrairement à d’autres...)
      J’ai 2 questions précises pour vous :

      1) on dispose de plusieurs vidéos des décollages du LEM de la surface lunaire, filmés de l’intérieur, où on passe en un plan séquence continu d’une vue rapprochée sur le matériel (drapeau par ex) à une vue panoramique de la Lune (cratères par ex). Comment selon vous a-t-on pu les truquer avec la technologie des années 60 ? (Studio gigantesque ? Effets spéciaux numériques ??)
      Apollo 14 : https://www.youtube.com/watch?v=JEF...
      Apollo 15 : https://www.youtube.com/watch?v=GLL...
      Apollo 16 : https://www.youtube.com/watch?v=gfD...

      2) Quelle preuve serait satisfaisante à vos yeux ?

      Merci d’avance.


    • @ours

      "je suis fasciné qu’on puisse contester un évènement aussi richement documenté, photographié, filmé" - Le 11 septembre est plus que richement documenté, et la seconde guerre mondiale (et ses fâcheuses conséquences) n’en parlons pas. Vous conviendrez que nier et contester ne sont pas synonymes.

      Ceci dit :

      1) on dispose de plusieurs vidéos des décollages du LEM de la surface lunaire
      Magnifique, dommage que les américains n’aient pas eu la présence d’esprit de produire les fameuses images "c’est un petit pas pour l’homme" avec une résolution similaire.

      filmés de l’intérieur
      C’est vous qui le dites. On ne voit rien qui permet d’affirmer cela. Aucun hublot, aucun reflet, pas une main d’astronaute, pas un bouton de commande. Du moins de ce que j’ai vu, merci de me détromper au cas où.

      où on passe en un plan séquence continu d’une vue rapprochée sur le matériel (drapeau par ex) à une vue panoramique de la Lune (cratères par ex). Comment selon vous a-t-on pu les truquer avec la technologie des années 60 ?
      Bon déjà, c’est plus vraiment les années 60, mais plutôt les années 70. Et cela est à pondérer avec les budgets à leur disposition mélangé avec la notion qui prétend que les "Black Project" ont généralement 10 ans d’avance minimum.

      Studio gigantesque ?
      Les cartographies de la Lune existaient déjà. Et des modèles sphériques à taille humaine pour de la décoration à la télé aussi : https://cdn2.lamag.com/wp-content/u... - Si on coupe la poire en deux, des modèles de grande taille (tenant dans un hangar) avec des caméras miniatures et il est possible de simuler facilement un décollage réaliste.

      Effets spéciaux numériques ??
      En terme d’effets spéciaux, l’espace n’est pas ce qu’il y a de plus complexe à faire. D’ailleurs Stanley Kubrick avait déjà sorti sont magnifique film "2001, l’odysée de l’espace" dès 1968. Je vous engage à revoir ce film afin de relativiser votre assertion.

      Maintenant, j’ai aussi une question technique à vous poser concernant ces vidéos si on fait abstraction des simulations qu’elles comprennent. Comment expliquez vous le mouvement de balancier dans l’image qui visiblement n’est pas du au cameraman ?

      A suivre.


    • @WTF
      "Comment expliquez vous le mouvement de balancier dans l’image" ?
      Eh bien par chance il se trouve que je connais très bien ce sujet précis, c’est même mon métier ! Le moteur de l’étage de montée du LEM n’était pas orientable, il assurait la fonction de propulsion, mais ne pouvait assurer lui-même le contrôle d’attitude. Ce rôle était dévolu aux tuyères sur les côtés du véhicule, qui font partie du RCS (Reaction Control System). Le moteur n’étant pas parfaitement aligné sur le centre de gravité du véhicule, il induisait une légère perturbation constante, donc une dérive angulaire, qui était détectée par la mesure d’attitude inertielle. Quand un seuil d’erreur angulaire est atteint, une correction est appliquée avec les tuyères. Puis on recommence un cycle : dérive, puis correction, etc. Ce phénomène est typique du contrôle à tuyères.
      Votre remarque à ce sujet est révélatrice : vous voyez une preuve de trucage, alors que c’est un phénomène facilement explicable. Il en est de même pour l’absence d’étoiles : tous les astronautes revenant de l’ISS racontent à quel point il est difficile de voir les étoiles dans l’espace : il faut éteindre toutes les lumières pour y arriver.
      En fait, avec un minimum de bonne foi, on remarque que la théorie du complot Apollo demanderait une sophistication et une durée intenable : studio gigantesque, effets spéciaux parfaits, trucages d’images haute-résolution de la sonde LRO 40 ans après…
      Ne vous méprenez pas, je crois à l’existence de complots, en particulier sur la destruction du World Trade Center. Mais je remarque qu’internet est depuis quelques années inondé de fausses théories du complot fantaisistes : Terre Plate, Reptiliens, Apollo… Or ceci est voulu par nos maîtres pour noyer les vraies théories et les discréditer.
      Bonne continuation camarade.


    • Au lieu de faire chier avec des photos, qu’ils y retournent sur la lune mais bizarrement, ils ont du mal à y retourné ?


    • @ours

      Ce phénomène est typique du contrôle à tuyères.
      Merci pour cette explication. Donc, si j’ai bien compris votre explication, et malgré ce que les profanes sur le sujet peuvent comprendre. Le décollage du LEM n’est pas réellement une poussée verticale plus des poussées constante afin d’atteindre l’orbite de réunion en fonction d’une courbe parabolique. Mais plutôt d’une courbe non linéaire par pallier reposant à la fois sur les calculs de trajectoire effectués avant le décollage et par un système automatique de correction de trajectoire.

      Tout cela pour atteindre le point de réunion avec un véhicule lui-même en orbite. De ce fait, quelle était la marge de manœuvre au niveau du décollage. Qui était décisionnaire du début du compte à rebours ? Les astronautes, Capcom, l’ordinateur de bord ? Il me semble que lors d’une mission l’un des boutons était défectueux et un astronaute à du utiliser un style ou un crayon pour presser celui-ci. Comment ont-ils géré le timing avec ce genre d’aléa ?

      Votre remarque à ce sujet est révélatrice : vous voyez une preuve de trucage
      Absolument pas, je vous démontre que votre affirmation, votre preuve de non-trucage, peut être remise en question. Je n’affirme rien, je dis juste que la négation d’une possibilité technique d’un trucage n’est pas aussi évidente.

      alors que c’est un phénomène facilement explicable.
      De toute façon, soyons clair. Pourquoi induire dans un trucage potentiel un effet non explicable qui permettrai justement de remettre en cause ce même trucage. Non, je n’ai jamais dit que ce mouvement de balancier pouvait être une preuve, mais vos explications intéressantes n’invalident pas la possibilité d’un trucage vidéo. Je voulais juste avoir une explication, et celle-ci induit encore plus de paramètres de complexification de la manœuvre. J’aurais tendance à dire que ça met de l’eau à mon moulin.

      sophistication et une durée intenable
      C’est vrai, mais c’est un argument qui n’est pas invalidant. Le projet Manhattan (1936-1946) comprenant civils et militaires employant 130 000 personnes au total (avec sous-traitance) a été maintenu Top-Secret jusqu’à l’explosion de la première bombe atomique. Et c’est justement l’extrême complexité du projet, sa division verticale (pyramidale) de tâche, et le peux de personne réellement nécessaire pour être dans le secret qui rend la chose possible. D’ailleurs la chose possible c’est uniquement la simulation de l’homme sur la Lune. Rien d’autre.

      A suivre.


  • Ou sont les faits, les preuves du Fake ??? Avant d’émettre une hypothèse alternative ou rejeter en bloc un événement , il faut expliquer ce qui est impossible de manière logique et scientifique. Sans arguments ni impossibilités physiques prouvables il ne s’agit que d’opinions qui n’apportent rien. Ou est l’approche méthodologique , l’enquête policière, la démonstration scientifique ou logique les archives sont pourtant disponibles.
    vérifier les infos et se renseigner auprès de professionnels/scientifiques et non croire n’importer quel baratineur youtube qui monétise sa vidéo putaclic !!!

    - sur les ceintures de Van Allen : qui s’y connait en radiation pour affirmer qu’on ne peut pas les traverser !!! c Monsieur Van Allen lui même qui a travaillé pour la Nasa et proposé des solutions a cet obstacle. Débunké et expliqué ici
    https://www.youtube.com/watch?v=aSG...
    https://www.youtube.com/watch?v=lNi...

    - Sur le documentaire de Mazzucco : il utilise des sophismes, biais cognitifs, éléments sortis du contexte, arguments d’autorité et plein de rumeurs /infos pas vérifiées et transformées en mystères... qui servent son entreprise de remise en question des alunissages. Pas d’enquête contradictoire mais une collection a la Prevert de tous les petits détails qui vont dans son sens ... démontrer a tout prix un canular.
    voir explication ici sur les biais : https://www.youtube.com/watch?v=M74...
    https://www.youtube.com/watch?v=s81...

    - A contrario voici les principales confirmations logiques et factuelles des voyages lunaires :
    - astronomes amateurs et pro ont pu observer les missions Apollo aller vers la lune.
    - Des réflecteurs catadioptres français ont bien été déposés sur la surface lunaire
    - Les sondes ultérieures et photos récentes confirment la présence d’objets prés des sites d’alunissages
    https://www.youtube.com/watch?v=BrE...
    - Les échantillons rapportés ne peuvent être confondus avec des météorites subissant de fortes déformations et réactions chimiques lors de la chute sur terre.
    - Silence de l’URSS pourtant en guerre ideologique avec les US
    - Multiplication des missions Apollo
    - millions de données recueillies durant la mission et partagées + 15000 photos !!!
    les explications ici
    https://www.youtube.com/watch?v=JzY...

    Bref les AMERICAINS SONT bien ALLES SUR LA LUNE
    esprit critique ne veut pas dire rejeter en bloc mais analyser les faits avant d’accepter une explication.

    bonne lecture a tous

     

    • #2246997

      Vous nous avez fait un résumé des sites de debunkage. C’est très bien.

      Mais avez vous visionné "Americain Moon" de Massimi Mazzuco ? Manifestement non, vous ne faites que reprendre les affirmations mensongère des sites des debunkers.

      Je vais commencer par debunker la video d’astrogeek sur les ceintures de radiation de Van Hallen.

      Comme d’habitude, le site contient 80 de vrai et 20 de faux. Il commence par mettre les rieurs de son coté en disant que c’est vrai qu’on ne peut pas traverser les ceinture de Van Hallen mais c’est du groupe de rock van hallen dont il parle.

      Ayant mis les ados rieurs de son coté, il présente les ceintures à peu près correctement. Et il explique que la Nasa a évité de traverser les parties très dangereuses des radiations par une trajectoire spéciale qu’il montre à 6mn18 de la vidéo.

      Le problème c’est que la trajectoire est fausse. Pour des raisons de consommation de carburant et de suivi radar, la fusée Saturn a été lancée sur un plan a peu près équatorial et pas sur un plan polaire. Cela veut dire que la trajectoire ne passe par par les pôles comme on le voit sur le dessin.

      Vous n’est pas obligé de me croire donc voici un document officiel sur le site de la NASA "APOLLO/SATURN V POSTFLIGHT TRAJECTORY AS-505" du 17 juillet 1969 fait par Boing.
      https://history.nasa.gov/afj/ap10fj.... Ce document donne les paramètres de la trajectoire orbitale de Saturn V.

      Dans ce document vous trouverez en page 62 du pdf, la trajectoire de la fusée Saturn : on voit que la trajectoire suit a peu près le plan de l’équateur. La sortie de l’orbite terrestre se fait donc sur ce plan et passe donc en plein dans les ceinture de Van Allen.
      Pourquoi avoir choisi cette trajectoire ? 2 raison : les stations radar de suivi sont sur le plan de l’équateur. Or il faut absolument suivre la fusée par radar. En page 30 vous avez la liste des stations radar de suivi.

      Donc Astrogeek ment en nous montrant un document qui n’a rien avoir avec la réalité.

      Astrogeek essaie aussi de décrédibiliser l’information que l’on trouve dans la vidéo officielle de la NASA du projet Orion. Il utilise pour cela un syllogisme qui marche avec les ados à 7mn30. En fait astrogeek raconte n’importe quoi. Il est très facile d’installer un blindage contre les radiations, le problème c’est que ce blindage est bien trop lourd pour être mis en orbite. Il faudra attendre que les fusées soient beaucoup plus puissante que les fusées actuelles.



    • Ou sont les faits, les preuves du Fake ???



      Avez-vous déjà entendu parler de preuves circonstancielles ?



      Ou est l’approche méthodologique , l’enquête policière, la démonstration scientifique ou logique les archives sont pourtant disponibles.



      Une enquête judiciaire, il n’ y en a pas et il n’y en aura jamais. Les seuls qui fournissent les images d’archives, les explications, les discours et le reste, ce sont ceux-là même qui sont suspectés de fraude. C’est plein de bon sens comme démarche. Quant à vos démonstrations scientifiques et logiques, elles sont où ? Dans ce passage par exemple ? https://youtu.be/aSG0ZIhq4Ow?t=289 Ce gars a tellement l’air de savoir de quoi il parle qu’il est obligé de jeter un coup d’œil sur le prompteur pour articuler le nom des principes qu’il tente d’expliquer aux profanes.

      Quelqu’un a écrit : Quiconque a tenté de donner une expression populaire à un sujet scientifique plutôt abstrait connaît les grandes difficultés d’une telle tâche. Ou bien on parvient à être intelligible en escamotant le cœur du problème, en offrant seulement au lecteur des vues superficielles, ou de vagues allusions, ce qui est tromper le lecteur en lui donnant la décevante illusion de comprendre. Ou bien on donne une vue savante du problème, mais telle que le lecteur mal préparé est incapable de suivre l’exposé, et se décourage de lire plus avant.

      C’est exactement le rôle cet exposé sur la ceinture Van Allen. On notera au passage, avant même d’entrer dans le vif du sujet, l’emploi d’un sophisme bien connu : l’appel au ridicule. C’est symptomatique chez les debunkers anti-conspirationnistes, et vous venez parler d’honnêteté et de rigueur scientifique. Les autres vidéos sont du même tonneau, un tas de conjectures où les démonstrations empiriques s’arrêtent là où elles ne peuvent plus être démontrés autrement que par des équations complexes.



      Bref les AMERICAINS SONT bien ALLES SUR LA LUNE



      On dirait presque un ordre de croire, rien que pour ça, je vous décerne la palme de l’argument le plus convaincant qui m’ait été donné de lire sur le sujet. Digne d’un autre Media...


    • #2247179

      Là, on a une synthèse !! C’est sûr il est sur orbite, tout dans l’inversion accusatoire !!


    • Merci pour ce post, très bonne argumentation.
      Il n’y a donc aucune preuve que ce soit un fake, tout est débunké magistralement, que ce soit la ceinture de Van Halen, ou les ombres, etc


    • #2247282

      Je vais debunker la video d’astrogeek sur les ceintures de radiation de Van Hallen cité comme référence par Loickom, troll attiré par lune.

      Comme d’habitude, le site contient 80 de vrai et 20 de faux. Il commence par mettre les rieurs de son coté en disant que c’est vrai qu’on ne peut pas traverser les ceintures de van hallen mais c’est du groupe de rock van hallen dont il parle.

      Ayant mis les ados rieurs de son coté, il présente les ceintures à peu près correctement. Et il explique que la NASA a évité de traverser les parties très dangereuses des radiation par une trajectoire spéciale de la fusée Saturn qu’il montre en 6mn18 de la vidéo.

      Le problème c’est que la trajectoire sur le dessin est fausse. Pour des raisons de consommation de carburant et de suivi radar la fusée Saturn a été lancée sur un plan a peu près équatorial et pas sur un plan polaire. Cela veut dire que la trajectoire ne passe par par les pôles comme on le voit sur son dessin.

      Vous n’est pas obligé de me croire donc voici un document officiel sur le site de la NASA "APOLLO/SATURN V POSTFLIGHT TRAJECTORY AS-505" du 17 juillet 1969 fait par Boing.
      https://history.nasa.gov/afj/ap10fj....

      Ce document officiel donne les paramètres de la trajectoire orbitale de Saturn V.

      Dans ce document vous trouverez en page 62 du PDF, la trajectoire de la fusée saturne : on voit que la trajectoire suit a peu près le plan de l’équateur en passant au dessus des pays centrés sur l’équateur.
      La sortie de l’orbite terrestre de Saturn V se fait donc sur ce plan et passe donc en plein dans les ceinture de Van Allen.

      Pourquoi avoir choisi cette trajectoire ? 2 raison : les stations radar de suivi sont sur le plan de l’équateur. Or il faut absolument suivre la fusée par radar. Ce sont les fameuses données télémétriques qui permettent de vérifier que tout va bien. (données que la NASA a perdu d’ailleurs).

      Dans ce document vous avez la liste des stations radar de suivi en page 30.

      Le problème pour la NASA c’est que les données techniques ont été diffusée et on ne peut pas les modifier car beaucoup de gens ont des copies.


    • Michel amm

      Il n’y a que des latitudes et des longitudes sur ta page 62 mais aucune distance vis-à-vis de la Terre. Sur quoi tu te bases pour dire que c’est tombé en plein dans les ceintures de Van Allen ? (sachant d’ailleurs que la plus dangereuse est aussi la plus éloignée)


    • @michel amm
      La NASA, et personne d’ailleurs n’a jamais prétendu que l’orbite initial de propulsion avait été de type polaire... Déjà il serait délirant de croire que c’est possible, car pour des raisons techniques incontournables, il est quasiment impossible, pour une telle mission, à cette époque, de ne pas utiliser une trajectoire passant par la zone équatoriale. Je suis d’ailleurs désolé de dire qu’à partir de là votre crédibilité en prend un sacré coup.

      Ensuite, rien n’empêche une fois décidé de sortir de l’orbite de la Terre de se projeter vers la lune sans être dans le maintien de l’axe équatorial, ce qui est tout à fait compatible avec le dessin d’Astronogeek qui je le rappelle est un dessin qui de facto est donc limité dans sa représentation, et reste donc grossier.
      D’ailleurs contenu de l’inclinaison de l’orbite de la lune, il serait quasiment impossible de le faire autrement afin de l’atteindre
      http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2...

      Donc conclusion, 1) un axe équatorial a bien été utilisé pour la rotation initiale d’1,5 fois la terre. Tout le monde l’a toujours dit, la NASA aussi !
      https://www.youtube.com/watch?v=8Vv... à 1mn08

      2) le dessin d’Astronogeek est bien globalement exact, même si grossier, et donc...
      La ceinture a bien été traversée tel que décrit officiellement... Cad de manière relativement sure pour les astronautes...


    • #2247567

      Loickom

      Brl exemple de désinformation. Cela prouve vraiment que le documentaire de Maurizio Massuco fait mouche. Je conseille vraiment de regarder son travail et de se faire chacun sa propre opinion.
      C est edifiant à mon sens, et au final assez réjouissant : au train où ça va, ce canular lunaire va faire rigoler la terre entière.


  • Désolé pour le retard, je n’aurais pas forcément de réponse à ce message, mais je vais exprimer ici un point de vue qui me chiffonne quand à la navigation spatiale en général et l’alunissage en particulier.

    Admettons que tout s’est passé correctement, et que le LEM se trouve sur la surface lunaire à l’endroit exact au poil de cul près où il devait se poser en ayant consommé pile poil le carburant nécessaire à la conservation de celui-ci pour son retour. Nous avons donc, le LEM sur la Lune avec Armstrong et Aldrin, et Collins en orbite lunaire.

    Maintenant, il est temps de repartir et effectuer la réunion avec Collins en orbite qui doit passer donc au point de rendez-vous, sans la possibilité de freiner voir de s’arrêter afin d’attendre ses collègues qui doivent le rejoindre. Bon, admettons encore que tout les calculs soient fait sur terre avec une transmission télémétrique des nouveaux paramètres (si nouveau calcul besoin il y a).

    J’espère tout de même que leurs calcul de "checksum" était au point dans l’ordinateur embarqué qui reçoit les données. La reprogrammation manuelle aurait été délicate sans une interface de programmation digne de ce nom.

    Admettons que tout est OK. Le LEM décolle quasi à la verticale. Comment, sans avoir la moindre façon de tester un décollage à vide à partir de la surface lunaire, savons nous qu’on va arriver au point de réunion avec Collins sans aucun incident ?

    Sachant qu’un hublot de la sonde qui emmena le LEM vers la Lune possédait une forme de cible permettant aux astronautes de corriger sensiblement leur direction ayant été catapultés depuis l’orbite terrestre. Donc, malgré une mécanique céleste basée sur les lois de Newton calculable au poil de cul, il n’en reste pas moins que rien que viser la Lune, ça n’est pas aussi facile et précis qu’on ne le pense.

    Alors voilà, imaginons que Collins soit légèrement en décalage avec l’arrivée du LEM pour la réunion. Que la majorité du carburant fut cramé pour redécoller de la Lune. Quelle est la garantie de pouvoir mouvoir le LEM en orbite afin d’aller présenter son fion à la sonde correctement et sans bavure pour l’accroche définitive afin de garantir son retour sur terre.

    Dans quelle mesure, un mouvement brusque des astronautes pourtant attachés solidement à leurs sièges peut impacter à la fois l’alunissage et le décollage.

    Petit bonus. Pourquoi courir sur la Lune et tomber (difficulté de se relever) alors qu’on prend l’énorme risque de percer sa combinaison ?

     

    • merci @ponpon et @ michel amm pour vos réponses et arguments.
      Néanmoins vous critiquez beaucoup la forme et laissez de cotés de nombreux éléments de preuve que j’évoque : la non réaction des soviétiques, les échantillons, les photos récentes des autres sondes US, russes, chinoises.
      Ils sont tous complices du complot US ??? ça ne tient pas de rajouter un complot au complot.
      - Le problème des ceintures de Van Allen -explicité de façon sérieuse et sans humour ou mépris dans mon second lien - n’est pas insoluble : tout dépend de la trajectoire effective, du type de radiations et de la durée de l’exposition. Les données publiées à l’époque par la Nasa montrent que le problème a été contourné. Les sondes et leur électronique y sont aussi sensibles hors les chinois et les indiens ont bien réussi aussi !
      - Les sondes russes ont rapporté des échantillons moins de 1 kg qui ont été comparés avec ceux des Américains( 300kg - nécessitant de collecter à la main les plus gros)... on ne peut pas remettre en cause les alunissages de robots et leur retour. (malgré les ceintures de Van Allen)
      - La dernière étape certes la plus difficile,des hommes alunissant est prouvée aussi par ce que les soviétiques et les européens ont capté par leurs propres moyens les données télémetriques des capsules Apollo, les conversations des astronautes et observé via les télescopes la fusée au-dela de l’orbite terrestre.
      - Quid des photos récentes des sites d’alunissage ???
      Je ne suis ni un troll ni pro américain, mais j’ai rencontré des cosmonautes à la cité des étoiles à Moscou et j’ai lu des articles russes de scientifiques qui confirment l’alunissage :
      - academie des sciences : https://www.mk.ru/science/2018/12/1...
      https://www.mk.ru/science/2017/12/1...
      - cosmonaute russe : https://www.infox.ru/news/282/scien...
      - analyse mathématicien russe : https://habr.com/ru/post/401135/
      - vulgarisateurs scientifiques : https://naked-science.ru/article/sc... https://www.mirf.ru/science/lunniy-...
      - historien russe : https://ria.ru/20190720/1556717334.html
      - article presse 2019 https://www.kp.ru/daily/26960/4015852/

      On a marché sur la lune !


    • #2247428

      Merci @Loikom pour les liens en cyrillique ! Super facile à vérifier ... Vous ne nous prendriez pas pour des buses des fois ?
      ходил по Луне


    • Merci d’éviter d’utiliser mon message pour le polluer avec vos liens insipides. Je n’attends pas particulièrement de réponse, mais si réponse il y a sous mon message au moins qu’il corresponde à mes questions.

      J’attire votre attention sur le fait que d’ajouter "On a marché sur la Lune" à la fin de vos messages ne constitue rien d’autre qu’une opinion et non pas une assertion factuelle. Elle a le mérite de montrer que l’auteur du message n’est pas dans la raison et le factuel, mais dans l’opinion pour ne pas dire l’émotion.


    • #2247571

      WTF
      C est une question essentielle que vous posez en effet !
      Et quand on voit l attitude complètement guillerette des astronautes, c est insensé . Voir en particulier l equipage d Apollo 17 : c est Martine à la plage qui danse et qui chante

      Et pour d autres impossibilités reconnues par la NASA
      https://youtu.be/aGiJ21rgIDI


  • Hello.

    Ils n’étaient peut être pas sur la lune quand ils l’ont annonce mais les réflecteurs posés sur la lune sont pas arrives tout seul. C’est forcément installé par un humain.qui peut contrer cet argument ?

     

    • La question des réflecteurs n’est pas vraiment un argument imparable.

      D’ailleurs, calculer la distance de la lune au poil de cul près n’a aucun intérêt car de toute façon pour calculer de façon astronomique la position précise de la Lune cela nécessite des algorithmes complexes et dont la précision repose sur la qualité des termes des équations polynomiales dont les plus précises reposes sur les définitions de l’IAU (Internation Astronomical Union).

      L’IAU fournit un toolkit, le SOFA (Standards of Fondamental Astronomy), qui comprend toutes les fonctions C nécessaire à ce calcul qui comprend tout ce qui doit être pris en compte dans ce calcul comme la Nutation, la Libration et bien évidemment les interactions avec la Terre et le Soleil.

      Le calcul au centimètre près de la distance terre-lune, n’a d’intérêt que pour fixer cette constante, et, par analogie, comme vous le dirons tout les scientifiques qui utilisent la constante Pi dans leurs calculs, nul besoin d’avoir 2 milliards de décimales pour obtenir un résultat précis. D’ailleurs, la distance terre-lune actuelle de 384.402 km correspond à la distance moyenne suivant sont axe.

      Vous calculez au laser la distance terre-lune, alors qu’il faut pondérer ensuite ce résultat en fonction de la position des réflecteurs, de la position du laser sur terre, des éphémérides, et j’en passe. Le système Terre-Lune étant un système dynamique, la Lune même si elle présente (approximativement) toujours la même face, l’effet de Libration est pourtant bien net.

      L’histoire de ce projet de laser est aussi scientifiquement abscons que de ramener 300 Kilo de caillasse au lieu de faire des mesures in-situ.


    • D’ailleurs, il me vient cette réflexion au sujet des pierres lunaires (300 kilogrammes au total). Si je prend Apollo 17 (111 kg), où étaient stockées ces pierres dans le LEM ? Comment les astronomes ont-ils réussi à placer ces roches de sorte à maintenir la répartition des charges afin que le point d’équilibre du LEM ne soit pas excentré ?

      Si je met 30 kg dans la poche droite du porte-baguage de mon vélo, invariablement, je vais devoir dépenser plus d’énergie pour maintenir mon équilibre et ne pas me ramasser une bûche au premier virage.

      Voilà le genre de question qui me semble pertinente au-delà de la myriades de poncifs usés jusqu’à la moelle. Il y a probablement des réponses à tout cela, pour ma part je suis ouvert à toutes les explications raisonnables.


    • #2250930

      Un réflecteur peut être posé par un robot. C’est assez léger. Maintenant, la présence d’un réflecteur n’est pas prouvé car le sol lunaire est suffisamment réfléchissant pour qu’un faisceau laser puissant soit réfléchi par le sol lunaire.
      Le sol lunaire est bien moins réfléchissant et la réflexion du laser se fait dans toute les directions.

      Alors me direz la lune cela doit vachement moins refléter que le réflecteur ? non ?

      Et bien il faut réflichir avant de répondre ou d’aller sur un site qui vous donnera une fausse réponse.

      1) Tout d’abord vérifions que la lune reflète bien la lumière sans avoir besoin de petit réflecteur.

      Vous attendez la nuit, vous levez les yeux au ciel pendant la pleine lune et OH MIRACLE, vous voyez la lune !!! Si vous voyez la lune c’est que la lune reflète la lumière du soleil. CQFD.

      Avouez que vous l’avez pas vu arrivé celle la !!! C’est que vous ne réfléchissez plus depuis que vous regardez la télé.

      2) Qu’est ce qui est reflété quand le laser arrive sur la lune. Le laser est une source de lumière très puissante et très focalisé. Mais la focalisation d’un laser n’est pas parfaite. Si vous avez utilisé un petit pointeur laser vous savez que le laser fait un "tache".
      C’est pareil quand le faisceau laser arrive sur la lune, il fait un tache et comme la lune est très loin, la tache est énorme quelque centaine de mètres.

      Donc quand le laser arrive sur la lune il est réfléchit par une surface lunaire de plusieurs km2. Cette surface est peu réfléchissante, elle réfléchit dans toute les direction, mais elle est grande !

      Quand le laser pointe sur le réflecteur, le réflecteur lui renvoie toute la lumière reçue, vers une seule direction. Sauf que la lumière qu’il reçoit du laser n’est qu’une fraction de la lumière totale puisque la lumière du laser arrive sur 1 km2 et le réflecteur qui est tout petit n’en prend qu’une toute petite portion.

      Cela explique que la lumière renvoyée directement par lune est du même ordre de grandeur que celle renvoyé par le réflecteur.

      Ce qui veut dire que si vous envoyez un flash laser et que vous avez un retour, ce retour n’est pas forcément du à un réflecteur. Cela veut donc dire que ce n’est pas une preuve que le réflecteur est là.

      Pas si simple hein ! Donc ce fameux retour de flash laser ne constitue pas une preuve. D’ailleurs l’expérience a déjà été faite pour mesurer la distance de la terre à la lune SANS réflecteur.

      Cette expérience est référencée dans le DVD American Moon de Mazzuco.


  • Alors reprenons les arguments :

    1/on ne peut pas confondre des météorites d’orgine lunaire avec des pierres lunaires
    En effet l’entrée atmosphèrique modifie totalement la chimie de la pierre en sa surface on parle de 30 secondes à 1minute de chauffage au plasma à environ 1500-2000°C

    De plus les sondes Luna russes ont rammenés quelques 300g d’échantillons
    On parle ici de 300kg de cailloux
    D’ailleurs plusieurs échantillons passent régulièrement en france pour études d’hypothèses

    Pour les photos plans etc...
    Plusieurs chose : pas etonnant qu’on est perdu les originaux etant donné que la pellicule à tendance à se detruire au contact de l’air pendant quelques décennies
    Mais on a perdu aucune photos aucun plan
    Tout est dispo en ligne
    http://www.nasa.wikibis.com/saturn_v.php
    https://www.flickr.com/photos/proje...
    Vous pouvez constater que beaucoup de photos sont ratés
    On dispose également de tout les echanges radio en mp3 ainsi que les retranscriptions
    Pour les appareils vu qu’il n’y a pas d’air pas besoin de le proteger juste un diaphragme pour pas bruler la pellicule

    Dernier point les combinaisons sont aujourd’hui totalement obsolètes et le système de refroidissement était pas ouf
    Ça peut être impressionnant 200°C d’écart mais il suffit de mettre sa main dans un four et dans de l’eau bouillante le résultat ne sera pas le même étant donné la différence de convection et de conduction
    Dans l’espace la chaleur se fait uniquement par rayonnement

    Dernier point pour l’éclairage des astronautes
    Ils sont éclairés apr la surface lunaire très clair ainsi que par le photographe qui a une combinaiso’ blache très réfléchissante

    Pour les ombres je vous conseil de revoir vos cours d’optique de lycée les ombres ne reflechissent pas avec des droites parallèles
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fic...

    Dernier poiny le ciel étoilé

    Le jour l’oeil humain n’est pas assez sensible pour voir des étoile c’est d’ailleurs en parti pour ça qu’on ne voir pas d’etoiles le jour car elle sont masqués par une autre etoile...le soleil
    Phénomène visible sur les lives de l’ISS
    Elles ne sont visibles que la nuit sachant que leur trajectoire passait pas un homan en plein jour ils n’ont donc rien vu

    Le seul qui aurait dû voir quelque chose c’est l’homme resté dans le module de commande sur la face cachée
    Mais bon avec un hublot unique orienté côté lune...impossible de voir

     

    • #2247744

      Thunder

      Pouvez vous être un brin logique ??

      Les pellicules par exemple : c est "l absence d air" qui fait que tout à coup elles ne sont plus sensibles aux rayons cosmiques ?? Alors qu elles ne pourraient pas passer un portique d aéroport ? Et idem pour les chocs thermiques ? ah ah, suffit qu il n y ait plus d air pour qu il n y ait plus de problème thermique ??? Vous ouvrez des perspectives d innovation fascinantes ...

      Pour les ombres et perspectives : je vous conseille d ecouter tres attentivement les photographes professionnels que Massimo Mazzuco a interrogés : c’est aussi clair que sans appel . Pour la majorité des photos, il y a plusieurs sources de lumière. Point barre.
      Plusieurs soleils peut-être ?

      Et je ne vous parle pas du phénomène "hot spot" qui montre que l intensité lumineuse decroit selon les zones. Aberrant.

      Le clou, c est le sujet absence d’etoiles ! Sujet par lequel à mon avis, l imposture Appolo sera exposée aux yeux de tous un jour prochain...
      Je passe sur l embarras extraordinaire des astronautes d appolo 11 lorsque la question leur est posée pendant la conférence de presse, à leur retour. Concertation pour dire que non ils n ont rien vu. Meme pendant le trajet terre lune et retour ? Non non...Alors que depuis, d autres spationautes ont chanté la beauté du ciel etoilé ? Zut alors.
      Et vraiment rien depuis le sol lunaire ? Que du velours noir avec quand même la terre, (quelques photos parcimonieuses) ? Bizarre bizarre, vous avez dit bizarre...
      Et pas l idee de mettre un télescope sur le sol lunaire et de nous faire quelques clichés extraordinaires, des années avant Hubble ? Ça aurait été au moins aussi chouette que de faire du golf, des sauts de kangourous, ou du 4*4 non ?

      Et pour conclure, voir l excellent site aulis.

      https://www.aulis.com/high_moon.htm


  • #2247645

    Le Troll Amiral me demande pourquoi une trajectoire équatoriale de Saturn V passerait par les centures de Van Allen ?
    Simplement parce que ce sont des ceintures. Et des ceintures ça ceinture ! Les ceintures de Van Hallen ceinturent la terre, donc elles font le tour de la terre. voir ici :https://fr.wikipedia.org/wiki/Ceint....

    La seule façon d’éviter ces ceintures serait de passer par les pôles, mais trajectoire de Saturn, comme je l’ai montré dans un document officiel de la Nasa est passé par le plan de l’équateur.

    Passons maintenant au Troll Bruno menteur qui dit que j’ai dit le contraire de ce que j’ai dit :
    le Troll Bruno commence par dire que la NASA ni personne n’a jamais dit que ...

    Le troll mélange un mensonge : j’aurais dit que la NASA a dit que l’orbite n’était pas équatoriale. Sauf que je ne l’ai jamais dit et que justement mon document qui montre que l’orbite était équatoriale vient de la NASA.
    Puis il ment encore en disant que personne ne l’a jamais dit, alors que justement je faisais ma réponse au troll Loickom qui avait mis en référence la video d’Astrogeek qui LUI disait dans sa vidéo que la NASA avait évité les radiations mortelles en prenant une orbite polaire.
    Donc rien que pour commencer le Trolol Bruno dit deux mensonges sur mon compte , plus une contre vérité en disant que je perd de ma créedibilité en donnant un document provenant de chez Boing sur la trajectoire réelle de la fusées Saturn V.

    Puis après il parle d’Astrogeek, Ha bon, donc quelqu’un l’aurait dit en fin que compte que la NASA aurait évité les ceintures ?

    Il dit aussi que le dessin est grossier. Non le dessin n’est pas grossier il est fait justement pour faire scientifique et provient sans doute d’une étude.

    Puis il nous sort une petite vérité : la fusée aurait orbité autour de la terre sur le plan équatorial. 1,5 fois.

    Puis il ment de nouveau : un fois le tour de la terre fait, la fusée aurait changé de plan orbital éviter les radiations. Astrogeek aurait donc eu raison, mais aurait juste mis un dessin grossier.

    Sans blague !

    Ben allons voir ce que dit la NASA :
    https://history.nasa.gov/afj/ap10fj...
    En page 6 de ce document vous avez une description du trajet prévu par la NASA, avec les TOUTES les corrections de trajectoires prévues.

    On voit que la fusée ne sort jamais du plan orbital initial.

     

    • Mais c’est un schéma d’illustration ta page 6 et absolument pas un schéma scientifique... ! Enfin bref, j’aurais plein de choses à rétorquer mais à la limite j’ai une question encore plus importante pour toi.

      J’aimerais savoir comment tu imagines la réconciliation en France si déjà moi (parmi d’autres apparemment) tu me traites de troll alors que puisqu’on est sur ce site on a sans doute 95% (voire +) de points de vues politiques en commun, à savoir la même grande estime pour Soral, à peu de choses près la même vision géopolitique du monde, sans doute le même avis sur Céline, Dieudonné, sur Israel, sur la 2nde guerre mondiale, le judaïsme, sur Macron, Attali, Cohn-Bendit ? Comment est-ce que tu conçois la réconciliation et les alliances politiques si déjà en me parlant (et je peux t’assurer que 100% des médias me mettraient exactement dans le même panier politique indésirable que toi) tu n’arrives même pas à discuter sans essayer de cracher à la gueule de l’autre un jugement que tu t’es fait sur quelques paragraphes et qui n’englobent qu’un seul et unique sujet parmi beaucoup d’autres présents chez ER ?


    • #2247805

      Tiens le troll Amiral chouine !!!

      Les faits scientifiques n’ont rien à voir avec la réconciliation. Soit on a fait des études et on se documente et on comprend les documents qu’on lit, soit on chouine sur la réconciliation.

      Les trolls ont pris l’habitude des forum politiques où l’on peut juste donner ses opinions sans rien prouver.

      Par contre quand le sujet est scientifique, les troll ont plus de mal car il reste encore en France des gens qui ont faits de bonnes études et qui ont continué toute leur vie à se mettre à jour ou lieu de regarder la télé.

      Alors forcément pour raconter des conneries sur un sujet scientifiques c’est plus dur. Donc l’amiral est passé en mode chouineur.

      L’Amiral est un troll car il n’a justifié aucunes de ses affirmations péremptoires à l’aide de documents ou de bases scientifiques solides.

      Il ose même dire que les documents officiel de la NASA ne sont pas scientifique. Je rêve.
      Tout les paramètres important de l’orbite de Saturn V sont dans le document que j’ai donné. On voit bien dans le document qu’il n’y a pas de changement de plan d’orbite. Il n’y a que des corrections d’orbite dans un même plan.

      Maintenant, puisque l’Amiral s’y connaît en astrodynamique, qu’il mette en ligne des documents de la NASA plus précis qui prouverait que Saturn V a pu changer son plan d’orbite AVANT de passer dans les ceintures de radiations.

      On attend les documents de l’Amiral !

      Si je me bat pour la vérité sur le projet apollo c’est que c’est extrêmement important qu’un partie des gens qui ne s’occupent pas de politique puisse savoir qu’on leur a menti sur les mission Apollo.

      Peut être qu’une fois qu’ils auront pris conscience que le projet Apollo est une gigantesque arnaque, alors ils pourront peut être s’intéresser à d’autres gigantesque arnaques comme le 11 Septembre et d’autres plus lointaines ....

      C’est pour cela que le trolls sont en mode commandé sur le sujet des missions Apollo : mettez à jour les mensonges de la NASA, le reste suivra.


    • Michel amm

      Tu fais du spectacle là où je te pose une question sérieuse et politique, à laquelle tu ne donnes aucune réponse (peut-être parce que tu es plus ici pour parader que pour faire de la politique).

      Pour ta page 6 comme preuve scientifique, je laisse les gens qui passent ici juges du fait que tu prends pour preuve irréfutable un dessin d’illustration ultra-schématisé. Qu’il provienne de la NASA n’empêche pas qu’il soit là pour être une simple illustration sommaire.

      On peut totalement en revenir au scientifique et j’aimerais beaucoup que tu me répondes sur ce point-là. Pour revenir à la source de lumière d’une photo avec des ombres, faut-il suivre la direction des ombres (comme Mazzucco, auquel tu apportes un immense crédit) ou bien faut-il plutôt prendre la droite tracée par la crête de l’objet et la pointe de l’ombre ?

      Je t’apporte deux documents pour y réfléchir :

      https://www.superart.com/Articles/c...

      https://1.bp.blogspot.com/-QvdI-HkH...


    • #2247962

      Il est coriace le troll Amiral, il doit être bien payé.

      Je lui parle de trajectoire, d’orbite équatoriale, de ceinture de Van Allen. Je lui demande de me répondre avec des données scientifiques sur ces sujets.

      Comme tout bon troll, l’Amiral ne répond pas à mes arguments et à ma demande de document qui devrait prouver que mon document de la NASA est faux.

      Il détourne la conversation et me pose de nouvelles question sur Mazzuco et m’envoie de joli dessins de perspectives.

      Ces questions de perspectives d’ombre et de lumières on été traitées dans le DVD de Mazzuco par des professionnels de la photo connus et reconnus dans le monde entier.

      J’engage l’Amiral a acheter le DVD de Mazzucco pour avoir ses réponses.

      Les quatre photographes professionnels a qui Mazzuco à montré des photos sourcées de la NASA ont tous dit que ces photos utilisaient plusieurs sources de lumières. Donc que ces photos avaient été tournée en studio car sur la lune il n’y a qu’une seule source de lumière. Les astronautes n’auraient pas pu apporter de spots de tournage : trop lourd.

      Pour infos ces 4 photographes sont connus mondialement :

      Toni Thorimbert.
      Aldo Fallai.
      Oliviero Toscani.
      Peter Lindberg.

      Mais l’Amiral dit que ces photographes mentent parce que les photo de la NASA ont été prises avec la lumière du Soleil seulement. L’Amiral y s’y connaît plus que ces gens là en photo !

      Si l’Amiral n’est pas d’accord avec ces grand photographes professionnels, c’est son problème.

      Moi je fais confiance a des professionnel qui parlent à visage découvert et qui sont mondialement connus et qui n’ont rien a gagner à analyser les photos de la NASA.


    • Michel amm

      1) Je ne dis pas que ton document de la NASA est faux, je dis que l’image dont tu as parlé est une image d’illustration. Une représentation ultra-schématique.

      2) Du coup j’en reviens à quelque chose à notre portée car ni toi ni moi ne sommes docteurs en astrophysique. Es-tu expert en ceintures de Van Allen ? Sais-tu exactement la puissance de leurs radiations, la quantité qu’un astronaute se prend dans la tronche en restant une minute dans la première ceinture ? Dans la seconde ? Et la différence de puissance selon la zone où l’on se trouve (en plein coeur ou en bordure) ? As-tu fait les calculs pour savoir combien de temps ils y sont restés ?...

      Je peux me tromper mais mon avis est que je ne pense absolument pas que tu maîtrises tout cela aussi bien qu’il le faudrait pour donner non pas un avis, car ce n’est même pas un avis que tu donnes, mais de prétendues affirmations.

      La perspective, par contre, est assez facile à appréhender par le quidam et j’avais suffisamment répondu à tes questions. Toi non plus tu ne me réponds pas exactement et au lieu de ça tu invoques un argument d’autorité à savoir les experts de Mazzucco, qui sont des photographes. Soit. J’ai une amie photographe et autant son travail est remarquable, autant crois-moi si je te dis qu’elle est mauvaise en mathématiques, y compris en géométrie (j’ai fait des études supérieures en mathématiques, je peux me permettre de dire ça). Maintenant ose creuser ce point-là et tu verras que Mazzucco et ses amis photographes se trompent lourdement (je pense même que cela est dû au fait qu’il ne leur laisse pas beaucoup de temps pour donner leur conclusion, il va les voir et leur demande un avis immédiatement sur des photos qu’ils découvrent sur le moment...) et j’ai assez vu Mazzucco porter cet argument à bouts de bras pour pouvoir en conclure qu’il fait vraiment preuve d’amateurisme dans sa manière d’aborder le Moon hoax.

      Enfin, tu dis toi même que tu "fais confiance à", ce qui signifie que tu ne peux être que dans la croyance, et non dans l’affirmation.


    • #2248134

      @ Michel
      c’est vrai qu’il est bon le gars, quand même !! il t’a fait des super dessins, super factuels et toi tu ne prends pas le temps de les "travailler" !!
      Je vais l’aider un peu : c’est bien tes photographes professionnels mais ils n’ont jamais été faire des photos sur la Lune !! Donc on ne peut pas tenir compte de leur avis... La Nasa, elle, juge et partie, est la seule à savoir ! Et puis c’est tout !! Tu arrêtes de casser les rêves des gens !! Déjà que Macron les a déçu... Tous le monde espère que les USA ont été là bas...
      Là bas... (le son de Goldman derrière) tout est différent, tout est sauvage... pas les mêmes sons, les mêmes images !! les ombres partent dans tous les sens parfois... c’est la lune, c’est comme ça...
      Là bas... jamais on foire un alunissage... une orbite ou un arrimage... tout est beau là bas...
      et même sans s’y être entraîné, jamais aucun raté...là bas...
      Là bas...
      Est ce que tu vois les yeux qui brillent de ceux qui y croit ?? ils ne veulent pas voir leurs rêves disparaître...
      Donc maintenant tu arrêtes ou sinon Amiral te refait un dessin !!!


    • #2248269

      Comme tout bon troll Amiral ne réponds pas aux arguments et il essaie de décrédibiliser l’interlocuteur.

      Pas de chance troll Amiral, j’ai une formation physique de matériaux. Et je suis capable de lire et de comprendre un livre comme The Physical Principle of Astronautics par exemple.

      On attend les document officiel pour prouver que la fusée a effectuée une corrections de plan d’orbite. Pour l’instant le seul document officiel présenté sur ce site est celui de la NASA que j’ai donné et il montre que la fusée est toujours restée sur le même plan équatorial.

      Je ne prétend rien. J’ai affirmé que Astrogeek le troll avait mentit et je l’ai prouvé avec un document officiel de la NASA. Et Amiral en bon troll a défendu le point de vue d’Astrogeek.

      Et maintenant Amiral change de sujet, puisque il as perdu la partie sur le passage des ceintures de radiations, il passe à l’étape de trolling suivante.

      Tout le monde sait maintenant qu’il avait menti sur l’orbite de la fusée Saturn en disant qu’elle ne passait pas dans les ceintures de radiations.

      Puis il essaie encore une fois de me décrédibiliser en disant que je n’y connaît rien parce que je ne travaille pas à la NASA. Et il ajoute que les radiations ne seraient pas mortelles pour l’homme.

      Et bien bien moi contrairement aux trolls comme lui, même si je ne travaille pas à la NASA, je me renseigne à des sources fiables et scientifiques.

      Pour savoir si les radiations de Van Hallen sont mortelles il suffit juste de lire l’article de Van HALLEN lui-même dans ce numéro de Scientific America de 1959 :

      http://americanmoon.org/VanAllen/Sc...

      Page 45 VAN ALLEN lui même dit que ce radiation empêche les vols habités à travers les ceintures à moins d’avoir un blindage ou de passer par les Pôles.

      Stockez ce document, il sera un jour introuvable.

      D’où ta tentative avortée d’Amiral de faire croire que Saturn était sortie de l’orbite terrestre par une orbite polaire et qu’elle avait évité les radiations mortelles.

      Encore une fois le troll l’Amiral ment comme il respire.

      Rendez vous compte qu’en 1959, les ceintures de radiations viennent tout juste d’être découvertes par Van Hallen et que les américains viennent juste de perdre une sonde lunaire en traversant les ceintures de radiations car même électronique de cette sonde ne résistait pas aux radiations.

      Quand le projet Apollo commence, cela fait juste 3 ans que la NASA sait qu’il y a un problème de radiations !!!


    • Michel amm

      Je n’ai même pas évoqué la NASA, mon argumentaire s’appuie sur ce que je sais de la perspective. D’ailleurs tu n’as toujours pas répondu à ma question sur le sujet alors qu’elle est très simple : comment remonte-t-on à la source de lumière sur une photo où se trouvent des ombres ? Ce n’est pourtant pas compliqué comme question.

      (petite parenthèse : les photographes ont un rapport esthétique à la lumière, contrairement aux dessinateurs qui lorsqu’ils font un croquis doivent suivre des lois mathématiques pour aboutir à une perspective réaliste, c’est pourquoi je t’avais mis en lien des dessins de perspective sur les ombres)

      Sur tes prétendues preuves, tu m’as montré
      1/ un document avec des latitudes et des longitudes mais aucune distance à la Terre
      2/ une illustration ultra-schématique que tu prends pour une preuve

      et maintenant

      3/ tu me dis de regarder page 45 d’un document qui ne contient que... 10 pages

      Si tu veux des documents au sujet de la trajectoire des missions Apollo par rapport à la ceinture de Van Allen, j’ai cherché, et allez, en 20 minutes à peine, j’en ai trouvé 3 intéressants, je les ai lus ce matin et je crois qu’il y a tout ce dont tu as besoin. Ils sont sourcés et tous décrivent la même chose et en arrivent à la même conclusion. Si tu veux m’en faire une critique scientifique, je suis tout ouïe :

      https://archive.is/g4swI

      https://www.apollophotos.ch/media/6...

      https://aero-modelisme.com/apollo-c...


    • @Michel Amm
      Le problème c’est que tu ne comprends pas les documents que tu lis, et tu omets des "détails" centraux
      Je recommence (merci de te concentrer)
      1) Astronogeek n’a jamais dit que l’orbite de propulsion était de type polaire (quelle mauvaise foi !). De surcroît comme je l’ai expliqué, ce serait un non sens scientifique de dire l’inverse.
      2) Même si l’orbite est équatoriale, la trajectoire globale est bien évidemment ELLIPTIQUE, ce qui montre que tu confonds orbite et trajectoire, et de plus que tu ne comprends pas l’utilité de l’utilisation de l’orbite pour justement améliorer la trajectoire.
      3) Forcément la sortie de l’orbite par une trajectoire elliptique (j’espère que tu suis toujours), ne peut être que de type polaire, car compte tenu du plan de l’orbite lunaire et du plan de l’ecliptique, la sortie de l’orbite est forcément polaire, car sinon on ne pourrait pas atteindre la lune de facto.
      http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2...


    • #2248480

      @amiral
      PDF "Scientific American"
      P45 = P8 du pdf


    • Coquinou

      Merci pour la page 8/45, j’ai pu lire du coup, mais je ne vois nulle part ce que j’étais censé trouver.

      Par ailleurs, si Michel amm veut prendre Van Allen lui-même pour quelqu’un de confiance, je peux lui renvoyer cette citation :

      "A person in the cabin of a space shuttle in a circular equatorial orbit in the most intense region of the inner radiation belt, at an altitude of about 1000 miles, would be subjected to a fatal dosage of radiation in about one week.

      However, the outbound and inbound trajectories of the Apollo spacecraft cut through the outer portions of the inner belt and because of their high speed spent only about 15 minutes in traversing the region and less than 2 hours in traversing the much less penetrating radiation in the outer radiation belt. The resulting radiation exposure for the round trip was less than 1% of a fatal dosage - a very minor risk among the far greater other risks of such flights. I made such estimates in the early 1960s and so informed NASA engineers who were planning the Apollo flights. These estimates are still reliable.

      The recent Fox TV show, which I saw, is an ingenious and entertaining assemblage of nonsense. The claim that radiation exposure during the Apollo missions would have been fatal to the astronauts is only one example of such nonsense.

      James A. Van Allen"

      Conclusion : les ceintures peuvent être mortelles en soi, mais les conditions dans lesquelles les missions Apollo les ont traversées font qu’elles ne le furent pas (et loin de là).


    • #2249170

      Comme de bien-entendu Amiral troll.

      D’abord il dit que mon pdf de 10 pages ne contient pas la page 45 de l’article de Van Hallen. Ce qui montre qu’il n’a pas lu le pdf puis le pdf contient l’article extrait de Scientific America. Mais comme coquinou montre que lui a trouvé, Amiral corrige le tir.

      Les trois article proposés sont :

      - archive.is/g4swI article non officiel qui d’ailleur se contredit puisque au début de l’article on vois la trajectoire de la Fusée sur un plan équatorial et que dès que l’article parle de radiation il montre un dessin (le dessin d’AStrogeek) our l’on vois la trajectoire sur le plan polaire pour éviter les forte radiations.
      www.apollophotos.ch/media/6... article non officiel d’un illustre inconnu de 2009. Dans cet article mensonger, l’auteur montre figure 6 que la fusée serait passé en dehors des zones de fortes radiations en prenant une orbite polaire. ALors que sur la figure 9 il montre la bonne trajectoire, mais sans les ceintures bien entendu.
      https://aero-modelisme.com/apollo-c... Un site de modélisme, est sans doute pour la trajectoire des maquettes lunaire ! Le document est une vidéo non officielle blabla est image de synthèse pour les ados.

      Donc comme d’habitude Amiral ne donne aucun document sérieux. Il ne fait que piocher des infos dans les sites des debunkers.

      Puis voyant que l’article de Van Allen est sérieux il nous sort une citation que l’on retrouve sur tous les sites des debunkers.

      Le problème c’est que Van Allen n’a jamais écrit cela dans aucun article. Cette citation n’a rien d’officiel.

      Par contre dans l’article officiel Van Allen écrit en conclusion :

      Our measurement show that the maximum radiation level as of 1958 is equivalent to between10 and 100 roentgens per hour depending on the still undertermined proportion of protons to electrons.Since a human being exposed for two days to even 10 roentgens would have only an even chance of survival, the radiations belts obviously present an obstacle to space flight.

      Donc toujours pas d’articles officiels qui diraient que la fusée Saturn V a évité les radiations.
      Et toujours pas d’article scientifiques d’époque pour dire que les ceintures ne sont pas un obstacle au vols lunaires.

      J’insiste pour avoir des documents d’époque, car à l’époque très peu de gens étaient au courant des ceintures, et ceux qui étaient au courant savaient qu’elles étaient mortelles. Ils n’auraient jamais affirmé le contraire de peur d’être responsable de la morts des astronautes.


    • Michel amm

      Cher Michel :

      1) Tu n’as toujours rien répondu au sujet de la source de lumière sur une photo avec des ombres. Alors ?...

      2) Je vais être beau joueur et te dire que j’accepte tes réticences sur les auteurs des documents (bien que les deux premiers viennent d’ingénieurs, dont un qui a eu un "Master of science" à Polytechnique en Suisse, mais après tout oui peut-être se trompent-ils). Puisque tu veux de l’officiel et du Van Allen himself, je vais t’en donner.

      Avant je vais te faire un petit rappel : "mortel", ça ne veut rien dire du tout. Un couteau c’est mortel, de même qu’un balcon ou une cacahuète. Et donc oui, les ceintures de Van Allen, c’est mortel. Mais mortel ne veut pas dire que le simple fait de rentrer en contact avec l’objet/l’entité en question vous amène à une mort assurée. La vraie question n’est pas de savoir si quelque chose est mortel ou pas, mais à partir de quel moment ça le devient. Pour cela, il ne suffit pas de brandir un paragraphe, il faut faire des calculs que tu n’as à l’évidence pas faits.

      3) Puisque tu veux du Van Allen officiel, en voilà :

      Traduction FR : "Peu de gens doutent que les missions Apollo sur la Lune, ainsi que les missions précurseurs Mercury et Gemini, aient non seulement joué un rôle précieux pour les États-Unis dans la guerre froide avec l’Union soviétique, mais aient également éveillé les esprits de l’humanité. De plus, les échantillons retournés de matériaux lunaires trouvés à la surface ont alimenté d’importantes découvertes scientifiques."

      Juin 2004. En gros, Van Allen, astronome et physicien, n’a aucun doute sur les missions Apollo. Pourquoi alors nous, qui connaissons moins bien que lui les ceintures qui portent son PROPRE NOM, devrions-nous en avoir ?

      Je te donne la source en 2 exemplaires, des fois que tu en juges une pas assez sérieuse : (en anglais ça commence par "few people", utilisez l’outil recherche si vous ne trouvez pas)

      https://issues.org/p_van_allen/
      https://www.researchgate.net/public...


  • #2247659

    Comment se fait-il que quelqu’un qui met en doute la NASA utilise les document officiels de la NASA pour prouver ses dire ?

    Voici pourquoi :

    En 1961, le projet Apollo est un vrai projet, tout les participants sont de bonne foi et pensent qu’il est possible d’aller sur la lune. Et même si certains n’y croient pas à causes des problèmes qu’ils connaissent dans leur spécialité, ils foncent car c’est un projet grandiose. C’est autre chose que de concevoir des armes pour le DARPA. C’est le plus beau projet du 20eme siècle.

    De ce fait, les études réalisées par les différentes équipes sont VRAIES. Quand ont demande aux astrophysiciens de calculer la meilleure orbite pour envoyer 15 tonnes sur la lune et ramener les astronautes sur terre, ils font leurs calculs minutieusement car ils participent au plus beau projet du monde. Leurs études en 1962, 63, sont diffusés parmis les autres équipes et aux différentes sociétes qui en ont besoin. Certains de ces documents sont vulgarisés dans des revues scientifiques.

    Ces études ne sont pas bidons, et la NASA ne peut pas les changer ni les retirer de leur bases de données, cela ne servirait à rien. Par contre les sociétés elles peuvent perdre les plans, et la NASA peut perdre les données car elles n’ont jamais été diffusées publiquement.

    Donc toutes les études qui ont été diffusées avant 1967 sont encore valides et disponible en cherchant bien. A partir de 1967, les ennuis techniques font que la NASA va être obliger de cacher certains problèmes ou tout du moins d’éviter de les diffuser. Par exemple Rocketdyne ne crie pas sur les toit que ses moteurs F1 n’ont pas les performances attendues. Ce n’est que bien des années plus tard que des ingénieurs de Rocketdyne à la retraite parleront des problèmes rencontrés.

    Voila pourquoi je n’hésite pas à utiliser les études se trouvant sur le site de la NASA quand ce sont des études théoriques qui ont été diffusées à l’époque. Car à l’époque tout le monde scientifiques suivait le projet. Si la NASA avait diffusé des études bidon, les universitaires américains auraient tout de suite vu la supercherie.

    Par contre pour tout ce qui est technique (moteur de fusées, mécanisme de contrôle de température des scaphandre), il est impossible d’avoir des documents valides car tout cela était top secret vu que c’était nouveau pour tout le monde. Les sociétés veillaient à garder leurs secrets de fabrication.


  • Je viens de voir American Moon, c’est apocalyptique ! Le niveau de preuves croisées qu’ils ont tout fait en studio est très largement au niveau de celles pour le 11 septembre. La malfaisance et la malhonnêteté de cette Nation Elue est sidérante.


  • Mouarf ! Les "conquérants de la Lune"... Les Zétazunis ont cette particularité affligeante de compter la plus forte densité d’escrocs et de putes au kilomètre carré sur cette planète ! La prétendue hégémonie américaine n’a jamais été rien d’autre qu’une forme de cavalerie sur la crédulité de tous les autres peuples de la Terre.


  • #2249240
    le 30/07/2019 par La vérité fait mal
    Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

    https://youtu.be/5fksK6k12Ts

    Après avoir vu ça, vous y réfléchirez à deux fois avant d’affirmer qu’aucun homme n’a marché sur la Lune .....

     

    • #2249453

      Encore un troll qui nous renvoie sur un site de debunkage.

      1) Ce site est tenu par un anonyme. On ne peut pas faire confiance à un site anonyme.

      2) Les photos et vidéos que montre ce site sont celles de la NASA qui justement sont truquées et en plus ce site montre des vidéo qu’il fait passer pour des vidéos de la NASA alors que ce sont des vidéo d’image de synthèses couleur et hautes définition, pas mal faites faites d’ailleurs.

      Attendez-vous à ce que tous les sites de débunkers reprennent en boucle ces nouvelles vidéos des missions apollo faites en images de synthèse. Les ados gogos n’iront pas chercher plus loin pour voir les vidéo originales puisque eux n’ont pas vu les vidéos originale à la télé en 69 comme moi par exemple.


    • Michel amm

      "Les photos sont truquées"

      Nan mais tu comprends la notion de preuve, Michel ? Où est la preuve qu’elles sont truquées ?


    • Te prends pas la tête à répondre à Michel Amm, il ment sans cesse, se trompe de + de 20 ans dans les dates (cf son fameux post sur l’ISS, et ma réponse), ne répond pas aux arguments de fond, confond orbite et trajectoire, ne comprend pas la notion de trajectoire elliptique, et ignore que la trajectoire était partiellement helicoïdale, n’a rien compris à la notion de plan ecliptique etc etc.

      En +, et c’est intéressant, il disqualifie les documents qui ne viennent pas de la NASA, et affirme que ceux produits par la NASA sont truqués ... en conclusion seules ses pseudo analyses (face à celles de savants et d’astrophysiciens), priment., en dépit de toute physique élémentaire (cf son analyse sur "le point de poussée" et la bouteille que l’on tient entre 2 doigts, en se basant sur les videos de la nasa d’essais de prototypes !, qui est assez extraordinairement stupide)

      Laisse le dans ses délires :)


    • #2249573

      Amiral occupe toi de ton trollage, laisse les autres troll gagner leur vie.

      La différence entre un troll et un septique sincère, c’est que le troll ne va jamais sur les sites des septiques sérieux, ni ne se procure le DVD de Mazzucco pour discuter des arguments avec les septiques sérieux.

      Le mec sincère lui il va sur les sites des débunker et lit leurs articles. C’est ce que je fait. Dans tous ces site il y a en général 80% de vrai et 20% de mensonges.

      Les éclairages des photos de la NASA montrent plusieurs qu’il y a plusieurs sources de lumières qui éclairent la scène photographiée. Or sur la lune il n’y a que le soleil comme source de lumière.

      Encore une fois, il y a quatre photographes professionnels mondialement connus qui confirment que les éclairages des photos originales sourcées de la NASA prises sur la Lune soit disant montrent plusieurs sources d’éclairages. Les photos de la NASA sont donc des faux et la NASA est un faussaire.

      Voici les noms des photographes, allez sur leurs sites il y a de belles photos.
      Toni Thorimbert.
      Aldo Fallai.
      Oliviero Toscani.
      Peter Lindberg.

      Mais l’Amiral il est sans doute meilleur juge que ces photographes !

      Achetez le DVD de Mazzucoo, il a besoin d’argent pour financer son prochain DVD sur les vaccins.

      Je parie que l’Amiral il est pour les 11 vaccins des bébés. Attendons voir !


    • Bruno

      Effectivement ! T’inquiète pas j’ai bien cerné le personnage !... Le fait est que je continue la discussion pour améliorer mes propres arguments et affiner mes recherches. Et d’autre part je suis en congé donc j’accepte plus facilement de perdre un peu de temps pour ça, mais là oui je crois que je vais pas tarder à vouloir passer à autre chose vu les nombreuses contradictions...

      Ça m’a aussi permis de tester la modération d’ER (que par ailleurs je soutiens à 100%, longue vie à eux) et je suis ravi de constater qu’ils valident sans souci des commentaires divergents/opposés. Ce n’est pas le cas de tous les médias.


    • @Michel Amm

      Je comprends que tu vas arrêter de discuter avec nous puisque que tu es en short depuis longtemps et que tu n’a plus un seul argument fondé sur une preuve, à notre différence qui sourçons tous nos arguments. Ta seule argumentation c’est tout est truqué, sauf ce que je dis.

      Justement en ce qui concerne les photos, l’authenticité est prouvée par le physicien de Tallois, par rapport aux ombres qui s’expliquent scientifiquement (point de fuite, et reflets intra lentille), et bien au contraire authentifient parfaitement les photos.
      Jean de Talois, « Des projecteurs sur la Lune ? », Science et Inexpliqué no 54, novembre-décembre 2016 que je te conseille de consulter, mais dont on peut trouver une partie de l’explication, toujours par de Tallois ici
      https://books.google.fr/books?id=Z_...

      De surcroît la luminosité sur la lune est différente de celle sur la Terre. La réflexion du sol, des parties métalliques du matériel et des tenues créent des sources de lumière secondaires tout à fait significatives. Tout ça pour dire que les photographes d’American Moon peuvent être de bonne foi dans leur analyse, elle reste pourtant parfaitement fausse ; là encore d’un point de vue scientifique.


    • #2249787

      un point de vue interessant de D.Orlov
      https://lesakerfrancophone.fr/consp...


    • @coquinou
      Ses hypothèses sont fausses dès le départ.
      Les ombres dans des directions différentes s’expliquent par le point de fuite (cf le physicien Jean de Tallois) qui l’explique très bien (cf mon post ci-dessus).

      Le ralenti qui montre que la séquence est accélérée a aussi été archi débunké et brillamment. etc etc

      Pour conclure, il oublie de parler des milliers d’échecs sur Terre lors des essais qui ont eu lieu et ont justement permis la réussite des missions. Il oublie aussi de parler des moyens incroyables engloutis : des dizaines de milliards (des centaines de milliards de maintenant, l’équivalent de plus de 100 000 kms de ligne de TGV de maintenant !), des centaines de milliers de personnes pendant des années et des années, dont la fine fleur des savants américains et internationaux.

      C’est une analyse biaisée et fausse, et son évaluation probabiliste est délirante.


    • #2249856

      @bruno
      Alors la messe est dite ?
      Je pense que dans ces histoires de mission Apollo pour ou contre ,vraies ,pas vraies je ne sais à priori pas quoi en penser .Cependant ,au vu des arguments des uns et des autres j’applique donc un principe de précaution(que je pense raisonnable) ; à savoir de douter préalablement d’un exploit technologiquement incroyable .Je pense que pour couper court à tous soupçons de complot les américains auraient intérêt à laisser les chinois ,les indiens les russes à photographier les sites d’alunissages Apollo afin que le monde puisse se rendre compte de la véracité des missions habitées Apollo ,en effet si les preuves sont fournies par leur "détracteurs"ou des états neutre ou étranger aux intérêts US et non pas par la NASA elle même (qui est partie prenante quoi qu’on en dise) les preuves seraient là éclatantes et sans appel .Vous dites à propos de D.Orlov "C’est une analyse biaisée et fausse, et son évaluation probabiliste est délirante" .Pouvez vous developper SVP ?
      Avez vous d’autres liens de De Talois je ne trouve pas "les projecteurs sur la lune"dans ceux que vous avez donné .Et pour finir préférons les termes démonter ,déboulonner à debunker ,fausse nouvelle à fake news ,... notre langue est suffisamment riche pour ne pas l’encombrer de barbarismes et autres néologismes anglo saxons (cette dernière phrase ne s’adresse pas particulièrement à vous )


    • #2249864

      @ Bruno
      Trop rapide les évolutions après Apollo 8, trop de situations à gérer parfaitement sans entraînements terrestres possible... Lorsque j’ai vu le nombres de manœuvres exécutées parfaitement à chaque mission...
      Plus personnes n’est retourné dans l’espace après(orbitale à 400 kms ce n’est pas l’espace) même pendant la période "navette" : Apollo c’est comme Bruno, c’est du Mytho !!


    • @coquinou
      Pour répondre rapidement, car on est vraiment en train de tourner en rond :
      Sur les ombres qui vont dans des directions différentes (il suffit de chercher un peu, il y a des dizaines d’autres sites qui apportent des réponses tout à fait éloquentes)

      https://books.google.fr/books?id=Z_...

      https://what-the-fake.com/2017/06/1...

      http://www.moonhoaxdebunked.com/201...
      Expliqué ici en Anglais, dont la photo de D olov !

      https://www.quora.com/Why-are-the-s..., plusieurs photos qui montrent que les ombres partent dans plusieurs directions avec une seule source de lumière et explique pourquoi

      Enfin, bref, il suffit de regarder autour de soi les ombres, et on voit qu’il y a légion de situations dans lesquelles les ombres partent dans des directions différentes, selon la configuration du terrain, et l’angle et c’est amplifié sur une photo. C’est quand même dingue d’avoir a expliqué quelque chose qui est évident et qui fait partie du quotidien pour quelqu’un qui observe un peu son environnement

      Pour l’analyse Olov, j’ai déjà expliqué dans mon post pourquoi son analyse était biaisée : rapidement et avec un peu plus de détail
      1) il reprend des tonnes d’arguments faux qui ont été démontés des tonnes de fois, ce qui montre a) qu’il ne connait pas le sujet b) qu’il n’a même pas fait l’effort de faire des recherches minimales, ce qui le disqualifie directement
      2) il oublie tous les éléments qui pourraient confirmer la thèse officielle : 15 000 photos (pourquoi diffuser autant de photos si c’est un fake, c’est une vraie question !), rien que pour appollo 11 sur les 6 missions on doit être à plus de 50 000 éléments !
      autre ex : pourquoi y être retourné 5 fois, c’est absurde, autant de chances de se faire choper. Pourquoi personne n’a parlé ? Pourquoi distribuer 300 kg de roches lunaires (au lieu de simplement dire c’est secret défense on le garde pour nous ?)
      etc etc
      3) son hypothèse probabiliste est délirante car elle part d’éléments en grande partie faux, n’inclue pas les éléments probants, et est au final parfaitement non fondée et partisane


    • #2250348

      Bruno et Amiral

      Désolée mais c’est vous qui êtes dans la croyance.

      Vous ne voulez pas voir les innombrables photos aux ombres aberrantes ( la luminosité du sol lunaire a bon dos ; et plus encore la luminosité de la combinaison blanche de l astronaute qui photographie☺☺☺ ; j’espère qu ils avaient emporté leurs ray ban


    • Annaick, c’est toi qui est dans le croyance, de facto, puisque tu n’as aucun argument scientifique (réfléchis 2 secondes sur ce point)

      Ce que tu ne comprends pas c’est que les innombrables photos aux ombres non parallèles s’expliquent tout à fait SCIENTIFIQUEMENT par des physiciens de haut vol, partout autour du monde, qui ont un autre niveau que le tien en termes de connaissances de la réflexion de la lumière, de la diffusion de celle-ci sur la lune, et des ombres.

      Prends toi en main, lis les articles que j’ai mis en source, et peut être que tu vas un petit peu sortir de tes croyances infinies

      Après, et c’est ma réflexion personnelle : il faut avoir zéro sens de l’observation pour penser qu’il faut plusieurs sources de lumière pour créer des ombres dans des sens différents avec UNE seule source de lumière. Il suffit de prendre une lampe sur une table dans une pièce sombre de mettre 2 objets un peu éloignés l’un de l’autre, et pas sur le même plan par rapport à a la lampe, sur celle-ci et de braquer la lampe dessus, à quelques dizaines de cms et ensuite de la bouger, donc de modifier son angle pour se rendre compte que rapidement plus AUCUNE OMBRE n’est parallèle... , alors qu’elles l’étaient à peu près au début !

      Quand aux "ray ban" des astronautes, effectivement le casque est traité à cet effet, et peut être d’ailleurs que c’est Ray ban qui a fait ce traitement :)


    • #2250411

      @bruno
      Merci d’avoir pris le temps de me dispenser de vos lumières même si avez l’impression de tourner en rond et même si "C’est quand même dingue d’avoir a(à) expliqué(er) quelque chose qui est évident et qui fait partie du quotidien pour quelqu’un qui observe un peu son environnement".Je passe sur votre ton un poil condescendant .Mais désolé les ombres convergentes lorsque l’observateur à une source lumineuse dans le dos je connaissais déjà .Les "mythbusters" ont au moins fait la démonstration que l’on peut reproduire une photo en studio au moins aussi "réaliste" que l’originale de la NASA ... Au fait avez vous regardé les photos suivantes AS17-147-22527 et AS17-136-20685 (archive NASA)... de toute façon les films ,les photos ne sont pas des preuves en soit surtout si elles émanent toujours de la même source (cf mon dernier message) .
      L’argumentation de Olov m’a le plus interpellé sur le fait que chaque étape du décollage au retour des missions Apollo contient une probabilité de réussite et d’échec : force est de constater que tout s’est bien passé de Apollo11 (malgré l’épisode du stylo de Buzz Aldrin) à Apollo17 (même pour Apollo13) Aucun mort à déplorer (je parle de Apollo 11 à 17), aller-retour Terre Lune réalisés avec succès ,on peut même dire qu’ils ont eu de la chance .Vous parlez de millions d’essais avant la réussite des missions Apollo qu’en savez vous finalement ? D’après les infos collectées par Randy Walsh (auprès de Rocketdyne) les essais des fusées Saturn V et des moteurs F1 étaient insuffisants (en nombre et en durée) .L’inspecteur Thomas Baron de 1965 à 1966 avait pointé de nombreux manquements concernant la sécurité et la qualité concernant les modules de commande .
      En conclusion libre à vous de continuer à croire et libre à moi de continuer à douter ... sans prosélytisme car voyez vous je n’essaye pas de convaincre ici qui que ce soit


    • #2250460

      @ Bruno le mytho :
      le ton condescendant, il nous propose l’expérience des ombres avec une lampe dans une pièce de 10 m2, et que, s’il bouge la source de lumière, les ombres finissent par diverger, dans des sens différents... Très scientifique !! le soleil à 1 m des objets ?? démonstration pour enfants...
      L’arguments des "physiciens" qui expliquent comment fonctionnent la lumière sur la Lune... sans y faire aucune expérience ?? Mais c’est vrai l’argument imparable : ils sont physiciens et brodent...
      ils ont fait des études, des thèses sur la luminosité lunaires blablabla... c’est scientifique épicétou !!! Et les photographes professionnels qui critiquent les clichés ? pas valables car ils n’ont jamais travaillé sur la Lune !!! Bravo, on est électrocuté !!


    • @coquinou
      Simplement, interroge toi sur 2 points :
      1) Pourquoi retenir uniquement les quelques "témoignages" d’individus ayant participé au programme et qui pointent des problèmes, et pas les dizaines de responsables et ingénieurs/pilotes de haut vol de la NASA qui ont écrit des livres, témoigné dans des émissions, des journaux télévisés, de la réussite du projet et des difficultés rencontrés qui ont été surmontées ?
      2) Il n’y a aucune preuve, rien, nada, zéro élément incontestable qui démontre que le moon landing était un hoax. Sur + de 50 000 photos/videos/relevés (donc fabriqués de toutes pièces à partir de rien !), il y en aurait sûrement quelque dizaines avec des preuves incontestables de la supercherie, ou bien un participant qui aurait balancé anonymement à la presse des preuves ou au moins un témoignage très détaillé ?

      Ben non, rien, nada, que dalle, c’est quand même bizarre un peu non, et là justement en termes de statistiques on est proche de l’impossible, cad que les milliers de personnes qui auraient du être mis dans le coup, sur des dizaines d’années, la plupart étant des civils, pas un seul n’est balancé, même anonymement, et qu’aucun document sur les 50 000 ne comporte une supercherie incontestable ? Ben je te le dis la probabilité elle est de l’ordre de 1 sur 1 000 000. Contrairement à ce que raconte le réalisateur d’American Moon, en comparant à Wolkswagen, il aurait fallu mettre dans le coup a minima des milliers de personnes, qui elles même auraient du mettre au courant des milliers de personnes (leurs successeurs), car si c’était si impossible que ça, TOUT LE MONDE (techniquement) le saurait à la NASA, il y aurait donc des milliers de personnes directement au courant, et des dizaines de milliers indirectement au courant.
      Et aucun n’aurait balancé ?
      Ca n’a aucun sens
      Interroge toi avec honnêteté, et tu verras que la réponse est évidente à 99,99999%
      Après ok, il y a 1 chance sur 1 000 000 que ce soit un fake, je te l’accorde.


    • J’arrive un peu après la bataille, mais c’est amusant de voir des personnes se prendre la tête à expliquer les ombres divergentes alors que s’il y a deux sources lumineuses il y a deux ombres par objet ...


    • #2250569

      Bruno

      Si on refuse d être dans la croyance, on répond précisément aux problématiques, par exemple :

      Comment l appareil photo Hasselblad et la pellicule kodak, utilisés par les astronautes, supportent les chocs thermiques lunaires et accessoirement les rayons cosmiques ? Sachant que la réponse "parce qu’il il y a pas d air" est une très mauvaise réponse ☺ . Et que les pellicules ne passeraient pas un portique d aéroport mais restent nickel après leur sejour lunaire.

      Pourquoi tout à coup, et juste pour ces missions Appolo, la NASA s est désintéressée des sujets astronomiques ?

      Car c est bêta quand même, 6 missions sur la lune et pas l idee d amener un telescope ? On ramasse des cailloux, mais jamais on ne lève le nez pour admirer le ciel etoilé.
      C est vrai que les astronautes ont dit qu on ne voyait rien à part la terre et le soleil. (Ce qui est très tres très bizarre, et contradictoire avec d autres témoignages de spationautes, mais bon). Ils auraient pu se faire aider par des appareils optiques. Ben non.
      Et notez qu il y a très peu de photos de la terre alors qu il y en a des milliers pour nous montrer leurs exploits (sauts de kangourou, jeep, ramassage de cailloux et reramassage de cailloux).


    • @Annaïck

      J’ai déjà démonté (avec Amiral et d’autres) point par point les ombres (que tu avais soulevé avec mépris), la trajectoire, la ceinture de Van Halen, le drapeau flottant et d’autres points. En plus à chaque fois mes réponses font 30 lignes et sont hyper sourcées, et les votre sont un amas d’affirmations fausses, sans source.
      Rien que là, si tu étais de bonne foi, tu commencerais à te poser des questions honnêtes
      Stop, j’ai une vie à côté, et je ne souhaite pas discuter avec des gens comme toi, dont la seule argumentation est qu’une fois que leur 1er argument a été démonté, puis le second, puis le 3e, passe au 4e etc !
      Stop
      Google est ton ami, et il y a des tonnes de réponses aux points que tu soulèves.
      Je te laisse discuter avec Michel Amm et oleodedieu, vous allez très bien vous entendre

      @oleodedieu

      Au lieu de rester dans ta tête ignorante, suis les liens que j’ai mis, il y a des tonnes de photos et de videos (DONT DES EXPERIENCES) montrant des ombres divergentes sur Terre avec une seule source de lumière. De surcroît, ta question montre que tu n’as pas fait l’effort de lire les articles ou suivre les liens que j’ai mis. Donc, il ne sert à rien de discuter avec toi, puisque 1) tu ne lis pas les argumentations des autres 2) tu ne prends pas la peine d’aller voir les sources, qui sont pourtant très simple à comprendre et à lire (même pour toi) et qui expliquent parfaitement la perspective, le sol non droit, et le point de fuite qui sont les 3 éléments expliquant parfaitement les ombres divergentes.

      C’est donc là aussi la fin de la discussion avec toi, reste dans ta physique de game of thrones, et laisse les grands discuter

      @Cjuju

      Tu as partiellement raison, mais c’est déjà beaucoup trop leur demander que de comprendre ce simple fait de physique de base. Mais c’est partiellement contestable, car si une source lumineuse est beaucoup plus forte que l’autre et selon l’angle de celle-ci elle pourrait annuler en partie cette seconde ombre surtout sur une photo de basse qualité. C’est pour ça que j’ai préféré jusqu’à maintenant mettre de côté cet argument.


    • #2250649

      @Cjuju

      Dans American Moon, Mazzucco montre effectivement des photos sourcées de la NASA prises sur la lune où il y a plusieurs ombres pour un seul objet. hé oui.

      Achetez le DVD, c’est 15 euros, vous n’en mourrez pas et vous aurez un collector.
      https://www.luogocomune.net/LC/shop...

      Mais le principal problème visible sur pratiquement toutes les photos de la NASA est que la source d’éclairage est à une distance de quelques dizaine de mètres de la scène, ce qui fait que les ombres sont convergentes vers le point d’éclairage.

      Si ces photos avaient été prises sur la lune, comme la seule source de lumière sur la lune c’est le soleil, et comme le soleil est considéré comme à l’infini, toutes les ombres proches de l’objectif doivent être parallèles. Les ombres distantes, à cause de la perspective peuvent elles converger si et seuleument si la photo est prise avec la source d’éclairage derrière le photographe.

      Les déboulonneurs (debunkers) eux ne montrent que des photos avec la lumière derrière le photographe avec des ombres lointaines qui convergent pour expliquer que c’est normal que toutes les ombres convergent : là est le mensonge par omission.

      Rien ne vous empêche de faire l’expérience vous même par une journée avec du soleil. Vous choissez un endroit ou il y a une longue série de poteaux sur 100 m éclairés de coté par le soleil. Vous verrez avec vos yeux que toutes les ombres sont parallèles.

      Puis revenez chez vous et le soir faites longue ligne avec des bouteilles tout le long de votre salon de façon a ce que ces bouteilles soient éclairée de coté par la lampe de votre salon. Vous verrez que les ombres des bouteilles ne sont pas parallèles et que les ombres convergent en direction de la lampe de votre salon. C’est parce que la lampe de votre salon n’est pas très très très loin des bouteilles.

      Quoi de mieux que de faire l’expérience soit même avec ses propre yeux.


    • Michel amm

      Absolument pas. La photo dont tu parles est tout à fait normale et semblable à celle-ci :

      https://wallhere.com/fr/wallpaper/768763

      Avec des ombres quasiment horizontales au fond et à l’avant plutôt en diagonale. C’est normal !

      Sur la photo que Mazzucco montre, c’est simplement que le soleil n’est pas présent et qu’il utilise la mauvaise méthode pour remonter à la source de lumière (qui n’est pas totalement de côté comme il le croit mais bien un peu en hauteur), comme je te l’ai déjà expliqué plusieurs fois : il faut prendre la droite imaginaire qui va de la crête de l’objet jusqu’au bout de l’ombre, au lieu de faire comme lui le fait, c’est à dire suivre bêtement la direction de l’ombre.


    • @michel amm

      C’est simple tout est faux :

      "Mais le principal problème visible sur pratiquement toutes les photos de la NASA est que la source d’éclairage est à une distance de quelques dizaine de mètres de la scène, ce qui fait que les ombres sont convergentes vers le point d’éclairage."

      Faux, c’est techniquement impossible à démontrer (du fait de l’affaiblissement en fonction de la distance et de l’angle de la source lumineuse)

      "Si ces photos avaient été prises sur la lune, comme la seule source de lumière sur la lune c’est le soleil"

      Faux, déjà débunké plus haut. Il y a énormément de sources secondaires de lumière

      "et comme le soleil est considéré comme à l’infini"

      Faux ça n’a aucun sens, car justement si il était distant à l’infini, ben il y aurait zéro lumière provenant de lui ! (notion de masse de la source, et intensité de la lumière produite)

      "toutes les ombres proches de l’objectif doivent être parallèles"

      Faux, cf, mes liens ci-dessus (exemples photos + videos)

      "Les ombres distantes, à cause de la perspective peuvent elles converger si et seuleument si la photo est prise avec la source d’éclairage derrière le photographe".

      Faux cf mes liens ci-dessus (exemples photos + videos)

      "Les déboulonneurs (debunkers) eux ne montrent que des photos avec la lumière derrière le photographe avec des ombres lointaines qui convergent pour expliquer que c’est normal que toutes les ombres convergent : là est le mensonge par omission"

      Faux, cf, mes liens ci-dessus (exemples photos + videos) la lumière est justement devant le photographe !

      "Rien ne vous empêche de faire l’expérience vous même par une journée avec du soleil. Vous choissez un endroit ou il y a une longue série de poteaux sur 100 m éclairés de coté par le soleil. Vous verrez avec vos yeux que toutes les ombres sont parallèles".

      Faux (cf mes liens ci-dessus et plusieurs photos qui démontent ceci)

      "Puis revenez chez vous et le soir faites longue ligne avec des bouteilles tout le long de votre salon de façon a ce que ces bouteilles soient éclairée de coté par la lampe de votre salon. Vous verrez que les ombres des bouteilles ne sont pas parallèles et que les ombres convergent en direction de la lampe de votre salon. C’est parce que la lampe de votre salon n’est pas très très très loin des bouteilles."

      Faux ça fonctionne en éloignant la lampe et en augmentant la puissance (cf ma remarque par rapport au soleil : taille de la source et puissance

      Ce sera donc mon dernier post pour Michel Amm


    • @Bruno

      Google est ton ami, et il y a des tonnes de réponses aux points que tu soulèves.

      Franchement, si vous en êtes encore à croire que Google est un ami, je comprend alors parfaitement que vous soyez absolument convaincu par la question de l’homme sur le lune.

      Google est l’ami des progressistes et de l’idéologie dominante. D’ailleurs lorsqu’il s’agit d’utiliser Google pour faire une recherche, autant dire qu’il faut être extrêmement patient pour passer les dizaines de pages correspondant à l’intégralité des médias mainstream qui squattent les premières positions avec leurs informations équivalentes pour ne pas dire similaire (un pigiste qui réécrit les brèves de l’AFP).

      L’autre jour, je me suis dit tiens j’aimerais trouver un documentaire assez complet sur Lucifer sur YouTube (filiale de Google), non seulement au niveau religieux, mais aussi au niveau de l’art. Un truc pas complotiste, mais juste la représentation de celui-ci dans l’histoire. Je me suis heurté à des centaines de vidéos de la série télé "Lucifer" intercalées avec des vidéos de truc plus ou moins délirant, parfois même à la limite de la folie douce.

      Et puis l’autre jour, je suis tombé sur une vidéo d’Alexis Fontana (https://www.youtube.com/watch?v=5_e...) qui traitait d’une vidéo d’une réunion privée du comité directeur de Google dans laquelle Sergey Brin déclarait n’avoir pas réussi à faire passer Hillary Clinton face à Trump et qu’ils allaient dorénavant entraîner leurs algorithmes afin que cela ne se reproduise pas.

      Google est ton ami. En tout cas ce n’est pas le miens.


    • #2250750

      @bruno. Toujours pas vu le DVD de Mazzucco ?

      Tu blablate, mais le problème c’est que les lecteurs peuvent faire l’’expérience des ombres eux-même. Sauf les troll et les paresseux qui préfèrent se faire une opinion derrière leur PC en allant sur internet.

      Moi je leur propose de faire un vraie expérience dans la vraie vie.

      Petite remarque sur le fait que le soleil est à l’infini, cela ne veut pas dire qu’il est à l’infini, l’infini n’existe pas, cela veut dire que pour l’objectif du photographe, il est très très très loin. D’ailleurs les réglages des appareil photos se fait de 0 m à l’infini : le petit 8 couché sur le réglage de vos appareils photos.
      Quand on dit que le sujet à prendre en photo est à l’infini" cela veut dire qu’il est très loin et ; qu’il faut régler le focus de l’appareil photo sur "infini". Quand il est tout tout près on passe en mode macro focus.

      En tout cas, Bruno il ne veux surtout pas que vous fassiez votre expérience des ombres vous même ! Il dit que j’ai faux !

      Bruno va s’occuper de vous faire votre opinion grâce aux sites de ses copains.

      Donc mon expérience maintenant elle est aussi faite pour montrer que bruno est un troll :
      Si votre expérience montre que j’ai raison : bruno est un troll et les photos de la NASA son fausses.
      Si votre expérience montre que j’ai tort : je suis un troll et les photos de la NASA ont été prises sur la lune.

      Elle est pas belle l’expérience que je vous propose : détection de fausses photos + détection de troll !!!!

      Au fait, où est l’Amiral ? Il n’a quand même pas acheté le DVD de Mazzuco ? Parce que si il l’a acheté, cela va lui faire un choc, il sera obligé de revenir sous un autre nom.

      Mazzuco a sorti aussi un DVD sur le 11 septembre qui est aussi bon. Même moi qui suit l’affaire depuis le début, j’ai appris des choses que je ne connaissais pas. Par exemple, il montre un photo du pentagone juste après l’explosion et AVANT que les murs de devant ne s’effondrent. C’est une photo que vous ne verrez jamais dans les journaux officiel car on y voit la trace "réelle" de ce qui est "entré" dans le pentagone.

      Vous voulez voir la photo ? Achetez le DVD : "11 septembre - Le nouveau Pearl Harbor" durée : 5h.
      https://www.luogocomune.net/LC/shop...


    • #2250832

      Je viens de voir que l’Amiral est toujours présent au poste :

      Voici ce qu’il écrit, (vous pouvez le lire vous même plus haut) : ’Sur la photo que Mazzucco montre, c’est simplement que le soleil n’est pas présent"

      C’est lui même qui l’écrit dans son message. Ah oui, le soleil n’était pas présent ???

      Alors c’est quoi qui éclairait la scène de la photographie soit disant sur la lune ??? Un spot ?

      Le problème c’est que les mission Apollo n’ont jamais emmené de spot. Trop lourd !

      Donc l’Amiral raconte n’importe quoi, encore une fois. Il aurait du se contenter de renvoyer les lecteurs sur ses sites ou faire un copier coller de ses sites de déboulonnage.


    • #2250841

      Bruno ne veut pas que vous fassiez l’expérience que je vous ai décrite avec le soleil et la lampe de votre salon.

      Bizare, il dit que je ment, alors qu’il lui suffirait justement de vous demander de la faire pour me discréditer.

      Faites vous même l’expérience que je vous ai décrite, vous verrez qui ment : Bruno ou de moi.

      En plus cette expérience vous donnera deux résultats avec une seule expérience :

      Détection du troll (moi ou Bruno) + Validation des ombres convergentes sur la lune (vraie ou fausses photos sur la lune).

      C’est une belle expérience et qui coûte rien !

      Bruno fait aussi le malin en disant que le soleil ne peut pas être à l’infini sinon on le verrait pas. Et donc que mon explication est bidon et que le soleil il est pas à l’infini, donc que je ment, tra lala ....

      Dire que le soleil est à l’infini c’est une expression de photographe que bruno fait semblant de ne pas connaître ou alors il est encore plus con qu’il en a l’air.

      Quand on prend un photo, il faut régler le focus pour que la scène que l’on veut prendre soit nette. Le réglage va en général de 0,3 m à l’infini (le petit 8 couché sur la bague de l’objectif), cela dépend des objectifs. des appareil photos.

      Quand on veut prendre une scène qui se trouve très loin comme un paysage, on règle le focus sur l’infini, car la scène est très très loin, donc à l’infini, expression de photographe. Ce n’est pas l’infini mathématique, mais pour la photo c’est suffisamment loin pour être l’infini. Donc dire que le soleil est à l’infini cela veut dire qu’il est très très loin comme le paysage que l’on prend en photo.

      Si vous voulez prendre la lune en photo vous règlerez la mise au point (focus) sur l’infini, car la lune est très très loin, et la photo sera nette. La lune est moin loin que le soleil, mais l’appareil photo ne fera pas la différence entre loin comme la lune ou loin comme le soleil. Les deux sont à l’infini.

      Quand un corps est très loin, c’est à dire presque à l’infini, tous les rayons de lumière provenant de l’objet sont parallèles. Donc les ombres aussi ! il suffit de vous placer près de 2 poteaux d’éclairage en plein soleil pour le constater.

      Bien sur certain astronomes amateurs me feront remarquer qu’un télescope permet de faire une mise au point différente pour la lune ou le soleil (a condition de mettre un filtre pour observer le soleil évidemment). Oui c’est vrai, mais l’optique d’un télescope est beaucoup plus perfectionnée qu’un appareil photo.


    • #2250979

      @ Michel
      Les photos du Pentagone étaient déjà présentes sur le livre de Thierry Meyssan Le Pentagate que je recommande vivement !! Les premières photos montrent même une pelouse intacte, à comparer avec les suivantes : le sol est comme recouvert de sable, des véhicules partout, mais surtout : l’immeuble effondré !!
      Mais comme dirait Bruno le Mytho : tout est vrai !! C’est un gros avion qui a fait l’impact !!Jamais les ricains n’oseraient !! Mais nous sommes ignorants, lui il est intelligent, il "sait" !! Il a même dû faire une thèse avec ses potes Youtubeurs dont je ne citerai pas les noms...


    • #2251011

      @Bruno

      Désolée si vous m’avez trouvée meprisante. Ce n etait aucunement mon intention. Je me suis amusée sur le sujet "ombres" car selon moi Massimo Mazzuco et les grands photographes professionnels qu il interroge reglent complètement le sujet de façon très rationnelle et argumentée . Il y a des projecteurs !! Et on voit TRES BIEN sur de nombreuses photos les hot spots...Regardez le DVD.
      Et plusieurs posts dans ce fil ont été très clairs. Y compris dans les conseils d’expériences à faire soi même.

      Pour reprendre simplement un de vos points : le sujet du drapeau qui flotte au vent ... les liens que vous mettez (je les ai tous regardés) sont sur l idée qu il est normal que le drapeau continue de bouger après que l astronaute l a planté ; ou que l aspect froissé ne signifie pas qu il bouge. Ok pourquoi pas. Sauf que le problème est qu’il y a plusieurs films où le drapeau ondule très nettement sans qu aucun astronaute ne le touche. Ou, que l astronaute passant à proximité, il se mette à bouger légèrement, ...par deplacement d air.

      Et j attends toujours l explication technique précise concernant le fonctionnement miraculeux du Hasselblad dans les conditions thermiques extrêmes sur le sol lunaire. Et la pellicule kodak qui défie les rayons cosmiques.

      Enfin pour rigoler un peu, voilà que semble t il wikileaks s y met (histoire de rappeler qu il faudrait arrêter d embêter Assange ?)
      "WikiLeaks Releases MOON LANDING Cut Scenes Filmed In Nevada Desert (A MUST WATCH)" sur YouTube
      https://youtu.be/Z3FJ2dhr-aA


    • Michel amm

      C’est là qu’on se rend compte qu’à un moment donné il est vraiment difficile de débattre sérieusement avec toi... Je ne tiens pas à te rabaisser mais comment n’as-tu pas pu comprendre ce que j’ai dit dans mon paragraphe ?...

      Quand j’ai dit que le soleil n’était pas présent sur la photo c’était simplement pour dire qu’il était hors champ ! On ne voit que ses rayons (sur la photo que Mazzucco aime reprendre et sur laquelle il a tracé ses flèches qui ne mènent mathématiquement pas à la source de lumière).

      Bref, du coup évidemment tu n’as répondu à rien, comme d’habitude...


  • Merci @AMIRAL et @BRUNO pour tous vos (vains ?) efforts à tenter de ramener le débat vers une analyse cohérente, logique et scientifique.
    Malheureusement beaucoup de gens n’ont jamais appris ces règles de base du raisonnement et de recherche de la preuve et sont très influençable dés qu’un documentaire vidéo joue sur le mystère et la révélation de choses extraordinaires.

    Les preuves matérielles comme les échantillons, les signaux captés en provenance de la lune sont incontestables.
    Les preuves documentaires par millions du programme Apollo et leur publication, non contestée par la communauté scientifique ni par les principaux concurrents et experts que sont les soviétiques/russes confirme l’exploit sans le moindre doute.

    Le DVD de Mazzucco que j’ai vu en entier est bien monté mais n’est en rien scientifique, c’est une accumulation de doutes, de remises en cause de tout et son contraire sans le moindre fondement théorique, scientifique.
    La démarche est biaisée puisque le postulat de Mazzucco est que tout est faux et truqué, il se trahit d’ailleurs plusieurs fois dans le "documentaire", il veur confirmer sa these et non chercher la verité.
    Énormément de biais de confirmation, d’arguments d’autorité et de remise en cause par ignorance des phénomènes scientifiques.
    Tout est extrait de son contexte et aucune affirmation n’est vérifiée malgré la très large littérature disponible.
    Aucun conseiller scientifique pour le documentaire, aucune bibliographie ni notes explicatives, ou renvois a des publications sérieuses.., pas de recoupement, pas d’interview des spécialistes russes du domaine spatial...
    Bref un photographe Italien, prétend sans connaissances scientifiques et sans méthodologie démontrer simplement par un discours et des images que l’aventure lunaire est complètement fausse/ truquée.
    C’est affligeant d’indigence intellectuelle et de mépris pour les millions de scientifiques qui travaillent dans ces domaines.

    Bon été a tout le monde et occupons nous des problemes contemporains ;-)

     

    • #2251247

      Le problème de base sur le dossier lunaire ce sont les photos de la NASA.

      Qui mieux que des photographe professionnels pourraient juger de comment ces photos ont été prises ?

      C’est pas un scientifiques inconnu même avec bac +7 qui va nous apprendre comment on fait des photos, car il n’est pas professionnel. Il pourra à la limite faire comme Bruno, nous dire que le soleil n’est pas à l’infini.

      Ceux qui vont nous apprendre comment faire des photos , ce sont des professionnels reconnus mondialement. pour la qualité de leur travail, pas un universitaire qui n’a jamais rien trouvé ni fait de sa vie.

      Mazzuco en a interviewé 4 photographe professionnels qui ont unanimement dit que les photos de la NASA avaient été faites en studio. Et il expliquent pourquoi.

      encore un fois si vous ne croyez pas ce que je dis, faite l’expérience vous même :

      1) Sortez dehors en plein soleil et cherchez une rangées de poteaux verticaux alignés et éclairés sur le coté (droit ou gauche peut importe). Vérifier que TOUTES les ombres sont parallèles. C’est normal car le soleil est a l’infini (ou presque) et tous les rayons du soleil arrivent parallèlement.

      2) faites la même expérience chez vous en remplaçant les poteaux par des objets identiques droits (des bouteilles par exemple) et avec comme source de lumière une simple lampe qui elle sera proche des objets (pas à l’infini donc). Vous constaterez que les ombres sont divergentes. C’est normal car les rayons de la source de lumière n’arrive pas avec le même angle sur tout les objets. Vous verrez que les ombres convergent vers la lampe.

      C’est pas difficile à faire et cela ne coûte rien.

      Muni ce cette expérience, retournez voir les photos (originales de la NASA). Et faite votre conclusion vous même.

      Vous voulez connaître la vérité : bougez vous le cul.

      Et jetez votre télévision.


    • Michel amm

      "Éclairés sur le côté"

      Oui sauf que justement, sur la photo qu’utilise Mazzucco, il en a déduit que le soleil était sur le côté par une méthode fausse comme je te l’ai déjà expliqué plein de fois (il a pris la direction des ombres au lieu de prendre la droite qui relie la crête de chaque objet à la pointe de son ombre).

      Du coup son postulat de base est faux, le soleil est beaucoup plus haut qu’il ne le pense et non pas juste sur le côté. C’est sans doute en partant de là qu’il a obtenu les témoignages biaisés des photographes pros (qui par ailleurs ont un rapport plus esthétique que mathématique aux photos et ne détiennent donc pas forcément la vérité juste parce qu’ils font de belles photos).


    • @Loickom

      efforts à tenter de ramener le débat vers une analyse cohérente, logique et scientifique.
      Nous allons voir ça effectivement.

      Les preuves matérielles comme les échantillons, les signaux captés en provenance de la lune sont incontestables.
      Etant donné que vous n’avez jamais eu en main aucun de ces échantillons, et n’avez pas capté vous même ces signaux lunaire. L’invocation de l’incontestabilité de ces paramètres reste du domaine de la confiance portée à la science, la conquête spatiale, et la NASA en particulier. En sommes - incontestable - c’est tellement fermé et définitif que cela vous emmène dans une contrée qui s’apparente à la foi. A moins que, et détrompez moi, vous étiez né à l’époque, vous étiez un employé de la NASA ou un scientifique rattaché, voir même un astronaute de ces missions. Dans ce cas, je retire la notion de foi, et ramène cela au niveau de la confiance.

      C’est affligeant d’indigence intellectuelle et de mépris pour les millions de scientifiques qui travaillent dans ces domaines.
      Vous savez, il y a des millions de scientifiques qui travaillent pour Big Pharma, pour Mosanto, pour l’industrie agro-alimentaire, sur le clonage, sur les projets Psy-Op, sur les domaines dit du transhumanisme et j’en passe. Dois-je faire du "scientifique" une sorte d’être quasi-divin, infaillible, de saine morale, sans idéologie, sans arrière pensée politique, sans défaut ?

      La communauté scientifique
      Oui oui, c’est comme le village globale, la communauté humaine, le vivre ensemble. Considérer le domaine de la science comme un monolithe c’est déjà une erreur logique et de cohérence.

      Les publications
      Le système de publications était peut être fiable dans le passé. Mais dorénavant, il est plus que faillible car il répond non seulement à des critères scientifiques, mais aussi des critères économiques et idéologiques dont les réseaux d’influences pullulent dans ces domaines. D’ailleurs une publication qui prétendait que "Le pénis est une construction mentale" a été validée et elle était en faite montée de toute pièce afin de démontrer le pouvoir idéologique qui préside les comités de publication.

      Les missions Apollo et l’homme sur la Lune
      Vous, vous êtes totalement convaincu non pas parce que vous en avez les preuves, mais parce que ça n’est pas possible autrement. La réalité c’est que ni les uns ni les autres ne peuvent affirmer quoique ce soit sans se baser sur des croyances en des faits scientifiques que vous jugez incontestables.


    • @Michel Amm,
      vous vous acharnez depuis 2 semaines à détourner l’attention des messages rationnels pour recréer un nouveau doute chez les lecteurs avec des arguments fallacieux, quel est votre but ???

      L’histoire de photographes pro est un argument d’autorité pas une preuve.
      Mazzucco avoue même qu’on lui a donné seulement 10mn pour discuter avec l’un d’eux... pas sérieux pour réfuter un tel événement...et il ne nous donne pas les références des clichés discutés...qui justement ne correspondent pas exactement à ceux publiés par la Nasa, cela a déjà été révélé et réfuté par vos ennemis les debunkers.
      Alors arrêtez svp de brasser des doutes et formulez des hypothèses construites et logiques ou scientifiques pour réfuter une réalité bien établie.

      si certains details semblent etranges cela ne signifie pas que les missions n’ont pas eu lieu.
      Dans la plupart des affaires criminelles, la culpabilité peut etre prouvée a 100% sans que le mode operatoire et les details ne soient connus ou compris !

      Pour Rappel confirmations logiques et factuelles des voyages lunaires :
      - les conversations et les transmissions ont été captés par des astronomes étrangers tout comme la première mission lunaire Soviétique avait été révélées par la presse occidentale car les communications avaient été interceptées : on a prouvé qu’elles venaient de la lune !!!
      - astronomes amateurs et pro ont pu observer les missions Apollo aller vers la lune.
      - Des réflecteurs catadioptres français de l’observatoire du midi ont bien été déposés sur la surface lunaire aux endroits prévus.
      - Les sondes ultérieures et photos récentes confirment la présence d’objets prés des sites d’alunissages
      - Les échantillons rapportés ne peuvent être confondus avec des météorites subissant de fortes déformations et réactions chimiques lors de la chute sur terre.
      - Le Silence de l’URSS pourtant en guerre ideologique avec les US prouve qu’ils ont suivi la mission et accepté son résultat.
      - Multiplication des missions Apollo : 6 missions , 12 personnes sur le sol lunaire.
      - millions de données recueillies durant la mission et partagées + 15000 photos !!!


    • @Michel Amm et @WTF

      Je ne vous comprend pas : Vous doutez de tout, vous ne croyez rien de ce qui est établi et reconnu par les professionnels du monde entier, remettez tout en cause sans preuve mais juste parce que tous seraient des menteurs et des tricheurs ...le monde entier complote contre vous alors ???
      En revanche une simple vidéo d’un photographe qui ne connait rien a l’espace et de quels youtubers sans la moindre credibilité scientifique...ca vous gobez a 100%
      Y aurait pas un serieux probleme dans vote approche ???


    • @Loickom

      Je ne vous comprend pas
      Déjà, vous pratiquez l’amalgame en m’associant avec une autre personne que je ne connais pas et qui n’a absolument pas la même approche que moi sur le sujet.

      Vous doutez de tout, vous ne croyez rien de ce qui est établi et reconnu par les professionnels du monde entier
      Encore un amalgame entre doute et croyance. Personnellement, et si vous m’avez lu ici et là, j’ai un contentieux avec la NASA sur un certain nombre de points qui m’ont chiffonnés et qui ont effrités ma confiance en leur bonne foi.

      Vous invoquez ensuite les "professionnels du monde entier". Par opposition avec "amateur" j’imagine. Pourtant, et là il faut me croire sur parole, je suis certain d’en connaître autant que vous sinon plus en science en général, en astronomie en particulier et sur l’histoire de la conquête spatiale - sujet qui m’a longtemps passionné.

      De plus, je trouve assez amusant de voir d’autres "passionnés" s’étriper à s’échanger des arguments sur le sujet que chacun puise dans ses propres sources d’informations - officielles ou officieuses. Les deux camps se prennent pour des génies, mais malheureusement la seule position honnête sur ce sujet à ce jour c’est le doute. Aucun ici n’est diplômé, n’a aucune expérience dans l’aérospatiale, ni même les compétences pour approuver ou rejeter les "millions d’études" sur lesquelles vous vous empressez de vous référer.

      Je remarque une chose sur cette page de commentaire. J’ai exposé des points de vue divers sur lesquels, pendant que vous vous fritiez sur des pacotilles, je ne me suis vu apposer aucune réponse. Alors que j’ai fait preuve de beaucoup d’honnêteté sur mon positionnement. J’en retire comme conclusion, c’est que dès lors que l’on pose des questions constructives qui sortent des sentiers battus, il n’y a plus personne pour débattre.

      le monde entier complote contre vous alors
      Non, une certaine élite complote contre le reste du monde. L’oligarchie mondialiste. Et Apollo n’est qu’un épiphénomène sans grande importance de nos jours, le mal est fait comme on dit.

      youtubers sans la moindre credibilité scientifique...ca vous gobez a 100%
      Pas du tout. Je n’ai pas attendu YouTube pour me faire un avis sur le monde dans lequel on vit. Par contre, je suis quasiment certain que vous accordez une "crédibilité scientifique" à un Defakator ou un Astronogeek n’est-ce pas ;)

      Allons les amis, vous pensez réellement que ce type de divergence peut se résoudre sur Internet ?


    • #2251513

      @WTF
      Pas mieux ,je partage votre point de vue à 200%


  • @tous les passionnés de l’espace, voici quelques chaines/sites de vulgarisation sérieuses et très intéressantes :
    - Techniques spatiales : https://www.youtube.com/channel/UCw...
    - Kosmonavtika : http://www.kosmonavtika.com/
    - Curious Droid : https://www.youtube.com/channel/UC7...

     

  • #2251356

    Appliquons les règles de perspective à la photo AS14-68-9487 (https://www.hq.nasa.gov/office/pao/...)
    On trace une droite qui part de la fin de l’ombre du LEM et qui passe par la crête du LEM (hauteur du LEM env 5,4m) nous obtenons une première ligne de direction .Nous appliquons les mêmes règles de perpective aux cailloux du premier plan , ensuite nous allons au point d’intersection (situé hors champs de la photo) des droites directrices ainsi trouvées .Nous obtenons donc une hauteur de la source Lum de environ 27m et une distance de 49m Lum -LEM.Ce qui fait qd même de grandes distances à parcourir pour un projecteur quoique(projecteurs de stade, chantier sodium ou iodure).Mais si l’on fait l’hypothèse que le LEM est une maquette au 1/30eme (et non pas format playmobil comme l’expérience des "Mythbusters") on obtient donc une hauteur possible du projecteur de 9m pour une distance de env 16m de la maquette LEM(hauteur 1,8m ech1/30eme) .L’hypothèse photo montage en studio devient alors plausible.

     

    • Coquinou

      Désolé mais tu racontes n’importe quoi. On ne peut pas calculer la distance de la source lumineuse comme ça ! On peut retrouver sa position hors champ mais en 2 dimensions, sans aucune idée de la profondeur (donc de la distance).


    • #2251413

      @amiral
      dire que "c’est n’importe quoi c’est un peu facile" ... développez ou montrez moi une modélisation alternative pour info j’ai fait ma modélisation (certes perfectible) avec catia selon les liens de perspective que vous avez donné .
      Le soleil qui est environ 150 millions de Km de la lune ou "à l’infini" (photo) donnerait des ombres parallèles.par contre des projecteurs 5KW type HMI pourrait donner un rendu comme sur la photo AS14-68-9487
      Loin de moi l’idée de convaincre un irréductible comme vous, à l’affut du moindre avis contraire au dogme officiel mais plutôt d’interpeller les lecteurs ouverts d’esprit qui se questionnent comme moi .Tutoyez moi si vous voulez ça ne me dérange pas ...


    • #2251509

      mea culpa maxima culpa
      j’ai refait ma modélisation d’après un jpeg moins compressé, en étant plus vigilant sur les mises à l’échelle et utilisé plusieurs cailloux "lunaires" du premier plan pour avoir des lignes directrices plus précises ,j’obtient donc une hauteur pour le point lumineux de 41m, distante de 86m du LEM (diagonale LUM-LEM) .
      L’hypothèse de la maquette est encore plausible.Par exemple échelle 1/30e donne alors le LEM (ht 1,8m), distance projecteur-LEM env 28m (les projecteurs type HMI 5KW étant placés à une hauteur de 13m sur un pont stacco font largement le boulot dans ce type de configuration).

      Pour finir l’analyse des photographes dans le documentaire de Mazzuco est tout à fait d’à propos lorsqu’on se place du point de vue d’un réalisateur de cinema ou un metteur en scène face à un spectacle.L’argumentation scientifique devient alors secondaire pour ne pas dire accessoire et sert d’habillage à la narration du spectacle.Mazzuco n’a pas interrogé les photographes sur les ceintures de Van Allen mais sur leur spécialité ,la photographie ... et même si ils font de la photo artistique ils n’en maitrisent pas moins les techniques.Bien que cette modélisation soit en 2D elle rend cependant compte à cause des ombres divergentes de la proximité de la source lumineuse. J’insiste sur le fait que si toutes les ombres (par exemple celles des cailloux car la ligne d’horizon est définie par l’ombre du Lem) avaient été sensiblement parallèles avec le Lem elles auraient rendu compte d’un corps lumineux (le soleil) très très éloigné (150Millons de Km) de la Lune .

      Dernière remarque les exemples ou plutôt les contre exemples des photos proposées par les "pros" mission Apollo habitées pour être valables et réellement comparables devraient tenir compte compte du point de vue de l’observateur (du photographe) et proposer des photos avec un point de vue d’observation égal (soleil dans le dos , soleil de coté , contre -jour) à celles des photos analysées .


  • #2252047

    Pourquoi vous vous prenez la tete ? Juste, on ne peut immaginer un ciel sans etoiles ! Leve tes yeux au ciel en pleine campagne, et tu en verra plein ! Elles ne peuvent disparaitre ! D’ailleurs, ces lumieres (d’etoiles) nous sont inoffensives, mais ce n’est pas sur que ces memes lumieres le soient sans atmosphere, sans couche d’ozone. Idem pour la lumiere du soleil sur la surface lunaire. Dans l’espace, une lumiere ne perd pas de son intensite, vu qu’il n’y a rien pour le stopper, et ne perd probablement pas non plus de sa chaleur ! Il n’y a pas de dissipation calorifique sans obstacles, visibles ou invisibles. Il y a la chaleur du soleil, mais toutes ces memes etoiles font aussi la meme chaleur ! Il n’y a aucune perte calorifique ! Rien que le sujet des etoiles, la discussion est close !


  • Rapidement
    @Annaick (et les autres)
    Le drapeau qui bouge, c’est l’ouverture du sas du module lunaire lors d’apollo 14, c’est expliqué ici
    https://www.youtube.com/watch?v=s81... (à partir de 42mn40)

    De toutes façons comme je l’avais expliqué il y a de nombreux tremblements de terre significatifs sur la lune qui auraient pu entraîner ce mouvement, mais là c’est expliqué clairement, et cela montre la mauvaise foi de Mazucco

    Dans le même documentaire est expliqué pourquoi le matériel résiste à la température élevée

    De même il est expliqué ici aussi pourquoi ce DVD de Mazzucco est une manipulation : cad que beaucoup d’éléments débunkés en long, large et travers sont repris ici (entre autres les ombres), et que la manipulation va même jusqu’à présenter aux photographes des clichés qui n’existent pas qui correspondent à des photos montages...

    Donc clairement, le DVD de Mazucco c’est à la poubelle directement, c’est une honte de manipuler les éléments à ce point, et de diffuser des fausses informations alors qu’on sait très bien que ce sont des fakes.

    Annaïck, et je vous le dis gentiment : regardez avec attention le lien que j’ai mis, mes posts, les explications d’Amiral et Loickom, et vous verrez qu’au final il ne reste rien de sérieux, que des constructions mentales qui au final sont vraiment légères, voir inexistantes, par rapport aux centaines de milliers de documents et éléments en face, aux milliers d’observations indépendantes, et aux milliers de témoignages.

    Il n’y a pas UNE seule preuve, RIEN que les missions Apollo sont un fake.

    Et donc, je le dis, la probabilité que ce soit un fake est objectivement de l’ordre de 1 sur 1 000 000, et pas l’inverse.

     

    • #2252379

      Bravo au troll Brunon et Amiral : mettre un site anonyme comme référence il faut oser. Mais les troll de la NASA osent tout.

      Les arguments de bruno sont les arguments des trolls : attaque personnelles contre des gens qui eux ont le courage de se montrer sous leur vrai nom.

      Et aussi la calomnie sans preuve évidemment en disant que les photos que montre Massimo sont des faux.

      C’est bizarre parce que il y a pas longtemps, Bruno et Amiral disaient que les photographes professionnels mondialement connus qui disaient que les photos étaient faite en studio, étaient des imbéciles qui n’y connaissaient rien et donc que leur avis ne valait rien et donc que les photos étaient des photo prises sur la lune !

      Et maintenant, ils disent que les photos que Massimo leur a montré sont des faux !!!

      Ces trolls changent d’argument comme de chemise en espérant que le lecteur du message n’ira pas relire ce qu’ils ont dit dans les messages précédent.

      J’espère que Lucien Cerise prend des notes sur ces échanges pour en faire un cas d’école pour E&R.


    • #2252430
      le 04/08/2019 par Gandalf l’aigri
      Dossier spécial E&R – Il y a cinquante ans, Apollo 11

      @bruno
      Ah non pas encore un lien vers defekator y en a marre maintenant ...


    • #2252503

      @Bruno
      Si le sol lunaire tremble, et fait trembler le drapeau, le reste devrait bouger non ? Le mat, ...l astronaute qui devrait ressentir des vibrations etc... et par ailleurs à plusieurs occasions le drapeau ondule nettement ...sous l effet d un souffle tout simplement.
      Pour l appareil photo et pellicule kodak absolument miraculeux : zero explication cohérente, désolée. Et ce ce n’est certainement pas ce defakator parfaitement ridicule qui amène le début d un commencement de reponse structurée.


    • Ok. Vous avez raison

      1) Les centaines de milliers de photos, videos et documents de la NASA sont tous des faux, les 6 missions sont des faux :)

      2) CIA, NSA, NASA, FBI, KGB puis FSB, des dizaines de milliers de personnes (employés de la NASA au top niveau et leurs successeurs) et les Chinois sont au courant, mais personne n’a parlé, ni n’a balancé des preuves, ne serait-ce que de façon anonyme, en.... 50 ans :)

      3) Les preuves du fake sont tellement évidentes,que les centaines de milliers d’employés de la NASA au cours des 50 dernières années, et tous les astrophysiciens et scientifiques dans le domaine spatial (pas plus de quelques dizaines de milliers dans le monde en 50 ans), ne s’en sont pas rendus compte en 50 ans...ou n’ont pas parlé ...

      Donc, si on cumule, on doit approcher ou dépasser le million de personnes au courant, directement ou indirectement, mais aucune d’elles n’a produit de preuves... Ouais... :)

      Rien que sur ces 3 derniers points, pour y croire, il faut quand même avoir l’esprit critique bien endommagé :)

      Reprenons vos assertions :

      1) American Moon est au top
      2) Massimo est un génie
      3) Michel Amm est sain d’esprit et de bonne foi

      Bonne chance dans la vie les amis, vous allez en avoir besoin :)

      Ce sera donc mon dernier post sur ce thread et Appollo
      En route pour Idiocracy !
      _


    • C’est impressionnant de voir a quel point nous sommes capables de polémiquer, et nous quereller à propos de controverses qui dépassent largement les connaissances de la majorité alors que nous y avons en tant que citoyens un intérêt commun (vs oligarchie dont l’intérêt est opposé au nôtre) sans jamais revenir à l’essentiel :
      – cette polémique peut elle déboucher sur des décisions utiles à la communauté ? NON
      – avons nous choisi cette polémique et est elle vraiment essentielle, prioritaire ? NON
      – cela ne serait il pas une manipulation ? créer des dissensions dans la population pour éviter qu’elle ne se retourne vers les responsables (diviser pour mieux régner) OUI

      Le problème majeur est la destruction systématique de tout ce qui participe au maintien de la vie sur terre.
      La cause majeure est le mécanisme financier : chaque entreprise doit croître et pour cela investit en utilisant l’effet de levier de l’emprunt :
      c a d que notre monde fonctionne sur la nécessité de gagner/vendre plus pour rembourser les intérêts d’emprunt et générer un surplus de valeurs. La croissance est un impératif économique.
      l’accélération du pillage et le prêt à intérêt sont les moteurs de nos sociétés industrielles.

      Alors oublions les conflits de surface, les Apollo et 11 septembre, c du passé et faisons ensemble qqchose d’utile pour l’avenir : c a d développer sa résilience au niveau local, le seul sur lequel nous avons une réelle influence :
      – réduire sa consommation
      – fonctionner en circuit court et en communauté
      – développer une autonomie alimentaire et énergétique.
      – redécouvrir la dimension spirituelle
      Bonne chance a tous , les temps a venir vont etre difficiles et requerir du sang froid du courage et le sens des priorités...


    • #2252630

      Après que les trolls lunaires aient bien fatigué les lecteurs, voici la venue des collabobos de la dictature verte qui viennent nous faire des leçon de morale à deux balles.

      Admirez la finesse du discours :

      "– cette polémique peut elle déboucher sur des décisions utiles à la communauté ? NON"
      OUI car le mensonge empoisonne l’esprit de l’homme. Donc un mensonge en moins c’est une victoire pour l’humanité. Si cet article a fait réfléchir une seule personne, c’est utile.

      "– avons nous choisi cette polémique et est elle vraiment essentielle, prioritaire ? NON"

      OUI. Cette polémique est prioritaire, il n’y a qu’à voir la venue de trolls et le nombre de messages. Le système est basé sur un conditionnement de l’humanité basé sur d’énormes mensonges. Le 11 septembre, l’homme sur la lune et la suite..

      Il est crucial d’attaquer ces mensonges de front pendant qu’on peut encore avant que la dictature verte ne soit mise en place. Dictature qui nous dira comme Loic : vous ne pouvez pas parler de ces chose là car elle sont sans importance par rapport au vrai problème de la "terre".

      "– cela ne serait il pas une manipulation ? créer des dissensions dans la population pour éviter qu’elle ne se retourne vers les responsables (diviser pour mieux régner) OUI"

      NON : la vérité est toujours mieux que le mensonge. Cela permet à une partie de la population de s’éveiller.

      "Le problème majeur est la destruction systématique de tout ce qui participe au maintien de la vie sur terre."

      Ben voyons ! Quelle analyse subtile.

      Et les solutions sont ?
      – réduire sa consommation ( parce que les gilets-jaunes ça consomme ?)
      – fonctionner en circuit court et en communauté (dans une région habitées par 20 millions d’individus improductifs ?)
      – développer une autonomie alimentaire et énergétique. (avec 100m2 de jardin sans doute ?)
      – redécouvrir la dimension spirituelle (en écoutant des gourous incultes qui ne savent pas comment marche un téléphone portable et qui vont vous expliquer le fonctionnement de l’univers ?)

      Y-qu’a , faut qu’on donc ?

      Le sens des priorité c’est déjà sur un article sur les missions Apollo de ne pas venir troller pour la dictature verte. Il y a d’autres articles d’E& ou vous pourrez présenter vos merveilleuses solutions et votre analyse fine des problèmes de la terre.


  • #2252975

    Encore un point de vue très interessant de Dmitry Orlov
    https://lesakerfrancophone.fr/comme...

     

  • Il y a quelque chose qui me perturbe quand on dit qu’il n’y a qu’une seule source de lumière sur la lune et que, par conséquent, les zones à l’ombre devraient être noires. Il ne faut pas oublier que la Terre devrait être en permanence au dessus d’eux puisque notre satellite tourne toujours la même face vers nous. Si on songe au clair de lune, déjà assez lumineux par temps dégagé alors, le clair de terre, sachant que le diamètre de la Terre est plus grand et surtout que l’albedo est 5 fois supérieur, devrait fournir un fort éclairage. Par une belle nuit lunaire (quand la lune se trouve grosso modo entre le soleil et la Terre) on devrait avoir un bel éclairage produit par la Terre avec même des ombres portées.
    En tous cas, une chose est sûre, pendant le séjour des astronautes, la Terre devait être au dessus d’eux, toujours à la même place mais on ne peut pas dire la taille du croissant lumineux terrien à ce moment (sauf à faire les calculs, ce qui serait possible en théorie) Ce qui me surprend, c’est qu’il n’y a que de rares photos où on voit la Terre alors que sa présence aurait dû être saisissante, presque obsédante sur cet astre mort et sombre...


Commentaires suivants