Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dr Byram Bridle : "La protéine Spike est elle-même toxique et dangereuse pour l’homme"

Le Dr Byram Bridle, immunologiste et virologue dont on pourra lire ici le CV, pense que la protéine spike (traduite « protéine de pointe » dans la vidéo ci-dessous) qui permet au coronavirus d’infecter le corps est aussi, par ailleurs, une protéine dangereuse pouvant provoquer des complications cardiovasculaires en raison de son impact sur le sang. L’inoculer, par le biais des vaccins à ARN messager, serait donc dangereux et expliquerait les cas de thromboses et autres complications relevées dans la littérature médicale.

 

Le Dr Byram Bridle est interrogé ici par Alex Pierson qui officie sur la radio canadienne Global News Radio 640 Toronto en tant qu’animatrice de son propre talk-show du soir, ON Point with Alex Pierson.

 

La folie vaccinale, sur E&R :

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Donc tous les vaccins fonctionnent avec cette protéine ?
    _
    Ce que je vois moi, ce sont des gens qui essaient de s’habituer au port du masque...

    Et conséquence logique, peur et confusion mêlées : le thème du couillonavirus devient tabou, personne n’ose (en) parler !

     

    Répondre à ce message

  • @petithous

    Comme le dit goypride, il se passe quelque chose aux USA. Ne trouvez vous pas bizarre que, alors que l’ambiance était au retour à la normale pour l’accès à Trump aux réseaux sociaux (du genre :"bon, le mec en a pris un bon coup dans la tronche, il est KO), voilà que soudain, Zuckerbook (ou Faceberg, comme vous préférez) décide de le punir à nouveau pour 2 ans ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est maintenant évident les #FauciLeaks #FauciEmails fusent sur twiiter et pas un mot dans la presse Européenne, ou si peu alors que c’est un sujet brulant.

    L’état profond joue la montre pour annoncer ses "mesures" dans le courant de l’été. Certains parlent de début juillet. La cocotte minute monte en pression, la presse mainstream essaye de la garder sous pression pour le moment.

    Aux US le scandale a éclaté, mais la presse tente de minimiser le contenu de mails de Fauci. Au moins les gens sont au courant et le bruit court d’une "démission" imminente de Fauci. Biden cherche à s’en débarrasser afin de se blanchir au dernier moment.

    Je pense que le centre tellurique de cette affaire se situe en Europe. La France est bien mouillée avec ce laboratoire Chinois. Les Ricains profitent de l’aubaine pour charger le gouvernement qui n’est probablement pas aussi responsable que l’on veut l’entendre. Quel serait leur intérêt dans un arrêt brutal de l’économie mondiale alors qu’ils en ont besoin pour leur économie ? Les Chinois s’en fichent pas mal de diriger le monde, ils souhaitent simplement étendre au maximum leur supériorité économique.

    Les Démocrates, peut-être de connivence, ont profité de l’aubaine pour pourrir la fin du mandat de Trump et trafiquer les élections. La vérité est très claire avec ces emails.

     

    Répondre à ce message

  • ce type n’est pas un charlot et curieusement il travaille sur l’élaboration d’un vaccin contre le covid
    on trouve çà sur un site de debunking : c’est donc un vrai pro vaccin.

    Bridle is currently developing a COVID-19 vaccine using the SARS-COV-2 spike protein. He recieved $230,000 in provincial funding from the Ford Government as part of the Ontario COVID-19 Rapid Research Fundpid Research Fund

    j’ai trouvé la source :
    https://web.archive.org/web/2021031...
    le 5ème fond pourvu de la liste :

    l
    Developing Prophylactic Virus-Vectored Vaccines for COVID-19
    Byram Bridle, Leonardo Susta and Sarah Wootton (Co-Principal Investigators, University of Guelph) ; Darwyn Kobasa, National Microbiology Laboratory, Public Health Agency of Canada (Collaborator) University of Guelph

     

    Répondre à ce message

  • Résumé : "SPIKE" est une protéine toxique !
    A la fois vecteur et donc duplicateur du virus mais surtout, toxique direct pour l’organisme !
    Un poison capable de se dupliquer jusqu’à saturer notre système immunitaire, celui-ci ayant pour tâche essentielle de protéger notre cerveau coûte-que-coûte, quitte à nous séparer de nos organes moins essentiels(d’où les troubles observés après une injection) sans abdiquer, mais jusqu’à la mort (parce-que, sans jamais céder) .
    Une sorte de cancer ultra-rapide "SPIKE" provoqué par un virus innocent ?
    [ La vie est une maladie mortelle ! ]

     

    Répondre à ce message

  • @maneki
    Je confirme totalement ce que vous dites ; Si vous comprenez l’anglais allez sur le site Natural news où Mike Adams se démène pour faire connaître la vérité

     

    Répondre à ce message

  • Il y a quelque chose que j’ai du mal à appréhender dans le discours d’empoisonnement, dépopulation, stérilisation… intentionnel. Peut-être qu’ici quelqu’un saura éclairer ma lanterne.

    Dans cette perspective d’une sorte guerre de classe, quid des dizaines de gradations entres les « 0,1% » à la Bill Gates et la classe moyenne ? A lire certains, on a l’impression qu’il n’y a que 2 catégories : la classe moyenne à éliminer, et les très riches à préserver ( + un sous-prolétariat nomade et ubérisé pour remplacer les 1ers). La bourgeoisie et la haute bourgeoisie, je la vois pourtant se ruer sur les vaccins, et ils feront vacciner leurs gosses... Parmi ces classes supérieures, bcp bossent pour les très riches, sans lesquels ces derniers ne pourraient plus fonctionner (je les vois mal se passer de leur médecin, leur tailleur, leur galeriste préféré, leur avocat etc…)
    En imaginant un « projet de réduction de la population » ici même en France, comment on peut sérieusement penser à la sélection des élus et des surnuméraires, dans le cabinet médical ou le vaccindrome, avec des lots ok et d’autres pas … avec donc la complicité du généraliste ? Au niveau organisationnel ça m’intéresse...Sur ce point précis j’attends toujours un scénario solide…

     

    Répondre à ce message


    • ici même en France, comment on peut sérieusement penser à la sélection des élus et des surnuméraires, dans le cabinet médical ou le vaccindrome, avec des lots ok et d’autres pas … avec donc la complicité du généraliste ? Au niveau organisationnel ça m’intéresse...



      complicité générale.
      ca se fait tout seul, par une extraordinaire communion de penssée...

       
    • Vous pouvez aussi appliquer votre raisonnement aux forces armées et aux forces de police, lesquelles ont aussi des gosses. Filer 500 balles de prime le samedi ne sera sans doute pas suffisant pour compenser la perte d’un gamin mort d’encéphalite vaccinale.
      Quant à exterminer l’ensemble de ces forces... Et pour les remplacer par quoi ? Des sicaires qui deviendront rapidement des maires du palais avant de prendre la place de ceux qu’ils sont sensés servir.
      Une histoire vieille comme le monde. Il n’y avait que ceux qui ont fini pendus par les pieds pour croire qu’elle s’arrêterait un jour.
      La réponse à votre question est contenue dans une réflexion récente de Macron à ses troupes : "n’ ayez pas peur d’être des amateurs".
      Bien sûr. Et pourquoi auraient-ils peur puisque leur cible, le peuple de la modernité, se fera toujours une montagne de ces tanches qui nous gouvernent ?
      Telle est la rançon de l’instruction supérieure de masse, la création d’une caste de déclassés paralysée par sa propre imagination mais néanmoins satisfaite d’elle-même car elle a été formatée pour cela.
      Pour se sentir en toute circonstance supérieure à l’abruti, au veau, à l’avachi et au mouton. Il suffit de lire une bonne litanie de commentaires d’un site comme celui-ci.
      La "dissidence" ne sert bien souvent qu’à reproduire en creux la suffisance des classes moyennes instruites, comme une sorte de volonté de puissance négative.
      Si vous saviez comme nos maîtres sont tellement plus forts que nous ! C’est tellement normal que les mougeons les suivent (mais surtout pas nous, n’est-ce pas).
      Je viens justement de finir le livre de Schwab et il me saute aux yeux que ce gus n’est qu’un second couteau montreur d’ombre, un Attali pour suisse allemand, et complètement à côté de ses pompes au niveau stratégique de surcroît.
      Ces gens s’imaginent pouvoir s’affranchir des populations qu’ils ont sucées à l’os, alors que ce sont elles qui les ont déjà larguées, condamnées qu’elles sont désormais à survivre au jour le jour et à s’organiser de leur côté.
      Les classes dominantes médiocres ont gagné la première manche car elles ont eu l’avantage de la Blitzkrieg face à une opposition inexistante et une dissidence occidentale nombriliste.
      Aucune guerre éclair ne peut être gagnante à long terme sur un théâtre d’opérations aussi vaste, surtout avec des braves soldats Schwab aux commandes.

       
    • Je vous rejoins komakino mais bon, il semble que presque tout le monde ici imagine déjà l’hécatombe à dizaines de millions de morts, pourquoi pas des centaines de millions (c’est bien cela que signifie "dépopulation" non ?), comme vous j’en doute fort mais le sujet a l’air d’être tabou, y compris chez les complôtistes, un comble !

       
  • @Maneki

    Si
    ce que vous dîtes est vrai, alors personne ne pourra y échapper. L’hécatombe que vous prévoyiez se compte selon vous en millions ou milliards d’individus ? Pourquoi cette hécatombe n’interviendrait-elle pas dès à présent puisque 2 milliards de personnes dans le monde sont d’ores et déjà vaccinées ? Du coup, quelle différence y-a-t-il entre se faire vacciner et être contaminé par un vacciné ? Est-ce moins "grave" dans le second cas ?

     

    Répondre à ce message

    • À Maurice :
      Apparemment, il est beaucoup plus grave d’être injecté que de se faire contaminer par contact avec une personne injectée (même si on manque encore de recul pour le confirmer).

      Selon Sherry Tenpenny, il faut qu’il y ait une période d’incubation d’environ deux mois après la deuxième injection pour que l’organisme se mette à produire des millions de protéines Spike, et il faut qu’il y ait réexposition à un pathogène pour que le métabolisme parte complètement en sucette. C’est pourquoi elle évoque l’automne lorsque la saison de la grippe arrivera, elle prévoit même que beaucoup de gens seront encouragés à se vacciner contre la grippe, ce qui ne fera qu’aggraver les choses.

      Malgré tout, le docteur Mikovits (qui évoque la possibilité de jusqu’à 50 millions de morts rien qu’aux États-Unis) a assuré il y a deux jours dans un entretien avec Mike Adams qu’il était possible de se soigner (elle a énormément travaillé sur le Sida et les coronavirus et elle maintient que dès lors qu’on s’émancipe de Big Pharma et qu’on se soigne naturellement, on peut tout guérir, même le cancer).

       
    • Il est possible qu’il y ait un effet accumulatif (du "vaccin"). On a déjà vu fuiter en allemagne dans les visuels du futur pass sanitaire que le status vaccinal devra être mis à jour régulièrement par des doses rappels, ou par des injections destinées officiellement à immuniser contre de nouveaux variants. Ca pourrait bien fonctionner en cercle vicieux : des victimes de la "vaccination" en nombre croissant, qui seront imputées par la propagande aux nouveaux variants, justifiant de nouvelles injections.

      J’avoue avoir été très surpris de l’empressement d’Israel à vacciner, ne serait-ce qu’à cause du caractère peu éprouvé du vaccin... Mais il y une explication possible : l’un des dangers perçu comme mortel pour le projet sioniste est la population arabe de citoyenneté israelienne. Or, il est tellement simple d’injecter selectivement du sérum physiologique à la place du vaccin, suivant le profil de l’heureux bénéficiaire de l’injection, vous me suivez ;) ? je dis ca je dis rien...

       
  • Docteur frankenstein
    Quand on joue avec la nature au point de se prendre pour dieu cela finit par une catastrophe .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents