Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Clément Méric : Esteban Morillo et Samuel Dufour condamnés en appel à huit et cinq ans de prison

Les peines prononcées en appel sont moins lourdes qu’en première instance pour ces deux militants d’ultradroite jugés pour la mort du militant antifasciste Clément Méric, en 2013 à Paris.

 

(...)

Les deux accusés « ne sont pas jugés parce qu’ils sont ou ont été skinheads, mais, qu’on le veuille ou non, dans l’enchaînement des faits, en toile de fond il y a un carburant inquiétant, celui du sectarisme, de l’ostracisme, de l’exclusion de celui qui ne pense pas comme nous », a poursuivi l’avocat général, évoquant la « dérive commune » des accusés vers une « idéologie toxique ». « J’ose espérer que vous avez pris vos distances avec cette idéologie mortifère », a soufflé le magistrat, ajoutant que la mort de Clément était « évitable » et « absurde ».

Le magistrat avait requis onze ans de prison – comme en première instance –, contre Esteban Morillo. L’homme de 28 ans, qui a reconnu être l’auteur des coups mortels, a plaidé la légitime défense, se disant « désolé » de la mort « horrible » de Clément Méric mais assurant s’être défendu d’un « guet-apens » orchestré par les militants antifascistes. Les assises de l’Essonne ont rejeté à la majorité absolue cette question de la légitime défense et l’ont condamné à huit ans d’emprisonnement.

« C’est une peine moins lourde (…) mais c’est une décision très amère pour la défense » car « difficile à comprendre sur le plan de la vérité », a réagi son avocat Me Jérôme Triomphe. « Les passions politiques d’en face, la pression médiatique et surtout la pression idéologique de ceux qui s’étaient déjà attaqués à eux, ont été trop fortes », a-t-il estimé auprès de l’Agence France-Presse (AFP)

Samuel Dufour, 27 ans, avait lui été condamné à sept ans en première instance. Même s’il n’avait pas frappé Clément Méric, la cour d’assises de Paris avait jugé que sa participation à la bagarre avait empêché les camarades de Clément Méric de venir en aide à la victime. En appel, il avait également assuré s’être défendu, ce que la cour de l’Essonne a rejeté, en le condamnant à cinq ans d’emprisonnement.

« C’est une affaire dans laquelle nos clients se sont défendus d’une agression extérieure, mais il était sans doute trop difficile pour la cour et les jurés de dire la vérité dans ce procès tellement symbolique », a commenté son avocat Me Grégoire Etrillard.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 


 

La réalité sur la scandaleuse affaire Méric – Alain Soral, mai-juin 2013

L’affaire Méric, sur E&R :

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Clément le fils de profs de fac , étudiant à sciences-po , petit bourgeois hystérique voulait fracasser Esteban le prolo fils d’ouvrier immigré espagnol , c’est avant tout de la haine de classe qui anime ceux qui se disent antifas. Courage à Esteban et Samuel.

     

    Répondre à ce message

  • Une bien triste nouvelle, mais hélas sans surprise. Bien sur qu’Esteban s’est défendu, c’est évident, mais visiblement le jury et les magistrats n’en a pas tenu compte, puisqu’ Esteban et Samuel ne pensent pas "bien".

    Espérons que ca se passe pas trop mal en prison. J’ai encore en tête l’incarcération d’Hervé Ryssen.

     

    Répondre à ce message

  • J’en reviens toujours pas du niveau de propagande de ce torchon qu’est devenu Le Monde. Cringy - grinçant - comme disent les anglos.

     

    Répondre à ce message

  • La chose est simple, si tu te défend et que t’es blanc en France, t’as forcément tord.
    Les seuls blancs qui peuvent agresser d’autres blanc sont les anti fa.
    Blanc contre n’importe quelle origine ethnique, tu as tord. Voilà pourquoi il faut avoir suffisamment confiance en soi et être suffisamment aux aguets pour ne jamais avoir à se défendre physiquement en France, raison pour laquelle il est important d’être toujours en bonne forme physique et mentale. Si jamais on se retrouve à se faire menacer il faut faire comprendre par sa posture que l’on est maître de la situation essaye , ou bien mettre son égo dans sa poche et quitter les lieux en calmant les choses. Et transformer la colère accumulée dans autre chose que sur la gueule de quelqu’un. La violence de rue on ne sait jamais comment ça peut finir, il vault mieux l’éviter au maximum, tout en s’y préparant à l’avance, se dire que dans tel situation, j’agirais on agira en calmant le jeu et en partant sans jeter de l’huile sur le feu. Notre vie est très rarement en danger tant qu’une altercation physique n’a pas démarré, et aussi on attire à soit ce que l’on cherche, c’est un principe universel. Les entraînements en sparring légers amicaux aident bien à se défouler tout en évacuant la tension, et ça permet de gagner en connaissance de soi et en sérénité.
    Courage aux 2 jeunes emprisonnés pour un drame auquel ils ne pouvaient sûrement rien à l’époque des faits. J’espère qu’ils auront du soutien en prison et surtout qu’ils auront des remises de peine importantes pour bonne conduite.

     

    Répondre à ce message

  • Rixes entre anti-spécistes. Mouvement qui dans les heures qui a suivi la mort de Meric a effacé la plupart du contenu de son site.
    Qui étaient (sont) ces débiles mentaux ? Peu ont été fouiller dans leurs modes d’action, ce qu’ils diffusaient, etc...
    Le seul qui a été dans ce sens était Abauzit il me semble.
    Désolé, mais je n’ai personne à soutenir dans cette histoire.

     

    Répondre à ce message

  • j’aimerais bien avoir le detail de ce qui a ete purgé jusqu’a aujourd’hui et ce qu’il reste a nos deux camarades

    si c’est 5 ans Samuel doit sortir

    8 ans Esteban est bientot dehors aussi...j’espere !

    l’injustice de leur incarceration me poursuit depuis 2013

    je me mets a leur place chaque fois que je repense a la prison

     

    Répondre à ce message

  • Vous tous serez en désaccord avec moi, mais d’un point techniquement-juridique c’est une bonne nouvelle.
    Si Esteban et son copain auraient été relâchés par le Cour d’appel, et si les parents de Merrick auraient saisi le Cours de Cassations, les premiers risquait d’être condamnés définitivement, si le Cour décidait ne pas casser la décision du Cour d’appel.
    Dans cette situation, les deux gamins ont encore une chance à échapper à l’injustice rouge.
    Leur libération dépendra partiellement de nous et de notre engagement, c’est-à-dire l’opinion public.
    Si nous nous engageons bien avant leur dernier procès et cela massivement et fermement partout en France et particulièrement à Paris, les choses changeront pour ces deux gamins et... pour les suivants car les juges rouges réfléchiront trois fois avant d’accuser un patriote innocent.
    Mais je n’ai des doutes car trop de moutons obéissants.

     

    Répondre à ce message

  • Le fait divers a eu lieu en 2013, pourquoi les mis en examen n’est-il jugé que 8 ans après ?

     

    Répondre à ce message

  • Le procès d’Esteban, c’est pas seulement le procès de ceux qui tordent la réalité par pur motivation idéologique, c’est aussi fait pour laver l’affront porté à cette caste d’enculé qui dans l’illustration s’est vu dans cette affaire comporté d’une manière des plus indigne. Appel au meurtre, harcèlement d’Esteban pour durant la rixe arriver par derrière comme la pire des sous merde et recevoir un bourre pif le laissant à sa vrai place, dans le caniveau. Quelque soit les valeurs défendues de par le monde, il est mort en parfait blaireau. La justice pourra se déchaîner sur Esteban comme elle le fait, elle ne parviendra jamais à effacer l’humiliation infligé a juste titre sur cette petite merde, trop frêle pour survivre à cette épreuve qui n’était pas prévu pour mettre fin à sa vie. Et si mon commentaire est vu comme trop dur, je n’ai aucun mal à le souligner tant l’idée d’une inversion des rôles aurait été vu comme une décoration de l’antifascisme et Meric lavé de toutes poursuites judiciaires.

     

    Répondre à ce message

  • " Il est interdit de se défendre si on est attaqué par un antifa, parce qu’un antifa a toujours raison "

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents