Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

Il y a deux mois, nous avons tenté d’alerter sur les résultats paradoxaux des vaccins contre le covid-19 en publiant les courbes de mortalité pré et post vaccination d’Israël et de Grande-Bretagne [1] qui montraient déjà que ces vaccinations ont été suivies d’une hausse considérable des contaminations et de la mortalité durant 6 à 8 semaines après le début de la vaccination. [2]

 

Depuis cette période, les campagnes de vaccination se sont étendues mondialement même aux pays où le covid était peu présent. Et partout elles ont été suivies d’une hausse considérable des nouvelles infections et de la mortalité pendant plusieurs semaines ou mois. [3]

Combien faudra-t-il de morts et d’accidents sévères pour que les dirigeants, l’OMS, les agences de santé FDA, EMA, entre autres, regardent les résultats avérés de cette pseudo-vaccination expérimentale dans le monde réel et en tirent les conséquences ?

 

Rappel des faits avérés publiés par l’OMS

 

Nous présentons ci-après les courbes de l’épidémie des pays les plus vaccinés telles que publiées par l’OMS (avec nos commentaires en rouge).

 

Asie

Au Népal, pays de 28 millions d’habitants, la campagne de vaccination, utilisant le vaccin chinois et l’AstraZeneca indien, a commencé fin janvier 2021. Jusque là, après dix mois d’épidémie, le pays comptait 270 092 cas confirmés et 2017 morts et la moyenne journalière de nouveaux cas s’élevait à 350.

Quatre mois après le début de la vaccination, l’épidémie a explosé avec une moyenne actuelle de 8000 nouveaux cas quotidiens. Au 22 mai, le Népal comptait 497052 (+90%) cas confirmés et 6024 morts (+200%.)

 

 

En Thaïlande, pays de 70 millions d’habitants, la campagne de vaccination utilisant le vaccin chinois a commencé dans la première semaine de mars. Jusque là, depuis le début de l’épidémie, le pays ne recensait que 25000 contaminés et 83 morts attribuées au Covid-19.

 

 

Depuis le début de la vaccination, en 2 mois, le nombre des contaminés a été multiplié par 5 (123 066 au 22/5) et celui des morts par 9 (735 au 22/5).

Au Cambodge, pays de 27 millions d’habitants :

 

 

En Mongolie, pays de 3,3 millions d’habitants :

 

 

Amérique du Sud

En Colombie, pays de 50 millions d’habitants, pays fortement éprouvé par la maladie l’épidémie amorçait une franche décrue jusqu’au début de la campagne de vaccination le 18 février 2021.

Depuis, le nombre de contaminations quotidiennes a quadruplé et la mortalité journalière multiplié par 3.

 

 

Au Chili, pays de 18 millions d’habitants, la vaccination a commencé le 24 décembre et un total de près 17,1 millions de doses de vaccin a été administré à moins de 20 millions d’habitants. Mais malgré un taux de couverture vaccinal le plus élevé d’Amérique du Sud et des confinements durs, le nombre de contaminations quotidiennes et le nombre de décès restent près du triple de ce qu’ils étaient avant le démarrage de la campagne vaccinale...

 

 

Au Brésil, pays de 217 millions d’habitants, la vaccination a débuté le 18 janvier alors que la mortalité hebdomadaire se stabilisait autour de 7000

 

 

Moyen-Orient

Aux Émirats arabes unis, pays de 10,5 millions d’habitants :

 

 

Au Koweït, pays de 4,2 millions d’habitants :

 

Europe

En Hongrie, pays de 9,8 millions d’habitants, la campagne de vaccination débutée fin février a été suivie d’une forte hausse des contaminations hebdomadaires passées de 25576 le 25/2 à 62265 un mois plus tard, avant de redescendre progressivement au niveau prévaccinal.

En deux mois et demi la Hongrie a ainsi doublé ses chiffres de contaminés (400000 à 800000) et de morts (de 14000 à 29000) atteints après 11 mois d’épidémie.

 

 

En Roumanie, pays de 20 millions d’habitants, la campagne de vaccination a débuté fin décembre à une période où l’épidémie décroissait, et d’après les données officielles du 4 mai 21, Bucarest a le taux de vaccination le plus élevé du pays avec 31,2% de sa population éligible vaccinée. Mais peu après le début de la vaccination, le nombre des contaminations quotidiennes et la mortalité ont augmenté.

Avant la vaccination après dix mois d’épidémie, la Roumanie recensait 618000 infectés et 15000 morts. Après cinq mois de vaccination, elle en compte le double.

 

 

Monaco, pays de 38000 habitants, comptait seulement 3 décès avant la vaccination et 32 depuis la vaccination :

 

 

Gibraltar, 34000 habitants : la vaccination de la totalité de la population a été suivie d’une augmentation de 800% de la mortalité de 10 à 94).

 

 

Que peut-on déduire de ces données officielles ? Hypothèses

 

Les victoires à la Pyrrhus [4] israélienne et britannique

Les avocats de la vaccination prétendent que les vaccinations en Israël et en Grande-Bretagne auraient été des succès, car les contaminations et la mortalité quotidienne, actuelles sont faibles.

Mais ces succès apparents correspondent en fait à la disparition d’une grande partie des personnes à risque (le « moissonnage ») réalisée par la vaccination et à la régression spontanée de la maladie observée aussi dans les pays peu vaccinés.

 

Le « moissonnage » vaccinal

Dans ces deux pays, la mortalité attribuée au Covid a fortement augmenté durant 4 à 6 semaines égalisant la totalité des morts de l’année 2020. La courbe de mortalité covid péri vaccination en Israël est démonstrative.

 

 

Le « moissonnage » de 1404 personnes en janvier et de 949 autres en février, soit l’équivalent d’une année complète de mortalité Covid sans vaccin (l’année 2020) a fortement réduit le nombre d’Israéliens à risque, entraînant de facto probablement une diminution du risque apparent de mortalité dans l’année à venir, dans cette tranche d’âge.

Mais parallèlement à cette diminution de sa cible initiale, le virus s’est transformé par mutation pour s’attaquer à d’autres segments de la société et en particulier aux groupes d’âge plus jeunes.

En novembre 2020, les données du ministère israélien de la Santé ont révélé qu’Israël avait détecté 400 cas de coronavirus chez des enfants de moins de deux ans. En février 2021, ce nombre est passé à 5 800.

Le même « moissonnage » a été observé en Grande-Bretagne. Comme le covid-19 ne menace qu’une petite partie de la population (les grands vieillards avec comorbidité) la disparition péri-vaccinale d’une grande partie de cette population (autant que les morts de l’année 2020) à risque, diminue mathématiquement la mortalité observée, au moins transitoirement.

 

 

Depuis la campagne de vaccination britannique, la mortalité moyenne par million d’habitants en Grande-Bretagne (934/M) dépasse le double de celle des Pays-Bas (411/M).

 

La régression naturelle de l’épidémie

Explique aussi la chute de mortalité ainsi que le montre la comparaison entre la Grande-Bretagne très vaccinée et les Pays-Bas très peu vaccinés :

 

 

Les courbes de mortalité par million d’habitants suivent la même temporalité dans ces deux pays proches. Celle du Royaume-Uni souffre d’un pic péri-vaccinal beaucoup plus élevé, la mortalité actuelle des Pays-Bas est légèrement plus élevée traduisant l’absence du « moissonnage » anglais.

 

La vaccination actuelle, accélérateur de l’épidémie et de la mortalité ?

La revue des principaux pays apôtres de la vaccination large montre qu’en population réelle, la vaccination généralisée se comporte plus comme un accélérateur de l’épidémie et de la mortalité que comme une prévention de celles-ci. [5]

Dans tous les pays très vaccinés, la mortalité comptabilisée durant les deux mois post vaccinaux égale ou dépasse celle de toute l’année 2020.

 

Absence de données expérimentales solides

 

Les essais de ces vaccins ont été insuffisants, sans recul, car ils sont en cours. Les premiers résultats sont promis pour début 2023.

Aucun d’entre eux n’a signalé la possibilité d’une possible augmentation des contaminations et de la mortalité qui heureusement paraissent transitoires. Ils sont peu informatifs sur les effets secondaires plus ou moins graves, comme la fréquence des accidents vasculaires précoces dans les jours suivant la vaccination, ou encore les multiplications de fausse-couche et les troubles menstruels des femmes par exemple et bien sûr les possibles complications plus tardives à moyen et long terme.

La course à la vaccination accélérée à tout prix pourrait à terme être contre performante pour la confiance populaire en toutes les vaccinations. Rien ne sert de courir, il faut partir à point aurait dit la Fontaine. Mais les nouveaux milliardaires comme le PDG de Moderna ne pensent probablement pas comme la tortue de la Fable ayant d’ores et déjà amassé des fortunes.

 

L’avenir est aux traitements précoces maîtrisés par les médecins de terrain

 

Des études transparentes sont indispensables pour comprendre le mécanisme de ces aggravations transitoires de l’épidémie après vaccination et en déduire d’éventuelles mesures préventives, si une nouvelle poussée survenait.

D’autant que l’avenir, après cette hécatombe vaccinale, reste très incertain. Les dirigeants qui ont violé les bases de la médecine et de la démocratie en imposant la vaccination expresse sans respect des procédures habituelles pour la sécurité et l’efficacité des drogues mises sur le marché, se retrouvent tous à promettre à leurs populations des traitements précoces pour les vagues futures, prouvant par-là, comme Boris Johnson qu’ils ne croient plus à la vaccination qu’ils ont imposée. [6]

 

La médecine ne doit pas être décidée par la politique

 

La politique sanitaire ne doit plus être imposée ni guidée par des simulations le plus souvent inexactes (et leurs affichages parfois influencés par les politiques comme l’avouent les scientifiques anglais), mais doit reposer sur le respect de la démocratie et de l’expérience clinique des médecins de terrain guidés éventuellement par de simples recommandations non contraignantes.

Toutes les données doivent être transparentes comme les chiffres du Réseau Sentinelles qui reflète le nombre de malades réels, consultant les médecins pour des signes cliniques. Beaucoup plus fiables que les éternels chiffres de contamination basés sur des tests PCR peu fiables.

 

Liberté de soigner et d’être soigné

 

Surtout les médecins doivent être autorisés à traiter librement leurs patients avec tous les moyens à leur disposition sans diktat bureaucratique, et ce dès le début de la maladie, comme dans toute autre pathologie. Dès le début de l’épidémie, les traitements précoces basés sur les antibiotiques, macrolides, l’hydroxychloroquine, l’Artemisia, les vitamines D et C et le zinc, puis l’ivermectine étaient connus et diabolisés par les médecins de plateau au service de nouvelles drogues hors de prix comme le remdésivir, et surtout des futurs vaccins.

Le choix politique d’interdire le libre choix du traitement par les autorités a conduit dans plusieurs pays du monde, dont la France, à des morts nombreuses dont au moins une partie était évitable. Les procès en cours donneront la parole aux familles des victimes sans réparer l’irréparable perte d’un être cher.

 

Moratoire indispensable

Le totalitarisme, la censure systématique et la persécution des opposants et la suppression des libertés fondamentales n’aboutissent en science, en médecine comme en économie, qu’à des catastrophes à plus ou moins long terme, y compris pour ceux qui en sont responsables.

Il est grand temps de revenir aux faits avérés et à leur examen critique sans a priori. Dans tous les pays, les vaccinations expérimentales ont été suivies par une augmentation des contaminations et de la mortalité attribuée au covid-19 et l’apparition de mutants. Tant que le phénomène n’aura pas été élucidé, un moratoire des vaccinations anticovid est indispensable et urgent.

Dr Gérard Delépine

Notes

[1] https://ripostelaique.com/grande-br...

[2] https://nouveau-monde.ca/fr/analyse...

[3] http://egaliteetreconciliation.fr/E...

[4] Une victoire à la Pyrrhus est une victoire tactique, obtenue au prix de pertes si lourdes pour le vainqueur qu’elles compromettent ses chances de victoire finale.

[5] F Gobert Depuis qu’on vaccine (anticovid), la mortalité moyenne quotidienne a augmenté dans 13 pays sur 14 Agoravox https://www.agoravox.fr/actualites/...

[6] https://www.francesoir.fr/societe-s...

À lire, sur E&R :

 
 






Alerter

75 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2736028

    En fait ce qui fait le plus mal c’est que vos proches préfèrent croire les merdias que vous même !

     

    Répondre à ce message

    • #2736098
      Le 31 mai à 01:13 par tunisoral
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      Très bon résumé !

       
    • #2736245
      Le 31 mai à 10:31 par goy pride
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      Perso, je suis parvenu à totalement me détacher sur le plan affectif de mes proches. On ne peut rien faire pour ceux se complaisant dans la lâcheté et la médiocrité. En fait je les considère, du moins ceux qui sont du côté obscur, comme des ennemis et dangers potentiels pour ma propre sécurité et vie. Car l’enjeu désormais ce n’est plus une question de préférence entre le cassoulet ou le couscous, entre se faire un resto de bouffe française tradi ou un chinois, entre un canapé en cuir ou en en tissu...entre une glace à la fraise ou au chocolat, entre Jacques Chirac et Lionel Jospin...mais entre la vie et la mort ! Entre la santé et la maladie ! Entre la liberté et l’esclavage intégral ! Là on ne rigole plus, on est dans le sérieux !
      Mais que l’on ne se méprenne pas sur mes propos ! Je ne suis pas entrain d’insinuer que si ils crèvent ou sont gravement malades à cause de la "vaccination", je me contenterais juste d’un "Bien fait pour leur gueule ! On les avait avertis !" et basta ! On va bien évidemment demander des compte aux empoisonneurs !

       
    • #2736363
      Le 31 mai à 14:01 par Daktari
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      Bonjour, oui c’est triste et j’ai le même phénomène chez moi. C’est l’application de la devise latine ordo ab chaos pervertie par la franc-maçonnerie infectant toute la société jusqu’au sein de la famille. Enfin ils règneront sur la pandémie du chaos

       
    • #2736864
      Le 1er juin à 11:07 par douxàcuire
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      Ah mais cette histoire divise sacrément les familles ( et les amis) ! Une satisfaction de plus pour ceux qui sont derrière ce crime.

       
  • #2736030
    Le 30 mai à 22:50 par lkolko75869
    L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

    Le problème c’est que tous les chiffres sont faux...
    je ne comprend pas pourquoi les "scientifiques"
    se laissent embarquer là dedans.

    C’est de la statistique, pas de la médecine.
    Quand en plus on fait de la statistique avec les mauvais outils...

    Qui décide de ce qu’est un mort du covid ? où est le protocole ? y’en a t’il seulement un ? Si c’est le nombre de cycle des test....

    Quand à la présence du "virus" faudrait tester les accidents de la route et domestiques, voir quel taux on obtient....ca n’a jamais été fait....mais on continue d’incriminer le "virus" dans les affections respiratoires...

     

    Répondre à ce message

  • #2736066
    Le 30 mai à 23:59 par Marmiedoise
    L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

    Je travaille en tant que gardien d une residence autonomie (personnes agees) dans mon milieu ca commence a sentir fort ! Sans pour autant imposer le vaccin ils commencent a serieusement poser les jalons d un vaccination qui pourrait devenir obligatoire... Je suis assez bien place pour confirmer que dans les structures accueillant des personnes agees bon nombre sont decedees non a cause de la maladie mais bien du fait de l isolement et de l angoisse que generent les multiples confinements ! Cela n empeche pas les pourris qui nous dirigent et leurs larbins d attribuer ces morts au covid !

     

    Répondre à ce message

  • #2736136

    Bonjour
    Avez vous vérifier vos sources, car je peux vous dire que pour un des pays cité, l’augmentation des cas n’a rien a voir avec la vaccination, donc cet art(icle peut etre attaqué sur sa véracité.
    Je vis en Thaïlande, l’augmentation des cas et des décès n’est absolument pas due a la vaccination, mais a des clandestins birman ayant importé le covid.
    Malheureusement, cela s’est propagé assez rapidement, et ce malgrès l’intervention très rapide de l’état Thailandais qui sur la gestion covid fait un travail remarquable.
    La vaccination a du mal a commencer ici du fait du manque de vaccin et assez peu de gens sont vacciné, la véritable campagne de vaccination a débuté debut mai et se poursuivra jusqu’à avoir une immunité collective afin de réouvrir le pays sans contraintes de quarantaine pour les visiteurs vaccinés a partir de juillet pour la province de Phuket (70% de la population devrait être vacciné pour fin juin) et de début octobre pour d’autre provinces.
    Donc votre lien avec l’augmentation des cas covid ici en Thaïlande est complétement indépendant de la vaccination, mais plutôt de cas importé par des migrants clandestins utilisé dans certaines industrie.

     

    Répondre à ce message

    • #2736176

      Ça prouve au moins que la vaccination est au mieux un placebo...

       
    • #2736219
      Le 31 mai à 10:02 par Je réfléchis 2 secondes
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      Grande Bretagne 65 000 morts suite à la vaccination, ça vous suffit pas ?! On vous fait un dessin ?! Et sachant que toute personne vaccinée a une espérance de vie ne dépassant pas les deux ans je vous laisse imaginer l’explosion de ce chiffre d’ici 2 ans. Réveillez vous !

       
    • #2736250
      Le 31 mai à 10:40 par goy pride
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      L’histoire des clandos birmans qui apportent le virus c’est mignon tout plein et cela ferait un bon scénario pour un film catastrophe avec Tom Cruise...mais cela pue le gros mytho des autorités sanitaires locales qui cherchent à cacher les conséquences catastrophiques de la campagne de vaccination qu’elles ont mis en place ! Car bien évidemment que face au constat de la catastrophe post-vaccinale comment les autorités thaïlandaises criminelles vont-elles expliquer cela ? Dire tout tranquillou qu’elles ont empoisonné des millions de gens avec des vaccins bidons ou camoufler le crime par une entourloupe ?
      Et sans déconner, comment peux-tu être toi même dupe d’un mytho aussi grossier ?

       
    • #2736298

      Commet se fait il que le virus s’est propagé alors que les gens portent des masques ? Je croyais que c’était efficace.
      Il n’y a pas de gestes barrières en Thaïlande ?
      Comment se fait il que les immigrés Birman aient emmené le Covid avec eux juste au début de la campagne de vaccination ? Ils auraient pu l’emmener avant. Il n’y avait pas d’immigration avant ?

      La vaccination a du mal à commencer dans ce pays. Etonnant. Pourtant il y a quand même 1000 morts pour 70 millions d’habitants. Ou peut-être que les gens ont encore du bon sens populaire et qu’ils sentent que ca ne sert à rien de vacciner une population si peu touchée.

       
    • #2736416
      Le 31 mai à 15:44 par paramesh
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      faux, 2 millions de personnes se sont déjà faite vacciner, ( bobos des villes et certaines professions médicales et gouvernementales). Les Thais sont naïfs, ils sont traditionnellement contre les vaccins, mais ils ont confiance dans leur gouvernement et sont patriotes, donc si le gouvernement les trahit et leur demande de se vacciner, ils le feront dans une grande majorité. pour l’instant ce n’est pas le cas, le gouvernement se méfie de ce vaccin (c’est le chinois) donc il n’y a aucun empressement dans la campagne.
      quant aux Birmans, clandestins , porteurs ou non du covid, il y en a toujours eu, je travaille avec beaucoup de birmans comme ouvriers agricoles donc je connais bien le business du travail clandestin et les filiaires. la frontière est poreuse et l’a toujours été. (même des réguliers passent la frontière en douce pour visiter leur famille.
      Et puis il ne faut pas oublier la première épidémie arrivée avec les dizaines de milliers de touristes Chinois de Yuhan pour le nouvel an chinois l’année dernière, autrement plus violent que quelques clandestins birmans. donc si les morts augmentent de 800% aussi vite, ce n’est pas la faute au covid, car ici on traite très efficacement. Quand les usines de Samut Sakhon ont été contaminées il y a quelques mois, il n’y a pas eu plus de morts (moins d’une dizaine). il y a eu une explosion des cas c’est vrai mais pas de surmortalité (et là oui, c’étaient bien des Birmans qui avaient trimbalé le virus.

       
  • #2736145
    Le 31 mai à 06:33 par anymosa
    L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

    Pour fontanet, les ados devraient se "vacciner" contre le covid19, non pas parce que cette maladie représenterait pour eux un risque, mais pour retrouver leur santé mentale

    alors qu’il le fasse et fissa, car cela lui est manifestement nécessaire

    sinon concernant le délire enkysté, la messe est dite

     

    Répondre à ce message

  • #2736196
    Le 31 mai à 09:19 par anonyme
    L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

    "https://www.theguardian.com/world/2..."

    Comme il fallait s’y attendre des scientifiques prédisent déjà une 3è vague. Je vous parie qu’elle aura lieu pour l’automne prochaine avec, naturellement, un 4è confinement à la clé. Je ne vois pas comment ce docteur Délepine puisse tenir compte des données de l’OMS, ceux là même qui ont organisé tout ce cirque.

     

    Répondre à ce message

  • #2736305

    Je n’ai trouvé qu’un seul "gros pays" qui echappe plus ou moins a cette corrélation, et pas des moindres, c’est a étudier : les USA.

     

    Répondre à ce message

    • #2736362
      Le 31 mai à 14:00 par goy pride
      L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

      Effectivement beaucoup d’effets secondaires rapportés concernant la vaccination mais pas d’augmentation de covid, du moins officiellement...étrange...

       
    • #2736441

      Alors j’ai une théorie...

      Comment un état comme le Texas a pu atteindre un si haut score de vaccination, alors que l’ambiance est inversée, des lois anti pass sanitaires, les gens qui brulent des masques en public, les covidistes rasent les murs dans ces états dissidents, qui pourtant affichent des 35-40-45% de double vaccinés...Je me dis qu’il est tellement plus simple de mentir au moment de reporter ces chiffres a la centrale pour avoir la paix provisoirement.

       
    • #2736482

      Le CDC (voir les interventions de Robert Fitzgerald Kennedy sur cette organisation exécrable, corrompue jusqu’à l’os, qui s’enrichit sur les vaccins) a baissé drastiquement (et en douce comme il se doit) le nombre de cycles à exécuter pour les tests PCR faits sur personnes vaccinées. Par ce petit tout de passe-passe, les chiffres COVID sont en baisse aux USA... grâce au vaccin bien sûr !
      Pour les chiffres de mortalité, consulter openvaers qui rend lisibles les chiffres de la BDD officielle (dont une étude montre qu’elle ne recense historiquement qu’1% des victimes de vaccins). On est déjà à 4000 décès post vaccins Covid recensés en 6 mois. Si on extrapole, il n’est pas impensable de penser qu’on est peut-être déjà à plusieurs centaines de milliers de morts réelles suite à la vaccination, rien qu’aux USA et en seulement 6 mois.

      Prions sans cesser.

       
  • #2736490
    Le 31 mai à 17:55 par laspirateur
    L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

    Les variants ou ce qu’on veut bien nommer tel que, seraient-ils présents dans les vaccins ?

     

    Répondre à ce message

  • #2738141
    Le 2 juin à 19:02 par Arnold de Winkelried
    L’hécatombe postvaccinale s’étend dans le monde

    Bonjour,
    Passé du temps, sur le site de l’OMS, afin de trouver les captures d’écran posées ci-dessus. Je n’ai pas trouvé.
    Indiquer les liens officiels serait souhaitable.
    Est-ce qu’un valeureux aurait l’amabilité de trouver et transmettre ces liens.
    D’avance, je le remercie.
    Covidialement.

     

    Répondre à ce message

  • #2739637

    Ce sont les chinois et les mondialistes qui se sont mis d’accords pour que cette hecatombe arrive, car leur ennemi est identique : l’occident chretien. Les chinois veulent la supprematie totale et mondiale tandis que les mondialistes veulent accomplir leur destin messianique. Differentes motivations mais memes methodes.

    Quand on pense aux Levy, Buzyn, Kouchner et compagnie presents a Wuhan lors de l’inoguration du nouveau labo P4 juste avant la pretendue fuite accidentelle d’un virus mortel qu’on attend toujours, on a tout compris. Le reste n’est que du vent.

    C’est un genocide qui se deroule sous nos yeux, principalement de blancs chretiens, pour le reste c’est comme par hasard des pays qui sont soit ennemi de la chine (je pense en particulier a l’Inde), ou ennemi des mondialistes. Est-ce une coincidence ? Je ne crois pas.

    Pendant ce temps-la les les chinois font "vacciner" leur population avec un placebo qui est absolument inoffensif pour mieux tromper le monde. Idem pour la petite colonie.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents