Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dupont-Aignan viré de C à vous pour avoir traité Cohen de "cireur de pompes du pouvoir"

Un seul mot nous vient aux lèvres après le visionnage de cette séquence : le mépris. Le mépris abyssal qui dégouline de cette bande de tartufes propagandistes. Nous sommes évidemment sur France 5, dans l’émission de lèche-cul du pouvoir visible mais surtout profond d’Anne-Élisabeth Lemoine, flanquée de son commissaire politique Patrick Liste Noire Cohen et de l’exécrable Lescure. Il est 19 heures environ, Nicolas Dupont-Aignan est invité. C’est un mauvais car il a fait alliance avec Marine Le Pen entre les deux tours de la présidentielle 2017. L’équipe de C à vous ne peut pas le saquer. Mais c’est réciproque.
La suite appartient à l’histoire de la télé.

 

Cette pauvre Lemoine, qui réclame des excuses, Liste Noire Cohen, qui sourit jaune devant les vérités assénées par NDA, le clown Lescure qui se prend encore pour un patron de chaîne... Dupont-Aignan, qui auparavant restait poli avec ses juges (sauf face à la paire Denisot-Aphatie sur Canal) a compris une chose, comme Mélenchon : taper sur ces figures du pouvoir visible ou profond fait gagner des points dans le peuple. Alors son coup était peut-être préparé, mais les autres font ça tous les jours !

 

 

Le deuxième opus de la série Jurassic Park, Le Monde perdu, était vendu avec cette accroche : « Quelque chose a survécu ». Dans la télé française, aujourd’hui, on peut dire que quelque chose a changé. Le basculement tant attendu a lieu : tous ceux qui vont dire la vérité en plateau feront le buzz, au détriment des larbins en place. C’est un cercle vertueux : les escrocs du poste sont acculés en défense, et les accusés sont devenus leurs juges. Tout se retourne. Les procès de Moscou, c’est peut-être pas terminé, mais ça devient le foutoir ! Les accusés ne se laissent plus faire et se défendent comme des lions.

Le réveil du peuple français en novembre 2018 a donné des ailes et du courage à des figures politiques et culturelles qui avant cela ravalaient leur colère. La colère se libère aujourd’hui, pour le plus grand plaisir de nos yeux et de nos oreilles.

 

 

Méchante avec NDA, cire-pompe avec Guillon, en qui elle reconnaît un autre collabo du pouvoir, c’est le principe de base de la Lemoine :

 

 

Le problème de ces propagandistes, tous dénués de talent, c’est qu’ils ne comprennent pas que leur temps est fini. Ils pérorent dans le vide, continuent à insulter les Français et ne voient pas que la colère de ces derniers est corrélée à leur mépris de classe.

Pour la petite histoire, voici l’échange qui a mis le feu aux poudres dupontaignantaises :

 

 

La séquence où Patrick Liste Noire se lève outré car on le qualifie de « serviteur du pouvoir », on a envie de se la repasser 50 fois, comme le but de Mbappé en finale de la Coupe du monde contre la Croatie !

 

 

Le mot de la fin au producteur de l’émission, Régis Rodat, interrogé par Le Parisien :

« Je n’accepte pas que des invités viennent chez nous pour nous insulter, refuser de répondre aux questions et se faire de la pub. Il était venu pour ça. C’est inquiétant pour la politique. Qu’ils ne s’étonnent pas de voir que les Français ne leur font plus confiance ».

En voilà un autre qui n’a rien compris !

 

L’interview complète de NDA dans C à vous :

L’offensive NDA, sur E&R :

 






Alerter

166 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents