Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Effondrement généralisé : dans la police, le niveau des nouvelles recrues franciliennes inquiète

Le niveau des recrues franciliennes — que ce soit la maîtrise du français, le comportement ou la condition physique — laisse à désirer, déplorent des formateurs au Parisien. Parallèlement, les grilles d’évaluation sont revues à la baisse ces dernières années pour éviter les éliminations durant la formation des futurs policiers.

 

Des membres de jury de concours et des formateurs interrogés par Le Parisien tirent la sonnette d’alarme : le niveau des nouvelles recrues de la police francilienne baisse.

Les grilles d’évaluation sont régulièrement revues à la baisse ces dernières années pour éviter les notes éliminatoires durant la formation des futurs gardiens de la paix. Lors de leurs examens, les futurs policiers commettent des erreurs à même d’entraîner la nullité d’une procédure.

Ce nivellement par le bas des reçus au concours national se répercute directement sur le terrain en Île-de-France, révèle le quotidien.
La raison en serait la volonté des policiers aguerris étant passés par de nombreuses mutations de quitter la région parisienne, séduits par le cadre de vie et le prix de l’immobilier de la province. Ils sont remplacés par plusieurs centaines de ces nouvelles recrues affectées chaque année dans la capitale et sa banlieue.

« Et ceux qui arrivent dans les commissariats franciliens sont généralement dans les derniers de leur promotion. Beaucoup de candidats sont en effet des provinciaux qui préfèrent rester près de chez eux lorsqu’ils le peuvent, c’est-à-dire quand ils sont bien classés et peuvent choisir leur poste », reconnaît un cadre du ministère de l’Intérieur.

 

Le nombre d’inscriptions en baisse

Entre-temps, le besoin pressant d’effectifs a eu pour effet qu’en 2020 seuls 19 546 candidats se sont inscrits en France pour 3631 postes, tandis qu’en 2012 près d’un candidat sur 50 était reçu au concours.

« Avec un tel ratio, il ne faut pas s’attendre à faire un réel tri », constate un juré.

« Le niveau des moins bons admis n’a fait que baisser au fil des années, on doit honorer la commande, il manque des effectifs dans beaucoup de commissariats… Et Emmanuel Macron a promis 10 000 agents durant son mandat [les gendarmes compris, NDLR]. On va y parvenir, mais à quel prix… », poursuit-il.

 

Maîtrise de l’oral et de l’écrit et comportement préoccupants

Selon ces formateurs, la maîtrise de la langue aussi bien écrite qu’orale est particulièrement préoccupante.

« Une part des stagiaires ne sait pas s’exprimer clairement. Ils perdent facilement leurs moyens et deviennent agressifs dans une discussion car ils n’ont pas le langage suffisant pour argumenter », révèle un formateur.

Le comportement des stagiaires est aussi alarmant. Certains élèves se rendent compte qu’ils ne seront pas dans les premiers et seront affectés certainement en Île-de-France, ce qui leur fait peur.

« Ils lâchent prise et ne se projettent pas dans leur métier », poursuit le formateur, reconnaissant tout de même qu’il y a des élèves motivés « qui se fichent de leur classement pour l’affectation et cherchent juste à apprendre et comprendre ».

 

Le niveau sportif menace les contrôles futurs

En outre, le niveau sportif aussi est décevant : sur le test d’endurance exigé, des stagiaires affichent des performances en deçà de la moyenne d’un ado en classe de 6e.

« Ils devraient être inaptes et malgré cela, ils sont aujourd’hui policiers », confie un formateur.

La situation s’aggrave du fait que des contrôles puissent déraper à l’avenir à cause d’un manque d’entraînement physique.

Une formation réduite de 12 à 8 mois ne permet pas de rattraper les carences du concours durant la formation. Pis encore, des élèves ayant commis des délits ont même été admis.

« Près de 150 stagiaires n’avaient ni le niveau d’implication, ni le bagage physique, technique ou intellectuel pour devenir policiers », résume un cadre de la formation.

 

Vile police pour basses besognes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

126 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le nivellement par le bas !

    Au moins chez E&R, on nous tire vers le haut !

     

  • Police-éducation nationale, même combat vers le bas.
    Alors qu’il serait si simple d’organiser une remise en ordre en région parisienne, pas besoin d’avoir fait l’ENA pour faire des contrats de 5 ans minimum, salaire revalorisé et mutation accomodante ; on se demande qui prend les décisions des affectations.
    On se demande aussi ce que font les femmes dans la police et dans les banlieues quand il y a 10 ? Millions de chômeurs.

    Un méchant comploteur dirait qu’il y a un plan pour organiser le chaos dans la société. Nullité de l’école, absence de sécurité, mosaique raciale ne vivant que des allocations nationales, entraînent inévitablement une guerre civile de basse intensité, au minimum.

     

    • Démocratie

      En même temps dans la police il y a toutes sortes de missions. On n’est pas obligé de mettre les femmes dans les patrouilles de nuit dans les quartiers chauds ou dans les interventions sur des braquages ou des dealers. A l’armée sur 5 personnels, il y a 1 combattant.


    • @Démocrate participarif, à chaque fois que les néolibéraux de l’École de Chicago passent quelque part, cela a toujours pour effet de transformer les structures publiques en coquilles vides : des flics mal formés commettront des bavures provoquant la terreur auprès de l’opinion puis à terme le transfert de la sécurité du pays à des entreprises privées avec de beaux bénéfices notamment pour les franc-poissons comme Alain Bauer.


    • Très bien raisonné Pamfli.

      Flic inefficaces donc plus de bavures comme signalé par un intervenant et au final :
      - utilisation de milices privées aux ordres de "on ne sait qui". Comme les forces spéciales au service des services secrets et hors contrôle de l’armée régulière. La CIA, un état dans l’état.


    • @calmetoiviktor, ce n’est pas mon raisonnement mais celui de Naomi Klein : à chaque catastrophe plus ou moins provoquée (cf la seconde guerre en Irak avec les contrats gonflés de reconstruction par l’entreprise Haliburton et Dick Cheney), les sharks de l’École de Chicago procèdent de la sorte notamment avec l’école publique : après la destruction de l’Ouragan Katrina de 2005, en Louisiane, Bush Jr a transformé tout le système éducatif en écoles privées à charte avec des programmes éducatifs totalement bidons mais très lucratif. La Stratégie du Choc est le livre qu’il faut lire actuellement car ce que vous lisez, vous le vivez en direct avec le programme néolibéral mis en place par le coup de force du Covid (Gilead et le Tamiflu avec Donald Rumsfeld après le 11 septembre 2001 et l’anthrax, hier la grippe H1N1 et toujours le Tamiflu et Roselyne Bachelot et aujourd’hui Gilead avec le remdesivir et Karine Lacome, et Roselyne Bachelot à la culture euh... des baciles ?), c’est saisissant de répétitions et vous permet de sortir de l’émotion.

      À propos de ces prédations, la saison 1 de True Detective évoque une série de meurtres sataniques et pédophiles qui se passe en Louisiane abandonnée de 1995 à 2012. Le principal foyer qui fournit des enfants est un réseau d’enseignement privé composé d’évangélistes ruraux encore un big business bien sordide... L’esthétique et le côté immersif car surnaturel de cette saison 1 sont vraiment de grande qualité mais je pense que cette saison révèle autre chose de bien plus inquiétant, une sorte de témoignage de ce qui s’est passé là-bas et qui se passe toujours dans ce pays totalement corrompu comme le nôtre.


  • l’image de la police commence à la télé : un mec en fauteuil roulant, des couples divorcés dans le même service, des cheffes qui ont des vapeurs avec leurs frangins braqueurs et pour couronner le tout la capitaine Marleau, la fleur des limiers de la gendarmerie...la messe est dite, le recrutement est parfaitement dans les clous de ce qui est prévu...


  • On ne remercie pas Sarkozy le délinquant qui a amputé la police de presque un quart de ses effectifs, faut pas d étonner de la dégringolade et du niveau qui ne feront que s accentuer hélas !

     

    • Ce n’est pas une question d’effectifs, mais d’efficacité. En France, le ratio policiers /habitants est l’un des plus élevés d’Europe. La police anglaise n’est pas armée, elle est beaucoup plus respectueuse, donc plus respectée. Son efficacité réside dans la confiance qu’elle a tissé avec la population, qui, pour le coup le lui rend bien. J’aurai moult anecdotes à raconter, durant mes différents séjours outre Manche. La police française quant à elle, croit que la population doit la craindre, pour mieux asseoir son autorité. Cette erreur d’appréciation, de méconnaissance de la nature humaine fait le lit du malaise ambiant,mettant un coup de canif au rôle de contrôle social qui lui a été assigné.


  • Une police de plus en plus déshummanisée..

    Bientôt il ne restera plus que les pires éléments de la race humaine dans la police et l’armée, des brutes au QI proche de zéro entièrement au service de l’oligarchie.
    Anciens repris de justice, terroristes djihadistes, anciens néo-nazis des pays de l’est, anciens Betar, anciens antifas, bref tous ceux qui aiment la castagne et le pognon (voir les réseaux Gladio Stay-Behind), toutes sortes de paumés et d’extrémistes dégénérés qui ne seront motivés que par le fric. Par contre les authentiques patriotes seront exclus.

    A terme, les meilleurs éléments auront soit démissioné, soit été remplacés.
    Puis progressivement une grande partie de ces bouches à nourrir coûteuses seront à leur tour remplacées par des machines après avoir été augmentées et cyborgisées, car bien plus efficaces pour mater les soulèvements populaire (drones tueurs autonomes, et toutes sortes de robots cauchemardesques issus des labos de Boston Dynamics, DARPA, GoogleX, etc.). Le personnel humain sera cantonné à la maintenance des robots.

    Sans parler de l’armée européenne que Macron souhaite mettre en place prochainement.
    L’étau se resserre...

     

    • Bonjour, c’est un constat partagé par de nombreuses personnes depuis quelques années. J’habite le 93 et j’ai eu à faire avec ces fonctionnaires en tant que victime de tentative de cambriolage. Autrefois c’étaient des inspecteur de police (2 ans d’études après le bac) qui prenaient les plaintes. Mais aujourd’hui c’est un gardien de la "paix" qui enregistre la plainte sur ordinateur et dont les capacités sont sujettes à interrogation. Quand à leur capacités à lutter contre le crime, elle se borne à rouler sirène hurlante sans s’arrêter alors que le quartier est infesté de dealers et autres malfrats Ce qui les caractérise sont incivilité illettrisme connaissance très basique quand elle ne sont pas erronées. Alors réparer des robots de maintient de l’ordre c’est de la science fiction..



    • Bientôt il ne restera plus que les pires éléments de la race humaine dans la police et l’armée, des brutes au QI proche de zéro entièrement au service de l’oligarchie.
      Anciens repris de justice, terroristes djihadistes, anciens néo-nazis des pays de l’est, anciens Betar, anciens antifas, bref tous ceux qui aiment la castagne et le pognon (voir les réseaux Gladio Stay-Behind), toutes sortes de paumés et d’extrémistes dégénérés qui ne seront motivés que par le fric.



      le fruit de la revolution.

      on laisse la roture déambuler armée dans les rues avec le droit de justice parce que les hommes naissent libres et EGAUX...

      ...et au final "tout finira par la canaille" ( Nietzsche )


  • C’est ce que je dis depuis des années déjà : Des vigiles de supermarché auxquels on refile un "badge" et un flingue.
    Et dans les années qui viennent, il y aura de moins en moins de candidats.
    Et alors, que se passera-t-il ?
    On nous expliquera que c’est un service public coûteux et inefficace.
    Ensuite, place aux compagnies de sécurité privées (mercenaires) pour gérer la protection des enclaves pour nantis.
    Et ailleurs ? La loi de la jungle.

     

  • Ce n’est pas une erreur mais le seul moyen pour cogner comme un sourd sur une retraitée gilet jaune aux ordres de la biscotte haineuse Lallement.


  • Lorsqu’on voit certains le comportement qu’ils ont, on sent très vite que l’école, ils sont juste passé devant et n’ont pas osé entrer, par peur d’en savoir trop peut être .
    Mais il faut protéger nos débiles de l’Élysée, alors il ne faut pas être trop délicat avec la qualité du personnel .
    Un flic aujourd’hui ne sert strictement qu’à tabasser, mettre des prunes pour un masque, quelquefois pour des vitesses excessives, mais maintenant, les radars font le boulot à leur place .Et voilà le travail !

     


  • En outre, le niveau sportif aussi est décevant : sur le test d’endurance exigé, des stagiaires affichent des performances en deçà de la moyenne d’un ado en classe de 6e.



    T’inquiète, pour l’endurance à l’apéro ils prennent n’importe lequel d’entre nous : même les facteurs qui tournaient au rouge qui tâche, au blanc limé et au petit coup de gnôle au gré de leur porte à porte, ont lâché l’affaire...
    Les gendarmes ont moins de soucis qu’ils doivent courir derrière leurs bonnes femmes qui fréquentent tous les étages de leur casernement : cela offre, à tout le moins, un peu de cardio...

    Le problème, pour cette police nationale qui gère le trottoir, c’est qu’après deux ou trois branlées lors d’échauffourées, ils viennent bouffer du dojo pour s’en retourner dans la rue, avec la haine chevillée au judogi ou au karategi : loin du code d’honneur de tout art martial et à 10 000 lieues des trois piliers de tout budoka : Shin Gi Tai...
    Comme quoi la voie, d’un pilier aux autres, est semée d’embûches.


  • On a l’impression que si c’était fait exprès on n’obtiendrait pas un pire résultat...

    Il y aurait certainement plus de candidats de qualité au noble métier de "gardien de la paix" si ceux qui aiment les envoyer au casse pipe à leur place augmentaient vraiment leur salaire minimum et que dans les hautes sphères de la hiérarchie on montrait un peu plus l’exemple dans la noble mission de "garder la paix"...

     

  • En même temps, tout cela fait sans nul doute bien les affaires de nos crétins de gouvernants corrompus : des forces de police composées de plus en plus nombreux gros abrutis bien obéissants, sans état d’âme et sans capacité de réflexion. Les plus intelligents et les plus intègres risquent même de ne plus pouvoir ou vouloir rester. N’est ce pas là, hélas, une garantie pour le système de se maintenir en place pendant de longues années encore ?


  • le niveau physique et mental des jeunes baisse, sans surprise... aux USA ou au Mexique c’est encore pire avec la malbouffe et l’obésité. Mais chez nous on a le rap et le shit... c’est bien pour occuper les masses de soumis, mais moins pour fabriquer des hommes.

    On me dit que je suis réac’ de dire cela... mais c’est simplement la vérité. On ne gagne pas le Tour de France en mangeant des chips dans son canapé. On ne fait pas des hommes avec une culture dévirilisée et une mauvaise hygiène de vie. Voilà tout.

     

  • Pour connaître une jeune personne qui est dans la police et bah je peux vous dire que c’est mal barré.

    0 culture, aucune connaissance politique, prêt à obéir à n’importe quel ordre.

    Je me suis embrouillé avec cette personne et c’est un flic..


  • La France va bientôt atteindre le niveau de sous-développement de la Libye. Ou pire....du Botswana ! Ceux qui croient encore pouvoir sauver ce pays avec un nationalisme cocardier "Bleu-Blanc-Rouge" se trompent lourdement, car il n’y a plus grand chose à sauver dans cette république dégénérée. Cette dernière est continuellement assaillie de millions de migrants venus de pays sous-développés. Ceci n’est plus la France , il faut lui donner un autre nom.
    Toutes les strates, toutes les interstices de cette république sont contaminées par le poison du marxisme. Notre seule chance de sauver les meubles serait d’instaurer un séparatisme total : il y’a "eux" et il y’a nous. Une sorte de balkanisation, vers laquelle nous nous dirigeons irrémédiablement de toutes façons. On y viendra tôt ou tard puisque le vivrensemblisme est impossible. Si nous nous séparons, la république privée de son élite Blanche , de ses artisans , de ses universitaires, du savoir-faire de ses bâtisseurs , pourrira sur ses bases. Sinon, on finira comme les Blancs d’Afrique du Sud : massacrés en silence . On ne peut plus rester dans un pays où la Police du régime est en guerre contre le peuple originel. Que croyez-vous ? Que feront ces policiers et ces soldats venus d’ailleurs qui se camouflent sous le cache-sexe de la "République" lorsque les temps seront venus ? Ils tourneront leurs armes sur nos tempes. À nous, les français de souche ! Nous, peuple légitime sur cette terre.

     

    • @identitée effacée
      Toujours le même message en boucle sous n’importe quel article.


    • Vous parlez de séparatisme avec les colored mais vous avez di vivre dans un trou paumé rempli de fds imbibés et hostiles, pas de bronzés à des kilomètres.
      Éteignez votre télé et ouvrez la fenêtre. L’air pur de la campagne, pas de sirènes de police, pas de rap, pas de tag, pas de racailles. On dirait les malheurs d’une vielle fille aigrie qui s’est trouvé une bonne raison d’être en colère et déprimée.


    • Ne vous faites pas de mouron pour les blancs sud-africains. La part d’entre eux qui cultivent des terres attaquées par les bandes de Noirs racistes de l’ANC est devenue négligeable (moins de 2%) depuis avant la libération de Mandela : c’est du folklore car l’immense majorité des terres appartient depuis les années 1960 à des multinationales sionistes qui de toute façon font appel à des techniciens blancs dès que la compétence technique l’exige. L’immense majorité des Blancs sud-africains qui réussit travaille dans la sécurité privée pour ces intérêts sionistes ou pour les riches privilégiés noirs du régime, et souvent cette main d’oeuvre mercenaire, vu sa bonne réputation de servilité envers les forces de l’argent, trouve à s’employer dans les gardes prétoriennes ou privées d’un peu tous les pays noirs : imaginez une France qui serait composée majoritairement de CRS zemmouristes. Les seuls qui soient un peu à plaindre sont ceux qui sous l’apartheid étaient secourus — chichement, car l’ancien régime tout comme le nouveau était hostile à tout droit social ou syndical — grâce à des emplois de fonctionnaires gratte-papier qui désormais leur ont été évidemment arrachés par l’affirmative action anti-blanche mais cela concerne environ 23% : les autres se sont placés les pieds.

      Par ailleurs la mode d’attaquer militairement les fermiers blancs pour se donner bonne conscience révolutionnaire, disparaît d’ores et déjà : le Zimbabwe, longtemps à l’avant-garde en la matière, fait de nouveau des appels d’offres publics (vous pouvez consulter les petites annonces sur Internet) aux fermiers blancs, ou mieux encore à d’autres blancs sans passé colonial local, pour remettre en meilleure culture locale les terres, la seule alternative efficace pour la production alimentaire étant l’installation de Chinois bien encadrés par la maison-mère et bien plus hostiles aux Noirs que les pires des racistes rhodésiens.

      Comme l’avait prédit le voyant van Rensbourg, Le gros de l’épreuve pour les Blancs sud-africains est passé depuis que la génération de Mandela trépasse, c’est devenu une ethnie sud-africaine comme les autres qui tente de tirer son épingle du jeu dans ce fouillis multi-culturel où chaque tribu joue de sa voisine contre l’autre et où des revanchards Zoulous la majorité est de plus en plus lasse, sans compter l’engouement pour les sectes évangéliques à l’américaine qui attirent désormais un bien plus grand public que l’ANC et que le régime Netanyahu favorise.


    • @ Identité Effacée,
      sachez que la vérité dérange les faux-cul, ainsi que les sangs mêlés. À vous, bonne année 2021.


    • Vous comparez la France à l’Afrique du Sud ou les blancs ont toujours été ultra minoritaires ?!
      Comment la majorité de blancs européens deviendraient minoritaires dans les mêmes ratios que la présence des blancs en Afrique du Sud versus les populations noires ?! Vous adressez mon intelligence ou le caractère émotif ?

      Les blancs d’Afrique du Sud leur destin... à toujours été d’être une minorité ?

      Tant qu’a faire des comparaisons pour prédire un future « imminent » pourquoi utiliser des choses qui ne peuvent être comparée tant les différences sont incomparables ?...

      Oui dans 150 ans peut-être qu’avec des réfugiés climatiques, etc. peut-être que le blanc pourrait être minoritaire. Il se peut également qu’avec une situation actuelle de 15% d’allogènes la majorité des autochtones encore largement majoritaire aient des sentiments et une perception en tant que groupe radicalement différente que si les rapports entre les ratios changeaient et nous passions à un tiers par exemple avec 33% d’allogènes soit le double de ce qu’ils sont actuellement.

      La rivalité mimétique pourrait alors faire que le groupe comme ensemble se sent obliger de faire plus d’enfants !!

      Lorsque une majorité est si importante, il suffit d’une seule génération à faire ne serais ce que trois enfants pour tripler sa présence dans une population donnée...

      Je crois que la diversité génétique possède des réactions dans ce genre... Comment expliquer qu’il y ait autant des blonds aux yeux clairs au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord comme en Kabylie ?
      Les gènes sont dominants et récessif l’un part rapport à l’autre mais lorsque les deux parents ont les cheveux clairs et les yeux clairs, là 100% de leurs enfants ont les mêmes caractéristiques !!... C’est pour cela que dans ces populations à une écrasante majorité brune les tons clairs se reproduisent assez souvent entre eux !!!
      À mon avis il y a toujours des rééquilibrages...

      Alors à moins qu’il y ait des cataclysmes spectaculaires et énormément de réfugiés climatiques les blancs ne deviendront jamais minoritaires.

      Ce genre de scénario catastrophes sensés mobiliser les gens ne prend que sur une partie de la population ET doit avoir un effet contraire sur la masse !!! Plus l’alogène sera présenté comme un danger alors qu’il est largement minoritaire... et il me semble... plus il y aura des métissages...

      Et n’oublions pas d’ailleurs que dans le métissage c’est essentiellement la minorité qui s’est diluée et est vouée à s’effacer ?..


  • Le recrutement des policiers, dans notre pays, s’est toujours fait dans des catégories peu instruites de la population. Ce n’est pas nouveau. Le niveau intellectuel du flic de base français a toujours été volontairement bas, sauf en ce qui concerne la hiérarchie franc-maçonne bien entendu. Plus faciles à commander et à manipuler. Prêts à obéir à tout type d’ordre sans réfléchir. Aptes à tirer dans le tas, même sur leur propre famille et leurs propres amis, sans sourciller, si on leur en donne l’ordre. Leur comportement pendant la crise des Gilets jaunes, dernier exemple en date (avec aussi les vexations covidiennes quotidiennes qu’ils infligent sur ordre à leurs concitoyens), a été très révélateur. Ces gens ont fait sécession d’avec le reste de leurs compatriotes, ils vivent dans un monde à part, entre eux. Ils sont extrêmement dangereux et ceux qui pensent qu’ils passeront du côté du peuple sont au mieux des naïfs. Et que ces derniers me trouvent un seul exemple historique au cours duquel ça a eu lieu (de grâce, ne me parlez pas du très opportun retournement de veste d’août 1944). La différence de comportement entre les flics et les gendarmes est d’ailleurs sensible, j’ai pu l’observer lors des manifs Gilets jaunes et sur les deux rond-points que j’ai squattés un temps.
    Le recrutement des plus crétins est voulu. Le même phénomène est observable dans l’Education nationale avec des enseignants ayant un niveau de plus en plus bas. Ce phénomène se conjugue à une crise des vocations et à un niveau général des jeunes qui sortent du système éducatif de masse de plus en plus catastrophique. Ceci dit, étant donné le niveau des gamins qu’ils ont en face, pas besoin de recruter des lumières. Un BAFA serait sans doute très suffisant et même encore un peu trop élitiste.
    Dans les deux cas on a besoin d’exécutants à faible niveau intellectuel et appliquant les directives oligarchiques sans aucun esprit critique, dans des conditions qui se dégradent continuellement mais contre le très sécurisant statut de fonctionnaire. Je pense que c’est la dernière chose qui rend ces professions encore un peu attirantes. Sans cela, il n’y aurait quasiment plus de volontaires.
    Les flics et les enseignants sont des petits soldats dont il n’y a rien à attendre, si ce n’est une soumission de plus en plus grande.

     

    • Copier colle aux pays bas j’avais le segond de la police de Delft comme voisin “ la police des pays bas est une des meilleur du monde” pas besoin de commentaire je pense !


    • 100 % d’accord avec ce commentaire. J’ajouterais qu’il s’agit d’un abaissement général voulu à tous les niveaux de la population sauf pour l’élite et leur progéniture.


    • @ Philippe :
      "Le recrutement des policiers, dans notre pays, s’est toujours fait dans des catégories peu instruites de la population" c’est normal, si vous êtes diplômé, vous vous orientez vers un job mieux payé et moins risqué...
      "Le recrutement des plus crétins est voulu" un peu simpliste...de nouveau, les moins crétins ont accès à des fonctions plus intéressantes...
      "Dans les deux cas on a besoin d’exécutants à faible niveau intellectuel et appliquant les directives..." c"est la définition même de l’exécutant...
      Par contre, je ne pense pas que les exécutants soient nécessairement des crétins mais vu leur position ...d’exécutant, il est normal qu’ils...exécutent !
      La question pertinente est de voir les possibilités d’évolution et d’accès à des fonctions plus intéressantes : sans bien connaitre ces secteurs, je pense que c’est le cas dans la Police et dans l’Enseignement via concours,...
      Concernant l’article, je peux comprendre le désintérêt pour Paris où se concentre la violence à tous niveaux...
      Vivre à Paris, c’est sympa si on a un haut revenu, sinon...


    • ""Plus faciles à commander et à manipuler""

      Admettons mais qu’est-ce que tu fais alors des gendarmes ? Autant te dire qu’au niveau des études ça ne blague pas. Et ce que tu dis est en complète contradiction avec ce que j’ai pu entendre ailleurs. En Angleterre, par exemple, on engage spécifiquement des gens de la classe moyenne pour leur attitude méprisante et hautaine envers les gens du peuple et donc leur absence de remords dans leur interaction avec eux. Avant the Old Bill (le flic) était souvent quelqu’un qui avait encore une certaine affinité avec les gens du peuple au point de même fréquenter les mêmes pubs comme ce fut, y a pas si longtemps encore, le cas aussi en France. Cette même méthode est maintenant aussi appliquée en Australie où les méthodes policières dépassent l’imagination au niveau perversité. Tout a été parfaitement analysé avec images à l’appui dans une émission de Red Ice. Je parie que toi, intelligent comme tu es, que tu as au moins des bonnes notions en l’anglais.


  • Oui, les nouvelles recrues n’ont pas bénéficié des classes de 12... le fameux racisme...


  • Je trouve que c est une bonne nouvelle pour le peuple.
    A terme ca va affaiblir le pouvoir et que peut-être ces nouvelles recrues auront des qualités plus humaines que leur collègue vu pendant les gilets jaunes.


  • c’est pourquoi les policiers de Paris et sa région, sont encore pires que les autres encore plus violents, arbitraires et pervers !
    Dans ma ville j’ai bien l’impression que la police ne fait rien pour faire respecter le confinement, que les gens n’ont pas respecté, je n’ai vu aucune différence dans la rue devant chez moi De toutes façons, hélas !!! pas besoin de repression pour conditionner les gens au port de la muselière à Rhinocéros ionesciens, ils sont collabos, bon allemands nazis "citoyens" solidaires et soumis qui font tous bien machinalement le salut hitlérien, pardon qui portent bien le fameux masque et dénoncent ceux qui écoutent Radio-Londres, pardon ! qui écoutent Asselineau ou le Pr Fourtillan.....


  • Avant on faisait lire victor hugo a ces populations...
    Mais c’était trop complexe, trop francais, trop raciste...
    Heureusement de bonnes âmes ont eu pitié pour ces gens et se sont attelés à leur offrir des oeuvres a leur niveau : un certain vladimir boudnikoff se charge d’aya nakamura, lucie borsenberger produit booba, rick rubinstein produit kaaris, etc, etc...


  • Normal que les gens bien ne veuillent plus être policier. Entre tirer sur les Gilets jaunes et traquer les honnêtes citoyens qui ont mal rempli leur attestation ou roulé à 81 km/h, ce métier est devenu une honte. Le policier est perçu de plus en plus comme un ennemi du bien commun. Sa présence autrefois était bon enfant et rassurante. Il était gratifiant d’être un "gardien de la paix". Il ne l’est pas d’appartenir à la milice de la dictature de Macronescu.


  • Rien de nouveau ! Pour faire appliquer des consignes injustes et stupides, rien de tel que des imbéciles


  • Je connais une flic qui est à l’entrée à l’Elysée née en 1996.

    Quand je l’ai rencontrée personne ne m’a dit ce qu’elle faisait dans la vie pendant tout le repas elle a pas dis un mot, ultra timide, sauf pour pouffer avec sa copine et parler des Marseillais contre le reste du monde.

    Je lui ai parlé un peu elle connaissait rien, aucune conversation, elle regardait son télé phone comme un robot, elle m’a sorti un truc du genre qu’elle savait pas ce que c’était de la mayonnaise ou de l’eau pétillante un truc abérrant.

    Je croyais sincèrement qu’elle était déscolarisée/sans emploi depuis toujours mais en fait non elle est plantée comme flic nationale à l’entrée de l’Elysée à rien foutre et elle a un bac pro commerce.

    Encore aujourd’hui 6 mois après j’ai du mal à y croire moi-même

     

  • les gamins ne veulent plus faire un métier au service des autres par vocation, ils veulent gagner de l’argent pour s’acheter une Mercedes.
    Medecin, flic, prof, même combat !

     

    • @fabien
      T’as pas d’autres inepties à sortir ?
      Personnellement flic, soldat ou prof, c’est dans mes cordes et pas pour le fric. Et en fait j’ai même déjà signé mais je me suis barré.
      On ne te demande plus de faire le métier correctement, on te demande soit de servir de serpillère à une population qui mérite des claques, soit de faire le larbin pour une hierarchie ou pouvoir qui mérite aussi des claques.

      La place pour le boulot bien fait, elle est nulle part. Je préfère encore le RSA, pouvoir me regarder dans une glace et préserver ma santé mentale plutôt que de péter les plombs.

      Les vocations, ce n’est donc pas ce qu’il manque. C’est la possibilité de les incarner qu’il n’y a pas.


    • Le plus drôle est que je connais un flic qui a une belle Mercedes cabriolet. Affectation : garde rapprochée de Macron. Ca ne s’invente pas !


  • une fois j’ai vu une fliquette qui dépassait a peine la barrière devant laquelle elle était postée !

     

  • Le fait de recruter des femmes pèse dans la balance. Pardon, j’ai rien dit.

     

  • Les conséquences de la baisse du niveau scolaire se devinent à peine.
    Bientôt on va voir la corruption, le vol de pièces à conviction, etc etc. Sans parler de la féminisation...

    Encore une Belle réussite du corps enseignant qui va encore vouloir accentuer les recettes qui ont coulé la France.

     

  • La photo se suffit-elle d’elle-même ?
    C’est déjà ce qu’on peut remarquer dans les bureaux de poste par exemple...certains agent confondent le bureau et le bas de la "CITCHÉ"...


  • Le niveau est extrêmement bas partout.
    Seul avantage : les gens normaux, comme nous qui fréquentons ce site, passent facilement pour des génies.

     


  • des élèves ayant commis des délits ont même été admis




    On utilise les « droit commun » contre les « politique », c’est un classique. Le régime va durcir la répression des dissidents.

    L’admission de délinquants dans la police annonce la radicalisation du régime et le déchaînement de violence d’une véritable police politique.

     

  • Y a bon la police mais y a pas bon concours .


  • Importer le tiers monde et votre pays devient le tiers monde... Cherchez pas à comprendre...

     

  • Enfin le plus inquiétant c’est la corruption des gradées péteux. (hein Lallemend !)

     

  • J’ai entendu qu’ils étaient acceptés avec un niveau intellectuel de 5/20 !
    J’avais fait les EOR (mais j’ai fini dans le dernier camp disciplinaire et au trou), le niveau minimum était 18 ou 16/20 si je me souviens bien.


  • Quand nous arriverons a 50% de femmes flics, qui va encore plus rigoler ?


  • Il paraît même qu’ils savent plus lire la notice des LBD4O


  • Article légèrement mensongé.
    Le concours ile de France est le concours de la police qui regroupe le plus de candidature et d’amission. Beaucoup de parisiens ou provinciaux postulent a ce concours car il y a plus de places admissibles a l entree à l école de police que le concours nationale( pour la province). Donc rien a voir avec le niveau global en fait.
    Apres en general en sortie d ecole les mal classés se retrouvent par exemple a l’élyzee. Pour les mieux classés ce sont les commissariats parisiens, crs ou brigade ferroviaire.
    Les provinciaux qui ont passé le concours national et qui finalement se retrouvent a Paris ben ce sont les moins bien classés du concours national( province)
    Donc en gros comme d hab un article fait avec meme pas de vrais infos sur la realité.


  • Bonjour,

    Concernant le test d’endurance physique, on leur demande quoi exactement : faire un Vam et Val ?


  • Si vous voulez rendre meilleur le niveau général, une règle imparable est celle d’apporter la qualité qui manque dans votre entourage immédiat. Je fais une voire deux dictées par jour d’un niveau moyen. De proche en proche, l’onde se propage tel un caillou, une pierre jetée sur la surface calme d’un lac. Vous diffusez ainsi une onde porteuse bénéfique comme une prière que quiconque reçoit, ayant besoin de cette impulsion de vie meilleure. Les seuls commentaires sont négatifs même s’ils reflètent la réalité car ils font obstacle à l’enclenchement de l’amélioration souhaitable Ils sont stériles, déprimants s’ils ne sont compensés par des impulsions concrètes. Ainsi, ai-je été étonné d’avoir reçu un courriel d’un service logement de la préfecture avant le 14 juillet après l’envoi d’un courrier de plusieurs pages afin d’éviter une mesure d’expulsion locative. Ces personnels n’ont pas eu de modèles fiables. Lire aussi pour les autres en pensant à ceux qui ne peuvent, ne veulent ou n’ont plus le temps intérieur de le faire.


  • Vu : ça se passe dans le XVéme ar de Paris jeudi dernier.
    Un lieutenant apostrophe un homme de presque 50 ans dans ces termes : " on aime pas la police"
    L’homme ne comprends pas, le lieutenant lui demande "pourquoi celui-ci est nerveux et s’il va bien ?"
    L’homme réponds "pourquoi vous êtes médecin" etc...
    Ça finit avec 48 heures de garde à vue puis 20 heures en mandat de dépôt pour refu d’obtempérer, outrage et violence sur personne dépositaire de l’ordre public avec jugement en février. Il a évité la comparution immédiate grâce aux avocats (pas commis d’office) et au juge qui a senti le truc louche.
    L’homme n’a rien fait de tout cela.


  • j’ose esperer que que le vaccin covid-19 sera obligatoire sans aucune possibilité de dérogation pour les policers, gendarmes et magistrats.

    s’il s’agit bien de personnels indispensables a l’état, qui doivent etre protégés quelqu’en soit le prix, sans eux la républiqe n’existe plus et nous retomberions dans la barbarie.

     

    • Vous êtes toujours libre d’émigrer vers un territoire sans police. A mon avis il va vous arriver des bricoles.

      La police fait partie du peuple. Et les cons ne sont pas que chez les élites. Y’en a aussi parmi nous le peuple.
      En tout état de cause, mettez le système politique qui vous va bien, les policiers et les Magistrats (mais pas que) seront recyclés dedans car un système qui change est en fait une continuité. Il ne peut pas y avoir de cassure et changement complet. Si on vous mettait magistrat du jour au lendemain après une révolution, on aurait de sérieux soucis car le pénal notamment n’est pas votre spécialité.

      La dette pousse à réduire les budgets. Réduire les budgets tout en maintenant le fonctionnement ça veut dire baisser les critères de sélection et donc tendre à du cassos potentiel.
      Je connais le monde des soignants par exemple, et croyez-moi il n’y a pas que du bon non plus.

      Même les délinquants savent dans le fond que si la police n’était pas là, leurs parents se feraient cambrioler tout les jours, leurs soeurs sur le trottoir, leurs petits frères camés devant la porte et eux-mêmes rapidement dans un get apens punitif. Alors j’imagine bien que vous en avez conscience pour vous également.

      Là où est le préjudice c’est qu’à la fois il y a eu une réduction des effectifs de police qui fait que les commissariats sont à poil en nombre de fonctionnaires. Mais en plus à côté, il y a eu une création de pleins de postes de maintien de l’ordre et d’intervention. Preuve que la priorité la haut c’est de maintenir le peuple au calme, et pas le servir au quotidien. Là par contre on peut pointer les responsables de cette organisation douteuse.


  • A 47 ans je fais partie des dernières génération qui ont passé une enfance à la Tom Sawyer : dès 6 ans on sortait seul de chez nous et on passait des journées entières courir dans tous les sens, à faire du vélo, à grimper aux arbres, à l’élaborer des techniques pour attraper des oiseaux, lézards, poissons, grenouilles...à explorer les bois et forêts...à construire des cabanes, à se faire la guerre...
    Est-ce que vous pensez que des enfants qui auront grandi dans un milieu confiné, dont l’essentiel des activités se font le cul assis devant l’écran d’un ordinateur, d’une télé...peuvent avoir un développement physique et cognitif normal et équivalent à des gosses plongés corps et âmes dans le monde réel comme nous autres les vieux et presque vieux l’avions été ? Il est bien évident que la réponse et non et que nous nous retrouvons avec des générations entière d’handicapés !
    Pour en revenir à la police, cet effondrement des capacités des recrus ne doit pas cacher une politique délibérée de nivellement vers le bas du niveau des agents de police. En effet de nos jours la police n’ayant plus que pour fonction de terroriser et de maintenir l’ordre au profit de l’organisation criminelle au sommet de l’Etat il ne faut pas des gens capables de réfléchir pour faire ce boulot. Au contraire il faut à la fois des soumis et des névrosés sociopathes afin que non seulement ils obéissent à n’importe quel ordre mais qu’en plus ils fassent du zèle, retirent du plaisir à tourmenter le peuple.

     

    • La politique de nivellement vers le bas que vous évoquez n’est pas propre a la police,on la retrouve a tous les niveaux de la société,a commencer par la dégradation catastrophique du niveau d’enseignement,sans même évoquer le contenu.
      On constate également cette baisse de niveau chez les politiques,certains ne savent plus s’exprimer (ou alors la bite a la main sur messenger,ca,ca va bien)
      .Savoir si c’est une volonté délibérée ou une solution de facilité consistant a s’adapter aux "nouvelles" populations dans le but de ne pas "stigmatiser,sans doute les deux,,le fait est que ca facilite le travail de ceux qui souhaitent asservir les goys que nous sommes.
      Rien a voir,quoique..hier soir ,19h15 chaines d’info (oui j’aime me faire du mal,mea culpa)
      Bfm : "Professeur" Timsit
      Cnews:Zemmour débat avec Enthoven
      Lci:Finkelkraut débat tout seul
      N’allez surtout pas vous imaginer une quelconque sur-représentation ou quoi que ce soit dans le même genre,tout ce beau monde nous indiquant évidemment la marche a suivre et le bon comportement a adopter..
      allez,bonne journée


  • Comme le disait si bien à l époque le général Dietrich von Choltitz, En temps de guerre chaque trou est une tranchée.


  • Pour comprendre la baisse du niveau général du QI , il suffit de visionner le doc VAXXED. Les vaccins depuis 1988, n’ont pas apporté aux gosses du gros autisme lourd mais d’autres degrés, ce sont souvent des epsilone sortis du meilleur des mondes de Huxley, les onze vaccins de la buse ne vont pas améliorer la situation


  • Normal, les postulants veulent arrêter des criminels quand on leur demande de contrôler Mme Michu qui a potentiellement oublié de remplir l’attestation. Ils sèchent les cours de garde-à-vous devant les black-blocs pour se rattraper sur le dézinguage de GJ et le replis stratégique en zone de non-droit. Ils ont du mal à assimiler les valeurs de la République les pauvres.


  • cest pas nouveau...les flics sont des cons...je prefere les gendarmes bien mieux eduqués

     

    • Des gendarmes de plus de 100kg, incapables de courir 50 mètres, il y en a à la pelle..
      J ai eu à dicter face à un gendarme,il y a 10 ans de cela, afin de laisser ma déposition.
      Texte bourré de fautes...
      En discutant avec un père de famille gendarme, il m expliquait que se servir de son arme (c’est valable pour l ensemble des collègues de sa caserne), était une corvée.
      Ils allaient tous tirer leurs cartouches réglementaires chaque année, et puis point barre.
      Pas de culture des armes, c’est limite si un airsofteur ne connait pas mieux le fonctionnement d une arme que l un de ces "militaires" ...


    • Désolé les nouvelles générations de gendarmes,hommes ou femmes c’est pareil,ils se la pétent !!


    • #2628803

      lol, j’ai été en gardave chez des gendarmes, dans le 93,
      purée, la galerie d’abrutis

      c’était au point de se demander si c’était pas une caméra cachée :
      non, non, ils étaient vraiment cons

      pis le gradé, il en était tout fier
      ’tain, j’avais honte pour eux


    • Il est temps que certains cessent de glorifier la gendarmerie, la croyant supérieure ou meilleure que la police nationale.
      La gendarmerie, recrute dans les mêmes milieux que la police nationale, et a en son sein, les mêmes tocards sans culture et sans cervelle.
      Simplement, comme leur statut est totalement militaire, l’omerta règne et on en parle moins, voir pas du tout.
      Le temps de la mythique gendarmerie, est révolu depuis belle lurette.


  • Des délinquants dans la police, ils vont y faire fortune en détournant la drogue saisie .

     

  • Après, quand on voit le niveau des élus du parti qui nous gouverne..... On se dit... Ouai bof !!
    C’est normal 
    https://youtu.be/tYuloLLJBek
    https://youtu.be/F8iXtWtsSaQ
    Non ??


  • orsqu’ils le peuvent, c’est-à-dire quand ils sont bien classés et peuvent choisir leur poste
    Sans oublier ceux et celles pistonnés qui choisiront leur poste donc qui passeront avant tout le monde,et seront sifflés lors du choix de leur affectation !


  • Je visionne souvent sur You Tube, les reportages d’opérations de police française. Pour des contrôles routiers ou des enquêtes qui aboutissent à des interventions musclées. Le langage que tiennent entre eux, ces policiers est effarant de similitude avec celui des voyous, qu’ils pourchassent. Et ils sont -je le rappelle- face caméras.
    Qu’est-ce que ça doit être en l’absence de celles-ci. Le comportement pâtit lui aussi de gestuelles problématique, comme la manière de se saluer ou -avant le covid- de se biser entre eux/elles, comme des gonzesses de bureau. Même look, aussi, que les truands. Barbes mal rasées, tatouages, tenue vestimentaire négligée, voire cradoque.
    Comment voulez-vous qu’on respecte des fonctionnaires, dont les comportement, l’apparence et le langage s’assimile à ce point avec celui de la pègre ?
    Comment veulent-ils impressionner la racaille, en s’exprimant, comme celle-ci, en verlan, en argot ? En tutoyant à tout va et en acceptant d’être tutoyés ?
    D’un côté les forces de l’ordre déplorent les violences verbale et physique dont elles sont l’objet et d’un autre, elles se mettent au niveau de la pègre. Bien sûr, les "je-sais-tout" nous expliqueront que c’est pour faciliter le dialogue avec les voyous, créer un climat de confiance, ce qui inciterait ces derniers à collaborer plus ou moins. Ce n’est pas toujours démontré. Mais ce qu’on oublie de préciser, c’est que ce copinage social a totalement dilué ce qu’on appelait la "peur du gendarme" qui conférait, quoi qu’on en pense, plus de respect envers ceux-ci. Je pense également aux basculements que certains flics ont fait, dans la délinquance, à force d’en côtoyer. Et là, personne pour nous parler du fameux... "bénéfices/risques..."
    Total, la racaille inspire désormais plus la peur au citoyen sans histoires, que les flics eux-mêmes. D’où le nombre de rébellions, ne serait-ce que lors d’un banal contrôle routier.
    Bravo les psychanalystes et autres conseilleurs !


  • Sans oublier les pistonnés pour le choix de leur affectation,dans le reportage ils se font siffler
    https://www.youtube.com/watch?v=Qdg...


  • Après la tiers-mondisation du système d’éducation, la tiers-mondisation de la police ! La démographie fait son petit bout de chemin tranquille sans entraves !


  • benala : Lieutenant-colonel de Gendarmerie à 26 ans ! Et on connaît la suite...


  • Dans la Police comme au Gouvernement ; on n’a pas besoin des "lumières" pour exécuter les consignes, bien au contraire..


  • j’ai toujours su que n’était que des tocards ,,,merci de confirmer !!!!


  • Une pensée émue pour Monsieur Cédric Chouviat.. et tout ceux « Mr et Mme Tout le Monde » qui ont souffert gratuitement et de manière arbitraire sans rien comprendre à ce qui leur arrivé.. Je ne parle pas des voyous et cie habitués à défier la police..


  • Je m’inquiète sérieusement de la préservation de notre héritage et de l’avenir de mes enfants.

    Chaque année c’est de pire en pire.
    Je suis très fier de notre patrimoine français ( architecture, gastronomie, catholicisme, philosophie grecque, géographie, et ), mais je dois avouer que la qualité du matériel humain se dégrade très sensiblement, au point où il me semble très difficile de revenir à la normale (anciens standards) dans la douceur .


  • Pas besoin d’un niveau supérieur pour foutre des amendes ni pour taper sur la gueule du Français blanc comme les sur GJ par exemple , les flics et gendarmes ne font qu’obéir aux ordres des fumiers d’en haut avec parfois, il faut bien le reconnaître , beaucoup de zèle . Quand à la racaille , il est clair qu’ils ont ordre de ne pas y toucher ou alors en prenant des gants . Et comme çà , c’est toujours le pauvre con de Français qui prend , celui qui bosse et qui ne demande rien à personne et qui paye pour entretenir toute cette merde d’en haut et d’en bas ! Il n’y a plus rien à attendre de ce système anti français complètement vérolé et gangréné par une politique mondialiste à outrance !


  • #2628814

    je suis issu du 93, département français

    et les pires cons que j’ai vus, ils portaient tous un uniforme
    lol, y’en a même que je soupçonne de pas savoir comment ils s’appelaient :
    le mec est là, devant toi,
    et tu te dis, c’est pas possible, il le fait exprès

    bin, non

    il est vraiment con

     

    • Département français ?!.... En êtes -vous véritablement certain ?


    • #2629046

      lol, le paradoxe, c’est qu’il n’y a pas plus fier de la France et de son département
      qu’un mec du 93

      on se revendique du 93

      on en est fiers,
      t’es né dans cette banlieue de merde, t’as ça dans le sang

      c’est de chez nous d’où sont parties les émeutes nationales en 2005


    • J’y habite également (mais cherche à en partir) et j’ai eu la même expérience et maintenant je les évite. J’ai une anecdote relatant leur exploit. Avant j’étais infirmier à l’ap-hp et un soir de "taunus" : fête des internes finissant en beuverie et orgie) un de ces "flic" était chargé de garder un détenu hospitalisé. Au petit matin son chef le cherchait partout pour la relève et l’a finalement trouvé "bourré" dansant sur une table pendant que son flingue passait de main en main !


  • #2628824

    question :

    est-ce que l’uniforme n’attire pas les cons ?

    les mecs savent à peine lire et écrire

    et hop ! tu leur mets un joli uniforme


  • Tout est à l’image des gens qui dirigent !
    Rien de bien ne peut être construire sous le règne de la médiocrité et de la corruption !
    Et là légende des droits de l’homme, du pays des lumières, et patati et patata ne changera absolument rien à la réalité affligeante qui est de mise depuis des décennies !
    Lorsque des enfants du peuple, éborgnent , mutilent, rakettent , emprisonnent le peuple,c’est que la pourriture est déjà bien installée dans le pays !


  • Comme il n’y aura plus de candidats, ils finiront par recruter les futurs flics en prison.
    Vous verrez. Ils iront les recruter en taule à la fin...

     

    • Cela se fait beaucoup et depuis toujours , de Vidoc en passant par la rue lauriston , les racailles du sac , les casseurs assermentés des back blocs et les Benalla de banlieues... !
      Tous les pouvoirs recrutent dans les égouts pour faire la sale besogne des énarques mondialistes !


    • @h3kt0r

      Oui, et le test sera le suivant :
      Mettre un carré, un triangle et un rond en bois de couleur dans le gabarit présentant ces formes.
      A l’issue, 2 catégories :
      - celle qui compose les très intelligents ayant parfaitement compris le test
      - celle qui rassemble les très forts qui ont enfoncés les éléments sans tenir compte des formes !


  • Ca commence à être limite pour défendre Macron Emmanuel et l’Elysée !
    A force de démanteler la République et ses qualités, le pouvoir inverti aux mains de Macron Emmanuel et sa clique va devoir se défendre tout seul et donc encore moins bien.
    Néanmoins ce bac que tout le monde nous envie puisque son taux de réussite !
    A nouveau la police néanmoins en première ligne. Mal formée mais quand même courageuse. Comme l’Armée dans le fond.
    Le vrai niveau français ?
    Pour la ramener comme Macron Emmanuel sur tous les sujets ... !

     

    • Mouai...

      Ils ont surtout besoins de nervis.

      Je ne m’inquiète pas ceux affectés autour de l’élysée ont sûrement une sélection adhoc avec un salaire convenable.

      Ils ont besoin de mecs qui respectent l’argent, pas le drapeau...

      Ne nous alarmons pas le niveau baisse parce que les candidats potentiels vont voir ailleurs et non pas parce que le niveau général s’effondre, CQFD

      Si l’honneur de la Patrie revient, les candidats reviendront.

      (Il est vrai que le niveau général baisse, mais c’est une autre histoire et cela peut changer "facilement" : en résumé arrêter de faire rimer instruction avec éducation et école avec ennui)


  • les primos intervenants, ça fait des années que j’observe ce phénomène sans que personne s’en émeuve autour de moi. Des physiques de plus en plus improbables et une mixité qui n’arrange rien. Il y a une semaine à mon retour de Vienne en Autriche, 10 flics dont 4 femmes pour contrôler les passeports. Les types n’étaient pas plus impressionnant que les femmes.
    Sur l’intégralité de la vidéo du fight avec le producteur de rap on voit bien que les 3 flics sont incapables de le maitriser pendant 5 bonnes minutes alors que ses potes déboulent, piquent une arme d’un des flics avant que ces derniers se barrent en courant.
    Enfin, à Vienne j’ai du croiser une voiture de flic toutes les 4 mn alotrs qu’à Paris c’est pas rare d’en voir aucune en 1/2 heure. Où sont ils ? A gribouiller des rapports ?


  • M’etonne pas, quand on voit ces merdeux verbaliser des vieux pour non port de masque, ou d’autres se vanter de toucher 500 euros par we pour taper sur des Gilets jaunes ...qu’ils n’oublient jamais que pendant qu’ils tapinent, leurs femmes font mieux. ...


  • Le résultat des années 70 ! De qui se plaignent-ils ? On récolte ce qu’on a semé.


  • mon oncle était commandant de police ; en partant à la retraite il m’a dit :
    "je suis fier de la carrière que j’ai eu dans le police mais si c’était à refaire je le referais pas
    - ah bon ?
    - maintenant ils prennent que des p’tits cons
    - allez...
    - maintenant ils prennent que des p’tits cons ! la seule différence entre un flic et une racaille c’est comment ils sont habillés
    - t’exagères
    - ils prennent que des p’tits cons !"


Commentaires suivants