Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Électorat du futur ? Désormais, toutes les personnes handicapées pourront voter et se marier

Jusqu’à présent, 310 000 personnes handicapées étaient privées du droit de vote, d’autres ne pouvaient pas se marier sans l’accord d’un juge. La secrétaire d’État aux personnes handicapées, Sophie Cluzel, vient de sonner la fin de cette situation.

 

[...]

C’est une mesure pour « remettre les personnes handicapées dans la citoyenneté », a expliqué Sophie Cluzel en arrivant à Matignon, où doit se tenir la réunion.

L’objectif est que « tout le monde puisse voter, au plus tard, aux prochaines élections municipales de 2020 », précise la ministre dans une interview au Parisien.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

La démocratie jusqu’au bout, lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Voter ... se marier ... Des histoires de fentes ... si l’on suit la Chloé, cagole philosophe, inénarrable et furieusement exogamique que votre site a repérée, d’un comique involontaire et assez divertissant.

    On devrait délivrer une carte d’électeur à chaque demandeur d’asile débarquant de son zodiaque troué. Au point où on en est.

     

    Répondre à ce message

    • On devrait même répandre par avions, ballons captifs, zeppelins gonflés au butane-propane, des cartes d’électeurs vierges (empruntes digitales suffisent) au dessus du bassin du Congo, "centre mondial de la francophonie", selon Macron, et "terres plus françaises que le Périgord ou la Picardie" et au dessus de "Kinshasa", "la plus grande ville francophone du monde avec son dix millions d’habitants parlant la langue de Racine, en même temps que "port de pêche", comme Fécamp, port de pêche de Seine Inférieure, "et qui entend le rester", comme a dit l’Autre. Des ballots de cartes, et hop ! et hop ! et hop ! Comme cela, ils ne se plaindront pas ! Selon la doctrine Macron. Des bombinettes démocratiques.

       
  • Quelle chute ! Comme si la majorité de cons qui votent avec leurs pieds ne leur suffisait pas ! Maintenant ils veulent que les handicapés mentaux votent pour eux ! Je pense avoir deviné comment cela va se passer : ils vont d’une part utiliser le vote par procuration via le personnel médical pour les cas les plus graves qui sont internés. Autrement dit ils feront signer aux zozos (en leur tenant la main) une procuration au profit d’une infirmière, d’un aide-soignante...qui votera pour le candidat choisi non pas par l’handicapé mais par le réseau/l’administration auquel est lié le mandataire de la procuration. D’autre part les handicapés étant en France particulièrement surveillés et entourés j’imagine aisément que la veille des élections le personnel des services sociaux venir faire une visite aux handicapés "autonomes" pour leur vanter les mérites de tel ou tel candidat et les inciter à voter pour lui.

     

    Répondre à ce message

  • #2072332
    Le 29 octobre à 09:56 par Allons zonfons de l’apatride !
    Électorat du futur ? Désormais, toutes les personnes handicapées pourront (...)

    Nous voilà enfin en présence des derniers vérirables élècteurs de la 5ème République :

    - les Mongolitos arrivent ! Démocratie Open Bar !

     

    Répondre à ce message

  • Connerie et gros effet d’annonce.
    Depuis la réforme des tutelles, la capacité de vote est le principe, l’exception doit être mentionnée dans le jugement.
    Concernant le mariage, il est vrai que pour des personnes avec un faible handicap c’est assez délicat, mais depuis plus de 10 ans dans la tutelle j’ai déjà pu faire capoter quelques mariages blancs. Je me souviens particulièrement d’un quinqua campagnard qui s’est fait berner à trois reprises par de jeunes africaines, ou encore une jeune femme rossissante s’étant entiché d’un jeune sans papier déniché sur un site de rencontre (il était si beau dans son uniforme d’une république démocratique !). Elle s’est même plaint au Juge du refus, sans penser une seule seconde qu’elle était dans l’illégalité. Les gendarmes locaux en ont connaissance et il est toujours là depuis 3 ans, à se nourrir sur son dos. Youpi.

     

    Répondre à ce message

  • Prochaine étape : placer des personnes déficientes intellectuelles aux manettes du pays... ah mais non excusez-moi, ça c’est déjà fait...oups...

     

    Répondre à ce message

  • #2072355

    "Électorat du futur ? Désormais, toutes les personnes handicapées pourront voter et se marier"
    Le monde étant handicapé depuis la nuit des temps, je ne vois pas où il y a innovation

     

    Répondre à ce message

  • J’ai une soeur handicapée mentale. Je l’ai aidée dans des démarches auprès d’une compagnie de téléphone. Le vendeur a essayé au passage de lui vendre un méga-forfait. Je lui ai dit de ne pas forcer la main à ce genre de personne. Il m’a dit qu’il comprenait. Le lendemain ma soeur repasse prendre un renseignement du genre "agheu... ma box internet ?"
    Il lui a aussitôt vendu un smartphone à 300 euros.

     

    Répondre à ce message


  • Désormais, toutes les personnes handicapées pourront voter...




    ...pour macron,en 2020, étant donné sa cote de popularité ( les clandestins ne suffisant plus )

     

    Répondre à ce message

  • Et faire des bébés dont ils ne pourront s’occuper... et ces bébés finiront où ? Il finiront sur des sols à damier noir et blanc...

     

    Répondre à ce message

  • Entre ça et les urnes dans les prisons, on sent que les prochaines élections sont un sujet d’inquiétude en haut lieu.
    On réfléchit, dans les loges, au droit de vote à partir de 16 ans, ce qui augmenterait automatiquement la surface électorale de la gauche. Et pourrait contrer la montée "du populisme", vous comprenez...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents