Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Élisabeth Lévy reconnaît qu’il y a "un lobby juif" en France

À vrai dire on s’en doutait un peu

Ne pas reconnaître qu’il y a un lobby juif ou sioniste en France devenait intenable, tant les injonctions de plus en plus intrusives des associations communautaires dans la vie politique, médiatique et culturelle de notre pays sautaient aux yeux de tous.

 

Intelligemment, coupant l’herbe sous les pieds de pas mal de réinformateurs trouillards, la patronne de Causeur reconnaît qu’il y a un lobby juif et qu’il s’agit du CRIF, ce dont tout le monde se doutait. Ensuite, le débat n’est pas terminé : pas celui de Praud, mais le débat de la légitimité de ce lobby qui ne représente rien en termes démographiques mais tout en termes de puissance.

N’est-ce pas lui qui a eu la peau de la liberté d’expression en France ? Lui qui a poussé ce pauvre larbin de Valls à faire interdire un spectacle de Dieudonné en 2014, lui qui a influencé la décision du Conseil d’État qui a validé l’interdiction ? Lui qui a travaillé en sous-marin pour forcer nos présidents à mettre un genou à terre devant les prétendues exactions du régime de Vichy ?

Par ailleurs, Maurice Szafran, dont la main tremble comme celle de Valls, en tant que représentant de la communauté en question, est la preuve vivante qu’il y a un lobby sioniste en France, puisqu’il est récurrent dans les médias alors que ceux qu’il critique, conchie ou compare à des « nazis », ne sont invités nulle part. Une chose est sûre, il n’y a pas de lobby antisioniste en France !

Personnellement, nous ne sommes pas, comme le pense Szafran, obnubilés par le lobby juif. Il se trouve que sans ce concept, rien ne peut être compris dans la politique française d’aujourd’hui. Du coup, les médias qui ne s’appuient pas, entre autres concepts, sur celui-là, sont des menteurs, des tricheurs ou des complices.

Oui, il y a bien un lobby juif en France, et visiblement seul un Français – en l’occurrence une Française – de confession juive a le droit de le dire. Sinon on tombe pour nazisme. Par la grâce de ceux qui font la loi en France. CQFD.

 

Le lobby qui n’existait pas,
à découvrir sur Kontre Kulture

 

Lobby juif et lobby sioniste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2071505

    Ce n’est pas la première fois qu’elle critique le pouvoir démesuré du CRIF non ? Il conviendrait cependant qu’elle aille au front lorsque ça compte, comme quand les hyènes se sont jetées sur Jean-Frédéric Poisson parce qu’il avait osé mentionner l’influence politique du lobby qui n’existe pas (primaire de droite 2016). On la sent quelque peu national-sioniste opportuniste la Élizabeth...

     

    • Je ne vois pas en quoi "elle critique le pouvoir démesuré du CRIF", bien au contraire. Elle le trouve tout à fait naturel et légitime. Elle qualifie le CRIF de "tout à fait honorable".

      Question : combien de perpignanais sur le plateau ?


    • #2071890

      On part tellement de loin que nommer le lobby est déjà une forme de critique. C’est sûrement du théâtre, mais elle arrive même à donner l’impression de défendre la position d’E&R sur ce plateau qui n’est pas composé, comme vous dites, de Perpignanais. Et ce n’est pas la première fois. N’est-elle pas l’une des seules de sa communauté à avoir mentionné publiquement le pouvoir mafieux de Cukierman et pris la peine de dialoguer avec Dieudonné devant caméras ?


  • Comme le dit la formule "Ca va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant"...
    La plupart du temps quand je parle d’un lobby communautaire juif (notamment dans le show-bizz et le cinoche), on me regarde d’un air surpris "Ah bon, t’es sûr !".
    Dorénavant je pourrai rajouter "Bien entendu, même Elisabeth Levy le dit !"...


  • Elle est juste la moins bête de tous, elle appelait déjà les siens à accepter la critique il ya peu, chez praud déjà... peut-être a-t-elle encore en mémoire son face-à-face télévisuel avec certains antillais à qui elle demandait "s’il n’y pas essez de, il y a trop de quoi" ?

    Les coins sont dans l’arbre et les bûcherons autours, je crains qu’il soit trop tard pour une prise de conscience honnête !
    Poursuivons le travail, tous ensemble !

    Mais, c’est bien Lili, fallait oser le dire, tu l’as fait, merci !

     

    • Oui, mais bémol ! Elle a aussi dit que pour elle, un lobby, ce n’est pas mal, que ça n’a rien de criminel, etc...

      Courageuse, mà non troppo !



    • Oui, mais bémol ! Elle a aussi dit que pour elle, un lobby, ce n’est pas mal, que ça n’a rien de criminel, etc...



      Dans l’absolu c’est vrai qu’on ne peut pas reprocher à des gens de s’organiser pour défendre leurs intérêts : en cela, elle a raison. Le problème c’est lorsqu’une infime minorité arrive à dicter sa loi à l’immense majorité, par des procédés qui n’ont absolument rien à voir avec la recherche du bien commun !


  • Quand ça commence à vraiment trop sentir le cramé c’est assez malin de sortir un extincteur pour essayer de couper l’herbe sous les pieds des vrais pompiers qui crient au feu depuis longtemps sans pouvoir intervenir

     

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Je dirais que c’est grâce à Alain Soral et ER notamment qu’elle est obligée par stratégique de l’avouer. Ce qu’elle n’aurait jamais fait (à mon avis) sans cette "pression" d’ER et ses 10 millions de pages lues par mois !!! ;) Dans ce combat de boxe pour la vérité sur ce sujet, elle est acculée dans un coin du ring et se prend des gauches du travail et des droites des valeurs à tout-va :)


    • C’est exactement ça,comme les choses commence à se voir comme un nez au milieu de la figure,la fausse indignée se drape de demi vertu : oui il y a un lobby juif oui mais ce n’est pas mal ; ce n’est pas criminel ,c’est honorable.,bah voyons ..Liz Levy veut noyer le poisson !


  • Personne n’a encore répondu à cette question pourtant très simple :
    Quelles institutions juives le CRIF représente-t-il ?
    En effet, si j’en crois le titre de ce "club", il représenterait les institutions juives de France.
    Or, comme institutions en France et à moins qu’on ait changé la Constitution en loucédé, je connais le pouvoir exécutif (PR et gouvernement), le pouvoir législatif (Parlement),l’autorité judiciaire avec le conseil constitutionnel, le CSM et ses différentes juridictions civiles, pénales, administratives ou politiques, les collectivités territoriales et autre administrations territoriales, elles aussi, etc.
    En revanche, je ne connais aucune prétendue institution dont la caractéristique principale et/ou exclusive serait d’être juive ce qui, au passage, serait tout à fait contraire au principe de laïcité dans la sphère publique !
    Donc, s’il n’existe pas d’institutions spécifiquement juives, le CRIF ne représente rien car on ne peut représenter ce qui n’existe pas !
    Momo Szafran ou Babeth Levy pourraient-ils donc nous préciser plus avant la raison sociale exacte de ce machin qu’est le CRIF hormis, bien sûr, travailler en permanence à dédouaner le pouvoir d’extrême droite israëlien des crimes de guerre qu’il commet quasi quotidiennement ?

     

    • #2071602

      Euh, je crois que Maître Damien Viguier va bientôt plancher et se pencher sur le sujet, sérieusement !
      Quoi dire de plus, sinon, que l’Histoire est en marche !


    • Je te donne un indice : république JACOBine


    • Le CRIF représente les anciens juifs français qui ont participé à la déportation :

      - Maurice Raisfus, "Des juifs dans la collaboration. L’U.G.I.F. 1941-1944".

      Je crois qu’Alain en avait parlé dans une vidéo.


    • #2071679

      Ça commence à se savoir de plus en plus que le CRIF représente ni les Juifs de France, ni d’ailleurs, mais simplement les internationaux socialistes qui se sont emparés de ce symbole qu’ils ont fabriqué de toute pièce sur les cadavres encore fumant de tous les Européens morts durant les deux guerres mondiales . C’est une arme à pleurniche qui sert à cacher leurs saloperies et à ordonner aux gueux de la fermer, comme une arme de "ferme ta gueule" massive pendant qu’ils les plument et les foutent en slip.

      Ils font aux Français ce qu’ils prétendent n’avoir pas fait aux juifs et aux autres durant la guerre. C’est bien tourné n’est-ce pas ? C’est diabolique et ils sentent qu’ils sont 1) démasqués 2) en situation d’extrême fragilité.

      A mon avis, ils n’imaginent pas encore à quel point . . . La loge non plus.


    • @ Phiddipidès

      Je vais répondre à votre question.

      Le CRIF représente bien les Juifs de France comme le GODF représente bien les franc-maçons en France. Ils n’ont aucuns pouvoirs, ce sont juste des "clubs de réflexion". Ils n’ont jamais guillotiné Louis XVI, ils n’ont jamais instauré la république, ils ne sont pas responsables des deux guerres mondiales, ils n’ont jamais écrit les livres d’histoire. Ils ne font que "réflechir à un monde meilleur". Et comme tout le monde le sait, réflechir est un acte qui pourrait troubler l’ordre public, alors ils le font dans le feutré.

      Osez se poser des questions sur des gens qui sont au-dessus de tous soupçons, c’est proprement déplacé de votre part. Vous êtes quelqu’un d’offensant donc antisémite. Contrairement à Jésus qui prône le pardon, eux, leur devise est " ni oubli, ni pardon", vous recevrez donc bientôt un appel de "la caisse enregistreuse".

      Vous n’avez pas le droit de réflechir, c’est un domaine réservé à cette "élite", ne recommencez plus ;)



  • "à ma connaissance il existe une association tout à fait honorable qui s’appelle le crif"




    Tout à fait honorable... en résumé il y a le crif et c’est très bien. Bref, passons.

    Quant à Szafran il est là pour mentir, il ment et il sait qu’il ment, cela se voit à sa façon de soutenir qu’il n’y a pas de lobby juif, chose tout à fait évidente. Il en fait partie en vérité et j’ai une mauvaise nouvelle pour lui : les français ont de moins en moins besoin de ses aveux.

     

    • Szafran n’avait pas peur que l’on parle du Crif, mais de Drahi et d’autres.

      Non, non, non ! Pas mon patron, car c’est bien connu, mon patron n’existe pas. C’est une calomnie rependu par les néonazis allemands, euh, non, palestiniens, euh français.

      Parce que Drahi, ne fait pas parti du Crif, pas plus que BHL.


  • #2071529

    Il y a un lobby français en France et c’est Égalité et Réconciliation. Mais ça, c’est mal , c’est criminel !


  • Un lobby juif en France ? C’est bien la première fois que j’entends parler de ça. A mon avis, elle doit picoler la Elisabeth......


  • Je ne savais pas que tout les ans nos présidents allaient au dîner du CRIPF... (Conseil Représentatif des Institutions Perpignanaises de France)
    D’ailleurs, pourquoi il n’y a pas de "J" dans CRIF ? Un oubli sûrement...


  • Oui, le lobby juif est surpuissant, beaucoup de personnes s’en sont rendues compte, vient en deuxième position le lobby LGBT++++ qui a adopté la même attitude sur la victimisation et finalement, çà marche... La difficulté est de trouver le moyen de réduire leur influence et surtout la et les personnes capables de diriger le pays dignement... Y-a du boulot !...


  • Lucien Cerise soulignait que nous vivons le Temps du Dévoilement.

    Est-ce celui de ce pouvoir illégitime ?


  • #2071554

    Il n’y a pas à reconnaître que le lobby juif existe à travers le CRIF, la LICRA et la DILCRAH, et fait pression sur l’Etat et les médias, puisque c’est factuel et réel, et personne ne se doutait car TOUS savent. Quant à ceux que qui font les gros yeux ou les offusqués, il savent mais ils nient pour camoufler le doute que pourrait avoir l’opinion public.


  • On peut la remercier. Cet extrait sera utile en cas de procès. A conserver précieusement.


  • #2071572
    le 27/10/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Élisabeth Lévy reconnaît qu’il y a "un lobby juif" en France

    Déclaration qui entre parfaitement dans la stratégie "national-sioniste". Ils ont sorti la grosse artillerie pour en arriver là.
    Ça reste quand même très risqué car :
    1- Ça valide les "théories" des complotistes. Ils avaient donc bien raison...
    2- La crédibilité des merdias étant proche de zéro, ce revirement ne devrait pas la renforcer pour autant.
    3- Ça sent un peu beaucoup le dos au mur pour essayer de retenir la vague populiste. Le mur serait-il en fait en carton ?


  • #2071577

    Elle est juive. Elle a donc le droit de le dire. Elle peut même prétendre que ce lobby monte des opérations indignes. Lorsqu’un goy fait le même constat fusse-t-il premier ministre alors là c’est différent, on est dans le registre de la bête immonde et du troisième Reich. Pourquoi ? Parce-que tout simplement le monde se divise en deux catégories : les juifs et les antisémites ( Desproges).


  • #2071579

    lobby en anglais ca veut dire le hall d’entree, la partie publique d’un batiment...donc les lobbyiste sont ceux qui viennent voir les politiques de l’assemblee dans le hall d’entree pour leur parler...ils ne peuvent pas etre a l’assemblee pour voter les lois car il ne sont pas elus mais ils peuvent legalement parler aux elus pour leur demander de voter dans un sens ou dans l’autre, libre a l’elu de les ecouter ou pas

    donc un lobby, c’est quelquun qui n’est pas elu mais qui cherche a influencer ceux qui le sont pour l’interet d’un groupe particulier...chasseurs, taxis, charcutiers, pedes et juifs

    pourquoi pas...le nier c’est etre negationniste...cretin aux cheveux blancs la


  • Du pain bénit cette vidéo... pour nous.
    Mais elle ne risque rien car elle fait partie de la "caste" des intouchables...


  • je la cite " il y a le CRIF qui cherche à influencer les pouvoirs publics qui cherche à influencer la société,c’est pas criminel " .
    stop je t’arrête est ce normal et sain dans une démocratie qu’un organisme qui représente 0,6% de la population dicte et impose sa façon de penser et d’agir au reste de la France ?

     

    • @ Jaoram

      La démocratie est une dictature qui ne dit pas son nom. Donc oui c’est parfaitement normale qu’en démocratie 0.6% de la population impose ses lois au 99,4% restant (avec l’aide des traîtres que sont les franc-maçons). Ne vous en déplaise, mais ce système est en parfaite cohérence avec ses valeurs. Vous croyez que c’est pour le bien du peuple que la réplique a massacré la Royauté en 1789 ?


  • Il est intéressant de remarquer que les tenants du national-sionisme valident peu à peu tous les constats des médias de réinformation, ce qui fait qu’à terme les sionistes risquent bien de se saborder eux-mêmes. L’avenir promet d’être plein de surprises.


  • #2071589

    Comment ça, il n’y a pas de lobby antisioniste en France ?
    Mais si, il y en a un !

    Sauf qu’il n’est pas dans les médias, il est dans les prisons ( ou presque : Garde à vue, interdiction d’exercer son métier, et taxé de 300.000 euros).


  • Vous écrivez :"..lui qui a influencé la décision du Conseil d’État qui a validé l’interdiction (du spectacle de Dieudonné)"

    Le président du CE, qui a interdit en appel (le TA avait refusé d’interdire) c’était Bernard Stirn, arrière-petit-neveu d’Alfred Dreyfus, il est issu d’une famille de hauts fonctionnaires parmi lesquels se trouvent Alexandre Stirn, son père, préfet de région honoraire, et Olivier Stirn, un de ses cinq frères, ancien ministre.

    Olivier Stirn est président d’honneur de l’Union pour la diversité républicaine (affilié à l’UMP) ainsi que du Club Nouveau Siècle de la Manche. Il est membre du comité France-Israël. D’après le Dictionnaire historique des Francs-Maçons du « frère » Jean-André Faucher, paru en 1988, il serait initié au sein de la Grande Loge nationale française.

    Avec ces gens là, on patauge dans la Synagogue et dans les Loges. Pas besoin du petit lobby juif pour les influencer. Ils marchent tout seul.

    Partis politiques (râteliers où a mangé Olivier) : UDR (1968-1976), RPR (1976-1977), MSL (1977-1977), CSD (1977-1977), UDF-PR (1977-1984), UCR (1984-1986), PS (1986-1993), UDF (1993-1994), MDR (1994-2002), UMP (depuis 2002). Beuark !

    Le problème majeur est que lorsqu’on a une cause examinée, comme Dieudonné par un Bernard Stirn, on récuse. Sans phrase. Il faut oser. Les avocats français sont là dessus des lâches et des courtisans. "Bien Monsieur le Président... Oui Monsieur le Président .. Aux ordres de de la Cour, Monsieur le Président ..".

    Soyons mal très élevés. Créons de gros malaises. Récusons récusons récusons à tour de bras. Et dans les formes et même en invoquant les textes européens.

    Tout juge même soupçonné (en matière de récusation, un simple soupçon suffit ce qui facilite la preuve) d’appartenir au lobby de près ou de loin doit être récusé si il ne s’est pas déporté lui-même avant... Un principe : un parent de déportés doit se déporter. Sinon, récusé ! Un peu de dignité, tout de même...


  • Vidéo visionnée 4700 fois sur le site... seulement 113 fois (officiellement sur youtube) .. si ce n’est pas l’illustration de la puissance du dit lobby, alors qu’est ce que c’est ?

     

  • Elle doit parfois se tromper de bouteille et prendre celle contenant du sérum de vérité a la place celle de whisky ! Un soir , chez Taddeï , où elle n’était déjà pas très clair , elle a parlé du président du CRIF qui passait des branlées phénoménales aux ministres de la raie-publique française ! " In vino veritas " !


  • #2071607

    Pour ma part, j’attends qu’un non juif le dise et voir si, comme elle, il garde sa place !

     

    • Un peu comme avec zemour et ses prétendues analyses sociétales,écrites à plusieurs mains parait-il, qui ne sont ni plus ni moins que du copié/collé des réflexion de M.Soral, voir Jean Marie Lepen...
      Petite devinette. L’un est invité par les merdias, l’autre chez le juge suite à, peu ou prou, les
      mêmes réflexions...Devinez lequel ?


  • Cela doit faire partie du plan national-sioniste mais c’est curieux !
    Ils sont pressé de recomposer le paysage politique .
    Attendons ! nous avons encore du temps avant le jolie mois de mai !
    _


  • Le CRIF qualifié d’association honorable ???
    Bon Babeth t’as encore pas mal de step à faire avant d’arriver à une totale honnêteté.
    Le niveau d’honnêteté intellectuel est tellement bas dans ce genre d’émission faussement plurielle où tout le monde est désaccord dialectique mais d’accord dans le fond idéologique, du coup un geyser de vérité peut jaillir d’une hystérique comme Elizabeth Lévy.


  • .. en quelques minutes on est passé de 113 vues à 620 vues...miracle de la technologie !


  • Et quand elle a débattu avec Dieudo et Soral il y a quelques années elle leur reprochait de dire exactement ce qu’elle viens de dire.....

     

  • Voilà une femme très intelligente, qui a compris que nier l’évidence, comme le font beaucoup d’autres, leur fait seulement perdre toute crédibilité !!!


  • Toute la perversité et la subtilité du propos d’Elizabeth Lévy consiste à couper l’herbe sous le pied de ceux qui seraient tentés de comprendre en quoi ce lobby aurait de l’influence en les devançant et en faisant croire que ce lobby est transparent et n’en est qu’un parmi d’autres.
    Le crif, lobby juif, serait l’équivalent du lobby des forains, du lobby des producteurs d’artichauts, du lobby des industriels du cosmétique ou du lobby des marins pêcheurs.
    C’est en somme faire croire que ses activités sont totalement transparentes et son influence est égale à celle de ceux cités plus haut.
    Lâcher du lest pour mieux dissimuler et tromper, ça me fait penser à un article de Laurent Guyénot ou il décrit comment les sionistes promeuvent la théorie du complot "soft" reopen sur le 11 septembre pour mieux dissimuler leur implication dans ces attentats.

     

    • Le Crif est un lobby juif qui "cherche à influencer les pouvoirs publics ou à influencer la société".

      L’entendre tel quel devrait malgré tout provoquer quelques interrogations à celui qui ne voyait en ces termes que pure propagande antisémite.


  • Elle attaque le "lobby juif" parce que comme ses amis Israéliens elle trouve le lobby juif en France trop à gauche et pas assez en phase avec Israël. Mais elle ne l’admettra jamais en termes aussi crus, car ce serait se démasquer elle-même. Il faut savoir qu’en Israël, la France est détestée, jugée globalement antisémite, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le lobby juif français n’échappe pas à cette critique dans le discours néoconservateur des partisans de la ligne dure israélienne.

    Mais ce serait commettre une erreur de ramener à Israël tout ce qu’elle fait, son agenda est probablement bien plus proche d’un certain courant étatsunien très particulier (dépassant le cadre de l’Alt-Right), même s’il est revêtu d’habits français. On peut même remonter jusqu’à la naissance de la Nouvelle Droite...


  • Les pires des lâchetés (aux sens de bassesse, vilenie et trahison) :
    - être et ne pas reconnaître publiquement qui on est cependant au vu et au su de tout le monde
    - faire et ne pas reconnaître publiquement ce qu’on fait cependant au vu et au su de tout le monde, mais en l’attribuant faussement à quelqu’un d’autre.
    Être moralement nauséabond et vivre déloyalement du mensonge !


  • Le dernier Imedia décortiquait bien tout ça... l’influence des merdias en prenant des exemples comme ONPC, TPMP.... https://www.tvlibertes.com/2018/10/...


  • C’est sûr que si on leur met le nez dedans, ils ne vont pas dire que c’est du Nutella !


  • Le crif n’est pas un lobby juif, c’est un lobby israélien. C’est malheureux que de nombreux français juifs soient pris en otage par cette institution dont le seul but est de créer de l’antisémitisme pour justifier son existence et continuer à défendre "l’état" d’Israël. Tout comme le seul but de SOS racisme est de chercher du racisme où il n’y en a pas pour justifier son existence. Idem pour les lobbys féministes et LGBT. Maintenant il faut être lucide et ne pas tomber dans le panneau.


  • Et il n’est pas qu’en France ce fameux lobby... Dans cet article de L. Guyénot sur le 11/9, on retrouve l’analyse de Gilad Altzmon. Au moment où les Etats Unis vacillent en tant qu’unique puissance impériale sur le monde (obligés de partager avec la vision mondialiste de Poutine), la vérité émerge des décombres fumants des 3 tours de NY.

    Quel nouvel Etat super puissant, autre que les EU, aura le courage et la nécessité de s’attaquer une bonne fois pour toute à l’état hébreux où se sont rapatriés des criminels qui s’abritent de surcroît derrière leur population embrigadée dans une idéologie mortelle à terme pour eux-mêmes ?

    Comme le rappelle P. Hillard dans ses conférences, il y a bien deux clans juifs qui se livrent une guerre à mort : les messianistes d’une part (en occident, menés par le réseau Rothchild) et les loubavitchs (en Russie, menés par le réseau Poutine). Le but final : pour le 1er, de dominer le monde ad vitam aeternam, quitte à entretenir des guerres interminables parmi les peuples frères ou cousins, et pour le 2sd, l’établissement d’un gouvernement mondial qui respecterait les divers Etats.

    Cette analyse tend de plus en plus à confirmer que les EU ne sont qu’une étape pour l’un des clans. On comprend mieux (!) les motivations de crimes de masse perpétrés par des cerveaux totalement délirants.
    http://www.wikistrike.com/2018/10/l...


  • C’est effectivement legal, dans le droit américain, où toutes les communautées peuvent être représentées par des lobbies ;

    Mais en France par contre, c’est anti-constitutionel... Ll’état ne reconnait pas les communautés mais seulement le peuple dans son ensemble. Donc il y a effectivement malaise lorsqu’un lobby essaie d’influencer l’état en faveur d’une communauté particulière.


  • Comment elle lui a cassé sa pleurnicherie, le pauvre... Notez le sourire en coin des gens sur le plateau, ils sont ravis d’échapper au traditionnel sermon bienpensant...


  • Le signe qu’elle fait sur la photo, on dirait bien : « Au-dessus c’est le soleil » !


  • Le problème c’est que "juif" n’est pas une origine géographique, ni "musulman", ni "catholique" dont le sens premier signifie d’ailleurs "universel"..

    Considérant cela, peut-être que le problème c’est la religion tout court, laquelle, et comme la politique, sert principalement à fédérer et à diviser pour la guerre ("Tu ne tueras point."), juste à garantir les prérogatives d’une élite criminelle, sans distinction d’origine puisque cette dernière a converti a gogo et partout "barbares" ou "sauvages". au gré de son expansion(-isme).

    C’est ce qu’on appelle la civilisation depuis que Rome est Rome.. et que l’ONU est l’ONU. Civilisé = qui appartient à l’État.


  • en dernier lieu , les vrais gouvernants , pour asseoir leur gouvernance totale doivent sortir des coulisses et se montrer tels qu ils sont. Donc avant ils disaient qu il n existait pas de lobby juif, maintenant ils disent qu il existe , que ce n est pas criminel et qu il fait pression sur les autorités. Seulement, E.Levy ne dit pas dans quel but reel.


  • #2071968

    ne cherchez pas à comprendre ces "zemmour lights" ( ainsi que les ardissons et taddeis ,bref les repreneur d’idées au bon momment) disent et agissent sous le discour suivant : " nous vous prévenons de la menace islamiste , mais le truc encore plus flippant c’est soral ".

    la logique en 2018 , la logique quoi ...


  • Ce n’est pas seulement un lobby juif qui travaille pour l’intérêt d’israel, mais toute une nébuleuse de groupements qui travaillent pour la destruction des Peuples et des Nations.


  • Quand E&R devient incontournable. Bientôt M. Soral invité sur le plateau télé de C’est ma Shoah :-). Mais ne nous y trompons pas, le délire ici est de faire croire à un antisémitisme rabique.

    Comme l’ont décrit Alain Soral, Jacob Cohen, BHL, Manuel Valls, J. Attali, Blet et tant d’autres il y a un puissant lobby sioniste et maçonnique en France. Pour preuve on voit les nominations, les orientations. On voit les grands chefs d’entreprises, les ministres et les journalistes souper au diner du CRIF et s’embrasser au Club Le Siècle.

    Un lobby est un groupe d’influence. Il y en a plein les couloirs du parlement européen et des assemblées. Est-ce normal ou moral ? Surement pas, c’est une dérive du faux système de vote actuel. Leurs décisions son prises sans accord ni connaissance du peuple. Ce sont les conseillers de l’ombre, des puissances d’argent apatrides. Dieudo créa l’expression " au dessus c’est le soleil, pour décrire leur pouvoir. Ces intouchables de la république, que le peuple a en aversion.


  • Implicitement, l’acronyme signifie qu’un Conseil représente toutes les institutions de la république notamment le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’État. Sont dans ces postes des plus hautes juridictions que des zélus auto-proclamés, par cooptation, du réseau FM, clan familial, choix mutuels avec retour d’ascenseur tout en se tenant par la barbichette et les nattes !

    Institutions verrouillées du pouvoir exécutif (¨Présidence & Gouv.), le pouvoir législatif (Parlement), CSA, CSM et ses différentes juridictions civiles, pénales, administratives ou politiques, collectivités territoriales et autre administrations, etc ...

    Un conseil est une recommandation donnée à une personne sur ce qu’il convient de faire. De recommandation à commande y’a pas loin ....

    -  Le 9 janvier 2014, vers 13 heures, le tribunal administratif de Nantes autorise le spectacle Le Mur, annulant en référé l’arrêté d’interdiction pris le 8 janvier 2014 par le préfet de Loire-Atlantique.
    - Manuel Valls saisit le Conseil d’État à 15 heures.
    - À 18 heures, l’audience se termine.
    - Vers 18 h 40, le juge des référés du Conseil d’État, Bernard Stirn publie sa décision de quatre pages, qui annule la décision du tribunal administratif et valide l’interdiction du spectacle.
    - Dieudonné, dont la représentation devait commencer à 20h, doit renoncer in extremis à se produire à Nantes.

    Du CRIJF ... au Conseil d’État ?
    Le CRIF, couverture & officine pour désigner l’organe d’où partent les ordres ?

    Nous avions le Conseil du Roi sous la Monarchie. Mais le Roi avait autorité, seul pour décider au final car Lieutenant du Christ « le tenant-lieu du Christ » sur Terre de France. Par sa décision, l’onde de la pensée christique se transmettait, émanait la Sagesse de son Esprit sain et Saint autant qu’il était possible, au mieux des intérêts des peuples de France notamment celle de la justice pour tous.

    La justice des Hommes et nos institutions n’émanent-elles pas de la Justice divine ? Elle tente d’y accéder et d’y ressembler.

    Mariage pour tous :) mais justice de classe à plusieurs vitesses et à 2P2M : EnMarche les claudicants se permettent en plus de marcher sur la tête :)

    Pourquoi CRIF et non CRIJF ? J inutile car consubstantiel à la république dès lors privatisée, raison pour laquelle, Mme Lévy ce n’est un lobby comme un autre ...

    Dieudonné ne menace pas l’ordre public mais l’ordre privé d’une république confisquée. par le lobby

     

    • Le CRIF a été créé pendant la WW2 par des Juifs à la fois étrangers et athées, car issus du Bund et du Parti communiste, afin de remplacer les deux seules institutions officielles juives de France, toutes deux protégées par le gouvernement, à savoir :
      - le Consistoire Israélite de France, institué en 1804 par Napoléon sur le modèle du Consistoiore protestant, qui avait comme défaut de ne s’occuper que des ce qui s’appelait officiellement les "Israélites", c’est-à-dire des citoyens français professant le judaïsme comme religion, c’est-à-dire des Français qui croient en Dieu et qui observent le Décalogue, ce qui n’était pas le cas des juifs révolutionnaires d’Europe centrale ;
      - l’Union Générale des Israélites de France qui regroupaient toutes les institutions culturelles et sociales concernant les Français israélites, elle s’occupait notamment à les protéger contre les confiscations et les déporations allemandes, et à collaborer au rapatriement des juifs dit apatrides, c’est-à-dire ressortissant d’Allemagne, d(Autriche, de Pologne, etc.. Voir à ce sujet les livres de Paul Rassinier sur l’UGIF et d’Alain Michel.


  • Un lobby juif...
    Un lobby juif....
    Un lobby juif....
    Un lobby juif...
    Heu....Quoi... ? UN LOBBY JUIF ?!
    UN LOBBY JUIF !
    J’en crois pas mes oreilles ! T’entend ça Bardamu ?
    Il y a un Lobby juif !...en France ! Rien que ça !
    C’est pas des bagatelles qu’il paraît !


  • Ah bon... !?!Il y a un lobby juif en france ?Ça alors,je ne le savais pas...en tout cas merci de nous le faire remarquer ;je ne m’en étais pas rendu compte...En même temps,il vaut mieux que cela soit elle qui le dise plutôt qu’un goy...sinon que n’aurions nous pas entendu... !!


  • Le Szafran parlant de (crypto) nazi sans nous parler de sa grand mère.... je suis déçu.
    Et la Lévy qui nous dit "oui, il y a un lobby juif, ou est le mal ?"

    Franchement, tout se perd !


Commentaires suivants