Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En Macronie...

La Macronie, c’est la France que le mondialisme attalien désire au fond de son cœur de pierre, une France au bord du chaos, prête à se vendre au bonimenteur le plus offrant, une France où les racailles d’en haut et d’en bas jouissent de toutes les libertés, à l’inverse d’un peuple qui, pris entre ces deux pinces, n’a aucun droit et encore moins celui de répondre, sous peine de poursuites.
En général, quand la justice disparaît, tout devient possible. Pour le camp des dominants comme pour le camp des dominés.

 

En Macronie, on peut jeter une grenade sur les médics, ces bénévoles pas forcément médecins qui secourent les manifestants blessés par les forces de l’ordre bourgeois.

 

 

En Macronie, les forces du Mal essayent chaque jour que Dieu fait de retirer le pain de la bouche des Français, grâce à des politiques et des journalistes corrompus.

 

 

En Macronie, les riches qui gagnent des dizaines de milliards sont portés aux nues.

 

 

En Macronie, les pauvres qui dévorent des milliards sont dénoncés comme des prédateurs.

 

 

En Macronie, chaque année, on produit de plus en plus de pauvres. La production de pauvres est l’une des plus prospères, car elle rapporte en haut lieu.

 

 

En Macronie, seul un petit groupe accapare tous les pouvoirs : on appelle ça une oligarchie.

 

 

En Macronie, si l’on n’est pas content, on n’a qu’à se plaindre à la police qui a les moyens de recueillir les plaintes.

 

 

En Macronie, le mensonge est autorisé, et même vivement conseillé.

 

 

En Macronie, la morgue est devenue une politique.

 

 

En Macronie, la police, mal payée, se paye sur l’habitant.

 

 

En Macronie, on ne peut pas informer les Français facilement car le ministère de la Vérité tient l’information et toute autre information est taxée de mensonge ou de terrorisme.

 

 

En Macronie, on a droit au blasphème, c’est même la liberté principale, du moment qu’on ne blasphème pas contre le pouvoir profond.

 

 

En Macronie, le Président est forcément très aimé de son peuple.

 

 

En Macronie, les pauvres qui ne sont pas contents restent pauvres, les autres s’enrichissent et rejoignent la Macronie.

 

 

La Macronie au fond du trou, sur E&R :

 






Alerter

82 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2384391
    Le 9 février à 10:35 par dixi
    En Macronie...

    Je pense que cette comédie se terminera, le jour ou le peuple finira par être pacifique en voulant manifester dans son droit .Il suffit d’une étincelle et tout chavire .Lorsque le peuple se met en colère , rien ne l’arrête .
    Depuis quelque temps , on entend plus parler des "blacks blocs" ce qui est assez bizarre .Ils ont disparu comme ils sont arrivés .
    microbe joue le pourrissement avec l’intimidation des flics .
    Un jour ou l’autre , il faudra bien que tout cela se termine , mais avec ce gouvernement certainement pas par la discussion, mais bien par la force .C’est ce qu’ils veulent et ce qu’ils cherchent

     

    Répondre à ce message

  • #2384441
    Le 9 février à 12:00 par Mr T
    En Macronie...

    Le travail rend libre doctrine Nazis compatible avec le capitaliste.
    Mon humble avis est qu’il fait de nous des esclaves soumis aux pires esclavagistes.
    Refuser leur travail de pute est déja un acte de résistance dans ce monde d’ adorateurs des veaux d’or massifs acquits au purgatoire.
    L’activité librement et consciement entreprise est préférable face aux saboteurs soumis travaillant a la spoliation du vivant

     

    Répondre à ce message

  • #2384462
    Le 9 février à 12:26 par daniel albert
    En Macronie...

    Mais bon Dieu ! moi même fils et petit fils de flic à l’ancienne, mouton noir car j’ai choisi la sidérurgie à l’époque, je ne comprends plus les forces de police de notre pays, jamais je n’avais vu des interventions aussi haineuses et violentes contre les petites gens !
    Qui les a formatés ainsi ? Dans quel but ? et vous les FO , ça vous laisse dormir tranquilles, où est votre morale dans votre fonction ? Servir et défendre ça veut encore dire qq chose ?

     

    Répondre à ce message

    • #2384623
      Le 9 février à 16:48 par fenlabize
      En Macronie...

      j’aimerais surtout qu’ils retirent leurs casques ,pour voir quels sont leurs " morphotypes" , je pense que ce serait très instructif, et ça guérirait les derniers gauchistes présents sur place...

       
    • #2384718
      Le 9 février à 19:10 par christiane
      En Macronie...

      @feniabize

      Remarque très judicieuse.
      Comme par hasard, on ne trouve nulle trace de cet aspect des choses dans les analyses.
      Et pendant ce temps, les policiers qui ont une conscience, eux se suicident.

       
  • #2384465
    Le 9 février à 12:34 par jesuismoi
    En Macronie...

    Flics chiens de garde mal payés si l’on compare avec les chiens de garde médiatiques oui, mais par rapport au reste de la population salariée niveau scolaire identique non, d’autant que la fiche de paie n’indique que la moitié de la vérité.Les amendes ne vont pas dans leurs poches mais celle du trésor public. Une manière plus insidieuse d’arrondir leur fin de mois est de provoquer des violences, porter plainte, plainte qui pour eux ne sera jamais classée sans suite, et demander des dommages et intérêts au tribunal.

     

    Répondre à ce message

    • #2385679
      Le 11 février à 06:23 par anonyme
      En Macronie...

      L’on aura la juste appréciation factuelle de ce que vaut leur dévouement et sa vraie nature, au moment précis, qui approche, où ils devront choisir vraiment...

       
  • #2384611
    Le 9 février à 16:21 par fredo
    En Macronie...

    Touchez les au portefeuille,stop à la consommation irréfléchie,gardez vos vieilles bagnoles,vos vieux meubles,casseroles,fringues,vaisselle,cuisinez,bricolez,économisez,plus de restos,picolez chez vous,plus de vacances par tours opérateurs et voyagez le moins possible,jardinez,élevez vos poules,canard etc,foutez ces merdes à genoux.

     

    Répondre à ce message

    • #2384717
      Le 9 février à 19:10 par Enculocratie
      En Macronie...

      Parfaitement raison fredo ! C’est ce que je me tue à dire ! Stoppons la consommation ! Plus de tva pour leurs sales gueules ! Je ne prends plus la voiture car un litre de carburant c’est des impôts pour ces porcs ! Consommation minimum ! Et tu fais des économies en plus ! Plus de barbaque d’animaux suppliciés non plus ! Une bonne entrecôte de temps en temps, en province , et d’une race à viande. Plus un pied dans les boutiques et les centres commerciaux, qu’ils crèvent ! Jamais de restaurants on mange mieux chez soi. On entre en résistance par l’abstinence et le boycott !

       
    • #2384775
      Le 9 février à 21:03 par Sounor
      En Macronie...

      Restons chez nous. C’est la grève : on sort plus, on consomme plus. C’est le moyen rapide et efficace qui épargne les coups. Les puissants ne peuvent pas forcer les gens à sortir de chez eux.
      Le samedi, moi je reste chez moi. Boycott. C’est ma façon. Et comme vous dites, je réduis ma conso de plus en plus. Comme le dit le patron, pour être libre, il faut travailler pour soi.

       
  • #2384612
    Le 9 février à 16:23 par xx
    En Macronie...

    Sur la vidéo de Bordeaux, le flic a le choix entre un blanc et un basané. Il va prendre un des deux au hasard : le basané, droit devant. L’autre flic lui crie : non ! pas celui-là ! L’autre ! plus à droite.
    Et qui se retrouve piétiné ? Le blanc !
    Encore et toujours le blanc !
    Il est impératif de savoir qui se cache derrière ces casques de fonctionnaire, qui déteste les blancs à ce point.
    Profilage pour les délinquants !

     

    Répondre à ce message

    • #2384761
      Le 9 février à 20:40 par En effet...
      En Macronie...

      En effet... Et ça, c’est pas à cause de zemmour... Pour une fois. Comme quoi

       
  • #2384950
    Le 10 février à 08:04 par chardon jaune
    En Macronie...

    J’espère que celui qui en a reçu plein les c........ a voté macron,sinon ce serait dommage

     

    Répondre à ce message

  • #2385047
    Le 10 février à 11:27 par Tje
    En Macronie...

    Un otorhinolaryngologiste bordelais affirme avoir été heurté par l’arrière sur une piste de la station de La Mongie en 2017 par un membre de la sécurité d’Emmanuel Macron, qui s’y trouvait à l’époque en vacances. Le médecin avait déposé plainte contre X, mais l’enquête n’a toujours pas abouti.

     

    Répondre à ce message

  • #2385126
    Le 10 février à 13:42 par contempor
    En Macronie...

    Bien que n’acceptant pas le côté ’’victimaire’’ et ’’prevaricateur ’’ d’Edwy Plenel, ce denier s dresse l’odieux bilan politico-policier de la macronie, face a Cohen, face aux Lbd-gilets jaune eborgnés-mutilés...’’vous avez vu les films de Truffaut ? vous avez voulu être libre ? ..vous avez été jeune ?

     

    Répondre à ce message

  • #2385129
    Le 10 février à 13:48 par Contempor
    En Macronie...

    Bien que n’acceptant pas le côté ’’victimaire’’ et ’’prevaricateur ’’ d’Edwy Plenel, ce denier a dresse l’odieux bilan politico-policier de la macronie, face a Cohen, dans ’’c’a vous’’, au sujet des Lbd-gilets jaune eborgnés-mutilés...’’vous avez vu les films de Truffaut ? vous avez voulu être libre ? ..vous avez été jeune ?...on a des dirigeants complètement déshumanisés !......

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents