Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En bref

Le samedi 7 septembre de l’an de grâce 2019

Tout se bouscule, tout le monde veut une place, même petite, dans cette chronique samedicale en cette rentrée, c’est la gloire ! L’argent du financement participatif coule à flots, la Rédaction passe ses nuits dans les night-clubs tenus par des truands, on trinque avec l’ennemi, la police politique, les stars de la télé, les grands écrivains, Yann BHL, Bernard-Henri Moix, Christine Ragot, Arnaud Habib, Meyer Mimran, c’est la troustafanamitztvah infernale, merci les lecteurs !

 

JPEG - 34.4 ko
La grosse teuf avec Meyer & Nono !

 

On va atterrir sur Terre très rapidement avec la photo du nouveau staff, pardon, team, de Marc-Olivier-GPA-Fogiel (MOGF) sur BFM TV, la télé qui émet de Tel-Aviv pour les Français un peu goldus. Orange, qui est un diffuseur TV, a failli couper les vivres à la chaîne d’infos, mais tout est rentré dans l’ordre. On sent que la bataille entre le pouvoir visible et le pouvoir profond fait aussi rage chez nous, depuis que les équipes de Drahi ont commencé à cogner sur le Macron. La photo du crew, pardon, du staff, euh, du team, montre la beauté resplendissante de l’info mainstream :

 

 

On ne donnera pas les noms des membres du gang, car ça pourrait nous coûter un bras (levé), mais tout le monde a compris. Il n’y a pas de Noirs et d’Arabes, eh oui, c’est ça (ouf) !

Le principe d’En bref c’est de ne pas reparler des trucs qui se sont passés entre deux samedis, donc on ne parlera pas de Thuram, le défenseur qui voulait après la victoire en Coupe du monde 1998, dans les vestiaires, faire une photo avec les seuls Noirs de l’équipe de France.
En vérité, il ne faut pas trop prendre au premier degré ce que raconte Thuthu, qui est quand même très limité : on dirait le perroquet de SOS Racisme, mais version 1.0, la vioque, celle de BHL & Dray quand il s’agissait de chier sur le nationalisme français pour valoriser l’immigration. On sait bien que Thuthu n’est pas un immigré mais c’est pas ça le problème : le problème, c’est que sa version antiraciste n’est plus à jour et se heurte à l’antiracisme 2.0 qui remet le Français au goût du jour, tout ça parce que les méchants Arabes ils sont un peu antisionistes sur les bords. Du coup, comme dirait l’autre, renversement d’alliance, mais avec toujours les mêmes marionnettistes aux commandes.

 

 

Du coup (répétition), ce pauvre Thuthu, qui n’est pas un allogène, s’est fait réprimander par la LICRA et là on voit que le gars comprend plus rien. Il a obéi aux consignes et il se fait enguirlander par la maîtresse ! Oui mais t’as pas le bon programme, coco, regarde, il date de 1984 !

 

JPEG - 53.3 ko
Franchement planque ton cul Thuthu parce que ça va chier pour toi !

 

Allez, ça fait beaucoup pour un truc dont on a déjà parlé, voyons voir les micro-événements de la semaine. Chaque semaine, vous remarquerez, une étoile des médias se casse la gueule toute seule, y a même pas besoin de lui tirer dessus au lance-pierre. Cette semaine, c’était au tour de YAB, le sigle de Yann Arthus-Bertrand, qui a osé ça :

 

 

On peut plus rien pour lui, là. Voilà qui s’appelle se ruiner la répute en une sortie, pas la peine de commenter.

Restons dans les histoires de rythme, y a encore un autre truc qui revient comme un mantra, c’est le mort de la Shoah du jour. Quand on y prête attention, y a toujours un keum ou une meuf passés par Ausch (le diminutif familier d’Auschwitz, un mot difficile à écrire, à moins que les PC et les Mac ne prévoient une touche Auschwitz spéciale ou au moins un raccourci clavier, ça nous rendrait service) qui casse sa pipe et ça fait une pluie de papiers dans les médias. L’impression qui en ressort c’est qu’on a des super grands morts, et des morts de merde dont il faut avoir rien à foutre. C’est gênant.

 

 

 

 

On reste dans le spectacle avec la contre-attaque de Le Graët, le boss du foot français depuis des lustres, qui commence à en avoir marre des conneries de Schiappa. Il le dit sans ambages, mais en enveloppant un peu le steak, quand même :

 

 

Elle devient relou, et le team Philippe devrait peut-être penser à foutre au rancard cette espèce de machine à énerver les Français pour rien. On nage en plein féminisme, les hommes se font jeter de la télé qui devient une boîte à pédés, à gouines et à trans, et en plus on se fait engueuler si on a le malheur de demander un peu d’équité dans ce délire paranoïaque de minorités communautaires dévoyées. On dirait qu’on a lâché les chiens (et les chiennes) sur les gens normaux !

Cette propagande d’État conduit à des comportements déviants, déviants non pas par rapport à la norme, qui est malheureusement déviante elle aussi, mais par rapport au bon sens, à la Raison, quoi, celle de Rousseau (pas le douanier, l’autre).

Application : admirez cette touriste britannique qui veut imposer son progressisme sur un marché marocain :

 

 

Brassens, meilleur à la gratte que Veissid, aurait pu chanter aussi Quand on est conne, on est conne, mais il était trop respectueux des femmes. Et lui dans le genre c’était un peu l’anti-Moix : il s’est longtemps tapé une vieille (30 ans de plus que lui, quand même) dans un ménage à trois pendant la guerre, avant de découvrir les charmes d’une Estonienne de 30 ans, Joha Heiman, dite Püpchen (petite poupée)...

 

 

Il faut admettre que la propagande, ça fonctionne, surtout sur les esprits faibles. Mais des esprits plus malins peuvent la transmettre, parce que la bien-pensance se marie aussi très bien avec l’intelligence. Pour preuve, cette vanne du Gorafi avec son humour Canal fin de règne :

 

 

Wah, la subversion ! Les Gorafistiens sont plus intelligents que Thuthu et la rosbife du Maroc, mais le résultat est le même : un gloubli-boulga mental qui désoriente les Français.

À propos de gloubi-boulga, une des gonzesses du Club Dorothée est morte à 61 ans cette semaine, et ça a presque fait des unes dans la presse. Perso on n’a jamais regardé cette émission, et on ne comprend pas l’engouement pour un truc qui scotche les mômes devant la télé, mais on ne doit pas être représentatifs, car plein de Français sont nostalgiques des années 80, avec sa musique à vomir, ses synthés pourris et ses émissions merdiques. Aujourd’hui c’est pas mieux, mais on a le Net. Il y a 30 ans, on n’avait pas le choix.

 

Le bonus désormais traditionnel

En bonus on vous donne les deux mots qu’on va essayer de refourguer aux croulants de l’Académie, parce qu’on en a ras-le-cul de voir du féminicide partout. Le féminicide étant aux femmes ce que la Shoah est aux juifs : un holocauste (on a failli écrire un naulleaucauste). Comme si les mecs voulaient la mort des femmes ! Après, on baise qui ? Des mecs ? C’est à se demander si c’est pas le lobby LGBT qui promeut ce concept débile afin qu’il n’y ait plus que des mecs sur Terre et que tout le monde s’enfile en chantant le générique de Touche pas à mon poste.

Ah oui, les deux mots, au choix, hein, mais il en faudra au moins un : connassicide ou chieusicide. Deux bons gros barbarismes bien de chez nous, comme le saucisson.

Si vous avez raté les épisodes précédents, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2273536
    Le 8 septembre à 09:27 par C@tpower
    En bref

    « En bref » : de l’info de la vraie, des analyses fines et drôles, et une couv audacieuse ! On adore.

     

    Répondre à ce message

  • #2273537
    Le 8 septembre à 09:32 par delphin
    En bref

    Non, les années 80, c’était quand même pas mal : il n’y avait ni schiappa, ni attentat de masse....
    Pas de tension permanente, quoi.

     

    Répondre à ce message

    • #2273822
      Le 8 septembre à 19:07 par mondialisto-sceptique
      En bref

      Ouais, enfin on avait SOS Racisme et l’insupportable Touche pas à mon pote , et quand même des attentats (ok pas au niveau du Bataclan). Au lieu de Schiappa, on avait Fabius, Lang, Harlem Désir... Le début de la chienlit actuelle.

       
  • #2273543
    Le 8 septembre à 09:49 par Keiwan
    En bref

    Quuuooiiii ???? Arianne est morte ????
    Un an après Corbier... Quelle vie d’merde, mon enfance qui fout l’camp...

     

    Répondre à ce message

  • #2273550
    Le 8 septembre à 10:08 par bb king
    En bref

    J’ai été élevé par le fils de Pupchen, Yvan, et tout gosse je connaissais Georges et ses chansons trottaient dans ma tête en permanence. Bizarement je me suis retrouvé dans le 14e à deux pas de la rue Didot pour vivre les premières années avec la femme que j’aime aujourd’hui. Et là où je vis maintenant, à la fin de mon été, je suis à 1h de route de Sète.
    Merci pour ce court documentaire sur Georges et Pupchen qui m’a tiré les larmes...

     

    Répondre à ce message

    • #2273617
      Le 8 septembre à 13:02 par mordicus !
      En bref

      Bonjour Monsieur,

      Merci pour ce court témoignage. Ce Brassens quel personnage !
      Du haut de mes 27 ans, j’ai grandi avec lui, mais sans avoir la chance de le connaitre. Mon gout pour son oeuvre est si vieux que lorsque l’on me demande ce que j’écoute comme musique, je réponds : Brassens.

      Vous devez avoir de belles anecdotes à raconter, vous qui semblez avoir vécu dans le giron de sa "lumière".
      _ ;)

      Mordicus

       
  • #2273564
    Le 8 septembre à 10:32 par megastade
    En bref

    En voici une pas mal aussi.

    L’orchestre a joué l’hymne d’Andorre à la place de celui de l’Albanie lors du match France-Albanie. Evidemment les supporters albanais ont réagit. Le speaker du stade a présenté ses excuses aux .....arméniens.

    Ce monde est devenu fou.

     

    Répondre à ce message

    • #2273709
      Le 8 septembre à 15:57 par Haru
      En bref

      Ahahah ! Quel sketch !

       
    • #2273856
      Le 8 septembre à 20:00 par Bakloe
      En bref

      Les albanais, ces seconds couteaux israeliens qui se sont octroyés le Kosovo avec le soutien de la mafia internationale des néocons sans frontière, oncle Kouchner, Bernard-Henri Moix, le père Glucksmann... ?

       
  • #2273573
    Le 8 septembre à 11:06 par AirFire
    En bref

    J’adore "en bref". Je me marre grave devant mon écran... Merci les gars

     

    Répondre à ce message

  • #2273633
    Le 8 septembre à 13:35 par Gargamel
    En bref

    Il est pas un peu difforme et non anatomique le cul de la couv’ ?

     

    Répondre à ce message

    • #2273994
      Le 8 septembre à 22:18 par Robespierre le Petit
      En bref

      Et quel est son nom ?
      "Crise cardiaque"

       
    • #2274312
      Le 9 septembre à 14:11 par nanothermite
      En bref

      Fion sublime. Mais attention, la beauté est un appât qui attrape les coeurs, mais ne les retient pas.

       
    • #2274350
      Le 9 septembre à 15:05 par Scalino
      En bref

      ben... pour l non-conformité je saurais pas dire, par contre, effectivement s’il reste une p’tite place, j’veux bien la prendre... :)

       
  • #2273833
    Le 8 septembre à 19:28 par Bakloe
    En bref

    “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire” A. Einstein




    Einstein, l’instigateur des deux symboles de paix et de fraternité, little boy et fat man ?

     

    Répondre à ce message

  • #2274126
    Le 9 septembre à 09:21 par padrepio
    En bref

    Musique des années 80, c’est à peu près comme toutes les époques, il faut chercher son miel. De ces années je retiens Prince et quelques autres (Quincy Jones, Chick Corea, Herbie Hancock, et leurs électric band), quant à aujourd’hui il y a du bon, Jacob Collier entre autres. Il faut chercher et ne pas se goinfrer la daube.
    S’il fallait ne retenir que la merde des années 60 on pourrait se lamenter sur les Yéyés, alors que John Coltrane, Miles Davis, Bill Evans, Brel, et tant d’autres marqueront à jamais cette époque.
    Bref, trouvons notre miel, sans se lamenter sur l’époque.

     

    Répondre à ce message

  • #2274147
    Le 9 septembre à 10:13 par dixi
    En bref

    La brochette BFMWC ,il n’y en pas un pour rattraper l’autre ,ils sortent du même fœtus de la chaine .Et ils ont une, belle tête de collabos ,tout y est représenté, du même niveau .Pour faire la journapute dans cette chaine ,il faut être sacrément cupide et ne pas avoir d’état d’âme .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents