Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En dépit d’un état d’alerte qui dure depuis trois jours, Israël a été pris de court

 

 

 

Selon Sana, la DCA syrienne a intercepté dans la nuit de mercredi à jeudi des missiles israéliens tirés contre Quneitra. Israël a été pris de court par la violente riposte syrienne.

 

Israël a accusé les « forces iraniennes » en Syrie d’avoir attaqué le Golan qu’il occupe illégalement depuis plus de 4 décennies. Le correspondant de l’agence SANA précise que les missiles ont ciblé la localité de Madinat al-Baath, dans le gouvernorat de Quneitra (sud-ouest du pays).

D’après les sources israéliennes, une vingtaine de missiles avaient été tirés en direction du plateau du Golan et le système antimissile Dôme de fer en a intercepté plusieurs.

Haaretz reconnait que le Dome de fer n’a fonctionné que partiellement et que « certains des missiles iraniens » ont traversé le « bouclier antimissile israélien ». La version plus fiable est toutefois celle avancée par Al Mayadeen, la chaîne du Hezbollah libanais : plus de 50 missiles de la Résistance se sont abattus sur les positions de l’armée de l’occupation. L’armée israélienne aurait demandé à la presse de n’évoquer qu’une vingtaine de missiles pour éviter une contagion de panique à travers le territoire israélien.

 

JPEG - 81.1 ko
Un missile israélien intercepté par la DCA syrienne

 

La première salve de tirs de missiles de la Résistance a eu lieu à minuit heure locale contre les positions israéliennes déclenchant les sirènes d’alertes. Le conseil local du Golan occupé, organe désignée par l’armée de l’occupation, a lancé la consigne d’évacuation et a demandé aux colons de gagner les abris. Ces derniers y restent toujours.

Vers 5.30 heures locales, de nouvelles explosions ont été entendue dans la colonie Metula, dans le nord d’Israël. Les autorités de l’armée israélienne ont appelé les colons à quitter la colonie : les refuges à « Tiberiade » et « Kiryat Shmona » dans la Galilée sont ouverts.

En dépit d’un état d’alerte israélien qui durait depuis trois jours, l’armée israélienne a visiblement été prise de court par la violence du feu. L’incapacité des missiles Patriot israéliens à intercepter les missiles de la Résistance a poussé l’aviation sioniste à lancer des raids contre la banlieue de Damas. Mais le mal est déjà fait. Le front du Golan est ouvert : les colons devraient s’attendre à une opération d’infiltration des commandos de la Résistance.

Selon Al Mayadeen, dix sites militaires israéliens ont été visés au nombre des quels figurent le site ultra-secret du renseignement des unités de protection des frontières.

 

JPEG - 60.4 ko
Les militaires syriens avec un des missiles interceptés par la DCA syrienne

 

Ces derniers jours, la situation à la frontière entre la Syrie et Israël reste tendue. Mardi soir, les forces armée sionistes ont été mises en état d’alerte pour se préparer à une éventuelle attaque qui pourrait être lancée à partir du territoire de la Syrie. Ensuite, deux missiles israéliens ont été interceptés par la défense antiaérienne syrienne au-dessus de la ville d’al-Kiswah, située au sud de Damas.

La guerre israélienne contre l’Iran, sur E&R :

 

À lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Une chose est certaine, ça ne va pas être comme en 1967 ou les avions sionistes aidés par les renseignements américains avaient cloués au sol tous les avions arabes de l’époque, c’était comme un éclair. Là, va falloir que l’armée la plus morale du monde ainsi que la seule vraie démocratie du coin s’attendent à morfler, voire à une défaite. Déjà en 2006 le Hezbollah leur avait mis une trempe, depuis il les a vacciné contre le combat au sol. Espérons et prions pour que la raison et la paix juste l’emporte.

     

    Répondre à ce message


    • Une chose est certaine, ça ne va pas être comme en 1967 ou les avions sionistes aidés par les renseignements américains avaient cloués au sol tous les avions arabes de l’époque



      En amont Hassan II fit son oeuvre.

      "Dans son témoignage, l’ancien chef du renseignement militaire souligne que le royaume a permis aux Israéliens de suivre minute par minute le sommet de la Ligue arabe de 1965, tenu du 13 au 18 septembre à Casablanca, consacré exclusivement à l’examen des conditions de préparation des armées arabes dans la perspective d’une nouvelle confrontation avec Israël. La réunion était réservée aux chefs d’Etat, aux chefs des renseignements et aux généraux des armées."

       
  • "La première salve de tirs de missiles de la Résistance a eu lieu à minuit "
    Dieu est grand ......

     

    Répondre à ce message

  • les sionistes vont devoir se lever la nuit pour se cacher dans les abris,çà change un peu

     

    Répondre à ce message

  • Israël veut "finir le travail" que ses supplétifs de Daech n’ont pas terminé : dans l’arène, celui qui recueille les applaudissements c’est le matador, celui qui donne l’estocade finale .

     

    Répondre à ce message

  • Après les guerres de tranchées nous sommes parvenus au stade des guerres de missiles.

    Le stade actuel est guerres de missiles "conventionels" mais le suivant sera très propablement guerres de missiles nucléaires

    Y a pas à dire, c’est beau le progrès ! Ca donne vraiment envie de se déclarer progressiste.

     

    Répondre à ce message

  • Depuis sa création il y a plus d’un siècle, les dirigeants de cet état l’ont organisé, bâtit, agrandit,consolidé, maintenu ; selon des principes et des méthodes plus ignobles les uns que les autres. C’est d’abord, dans quasiment tous les domaines, sur le pouvoir de nuisance que ces dirigeants fondent leurs actions. Quoi d’étonnant si ce comportement ne suscite que la révolte, le refus, l’hyperviolence, et leurs conséquences désastreuses. Il était difficile de rendre plus odieuse une cause ; pourtant suffisamment vertueuse, à sa naissance, pour emporter l’approbation et le concours des nations qui ont présidé à la création de l’entité. Les israélites pris aujourd’hui comme hier en otages par leurs dirigeants, voient se transformer en cauchemard les illusions qui les ont conduit en israèl.

     

    Répondre à ce message

  • N’oublions jamais que ce qu’ils veulent c’est "Du Nil à l’Euphrate" et par la tignasse des cheveux ! Tous ces cinglés veulent ardemment voir ce projet aboutir de leur vivant :

     

    Répondre à ce message

    • L’objectif du Nil à l’Euphrate est aussi délirant qu’irréalisable. Comment une si petite communauté — 5 millions de personnes en comptant les femmes, les enfants et les vieillards — peut-elle occuper et coloniser un espace aussi vaste de près de 2000 km ? Même avec tout l’armement du monde, I’entité sioniste ne pourra jamais réaliser son rêve messianique d’une infinie absurdité. Même en regroupant tous les juifs de la terre ( environ 18 millions de créatures), "Israël" ne pourra pas se mouvoir dans cet espace gigantesque et cet océan humain hostile. Le temps est avec les Arabes, ceux de la résistance pas les bédouins esclaves. Des Arabes libres qui ne veulent pas courber l’échine devant l’Empire et qui commencent sérieusement à relever le défi technologique et militaire israélien. Résultat, les sionistes n’ont plus le monopole du ciel. Un monopole qui constituait leur force principale. Raison pour laquelle la panique a gagné le Sionistan.

       
    • Le projet n,’a rien d’absurde puisque, aussi loin que l’on peut voir d’un point de vue global, c’est concrètement ce qui se passe sur le terrain depuis des décennies.
      Qu’on y croit ou pas il me parait indispensable de considérer ce point de vue
      Ensuite vous faites erreur en mentionnant que même en y installant tous les juifs de la terre ce serait encore trop grand.
      Ce projet ne concerne pas les juifs directement, qui sont globalement pris en otage, meme si globalement on les entend peu voire on ne les voit pas prendre parti, alors qu’à un moment il faudra bien...
      C’est un projet sioniste, si vous étendez ceci aux évangélistes typiquement, bca fait deja un peu plus de monde par ex.
      De toute facon le débat n’est pas là, quand on se contente, comme les talmudo-sionistes, de concrétiser un projet messianique, on exécute d’abords...
      C’est encore une fois, concrètement, ce que l’on voit se dérouler sous nos yeux depuis des décennies, absurde ou pas cela me semble tout à fait indéniable.
      Pour le dire autrement, tout ce qui peut se passer dans cette régions depuis ces décennies arrange bien les sionistes, fort opportunément.
      De fait, si ce n’est pas deja le cas, il serait temps de considérer l’option

       
  • Non seulement ces sionistes sont nuisibles à cette partie du monde, mais l’humanité toute entière est sous l’épée de Damoclès de ces sionistes, revoir les vidéos de YouTube et de tous ces "rabins" qui se vante d’être les futurs dominateur de l’humanité.... ça fait froid dans le dos... Alors l’Iran à côté...

     

    Répondre à ce message

  • tous les autres médias nationaux et internationaux donnent une version totalement opposée . Israel n’a aucun dégât et au contraire, en a profité pour détruire toutes les bases iraniennes en Syrie, selon un plan qui était préparé depuis un certain temps et qui attendait le feu vert de Trump

     

    Répondre à ce message

    • Par la tignasse des cheveux ils veulent embarqué Trump dans un conflit dont il n’a aucune envie d’être impliqué.

       
    • @aaaah
      Je me suis marré en prenant connaissance de cette source unique qui "arrose" 90% des média mondiaux, tous en chœur recrachant les versions de "l’armée" sioniste (il y en eut plus d’une tout au long de cette nuit-là). Cette nuit-là, je l’ai passé à suivre de vrais média (Al Mayadeen Tv entre autres) qui diffusaient en direct tous les événements avec témoins, analystes, stratèges militaires, diverses versions des mercenaires sionistes, de leurs journalistes, les bruits des explosions, le lancement des missiles, le bruit assourdissant du balai des ambulances, les images des colons apeurés... Bref, tout ce que peut témoigner une vraie télévision qui fait de l’information... ;-)

       
Afficher les commentaires précédents