Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Shopping de l’asile" : le ministre Nathalie Loiseau choque avec sa phrase sur les migrants

Vif échange au Sénat mercredi [9 mai 2018]. Interrogée lors d’un débat sur la crise migratoire en Europe, la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau a utilisé le terme « shopping de l’asile » en réponse à une question sur les déplacements des migrants dans l’Union européenne. Une expression qui a choqué plusieurs pensionnaires du palais du Luxembourg.

 

 

Le débat est parti de la sénatrice Europe Ecologie-les Verts (EELV) de Paris Esther Benbassa. Cette dernière a interrogé la représentante du gouvernement sur le cas d’Abdel, un jeune homme originaire du Soudan, entré en Europe par l’Italie avant de rejoindre la France. L’exemple devait servir à illustrer les failles du règlement de Dublin, qui stipule qu’un seul pays est responsable de la gestion du dossier d’un demandeur d’asile, explique Public Sénat qui a repéré la scène.

 

« Envie de vomir »

« Quand on vient du Darfour, on peut décider de faire du shopping de l’asile et qu’on sera mieux en Suède qu’en Italie », lui répond Nathalie Loiseau. Une phrase qui ulcère la sénatrice, comme on peut le voir sur la vidéo diffusée par la chaîne. Sur Twitter, Esther Benbassa a ensuite appelé les ministres LREM à « sortir de leurs ghettos dorés ».

 

 

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Analyse de cette gauche qui trahit le peuple
sous prétexte des droits de l’homme,
sur Kontre Kulture

 

La classe politique française pro invasion migratoire, sur E&R :

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ah, ça y est madame la sénatrice Europe Ecologie-les Verts (EELV) de Paris Esther Benbassa qui ne représente qu’elle-même, puisque je pensais que ce parti n’existait plus, nous sortant son nouveau vocabulaire en matière d’immigration, je cite : "une crise de l’accueil migratoire" .Là fallait la trouver celle-ci , je ne savais pas que cela existait et qu’il y avait ce genre de crise en France .Cette dame sénatrice n’aurait t-elle pas attrapée la crise de la connerie ou alors c’est naturel chez elle .

     

    Répondre à ce message

  • Bah, ils veulent aller tous en Angleterre, non ? Pourquoi les y en empêcher ? Les contraindre à rester en France ?

    Et leurre mondialisation, leurre cosmopolitisme à tout va ? Même ça ils ne sont pas fichus de la mettre en pratique à savoir les laisser aller où ils veulent dans le marché commun des nouveaux esclaves importés par le grand patronat et les innommables ! Ni d’ailleurs faire respecter les lois vu que les frontières ne sont plus gardées par des douaniers.

    Oui, ils sont un marché d’offre et demande !

    Tout grand déplacement de populations forcé dans l’Histoire a été un échec et source de souffrances inutiles ! Bernard Lugan l’expose parfaitement pour toutes les ethnies d’Afrique sub-saharienne et autres régions d’Afrique.

    Naturellement les peuples règlent leurs conflits eux-même car il y a toujours des arrangements où la Providence intervient.

     

    Répondre à ce message

  • Au train ou vont les choses, et devant l’incapacité manifeste des élus à remédier à la situation , l’incompétence de l’éxécutif , surtout préoccupé par son apparence et le soutien aux ennemis de la Nation ....Je vois arriver le moment ou un citoyen répondra à une agression ou une attaque en tirant dans le tas . ce geste risque d’etre le déclencheur d’un chaos à coté duquel NDDL est du pipi de chat .Les responsables sont déjà connus ils sont au gouvernement . Ils nous menent delibérément vers la guerre "civile".

     

    Répondre à ce message

  • Elle aurait aussi pu parler de :

    "Soldes" migratoires monstres, d’arrivages massifs à prix cassés, d’offre spéciale 1migrant importé = la famille offerte, de super promo, de hard discount ....

    Autant de formules "choc" issues du marketing publicitaire et particulièrement adaptées dans le cas de ce trafic mondial d’être humains mis en oeuvre pour satisfaire les appétits voraces du grand Capital et du patronat.

    Les cris d’indignation et l’élan de compassion qui anime nos élites républicaine peine d’ailleurs à étouffer les vivats et le satisfecit de l’oligarchie devant cette manne providentielle qui lui permettra à très court terme de maximiser ses profits et de rentabiliser ses investissements.

    Les coûts sociaux restant bien entendu à charge des contribuables et de la communauté nationale d’accueil.

     

    Répondre à ce message

  • Hôtel + Shopping  : la France mérite ses 5 étoiles (jaunes).

     

    Répondre à ce message

  • Allons allons, ne faites pas semblant de vous disputer mesdames, vous mangez à la même cantine le midi les mêmes amuse-gueule au caviard et avez toutes deux la même discrétion complice de ne jamais soulever le problème de vos salaires monstrueux au regard de vos piètres qualités d’intermittentes du spectacle.
    Ils amusent la galeries avec les débats pendant qu’ils raflent la caisse.
    La rafle des endives des Français.
    Quand on débat sur les lois pour l’accueil des clandestins, c’est qu’on ne s’intéresse plus aux Français.

     

    Répondre à ce message

  • #1963065
    Le 11 mai à 09:14 par Ici c’est aussi (surtout) chez toi
    "Shopping de l’asile" : le ministre Nathalie Loiseau choque avec sa phrase (...)

    L’Europe c’est le BlackFriday des clandos

     

    Répondre à ce message

  • #1963364
    Le 11 mai à 14:57 par Marie-George Commode & Bavette Laguiller
    "Shopping de l’asile" : le ministre Nathalie Loiseau choque avec sa phrase (...)

    C’est parce-qu’on a des bons prix sur le Nutela !
    C’est des migrants gastronomiques

     

    Répondre à ce message

  • ça m’a toujours fais rire de voir des gros ventripotents parler de la misère et des pauvres.

    A savoir qu’après avoir pleurniché sur la misère du monde et une fois sortie couronnée d’applaudissement du parlement par les apôtres du sentimentalisme (toujours pour servir des intérêts qui ne disent pas leur nom, d’où l’intérêt de les faire passer pour de l’altruisme), elle ira manger je ne sais combien de kg de nouriture cuite au beurre et autres joyeuseté hyper calorique pour rester la grosse vache qu’elle est.

    Alors qu’abdel tend encore la main pour avoir un colis de la croix rouge qu’il va partager avec ses 6 frères et sœurs et ses 12 cousins sont encore dans la fille.

    ... La longue fille qui viendra plus tard grossir les rangs de ceux qui agressent déjà vos enfants.

     

    Répondre à ce message

  • Une concurrence en un espace inégal puisque reconnu ainsi par une Ministre. Soit ! La Suède et l’Italie citée en un cénacle républicain mais pas la France et la réponse !!
    Y a t il périls et angoisses en la demeure gouvernementale car ? Juste une question sur un cas tout simplement !
    Le cas est il discutable ou pas ? La Ministre répond par autre chose !! Une constance française que cette habitude à rejeter non pas le "débat" mais les faits ? Cette situation en restera là ou alors la Suède et l’Italie devront elles intervenir au travers d’un canal diplomatique ou alors à l’UE car aussi un machin "de l’UE" évoqué peut être pour ?
    Aucune idée tant la réponse est peu claire par rapport à une intervention qui est ce qu’elle est mais ?
    Aussi à contester sur le fond et pas avec des généralités et même pas généralisations ...
    En ce sens, les suites à donner à ceci sont elles dans les mains des supérieurs de cette Ministre ? C’est à dire le Premier Ministre ou et ? Emmanuel Macron car ? Bien des liens internationaux ensuite portés par ces deux hommes. Un pays voisin comme la Suisse par exemple et peu lié à l’UE doit il se positionner et comment par rapport à tout ceci car aussi des citoyens provenant des pays évoqués dans cette situation française ? Les polices internationales liées aussi peut être entre elles peuvent elles encore collaborer sereinement ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents