Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec Pierre Jovanovic autour de son livre 666

Propos recueillis par Kontre Kulture

Se procurer le dernier livre de Pierre Jovanovic sur Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1064509

    "Napoléon se plaignait de tous ces gens qui concentraientt la richesse..."
    dixit Jovanovic dont je suis les revues de presse et lis ses bouquins depuis 2008.
    Je sais que Pierre trouve qu’Henri Guillemin "est bien gentil", n’empêche il est difficile d’oublier ce passage où il nous explique a création de la Banque de France ( à partir de l17 : il parle de la soumission du caïd à la finance).
    http://www.rts.ch/archives/tv/cultu...

    "Il est bien gentil" Jovanovic sur ce sujet précis de Napoléon qui a tout donné à la finance (suisse notamment ), sans oublier de se servir confortablement, et grâce à la conscription, c’est à dire au sang du peuple, il a pillé sans vergogne les voisins comme avaient commencé à le faire avant lui les Girondins

     

    • Je ne peux que vous donner raison ! Ce que les catholiques authentiques et proches du message social de l’Evangile (dans lequel Lamennais a vu également un idéal démocratique), refusent d’admettre parce qu’ils sont autant abreuvés de propagande bainvillienne que les écoliers de propagange thermidorienne, c’est que les seuls à s’etre opposés aux "spéculateurs" et "accapareurs" durant la période révolutionnaire, furent les jacobins, menés par Robespierre, Marat, Saint-Just et Couthon (les jacobins sont les seuls dirigeants français à avoir emprisonné et/ou guillotiné des banquiers, cf Cloots entre autre). Napoléon n’a fait, après 10 ans de directoire, qu’immobiliser le désordre social par une dictature bourgeoise d’apparence pagano-carlomane sur fond de concordat, et qui, faut-il le rappeler, a mené la France à la ruine physique, morale et militaire. Mais il faut comprendre le pouvoir que les mythes ont sur ceux qui acceptent d’y croire, et tenter toujours de présenter les faits pour amener chaque camp ( tradition / progrès social ; religion / philosophie ; autorité / liberté) à se comprendre pour ne pas se hair, car nous avons tous les memes ennemis ! Vive E&R ! Vive la France !


  • Lui ou Hillard sont talentueux mais ils sont gonflants sur leur parti prix pour la catholicité, c’qu’on oublie et d’ailleurs on en a des indices(les 33 degrés, age symbolique du Christ) , c’est que les maçons ont avant tout laïcisé le message du Christ et ont beaucoup de respect en la personne de Jésus, par contre c’est vrai qu’ils considèrent que les cathos sont toxiques car ayant voulu s’emparer et travestir le message du Christ ; et puis c’est pas parceque l’on considère que l’acte sexuel doit se vivre en privé(c’qui est une bonne chose) qu’il en est moins un acte vulgaire, plus on vente l’humilité, plus on passe pour un prétentieux qui se tape des queues derrière une posture morale

     

    • pour les Macons nous sommes en 5773,...leurs but est de reconstruire le Temple de Salomon, et leurs Maîtres spirituel c est Hiram et Osiris........il n y a aucune reference au Christ


    • #1064679

      Je ne suis pas tout a fait d’accord avec toi. La spiritualité doit s’accompagner de traditions, de rites qui permettent une stabilité et une pérennité sur le long terme. Il est d’ailleurs intéressant de noter que dans l’histoire les grands êtres sont pour la majorité d’entre eux inscrits dans une tradition (s’ils ne la fondent si on parle de Jésus Christ, Bouddha...). Cela vaut pour toutes les cultures, en tout cas celles qui s’accompagnent d’une vraie recherche spirituel. En Europe on a l’exemple récent d’un Padre Pio ou d’une Yvonne Beauvais. Ces affreux cathos !

      La fin de ton commentaire me fait penser à autre chose, ça n’a pas de rapport direct avec le livre de Pierre Jovanovic mais trop tard, je suis lancé. Tout d’abord aujourd’hui l’intime est partout, il n’y a que ça qui compte ! Il faudrait aussi insister sur l’uniformisation des comportements liée aux réseaux sociaux et médias de masse vis a vis de la sexualité, de l’intime etc. On voit bien qu’il y a une énorme pression sociale pour que tout le monde soit dans l’exubérance, dans la volupté, adopte les mêmes comportements, se vantent d’exploits - d’avoir baiser une telle - quitte à mentir la pression étant si forte. Ce serait bien de rappeler qu’il n’y a pas que la baise dans la vie et que le fin digne de tout homme c’est finalement de fonder une famille et surtout de travailler pour la collectivité. Toutes ces valeurs traditionnelles doivent revenir car elles n’apporteront que du bien et de la sérénité sur beaucoup de plans : écologie, rapports sociaux, souveraineté... Je pourrai continuer longtemps ! Si quelqu’un veut passer sa vie dans la volupté libre à lui mais qu’il ne l’impose pas aux autres ou à son entourage. La lutte passe d’abord par notre propre comportement. Respecter les autres, leur pudeur - s’ils en ont - ne pas tomber dans la bassesse, la calomnie, la médisance, la curiosité malsaine, l’obsession du sexe et de la vie privée qui sont les travers de note époque ; utilisés évidemment pour détourner du sérieux de la vie et du travail sur soi qui passe par la méditation. Utilisés également pour diviser les hommes qui pourraient avoir une visée commune en ce sens de restauration d’une grandeur passé, de ses valeurs afin qu’ils se complaisent dans leur égo et n’arrivent à aucune fin.


    • @ Leprince



      (...) les maçons ont avant tout laïcisé le message du Christ et ont beaucoup de respect en la personne de Jésus



      On reconnait un arbre à ses fruits.
      Quels sont les fruits de la maçonnerie ?
      - destruction de la monarchie (roi lieutenant du christ)
      - destruction des corporations (mise en place du libéralisme sous contrôle de la bourgeoisie)
      - destruction des nations (guerres mondiales , communisme , immigration , N.O.M )
      - destruction des valeurs (libéral-libertaire)
      - destruction de la famille (perversion de l’éducation nationale , gender ,PMA, GPA , féminisme , LGBT , etc..)
      - destruction de l’église (cf Marion Sigaut , MGR Henri Delassus , vatican 2 , etc..)
      - destruction de l’Islam (en cous de traitement)
      - destruction de l’Homme (transhumanisme ,OGM , chemtrails , pandémie artificielle genre SIDA, ebola, h1n1 ,etc...)

      Respect du Christ en tant qu’adversaire de valeur à abattre , c’est bien ce que tu voulais dire ?
      Pour rappel la semence du Christ :
      - Adoration du père
      - Amour
      - Respect d’autrui
      - Foi
      - Charité
      - Espoir
      - Humilité

      Amicalement


  • #1064577

    Le système des réserve fractionnaires n’est pas apparu en France avec l’expérience de James Law sous Louis XV, mais en Hollande avec la création de la banque d’Amsterdam en 1606 et en suite la création de la Banque centrale d’Angleterre en 1694. L’idée d’émettre des billets de dettes collatéralisés par les dépôts n’avaient donc rien de nouveau, quand l’expérience a été reprise en France avec la Compagnie des Indes dont les revenus devaient servir de garantie pour l’émission de billets au porteur. L’expérience a tourné court du fait de l’abus d’émission de titres de dettes et de la spéculation effrénée qui s’est arrêtée faute de résultats commerciaux de cette compagnie chargée de mette en valeur la Louisiane. Les Anglais ont été beaucoup plus sophistiqués dans leur création de monnaie papier qui s’est faite très progressivement. Seuls les actionnaires de la Banque centrale pouvaient acheter des obligations et ces obligations étaient convertibles en actions de compagnies commerciales possédées par les actionnaires de la banque. Ceux-ci pouvaient par ailleurs réescompter librement leurs effets de commerce auprès de la banque centrale dans la limite de leurs résultats commerciaux. Ainsi l’émission de dettes était strictement corrélée à la profitabilité du commerce colonial, elle-même soutenue par les efforts de l’Etat pour étendre militairement les territoires contrôlés par l’empire britannique et soutenir les marchands par la mise à disposition des matériaux et infrastructure nécessaires aux comptoirs de commerce. Ainsi la croissance de l’économie britannique fut directement soutenue par l’impérialisme militaire de la Couronne britannique qui a sur convertir ses dépenses budgétaires en rentrées sonnantes et trébuchantes prélevées par les taxes sur le commerce colonial. Les marchands français furent mois heureux dans leur tentative d’expansion coloniale qui ne fut pas suffisamment comprise et soutenue par les souverains français. D’où les déconfitures française avec les multiples défaites militaires et commerciales contre le rival britannique qui sont à la source du problème de financement de l’Etat français. Les problèmes de monnaie dette ne furent résolues en France que par le pillage des biens de l’Eglise puis des principautés italiennes et allemandes mises à sac par les Armées du Directoire qui a su ainsi reconstituer l’encaisse or de la Trésorerie publique. La banque de France fut créée peu après par Bonaparte en même temps que le Franc Germinal.


  • Quelle est la musique s’il vous plaît ?

     

  • Excellent Jovanovic ! A voir en complément de l’entretien d’ER, l’interview avec le journaliste d’independza tv : www.youtube.com/watch ?v=E3ee...


  • Toujours intéressant à écouter ce Jovanovic... mais quand il dit que l’or est ce qu’il y a de plus important pour les States, c’est a moitié vrai... il oublie le pétrole, qui est véritablement le sang de la nation Américaine (il suffit de lire les livres de James Howard Kunstler, l’urbanisme est configurée autour de l’idée du pétrole, d’où les grandes autoroutes et l’impossibilité de vivre sans voiture)...

    Et c’est d’autant plus vrai depuis le pétrodollar en 1973 quand les US ont perdu pied avec l’or et du "choc pétrolier".
    Le pétrole est aussi un "canari dans la mine"... Il vient de tomber autour des 50$ le baril, plombant (déliberement ?) les économies concurrentes des Etats-Unis (Russie, Venezuela...), mais si il monte en flèche, les jeux sont faits. Pareil si l’or passe au dessus des 1400$ l’once (c’est loin d’être le cas mais bon...)

    Jovanovic devrait s’interesser au cours du pétrole parce qu’il n’a qu’une vision partielle du problème.

     

    • Oui mais ils jouent sur tous les tableaux, la base c’est d’avoir plusiers "pieds" .. comme une table, une chaise,etc.. pour se maintenir...
      le pétrole,l’or, le dollar, ils sont tous "aussi" importants, ce sont des marchés gigantesques.... si un des trois s’éffondre c’est un problème mondial , les trois sont capitaux.

      C’est fait de telle facon que l’un supporte l’autre, s’il n’ya plus de monnaie,il reste l’or ou le petrole, s’il n y a plus de petrole, il y a l’or, (mouvement et immobilité) ..

      Bref, l’or est le sujet clé, le dernier recours, la variation du pétrole, on s’arrange, la disparition d’une monnaie qui repose sur rien ? on peut en créer une nouvelle.. l’or on peut pas improviser, on en a ou on en a pas ; c’est un le marqueur sûr...
      C’est vraiment une question de vie ou de mort, la monnaie et le petrole on peut faire sans .. (le diesel par exemple, pourquoi tous ces moteurs "diesel" par exemple ? parceque ca peut bruler des huiles autres...).


    • #1065648
      le 22/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Entretien avec Pierre Jovanovic autour de son livre 666

      @ léon

      Vous oubliez cependant un "détail", le pétrole n’est plus un enjeu stratégique... pas plus qu’il ne résulte de la décomposition de matière organique !


  • #1065156
    le 21/12/2014 par Francois desvignes
    Entretien avec Pierre Jovanovic autour de son livre 666

    Comme cela la dissidence sait comment faire pour faire tomber le pouvoir sans tomber dans le piège des élections ni dans celui de l’insurrection :

    - les élections car loin de renverser le pouvoir elles le confortent en le justifiant.

    - l’insurrection parce qu’à supposer déclenchée elle a l’inconvénient en politique du gaz moutarde lors de la première guerre mondiale : un changement de vent et l’arroseur est encore plus atteint que l’arrosé.

    Il suffit de convaincre les dissidents de transformer leur épargne en encaisse or pour faire trembler les cocotiers.

    Oui c’est cela : une procédure par le menu pour expliquer où comment chez qui, à quel prix et pourquoi acheter et conserver de l’or.

    Et chaque billet converti en or = une brique en moins à la pyramide républicaine.


  • #1065338

    Excellent c’est exactement ce que je pense il cherche effectivement la guerre . Jovanovic ça c’est du sérieux !