Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Entretien inédit : Alain Soral répond aux questions d’Eyal Sivan et de Marcel Ophüls sur l’islamophobie

Une master class de 2014, disponible pour tous !

 

« Pilpoul & Dialectique –
Dialogue avec Marcel Ophüls et Eyal Sivan
sur le sionisme et l’antisionisme »

 

Contacté en 2014 dans le cadre d’un documentaire « sur l’islamophobie »,
Alain Soral a accepté de répondre aux questions
du producteur Eyal Sivan et du documentariste Marcel Ophüls

 

Le documentaire n’étant jamais sorti,
ERTV met à la disposition de tous
la version contre-filmée de l’entretien !
(Les abonnés au financement participatif d’Alain Soral (à partir de 20€/mois) ont pu visionner la vidéo en avant-première)

 

Soutenez E&R avec odysee.com

 

 

Des vérités désagréables : la bande-annonce du documentaire jamais sorti et pour lequel 55000 euros furent récoltés via un financement participatif soutenu par Mediapart...

 

Retrouvez les dernières interventions d’Alain Soral sur E&R !

 






Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Soral a été, qu’on soit d’accord avec lui ou pas, puissamment convaincant.
    En face, qui pense un peu comme moi que la stratégie a été d’essayer de faire rentrer Soral dans les "sionistes non juifs", pour lui faire faire techouva pour reprendre un terme parfois utilisé dans ce contexte, pour le séparer de la communauté musulmane ? Exemples : "vous êtes apparemment un ami de Zemmour ; vous êtes finalement un sioniste (vous êtes des "nôtres"). Ce serait bien d’avoir l’avis de Soral lui-même sur cette question.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne suis pas aller jusqu’au bout car l’esprit de ces deux gars est trop gras et vulgaire .
    Alain SORAL est bien gentil et patient pour supporter ces crétins lourds et sans formes baignés dans la bêtise du confort matériels.
    Bref, ces deux personnages sont trop cons pour échanger avec Alain SORAL.
    Félicitations à Alain SORAL pour sa tenue et son honneur.

     

    Répondre à ce message

  • #2847634

    C’est un KO technique !
    Merci

     

    Répondre à ce message

  • Très "parlantes" et tellement caricaturales les premières interventions de Marcel Ophüls et d’Eyal Sivan.
    Le premier affirme tout de go n’être pas enchanté de rencontrer Alain Soral et embraye aussitôt en mode "procureur", avec la rebattue "reductio ad Hitlerum", alors qu’il est manifeste qu’il ne sait rien de la pensée et des travaux de son interlocuteur ; le second ne prend la parole que beaucoup plus tard, d’abord en cherchant obstinément à faire d’Alain Soral un "sioniste", comme s’il s’émouvait de la possibilité d’être d’accord, ne fusse que sur un point, avec son vis-à-vis, puis ayant compris sa position intenable, en psychologisant l’adversaire :" Comment un phobique comme vous..."
    Mais en habile dialecticien, Alain Soral, qui n’est pas Étienne Chouard, esquive les coups, et malgré la supériorité numérique de l’adversaire, marque calmement des points et remporte le combat haut la main.
    Chouard également s’était retrouvé face à deux adversaires d’évidente mauvaise foi, procédé déloyal qui n’augurait vraiment rien de bon pour le montage final... Pas plus mal finalement que ce projet n’ait pas abouti et bravo à E&R d’avoir filmé l’intégralité de l’interview. Sept ans plus tard, le temps a fait son œuvre, reste la vérité toute nue. Soral a raison.

     

    Répondre à ce message

  • Alain, qu’est ce qui se passe dans la tête d’un intellectuel qui se fait interviewer sur un sujet politique quand soudain un des deux vous demande comment ça va ?

    Comment on empêche une droite de partir ?
    Merci.

    Et comme toujours merci pour vos analyses qui ont toujours été très exactes et nous ont guidées (!)...

     

    Répondre à ce message

    • J’avais très envie de répondre à cette paire de prétentieux psychopathes que moi, aucun vieux barbu ne m’avait coupé un bout de la bite à la naissance, raison pour laquelle, sans doute, je suis plus équilibré...
      J’aurais pu aussi les foutre dehors à coups de pieds au cul pour leur infinie grossièreté, mais je me suis souvenu que ces gens croient, congénitalement, qu’ils sont partout chez eux...
      D’aucuns, de sensibilité plus germanique, n’auraient pas eu ma patience !
      AS

       
    • Alain,
      Cet entretien est l’un de vos plus beaux faits d’armes je trouve... De la verve dialectique, un sens profond, de l’humour, de la bonté, une sacrée patience ! Je suis musicien, et je vous assure, je retrouve souvent en vous écoutant la beauté d’un concert.... C’est même mieux, car mon esprit est aussi nourri par le sens en plus, chose qui manque aux pourtant délicieuse abstractions sonores.

       
  • Nom de Dieu ils ont réussi à se piéger eux-memes en allant vous rencontrer non préparé et rien à dire, un minimum Quand Même.... ce qui vous donne un air d’aller et un aplomb naturel très foudroyant amusant tout ceux qui écoutent la vidéo. Pourtant vous leur avez bien dit comment cela avait fonctionné avec Valls et tout les Criffeux blabla "publicité gratuite" ahahah mais qu’es-ce qu’on rie avec vous ! Merci, on apprend beaucoup aussi.

     

    Répondre à ce message

  • Alain
    Bravo pour votre brillante démonstration d’un philosophe face à deux sophistes sans talent hormis leurs brefs interruptions pour tenter d’instiller du poison.
    Cela m’a également permis de noter au passage un auteur que je ne connaissais pas ( Lucien Goldman). Je pense qu’il vous a influencé, puisque j’ai noté de lui dans Le Dieu caché que :
    « la révolution, c’est l’engagement des individus dans une action qui comporte le risque, le danger d’échec, l’espoir de réussite, mais dans laquelle on joue sa vie ».

    Que Dieu vous accorde longue vie à vous, ainsi qu’à tout ceux qui combattent l’injustice sous toutes ses formes.

     

    Répondre à ce message

  • Bravo Alain pour cette leçon, vous les avez remis à leur place avec délicatesse.

    Sans même voir leurs visages on sent ces vieux réflexes de surjouer les émotions...comme la manière que l’intervenant de gauche avait de prendre son temps pour choisir ses mots comme si son intelligence allait nous subjuguer.

    Toujours la mise en scène de la forme pour cacher que le fond est creux et peu ragoûtant pour qui ne fait pas partie de la secte.

     

    Répondre à ce message

  • masterclass d’Alain Soral face aux questions faiblardes, sournoises et agressives de ces deux papis à la voix chevrotante, qui cherchent surtout à l’intimider et le faire sortir de ses gonds mais face à sa politesse, son sang froid et son éloquence, se rabattent gentiment sur leurs sièges, à la niche !

     

    Répondre à ce message

  • Merci A.S. pour cette leçon "à la française" authentique et en vérité !
    Même s’ils sont venus à deux, Ils n’ont rien trouvé à apporter à l’entretien...

    Je crois bien qu’ils ne s’attendaient pas à un tel niveau !
    Un entretien très judéo centré, qui à la base était sur l’islamophobie.
    Les oreilles et yeux grands ouverts, mais malheureusement le voile sur leurs cœurs les a tétanisés de vérités.

    N’ayant rien trouvé à exploiter pour leur propagande, ce documentaire, ne sortira jamais ! Merci encore A.S. pour ce contre Film .

    Force, Honneur & Réussite pour la suite !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents