Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Podemos s’effondre dans les sondages

Le parti espagnol anti-establishment d’extrême gauche Podemos est le grand perdant du dernier sondage politique mené par la firme de recherche Metroscopia, et commandé par le journal El País.

Il indique le parti socialiste, le PSOE et le Parti populaire du Premier ministre Mariano Rajoy ont réalisé de meilleurs scores qu’au début de cette année, avec respectivement 23,5% et 23,1% des intentions de vote. En revanche, Podemos ne recueille la sympathie que de 18,1% des participants, soit un recul de 3,4% par rapport au dernier sondage qui date d’il y a 3 semaines.

En janvier, le parti de Pablo Iglesias culminait encore à 28,2% des intentions de vote. Cependant, le nouveau venu sur la scène politique espagnole, le parti centriste Ciudadanos, a séduit 16% des participants au sondage.

Selon Vincenzo Scarpetta du think-tank Open Europe, Podemos paye le prix du chaos et du contrôle des capitaux en Grèce :

« Les troubles et les contrôles de capitaux en Grèce sont susceptibles de détourner les électeurs espagnols indécis de Podemos, car ils pensent que le parti ne sera pas capable de tenir ses promesses. Ce que l’on peut retenir des négociations grecques, c’est qu’il n’est pas question d’un autre euro. Il existe une voie évidente de discipline fiscale et de réformes structurelles, mais si vous n’êtes pas d’accord, on vous montre la porte. »

Dans l’édition de samedi du même journal, José Manuel Garcia-Margallo, le ministre espagnol des Affaires étrangères, se prononce en faveur du report aussi lointain que possible des élections espagnoles prévues pour plus tard cette année. Un tel report serait avantageux pour le parti au pouvoir Partido Popular. Dans la même interview, Garcia-Margallo confirme que les projets d’indépendance que la Catalogne vient de renouveler n’ont impressionné Bruxelles que faiblement et que Podemos est considéré comme un problème beaucoup plus urgent.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’idéologie de la « gauche » européenne, chez Kontre Kulture :

Découvrir l’ampleur de la crise économique grecque avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1237199
    le 28/07/2015 par panic-groom
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Les sondages donnaient le Naï gagnant au dernier référendum grec. Néanmoins, si cela peut inciter la gauche européenne à être favorable à la sortie de l’euro...cette histoire n’aura pas servi à rien.


  • #1237200
    le 28/07/2015 par Mandark
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Ils sont punis pour leur trahison mais trop tard, ils ont déjà trahi... Le peuple est cocu encore une fois de plus
    A moins que tout cela fasse partie du plan du génie Tspiras...


  • #1237228
    le 28/07/2015 par Jérôme2709
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Peut-être que ce n’est qu’un sondage manipulateur de plus pour faire croire que l’Establishment est digne de confiance. Et puis en plus si c’est pour que Podemos se couche comme Siryza ...

     

    • #1237763
      le 29/07/2015 par Chaud à Nanas
      Podemos s’effondre dans les sondages

      Même réflexion de mon côté car :
      si Syriza a déçu en Grèce, tout le monde est d’accord pour dire que cela va favoriser la montée d’Aube Dorée.

      Et là on nous sort un sondage qui essaye d’expliquer que le transfert de Podemos se ferait sur un part centriste, c’est-à-dire Pro Européen, grâce à une explication très technique basée sur les contrôles de capitaux.

      "Ce que l’on peut retenir des négociations grecques, c’est qu’il n’est pas question d’un autre euro"

      Ah vraiment ?
      c’est pour cela qu’il rabâche une enième fois sa doctrine ? tel un religieux acculé, parce que c’est évident mais qu’il préfère le rappeler ? on sait jamais.


    • #1242291
      le 06/08/2015 par JeRaleEncore
      Podemos s’effondre dans les sondages

      ouais dans un monde menteur ca devient tres difficile d y voir clair. Je me souviens de cette article au suject de la presse grecque. Les medias essayent par tout les moyens de tirer le maximum de notre nature "mouton"

      http://www.egaliteetreconciliation....


  • #1237252
    le 28/07/2015 par le corbeau
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Les Européistes et les extrêmes reculent presque tous dans les sondages car l’ empire est passé à la vitesse supérieure, la menace terroriste est tel... On l’ a vu avec Charlie hebdo il a fallu deux terroristes pour faire plier un grand pays comme la France.
    Les peuples Européens commencent à comprendre.
    Aucun pays n’ est épargné. Dans les pays du Maghreb les mentalités ont changé. On voit désormais des hommes partir en prison parce qu’ils ne font pas le ramadan et des femmes partir en prison parce qu’elles portent des jupes trop courtes, quant à l’ Espagne ce pays est presque frontalier avec le Maroc donc ça se comprend.
    Cette menace islamiste est présente et elle menace l’ Europe comme le Moyen-Orient et l’ Afrique. Le terrorisme est un outil de déstabilisation géopolitique.

     

    • #1237283
      le 28/07/2015 par Sauve qui peut
      Podemos s’effondre dans les sondages

      " l’empire passe à la vitesse supérieure " Se servant du " terrorisme comme un outil de déstabilisation géopolitique " : vos deux phrases à la suite , révêle exactement la situation .


    • #1237771
      le 29/07/2015 par la pythie
      Podemos s’effondre dans les sondages

      Pour l’heure, je crois savoir que les jeunes hommes qui ont rompu le jeûne du Ramadan ont été placés en garde à vue, et les deux jeunes femmes seront poursuivies en justice, mais n’ont pas fait de taule à l’heure où j’écris ces lignes...


  • #1237256

    Menteur un jour, menteur toujours.
    Que les gens comprennent une bonne fois pour toute qu’il ne faut rien attendre mais vraiment RIEN de la gauche en général. Cette même gauche qui a enfanté les pires saloperies, je vous laisse à titre d’exemple vérifier par vous-mêmes toutes les lois qui ont été passées par ces ’’hors la loi’’ justement parce qu’il n’obéissent à aucun principe (au singulier volontairement). Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus demain et vice-versa...DES ANARCHISTES


  • #1237285

    Pablo Iglesias je l’ai entendu déclaré que sortir de l’euro ferait le jeu des partis nationaliste européens en évoquant Marine le Pen et en l’attaquant sur sa proximité avec Poutine.

     

  • #1237355
    le 28/07/2015 par Capestan
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Tous ceux qui prétendent combattre les politiques d’austérité sans sortir de la zone euro, que ce soit Tsipras ou Merluchon, sont des imposteurs ou de grands naïfs. Je pencherai plutôt pour la première hypothèse...
    Il n’y a rien à espérer de l’extrème gauche.
    Seuls les partis nationalistes et patriotes, comme Aube dorée ou le Front National, sont crédibles sur le sujet.
    Seulement voilà : l’empire a tout prévu, mettant les uns en taule et détruisant les autres de l’intèrieur à l’aide d’agents infiltrés.
    Nous sommes vraiment dans la merde.

     

    • #1237444
      le 28/07/2015 par tse tse
      Podemos s’effondre dans les sondages

      pourtant en Israel le FN ou Aube-Dorée c’est du pipi de chat je comprend pas pourquoi ici en Europe ils veulent empêcher ce genre de parti de prendre le pouvoir


  • #1237861
    le 29/07/2015 par fylyp82
    Podemos s’effondre dans les sondages

    "Les troubles et les contrôles de capitaux en Grèce sont susceptibles de détourner les électeurs espagnols indécis de Podemos, car ils pensent que le parti ne sera pas capable de tenir ses promesses."
    C’est exactement pour cette raison que Tsipras a été mis sur orbite.


  • #1237928

    Informations à l’attention des lecteurs de votre site, le fondateur du parti Ciudadanos (parti soit disant citoyen), Albert Riviera est conseiller juridique auprès de la Caixa, groupe bancaire de premier plan en Espagne. Il se prétend progressiste, laique et européen fédéraliste. Contrairement à ses électeurs, il a tout compris ! Ses sponsors ont su se réapproprier le soi-disant mouvement populaire rempli de bons sentiments incarné par podemos en Espagne. Comme le dit monsieur Pierre Hillard, tant que les gens auront le frigo rempli, leur niveau de conscience politique restera très limité et l’oligarchie financière aura de beaux jours devant elle.


  • #1237964
    le 29/07/2015 par Dam Ned
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Où est passée la vidéo "Les aventures d’ERTV en milieu "démocrate"" ?
    C’était sympa de voir un cavalier de la tolérance péter un câble :)


  • #1238134
    le 29/07/2015 par LEPAGE
    Podemos s’effondre dans les sondages

    Les Espagnols sont comme nous, un monde politique fait de "bras cassés"


Afficher les commentaires suivants