Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Euthanasie : une vidéo de Vincent Lambert "réactif" relance le débat

Alors que la justice européenne vient de valider l’arrêt des soins du jeune homme, une vidéo réalisée et diffusée par un comité de soutien le montre semblant réagir à des stimulations extérieures. Sa femme et les médecins dénoncent une manipulation.

Cinq jours après la décision de la Cour européenne des droits de l’homme de valider l’arrêt des soins pour Vincent Lambert, des images le montrent semblant interagir avec son entourage. Tournée à Reims par le comité de soutien du jeune homme, cette vidéo souhaite montrer qu’il n’est « pas en fin de vie ». Les médecins et une partie de la famille du patient sont outrés par sa diffusion. [...]

 

 

Les médecins en désaccord

Une interprétation avec laquelle les médecins sont en désaccord. Certains d’entre eux ont très vivement réagi à la vision de ces images.

Eric Kariger, ancien chef du service de soins palliatif dans lequel a été soigné Vincent Lambert, reconnaît sur Europe 1 que les malades en état végétatif irréversible « sont effectivement perturbants pour les communs des mortels. On a le sentiment qu’ils réagissent à leur environnement, puisque toutes les informations sensorielles arrivent à leurs cerveaux. Si vous faites du bruit, ils peuvent réagir, ils vont avoir un regard qui semble être capté. » Il tient cependant à s’élever contre la diffusion de cette vidéo, qu’il dénonce comme une « manipulation ». « Les meilleurs experts ont donné un regard sur cette situation. Et malheureusement, le diagnostic et le pronostic qui ont été confirmés, c’est l’état végétatif grave et irréversible. »

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Voir aussi :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ecoutez sur France Info le docteur qui trouve ces images obscènes, malsaines, etc., et qui se demande "si même elles ne seraient pas juridiquement condamnable" (n’a-t-il pas eut la même réaction devant les Jeux Paralympique ?)....si je l’avais en face de moi lui, il verrait c’est quoi un acte condamnable !


  • Probablement le même état que Michael Schumacher, mais moins de "000" en banque.


  • Qu’est ce qu’on vous disait ! Ce mec n’est pas en état de mort cérébral ! Il est vivant ! C’est quoi le projet ? Buter les handicapés lourds ? Et ces tarés veulent l’assassiner en le privant d’eau et de nourriture ! Une mort atroce ! Et le plus ironique c’est qu’en Europe il est illégale de condamner à mort une pourriture comme Dutroux ! La société doit accepter de nourrir et blanchir pendant 20 ans avant qu’ils soient relâchés pour bonne conduite et récidive le genre de mecs qui sodomisent jusqu’à mort s’en suive des nourrissons ! Par contre un handicapé il faut qu’il crève !
    L’Occident la risée du monde !

     

    • Je pense que personne ne le dit mais ça doit être lié au fait que ça coute cher de maintenir les soins d’une personne dans cet état , ils voudraient faire passer une loi pour "éliminer physiquement" c’est à dire assassinner les handicapés lourds , par contre le fait de donner des salaires et des retraites exorbitantes à nos dirigeants politiques ça , ça ne les dérange pas du tout...


  • #1204355
    le 10/06/2015 par une-fois-qu’on-a-passé-les-bornes
    Euthanasie : une vidéo de Vincent Lambert "réactif" relance le (...)

    Oui, en effet, je trouve que le docteur Kariger donne une assez bonne impression d’être vivant et réactif, mais en réalité, il est bel et bien mort, du moins, c’est mon avis et je le partage ...

     

    • exactement ayant vécu la meme chose avec mon père je peux vous dire également que son cereau est bel et bien mort c’est le tronc cérébral qui fait que son visage fonctionne mais vous le laissez avec personne autour et personne qui lui parle et le visage recommence inexorablement les meme mouvements.


    • #1204613
      le 10/06/2015 par une-fois-qu’on-a-passé-les-bornes
      Euthanasie : une vidéo de Vincent Lambert "réactif" relance le (...)

      @ enzoyaya :

      je regrette que le côté "humoristique" de mon commentaire vous ai échappé ...

      Je parlais du docteur Kariger lui-même qui se permet de dire qui est mort ou vivant ! on pourrait lui retourner le compliment, c’est ce que j’ai tenté de faire sans être compris apparemment ...


  • Troublant...
    Quelqu’un sait si certains n’ont pas un intérêt matériel ou affectif à "faire leur deuil" ?
    Je ne crois pas au désintéressement absolu chez l’animal en général et l’être humain en particulier.


  • Il arrive à communiquer ? Si oui, le meilleur moyen reste de lui demander à lui ce qu’il en pense.

    Car vouloir le débrancher là, si il ne le souhaite pas, ou n’a rien fait savoir, me parait relever purement et simplement d’un immonde meurtre.

    Certes il est lourdement paralysé mais il vit. Il est éveillé et semble un minimum conscient. L’état végétatif n’a rien à voir avec une mort cérébrale. Ses réactions n’ont rien de simples réflexes nerveux.

    Sérieux on va où là ?

    Après les salles de shoot, à quand les salles à suicides dans les rues ?


  • Filmer Vincent : injustifiable, condamnable, scandaleux !
    Tuer Vincent : humaniste, digne, gentil !

    Satan règne...


  • Cette histoire ne m’étonne pas. L’homme est un animal qui obéit à la loi de la nature ( celle du plus fort ), et la nature a horreur des faibles.
    D’ailleurs les femmes participent à la sélection en se donnant uniquement aux hommes forts, qu’il soit bon ou mauvais.
    Une exception : la relation mère-fils. Et cette est un parfaite illustration de mes propos.


  • Quelque uns des meilleurs commentaires :

    - il n’y a pas d’arrêt de traitement, il y arrêt de la nutrition !

    - Les médecins experts avaient dit suite à l’AVC de ma grand mère qu’elle ne parlerait plus jamais. Nous étions effondrés.
    Quelques jours après le diagnostic des médecins neurologues, ma grand mère se mettait à parler et les médecins sont restés bouche ouvertes. Mais bon, on dit que les médecins ont toujours raison n’est ce pas ?

    - Le seul tort de Vincent Lambert est de ne pas s’appeler Mickael Schumacher.

     

    • Moi aussi, j’ai une cousine qui, suite à un AVC est restée 50 jours dans le coma. Les médecins avaient préparé ses proches au pire. Ils pensaient déjà à la débrancher. Et elle s’est réveillée ne pouvant, ni déglutir, ni manger, ni marcher. Mais, elle s’est battue et a retrouvé toute son autonomie en peu de temps, en l’espace d’à peine 2 mois. Elle n’a aucune séquelle et aujourd’hui elle se rappelle de sa soeur qui est venu la voir et qui lui a passé la main sur le front pendant son coma. Morale de l’histoire : Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Nous avons fait dire des messes et fait prier toute les communautés que nous connaissions. La prière fait des miracles, les médecins n’en sont pas revenu de sa guérison aussi rapide.


    • Ce que vous dîtes est très juste. Le problème n’est pas tant de dire que s’il est un légume il faut le tuer mais plutôt de savoir si nous pouvons faire confiance à la science à ce point là. Selon une expertise on nous dira qu’il n’a aucune chance de se réveiller, une autre pourrait très bien prouver le contraire et quand bien même elles montreraient toutes que c’est impossible, il survient tous les jours des miracles médicaux.
      Je ne sais pas ce qu’il faut déduire de ce qui est montré dans cette vidéo. Pour moi, c’est effectivement un légume. Mais un légume qui pourrait se réveiller un jour.
      Ces derniers jours, de nombreuses personnes ont accusé les parents de Vincent d’être d’affreux fanatiques catholiques pour rester poli. Elles ont affirmé qu’on ne pouvait pas le laisser souffrir de sa condition de légume plus longtemps, que si ses parents avaient une once d’humanité, ils devaient le laisser mourir de faim et de soif ou bien le tuer. Leur raisonnement ne se fonde que sur les conclusions des sciences médicales, des théories toujours incomplètes, qui ne cessent d’être réécrites parce qu’elles ne traduisent jamais complètement la réalité. Il est loin d’être absurde de leur préférer la religion quand les choix à prendre en arrivent à de telles extrémités.
      Leur autre argument était de dire qu’ils ne voudraient pas qu’on les laisse vivre en légume si cela leur arrivait, que cela les dégoutait et les effrayait plus que tout au monde. Pourtant, si Vincent est vraiment un légume, il ne souffre pas de sa condition n’est-ce pas ? Alors pourquoi le tuer à tout prix puisque cela ne fait de mal à personne d’attendre et alors que nous savons bien qu’un réveil miraculeux pourrait avoir lieu comme cela s’est vu d’innombrables fois.
      De quoi aurons-nous l’air si Vincent se réveille un jour proche ou lointain ? De quoi aurons-nous l’air s’il ne se réveille pas ? Voilà dans l’absolu les deux seules questions auxquelles nous devons réfléchir. Mais ces questions sont hautement morales et à l’instar d’Onfray, beaucoup aimeraient s’en débarrasser pour ne plus souffrir.
      Le plus sage serait de laisser les parents de Vincent prendre Vincent chez eux et s’en occuper puisque leur choix est de le maintenir en vie et puisque son état le leur permet. Mais il me semble qu’on les en empêche. Est-ce vraiment par humanité pour Vincent ? C’est le seul doute que je me permets d’émettre vis-à-vis de ceux qui le tueraient, je ne remets pas du tout en cause leur bonne foi.


  • Heureusement que monsieur Lambert n’est pas conscient de ce qu’il se passe. Il est désormais exhibé d’un côté comme de l’autre, on parle à sa place sur "ce qu’il veut", sa destiné est désormais une question politique nationale qui ne lui appartient plus du tout.

    Belle époque.

     

  • Vincent Lambert est vivant et bien vivant, period !

     

    • Il est vivant mais il n’en reste pas moins un légume..
      La question qui se pose est que souhaite t’il lui réellement.. ?!
      Veut il continuer à vivre ainsi dans cet état végétatif jusqu’à sa mort naturelle. ?!

      Il est difficile de prendre une décision juste dans ce genre de situation réellement une loi ne devrait pas intervenir car elle serait permissive pour autoriser la médecine à décider à quel moment une personne est sensé continuer à vivre ou à mourir...

      Je pense a toute les personnes atteintes de maladies incurables, de handicap physique et psychologique ( paraplégique, tétraplégiques etc.. )
      Les personnes vivant dans un comas dit artificiel.. Les personnes âgée et ou atteinte de maladie D’Alzheimer etc...

      honnêtement je ne sais pas comment je déciderai de mon sort, si je devais me trouver dans la même situation que Vincent Lambert .. on est pas à sa place on ne sait pas ce qu’il ressent quel genre de vie on peut lui souhaiter quel genre d’avenir il peut espérer....

      Je travaille dans le milieu médical et je peux vous dire que j’ai constater à quel point l’équipe médicale rechigne à soigner ou à prendre en charge les personnes dans le cas de vincent Lambert.. Car trop lourde et implique une organisation du travail souvent contraignante.. Pour dire le mot un ras le bol et un souhait ( que tout cela cesse ) exprimer en général...

      Son sort est triste, voir tragiqueque, car aucune des solutions envisagées n’est enviable...


  • Lisez les coms sur le Figaro : cette vidéo a entraîné un phénoménal déchainement de rage chez ceux qui veulent mettre à mort ce pauvre Lambert pour pouvoir ensuite tuer tous les autres "coûteux" (petits vieux, enfants malades, handicapés) (sans compter ceux qui sont content de tuer un faible pour l’offrir à leur dieu obscur d’en bas)...
    On reconnaît toute leur rhétorique infecte : fausse indignation, fausse vertu, faux dilemmes, amalgames (la famille de Lambert sont "un groupuscule), et vrais mensonges, avec systématiquement l’idée que le faire mourir de soif est plus décent que de le montrer en vie.
    Ces gens là sont à vomir.


  • Grosse censure sur YouTube à propos de cette vidéo, mon message n’a pas été validé, alors que c’est automatique en principe, et d’autres ont été tronqués visiblement... est-ce une conséquence de la Loi sur le renseignement ?... D’ailleurs j’ai aussi été saqué de Dailymotion qui ne reconnaît plus mon mot de passe. Tant mieux, çà m’évitera de perdre du temps !


  • Cette personne est clairement handicapée, mais pas en fin de vie. la preuve, outre les images, ils veulent arrêter de L’ALIMENTER.

    jusque là, une personne qui vit lorsqu’on l’alimente même si elle n’est pas autonome, et qui meurt si elle ne mange pas, correspond assez bien à Monsieur tout le monde.

    ça sent pas bon pour nos vieux, car une fois grabataire, ils sont dans le même état


  • On devrait montrer à la cour européenne le film "Johnny got his gun", ça les ferait réfléchir.


  • #1204432

    Ahurissant... Sur BFM ils floutent les yeux pour "ne pas choquer la famille"... Je vous laisse imaginer l’impression qui s’en dégage. C’est affligeant tellement c’est gros.


  • On cherche à créer une jurisprudence en manipulant "l’opinion".

    Ceux qui défendent le maintien en vie de Vincent Lambert sont assimilés très vite à des forcenés catholiques qui évidemment sont dans le délire.

    Des cas comme ça, il y en a près de deux mille en France, Après les salles de shoot, les salles de fin de vie ?

    On vous aidera à choisir la méthode qui vous correspond (sans même avoir besoin d’être malade) : corde ? poison ? arme à feu ? Nous sommes là pour vous aider !


  • Sincèrement les parents doivent avoir le dernier mot car c est eux qu il l ont mis au monde et non sa femme !
    Le sang est plus sacré qu une bague de mariage !!!
    Que dit l eglise sur ce sujet exactement ?
    Si quelqu’un peut me répondre svp ! Merci d avance !


  • Tous mes commentaires sont systématiquement supprimer du Figaro et de BFMTV. On se demande pourquoi ?? Je trouve ça intolérable d’être censuré parce qu’on mon point de vue n’est pas en accord avec la ligne éditoriale de ces organes de propagandes. Heureusement, il existe des sites où la liberté d’expression est de mise. Merci E&R. Voilà pour le préambule.

    Je suis profondément choqué par cette décision de justice qui autorise à laisser mourir de faim et de soif un handicapé.
    D’un point de vue technique, les connaissances en matière cognitive sont très limitées. Comme d’habitude, on se croit sur de notre science alors que nous sommes de pauvre ignorant et la neurobiologie est une science très récente. Comme d’habitude, les médias se parent de la science pour démontrer que oui, ce n’est pas ignoble de laisser mourir quelqu’un mourir de soif et de faim. C’est normal, il n’est plus utile à notre société. Il nous coûte de l’argent. Enfin merde quand même !
    D’un point de vue éthique, cela démontre bien la dictature dans laquelle nous sommes parfaitement installés. L’individu n’est plus vu comme un être porteur de vie et d’espoir mais il est réduit à sa fonction purement utilitaire. Le fameux "Travaille, obéis, consomme et meurt !" de l’Eglise de la Très Sainte Consommation. Vincent n’est plus humain, il est un végétal. Mais là où la contradiction est la plus forte, c’est que cette vidéo est maintenant censurée par le CSA parce qu’on peut clairement s’apercevoir que Vincent est actif avec son regard. Le motif de la censure "la dignité humaine". Alors Vincent est d’un côté un végétal à tuer de l’autre un humain à respecter. Mais où est donc la vérité ? Jesus aide nous en ces temps où Satan règne en maître.


  • Mais c’est quoi ce délire ? il n’est pas en état végétatif il est réactif même !!! ils vont tuer je jeune homme ? en état végétatif c’est quand il respire mais qu’il est comme endormi dans un comas interminable et là ce n’est pas le cas , comment pouvons nous arrêter cet assassinnat ???


  • Alors très franchement, je sais que c’est une question épineuse, mais si sa femme et une majeure partie de sa famille pense qu’il aurait préféré mourir que "vivre" comme ça, les médecins devraient faire ce qu’il faut (ou alors laisser sa femme le débrancher ou je ne sais quoi). Tous les croyants outrés par une telle décision me consternent (je respecte la religion de chacun la question n’est pas là), parce que Vincent Lambert ne VIT pas, il n’est pas en fin de vie, il VEGETE, c’est un état de fait, y’a rien à interpréter ou à discuter, le mec il sortira jamais de là, ça sert à quoi de s’obstiner ? Je comprends ses parents aussi, mais à un moment donné faut être raisonnable. Ou alors les parents le prennent chez eux, à leurs frais, et là ok y’a aucun souci. Mais en l’état actuel des choses, je trouve même grotesque toute la médiatisation de l’affaire. Autant je hais les médias dominants et les projets maçonniques etc., autant je suis pour l’euthanasie (contrôlée etc.). J’espère n’offenser personne en étant objectif.

     

    • Mais qu’est-ce que t’en sais qu’il sortira jamais de là ?? Sur quoi tu te fondes ? juste sur le fait qu’il est vraiment mal ? tu connais les capacité du corps humain pour se soigner alors ? Donc nous t’écoutons.

      Réfléchis et tourne trente fois la langue dans ta bouche avant de dire des conneries.


    • Salut, Haine païenne (vraiment ?), plusieurs choses me viennent à l’esprit en lisant votre commentaire :

      - peut-être que sa femme veut le faire mourir pour refaire sa vie, c’est triste à dire mais ces dames sont beaucoup plus matérialistes et froides que nous.

      - vous dîtes il ne vit pas, il végète, c’est aussi le cas de bien des obèses sans vie sociale que notre société produit en nombre croissant, le genre de vieux puceau accro aux sodas et aux jeux vidéos, et son pendant féminin, la célibataire à chat, névrotique de préférence. De mon point de vue, ces gens végètent, ils sont mous, faibles et sans volonté, ils ne réagissent même pas face au fait qu’ils précipitent leur mort par leur hygiène de vie déplorable, faut-ils les tuer ?

      - "Ou alors les parents le prennent chez eux, à leurs frais, et là ok y’a aucun souci." Le nerf de la guerre, ce bon vieux pognon ! Je préfère largement le dépenser pour Vincent Lambert que pour les milliers de clandos qui débarquent chaque jour chez nous, mais chacun ses priorités.

      Et vous n’êtes pas objectif, et moi non plus, nous faisons valoir nos points de vue respectifs, ce qui est le but de cet espace de commentaire. Bonne continuation.


    • Tu dis qu’il faut être raisonnable, donc pour toi être raisonnable c’est tuer son prochain ?...
      Tu ne tueras point....


    • " J’espère n’offenser personne en étant objectif " (vous auriez dû ajouter humble de surcroit, en plus d’objectif).
      Comme vous ne souhaitez offenser personne en disant que les croyants que cette décision choque vous " consternent " (ça doit être un argument !!!). Comme si par ailleurs cela ne pouvait choquer que les croyants. Et puis ma foi, il n’y a rien à interpréter ou à discuter, c’est vrai quoi ???!!! Qu’est-ce que les gens ont à se prendre la tête pour si peu, hein ???!!!
      Et puis si une majeure partie de sa famille pense qu’il aurait préféré ça, faites passer le chariot et salut Mickey !
      Bref, commentaire assez consternant.



    • les médecins devraient faire ce qu’il faut (ou alors laisser sa femme le débrancher ou je ne sais quoi)



      Il n’est branché à rien. Son état est stable. Il est juste incapable de s’alimenter seul. Donc pour le "laisser" mourir, il faut attendre qu’il meurt de faim et de soif. Il a déjà été privé de bouffe pendant 31 jours par les toubibs, sans résultat. Sans oublier qu’il déglutit sa salive tout seul et qu’il pourrait donc manger par voie naturelle (mais les toubibs lui refusent les exercices de rééducation qui lui permettraient de manger).



      le mec il sortira jamais de là, ça sert à quoi de s’obstiner ?



      Je ne savais pas que tu étais neurologue. En ce moment y a que ça, des neurologues. Les pronostics des toubibs suite à des AVC sont extrêmement aléatoires en raison de la plasticité du cerveau, qui fait que les capacités que tu perds peuvent (je dis bien peuvent) se reconstruire dans une partie saine du cerveau. Ca a été le cas pour mon père d’ailleurs, qui 2 mois après un AVC re-parlait et re-marchait alors que la médecine lui avait ôté cet espoir. D’ailleurs, depuis cette époque, il mange comme quatre, signe populaire de bien portance s’il en est.



      mais à un moment donné faut être raisonnable. Ou alors les parents le prennent chez eux, à leurs frais, et là ok y’a aucun souci.



      Donc c’est qu’une histoire d’argent ? Merci pour l’aveu. En fait, le démêlé judiciaire fait justement que les parents ne peuvent pas le ramener à la maison, puisque les toubibs veulent le buter. Tu penses bien que c’est le choix que les parents préféreraient et de loin non ? Il y a des centaines de personnes dans son cas en France, la plupart à la maison ou placées dans des structures adaptées.

      .

      Bref, ton commentaire prêterait à sourire si ce n’était pas la vie d’un homme qui était en jeu. Dans d’autres cas il aurait pu être pertinent : respirateur artificiel, souffrance physique/psychologique (cas Vincent Humbert en 2003), absence d’activité cérébrale haute (mais les toubibs refusent de faire une IRM donc...).

      Et le dogmatisme du corps médical, avec le refus d’envisager une amélioration (puisque refus de soins/kiné, rééducation, IRM, retour au domicile, alimentation naturelle, stimulation sensorielle), m’exaspère presque autant que toi. "Dans le doute, on tue le patient", exit le principe de précaution. D’ailleurs, dans ce cas, pourquoi laisser vivre les nourrissons fortement handicapés ?


  • Bizarre les deux cas sur le debat sur l euthanasie ont un nom très proche vincent humbert et vincent lambert. Les vincent ..mbert seraient plus touchés que les autres...


  • Vincent Lambert est vivant, contrairement à ce qu’on laisse supposer dans les média !


  • Il faut être vraiment bigot pour accorder plus de crédit a cette vidéo qu’a un encéphalogramme. C’est pas en regardant le visage de quelqu’un qu’on peut déterminer si il est dans le coma ou pas, il faut faire confiance a la technologie un minimum quoi ! On peut pas toujours nier tout ce qu’on ne comprend pas !

     

    • ah oui ?
      et si ton encéphalogramme était plat (au vu de ton commentaire, ça ne doit pas en être loin ...), il vaut mieux que je me fie à ton regard, ou à la machine ?


    • Certes, mais reconnaissez qu’il y a une différence entre un "légume" (je n’aime ce mot mais bon...) et un grand handicapé.
      Le légume je peux comprendre qu’on puisse le débrancher au bout d’un moment dans certains cas. Le grand handicapé on s’en occupe.
      (de la part d’un athée)


    • Un encéphalogramme n’est pas fiable ! De nombreuses personnes dans le coma avait été déterminé comme cérébralement morte sur à un encéphalogramme. Or ces personnes se sont bien réveillés et témoignent avoir été capable d’avoir entendu à divers moment lors de leur coma ce qui se disait autour d’elles, avoir ressenti des douleurs...Nous avons le cas épouvantable d’Angèle Lieby qui avait subi le stupide et atroce test du pincement de téton devant des étudiants en médecine par un médecin qui fièrement proclamait "Voici le test pour s’assurer qu’une personne est bien morte" La pauvre femme ressenti la douleur mais était incapable de réagir à cette dernière...


    • Je suis catholique convaincu et pratiquant. Cette vidéo est pour moi une preuve infiniment moins bonne qu’un encéphalogramme. Je pense moi aussi que Vincent est un légume.
      Mais je sais aussi qu’à part les mathématiques, il n’y a pas de science exacte et que des miracles médicaux surviennent tous les jours. Cette vidéo ne vise qu’à relancer le bruit médiatique pour que ses parents aient une chance de sauver leur fils. Bien des gens y voient des preuves qui pour moi n’en sont pas mais peu importe. Même si la nature de cette vidéo est fausse pour moi, sa fonction est bonne, je ne m’opposerai donc pas à sa diffusion et je ne la critiquerai pas plus que ça.
      Cela me déçoit que beaucoup vous aient répondu avec colère mais c’est ainsi. On est souvent pris par ses émotions dans ce genre d’affaire. On diabolise ce qui ne va pas dans son sens parce qu’on cherche à apporter une réponse à une question de vie ou de mort et que si quelqu’un en apporte une autre, cela signifie qu’en n’insultant pas cette réponse qu’on pense fausse, on se fait complice de la mort d’un homme.
      Que chacun prenne sa décision en ayant réellement écouté tout le monde et son cœur sans présomption de mauvaise foi. J’espère et prie pour que la bonne décision (que je pense être la mienne et celle de ma religion) soit prise chaque fois qu’il arrive un tel drame mais ce sont les seules choses que je peux y faire après tout. Même si pour moi choisir de ne pas le maintenir en vie est un meurtre dont celui qui fait ce choix devra répondre, c’est quelque chose que je ne peux empêcher, je ne peux que prier et tenter de discuter. Nous n’avons pas besoin de nous haïr, juste de comprendre nos divergences pour en tirer de justes conclusions. C’est plus facile sans se hurler dessus.


  • Nous vivons dans un monde où l’être humain n’est plus qu’un "facteur coût", ce genre de malade revient très chère à la Secu, c’est donc préfèrable de les euthanasier. Vous trouvez que c’est monstrueux ce que je dis ? Peut être mais c’est plus près de la réalité que les soit disantes raisons humanitaires que l’on évoque sans cesse pour justifier de vouloir jouer Dieu.


  • http://worldnewsdailyreport.com/dav...

    David Rockefeller va bien après son 6eme pontage et ses deux greffes de reins en 1988 et 2004.
    Il keep the faith grave, en sortant de son opération il aurait déclarer avec humour vouloir vivre jusqu’à 200 ans.

    Bon les pauvres et les perdants de français, pour ceux qui ont les moyens pensez à vous délocaliser au lieu de faire de la pleurniche, élu ça se mérite !

    Contraste n’est-ce pas ?


  • Il existe des plantes qui bougent quand on les touche, qui se rétractent, s’ouvrent, se ferment,... Beaucoup de plantes réagissent à la lumière également.
    Si vous deviez toucher par mégarde une plaque chaude, votre main bougera vivement avant même que votre cerveau ne lui demande. Vos paupières battent sans que vous leur demandiez, votre cœur également et son rythme s’adaptera en fonction des événements qu’il traverse.

    Etc, etc, etc...

    Bref...Le fait de répondre à des stimuli n’impliquent pas nécessairement que l’on soit conscient.

     

    • oui mais cela incombe qu’il est encore vivant


    • Beaucoup de mots, beau travail... reciproque rapide : "le fait de ne pas repondre a des stimuli n’implique pas necessairement que l’on soit inconscient". Et maintenant on fait quoi gros malin ?


    • On parle d’un être humain ici ! Pas d’une plante, d’une amibe... ! Quand un être humain est réactif à certains stimuli notamment quand il s’agit de la voix de son frère, de sa mère...on présume qu’il subsiste en lui un résidu de conscience. Comme il s’agit d’être humain et non pas d’un simple bout de bidoche cela impose le principe de précaution et surtout un respect tout particulier pour sa vie.
      On notera aussi que ce genre d’argumentaire est aussi utilisé chez les gens cherchant à relativiser la maltraitance animale dans l’élevage industriel, l’expérimentation médicale...après tout l’animal n’est pas vraiment conscient, il n’est pas capable de se poser de questions philosophiques...ce n’est qu’un bout de barbaque qui réagit à des stimuli...bientôt ce raisonnement pourra s’étendre aux mongoliens et en dernière instance aux nourrissons. (dans les thinks tanks on commence déjà débattre sur l’idée d’avortement post-natal ! Véridique ! Ce n’est pas une blague, l’idée de légaliser le meurtre de bébés à la naissance fait son chemin, il y a eu un article sur le Monde ou le Nouvel Obs sur le sujet...)
      Le monde technocratique, utilitariste...ou tout est réduit à l’état de matière sans plus aucun principe de sacré que nous cuisinent les gens à votre image fait froid dans le dos !


    • D’abord c’est quoi la conscience ?


  • Nous vivons une époque étrange. Une époque qui s’est créée de toutes pièces un Diable Germain, un Ogre judéophage , mais duquel, cependant, nous nous inspirons bizarrement dans notre dérive actuelle : L’euthanasie, n’est-ce pas l’Archi-démon Autrichien qui en promulgua la pratique ? De même que l’eugénisme que promeut sournoisement et sous une pluie de paillettes, le Téléthon ? ...Une époque étrange, vous dis-je...Satan est protéiforme. Il peut se transformer en ange de lumière, il ne peut pas cacher ses pieds fourchus.


  • Il ne s’agit pas d’arrêter les soins, puisque VL est à peu près autonome pour les fonctions vitales. Il s’agit d’arrêter de le nourrir et de le faire mourir de faim. Il a déjà survécu à 31 jours de diète forcée avant que le premier jugement soit cassé.
    C’est une mort lente et très douloureuse.

    Le CSA a déjà porté plainte, pour désaccord avec la ligne du parti.

     

    • Oui, cf. celle aussi de Terri Schiavo : 13 jours sans manger ni boire... : “la bouche sèche, les yeux enfoncés, la peau qui se craquelle, en silence, Terri agonise à petit feu en souffrant le martyre...” (23 mars 2005, L’agonie cruelle de Terri Schiavo)


    • Déjà prendre la décision de fin de vie d’un innocent me révulse, mais encore plus la méthode "légale" proposée c’est encore pire. Comment peut-on trouver humain de laisser un être mourir aussi horriblement que de faim et de soif, qui plus est au sein du milieu médical censé accompagner les gens dans le soulagement de leurs souffrances. Ils ne veulent pas "soit disant se salir les mains" alors ils décrètent de laisser le corps à l’abandon. Déjà le personnel médical refuse les soins de kiné à Vincent.
      Il faut absolument ré-écouter l’émission du libre journal de ce soir sur radio-courtoisie sur ce sujet : celle du 10/6/2015 qui sera disponible demain je pense sur http://www.radiocourtoisie.fr/


    • En ce qui concerne Terri Schiavo on croyait tous qu’il s’agissait d’un légume incapable de bouger, incapable d’exprimer la moindre émotion, la moindre réaction...et puis en cherchant sur internet on voit des photos d’un être humain qui regarde le monde autour de lui et même capable de sourire ! Certes comme tout le monde j’estime que la vie ne vaut pas la peine d’être vécu dans un état pareil mais la question n’est pas là ! C’est une question touchant la sacralité de la vie notamment humaine. Peut-on considérer qu’ôter la vie d’un être humain sous prétexte qu’il n’est plus pleinement fonctionnel, qu’il n’est plus pleinement conscient...soit un acte anodin ? Si on considère la mise à mort de gens comme Vincent Lambert comme normal il faudra accepter l’inévitable dérive où cela nous mènera. Dans les think tanks on discute déjà du concept d’avortement post-natal des nourrissons ! Les arguments sont imparables : un nourrisson n’a pas de conscience (il ne se dit pas "Je suis", "J’existe", "Pourquoi l’univers... ?"), n’est pas capable de verbaliser sa volonté de vivre, il n’est en fin de compte qu’un bout de bidoche qui ne fait que réagir à des stimuli...donc pourquoi une femme n’aurait pas le droit de décider de la vie ou de la mort d’un nourrisson non désiré... ? De même une institution médicale devrait légalement être autorisée à éliminer un nourrisson abandonné par sa mère plutôt que d’être contraint à le garder en vie aux frais du contribuable...
      Si vous enlevez la notion du sacré de la vie humaine absolument tout est justifiable et devient possible...


    • "comme tout le monde j’estime que la vie ne vaut pas la peine d’être vécu dans un état pareil", Mike parlez pour vous s’il vous plaît. Personne n’a envie de se retrouver dans cet état bien sûr, mais si cela m’arrivait je ne demanderais pas - j’espère en tout cas - à être euthanasiée. Etre entourée de l’amour de ma famille et pouvoir offrir ma situation à Dieu pour l’humanité, voilà ce que je souhaiterais vivre si jamais j’étais dans cette situation. Toute vie humaine a un prix, toute situation même terrible peut être retournée en bien.


  • je sais pas si il est végétatif où réactif, mais vu la position de ses mains il doit souffrir terriblement, si j’étais dans son état la mort serait une délivrance, d’où l’importance de s’occuper de ce qui peut nous arriver quand on est en bonne santé.
    p.s pour ceux qui sont dégoutés que leurs commentaires soient censuré sur le figaro, bfm, et autres merdias, n’y allez pas, vous leur faites de l’audience.


  • Nous savons tous que cela est un débat intime. Qui concerne au premier chef les familles.Nous avons tous été confrontés à ce type de situation. Dans ce cas de Vincent lambert, on ne peut pas dire qu’il est pire que des milliers d’autres qui sont dans les hopitaux français. Je ne dis pas que c’est réjouissant, bien entendu, mais nous savons tous que cela existe dans tout le pays.Et que cette vidéo montre au minimum une preuve de réactivité. On veut nous imposer une loi mortifére d’euthanasie, décidée par l’état. Moi, c’est clair . Pas de loi. Pas de comité Théodule pour décider. Pas de CEDH. Revenons aux bases. Contre la culture de mort, faisdons au mieux pour préserver la vie, tant que cela est possible.


  • Je suis athée et j’ai toujours trouvé très douteux ce qu’on veux faire à ce mec. Pour moi ce n’est pas une question de religion. Je ne dis pas qu’il est conscient de tout ce qui ce passe. Je n’en sais rien. Par contre ces images nous montrent : 1/ qu’ il est clair qu’il n’est pas en fin de vie. et 2/ qu’on nous l’a souvent décrit comme un "légume" alors que ce n’est pas tout à fait le cas. (j’avais déjà vu de très brèves images de lui dans un reportage il y a un an ou deux et déjà cela m’avait surpris de le voir pour ce qu’il est : un grand handicapé, çà oui.
    Alors peut être qu’il voudrait lui même "partir"... c’est possible (et c’est ce que sa femme dit, je crois). Mais en l’état actuel des choses je trouve que : 1/ les parents ont la plus haute légitimité sur son sort, et 2/ On n’aide pas quelqu’un à mourir s’il n’est pas soit en phase terminale d’une maladie (avec son accord) ou s’il n’est pas un "légume" complet. C’est un choix de société qui pour moi est simple et de bon sens. Il n’y a pas à être religieux ou quoique ce soit d’autre que simplement humain.

     

  • Vous vous fourvoyez.

    En admettant que le système veuille se débarrasser de tous les improductifs, ce qui est parfaitement possible, il présentera d’abord pour vous vendre la chose les cas les plus désespérés. Il choisira les quelques cas les plus évidents ; les quelques cas très rare en réalité où l’arrêt des soins s’impose (au début, c’est seulement l’arrêt des soins) dans le but de créer un consensus dans l’opinion.

    On ne vous parlera jamais d’une petite fille née sans bras ou d’un grand-père qui à l’aube de ses 80 ans aura du mal à se déplacer. Ce sera toujours une malade de cancer défigurée en phase terminale dont chaque minute de vie est une souffrance et qui, parfaitement consciente, demandera à mourir. Ce sera toujours un gamin tétraplégique, aveugle et muet dès suite d’un accident de voiture.

    Et ce sera aussi Vincent Lambert. Les catholiques ont tord de vouloir défendre le cas de Vincent Lambert. Cet homme n’est plus. Tout ce qu’il reste de lui n’est que son enveloppe physique animé de quelques spasmes et gestes réflexes. Et quand bien même serait il conscient, son état est pire que la mort.

    Les catholiques ont tord car le jour où le système voudra tuer la fillette sans bras et qu’ils protesteront ; on leur dira "Vincent Lambert".


  • Bonjour à tous camarades, compatriotes, je pense qu’il ne fazut pas s’emporter, toute cette histoire ne servira qu’à amener lentement les Français vers l’acceptation de l’euthnasie totale !

    Tout d’abord, n’oubliez jamais qu’il s’agit toujours d’un spectacle, les veritables enjeux sont masqués. Vincent Lambert est bel et bien parti, ces réactions ne sont que le résultat de stimuli extérieurs qu’analyse le tronc cérébral, il n’ y a aucune motricité volontaire, ou sensibilité volontaire, ce sont des réflexes, rien de plus.

    Souvenez vous que la totalité des questions sociétales et politiques ont toujours été manipulé ainsi, une cause juste (contre l’euthanasie) est amené dans un combat truqué (Lambert est bel et bien mort), cela a été de même avec l’affaire Deyfus, les anti-dreyfusards étaient dans le fond du coté du vrai et du juste mais Dreyfus était innocent et il fallait qu’il le soit, pour se débarrasser des restants d’aristocratie de catholicisme et permettre la maîtrise totale de la France par les Jacobins !

    Idem pour l’avortement où à l’époque on a montré des femmes qui mourraient d’avortement clandestins (ce qui est tragique en soit), tout cela pour valider l’avortement....

    Donc il faut défendre la cause juste anti-eutanasie mais il ne faut pas tomber dans les pièges que les mondialistes nous tendent, ce combat n’est pas terminé mais il le sera si nous nous basons sur de mauvais cas, de mauvaises raisons !

    La diffusion de cette vidéo va faire beaucoup plus de mal au camp contre l’euthanasie qu’aucun pro-mort ne le fera ! Les mêmes erreurs sont commises, c’est dommage !

    N’oubliez pas que nos elites sont soumises aux maitres du mensonges, que l’on soit croyant ou pas nos elites elles (je parle des vraies) le sont et pas en Jesus Christ.

    Leur méthode est de dire 100000 vérités pour faire croire en un seul mensonge, alors prenez garde !

     

  • Lorsqu’on voit ce monsieur et qu’on se dit que même sa propre famille est incapable de savoir quoi faire (sa femme dit qu’il souhaite mourir, et ses parents disent que non), on se dit qu’il vaut mieux le laisser en vie dans l’espoir qu’il puisse un jour donner son avis.

    Oui mais si ce monsieur souffre en sa chair et qu’il ne peut l’exprimer, et qu’il espère que sa souffrance prenne fin, c’est également possible, que faire alors ?
    Même s’il ne souffre pas grâce aux médocs, il s’ennuie peut-être. Quoiqu’il doit sûrement, grâce à l’imagination, peut-être la spiritualité, avoir depuis tout ce temps habitude et son monde à lui.

    Mais je pense que la présence de ses parents, et aussi l’absence de sa femme (qui se permet de donner son avis sans voir l’éventuelle évolution de son mari) doit avec le temps avoir une influence sur son jugement.

    C’est peut-être l’éloignement de cette épouse qui lui a permis d’être à nouveau réactif. Qui sait ?

    Quand à l’avis des médecins, il faut savoir qu’il y a une part de politique. Être le médecin qui mettra fin à la vie du célèbre Vincent Lambert aurait sûrement un retentissement positif dans sa carrière. Aussi simple que soit cet acte médical (ou plutôt criminel), son nom deviendra connu, médiatisé...

    En conclusion, je pense que pour de telles questions de société, la religion aurait du avoir toute sa place. Quelqu’elle soit, en fonction de chacun.

    Le prophète Muhammad (saaws) jugeait en fonction du Livre de chacun (Évangile, Torah, Coran etc).


  • Pour signer l’appel de son comité de soutien : http://www.jesoutiensvincent.com/lappel/signez-lappel/

    Déjà 41000 signataires.


  • J’ai vu mon frère dans un état similaire, les médecins ont dit "c’est fini", les réactions n’était pas plus flagrantes que dans cette vidéo... Aujourd’hui il monte à cheval


  • je parie que le pilote de F1 shcumaker est dans le même état
    mais célébrité et richesse.....donc pas pareil


  • Prenant regulierement en charge des patients en soins palliatifs, je souhaite apporter mon expérience. Le sujet complexe de l euthanasie est heureusement rarement évoqué en pratique. Ce n est pas rare que ce soit l entourage qui pousse à des solutions radicales, sous des prétextes plus émotionnels que rationnels. Un fait est clair : la justice et l état ne doivent en aucun cas s emparer de cette question ! Les dérives d une telle légalisation sont imprévisibles et peuvent même cautionner l’incompétence de certaines équipes de soins, sans compter l aspect économique qui lui, trouvera toujours un écho positif auprès de nos "élus" dont l’ immoralité a fait ses preuves.
    Cordialement à tous les lecteurs d E&R

     

    • Bonjour. J’allais laisser un message pour dire : " Franchement, mais qui a envie de continuer à vivre dans un état pareil . ?!! ".. Mais en lisant votre commentaire je me suis aperçu que je n’avais pas toutes les clefs pour bien comprendre ce débat qui est loin d’être anodin. Quoi qu’il en soit, après vous avoir lu j’avoue que je ne sais plus vraiment quoi penser au sujet de l’euthanasie humaine. Je n’avais pas bien pris en compte tous les tenants et aboutissants de ce sujet, comme quoi, rien n’est figé.. Cordialement, grand merci à E&R pour votre travail de ré-info :)


    • En l’occurrence, c’est l’émotionnel prône la continuation des soins. Le rationnel est du coté des expertises médicales (à la pointe des neurosciences)
      Quand à la Justice, elle ne fait jamais qu’acter les décisions de la majorité des médecins (très large majorité dans ce cas).


  • Incroyable le nombre de Trolls sur ce fil !! "L’ennemi" est vraiment embêté avec cette vidéo apparemment...

     

    • #1204809
      le 11/06/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Euthanasie : une vidéo de Vincent Lambert "réactif" relance le (...)

      @ SCHUMACHER

      C’est Jacquouille qui les envoie ! Preuve s’il en est que la mascarade ne tiendra plus très longtemps, quand l’avant-garde s’active personnellement à maintenir un front ouvert, c’est que son stock d’idiots utiles a de moins en moins d’inertie pour être autonome dans l’ignoble et le laid !


  • Il y a tellement d’émotions dans le regard de ce mec paralysé qui regarde son frère dans les yeux , j’en ai eu des frisson ... Du coup je comprend pas bien la démarche c’est contre l’avis de la famille qu’ils veulent arrêter l’alimentation ou c’est simplement lui qui ne souhaite plus vivre comme çà .. ?


  • Moi je pense que le premier concerné par cette histoire c’est Vincent, ce n’est donc ni a la loi, ni à sa mère, sa ferme, le toubib de décider pour lui. La solution serait peut-être que chaque citoyen remplisse une feuille en stipulant dans telle ou telle situation que souhaiteriez vous faire ?

    Même si ces situations ne sont pas encore vécues, je sais personnellement que je ne voudrais pas vivre comme Vincent actuellement mais c’est peut être pas le choix de tout le monde j’en conviens.

    Aimer son prochain, c’est aussi le laisser partir parfois, trop souvent ces questions sont influencées par des égoïsmes personnels extérieurs qui n’ont rien à voir avec le bien-être de la victime.


  • Je me reveil, je jette un oeil sur votre site, ne connaissant pas bien ls sujet je regarde la video...Et la colere de ma part, de beau matin , Le type est un grand handicapé ! ( peut etre , lui meme , aimerai mettre fin a ses jours !) mais pas du tout dans un etat de mort cerebral ou je ne sais quoi de vegetatif !

    Faut arreter les betises a un moment, En fait Valls en avion, je m’enfou , les millers d’euros de sarko au qatar, je m’enfou, mais la ! qu’on me dise que la famille proche ( parents/freres/soeur, pense que Mr Lambert souffre trop, et qu’il pense dans son caractere qu’il prefere partir .. aller pkoi pas) mais de la a les pousser dans ce choix non pas du tout.

    Le regard est le miroir de l’ame !


  • Tous derrière la maman & la famille de V.Lambert ...
    Aujourd’hui on veut tolérer le meurtre, déjà pratiqué en masse, dans les cliniques et hôpitaux de notre ex royaume de France, avec l’avortement...



    http://laportelatine.org/mediathequ...




    Merci FSSPX, E&R, MPI, Civitas... ( Les forces s’agrandissent de jour en jour, malgré beaucoup de désaccord, mille mercis aux commentateurs, aux adhérents, et aux membres...Que Dieu vous garde au plus prés de lui...)



  • Mais qui voudrait vivre comme ça ?. Alité depuis des années, sans bouger, sans parler, sans rien faire, sans pouvoir aller aux chiotes sans voir l’extérieur, sans jouir d’aucun des plaisirs de la vie.
    Tous ces arguments moraux sont sympathiques mais est-ce si moral de laisser "vivre"un homme dans une telle prison mentale ?

     

    • Là est toute la question. Malheureusement seul Vincent pourrait véritablement y répondre.
      En attendant c’est à la société de décider.
      Pour des malades en phases terminale, et avec leur accord, cela ne me choque pas d’avoir une procédure de fin de vie.
      Idem pour des personnes en état végétatif vraiment complet, cerveau détruit, sans stimuli d’aucune sorte, don’t la santé se détériore visiblement de toute façon.
      Je peux me tromper, je ne suis pas médecin, mais pour moi Vincent Lambert ne semble pas rentrer dans ces deux catégories. Il est un grand handicapé avec un état de conscience sans doute minimal (et encore, il est des cas dans le passé qui nous ont des fois prouvé le contraire) Et je ne veux pas qu’on tue les grands handicapés sous prétexte qu’on pense qu’ils voudraient mourir parce que nous, valides, pensons que l’on ne pourrait pas vivre ainsi..
      Même quelqu’un ayant fait savoir qu’il préférerait mourir s’il était dans une telle position peut, au dernier moment, changer d’avis et vouloir vivre. J’en suis persuadé.
      Et de toute façon je trouve que, dans le cas Lambert, le père et la mère sont de toute les plus légitimes à donner leur avis. La souffrance de sa femme et du reste de sa famille est bouleversante, certes, mais ce n’est pas leur fils. Il arrive un moment où on ne peut pas avoir une instance qui décide de la mort de votre fils grand handicapé.


    • " Mais qui voudrait vivre comme ça ? " ???!!! Question d’une rare stupidité, comme si c’était le sujet.
      " Tous ces arguments moraux sont sympathiques mais est-ce si moral de laisser "vivre"un homme dans une telle prison mentale ? "
      La morale, quand elle traite de sujet tel que le droit de vie ou de mort sur autrui, n’est pas juste une histoire d’arguments sympathiques ou pas ???!!! mais une nécessité impérieuse. Et niveau prison mentale, votre commentaire est plutôt pas mal dans le genre étanche :-)


  • Je viens d’effectuer quelque recherche sur le sujet, apparemment un état végétatif n’empêche en rien certaines fonctions automatique du cerveau, dont des réponses au stimuli extérieur.

    Le cerveau pouvant continué de recevoir des informations sensoriel qu’il traite en "tache de fond", purement comme une machine.
    Hors dans un état végétatif, c’est la conscience du patient qui est atteinte, pas les fonctions primaire de son cerveau (de ce que j’ai compris) un cors sans esprit en somme.
    Je vous recommande vivement de regarder ceci https://youtu.be/7GiQuG2S26Q pour en apprendre plus sur certaine fonction automatique du cerveau.


  • Celui qui n’est pas valide, ne travaille pas et de ce fait ne fais pas rentrer des recettes afin que Valls et CIE puissent en profiter à leur gré : alors on suprime ceux qui ne "servent plus à rien " !
    France UMPS, je te vomis !
    Que Dieu et les bonne âmes soient soit avec toi cher ami, car la république veut te supprimer !


  • Il y a débat sur le fait qu’il soit en état végétatif ou de conscience minimum.
    Alors que faire ? Personne n’arrive à ce décider, forcement la justice a été saisi et forcement elle donne une décision qui ne plait pas à une partie, mais bon elle tranche, juste ou pas ? Elle fait ce qu’on lui demande, régler une question.
    Une vidéo ne prouve rien au passage.


  • Une fois la mort de Vincent Lambert actée, le reste pourra suivre ; Avortement post-natal (Terme technique pour désigner le meurtre de nourrissons), euthanasie des vieux et autres handicapés lourds, etc.

    Les "progressistes" sont friands de précédents. Ils feront tout pour faire accepter l’inacceptable au moins une fois, pour pouvoir dire, quand un cas de figure similaire se représentera : "Ce n’est rien d’autre que ce qu’on faisait déja avant."
    Pourquoi pensez vous qu’il y’a autant de franc-macons et autres libéraux-libéraires dans la magistrature ?

    Quand à la CEDH, c’est à la fois cocasse et triste de voir des institutions s’attribuer des pouvoirs régaliens alors qu’elles n’en ont ni la légitimité, ni les attributs.


  • Comment ne pas être ému par ces images ? Après, il faut décider si l’on donne plus de crédit à notre sensibilité, ou aux techniques d’imagerie médicales, qui sont un des sommets de la science humaine. Vous avez vu ces clichés du cerveau, qui s’allument à différents endroits en fonction des sollicitation : raisonnement, apprentissage, émotion... C’est à peine croyable.
    Combien de clichés ont du être fait ? Et pourquoi ces pauvres gens évitent scrupuleusement de nous les montrer ? Marge d’erreur... Pas avec 4 outils différents et 7 années de test.

    S’il était dans le coma, on ne pourrait pas se prononcer. Or il ne l’est pas : ils nous montrent bien qu’il ne l’est pas : il est réveillé ! Paralysé, ayant perdu la parole, et même le langage : il ne comprend pas le monde du monde ce qu’on lui dit, sinon il répondrait par clignements d’yeux, ou au moins lancerait des décharges d’émotion que le plus obsolète des encéphalographe aurait détecté ! Sans langage, pas de pensée. Pas de cogito ergo sum.
    Et si j’étais à sa place, même s’il me restait un embryon de pensée dans un corps inerte... Je préférerai 1000 fois en finir plutôt que d’empêcher mes proches de faire leur deuil.

     

  • Je pense qu’il n’y a aucune raison de tuer ce monsieur, sauf s’il vit dans une souffrance insupportable. Mais s’il n’y a pas moyen de savoir, personne ne peut s’arroger le droit de décider à sa place.
    Ce que veulent et pensent les uns et les autres n’a strictement AUCUNE importance.


  • Ce gars est un légume et cette vidéo ne prouve absolument rien. Si ses fonctions cérébrales étaient actives comme bcp l’affirment, il n’y aurait pas débat, il suffirait de lui demander et il répondrait par un clignement d’œil. Une méthode de communication aurait été trouvée en tout cas.

     

    • Commentaire de légume qui relance le débat sur l’euthanasie :-)


    • Pour moi on ne rentre même pas dans le débat sur l’euthanasie car on ne parle pas de lui injecter une dose mortelle de sédatifs mais bel et bien de débrancher une machine qui lui permet de rester en vie. De la même manière que l’on choisirait de débrancher un respirateur.
      Son maintien en vie coute une fortune et c’est la collectivité qui paye. Je trouve ça plutôt aberrant. On s’offusque d’un politique qui gaspille l’argent en vivant sur le dos de la princesse et on ne s’offusque pas de celui qui survit sur le dos du prince.
      Que vous le vouliez ou non, si c’était les parents qui devaient payer les frais, ça fait bien longtemps qu’ils auraient appuyé sur le bouton.


    • Ce qui est aberrant, ce sont les commentaires comme le votre. Voilà ce qui est lamentable.


  • Qui, ici, accepterait son sort ? Il est condamné à vivre le restant de ses jours dans un lit, à la merci totale des autres. Il n’a plus aucune initiative. Il ne peut pas communiquer ou interagir avec son environnement. Quel est le projet pour lui ? Sans projet, pas de sens. Sa vie se résume à attendre la mort... Toutes ses énergies déployées pour prolonger la vie de quelqu’un qui ne peut pas vivre, est-ce bien raisonnable ? Jusqu’ici tout a été fait pour son bien, donc prétendre que cette décision a été motivée pour des aspects purement mercantiles me paraît un faux procès. Et c’est une question qui doit se poser, sachant que les ressources ne sont pas illimités. Je préfère qu’on alloue les ressources humaines, matérielles et financières à des personnes qui ont encore un projet thérapeutique, qu’il soit curatif ou palliatif, qu’à des personnes pour qui il n’y a plus rien à faire que de prolonger "bêtement" la vie. Je ne souhaite à personne de se retrouver dans sa situation. Et si j’étais à sa place, je voudrais qu’on me laisse partir. Il n’a que trop souffert. Je crois qu’il faut savoir renoncer, c’est une preuve de sagesse.


  • C’est tres simple comme question en fait. L’ame reside t-elle toute entiere dans le cerveau ou peut on penser avec ses visceres, coeur, foi, ou autres intestins ?
    Carl Gustave Jung, le psychiatre, qui soignait des jeunes soldats pendant la guerre de 14 remarquait que meme lorsque le cerveau etait mort quelques emotions ou reactions aux stimuli pouvaient etre percu. Comme dans l’etat de vincent il semblerait.

    Moi je crois en l’haut-dela et malgre mon premier paragraph, je ne voudrais pas rester vivre ici bas sans coeur, meme si mon cerveau fonctionnait, et vice versa, vivre sans cerveau meme si mon coeur fonctionnait toujours.

    Alors la facon de voir si Vincent veut vivre ou pas est de couper les vivres et l’hydratation et voir si il exprime d’une facon ou d’une autre un desir. Sinon, laissez le partir....car il est sans doute deja parti...


Afficher les commentaires suivants