Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Évolution de la situation en Ukraine

Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense d’Ukraine Alexandre Tourtchinov a annoncé la création d’une armée de réserve forte de 100 000 hommes :

« Ces hommes entreront en service dans le contexte de la loi martiale. La création d’une armée de réserve est une question spéciale et nous œuvrerons pour la régler. »

Une initiative délicate au regard du refus de l’incorporation, du nombre de désertions et des manifestations de mères de conscrits, qui sont apparus depuis le lancement des campagnes de mobilisation lancées le 15 avril 2014 afin d’alimenter en troupes la campagne de répression du séparatisme dans l’est du pays.

Comme à son habitude, Kiev a réitéré ses affirmations sans preuve par la voix du chef de l’état-major général Viktor Moujenko, qui prétend que 10 000 soldats russes sont sur le sol ukrainien et au moins 50 000 disposés près de la frontière.

Par ailleurs, l’adhésion du pays à l’OTAN devra se faire après son approbation par référendum, a affirmé le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. En attendant sa mise en place, Kiev souhaite solliciter Varsovie afin de se procurer de l’armement occidental.

Enfin, alors qu’une trêve fragile a été instaurée depuis le 9 décembre, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a évoqué son intention de disposer d’une centaine de blindés afin d’être plus efficaces lors de sa Mission d’observation dans le sud-est de l’Ukraine, comme l’a fait savoir Michael Bociurkiw :

« Concernant les véhicules blindés, nous devons en acheter plus de 100. Chaque véhicule est capable de transporter quatre personnes. Nous espérons pouvoir disposer d’ici la fin de l’année d’un nombre suffisant de tels véhicules pour nos observateurs. »

Russie, Ukraine et représentants de l’OSCE doivent se réunir à Minsk, en Biélorussie, dimanche prochain, afin d’avancer sur le règlement du conflit dans le Donbass.

Voir aussi, sur E&R :

Revenir sur les origines de la crise avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1062474
    le 18/12/2014 par El Quebec
    Évolution de la situation en Ukraine

    Demain Poutine va sortir du silence et faire une giga conférence de presse devant 1200 journalistes russes et étrangers, il va très probablement mettre Medvedev a la porte et le remplacé par Koudrine ! Bref Poutine va blâmer certains éléments du gouvernement et les limogés ! Pour l’instant c’est très probablement ce qui va se passer !

     

    • #1062563
      le 18/12/2014 par bilboquet
      Évolution de la situation en Ukraine

      Certes Medvedev n’est pas ma tasse de thé, mais il a gentiment "baisé" les américains en cédant sa place à Poutine en 2012.
      Si il y a des personnes à virer, ce seraient plutôt Elvira Nabyulina (Directrice de la Banque Centrale) et le ministre de l’économie Anton Silouanov. Et les remplacer par Evgueny Fedorov (pour l’économie) et Glaziev pour la Banque Centrale..... Sauf que là..... Ça va être la guerre, tellement ils voudront mettre des coups de pieds dans la fourmilière dollars.


  • #1062526

    Si Poutine "aide" les séparatistes russophones autant qu’il "aide" la Syrie, c’est mal barré .