Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fabien Moine et Louis Fouché – Bioéthique, médecine et place du ressenti

Les quatre premières parties de l’entretien sont sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai hâte d’être à l’hôpital pour retrouver du lien humain - de qualité j’entends !


  • J ai vu le docteuur Fouché chez morandini . Il a envoyé des palettes de quenelles dans le debat . On entendait les mouches volées sur le plateau. Personne ne pouvait contrer ses arguments. Je pense que l’on ne le verra plus a la TV .


  • Aujourd’hui à Marseille à la timone il y avait une manif pour le non port du masque pour les enfants.le D.Fouché était présent. Quel homme honnête.


  • Fouché est trés précis et trés réactif , il fait mouche en permanence .
    je comprendrais que les tv l’invitent moins , il leur met trop la misére et les pros "conseil scientifique" se font éclater les masques .

    Fouché accélére la fin de ce carnaval ploutocrate et fait péter uns à uns les starting blocks ou prennent appuis les golden boys pharmaceutiques.

    une grande ouverture d’esprit de la part de Fouché , ce qui le démarque des étriqués du billet ...

     

    • Il fait mouche souvent parce qu’il applique très bien les bases de la Communication Non Violente.
      - O comme Observation : Observez mais ne faites pas de jugement de valeur et ne généralisez pas.
      - S comme Sentiment : Exprimez ce que vous ressentez, partagez vos émotions.
      - B comme Besoin : Derrière chaque émotion, se cache un besoin satisfait (sentiment positif) ou insatisfait (sentiment négatif).Les besoins sont à la base de la CNV car « les jugements portés sur autrui sont des expressions détournées de nos propres besoins inassouvis ».Les identifier, c’est s’inscrire dans une action réparatrice.
      - D comme Demande : c’est la dernière étape de CNV. Il s’agit d’exprimer une demande. N’attendons pas que les autres devinent nos besoins, exprimons-les. Ainsi nous évitons de porter des jugements hâtifs autant que faux sur ceux qui nous entourent.

      S’intéresser et étudier en profondeur la communication non violente, c’est une des voies qui amène à un certain bonheur (mais pas à un bonheur certain...)
      Et si nous exprimions nos besoins aux élus de la république ? on aurait une validation ou non de la CNV. Chiche !


    • @Marshallrosenberg J’apprécie votre commentaire :) et effectivement si chaque citoyen faisait connaitre son ressenti aux élus (sénateurs députés maires et même préfets et même journaux) cela créerait un mouvement qui pourrait faire pencher la balance. Pas forcément par bonté d’âme de nos ""représentants"" mais par logique et par intérêt et par peur. Et je suis étonnée de la réaction totalement négative de beaucoup de citoyens et de leur répartie habituelle : "cela ne sert à rien ils sont tous pourris donc on ne fait rien". Cela me fait penser à l’histoire du gars qui crève sur une route paumée à minuit et qui voit au loin la lumière d’une maison et de tout le déroulement de sa pensée durant sa marche vers la lumière pour demander un cric... :)


    • L’expression ou la communication non violente ? Vous rigolez ? Ils s’en foutent royalement et s’en moquent ouvertement, entre eux. La « CNV » aboutit à bougies, nounours et marches blanches. Vous n’imaginez pas comme ça leur plaît, comme ils rigolent (en faisant mine de prendre en compte, voire même en encourageant). Je vous laisse entre bisounours...


  • Très stimulant !

    Le Docteur Fouché aligne des références multiples, étonnamment très peu souvent et à proprement parlé médicales. C’est bien la preuve que c’est la culture qui nous fait être ce que nous sommes. Et plus la culture est grande plus nous nous réalisons dans ce nous voulons être. Docteur Fouché semble se réaliser pleinement en tant que médecin. Merci à lui pour ces discussions d’une très très grande qualité (il faut aussi un accoucheur, une maïeutique bien assurée par M. Fabien Moine, merci à lui également)

    En tout cas Docteur Fouché apparaît comme l’antithèse de blachier l’autre prétendu ’’médecin’’ car ce premier parle de bienveillance et de patients.


  • "Ce que l’on appelle transhumanisme débouche inévitablement sur le posthumanisme et les hommes génétiquement modifiés (HGM), ce dont certains théoriciens de l’idéologie se défendent, tandis que d’autres l’appellent de leurs vœux pour en finir avec l’homme. Les uns veulent des améliorations biologiques si considérables que l’humanité sera fracturée en deux, les autres veulent en finir avec la condition humaine, renoncer à notre biologie et rechercher l’immortalité terrestre de l’homme cyborg, hybride de biologie et de technologie". Jean Marie Boboc.

    Ils nous ont déclaré la guerre, le temps n’est plus à la Communication Non Violente, mais à la violence comme moyen de communication. En parole et en acte. Un HGM sera un post-humain et n’entrera dans aucune catégorie existante en droit. 4000 des nôtres pour servir un des leurs. Les dociles, les non violents, évidemment.