Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fabrice Beaur, journaliste expatrié : "le pouvoir a fait sécession du peuple"

Fabrice Beaur est un journaliste français qui s’est expatrié en Russie. Interrogé par le site iranien parstoday.com, il envoie du bois sur les dirigeants de sa chère patrie, comme si la distance libérait la parole...

« Les gens qui arrivaient au pouvoir avaient encore, un tant soit peu, surtout au XXe siècle, un peu à la fin du XIXe siècle, une sorte de responsabilité vis-à-vis de son peuple et de l’État. Aujourd’hui, mais plus du tout, ces gens-là ne défendent même plus l’État français, ils ont fait sécession du peuple. On entend des ministres qui disent qu’il faut tirer dans la foule, le Président qui à l’étranger, à l’étranger !, même pas en France, à l’étranger dans une conférence de presse crache sur le peuple français. Voilà, vous avez l’image aujourd’hui de la classe politique qui n’a strictement rien à faire effectivement de l’État, pour eux ils sont là dans un monde mondialisé et ils parlent de fake news mais ce sont les premiers producteurs de fake news... »

Cliquez ici pour écouter son constat sur la gouvernance française

(Le site Parstoday connaissant des problèmes techniques, la vidéo sera remise dès réparation)

 

Aujourd’hui, sans tomber dans le complotisme le plus absolu, on comprend que la politique est devenue un enchaînement d’ingénieries sociales plus ou moins réussies. Partout, les informations gênantes pour l’oligarchie font l’objet de contre-feux permanents attisés par les petits soldats des médias aux ordres d’une caste qui n’en a effectivement plus rien à foutre de la France et de ses habitants.

Pour preuve, la moindre tombée de neige, pourtant prévue et prévisible, plonge des pans de départements entiers dans l’obscurité : vendredi 15 novembre 2019, c’était 350 000 foyers qui n’avaient plus d’électricité, ils sont encore 190 000 le lendemain. Et pourquoi cela arrive-t-il, alors que ça n’arrivait pas ou plus avant ? Parce que les services publics ont été étranglés par la caste libérale au pouvoir, qui fait prendre à EDF des parts dans les pays de l’Union européenne, mais qui se moque d’une situation à flux tendu sur le sol national.

 

 

EDF est le premier fournisseur et producteur d’électricité en Europe, et le processus de privatisation est en cours puisque l’État n’est plus l’unique actionnaire (à 80 % en 2019). Car l’État français, qui n’est plus souverain, applique depuis 20 ans la consigne anti-monopole de l’UE. Or le monopole, en la matière, une matière aussi stratégique et « quotidienne » pour les Français, c’était la définition même du service public.

On voit aujourd’hui les résultats de cette stratégie destructrice dans le secteur de la santé, qui était le plus performant du monde, que les peuples du monde nous enviaient (et nous envient toujours, vu le nombre de malades étrangers qu’on soigne gratuitement, et même ça c’est une ingénierie diabolique), une stratégie destinée à bien soigner les riches et à abandonner les pauvres à leurs maladies. Surtout si elles sont graves. Pour nous, il s’agit ni plus ni moins de terrorisme contre le peuple. D’ailleurs, les séquences terroristes tragiques de ces dernières années sont une autre forme de terrorisme contre le peuple. En toute logique, d’après ce que l’Histoire nous enseigne, ce terrorisme du haut contre le bas devrait se retourner.

Nous vivons donc une dénationalisation à tous les niveaux : politique, économique, social, culturel. Macron et sa clique sont là pour casser ce que les Français ont bâti en 1000 ans de dur labeur, au profit de groupes privés qui salivent sur la production de richesse nationale. La dette, c’est ça.

Le libéralisme contre les peuples, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Bienvenue dans l’EU-RSS dirigée par un poivrot.
    Ahahahahahahah.
    Comme disent les russes : on a vécu dans votre avenir et on vous vous plaint
    Il y a de quoi !!!.

     

    Répondre à ce message

  • C’est une évidence, c’est le cas depuis 5500 ans minimum où au moins on peut l’affirmer et le prouver. Il est vrai que les études de journalisme ne prédisposent pas au travail d’historien, ici niveau collège.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour, il est président de l’ong eode. http://www.eode.org/

     

    Répondre à ce message

  • Je constate que l’absence de réchauffement climatique a fait ses ravages.

     

    Répondre à ce message

  • le pouvoir a fait sécession du peuple

    chacun y va de sa GRANDE phrase peremptoire...ca change rien ca enfonce des portes ouvertes et ca fait longtemps que cest le cas...d’ailleurs qunad est ou ne fut ce pas le cas ???

    le pouvoir du peuple ca devrait etre quelque chose qui se rapproche du RIC...les hauts fonctionnaires des executants, bien payes mais executants quand meme...je trouve que la suisse montre bien l’exemple de ce qu’il faut faire au monde entier...de la democratie directe, du souverainisme et du pognon pour tout le monde...

    et au pire si t’es suisse et que t’as pas de thunes tu peux venir vivre de ce coté de la frontiere pour toi c’est moins cher...avec un smic suisse t’es une classe moyenne sup chez nous

    bref...vive la suisse...meme s’y ont s’y fait chier...meme si ils nous arnaquent tous en europe (sont pas les seuls...le luxembourg cest pareil mais ils sont petits...l’angleterre bon on a vu et la NORVEGE...man encore pire que tout les enfoirés

     

    Répondre à ce message

    • On se fait chier en Suisse si on est chiant.

       
    • #2323497

      La Suisse est ennuyeuse. Stable, sûre et ennuyeuse. Mais au fond, qu’est-ce que souhaitent la plupart des gens ? Les souffrances de la misère, des guerres et des révolutions ? Vraiment ?
      Regardez ce documentaire d’introspection helvétique fait par la RTS en 2017 entre la minute 16.06 et la minute 23.30 de la première partie (Typiquement suisse ? 1/2) à la page :
      https://www.rts.ch/play/tv/le-doc/v...

      Quant à votre dernier paragraphe "ils nous arnaquent tous en Europe", j’aimerais bien savoir à quoi vous faites référence exactement. Vous êtes au courant que le secret bancaire n’existe plus ? "Échange automatique de données", ça s’appelle, en termes techniques. A part le secret bancaire qui incitait à l’évasion fiscale internationale et qui est maintenant du passé, je ne vois pas trop en quoi la Suisse d’aujourd’hui arnaque tout le monde en Europe.

       
  • #2323236

    Qu’est-ce qui pourrait donner envie aux ingénieurs, aux chercheurs en mathématiques, etc., bref : à tous ceux qui ont les moyens de s’intégrer dans ce Système anti-France, de lui préférer la vraie France ?

    Des cadres quittent déjà en masse Paris. C’est le signe qui ne trompe pas ...
    Il faut construire, dans la campagne française, une nouvelle France (en fait le renouveau de la France Éternelle) :
    - une qualité de vie ;
    - un sens de l’entraide ;
    - une intelligence ;
    - les valeurs saines retrouvées ;
    - de vraies ambitions, des projets vraiment motivants et ayant un vrai sens ;
    - ...

     

    Répondre à ce message

  • « La sécession est l’acte politique consistant, pour la population d’un territoire, à se séparer officiellement et volontairement du reste de l’État. La sécession s’emploie aussi en usage de guerre. »

    Le peuple se réveille. Il s’éveille à d’autres réalités. C’est lui qui fait sécession. Ne serait-ce que le taux d’abstention puisque le scrutin à la proportionnelle lui a été retiré afin de l’empêcher de refléter au plus près son choix de projet politique. Ainsi qu’il déserte les médias mainstreams. Ses choix de consommations, moins d’emprunt. Les marchés s’écroulent en silence ...voir les chroniques de P. Jovanovitch. Les faits divers parlent aussi d’eux même. (incendies, crimes de rues, suicides, tremblements de terre en Ardèche, etc ...)

    La sécession c’est le peuple lui-même, chacun dans son coin pour le moment qui l’effectue.
    Moins vous consommerez crétin, moins vous voterez crétins, moins vous participerez crétins, moins vous répondrez présent au boulot, contournant le système, plus vous vous intérioriserez, vous montrer solidaire juste ce qu’il faut pas plus, ni moins, plus vous saurez ce que vous ne voulez plus, et sachez ce que vous voulez etc ..etc.. la dissidence ne peut qu’augmenter avec des êtres forts mentalement, physiquement, instruits (donc construits intérieurement, intellectuellement).

    « Fabrice Beaur, journaliste expatrié : « le pouvoir a fait sécession du peuple » :

    Eh bien au peuple de faire sécession du pouvoir lequel ne peut et ne pourra rien sans le Peuple à moins de l’exterminer ou que le peuple ne s’extermine lui-même afin d’entraîner les tenants du pouvoir dans sa chute finale .... ?

     

    Répondre à ce message

  • Ce n’est pas au même niveau que la rédaction E&R (finesse d’analyse et prise de risque social et physique, Syrie etc.), mais c’est un début.

     

    Répondre à ce message

  • #2323866

    Voilà, la classe dirigeante française c’est "algériennisé".
    Français Algérien même combat !

     

    Répondre à ce message

  • Si le site parstoday est inaccessible vous pouvez regardez la vidéo sur PRESSTV là : http://french.presstv.com/Detail/20...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents