Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Face au risque de rejet, Macron refuse d’imposer des mesures trop contraignantes

C’est un article du Monde du 16 septembre 2020, payant, donc nous allons le résumer, avec la permission de monsieur Dreyfus, le grand patron de la Pravda française.

Emmanuel Macron a-t-il amorcé un virage dans sa stratégie de lutte contre le Covid-19 ? Vendredi 11 septembre, dans le huis clos du conseil de défense sanitaire, le chef de l’État a en tout cas adopté une attitude différente de celle du printemps : il s’est refusé à imposer des mesures contraignantes pour la population, malgré la recrudescence de l’épidémie. « On ne va pas faire payer à l’ensemble des Français le fait qu’on n’est pas bons sur les tests ! », a-t-il lancé. Si l’exécutif se vante d’avoir dépassé le million de tests par semaine, les délais d’attente pour les résultats, reconnaît-on au sommet de l’État, restent « trop longs ».

On dirait que Macron 1 pense à la réélection de Macron 2. Sans être des soutiens fervents du Président, force est d’admettre qu’en face de lui, il n’y a personne. Ses deux grands rivaux, Méluche et Marine, ont tout deux coulé pendant la covidation. Le leader de La France insoumise a envoyé un message désastreux à tous les révolutionnaires du pays – il y a encore de vrais insoumis à gauche – en acceptant de mettre le masque de la soumission lors de son université d’été.
De l’autre côté de la barrière politique, Marine Le Pen a démoli toute ambition présidentielle en défendant le vaccin obligatoire sur LCI. Ainsi, les deux prétendues extrêmes ne le sont plus, ce sont désormais deux partis pro-UE, pro-masque, on dirait une mutation foireuse des anciens PS et UMP, ces partis de gouvernement qui ont fini par mourir de trop se ressembler. On peut imaginer que LFI-RN se rejoindront un jour, mais pas sur un programme rouge-brun, avec autant de social que de national comme le prône E&R. Ce sera une sorte d’union nationale, mais sans grandes conséquences pour le pouvoir réel (la Banque).

En face de lui, le ministre de la Santé, Olivier Véran, et le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, venaient de plaider en faveur d’une fermeture des bars et des restaurants à Bordeaux et à Marseille, où l’évolution des contaminations est jugée « préoccupante ». Une proposition rejetée par le locataire de l’Élysée, soucieux de l’acceptabilité sociale de ces mesures, mais aussi d’en partager la responsabilité avec les élus locaux.
« Macron est convaincu qu’il faut laisser les gens vivre, tout en protégeant les personnes fragiles. Il a viré sa cuti », décrypte un familier de la Macronie. « La cohérence de la politique gouvernementale, elle est simple : elle s’appelle vivre avec le virus », a affirmé, pour sa part, le Premier ministre, Jean Castex, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, mardi 15 septembre.

« Vivre avec le virus », cela peut avoir deux sens : commencer à revivre normalement après une psychose qui sera étudiée par les sociologues et les politologues dans moins de 10 ans comme une monstrueuse arnaque oligarchique (Raoult parle déjà de règlement de comptes « sanglant »), ou vivre sous la menace permanente d’un virus manipulé par la même oligarchie, qui servirait de levier répressif, de bouton rouge contre une population socialement trop bouillonnante. Un bouton contre la fièvre populaire, quoi...

Aux yeux de beaucoup, les objectifs du pouvoir ne seraient pourtant pas si limpides. « La stratégie française n’est toujours pas clairement définie », a ainsi souligné l’ancien directeur général de la santé William Dab, dans Le Journal du dimanche : « Veut-on éradiquer l’épidémie ou simplement la contrôler ? Ne protéger que les personnes fragiles ou se concentrer sur les clusters ? »
Le gouvernement, répètent ministres et conseillers, n’a pas choisi d’appliquer la méthode suédoise, consistant à laisser circuler le virus et à restreindre au minimum la vie sociale pour atteindre une hypothétique immunité collective.

On se dit que la raison revient à ceux qui ont crié au loup pendant des mois, quitte à se déguiser eux-mêmes en loups, quand le loup avait objectivement disparu, pour faire peur aux Français, augmentant de manière directe ou indirecte le nombre de morts du Covid ou d’autre chose... Mais le paragraphe suivant nous ramène sur Terre :

Le ministère de la santé reconnaît naviguer à vue « face à une maladie très évolutive ». Pour se laisser la possibilité d’adapter le dispositif, le gouvernement a d’ailleurs décidé de rallonger de six mois l’état d’urgence sanitaire, qui devait prendre fin le 30 octobre. Un projet de loi prolongeant jusqu’au 31 mars la possibilité de restreindre rassemblements et déplacements devait être présenté, mercredi, en conseil des ministres.

Le pouvoir ne renonce pas à son épée de Damoclès sur le peuple, mais ne peut pas non plus détruire totalement l’économie car là, des émeutes dans les supermarchés sont à attendre. Si les Français n’ont plus de pain, on vivra une situation à l’argentine comme au début des années 2000, quand le FMI a voulu restructurer le pays de Diego Maradona.

La stratégie de Macron est donc moins violente que prévu, mais il ne lâche pas ses armes contre les Français, puisqu’il ne lui reste plus que ça :

Dans l’intervalle, Emmanuel Macron cherche à concilier la reprise de la vie économique et sociale, tout en contrôlant l’épidémie. « La question n’est pas binaire, ce n’est pas santé contre économie », plaide-t-on à l’Élysée, où l’on résume la stratégie autour de « quatre piliers » : prévention, protection des personnes sensibles, tests à grande échelle et adaptation des mesures à la réalité locale.

Macron n’a pas cédé au dingue de la psychose, Jean-François Delfraissy, l’homme à tête de malade qui gère la santé de 66 millions de Français. Ce fou dangereux était pour un reconfinement, des mesures dures, et il a tout fait pour mettre la pression sur l’exécutif, qui a fini par ne pas le suivre. Comment et pourquoi ce type est arrivé au sommet de la décision ou du moins du conseil sanitaire, c’est un mystère sur lequel on va travailler.

Cependant, nous savons que Macron est un sacré filou, et malheureusement, le Français de base n’imagine pas son niveau de cynisme : il est capable d’utiliser un Delfraissy pour le lâcher ensuite en plein vol, lui attribuant tous les délires et les débordements liberticides de la lutte anti-Covid, pour apparaître comme le sauveur. Et là, on peut craindre pour l’avenir de Delfraissy, s’il en a un. Macron est capable de le sacrifier en public, et Delfraissy est peut-être en train de sentir le coup de poignard : il est détesté par tous les gens intelligents et raisonnables qui ne comprennent pas pourquoi, pour une grippe saisonnière légèrement augmentée (en laboratoire, selon le Pr Montagnier), on a foutu une partie du pays en l’air.

Des comptes seront demandés, et le revirement de Macron ressemble à celui de Mitterrand en 1943 : sentant venir la défaite des Boches, il a tout simplement changé de camp. Il est possible que, pensant à sa réélection (mais se foutant des Français le reste du temps), Macron veuille désormais passer pour le sauveur de la nation. Mais il doit encore passer par-dessus la tendance dure, incarnée par le dernier venu Mathias Wargon, l’ultrasioniste qui se prend pour le nouveau président du Conseil scientifique, et qu’on voit et entend de plus en plus. Et on sait qui donne les ordres, qui ouvre les portes des plateaux, en télé.

« Je remarque une reprise en main [du ministère] de l’Intérieur par rapport à [celui de] la Santé. Ce n’est plus la Santé qui a la main, mais les préfets et les élus », a observé, mardi, sur France Inter, Mathias Wargon, chef des urgences de l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Effectivement, si les ordres préfectoraux obligent à mettre le masque en extérieur dans de nombreux départements, les flics ne s’agitent pas beaucoup pour verbaliser les Français qui les oublient... Déjà, Jean Castex, ex-monsieur Déconfinement, adopte un ton plus léger, on est moins dans la répression de ces salauds de Français qui, par leur insouciance, tuent d’autres Français en leur postillonnant dessus :

Au-delà de l’enjeu économique, le souci de l’acceptabilité sociale guide les choix impulsés par Emmanuel Macron. « Même si réduire la circulation du virus est une priorité, le Président veut à tout prix éviter une surenchère de restriction de libertés, qu’une partie de la population ne pourrait pas accepter », explique le député européen et ex-conseiller élyséen Stéphane Séjourné. « Je note toujours qu’il y a des antimasque, des antivaccins. Covid ou pas Covid, la France reste la France », a souligné, pour sa part, Jean Castex, mardi, à l’Assemblée nationale.

Conclusion de l’article, qui en dit long sur la peur de l’émeute au sommet :

« Après la période du confinement, l’opinion publique est fatiguée et inquiète, observe le directeur général adjoint de l’institut de sondage IFOP, Frédéric Dabi. Dans ce climat éruptif et insaisissable, le gouvernement veille à ce que la Cocotte-Minute n’explose pas. » En espérant que la pression de l’épidémie ne finisse pas par lui faire perdre le contrôle.

Merci au Monde de nous avoir laissés analyser cet article révélateur, qui montre une fois de plus qu’en haut lieu, deux tendances s’affrontent. Pour l’instant, c’est le Président qui tranche – apparemment – en faveur des Français. Mais pour combien de temps ? Les anti-masques et les anti-vaccins n’ont pas gagné, mais leur combat n’est pas vain, comme le soutient, de l’autre côté de l’Atlantique, Alexis Cossette. Nous sommes la cocotte-minute, à nous d’en prendre le contrôle.

La cocotte-minute française, sur E&R

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • franchement, le simple fait que ce type soit president veut tout dire...parler de lui lui fait de la pub sans dec il aurait fallu un quinquenat a parler de tout sauf de lui


  • Selon un point de vue machiavélique , on pourrait souhaiter que le pouvoir poursuive dans sa dictature et même l ’aggrave jusqu ’ à récolter les raisins amers et mortels de la colère définitive du peuple en explosion ; l ’exaspération monte , monte on le sent et la minuterie est enclenchée de la marmite en sur -chauffe ; le pouvoir sent la coque du navire pousser de lugubres craquements et son problème , son angoisse est donc de savoir jusqu ’ou aller trop loin : ce pouvoir " visible" possède donc son propre instinct de conversation et renâcle à suivre les ordres suicidaires du vrai pouvoir . Mais Macron n ’est pas décisionnaire et de toute façon le processus révolutionnaire en cours n ’est plus susceptible de retour .

     

    • Je vous conseille de lire l article
      COVID-19 — Le port du masque, le lavage des mains, la “séparation sociale” et le verrouillage sont des rituels occultes séculaires de Guy boulianne.

      Tout y est expliqué ! Le satanisme veut imposer son nouvel ordre mondial et supprimer la chrétiennete. Des références a la Bible dont édifiantes. On comprends mieux les mœurs de Macron...


    • #2548358

      @ane onyme

      Ce n’est pas parce que les gens catégorisés en satanistes ont des désirs qu’ils se réalisent. Et ce n’est pas parce qu’ils utilisent des symboles que ça fonctionne.
      Je vous laisse philisopher sur cette phrase :
      La situation n’est pas le problème, mais la manière dont on vit le problème.


    • @anonyme, absolument.

      Le port du masque imposé vaut talisman, un passeport pour un futur rituel initiatique.
      C’est un parement liturgique très utilisé dans la symbolique de l’occultisme.
      C’est un signal visuellement et psychologiquement traduit par les initiés comme étant un consentement voire une soumission à l’acte futur d’un baptême dans le culte Satanique.


    • A anonyme
      Vous avez tout a fait raison,le port du masque est un rite satanique,symbole de la soumission de la creature de Dieu a l’ange dechu .


  • Je ne comprends pas que, sous prétexte de pédagogie (toujours bienvenue, j’apprends beaucoup de choses avec vous), vous ciriez les pompes de Macron.

    C’est gros comme une cathédrale incendiée qu’il se pose - tout-à-coup - en défenseur du peuple contre un conseil scientifique notoirement acheté, mais soudainement devenu vil (ou soutien de la filière économique "masques" ?).

    Macron a commencé sa campagne populaire face à Marine (Méluche est, et restera, un télétubby rouge - nommé "Po" me dit Wikipédia, dans un moment de synchronicité) pour pouvoir nous la remettre pendant un lustre, qui vaut 5 ans.

    Marion ? C’est Rastignac, en plus fûtée peut-être, mais je ne crois pas une seconde à son ambition (razzier les voix LR et séduire en même temps les abandonnés), ni ne la souhaite.

    Bon. C’était le message d’un futur abstentionniste. La politique politicienne ne m’intéresse plus depuis longtemps.

     

  • « On ne va pas faire payer à l’ensemble des Français le fait qu’on n’est pas bons sur les tests ! , il est fort Macron, il aurait fait un carton dans le sentier.

     

    • Pas bon sur les tests ?
      Bah oui forcement , ils sont à 97% Négatifs ! les 3% restants présentes des traces de grippe ...
      Ça pue l’arnaque à plein nez pour les français , pas bon pour lui , et ça risque de faire exploser la cocotte pardi .
      C’est vrai qu’il aurait fait un carton , c’est bien pour ça que la banque " Rothschild " la embauché .
      Macrotte , on est toujours là !


  • Bonjour,

    Encore un peu de temps à tenir avant le 3 novembre 2020..
    Peut-être le début de la fin de la supercherie ?

     

    • Je pense comme vous. Une fois les élections US bouclés (ça peut durer jusqu’à Noël si élection truquée), comme par miracle l épidémie va disparaitre. Déjà les chiffres aux USA sont en forte baisse. Et puis les deux pays qui ont eu le confinement le plus strict en Europe sont ceux qui ont le plus de cas (test bidons). Et puis le masque en continu peut provoquer chez les fragiles des pneumonies ou bronchites graves...


    • Ouais c’est le seul sujet important : il va mettre tout le monde d’accord, le reste, la tour de Babybel vrounze, Chatoune, BFMerde, Rance info, 20 Minutes (nécessaires ?)... c’est du bruit. .


  • Les conseillers du Président doivent venir lire les articles et les commentaires publiés sur le site d’E&R, cela leur permet d’adapter leur stratégie par rapport à nos opinions...

     

    • Sauf qu’on est plus que minoritaires dans le peuple, donc si Macron est futé et politicien (ce qu’il est) il risque pas de t’écouter ...

      Quand au vaccin, la plupart des Français espèrent qu’ils soient trouvés et distribués gratuitement (c’est surtout ça le sujet en fait, si demain il y a vaccin, la plupart iront se vacciner, ne serait-ce que pour aller bosser). Car si pas vacciner, pas de retour au boulot pour beaucoup (pour tous les fonctionnaires et les petits employés des grandes entreprises déjà, ils ne pourront pas y échapper à cause de leurs supérieurs).

      Donc, en vrai, le discours de Le Pen est peut-être pas si stupide dans le fond, à voir si ça lui permet de se redonner une image de "présidentiable". De toute façon, c’est tout ce qu’il y a à espérer vu que les Français ne se révolteront jamais d’eux-même (à moins de basculer dans une guerre civile qui sera, au vu du contexte, forcément ethnique et religieuse avant tout puisque toute conscience de classe et désir de révolution a disparu - car la Révolution, c’est pas faire les cons sur les ronds-points ou aller prendre du flashball à Paris, il faut avoir un projet défini à un moment ou un autre).


    • anonyme :
      « Donc, en vrai, le discours de Le Pen est peut-être pas si stupide dans le fond »
      Pardon ? Cautionner le mensonge viral et inciter les gens à se faire empoisonner et pucer, ce n’est « pas si stupide » ? Non seulement c’est stupide, mais plus grave, c’est criminel : bien que les médias se tuent à prétendre le contraire, les vaccins, qui reposent sur de la pseudo-science (depuis avant même l’escroc Louis Pasteur ; Edward Jenner est un autre exemple antérieur), ont des effet très nocifs sur la santé publique. Sans même parler des réactions les plus graves (paralysies, crises cardiaques, mort), l’explosion des « allergies » et des prétendus cas d’« autisme » (en réalité, sûrement plutôt des empoisonnements aux métaux lourds contenus dans les adjuvants, mais on fait des faux diagnostics d’autisme pour maquiller la réalité) est générale, atteignant des niveaux préoccupants ; j’invite tout un chacun à regarder l’évolution de la proportion d’« autistes » aux États-Unis par exemple : c’est complètement fou.

      Quant au puçage : que tout un chacun aille voir les recherches menées et les déclarations de Bill Gates ; certains ne se cachent même pas, dont lui, qui estime que cela permettra d’interdire aux non-vaccinés de participer à certaines activités ! Autant dire un niveau de contrôle inédit de la population : tu ne veux pas te faire empoisonner et pucer ? Alors tu ne peux plus retirer d’argent au distributeur automatique. Bienvenue dans 1984.

      « De toute façon, c’est tout ce qu’il y a à espérer vu que les Français ne se révolteront jamais d’eux-même »
      Non, ce qu’il y a à espérer, c’est que le régime ne puisse empêcher son effondrement (par dégradation économique trop forte par exemple), et là, la mèche s’allumera, et les gens ne suivront plus. Le régime prend déjà un gros risque en tentant le coup de force avec leur dictature masquée (c’est le cas de le dire !), il est assis sur une poudrière comme on l’a déjà un peu senti avec les Gilets jaunes.
      Ce qu’il faut faire, c’est préparer une élite prête à orienter le ferment révolutionnaire. Je suis d’accord avec Vincent Reynouard sur ce point-là, il faut que la minorité active guide la majorité quand elle aura décroché.


    • Dans un certain sens stratégique, fort possible Marie Claude...


  • Moi je l’aime bien Macrounet. On dirait un gars complètement défoncé à la coke et aux amphéts, et qui tout d’un coup se rend compte qu’il a épousé sa mère. Qu’il préfère les blacks torses nus. Il a des éclairs de lucidité comme celui-là sur les dégâts d’un nouveau confinement. Puis, il retombe dans l’apathie (Jean-Michel).


  • J’ai eu la chance, de par quelque conjecture bienheureuse, de ne pas être sur le territoire au moment du confinement strict.

    Donc je ne l’ai pas vécu, mais si je l’avait vécu, je crois que j’aurai eu bien du mal à leur pardonner.


  • Une stratégie classique, on fait croire qu’il y a une dialectique dans la gouvernance alors qu’elle ne fait que répondre à une logique de marché.
    Encore et toujours du spectaculaire marchand...

     

  • #2548260

    Le problème est que le capitalisme est mort et comme le Titanic, il cherche à entraîner tous ceux qui lui ont fait confiance (contraints et forcés par mama USA) de finir avec lui au lieu d’en finir avec lui. Il ne verse plus d’intérêts aux épargnants, ne subsiste plus que par la dette et la guerre civile, il ne peut plus cacher son inefficacité chronique, avec une inflation réelle de 15% l’an, la fin de l’énergie à bas coût, le chômage dû à l’automatisation, la pollution et pire une crise des consciences.

     

    • @Jean-Jacques bourrin, non, non, il n’est pas mort, faute de concurrents.
      Il est en crises, il fabrique même ses propres crises et nous offre le spectacle d’une lutte intestine entre le productif (valeur ajoutée) et le spéculatif, soit le match retour des marchands du Temple.

      Le vainqueur de ce match progressistes vs Chine, prendra le pouvoir mondial, inutile de préciser de quel coté penchent les forces (occultes) pro gouvernance mondiale.

      Dans cette dialectique, un Macron ultra sponsorisé hier pour être désormais systématiquement démoli, mérite, peut être, d’être analysé au delà de son étiquette de Rothschild, ce que semble suggérer la rédaction via son analyse des postures antagonistes (?) entre Delfraissy et Macron et par rapport au Covid.

      M’enfin, attention, comme pour les Off rapportés, il existe une grande différence entre une information et des propos portés à notre connaissance par la presse subventionnée.

      J’ai plutôt tendance à croire qu’il y a souvent, pour ne pas dire toujours, un intérêt caché quant à nous inviter à la table des confidences.

      La politique est un théâtre.


    • C est la cause du coronavirus. Comme il n’est plus posible de détruire l’économie avec une guerre mondiale pour la relancer ensuite, et bien on coule l’économie avec une "pandémie" ! Dans 10 ans tout repartira comme avant.


    • @goyband
      Bien vu, mais il faut prendre en compte qu’il n’y a pas beaucoup de morts ni de bâtiments à reconstruire, et qu’on va certainement plus vers une concentration esclavagiste du capital dans les grandes multinationales et les banques too big to fail, et donc vers un grand coup presque fatal du privé (commercial) sur le publique (politique)...


  • Et pendant ce temps là, la 5G se déploie inexorablement, les compteurs linky mettent les bouchées doubles, la dématérialisation forcée continue, la délation des référents covid s’installe, ect...

     

    • ...et la vente ds V.A et motos et tout autres cycles haut de gamme ne s’est jamais aussi bien portée , l’immobilier également ( un nombre considérable d’habitations ont à peine le temps d’être 1 journée sur la toile qu’elles sont déjà vendues ) , un rallye automobile de 3 jours consécutifs dans le 62 , un autre plus " convivial " ( lol ) exclusivement de porsches la semaine suivante , ...etc comme vous dites ! Et sinon il y a 700 000 chômeurs en plus depuis 5 mois , on en attend plus d’1 million pour la fin d’année ... je n’arrive pas à tout comprendre ?!?!


    • @jeanluc. Les vélos se vendent justement parce que les gens n’ont plus de boulot ou un salaire qui a été réduit. L’immobilier explose mais c’est surtout les petits vieux qu’on fait crever en EHPAD ou à domicile avec l’HAD, l’état récupère donc du pognon en vendant leurs biens. Beaucoup de nouvelles constructions aussi pour loger les étrangers et les migrants payées avec nos impôts. Pour les ballades en voitures cette augmentation est programmée car ce gouvernement mise sur la voiture 5G dans un futur proche et a pour objectif de contrôler le peuple avec cela aussi.


  • Cela démontre une chose : Ceux qui prennent Macron pour un imbécile se trompent lourdement .
    Cet homme est très intelligent, une intelligence au service du mal, un malin au vrai sens du mot .
    Je rappelle à chacun, que la plus grande erreur d’un combattant, c’est de mépriser son adversaire .


  • S’il dit qu’il refuse de prendre des mesures plus lourdes contre les Français, c’est qu’il va faire le contraire ! C’est la magie du "en même temps".


  • quand toutes les têtes seront tomber aux USA , ça sera aussi son tour et pas que lui
    c’est pas pour rien qu’ils ont refusé l’asile à Assange


  • Sur LCI ce soir, jugeant la gestion de la crise du corona par le gouvernement, Raoult affirme : " J’hésite entre une bouffée délirante (refus de l’hydroxychloroquine) et l’incapacité à remettre les choses à plat " .


  • Macron commence à comprendre qu’il s’est fait manipuler et cherche à se rattraper : sa réélection est en jeu .

     

  • S’informer, penser, réfléchir, aller, venir, agir, choisir : il est primordial que tous ces droits et ces actions appartenant à chacun ne soient pas détruites par la volonté de surinvestissement du politique sur le collectif, le sociétal, le sécuritaire (sanitaire et social). Il en va de notre dignité de refuser cette main mise qui brandit l’épée impunément et à chaque fois qu’elle le peut, au nom d’intérêts supérieurs. Le libre arbitre et son questionnement philosophique fait thème, c’est le moment du positionnement pour chacun, la victoire pour certains, le désaveu et l’échec pour d’autres.


  • article provocateur tout le monde sait très bien où doivent finir macron ses patrons, ses complices ses larbins et ses sbires, 25000 morts de trop un pays ruiné les brutalités les contraintes absurdes l’indiquent sans ambiguité


  • "Face au risque de rejet" Cette phrase parle d’elle même.

    On tente , on tente , on essaye des trucs .... jusqu’a saturation et au rejet
    histoire de voir , de tester jusqu’où ils peuvent profiter de cette fausse crise sanitaire.

    Il n’est aucunement question de santé publique , mais bien de la manière d’en profiter au maximum ,de savoir jusqu’où les Français sont prêt à se soumettre.

    SI il y avait une réelle urgence concrète , visible et évidente, la question du "rejet " ne ne pauserait même pas , on ferait ce qu’il y a faire , et tout le monde le comprendrais parfaitement.

    Mais il y a un rejet qui vient de l’incompréhension, et cette incompréhension vient du sentiment de manipulation de mensonge et de la malveillance de plus plus criante de nos dirigeants et des médias qui leur obéissent au doigt et a l’oeil comme des bons toutous.


  • Ce qui est terrible dans cette histoire, c’est la naïveté des gens qui est une arme redoutable au profit du macron et de ses sbires .Je suis certain qu’ils seraient capables de nous faire croire au père Noël .
    Touts cette histoire n’est que connivence, mensonge, attrape nigaud .Foutre le trac à la population est leur meilleure arme et ils en jouent comme ils veulent .Le "covid" est un curseur qu’ils peuvent déplacer à leur guise créant les situations à leur profit tout en la contrôlant .


  • "Face au risque de rejet..." c’est ce qu’on appelle un langage diplomatique ?


  • On en reparle dans quelques jours, quand il se sera pris un petit coup de pression. Cf sa "sortie" du 7 mars.

    Kurt


  • "Comment et pourquoi ce type est arrivé au sommet de la décision ou du moins du conseil sanitaire, c’est est un mystère sur lequel on va travailler."

    C’est le résultat d’un soft power mondial, Salomon, c’est peu ou prou le même questionnement.

    Stéphane Blet devrait confirmer.

    Certains le résument par le baiser de Yahvé, c’est une métaphore explicite quant à formuler qu’ils baisent le monde pour leur projet politique et messianique.
    C’est une loge supra-maçonnique, qui gouverne la FM luciférienne mondiale, dont le but est de gouverner le monde et d’imposer une religion unique afin de lier les peuples aux ténèbres.

    Préparer l’Antéchrist afin de recharger la matrice selon l’eschatologie biblique.

    Le libéralisme, aujourd’hui le néo-libéralisme, comprendre l’Alliance des forces du Capital avec celles du progressisme sociétal, est sa matrice expansionniste sur le triptyque culturel-social-économique.


  • Mathias Wargon est le mari d’Emmanuelle Wargon, la ministre du logement ?
    On est bien entouré !!!
    Celle-ci autorise les migrants et autres roms à squatter vos habitations indéfiniment, chez vous et c’est à vous de partir !


  • Un fumet de poulet rôti semble arriver aux narines du petit coq chétif et celui ci apparemment ne désire pas finir à la broche !!!...


  • Merci à E&R pour son analyse traduction de l’article de l’Immonde.

    Ce qui est bien réel en tout cas c’est que nous assistons tous à un effondrement massif, spectaculaire, énorme et bruyant de tout un système élaboré sur des décennies de mensonges, de manipulations sordides, de crimes d’état, de guerres livrées contre... le peuple et de chocs psychologiques sadiquement orchestrés.

    La fameuse "construction européenne" n’est rien d’autre qu’une déconstruction générale d’un monde qui était depuis des millénaires européen dans ses racines et son génie et qu’une poignée de malades mentaux tentent par tous les moyens les plus nauséeux de remplacer par du hors-sol, du virtuel et de l’hybride partout.

    m’est avis qu’après le grand remplacement, cette oligarchie va se prendre dans la fiole le Grand Rejet de cette greffe mortifère collée sur un corps social humain et planétaire dont la vitalité de chaque origine va réagir très très violemment. Et si ce n’est pas le cas, alors cela signifiera que l’homo post-moderne est devenu le "nouvel homme" rêvé par la poignée de fous détentrice du pouvoir sur tout.

     

    • Je ne pouvais pas rêver meilleur résumé. Châpeau bas. J’ai également la foi que les peuples se réveillent mondialement, sans ingérence des pouvoirs profonds. Que chaque peuple retrouve sa souveraineté devant ce tas d’immondices que l’on subit à chaque instant.

      Stéphane


  • La seule opposition qui reste contre macron et tout le système politique en général , c’est le Peuple en colère, et il y a de grands changements qui vont se produire dans les mois qui arrivent dans le monde entier ; pour ceux qui ont suivi, il faut d’abord attendre la réelection de Trump. A suivre.


  • indiquez moi un secteur de l’ action gouvernementale qui ne soit pas 1 fiasco ? la seule tâche dans laquelle la république excèle..c’ est les prélèvements obligatoires !
    pourquoi ? parce que ce sont des escrocs qui ont fondé la république, alors elle fait ce pour quoi elle a été créée.
    les français, les vrais hein ! pas les citoyens, ni les africains ou les pharisiens ont épargné cette année déjà plus de 85M d’ e...
    - la prévoyance, la sagesse, la maturité ne sont pas du côté des autorités mais du peuple.
    - la confiance dans la bonne gestion "des choses" par le système est tellement entamée, que même les vieux refuseront le vaccin obligatoire et l’ admission dans les Ehpad.

    si la république refile au communistes (les verts) les clés de la boutique en dernier recours pour maintenir le régime..ces derniers mettront la main, sur les petites économies des français et ça finira en bain de sang.


  • Ne Soyez pas dupe ce satanique de Macron ne relâche pas la pression cela fait partie intégrante de son plan destructeur. Les tests se font en masse actuellement et contiennent des nanoparticules tout comme les vaccins pour la grippe, la 5 G continuent d’être installée partout, les camps d’isolement forcé pour une prochaine vaccination obligatoire de masse aussi ! Réveillez vous et arrêtez de vous occupez de ce que Macron dit, regardez plutôt ce qui est fait dans notre dos sans que les médias n’en parlent !

     

  • « Vivre avec le virus » ???
    Depuis que l’humanité est apparue sur terre, elle vit avec des virus.

    Comment des énarques peuvent ils ignorer cela ???

    Est ce que la seule chose que l’on apprendrait à l’ENA serait la soumission au politiquement correct de l’instant ?
    Est que la valeur dominante de l’ENA est celle qui promeut le fayotage avec les autorités en place ?
    Y aurait on bannit toutes formes de pensées rationnelles ?

     

    • Je vous invite à aller lire les meilleures copies 2019 de l’ENA de questions contemporaines et de questions sociales ; C’est tout juste édifiant. ce sont les cadres qui sont recrutés actuellement.
      La meilleure copie de questions contemporaines "Agir selon l’opinion" dans le contexte des gilets jaunes, est un autocrate autoritaire qui énonce des contre vérités historiques et qui pense que la démocratie peut être mise de côté si l’on veut atteindre un "objectif supérieur". Je n’invente rien c’est en ligne sur le site de l’ENA version remastérisée par Macron depuis les cessions 2018.
      Quant aux questions sociales : des recommandations en vue de modifier le code du travail à la mode uber. Voilà où nous en sommes ; Sans oublier le rapport hallucinant de la présidente du Jury à se taper le cul par terre de rire...Les présidents de jury depuis 2018 ne sont plus des énarques d’ailleurs...
      A oui j’oubliais la meilleure de culture générale copie 2018, de l’INET formant les cadres administratifs des collectivités territoriales. Tout absolument tout était annoncé sur le numérique, la fonction publique et la démocratie jusqu’au "choc" de civilisation absolument nécessaire pour la prise de conscience du changement de paradigme...
      Voilà les dingos du gouvernement planifient absolument tout y compris les recrutements des futurs psychopathes qui entreront au gouvernement.
      Il faudrait vraiment que le citoyen moyen y fourre son nez ...


  • Vivre avec lévyrus ? Non merci ça a trop duré !


  • Beau décryptage de la part de la rédaction E&R. Merci pour le travail, ça fait des années que je vais sur le site et c’est dingue comment l’équipe évolue en s’argumentant autour de la société.
    Les faits vont vite et vous suivez, entre le décryptage à la loupe des articles mainstream, de discours télévisés, le dégonflage de baudruche...etc le talent et la patte E&R est toujours là.
    Que tous ces jeunes continuent le travail de Soral...quand au grand maître s’il me lit, vivement son retour. Les épisodes SAPTR nous manquent sans cesse ; surtout sur le dernier où il n’a pas pu aller dans son studio de travail. Vivement la France libérée, le rêve de voir un jour Soral défiler dans les rues de Paris à la De Gaulle, sous les applaudissements des français, pourquoi pas ?


  • "malgré la recrudescence de l’épidémie." Totalement faux, c’est juste que les tests sont plus nombreux ,que donc les faux positifs sont plus nombreux,sans compter les positifs asymptotiques qui ne transmettent rien et sans oublier ceux qui croient à une grippe alors qu’il fait entre 25° et 30° ...
    C’est facile d’écrire des mensonges quand on est payé pour ça.


  • L’effet boomerang inattendu de la destruction de la foi chrétienne c’est la disparition de la notion même du pardon.

     

  • Du cinéma ! Il fera comme on lui dira (et la manœuvre, là, est peut-être même dictée).
    Tapez Bain & Compagnie confinement dans la recherche, ce ne sont pas les informations qui manquent à propos de « souveraineté dirigée » disons. ER en avait fait un article au début du merdier. Alors, même le spécialiste Castex, c’est juste un « » sur la commode.


  • Le croque mort de Prades a déclaré que la Covid-19 empêchait que l’on rétablisse la proportionnelle, pourtant une promesse de Macron . Le Crif va lui donner un bon point... Quant à Marine le Pen cette andouille semble avoir oublié d’exiger le rétablissement de ce mode de scrutin qui ferait passer sa représentation de 6 députés à 120 ! Une telle connerie dépasse l’homme .


  • Ce sont les préfets qui sont chargés de serrer la vis, Macron veut apparaître comme le "gentil". Tout ça est stratégique. Et 75 préfets ont été nommés par Macron... les autres étaient sans doute déjà macronistes !
    Sa seule préoccupation est de durer et d’être réélu.
    La position d’éventuels candidats sur le vaccin, et même les vaccins en général, est symbolique de leur allégeance au système. Mais tout candidat qui s’y risquerait doit se préparer à une attaque en règle... Bilan : tant que les Français seront accros au 20 heures, pas d’espoir !



  • Face au risque de rejet, Macron refuse d’imposer des mesures trop contraignantes




    Je suis désolé de vous dire que vous n’avez rien compris.
    Pourquoi Macron n’impose pas des mesures plus contraignantes ? Et bien simplement parce que c’est inutile pour l’instant !
    Et pourquoi ?
    Tout simplement parce que ce n’est pas le moment !
    Macron se fiche d’un éventuel rejet de la population, mais il se garde la possibilité de monter en pression, pour quand le vaccin sera prêt !
    Et pour l’instant il ne l’est pas .
    Arrêtez de croire que Macron est un imbécile, arrêtez de croire que Macron craint le peuple.
    Macron est un malfaisant, intelligent et cynique , et s’il lui fallait massacrer les français jusqu’au dernier, pour arriver à ses fins, il le ferait, car pour lui les idées valent plus que les individus !


  • Epidémie, personnes fragiles, clusters...
    Pffff

    Il est évident qu’ils jouent finement car ils ne sont pas surs des effets d’un reconfinement. Alors, ils prolongent l’état d’urgence pour nous mettre à feu doux.


Commentaires suivants