Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Faut-il craindre le ralentissement de l’économie chinoise ?

BFM Business, 31 août 2015

 

 

Les marchés doivent-ils craindre le ralentissement de l’économie chinoise ?

 

L’économie américaine doit-elle craindre le ralentissement chinois ?

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les 2 sont en forme !

    Avec tous les gens qui disent qu’il va y avoir un effondrement financier ce mois de septembre 2015, on verra bien lequel des 2 a raison !

     

    • Tous les deux ont raison, le problème c’est que l’un parle du monde réel, l’autre du monde virtuel. d’après Delamarche le monde virtuel rejoindra un jour le réel et s’effondrera, les deux autres croit qu’il y aura toujours une raison pour que le monde virtuel continue à exister.


  • #1257234

    Un Olivier Delamarche en grande forme pour cette rentrée !


  • Juste une question, j’ai un trou dans le dossier,
    je sais bien que la Chine a en partie miser sur la construction pour tenir sa croissance, mais :
    pourquoi il y a des villes désertes en Chine, un pays si dense ?
    les gens sont insolvables ?
    battisses inadaptées, région artificielle et sans emplois ou perspectives ?

     

    • C’est la bulle immobilière chinoise.
      Une bulle immobilière est une bulle spéculative sur tout un marché immobilier, caractérisée par une hausse rapide de la valeur des biens immobiliers. Elle se traduit par un écart important et persistant entre le prix des immeubles et la capacité de la population(les salaires etc..) a pouvoir se les offrir.
      En résulte des habitations désertes voir des villes désertes dans le cas chinois.

      Lorsque cette bulle va exploser, la Chine va connaître une grave crise bancaire car tout ceux qui ont investit dans l’immobilier, a crédits pour la plupart, vont tout perdre.


  • j’espère que Delamarche a raison car j’en n’ai un peu marre de cette obsession de la ’’croissance’’ et du fameux pseudo-modèle ’’chinois’’.


  • Il me semble avoir lu un truc sur la vente massive des bons du trésors américains, détenus par la Chine.....bizarre qu’ils n’en parlent pas dans leur analyses, surtout quand on sais que la Chine possède la plus grande partie de ces fameux bons au trésors....


  • J’aime bien la rhétorique de M. Riez qui avoue (en résumant) : certes c’est truqué, mais...c’est justement pour cela qu’ils gagnent !!!!! Trop fort le gars !!!
    Et c’est pourquoi O.Delamarche est mort de rire !


  • Les Français qui n’ont pas les moyens d’acheter un lopin de terre constructible en France et qui ne veulent pas se faire plumer par l’effondrement monétaire qui vient, doivent savoir que, en Europe de l’est, on trouve des terrains constructibles dont le prix par mètre carré moyen est très inférieur à celui de la France.

     

  • Et l’or dans tout ça.

    A bientôt 1K$ l’once, on achète, on conserve ou on vend ?

     

  • "Mr Riez, il y a des flammes de 20 mètres de haut chez moi, faut-il que je foute le camp ?
    - Meuuuuuuh non, buvez un café, fumez une clope, et balancez y un sceau d’eau si l’envie vous prend.. ! Pas de panique..."


  • Pendant presqu’un an monsieur Delamarche nous a parlé 3 fois par emission du QE4 aux Etats Unis. C’était "plié" disait il...
    Puis silence radio...
    On croyait les usa shootés à la planche à billet qui est comme une drogue...
    Qu’en est il ?

     

  • Je pense que la fin dit tout, cela fait plusieurs années maintenant que Delamarche nous prévoit un CAC a 2000 avec un effondrement mondial.


  • Olivier Delamarche a la pêche, ses commentaires sont éclairants, et recoupés avec les infos de Jovanovic, ça permet d’y voir plus clair. L’effondrement ne semble plus très loin.


  • Le QI gigantesque de la BCE, la blague du jour ....


  • #1257718

    L’échec de la technocratie mondialiste s’étale sous nos yeux. Elle croyait qu’il suffisait de faire les lois et de contrôler les flux monétaires, pour diriger l’économie et la société. Elle se rend compte tardivement, que non seulement elle ne maîtrise pas la création de richesse, mais en plus que l’énorme masse de capitaux qu’elle détient n’est que du vent en l’absence de création de richesse réelle. Attendez-vous à une multiplication des chasses aux sorcières. Les journalistes financiers chinois sont montrés du doigt et exposés sur les grands médias à la vindicte publique qui les désigne comme responsables de la ruine des petits épargnants. Et pourtant ce sont bien les pouvoirs publics qui ont lancé l’idée de la "nouvelle économie" conçue selon le modèle de la financiarisation de l’économie américaine, tandis que la Chine exporte ses emplois industriels dans les pays émergents, où elle investit massivement. En gros la Chine est censée réitérer la délocalisation occidentale des actifs industriels vers des pays plus compétitifs, tandis qu’elle se spécialiserait dans les services à forte valeur ajoutée. Mais que voit-on ? : loin de s’adapter à une économie libérale de marché, l’Etat chinois est incapable de lâcher la bride aux investisseurs, notamment les fonds étrangers, qu’il avait pourtant invité en internationalisant le trading des actifs financiers chinois. Autrement dit, le gouvernement chinois ne respecte pas les règles du jeu qu’il a lui-même fixées, dans le cadre de l’ouverture des marchés financiers chinois et de l’internationalisation de l’utilisation du yuan comme monnaie de réserve et d’échange. Que nenni, les autorités chinoises prouvent leur incapacité à assumer leur choix s’empêtrant dans des contradictions internes, consistant à soutenir sa monnaie tout en prétendant mener des dévaluations compétitives. Les investisseurs pris au piège du carry trade entre la monnaie américaine et la monnaie chinoise sont obligés de dénouer massivement leurs opérations contrecarrant ainsi la baisse de la monnaie chinoise tandis que la baisse forcée des taux d’intérêt précipitent la fuite des capitaux étrangers. L’internationalisation du yuan comme monnaie de réserve est donc reportée sine die, tandis que les pays émergents qui comptaient sur les investissements chinois pour s’extraire de leur dépendance vis à vis du dollar doivent faire face à une récession sans précédent. Le Brésil plonge notamment emportant avec lui les rêves du socialisme technocratique.


  • Grand respect a monsieur Delamarche,qui voila bientot un an,prévient tout le monde sur le ralentissement et les mauvais chiffres de la chine.(également sur ceux des USA).Pendant que ces interlocuteurs étaient dans le dénie total de ces déclarations.Toujours à vouloir tromper les gens,et leurs faire croire l’inverse !!Comme le pantin qui présente l’émission.
    Et voilà qu’aujourd’hui comme par enchantement tous les médias parlent en boucle du ralentissement de la chine !!c’est pathétique !!
    Je me souviens encore que les Riez and Co,intervenant de natixis,il y a quelques semaines,conseillaient aux gens d’investir massivement sur le marché chinois très porteur.Quelle bande de blaireaux !!Tous des menteurs qui ont comme seul but d’escroquer les petits gens...
    Merci a Olivier Delamarche et Pierre Jovanovic pour les vraies infos !!


  • #1259014

    Profitez des moments de panique et de baisse forte pour faire votre marché



    Ah l’humanisme de la vermine financière...


Afficher les commentaires suivants