Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : Amazon ouvre sa première supérette "intelligente" et sans caisses

Au moment de payer, inutile de chercher les caisses : il n’y en a pas dans la première supérette « intelligente » ouverte au public par Amazon ce lundi [22 janvier 2018]. Située à Seattle, au nord-ouest des États-Unis, elle ouvre avec un an de retard.

 

170 mètres carrés ouverts au public

Le groupe américain avait dévoilé fin 2016 ce concept de magasin physique d’environ 170 mètres carrés, où il propose essentiellement des produits alimentaires. Alors accessible aux seuls employés du groupe, il devait ouvrir au grand public début 2017.

[...]

Un caddie virtuel sur son mobile

Concrètement, après avoir utilisé l’application mobile du groupe pour rentrer dans le magasin, les clients peuvent remplir leur caddie comme dans n’importe quel supermarché, puis partir sans avoir à passer à la caisse, comme expliqué ici en vidéo.

 

 

Tout cela est « rendu possible par le même type de technologies que celles utilisées dans les voitures autonomes », à savoir des capteurs combinés à de l’intelligence artificielle. Ce qui permet aux ordinateurs de « voir » et d’apprendre, explique le groupe.

Ces technologies « détectent automatiquement quand les produits sont pris ou remis dans les rayons, et en gardent la trace dans un panier virtuel. Quand vous avez fini vos courses, vous pouvez simplement quitter le magasin. Peu après, nous facturerons votre compte Amazon », détaille-t-il.

Lire l’article entier sur lexpansion.lexpress.fr

L’homme et la marchandise,
sur Kontre Kulture

 

Le Système prie pour que la consommation ne s’écroule pas,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La stupidité mercantile à son paroxysme. Le marché dans toute sa splendeur. Moi je suis ravi, cela va accélerer l’effrondrement de cette misérable société...

     

  • Dans ma cité moisie, ça fait longtemps que les "clients" partent sans payer et sans passer par la caisse.


  • J’estime que c’est une bonne invention étant donné que la fonction de caissière n’est guère gratifiante. En plus, les clients de cette supérette intelligente gagnent un temps précieux.

     

    • C’est très mauvais .Il y a une banalisation de l’acte d’achat, l’épreuve de la caisse constitue un rappel à la réalité sinon acheter devient un hobby .Le but est de faciliter la dépense, c’est toujours le vendeur qui gagne , sous couvert de ne pas imposer au client, de gain de temps .... Et le métier de caissière n’est peut etre pas gratifiant , mais il a le mérite de fournir le couvert à pas mal de monde : tout le monde ne peut pas etre présentatrice téloche ou présidente du FMI.


    • #1887385

      Remplacer des employés par des robots tu trouves ça éthique... ?? Tu vends des pantalons à une jambe aussi.. ?


    • Avec un revenu universel de 3000€ pour récupérer la productivité perdue par l’être humain dans tous les emplois possibles , les robots qui bossent pour nous , et nous qui vivons sans pression !


  • Dire qu’il suffirait aux gens de ne pas faire leurs achats dans ces magasins pour protéger l’emploi des caissières.

    Mais bon !!!

     

    • Commandez chez Kontre Kulture, cette semaine, je reviens de la librairie Facta avec dans ma besace La Gauche du Capital de Charles Robin et Retour sur Maidan - La guerre hybride de l’OTAN de Lucien Cerise : je m’attends à passer de très bons moments de pédagogie.
      Actuellement je suis à la moitié de Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers de Francis Cousin, très accessible, un régal !
      Merci, je dépile avec bonheur pour sortir de l’aliénation.
      Ça fait vraiment plaisir de rencontrer autant de monde dans la librairie Facta, de 25-30 à 80 piges bien tassés, de toutes les couleurs, venant de tous les horizons… c’est ça la France ! Ça défile dans la librairie : 6 en moins de 20 minutes aux environs de 13h00.


  • l n’y a qu’une chose de pratique, c’est le passage en caisse sans attendre .Mais mis à part cela, c’est complètement anti-commercial, aucun relationnel et après on nous parlera de créer un ministère de la solitude en France .Et bien c’est ce qu’on appelle à se mordre la queue .Qu’est-ce qui crée des liens, c’est le contact humain ?On nous présente un mode de consommation robotisé , je rentre, j’achète, je paye, et même pas au revoir .On entre chez soi, on se prépare la gamelle, et on va se coucher .en Fait, une vie rêvée . J’ai encore de la chance de ne pas être jeune .Bon courage !


  • On atteint des sommets : concrètement, le "client" est pisté par un vigile virtuel, et ses moindres faits, gestes, respirations, clignements d’yeux et pets (tant qu’à faire) sont "intelligemment" enregistrés. Tout ça sans voir ni parler à qui que se soit.
    Vraiment, c’est poilant le progrès....


  • Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les acteurs-clients de la publicité sont toujours les mêmes chez les GAFA, et autres multinationales : des caricatures sur pattes de bobos-nomades qui ne branlent rien de la journée -pardon- qui exercent des métiers du tertiaire, et donc, on les comprend, qui n’ont pas le temps de côtoyer des ploucs-caissières, des ploucs-employés de rayon et tous ces gueux de la ploucosphère.


  • Je n’ai qu’un souhait : une rupture de courant tellement grave que plus rien ne fonctionne pendant des lustres !


  • Mais non, c’est une invention intelligente. Pourquoi la critiquer ?

     

    • Parce que les pires catastrophes sont toujours le résultat des inventions de gens intelligents : la bombe atomique, l’arbalète, la dynamite, le TNT, le sarin, l’yperite, la mitrailleuse, le moteur à explosion , le pétrole et ses dérivés, le mondialisme , le macronisme ...et tutti quanti !


  • Franchement je préfère un robot qu’une caissière qui vous tire la gueule, en plus comme le souligne plus haut ce métier n’est pas gratifiant c’est comme le métier de chauffeur poids lourd. Je trouve que que c’est une bonne chose.

     

  • Allez, je parie que d’ici peu, Amazon implante ses supérettes en France et en Europe et çà va marcher... Amazon a déjà détruit beaucoup d’emplois un peu partout dans le monde et c’est pas fini... tant qu’ils auront des clients... et des clients, ils en ont et ils en ont beaucoup...

     

  • Le recoupement de données derrière je te raconte pas ...
    Là où la caissière s’en foutait, ce que tu bois, les capotes achetées et à quelle fréquence, les magazines que tu lis, etc ... Tout sera décortiqué et analysé, mais pour ton bien sois-en sur ... Adieu la liberté.
    Et quand l’IA va s’en mêler réellement, ça sera foutu. De toute façon c’est déjà trop tard.


  • que ce monde devient triste !!! Ils s’étonnent après qu’il y ait des centaines de tueries de masse par an dans ce pays ?


  • Comme le stipulait bill gates dans une conférence sur la surpopulation (en 2012 je crois on peut retrouver des vidéos sur le net) : "dans quelques années il ne faut pas rêver... il n’y aura pas d’emplois pour tous le monde". Je crois qu’il avait même élevé le chiffre à l’équivalent d’1/3 de la population il me semble.
    Ce n’est pas étonnant avec non pas "la robotisation" mais la "dématérialisation numérique" de bien des services.
    Il ne faut pas tomber dans l’extrême car les services numériques apportent beaucoup, ce n’est pas pour autant qu’il faut tout refuser mais pas pour autant qu’il faut tout dématérialiser.

    Les riches à la tête de tout cela gagne sur tous les fronts avec ce système automatisé sans caissières :
    - Deux fois moins de salariés à payer et système de caisses à payer. Plus de caissières, plus de comptage de monnaie pour faire les caisses
    - Plus de tentative de voles de caisses moins de pertes
    - Marketingement ils misent sur l’achat compulsif des moutons donc plus de bénéfice commerciaux sur l’achat de plus de produits. Dans le social marketing cette petite différence de comportement du "tu rentres, tu prends et du sort sans sortir ta carte bleue" cela va dans la volonté de facilité les paiements non pas pour l’usage plus agréable des commodités mais bien pour créer un accélérateur de pompe des ventes.

    Avec ce système vous pouvez être certain que cela multiplie le coefficient des ventes. Il suffit de voir le comportement de beaucoup de gens sur le paiement des applis / jeux smartphones. La majorité des gens ne gèrent pas leurs budgets.


  • Il semble qu aucun lecteur n ait compris que le problème majeur est que Amazon saura exactement ce que vous consommez au kilo de riz près. Flicage intégral. Optimisation marketing. Chacun devient un pur consommateur optimisé que l on sollicitera par des publicités individualisées. Vous perdre encore en liberté et en choix.


  • Un magasin automatisé pour des esprits automatisés , on est bien dans l’esprit du concepteur .

     

    • Tout à fait,j’ajoute que comme certains ici,je suis contre le flicage généralisé
      Mais que comme d’autres le font remarquer aussi,le processus est enclenché
      Doit-on pour autant en arriver à des constats fatalistes paroxysmiques et penser qu’on ne peut pas
      arrêter la machine ?
      Le fait de réveiller les consciences suffira t-il ?
      Je penses qu’il est nécessaire de commencer à faire des listes sur tout ce que nous devrions
      Arrêter et ce que nous devons créer,afin que le monde devienne ce que nous voulons,
      Et ainsi arrêter de subir ce qu’ils veulent !
      Je rêves sûrement.....


    • Ah ça c’est sur que vous rêvez. Le jour même de son apparition, tous les blaireaux avec un peu de pouvoir d’achat se jetteront dessus pour faire branché avant les autres. Rien n’est plus puissant que la vanité d’un esclave. Et nous suivrons tous, content ou pas.


    • Tout à fait,j’ajoute que comme certains ici,je suis contre le flicage généralisé
      Mais que comme d’autres le font remarquer aussi,le processus est enclenché
      Doit-on pour autant en arriver à des constats fatalistes paroxysmiques et penser qu’on ne peut pas
      arrêter la machine ?
      Le fait de réveiller les consciences suffira t-il ?
      Je penses qu’il est nécessaire de commencer à faire des listes sur tout ce que nous devrions
      Arrêter et ce que nous devons créer,afin que le monde devienne ce que nous voulons,
      Et ainsi arrêter de subir ce qu’ils veulent !
      Je rêves sûrement.....
      @PAS
      Je ne suis pas sûr que vous suiviez mon résonne MENT !
      Qui suit aveuglément n’est ni obligé d’être Fataliste ni même d’Influencer
      Dans le mauvais SENS...


  • Comme dirait Coluche les types vendent de l’intelligence et ils n’ont même pas un échantillon sur eux ...

     

  • ...j’ai pas de smartphone...

     

  • Disparition de l’argent liquide des espèces comme l’a si bien fait remarquer Alain Soral.


  • Ce sont les caissières qui vont être contentes d’apprendre que les superettes, sans caissière, sont intelligentes, elles.
    Quand on vous dit que l’on vous prend pour des cons...


Commentaires suivants