Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

France Info titre : les juifs de Sarcelles vivent dans l’inquiétude

Cela fait quand même des milliers d’années que cette inquiétude dure, et elle a une explication : lorsque les juifs vivaient en diaspora, éparpillés dans beaucoup de pays du monde, s’occupant de commerce et de change, l’inquiétude était celle d’être débarqué des pays en question. Pour des raisons de nationalisme, de différends avec les pouvoirs locaux, ou tout simplement parce que des opportunités s’offraient ailleurs, c’est-à-dire une plus grande liberté d’action.

 

Les juifs ont été chassés d’Espagne à la fin du XVe siècle, ils ont été chassés du Portugal dans la foulée (c’était ça ou la conversion, d’où les Marannes, les juifs cachés), puis ils ont été chassés d’Europe centrale au milieu du XXe siècle, et enfin des pays du Maghreb et des pays arabes suite aux indépendances et aux guerres israélo-arabes. Aujourd’hui, selon leurs représentants plus ou moins représentatifs, les juifs seraient chassés de France par l’inquiétude due à la montée de l’islamisme.

« Là-bas [Israël] on nous traite pas de sales juifs »

 

Les juifs auront toujours peur

Le problème, si l’inquiétude est parfois fondée, voir les événements de 2014 à Sarcelles, c’est que l’inclination sioniste très nette ou la judéophilie des médias français, pour ne pas aller plus loin, font douter de la réalité événementielle ou objective de cette inquiétude.

Les attentats des années 2015-2016 ont touché indifféremment des Français de toutes origines, couleurs, confessions. Il s’agissait pour leurs commanditaires de répandre une terreur pour des raisons politiques, et non irako-syriennes. Aujourd’hui, l’inquiétude a changé de monture : ce sont les soulèvements sociaux des Gilets jaunes, la déstabilisation politico-sociale, l’assimilation des « juifs » à la banque, au capitalisme, à l’oligarchie.

La télévision, en cela, ne reflète pas la réalité démographique des communautés, mais elle révèle une réalité inattaquable : le sentiment général y est à 95 % judéophile, ou socialo-sioniste, pour parler plus politiquement. Pas besoin de faire un dessin des années 30, la télé française est tout sauf islamiste, idem pour la presse et la radio.
Dans ce cas, comment comprendre que les médias, de manière générale, transmettent le virus de l’inquiétude juive ? Car il s’agit de cela : de la même façon que les bourgeois ont tremblé devant leur écran de télé lors des émeutes des banlieues en octobre 2005, les juifs français ont de quoi s’inquiéter car il n’est pas une semaine, un jour sans qu’on n’aborde la question de leur inquiétude !

Par exemple avec la Shoah, la Shoah qui peut revenir, l’antisémitisme qui revient, le réveil de la Bête immonde, la guerre israélo-palestinienne, les conflits du Proche-Orient, l’extrême gauche ou l’extrême droite anti-impérialistes et donc anti-israéliennes, Israël étant le bras armé de l’Empire US dans la région... C’est tout l’objet de notre rubrique La minute de la Mémoire.

La peur est donc une maladie qui s’attrape par les médias aujourd’hui, et le résultat est une surreprésentation de la peur, sans qu’il y ait parfois la moindre raison objective pour cela. Le règne de la peur a d’autres raisons que l’objet de la peur elle-même...

 

Le pouvoir d’inquiéter

On se souvient de l’exemple incroyable de ce pseudo-croche-patte à Sarcelles, justement, qui avait fini en quasi-crime d’État et qui avait fait la une des médias. Derrière, rien, rien qu’une petite altercation entre adolescents. De là à dire que la communauté organisée jette de l’huile sur le feu pour fermer la communauté juive au pays hôte, en l’occurrence la France, et mieux la contrôler (par la peur), il n’y a qu’un pas que nous franchissons ; et pourquoi ?

Parce que c’est exactement comme ça que le grand kehalim (le conseil des autorités juives) a procédé pendant des siècles en Russie et ailleurs. Les communautés juives étaient enfermées dans une peur des habitants des pays hôtes, cette peur soudait la communauté mais la fermait à une assimilation, ce que les dirigeants de ces communautés craignaient plus que tout – leur pouvoir étant corrélé à cette peur –, n’hésitant pas à mettre en danger des juifs pour prouver aux autres juifs qu’ils vivaient en permanence sur la corde raide.

D’où cette inquiétude actuelle qui vire parfois à la paranoïa, mais cela ne nous fait pas oublier la responsabilité de l’école publique, qui n’a pas été capable de sanctuariser ses lieux. La discipline ayant disparu, merci Mai 68, l’école est devenue le réceptacle de tous les conflits, sociaux, confessionnels, et il sera très difficile de revenir en arrière, vu le travail de sape des gauchistes à la tête de cette institution. Ils ont clairement joué les immigrés contre les Français, coupant toute possibilité d’assimilation !

Et là on rejoint Zemmour, dont le constat est sans fard. Mais il ne faut pas oublier la responsabilité du grand kehalim, qui a instauré l’antiracisme pour le dénoncer 35 ans plus tard. Un grand kehalim qui ne cherche pas la paix, finalement, puisqu’il criminalise toutes les communautés, ou ce qu’il considère comme telles (les chrétiens, les musulmans), sauf la sienne, qu’il victimise. Car victimiser les uns c’est criminaliser les autres.

L’inquiétude des juifs du quotidien est donc le plus sûr moyen de les dominer et de les manipuler (par exemple pour faire leur aliyah, dans un pays cent fois moins sûr en vérité), et une manière d’entretenir les méfiances et tensions intercommunautaires, surtout quand on soutient l’action maléfique d’Israël au Proche-Orient, ce qui est le cas du CRIF, qui ne parle pendant ses fameux dîners que de ça aux présidents et ministres successifs qui viennent y gober leurs ordres !

Juge et partie, pyromane et pompier, le CRIF a une lourde responsabilité dans l’état d’esprit de la communauté juive française.

L’incroyable et malsaine puissance du CRIF, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi donc toute cette inquiétude sur commande merdiatique ?

    Est-ce pour les Palestiniens ?
    Est-ce pour les Irakiens ?
    Est-ce pour les Libyens
    Est-ce pour les Syriens ?
    Est-ce contre la Banque de France ?
    Est-ce contre les fins de mois galère des Gilets Jaunes ?
    Est-ce pour Notre-Dame ?
    Est-ce pour Benjamin Grivois ?
    Est-ce contre les listes noires de ceux qui pullulent dans les merdias ?
    Est-ce contre le roman et le cinéma prolifiques de l’antisémitisme imaginaire ?

    Pourquoi ces innocents n’ont-ils donc pas la conscience tranquille de tous les vrais innocents ?

     

    • En réalité vu qu’on est en france et que l’on parle de médias destinés aux français, dans un monde normal une telle ébullition devrait concerner non pas les aggressions subies par exemple par des palestiniens mais par des français. Et je dirai même plus de souche. Si les choses étaient normales bien sûr...


  • Et ceux de Paris ça va tout se passe bien ? Ils ont racheté tout Paris, vivent entre eux et ont fait monter les prix de 150% en 5 ans, merci !


  • Le sens de cette polemique, c’est de faire payer a l’Etat le relogement des juifs de Sarcelles dans des quartiers plus tranquiles et donc plus cher, aux frais de la princesse !


  • Ok, une seule question : Combien...... ?

    Y-a-t-il des facilités de paiement ?

     


  • « Là-bas [Israël] on nous traite pas de sales juifs »



    Qu’attendent t’ils encore pour s’y rendre dans ce pays merveilleux ?

     

  • Celui qui n’a pas compris la manœuvre ,tant pis .

     

    • C’est étrange parce que la communauté juive rue Pierre Timbaud dans le 11 ème vit très bien et les gens ..bien que la rue soit très marqué par des boutiques librairies orientales et islamiques ...c’est étrange car il y a les on mais ces personnes ne s’exprime jamais. Ailleurs à Paris dans les mêmes quartiers populaires , c’est aussi calme
      C’est étrange ce sentiment de paix et de vivre ensemble
      Lorsqu’on allume la " boite télé " c’est un " autre monde " hors du réel. Je n’y comprends pas grand chose


    • @Leila
      Tu as raison, c’est très vrai ce que tu dis.


  • Si la France est pour la communauté un enfer et Israël un paradis. Faites votre choix car si vous aviez raison, un jour il sera trop tard. En tout cas poussez votre raisonnement jusqu’au bout. Balkany n’aimait pas le régime de la Santé qui lui a fait perdre 30 kilos, il a fait jouer ses relations pour en sortir. Faites comme lui ! Allez vers la lumière., le pain, le sel, le miel...

     

  • Pour info, ils ont d’abord été chassé d’Angleterre au XII ème siècle Par le Roi Edward !
    C’est suite à une trahison des espagnols que Cromwell leur a "ré ouvert les portes"

    ( Ils ont par l’intermédiaire de la diaspora en Hollande o^ils étaient fortem, ent implantés informés les anglais qu’une armada espagnole allait venir attaquer l’Angleterre !

     

  • Pour les juifs le Talmud est la loi, mais pour ce qui concerne son application, il faut qu’existe un pouvoir exécutif et judiciaire, et ceci appartient à un groupe restreint de magistrats. Le collège souverain de ces juges est le Kahal, qui signifie : assemblée, réunion, communauté.
    Le Kahal est donc l’assemblée des représentants d’Israël. Cette institution remonte aux temps les plus anciens, par exemple au temps de Moïse .
    Malgré la Dispersion (130 après J.-C.) le Kahal ne perdit ni son influence ni son autorité, mais ne fonctionna plus au grand jour et resta confiné à l’ombre des ghettos et des synagogues.
    Aujourd’hui comme hier, le Kahal est le régulateur de la vie juive.
    "Il représente le gouvernement d’une nation sans territoire , mais néanmoins réelle et agissante. Il est un État qui se superpose, et souvent s’oppose, aux États dans lesquels vivent les juifs ".
    Son but est de maintenir intact et isolé le peuple juif dispersé dans le monde, afin que d’un côté il ne soit pas discriminé et de l’autre qu’il ne perde pas son identité par l’assimilation ; jusqu’au jour où le peuple d’Israël aura la domination absolue sur le monde entier.
    Mgr Jouin

    Thémistoclès


  • « Là-bas [Israël] on nous traite pas de sales juifs »

    Attention à ne pas vous faire traiter de "sales arabes".


  • Croche patte à Sarcelles...
    Réunion urgente du CONSEIL de SECURITE de l’ONU


  • Les français à côté vivent sans soucis et sans inquiétude.. (eux font le distingo entre français et juifs alors je fais pareil)

     

  • Doivent ils faire comme aux USA ?  : Des étudiants juifs de l’université de Harvard créent une organisation antisioniste. Le groupe a indiqué vouloir centrer ses actions sur la « solidarité palestinienne », « la lutte contre l’antisémitisme » et « la sécurité des Juifs et de tous les peuples par la solidarité » : « Nous nous appuyons sur une longue histoire d’antisionisme juif qui nous enseigne que la sécurité ou la libération des Juifs ne se fera jamais au détriment de la vie et de la terre des autres ... » a déclaré le groupe.


  • L’autre jour France Info parlait ( très sérieusement et comme si c’était une super nouvelle ) d’ hanouna qui pourrait éventuellement se lancer en politique .
    " il est suivi par une grosse communauté " ect ect

     

  • Ces pauvres juifs sont entretenus dans une "hystérie" collective, dont seuls les "supérieurs" en tirent bénéfices.


  • Je peux faire un cheque ?

     

  • Quiconque connaît Sarcelles et St brice sous forêt (la ville voisine) sait que tout cela est faux.

     

  • Et là on rejoint Zemmour, dont le constat est sans fard.
    Je ne suis pas d’accord sans aucun fard, les responsables de l’arrivée d’une immigration massive en France était le patronat français, difficile de les taxer de gauchistes et donc les gauchistes avec qui je ne partage rien, en beau dos du coup, zemour joue sur plusieurs tableaux.
    Si ces juifs à Sarcelle ont réellement peur, ils savent pourquoi, leur attachement à israel est une des raisons sans que certains musulmans remettent en cause leur judéité, inversement les musulmans expriment leur soutien à la Palestine, au vue de la main mise sur les merdiats, le pouvoir, les banques...de certains juifs sionistes, on se demande qui devrait avoir peur à Sarcelle.


  • 2000 ans qu’ils sont là, sans être arrivés à se faire accepter.......faut se faire une raison, c’est sans espoir !
    on vous regrettera....mais bon voyage quand même .

     

    • Ca fait pas du tout 2 000 ans que la famille des juifs vivent en France, ni même 200 ans.

      Ils ont été expulsés de France la dernière fois en 1306, et en 1789 il n’y avait qu’une dizaine de familles juives à Paris, et quelques milliers dans toutes la France, majoritairement en Alsace.

      Les juifs vivant actuellement en France sont originaires d’Afrique du Nord ou d’Europe centrale.


    • @PL

      Des tombes juives qui datent des premiers siècles en France... Déjà de quoi questionner ce que votre coeur a acquis.

      On est en Gaule sous pouvoir de Rome. L’Europe Occidentale naît au VIIIe siècle.


  • Le goy des banlieues laborieuses et colonisées par les racailles exotiques depuis des décennies et qui tente de résister contre l’invasion, les violences et les dégradations, celui là n’intéresse pas les médias il n’est pas considéré comme victime mais comme inapte à la mixité sociale, comme un raciste avéré et un antisémite en puissance..c’est à lui de déguerpir selon les chantres de l’anti racisme et les promoteurs du mondialisme


  • euh ce sont tout de même eux qui ont préconisé l’immigration sans limites,le multiculturalisme et la diversité en grande partie pour briser la cohésion nationale et mettre les chrétiens en minorité.


  • #2389896
    le 16/02/2020 par petit billet sur la gueule de son prochain.
    France Info titre : les juifs de Sarcelles vivent dans l’inquiétude

    mais ouais c’est ça , il y a des méchants partout , comme cela les victimes inventées peuvent faire culpabiliser et encaisser des millions de subventions en assauces tribalistes.
    aprés des années à faire entrer massivement des immigrés (via sos racisme et autres ps criffades) pour dégager les blancs des banlieues , les communautaires raménent leurs gueules et "volent la vedettes"" à ceux qui morflent en silence.
    bientot ils vont dire qu’ils sont les descendants des indiens d’amériques !
    au lieu de chialer comme des neuneuhs aidez vous et dites haut et fort ce que font le crif, la licra et sos racisme entre autre, au lieu de faire les benéts , parce que faire semblant de ne pas comprendre est tout aussi nocif.


  • On appelle sarcelles la petite Jérusalem.
    Ils ont leur école et leur quartier. Ils sont donc préservés du nivellement vers le bas de la tiers mondisation des banlieues.
    Le blanc lui n’avait personne pour le protéger des allogènes.


  • dans mon college javais des tres bons amis juifs et ce qu ils faisait de la religion ca ne me regardait pas. Moi en tant que chrétien pratiquant je m entendais tres bien avec eux.


  • Ah les gars, si pour commencer à corriger le tir (à la Russe chez lesquels on est Russe avant d’être quoi que ce soit d’autre), le titre de France Info :



    les juifs de Sarcelles vivent dans l’inquiétude




    se trouvait corrigé par « Les Sarcellois de confession juive vivent dans l’inquiétude... » ce serait peut-être une avancée.
    Par ailleurs, pour la gestion des SOS communautaires, qu’ils se rapprochent de leur édile, Patrick Haddad (PS), cela devrait le faire.


  • France Info titre : les juifs de Sarcelles vivent dans l’inquiétude
    Et c’est pas le pire , les béarnais et les gersois ,ont peur aussi de la Gasconophobie
    On fait quoi pour eux aujourd’hui ?
    Merde quand même

     

Commentaires suivants