Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

France : des militaires du GIGN déployés dans les trains pour éviter une attaque terroriste

« Train Marshall » : c’est ainsi que la Gendarmerie nationale a décidé de baptiser sa nouvelle opération anti-terroriste, commencée le 5 juillet. L’objectif ? Sécuriser les trains sur le sol français, en déployant des militaires du GIGN, l’unité d’élite de la gendarmerie, directement à l’intérieur des trains, en tenue civile.

 

 

« L’attaque ratée du Thalys a été l’élément déclencheur », a confié le colonel Ghislain Réty, chef du bureau de la défense et de la sécurité nationale au sein de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), à l’AFP. Le 21 août 2015, Ayoub El Khazzani avait ouvert le feu dans un Thalys Amsterdam-Paris, blessant grièvement un passager, avant d’être maîtrisé à temps par des militaires américains présents sur place.

Détaillant le dispositif, le colonel poursuit :

« Ils voyageront tous les jours, dans les trains circulant sur l’ensemble du territoire, de façon aléatoire ou de façon plus ciblée en fonction de l’état de la menace. L’objectif est d’être efficace et de rassurer la population. [...] Ces militaires du GIGN se mélangeront parmi les voyageurs en toute discrétion. Ils seront au moins deux par train ».

Les militaires mobilisés dans les trains, armés et équipés de radio, ne pourront cependant intervenir qu’en cas de menace terroriste, et pas sur des faits de petite ou moyenne délinquance. Ils se sont ainsi spécifiquement formés à l’environnement ferroviaire, avec l’aide de la SNCF. « Nous avons étudié la configuration des wagons. Les tirs doivent y être d’une réactivité et d’une précision immédiate », a ainsi précisé le colonel Réty.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Les Fiancés de la mort et les stratèges de la terreur globale
à lire chez Kontre Kulture :

Sur le terrorisme, lire également :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une idée complètement merdique... Une autre : mettons un playmobil GIGN dans chaque chiotte de France et de Navarre !
    Après avoir étudié la configuration, évidemment.

     

    • Oui enfin... Il y a aujourd’hui une armée potentielle parmi nous et ces gens n’ont qu’une envie : en découdre avec nous. Alors que faire ?


    • @ dentité effacée

      Déjà, remettre des frontières, éviter de faire revenir les djihadistes qui ont combattu en Syrie, ensuite, éviter aussi de faire entrer d’immigré à tout bout de champ comme un âne dans un moulin .Quand on veut prendre des précautions nécessaires on s’y attèle .Pour certaines choses ,ils trouvent souvent des solutions très rapidement. Si tous les pays d’Europe réagissaient de la sorte , nous n’en serions pas rendus là .Seulement il en est tout autre, et peut-être qu’on nous préparerait un attentat dans un train, pour nous détourner l’attention sur une loi ou que sais-je .
      Tout ceci a un but, mais pas celui que l’on pourrait croire .


  • Pourquoi diffuser cette information si ce n’est pour faire de la com et nous faire croire que le gouvernement agit ? À peine 1% des trains seront surveillés. Tant qu’ils ne prendront pas le problème à la source, il y aura toujours du terrorisme. Il y a 23.000 fichés S en France , déjà si on leur supprimait la nationalité française pour les reconduire sans sommation en dehors de nos frontières , ce serait une vraie action.

     

  • "Train Marshall" et pourquoi pas "Sheriff a OK Corral"

    Franchement ils peuvent pas parler francais... "Sureté Train" ca le fait pas ? pas assez trendy ? trop franchouillard ?



  • « Train Marshall » : c’est ainsi que la Gendarmerie nationale a décidé de baptiser sa nouvelle opération anti-terroriste




    On parle bien de la gendarmerie de la nation française, incapable de trouver un terme français ?


  • "Les militaires mobilisés dans les trains, armés et équipés de radio, ne pourront cependant intervenir qu’en cas de menace terroriste, et pas sur des faits de petite ou moyenne délinquance. ". En gros, l’idée c’est de privatisé la SNCF (hausse des tarifs en vue) et d’y foutre des militaires payés par nos impôts et qui n’interviendront pas. On passe 2 fois à la caisse pour un résultat merdique d’avance, c’est beau, ça vient de Bercy ce genre d’idée à la con. Et en cas de viol à bord d’un train, ces messieurs feront quoi ?

    PS : pour ceux qui ne sont pas au courant, le "terrorisme" est une institution (officieuse) de l’état Français, les attentats "terroristes" sont quasiment toujours corrélés avec des élections (pour que le peuple vote "bien"). Les militaires ont ordre d’abattre un terroriste APRÈS qu’il ait tué des gens, PAS AVANT, sinon, les gens n’ont pas peur et pourraient voter "mal". Militaire et terroriste agissent toujours en tandem donc si vous identifiez un militaire en civil, c’est que l’autre gus n’est pas très loin.

     

    • Oui, mais là on est entré dans la génération du terrorisme "low cost", bas de gamme, bon marché. Des individus agissant seuls et avec des moyens matériels limités. Ils n’ont pas de réseaux, et souvent rien ne laisse présager leur basculement dans ce genre de périples meurtriers. Ils ont toutefois tous un point commun, la radicalisation. C’est certainement, pour les années à venir, un des plus grands défis sécuritaires que nos services de police doivent relever . Cela peut être n’importe qui, votre voisin, votre frère... On ne pourra plus jamais empêcher cela, mais nos gouvernements pourraient au moins expulser les milliers de fichés S ! Sinon à quoi ça sert de ficher les gens ?



    • mais nos gouvernements pourraient au moins expulser les milliers de "fichés S" ! Sinon à quoi ça sert de ficher les gens ?



      Ils leur servent d’armée de réserve comme ceux qu’ils ont envoyés en Syrie et partout ailleurs où cela leur chante. Comme beaucoup de pays Européens le font, pourquoi s’en priver ?


    • Vaurien,

      Ouais, bien vu ! Ce qui explique l’inaction de nos gouvernements. Aucune vision de fond et de long terme, aucune action forte et transgressive. Pour un Président qui répète à l’envi qu’il veut aller vite et sans faiblir... Ceci dit, cette inaction pourrait tout de même lui coûter très cher. Il ne faut pas oublier que la sécurité et l’immigration sont les deux sujets primordiaux qui préoccupent le peuple français.


    • @Identité effacée
      Cela va coûter cher au président, mais non pas à ceux qui l’ont mis au pouvoir qui du jour au lendemain peuvent changer de fusil d’épaule..


  • Tant que chaque individu ne sera pas autonome pour sa propre sécurité, les forces de l’ordre ne seront jamais là quand il le faut, et nous ne seront jamais nous défendre en situation.
    Nous devons réapprendre à redevenir des hommes, à être entier et non dépendant de la police, des pompiers et des infirmiers.

     

  • Bien au contraire, il faudrait surtout voir ces super-keufs se manifester lors des faits qualifiés de petite et moyenne délinquance.

    Dans le train c’est la pagaille et personne n’agit. Ceux qui parlent fort, ceux qui parlent mal ou les deux, ceux qui bouffent et embaument les voitures, les relous qui regardent des films sans écouteur, ceux qui téléphonent à leur place car ils bénéficient de la liberté démocratique de faire ce qui leur plaît où bon leur semble, les gens qui transportent leur cleb’s, ceux qui te font lever 10 fois pour aller pisser 10 fois 3 gouttes.

    Le contrôleur passe, contrôle et s’enfuit.

    Le GIGN devrait calmer ce beau monde d’emmerdeurs fidèles au rail déliquescent.

     

    • 4 ou 5 ans en arriere, a Roissy, je croise une patrouille de 3 militaires, dont l’un me fait signe en pointant son fusil d’assault en direction du trone, que la voie est libre ! Je retourne sur mes pas, en exprimant ma surprise aupres du service Info de l’Aeroport CDG, ou l’assistante se justifie par le fait que “la police refuse d’intervenir pour chasser les SDF” ! Les Militaires sont plus dissuasifs, surtout pour les corvees de chiotte contre les P’ov du System Atalli/BHL.


  • Et si on mettait de faux policiers en carton dans chaque wagon ....

     

  • Dans le meme ordre d’idée des patrouilles de militaires trois par trois
    Sur la plage famas a la main
    Histoire de rassurer les touristes...
    Vu cette semaine entre Marseille et Toulon.
    Moi ca ne me rassure pas...

     

  • Pourquoi ne pas vaporiser une forte odeur de saucisson en cas de doute ?

     

  • On reconnaît immédiatement les commanditaires de ce foutoir mortifère qui permet à des sociopathes islamisés de s’installer confortablement en Fronce par l’immigration, le retour des bouchers djihadistes, le laxisme des services de police envers les fichés S et la tenaille schizophrène des merdias dominants.
    Bienvenue en Fronce occupée.


  • Ils font ça en Israël ??
    Il paraît que c’est le modèle à suivre...

     

  • ils ont beau se balader en famas et autres attitudes robocop, si c’est pour au momment ou ça devient sérieux attendre un ordre leur disant de ne pas intervenir comme au bataclan , à quoi tout ce cirque cynique sert il ?

    2 americains ont stoppés un taré dans un train , alors qu’au bataclan la police française a eu l’ordre de laisser faire ( car c’est cela le réel).
    ne parlons méme pas de nice ...

    qu’ils nous lachent la grappe avec leurs opérations pubardes, et interviennent quand c’est nécessaire et pas dans cent ans.

    je plains la police et l’armée à l’heure actuelle, chapeautée par des ....


  • retour des djihadistes de syrie entrées massives de migrants etc... mais quelques policiers dans le tgv de temps en temps ça va calmer le schmilblick.

    mais oui bien sur ,les élites de l’élysée cogitent comme des brutes depuis quelques années .

    quelle triste et pathétique guignolade.


  • c’est bien .

    mais à quoi cela va t il servir si les terroristes éclatent des rails ?


  • Préparons nous
    Quand il y aura un loupé comme à Nantes, il nous sera expliqué qu’il FAUT accepter et mesurer le " bénéfice / risque " comme pour les adjuvants lucratifs des vaccins.

     

  • #2002081
    le 09/07/2018 par On est une bande de djeunss on se fend la gueule !
    France : des militaires du GIGN déployés dans les trains pour éviter une (...)

    Youpie ! Le GIGN dans les campings ,sur les plages ,au cinéma,dans les bars comme ça on est super rassurés ! Bonnes vacances dans les camps protégés !


  • Dans mon enfance, la France était rétrograde, arrièrée, nationaliste et identitaire, on ne fermait pas la maison, sauf parfois la nuit, je faisais seul, dés 6 ans, les 5 kms qui me séparaient de chez ma grand mere et les 2 pour aller à l’école.
    Le vouvoiement était la norme et les injures une rareté. Le regard social très prégnant.
    Les habitants de ma rue s’entraîdaient : celui qui avait une voiture, celui qui avait le téléphone, celui qui achetait le journal, celle qui avait fait de la soupe pour les plus pauvres, les malades étaient soignés par le groupe et les morts veillés par tous.
    Puis 68 est arrivé : la modernité, les réformes progressistes, le pluralisme, l’ouverture, le féminisme, le gauchisme, l’immigration massive, le multiculturalisme et depuis, tout va beaucoup mieux.


  • C’est du terrorisme gouvernemental. C’est pour faire flipper le gueux. C’est lui la cible ; avec le grand remplacement à l’œuvre, les garde-chiourmes ne sont pas à l’abri d’un coup de grisou qui décoiffe la tête dans son entièreté.


  • Bon, l’an prochain c’est décidé, je pars en vacances dans une base du GIGN comme ça je serais tranquille.

    A propos : Devise du GIGN :
    Jusqu’en 2014 : « Sauver des vies au mépris de la sienne »
    Depuis 2014 : « S’engager pour la vie »

    Changement de paradigme ?


  • Dans les trains c’est très bien !

    Mais est-ce que le régime français a aussi prévu de sécuriser les autoroutes, routes, rues et ruelles des très grandes, grandes, moyennes et petites villes, villages, plages, ports, cinémas, théâtres, restaurants, cafés, terrasses, magasins, grands très grands et petits, champs cultivés et parcs où paissent les troupeaux, etc etc... ? enfin le pays dans son intégralité. Il n’en a pas les moyens ? pas assez d’effectifs ? Et si on commençait par rapatrier toutes les forces armées sur le sol français ? Ah, ça ne suffirait pas non plus ? Alors il y a peut-être une solution des plus simples, vieille comme le monde, armer les honnêtes gens du quotidien, qui ont un casier vierge, qui consacreront à tour de rôle, un jour par semaine à la sécurité de tous, par groupes de vingt, encadrés par un professionnel chaque groupe restant en vue du groupe voisin. Ces honnêtes gens, qui n’auront pas envie de finir en prison, auront probablement la retenue nécessaire pour ne faire que répondre de la même manière que celles utilisées par les agresseurs en tous genres, le tout filmé en permanence par l’un deux.


Commentaires suivants