Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Il y a un formidable business derrière la thèse du réchauffement climatique"

François Gervais est professeur et physicien, spécialiste de la science des matériaux. Il a à son actif 273 publications, dont 5 livres et 226 articles parus dans des revues à comité de lecture. Ses travaux sont connus pour s’opposer à la « conception univoque et réductrice qui fait du gaz carbonique le responsable de tous les maux ».

 

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • François Gervais a été invité sur Radio Courtoisie sur le même sujet : https://www.youtube.com/watch?v=iPf...


  • Mr François Gervais,je ne suis ni physicien ni professeur ,mais avec un peu de recul ,on vois bien que cette histoire de réchauffement climatique est une manne inouïe pour prendre du fric au contribuable .Qui ira vérifier ,nous pauvre consommateur ?.Mme Royale va nous sortir avec tous ses acolytes la fameuse taxe carbone pour nous ponctionner un peu plus .On peut voir encore autre chose ,et relève de l’écologie ,nos appareils ménager qui dure pas plus de 5 à 6 ans ,nous payons le recyclage pour ses appareils ,et pourtant nous ne sommes pas responsable de leur courte durée ,pour que nous puissions en acheter un autre .C’est encore une idéologie de nos ayatollahs de environnement qui ont eu la bonne idée. Je me rappel ,il y a 40 ans ,on rigolait entre nous en disant ,un jour il nous feront payer le droit de respirer .C’est plus une rigolade ,on y est.Ils nous font avaler le couleuvre et le plus fort c’est que ça fonctionne . C’est comme le jeu de dame ,il faut avancer son pion pou bouffer l’autre .

     

  • Excellente interview, pleine de simplicité, d’un professeur émérite qui nous décrit par le menu toute l’aberration (et sans doute l’arnaque politico-financière mondialiste) de la thèse du réchauffement climatique anthropique !
    À voir absolument par tous les professionnels du bâtiment que l’amas de nouvelles réglementations générées par la COP21 va empêcher tout simplement de bosser dans les années qui viennent...

     

    • mouais enfin les lois de "transition énergétique" prévoient des plans de mise aux normes d’isolation des logements qui constituent une manne financière pour le BTP...


    • @ rom1

      Croyez-vous réellement que les « acquéreurs potentiels » de logements vont pouvoirs indéfiniment payer les surcoûts de construction dus aux nouvelles réglementations thermiques ?

      Jamais de la vie !
      Quand vous constater que le prix d’une baraque neuve est déjà plus que limite pour le commun des mortels ...
      Seules les petites et moyennes entreprises du Bâtiment (qui vont déjà très mal) vont devoir en assumer la charge économique supplémentaire.
      C’est pourquoi on assiste dès à présent à un déplacement de leurs activités du “Neuf” vers “la Rénovation”, pour l’instant bien moins touchée par la réglementation...
      Ceux qui vont vraiment en tirer avantage dans le secteur du BTP, ce sont tous les organismes de contrôle qui ne vont pas manquer de se mettre en place, attirés par ce racket facile et bien juteux !


    • Oui ,bien sûr, on la connaît l’histoire dans le bâtiment,je te vends mes
      fenêtres double vitrage en rénovation à 500 euros l’unité ,je te fis
      un crédit d’impôt ,gna gna gna .... elle est belle l’arnaque. Il serait
      plus judicieux de vendre les fenêtres moins chères,sans parler de crédit
      d’impôts .Il faut toujours qu’il y est en France des tours de passe passe
      tu payes ,je te rends ,je te fais un crédit de cela, etc., etc....C’est
      toujours le miroir aux alouettes.Et pour les matériaux d’isolation, c’est
      a même chose .L’arnaque permanente .C’est beau l’écologie ,beau comme
      du Verlaine .Mais qu’est ce que ça peut rapporter à l’état !


  • Mouais...

    “Il n’y a pas réchauffement mais changement”

    C’est déjà ce que disait et résumait, par son titre, la synthèse de l’IGBP dans les années 80... “Global Change”.


  • Magnifique reportage, bravo à ER qui m’a fait decouvrir ce physicien...


  • Très intéressant ce discours sur le co2 soit-disant responsable du réchauffement climatique !
    Il suffit de voir comment les canadiens cultivent leur marie-jeanne avec du co2 et presque pas d’engrais, et le résultat est excellent....


  • Le réchauffement climatique c’est aussi légitimer les épandages aériens, qui en passant, produisent des nuages artificiels et semble-t-il modifient la température au sol. Cela peut-il être à l’origine de meilleurs profits pour ERDF/Enedis quand cela impacte la consommation de chauffage de chacun ?


  • La gigantesque et oh combien "durable" escroquerie des éoliennes participe déjà au business du réchauffement climatique .


  • Fantastique ! Merci de faire découvrir la vérité de telle manière. Scientifique, preuves à l’appui, incontestable. Au revoir M’sieur-dames !


  • En étant confronté dans mon travail au traitement de l’information sur le climat, il y a un budget très gros pour faire passer l’idée de l’urgence climatique avec aux commandes de cette institution : des francs maçon judéo-chrétienne....une synthèse !


  • Deux erreurs majeures dans son discours :

    - l’époque de luxuriance de la végétation n’est pas l’Ordovicien mais le Carbonifère (à l’origine effectivement des principaux gisements de charbon).

    - les Dinosaures n’ont vécu ni à l’Ordovicien, ni au Carbonifère (ce sont des périodes du Primaire ou Paléozoïque) mais au Secondaire ou Mésozoïque.

    Le plus : enfin un discours clair et argumenté à propos de la régulation de la végétation sur le taux de CO2 atmosphérique. La nature fait le boulot toute seule.

    On parle certes de "changement" climatique mais aussi de "dérèglement". C’est stupide car cela suppose que le climat est réglé (par qui, par quoi ?). Comme le dit très bien François Gervais, le climat change tout le temps.

    Là où un b a ba de bon sens peut démolir le concept de gaz à effet de serre, le principal étant présenté comme étant le CO2 : un effet de serre est obtenu par l’isolation d’une masse d’air. Exemple les panneaux de verre dans une serre ou les films plastique dans une serre à forcer.
    Pas de bol on ne peut pas réaliser d’effet de serre avec le CO2.
    Pourquoi ?
    Rien de plus simple : le CO2 est le gaz atmosphérique qui à la plus forte densité. Donc il se concentre au ras du sol. Pas d’effet de serre à moins de vouloir cultiver des plantes liliputiennes ou à développement exclusivement horizontal.

    Et pour finir, ce qui n’a pas été dit dans l’entrevue : ce n’est pas le CO2 qui provoque une augmentation de température. C’est juste le contraire. Une augmentation de température provoque une augmentation du taux de CO2 atmosphérique....et ce avec un décalage d’environ 100 ans (inertie thermique de la Terre comme une casserole d’eau sur une gazinière met un certain temps avant de bouillir).
    Explication : la vie dont la température théorique idéale est de 25° peut un peu plus s’épanouir. Le métabolisme du vivant à l’échelle planétaire augmente et donc plus de rejet de CO2 par respiration .... comme après un effort physique, une course ou une partie de bête à deux dos.

    Voili voilu.

    Que cache cette mascarade du "réchauffement/changement/dérèglement" climatique ?
    D’après l’effet de pince cher à Étienne Chouard :

    - une taxe carbone en fonction de ce que vous rejetez
    - un bilan carbone de votre vie : voiture mais surtout performances de votre habitation

    La manne céleste, la corne d’abondance pour le système. En fait cela revient tout simplement à taxer la vie..

     


    • Pas de bol on ne peut pas réaliser d’effet de serre avec le CO2.
      Pourquoi ?
      Rien de plus simple : le CO2 est le gaz atmosphérique qui à la plus forte densité. Donc il se concentre au ras du sol. Pas d’effet de serre à moins de vouloir cultiver des plantes liliputiennes ou à développement exclusivement horizontal.



      Vaut mieux lire ça que d’être aveugle, m’enfin bon... je crois qu’il vous manque quelques notions de physique et chimie, comme le concept d’entropie par exemple. Eh non, le CO2 ne se concentre pas au ras du sol... sauf momentanément lors d’éruptions qui peuvent être mortelles (il y a le fameux cas du lac Nyos en Afrique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_N... ). Mais à la longue, il se mélange bien... D’ailleurs si on suit votre argument, l’oxygène étant plus lourd que l’azote, il devrait se concentrer au ras du sol lui aussi et le pourcentage d’oxygène dans l’atmosphère devrait varier avec l’altitude !

      Quant à François Gervais il lui manque aussi quelques connaissances pour se prétendre climatologue : son argument de la saturation du CO2 est faux (ça prouve qu’il n’a pas compris comment fonctionne l’effet de serre, qui ne se résume pas à l’absorption des IR par le CO2). C’est un peu plus complexe :

      http://www.clubdesargonautes.org/fa...

      Par contre il a raison de dire qu’il suffit de lire vraiment les rapports du GIEC (la partie scientifique) pour se rendre compte que ça n’a rien à voir avec la caricature qu’en font les politiques et les journaleux... Mais l’argument du business derrière le réchauffement ne tient pas : il y en a un évidemment, mais il y en a aussi un autre, et bien plus gros, du côté des charbonniers, pétroliers et gaziers. Ce ne sont simplement pas les mêmes lobbies ! Quoique, d’ailleurs, il faut se méfier, derrière l’hydrogène présenté comme une solution au réchauffement il y a en général des pétroliers et gaziers qui voudraient contrôler de nouveaux réseaux de distribution...


    • @ rectificateur

      Bien sûr que si, l’argument sur le business derrière le réchauffement climatique se tient .
      190 000 milliards de dollars pour un réchauffement climatique de 0,4 degré d’ici un siècle, c’est quoi à votre avis ?
      Quand à vous entendre dire que le professeur Gervais ne comprend pas comment fonctionne le réchauffement climatique (effet de serre dû à l’accumulation de CO2, mais aussi de vapeur d’eau, en très haute altitude), il fallait oser...
      Y’en a qui ose tout !


    • @ Rahan : le pire c’est qu’il sait probablement comment marche l’effet de serre. En tout cas il a tous les moyens de le savoir, mais son argument de la saturation est faux, ça fait partie de ces fausses démonstrations qu’on voit sans arrêt sur les forums (il y en a de pire, comme l’invocation du deuxième principe pour "prouver" que l’effet de serre est impossible...). Pourquoi ?

      Et quel que soit le business derrière (bien réel on est d’accord) ce qui compte c’est que ce business s’oppose à un autre (charbon, pétrole, gaz). Or ces trois énergies font 4/5 de notre consommation mondiale... vous croyez qu’elles sont gratuites ?

      Le seul vrai argument qu’il ait c’est la sensibilité climatique parce qu’il y a vraiment une grosse incertitude dessus, mais sa valeur de 0,6°C est clairement très en dessous de ce que la plupart des modèles donnent :

      https://en.wikipedia.org/wiki/Clima...

      Quant à la stabilisation des températures elle n’est pas du tout d’actualité :

      http://woodfortrees.org/plot/hadcrut4gl

      (vous pouvez sélectionner n’importe quelle base de données ça fera pareil...)


    • Et un article de vulgarisation assez bien foutu sur la sensibilité climatique, d’un peu moins de 2° selon les dernières études :

      http://www.electric-ecosystem.com/a...

      Notez que la dernière courbe de températures, qui s’arrête en 2013, doit être une leçon pour tous ceux qui pensent qu’on peut tracer des droites au pif pour donner les tendances. Voilà la même courbe mais avec les dernières données :

      http://woodfortrees.org/plot/gistem...

      Aucun scientifique sérieux ne tracerait les segments jaune, vert et bleu sur la courbe de l’article...


    • Je ne vois pas l’erreur MAJEURE dans son discours. Ce sont, sans doute, des imprécisions d’ordre paléontologique, mais elles n’infirment en aucun cas le discours de François Gervais.


  • Il y a une dizaine d’année je suis tombé sur un "c’est dans l’air" ou ce cher Francois Gervais, ancien rapporteur du GIEC, affrontait au débat un expert du GIEC (Jean Jousel ou qquechose comme ca), l’expert a pas fait un pli, démoli avec ses propres données, depuis je sais que c’est du bidon, merci Francois Gervais !


  • L’information véritable provient de personnalités scientifiques, capables de comprendre en détail ce que sont l’énergie nucléaire, le CO2, les éoliennes.
    Au vu des calamiteuses élections pestilentielles, il importe donc de mettre en place une authentique (donc nouvelle) élite scientifique, lettrée, administrative, militaire, entrepreneuriale, qui prenne les grandes décisions nationales avec un comité de représentants des gens de métier (tous les métiers, incluant les chômeurs), et qui élise le chef du pays et les députés de son assemblée représentative. Qu’ils soient tous payés sans privilèges annexes et surveillés étroitement, y compris par un collège composé de catholiques de haute moralité avec avis consultatif.
    Ne pourront décider que les personnes au courant des enjeux, toutes soumises à un examen préalable aux grandes décisions pour tester leur connaissance du pays et de la politique, et leur capacité intellectuelle, sans condamnation pour méfait réel impliquant profits matériels et faits de viol ou de sang (et non pour pensée déviante, lois fabius annulées) .
    A bas le suffrage universel qui donne la parole aux entretenus, aux pillards et aux imbéciles, aujourd’hui majoritaires. Même le référendum est dévoyé.
    Vive l’intelligence.


  • Sous prétexte de "réchauffement climatique" ils vont rançonner toutes les populations par la voie de l’impôt ou de la taxe, comme pour les éoliennes financées par 67 millions de Français par le biais d’une taxe sur la facture d’électricité .


  • #1725399

    C’est aussi un moyen de pression politique considérable car les décisions prises lors de la COP 21 de Paris sont censés devoir s’imposer à tous les pays du monde...
    ...même à la Corée du Nord, c’est dire si c’est un ensemble de moyens mis à la disposition de la Communauté Internationale pour s’immiscer de force dans les affaires de ceux qui ne veulent pas se plier à l’Ordre Mondial !

     

  • On ne dira jamais assez que le réchauffement climatique qui a touché le Groenland (Greenland) il y a 1000 ans - l’optimum en question - est lié aux moteurs à combustion des drakkars.
    Les vikings n’avaient aucune conscience écolo.


Commentaires suivants