Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gallimard "suspend" son projet de publication des pamphlets de Céline

Serge Klarsfeld et la DILCRAH ont-ils eu raison de Gallimard ? Il semblerait que, sous la pression « mémorielle », la maison d’édition revienne sur son projet de publication des pamphlets de Louis-Ferdinand Céline. Édouard Philippe, trop occupé à soigner son neveu, ne se prononcera vraisemblablement pas sur la question...

 

La maison d’édition Gallimard a annoncé ce jeudi 11 janvier 2018 qu’elle suspendait son projet de publier les pamphlets « antisémites » de Louis-Ferdinand Céline. Cette publication faisait l’objet d’une polémique depuis plusieurs semaines.

« Au nom de ma liberté d’éditeur et de ma sensibilité à mon époque, je suspends ce projet, jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour l’envisager sereinement », a indiqué Antoine Gallimard.

L’affaire des pamphlets de Céline, sur E&R :

Céline, une vision du monde qui dérange, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais le lobby n’existe pas.

     

  • Et Kontre Kulture ?

     

    • En 2031, le 1er Juillet à minuit ca sera possible. À moins que Lucette Almanzor, 105 ans...

      Gallimard " suspend " quelques jours après les comptes FB et Instagram d´E&R et d´Alain Soral, ce qui n´a évidemment, rien à voir, pure coïncidence. FB c´est le nouveau décret Marchandeau 1939, la nouvelle loi Gayssot 1972, sans avoir besoin de loi. Plus besoin l´économique sans frontières n´a plus besoin de s´habiller de legalité. On est En Marche, on court.

      Bien sûr, on trouvera bien ici, ou ailleurs, des experts pour nous dire que Céline c´est pas si bien que ca, qu´il y en a d´autres de son calibre, de sa dangerosité pourle système. Où ?
      La bonne nouvelle, c´est que Céline reste irrécupérable, même avec 5 notes de pages pour les cons pour une de texte originale, il gagne encore.


    • Gallimard détient l’exclusivité des droits de publication des pamphlets de Céline d’autant plus que Céline de son vivant avait exercé son droit de retrait sur cette publication, renforçant en cela de plus fort les droits de Gallimard sur une éventuelle publication future. Enfin, les droits moraux sur l’œuvre de Céline sont toujours détenus par Lucette Destouches Almanzor, représentée par Me François Gibault, exécuteur testamentaire de Céline, et cela jusqu’à ce que l’œuvre de Céline tombe dans le domaine public en 2031.


    • Mais si Lucette et l’avocat ont donné leur accord à Gallimard, pourquoi pas à KK ?
      Allez Lucette... une petite quenelle ! ; )


  • Couchés...à plat ventre.
    Plus bas !


  • Et on a pas l’impression que "les conditions mémorielles",véhicules de haine,LA HAINE,s’arrêteront demain,heureusement qu’on est pas pareil,sinon,on en serait encore à la guerre d’Algérie,à l’Indochine,à 39-45,à 14-18,et pourquoi pas aux guerres napoléonniennes ;la chrétienneté a le Pardon,qui a fait la paix entre les peuples,quel soulagement !


  • A quand une filliale russe (ou autre pays dissident) pour Kontre Kulture qui puisse éditer les livres déclarés indésirables en France ?

    Qu’on importe des quenelles par palettes !

    Marre de l’Orwellisme : « Au nom de ma liberté (d’éditeur), je cède aux pressions. »

     

  • Tant que nous aurons pas retrouver nos couilles (pour certains),ces antisémites continueront à faire la loi.
    Triste époque.


  • Conclusion, le sacro saint CRIF, organisme au service d’une puissance étrangère, continue à imposer sa politique en France, en toute impunité. N’est ce pas merveilleux pour lui ?


  • C’était sans doute prévu dès le départ.

    Gallimard a du faire signer un contrat d’exclusivité à la femme de Céline pour éviter que celle-ci ne vende les droits à des maisons d’éditions plus indépendantes.

    Ainsi les livres de Céline ne seront plus réédité avant longtemps.

     

    • @michel amm
      Vous faites erreur, Gallimard détenait déjà l’exclusivité de la publication des pamphlets du vivant de Céline, mais celui-ci ayant exercé son droit moral de retrait de ces œuvres "fâcheuses" comme il disait lui-même, le droit français permet à l’éditeur, qui s’est vu paralysé par ce droit de retrait exercé par l’auteur, de garder l’exclusivité en cas de publication autorisée ultérieurement par l’auteur ou ses ayants droit.


  • #1877886

    Encore une opportunité pour Kontre Kulture !

     

  • A la manière d’attila, dame pharisienne a annoncé cette interdiction l’autre jour !
    Occuper et souiller !
    J’ai de la nausée et j’en ai marre de tous ces faussaires !


  • Bonjour,
    C’est un massacre pour des bagatelles.


  • Alors peut être kontre kulture les publiera !


  • Google est ton meilleur ami pour trouver ces textes en PDF alors la dégonfle de papy Gallimard, on s’en branle.
    Merci pour la pub, quand même !

     

  • Céline doit bien se marrer là ou il est. Denoël aussi d’ailleurs, lui qui fut si opportunément assassiné en 1945. Comme quoi, dans la République des Lettres il en va de même que dans la République tout court... Sans couilles et assassins forment bien l’avant garde du progrès humain.


  • Si Robert Denoël a été assassiné à la libération, c’est parce qu’il avait continué à publier les pamphlets de Céline pendant l’occupation . Céline pensait que c’était un coup des nervis de la LICA (l’ancêtra de la licRa) dirigés par Bernard Lecache ("Lecah") . Courageux mais pas téméraire Antoine Gallimard a préféré laisser tomber, il n’a pas envie de connaître le même sort . " Nous maintiendrons la Terreur à tout prix, si nous desserrons l’étau nous serons balayés " .


  • Mein Kampf est réédité, pas "Bagatelles" tout simplement parce que MK c’est de la gnognotte à côté du chef d’œuvre pacifiste et truculent de Céline .


  • Gallimard s’est couché, mais aucun problème pour trouver les 3 ouvrages par un éditeur canadien aujourd’hui sur amazon ou bien demain sur kontre kulture.

     

  • Publier Céline, ça n’est pas de la petite bière, il faut croire que l’éditeur a subi des pres-sions........


  • Alors là !...on voit bien qui gouverne la France et qui fait "sa Loi"... Organisons-nous et combattons cette oligarchie, çà va être dur mais avec de la ténacité, on devrait y arriver.


  • #1877954

    "Il y a ces êtres que je haïs" - je reprends les paroles de Delon. Pour avoir pris notre Liberté, pour avoir détruit nos sociétés monolithes, notre Civilisation, nos jeunes gens, nos familles, notre culture, notre Sainte Religion, nos valeurs ...

    Pas besoin des œuvres de Céline pour réfléchir comme Céline... et là, moi, comme individu, je gagne et le CRIJF perds !

    Tout ce qu’écrit Céline nous le vivons dans cette époque pourrie et nous "les" subissons.

    Je parie qu’un patriote qui n’a jamais entendu parler de Céline, porte la même hargne comme Céline et les "Céliniens" = CRIJF a doublement perdu.

    Le Lobby en argile n’a pas gagné.

    Et mes enfants et les enfants de mes enfants auront les livres de Céline.

    Le Lobby en argile a perdu.


  • Il y a un bon coup à jouer pour contre-culture...


  • Si nous étions bien organisés, nous appellerions à boycotter Gallimard ... au nom de la liberté d’expression ! Juste pour rire, car Gallimard, franchement, on s’en fout !


  • C’était hélas prévisible : au pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression (je suis Charlie.....), Gallimard se couche et se soumet à la domination.
    Et si KontreKulture reprenait le flambeau ?


  • Il aurait été étonnant, dans le contexte actuel, que la liberté d’expression triomphât, même s’agissant de textes qui ont plus de quatre-vingts ans. Je me demande jusqu’à quand va durer ce totalitarisme talmudiste. C’est visiblement la spécialité du lobby principal, et en plus c’est tellement contagieux (les féministes, les homosexuels, les avorteurs, les immigrationnistes) que même Zemmour et Elisabeth Levy peuvent donner le change en posant comme défenseurs des libertés fondamentales, un peu à la manière de Trotsky et Zinoviev en leur temps. Ça fait (plus ou moins consciemment) partie de la stratégie, mais avec de pareils gardes-chiourme et à moins d’un miracle, on n’est pas sortis de l’auberge, croyez-moi...

     

  • Tout juste trouvé sur le flux des Internets :

    (un internaute) :"Gallimard renonce. Le directeur de publication a reçu un coli de chez BORNIOL. A L’intérieur un model réduit de cercueil. A L ’ouverture ça joue la marche funèbre de Chopin. Autour du cou du cadavre á l’intérieur un collier avec une plaque : Robert Denoël. La LDJ nie être l’auteur de la plaisanterie.. "


  • Les 3 sont disponibles sur amazon.fr. Prix en hausse depuis la polémique. "Bagatelles" et "L’école" sont tous les deux dans les 200 premières ventes du site. "Les beaux draps" est dans les 400 premiers.


  • Aucune importance, on trouve déjà tout cela sur internet et sans les commentaires des monuments de vertu en carton pâte, leurs leçons de savoir vivre ect...ect...leurs menaces et autres insultes. Sans leur ’’pédagogie’’ à la c..


  • "Au nom de ma liberté d’éditeur et de ma sensibilité à mon époque".

    Mais comment donc... Mais ça crève les yeux... Mais tu penses bien, allons... Quand je pense qu’il y a des gens pour croire que ça pourrait être sous la pression des petits chanteurs à la croix de bois... Alors que non... Mais pas du tout... C’est juste "au nom de ma liberté d’éditeur et de ma sensibilité à mon époque"... Quasiment de l’héroïsme, autant dire... Et beaucoup de générosité, aussi. Parce qu’il est sensible, Antoine. Sensible et bon. Oh putain, j’ai les larmes aux yeux. Le monde n’est pas si pourri quand des gens ont le courage de se lever et de dire "NON" ! Merci Antoine ! Un vrai résistant !
    Gaston peut être fier de toi !


  • Je refais un nouveau commentaire à ce sujet que je trouve tout à fait significatif de la période dans laquelle nous vivons. Je me pose la question suivante : Comment les éditions Gallimard ont-ils pu avoir l’autorisation de la veuve de Céline alors qu’elle est âgée de 105 ans et probablement sous "tutelle" ou sous "curatelle" auquel cas c’est une tierce personne qui a donné l’autorisation de la réédition des pamphlets... Qui a manigancé tout çà ? Pour moi, c’est un piège dans lequel est tombé Antoine Gallimard et Édouard Philippe. Malheureusement, il y a déjà une victime, le neveu du Premier Ministre et je pense que les membres de la famille Gallimard sont en danger...

     

    • @Marie-Claude
      Sauf erreur de ma part, le premier ministre a fait connaitre sa position Dimanche dernier.
      Or l’agression de son neveu date du Mercredi ou Jeudi qui précédait.


    • @Marie Claude
      A priori, Lucette Destouches ne fait l’objet d’aucune mesure de tutelle ou de curatelle, elle est représentée par un avocat parisien, Me François Gibault, expert célinien, auteur d’une biographie reconnue de Céline et également exécuteur testamentaire de Céline. C’est lui l’interlocuteur privilégié des éditions Gallimard.


  • "Moi c’est vers la fin que je triomphe, dans l’envol pathétique, le surpassement, le bouquet ! Je suis de ces auteurs qu’ont du souffle, du répondant, du biscoto. J’emmerde le genre entier humain à cause de mon répondant terrible, de ma paire de burnes fantastiques (et bordel de dieu je le prouve !) Je jute, je conclus, je triomphe, je trempe la page de plein génie… De vous à moi, entre copains, c’est ce qu’on me pardonne pas du tout, à la ronde, ce qu’on me pardonnera jamais, jamais, la façon que je termine, que j’achève les entreprises, que je vais au pied comme une reine, à tous les coups. Ils voudraient bien me faire mourir, mes émules, même mes petits élèves, par chagrins, par méchants propos, me faire périr sous les morsures d’une foison de cancrelats, sous les venins d’une pullulation atroce d’aspics effroyablement voyous, martyrivores. Mais ma
    peau de vache me protège, jusqu’ici j’ai réchappé."
    Celine. L’Ecole des Cadavres


  • On m’appelle Okepimalin non ? Tssss mais comment !....


  • On vous le jure, on vous l’affirme, et l’on vous condamnera pour vous le prouver si vous dites le contraire : le (((lobby))) n’existe pas. Par contre l’effet Streisand, si.


  • L’éditeur aurait dû proposer de reverser la moitié des bénéf. des ventes aux fils et filles de déportés ? Auquel cas, le CRIJF aurait sans doute fermé les yeux sur l’opération marketing pour relancer la shoaine par l’antisémitisme bien utile aux collaboraSSionistes  !


  • si c’est KontreKulture qui s’en charge ça sera le jackpot... on appelle ça des vases communiquants...


  • Bonne aubaine pour contre-culture KK...qui peut reediter Celine et faire passer les acheteurs a la caisse, et se renflouer par la meme occasion. Suis preneur. L’argent est de nerf de la guerre. Donc Alain saura saisire l’occasion ! Bonne chance !


  • Les Gallimard sont des bourgeois, pas des Soral...


  • Ma liberté d’éditeur....

    Tu veux dire Ta liberté d’obéir ?
    Être libre, c’est obéir... On est pas loin de l’Orwellien "la liberté, c’est l’esclavage".

    Le sens des mots est inversé, seul le contexte permet de comprendre la phrase. Et tout le monde n’a pas le contexte.


  • On a du le menacer d’un drone...


  • Et si E.R publiait le Talmud... ?


  • Au pays des eunuques, les sans-couilles sont rois.


  • Déclaration langue de bois : Un éditeur sous pression !! " Comme je ne suis pas libre d’éditer comme je le souhaiterais, étant donné les énormes pressions qui me sont faites, pressions économiques (procès, etc...), Harcèlements en tout genre et même menaces physiques envers moi même et ma famille ( comme un certain premier ministre..) je me vois contraint et forcé d’obéir :
    je baisse mon froc !!! "
    La semaine prochaine : convocations nombreuses devant la kommendatur médiatique : Regrettez vous d’avoir pensé de rééditer Céline ?


  • Il y a bien une limite aux emmerdements pour les gens de l’establishment. Il y a trop de risque alors on botte gentiment en douce, on remet le projet dans les tiroirs et le renvoie aux calendes grecques.


  • Gallimard censure, censurons Gallimard


  • #1878518

    Le seul fait que Gallimard ait voulu rompre la jurisprudence Frédéric Mitterrand en publiant Bagatelles, là où Mitterrand avait interdit Céline de salon, est en soi une victoire.

    En sept ans, un tabou de la communauté qui n’existe pas est tombé (2011-2018).

    Gallimard (qui a un bilan) après s’être fait plaisir, gère la gamelle : un contrôle fiscal serait si vite arrivé.

    Mais , si "Céline antisémite" n’est pas encore publié , il est devenu publiable.

    Si donc, la Foi antisioniste est toujours interdite d’exposé et a fortiori de culte, elle se murmure néanmoins dans les chaumières.

    Gallimard ne publiera pas ?

    Tant pis, tant mieux : le train de la dissidence en profitera pour refaire son tam tam.

    Et voilà ce que cela va donner à longueur de mois, d’années et de colonnes :

    - Céline était-il antisémite ?
    - En quoi était-il antisémite ?
    - Peut-on juger de son antisémitisme sans avoir lu Bagatelles ?
    - Quelle est la spécificité de l’antisémitisme de Céline par rapport à CEUX de ses contemporains ?
    - L’antisémitisme de Céline est-il religieux, racial, social ? Et ses contemporains ?
    - A-T-il évolué dans son antisémitisme ?
    - Comment ? Pourquoi ? Avec qui ? A quel prix ?
    - Quels sont les causes de l(antisémitisme (les vraies) ?
    - Les raisons (pas toujours bonnes donc pas toujours mauvaises) invoqués par les antisémites à leur antisémitisme ?
    - Ont t elles variées dans le temps ? Dans l’espace ? Selon la condition sociale ? La religion ? Les crises ? Les "spécialités professionnelles" des uns des autres ?

    - Qui et à quelles fins utilise l’antisémitisme ?
    - Et les morts qui ne peuvent plus répondre de leurs oeuvres ?
    - Dans le pays millénaire qui a inventé la libre expression, dès sa fondation ?


    QUI MENT ?

     


    • Quelle est la spécificité de l’antisémitisme de Céline par rapport à CEUX de ses contemporains ?



      Si c’est à ça qu’on mesurait son antisémitisme on pourrait conclure qu’il n’était pas antisémite... C’est de toute façon extrêmement difficile d’être contre des personnes dont la physionomie est tellement proche de la notre. Les juifs étaient européens tout comme Céline. C’est très difficile d’être contre d’autres être humains... ne pas ressentir de la compassion envers des enfants...

      Par contre Céline a fait de la politique ou n’a pas réussi à se distancier suffisement de la politique de son temps, pour qu’on l’accuse d’avoir été moins effrayé par une chose (l’antisémitisme populaire) que par rapport à une autre (le sionisme des élites)... Accuser Céline, lui faire endosser rétrospectivement l’horreur nazi est une chutzpah particulière acrobatique !!

      Pour moi, c’est un peu l’Histoire de tout le monde... gérer les conflits aussi bien qu’on le peux sans jamais pourvoir s’expliquer ou clarifier les incompréhensions... Savoir qu’on quittera cette terre en laissant des parts d’ombre... Heureusement que dans les cieux règne une justice équitable et que nous seront rétribués en toute justice.

      Ps : dire que Céline n’était pas antisémite (selon les preuves disponibles) vous fait passer pour un fou aux yeux de beaucoup... d’un bord comme de l’autre.


  • Ils prétendent que les nouveaux lecteurs de Céline n’ont pas le bagage idéologique suffisant pour considéré le texte à la valeur selon laquelle ces commissaires le considérent. Autant dire que ces censeurs prennent les lecteurs et par extension les français pour des crétins.
    Et puis qui veut lire bagatelle peut trouvez le texte sur le web et en pdf qui plus est donc aisément conservable.
    Ayant lu une première partie (jusque la fin de sa rêverie sur le poète et sa muse), c’est plutôt un beau texte. Peut-être craignent-ils aussi de montrer que la qualité de l’écriture ne dépasse le style de Béchamel et autre Finkelschnok ?
    Enfin, ce mélodrame démontre que leur poids sur la société française se fait de plus en plus sentir et surtout visible. Ils sont leur propre sparring partner.


  • Téléchargez les PDF et imprimez......

     

    • #1879431

      N’hésitez pas à commander directement aux éditions huit. Ils vous expédient "Les écrits polémiques" depuis le Québec. Moi c’est ce que j’ai fait. Là bas, les livres de Céline sont tombés dans le domaine public. Ca coûte 40 euros frais de port inclus.


  • Le terrorisme sioniste a encore frappé à leur plus grande joie, reste l’affabulateur notoire elie wiesel !


  • Aujourd’hui, vendredi 12 janvier 2018, 17H50, "Bagatelles", "L’école" et "Les beaux draps" sont tous les trois dans les 70 meilleures ventes d’amazon : 24ème, 46ème et 61ème.
    Bien joué, Klarsfeld !

     

    • #1879878
      le 14/01/2018 par PER CAPITA .................
      Gallimard "suspend" son projet de publication des pamphlets de (...)

      Mais savez-vous ce que valent (en qualité) les publications que l’on trouve sur Amazone ?..
      La maison qui édite ces pamphlets de Céline se nomme "Omnia Veritas" ... mais que vaut-elle ?..
      N’est-ce pas encore une arnaque avec des bouquins qui sont plus proches de photocopies que de livres à proprement parler ?..


  • C’est grâce à la pleurniche "antisémite" business que les journaleux TV français n’ont pas le droit non plus de parler des rabbins pédophiles, des israéliens trafiquants d’organes... Pourtant c’est d’actualité !

     

    • Je viens de lire quelques pages de bagatelles...que je dois avouer ne pas connaitre contrairement à plusieurs de ses autres ouvages.
      Je n’y vois rien de nature à ne pas être réédité, sinon on ferme tous les forums et les troquets, mais rien de très constructif non plus....je n’ai pas franchement pris de plaisir à la lecture de ces lignes....


  • Merci à l’imposteur Klarsfeld et la sioniste DILCRAH pour leur intervention. Je me suis procuré le livre. IL EST EDIFIANT. Je le recommande à tout chercheur de vérité.


Commentaires suivants