Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

"Il n’y a plus de respect. Il n’y a que l’argent qui compte"

« Tout est faux, tout est faussé. Il n’y a plus de respect, plus de parole donnée », se désole l’acteur de 82 ans.

 

Le bilan est amer pour Alain Delon. L’acteur de 82 ans affirme qu’il quittera « ce monde sans regrets » dans une interview parue ce jeudi 11 janvier, dans le cadre d’un numéro spécial de Paris Match consacré à ses 60 ans de carrière.

« La vie ne m’apporte plus grand-chose. J’ai tout connu, tout vu. Mais surtout, je hais cette époque, je la vomis », explique le comédien à la fin de cet entretien avec Valérie Trierweiler intitulé « Moi, Delon : l’interview de sa vie ».

« Il y a ces êtres que je hais. Tout est faux, tout est faussé. Il n’y a plus de respect, plus de parole donnée. Il n’y a que l’argent qui compte. On entend parler de crimes à longueur de journée. Je sais que je quitterai ce monde sans regrets », lance Alain Delon après être revenu sur sa carrière, le rapport difficile avec sa famille, les femmes qu’il a aimées et les amis qu’il a perdus. « Presque tout le monde est mort », souligne l’acteur mythique du Guépard.

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost.fr

Voir aussi, sur E&R :

Prolonger le constat de Delon avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1877835

    " Le 4 septembre prochain, j’aurai atteint ma soixante-dix-huitième année : il est bien temps que je quitte un mode qui me quitte et que je ne regrette pas " .(Chateaubriand, Avant-propos des Mémoires) .

     

  • #1877837

    Pour que Mr Delon fasse cette remarque .Alors que dire quand on est petit retraité lambda ,et certainement pas avec sa vie et sa retraite .Malgré cette différence énorme, je suis tout à fait d’accord avec lui à 200% . c’est une époque de merde .

     

    • #1877907

      Pas mieux !!!
      - mais le vieux dicton de mes aïeux me résonne régulièrement aux oreilles " Va où tu veux , meurs où tu dois !" en référence à notre soumission à Dieu ! ( toutefois bien invalidé , je tente d’accompagner , réconforter , au mieux, mes ( très ) proches dans leurs besoins , et bizarrement ceci a un effet " boomerang " ) . Quant au reste , c’est vrai que pour conserver un peu d’optimisme en ces temps de dictature avérée , il faut être certainement ... plus jeune ! Avec l’énergie qui l’accompagne .


    • #1877940

      Et moi je suis entièrement d’accord avec vous deux ! Alain Delon est l’un des derniers grands acteurs français, qui reste en France, qui est integre, un vrai mec bien, si lui est désespéré avec la réussite qui fut la sienne, alors nous, le peuple, petit et moyen, dans ce chaos, dans cet égout gigantesque, mais respect à Delon "le Guepard " et "le samourai"


  • #1877844
    le 11/01/2018 par révi-sioniste
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    A l"époque de la guerre de cent ans les chevaliers français capturés pas l’ennemi héréditaire étaient relachés en échange de leur parole afin de ne pas encombrer la campagne militaire en cours et se rendaient d’eux-mème au rendez-vous qui leur avait été fixé afin de se constituer prisonnier.
    Qui peut encore comprendre un tel comportement ? Et pourtant, quel panache !!
    Pareil pour moi, je quitterai ce monde de laideur sans grands regrets une fois l’heure venue.


  • #1877862

    Peut-être est-ce le moment pour lire enfin Marx... (quand on pense que tout est perdu)


  • #1877874

    Nous sommes très nombreux à partager le point de vue d’Alain Delon, quant au règne de l’argent.

    On ne doit surtout pas dire merci à l’économie anglo saxonne que l’on nous impose de force, et aux ingérences de puissances étrangères dans la domination des nations européennes.


  • #1877876

    Plus rien ne va ma bonne dame, tout part à vau-l’eau...
    Bon, ce discours on l’entend à toutes les époques, depuis les Romains qui s’en étaient fait une spécialité.
    Que faut-il en conclure ? Que chaque époque a ses hauts et ses bas, ses défis à relever. A nous de ne pas s’en tenir à ça, mais d’essayer d’agir concrètement, chacun avec ses moyens, pour améliorer la société.
    C’est évident et un tantinet moralisateur de le dire, mais ça n’en demeure pas moins vrai.
    Bon courage à tous ! A nous de dire quel homme de demain nous voulons pour la cité de demain.

     

    • Ce relativisme est d’une nullité critique affligeante.


    • #1878217

      bien dit !
      la vie trouve toujours son chemin !


    • #1878252

      @Ben
      Moins nul en tout cas que prétendre qu’on vit la "pire des époques" comme l’a sorti encore un génie dans les commentaires (alors que, nonobstant les problèmes et défis auxquels évidemment nous faisons face, nous jouissons d’une qualité de vie largement supérieure aux siècles précédents) prouvant ainsi son inculture historique crasse.


    • #1878285

      @Antonius
      Votre naïveté vous donnerait presque du crédit.


    • #1878336

      EAntonius
      Emettre des postulats ne vous donne pas raison...Ce qui est crasse, c’est votre manque de lucidité qui vous fait ignorer que ce sont des tares maintenant structurelles qui affectent nos sociétés...


    • #1878864

      Bon, ce discours on l’entend à toutes les époques, depuis les Romains qui s’en étaient fait une spécialité.



      Et Rome s’est effondrée, les derniers romains exigeant du vin et des jeux au milieu des ruines...

      L’involution sociétale et humaine est une réalité.


  • #1877891

    Tous ces libéraux-libertaires qui ont bâtis cet enfer et qui maintenant sont heureux de partir en nous laissant leur héritage, nous vivons une époque formidable.

     

    • #1879109

      D’accords malheureusement, si la société est ce qu’elle est, c’est la responsabilité de la génération précédente pour la plus grosse partie, génération jouisseuse et insouciante.
      Peut être avait il de la morale, du respect et de l’honneur, mais l’ont ils transmis ?
      Il n’y a qu’à constater.
      La société n’est que ce qu’on en fait, comme les rapports humains


  • #1877895

    Et le pire dans tout ça c’est qu’il a 100% raison. Nous vivons dans l’ère du "règne du minable". Minable sur 2 aspects : en tant qu’individu(s) et minable au niveau des principes et de la morale.
    Il n’est pas pessimiste, il est réaliste c’est à dire qu’il voit le monde sans prisme, tel qu’il est et sans se draper de concepts pseudo humanistes foireux et hypocrites.


  • #1877896

    1) Il a raison. La situation s’est bien dégradée.

    2) La nature est bien faite. A l’article de la mort, on perd goût à la vie, ce qui fait que l’on s’en va le cœur léger


  • #1877923
    le 11/01/2018 par Jean Le Chevalier
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Notre monde était-il mieux sous la domination romaine et ses massacres, sous Louis XIV avec ses famines et ses guerres, sous Napoléon et ses guerres européennes, en 14-18 ou bien en 39-45 ? Delon manque de recul et de prise avec les gens d’en bas, chaque époque a ses tares, mais aucune n’est meilleure qu’une autre...C’est l’homme qui ne progresse pas spirituellement qui donne l’impression que ça va mal aujourd’hui. S’il est vrai que notre monde est ultra-matérialiste, beaucoup commencent à rejeter ce concept et s’ouvrent à une certaine spiritualité.

     

    • #1877980

      Encore un qui ne voit pas la pollution, toutes ces époques que tu cites avaient au moins le mérite d’être sans pesticide, plastique et autre véhicule à moteur individuel, bref y a encore du boulot.


    • #1878103
      le 11/01/2018 par flic ou voyou
      Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

      Hum ... Le monde des années 60-70 était encore potentiellement correct par rapport à aujourd’hui.


    • #1878154

      @Jean Le Chevalier
      Tout à fait d’accord avec vous.
      On est quand même bien contents de vivre à notre époque, malgré ses défauts.
      Certes, la pollution et la malbouffe sont des problèmes auxquels il faut faire face, mais ça reste sans commune mesure avec les famines, maladies, épidémies, guerres et persécutions que nos ancêtres ont pu connaître.
      Les études d’Histoire m’ont bien appris, entre autres, que le "c’était mieux avant" relève de l’idéologie, sinon de la bêtise...


    • Antonius, la bêtise c’est de ne pas comprendre que Delon compare notre époque à une époque récente et non pas à la préhistoire évidemment.


    • #1878259

      @Ben
      A quelle époque se réfère-t-il alors ? Si c’est aux fameuses "Trente glorieuses", nous en sommes revenus : les historiens ont fait son sort à ce mythe, fruit d’une construction a posterio et relevant du champ de la représentation.
      Dans les années 60, c’est 10% de la population vivant sous le seuil de pauvreté, des bidons-villes à proximité des grandes villes, des inégalités salariales qui s’accrurent entre l’après-guerre et 1979. Cette période n’était pas aussi glorieuse qu’on se le représente. En tout cas, elle ne l’était pas pour tout le monde...
      Aujourd’hui, sur E&R en particulier, nous sommes sensibilisés au problème des pesticides, de la pollution, des perturbateurs endocriniens ou des éléments cancérigènes dans notre environnement. Hé bien je n’ose imaginer tous les poisons auxquels les gens de l’époque étaient exposés, d’autant que les gens n’avaient pas encore ces préoccupations que nous avons maintenant...


    • #1878476
      le 12/01/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

      Début XXème siècle, aux portes de Paris, "la zone" en photos d’époque.

      http://peccadille.net/2014/02/04/av...


  • #1877924

    Lui qui a eu la chance d’avoir connu la France de jadis ,je le crois ... Il suffit de voir les films ( ou documentaires ) de jadis qui sont révélateurs d’une époque : les thèmes abordés ;la façon de parler ,la façon de s’habiller ,la prestance naturelle , le civisme ,le savoir vivre,les valeurs véhiculées ...l’argent n’achète pas ça !


  • #1877925

    Chasser les marchands du temple ....et...un cycle pourra recommencer ....

     

  • #1877933

    Il exagère, tout n’est pas perdu. C’est vrai quoi, il nous reste encore Hanouna, Caroline Fourest, Manu el tremblotto, le crif, et bien d’autres pour nous remonter le moral........depuis que Dieudonné "ne fait plus rire personne".


  • #1877935

    " Il n’y a que l’argent qui compte " . Surtout quand on est vieux .


  • #1877942

    Il nous fait penser à Depardieu et plus récemment à Anémone....Le fait que le cinéma français se meurt car tenu par qui vous savez, explique les désillusions.

     

    • #1878023

      Le cinéma français et le cinéma US se sont arrêtés en 1965 ... Le temps que les marchands du temple s’organisent. Il n’y avait ni nu, ni mémoire tronquée et tout était naturellement beau ! Nous, les musulmans pratiquants, avons vécu cela très durement : du jour au lendemain, nous ne pouvions plus regarder un "bon film" en famille ...


  • #1877952

    Veinard, il n’a que le vomitif ! Est-ce à dire qu’il est au nombre des heureux mortels qui bénéficient du traitement alterné avec le laxatif, ou même, privilège inouï, qu’il serait au nombre des happys fews qui n’ont QUE le vomitif ? Cher Alain, une petite pensée pour le reste de vos contemporains qui, pour la plupart, n’échappent pas à la double médication simultanée vomitif/laxatif, une fois par jour au mieux ; plusieurs pour les plus défavorisés ; et ne parlons pas de ceux (il y en a) qui, frappés de la ’’malédiction’’, sont même réveillés la nuit pour des prises supplémentaires...’’Ils’’ nettoient par le vide !


  • #1877965

    Je n’aime pas ce monde et je n’ai même pas la quarantaine ! Je regrette les années 90, mon adolescence, avant qu arrive le 11septembre 2001 et la monnaie européenne en 2002. C’est sûr, c’était pas les années 50/60.. mais depuis début 2000, ce nouvel millénaire.. pfff..


  • #1877972

    D accord avec lui. Cette société a pour essence le mensonge,le paraitre, le faux, la triche...


  • #1877985
    le 11/01/2018 par plus à robert..
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Qui aime cette époque franchement.. ?
    Même musicalement, c’est n importe quoi !
    Écouter les grandes radio pour ados.. ils osent faire écouter toute cette merde à nos jeunes ? et on paient pour ça !
    J’ai pas aimé les films à alain delon, mais du charisme il en a, un des derniers français.


  • #1877995

    D’accord avec lui mais il a appelé a voter pour ’Nico’ a une époque...


  • #1878001

    J’aimerais que E&R fasse écho à une grande amie de Delon : Brigitte Bardot quie elle aussi vomit cette époque. Son action pour les animaux n’est pas relayée. Quel dommage. De plus Mme Bardot a été ostracisée et humiliée lors d’une émission de Fogiel "être de lumière" pour avoir dénoncé l’invasion migratoire subit par la France....


  • #1878002

    "Je hais cette époque ,je la vomis".

    C’est un constat d’une violence totale .
    Cette condamnation vaudra à son auteur
    une campagne de dénigrement fielleuse .
    Alain Delon a-t-il identifié des responsabilités ?
    Il n’en dira pas plus certainement .
    Personnellement je trouve sa parole honorable .


  • #1878007

    "« Tout est faux, tout est faussé."

    Reconnais, Alain, que tu en as bien profité de ce Système pervers que tu as toi même parfois alimenté et que tu t’es bien gardé d’en dénoncer les travers !!!!!

    ...ceci , étant, je te comprends , car il faut avoir du courage que peu d’individu possède !..au terme de ta vie tu es , aujourd’hui, face à ta conscience ; et cette situation est loin d’être confortable !


  • Qu’il vomisse à ma santé, pour une fois je suis heureux que notre époque soit gerbante, merci Alain. Ce qu’il a fait à son fils Ari Boulogne est inacceptable.

     

    • Le gamin illégitime qu’il a eu avec la chanteuse Nico et jamais reconnu ? Rien que pour ça sa parole ça vaut 0 Vas plutôt t’excuser auprès de ce garçon qui un temps faisait la manche à Paname,à ce moment tu seras déjà plus crédible..


  • #1878031

    Notre époque est globalement celle du confort, de la vitesse, du déracinement et de l’égalité biologique à la naissance (quasiment plus de sélection à la naissance).

    Et la comparaison avec le bonheur passé ne se pose même pas, car la plupart d’entre nous n’aurait pas passé le stade nourrisson à un autre siécle voire sous une autre latitude !


  • #1878054

    Quand on a eu la gloire, l’argent et les femmes, il est de mauvais ton de cracher dans la soupe parce qu’on devient vieux. Delon, je ne pense pas que tu finisses ta vie abandonné de tous, dans un mouroir où l’on frappe les vieux quand ils font pipi sous eux. Alors, soit tu balances tout ce que tu sais sur le milieu qui t’a fait roi, tu nous publies les Mémoires de Saint-Simon de l’aristocratie pourrie et pétée de tunes que tu as fréquentée (en cas d’opération urgente, tu dois avoir les moyens de t’offrir un chirurgien privé dont tu seras sûr qu’il ne te sectionnera pas maladroitement une artère), soit tu nous lâches le morceau avec tes pleurnicheries de vieillard gâté et cacochyme. Tout le monde prend de l’âge et c’est encore moins drôle quand on est pauvre.

     

  • #1878056

    Une petite pensée pour Ari Boulogne à la vie tragique. Que Delon n’a jamais reconnu comme fils. Qu’il a égoïstement rejeté. Mais que ses propres parents ont élevé... et qui, s’il a survécu, doit vivre dans la misère.
    Avant de quitter ce monde, il y aurait ce très gros péché à se faire pardonner.

     

    • #1878105

      Oui enfin bon c’est un peu facile de s’immiscer dans la vie des gens et d’y aller à la pelleteuse...
      Déjà il a été élevé par ses grand parents où il a pas été malheureux le petit ari, et il a eu des relations avec ses 2 parents....Y compris delon...
      Mais surtout il y a la question : et sa mère dans tout cela.. ? C’est elle qui l’a abandonné ...c’est elle qui n’avait pas régularisé la situation avec delon en premier lieu...
      Et qui a préféré abandonner le môme pour aller "vivre sa vie", "sa carrière", et continuer son rodéo sur le "dick carousel" comme disent les ricains...


    • #1879474

      Très juste. Côté maternel il n’était pas gâté. Mais le problème se situe au niveau symbolique. Il n’a pas été reconnu. Et donc élevé chez des "étrangers". Dans le no man’s land de l’abandon et de l’illégalité.
      Quant à sa mère c’était Tournez Manège tous les jours. "Cos everybody knows, she’s a femme fatale..."


  • #1878067

    « La vie ne m’apporte plus grand-chose. J’ai tout connu, tout vu"
    Raconte nous Alain, tu doit en connaître des choses !?


  • #1878077

    Oui, il a raison, cette société est hideuse, mortifère et surtout dysfonctionnelle. J’essaye de garder le moral en me disant que de toute façon, ca ne peut pas durer éternellement. Après, le soucis, c’est que le temps semble long et surtout lorsque le changement s’opérera, ca risque d’être violent... Et le pire c’est qu’on n’est même pas sur de retrouver notre France multiseculaire et traditionnelle à l’issue de ce processus.

    Mais une chose est sûre, les choses vont changer, il y aura plus d’autorité à l’avenir, il faut espérer que ce ne soit pas un type comme Valls qui s’empare du pouvoir mais plutôt un patriote comme Ozon. Quelqu’un prêt à réaliser la réconciliation mais sous certaines conditions, sinon il n’y aura plus jamais de vivre ensemble.


  • #1878096

    Delon est incontestablement un grand acteur et aurait été un homme vraiment très bien s’il ne votait pas Juppée !


  • #1878098

    Merde, je m’inquiète... car je suis (très) loin d’avoir son âge, mais très près de ses pensées...

     

  • #1878102
    le 11/01/2018 par marlon branleux
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    J’ai à peine la trentaine et je ne peux que lui donner raison : depuis les années 2000 (et avant quand j’y réfléchis bien) ce monde est nul à chier et pas moyen de le changer par les moyens actuels.

    Quelque part, tant mieux de ressentir cela, ça prouve qu’on est encore normaux : ce serait pire de se résigner et de bêler avec le reste du troupeau.


  • #1878106

    Venir et dire comme ça,de but en blanc : cette époque est à vomir,est presque dénué de sens et de sérieux. Il faut rappeler juste comment les choses se présentaient il y a cinquante ans,surtout en Occident,et particulièrement en France avant Mai 68. Faire
    l’éloge du communisme ou du socialisme,passait pratiquement pour un
    signe de pathologie mentale,et c’était juste si on ne vous signale pas ce"crime"sur votre pièce d’identité. Au niveau des média,n’en parlons pas. Déjà,l’oligarchie menait une guerre sans merci contre tout ce qui se rapporte de près ou de loin à l’URSS,à la Chine
    de Mao et de Chou En Lai,à Cuba, au Vietnam du Nord,...Les grands leaders communistes étaient comme des pestiférés,il était stigmatisant
    d’en faire la moindre allusion de sympathie. Les médias oligarchiques,et les journaleux d’arrière garde,étaient dans les tranchées de cette sale guerre sans répit. Une "ligne de maginot"faite de mots était presque infranchissable : rideau de fer,totalitarisme,stalinisme,pravda,l’œil de Moscou,le collectivisme,"droits de
    l’homme",...En France,les leaders de gauche,surtout feu Georges Marché
    était lynché carrément sur les plateaux de télés,sans la moindre pudeur
    ou vergogne. Bien sûr que le campus universitaire présentait une exception,mais il ne faisait pas le poids devant l’armada de l’oligarchie.
    Puis Mai 68 arriva. Alors l’aubaine pour la mafia est venue pour se
    débarrasser d’un bouclier redoutable,de Gaulle. Les"slogans"les plus stupides,insensés et ridicules sont
    criés à faire vibrer la stratosphère : "il est interdit d’interdire","l’imagination au pouvoir",etc...Bien entendu les comploteurs ont poussé la jeunesse,pleine d’enthousiasme et d’ardeur ,mais qui ne soupçonnait pas la moindre trace du piège qui allait se fermer tragiquement sur la patrie. de Gaulle est parti,"l’imagination"s’est installée au pouvoir,et s’est mise sous l’étendard de wall street,la suite on la connaît.
    En un mot,comme en mille,il est important d’avoir présent à l’esprit cette
    belle et profonde réflexion de Chateaubriand : Le devoir sacré de chaque citoyen est de venger la patrie blessée et humiliée.


  • #1878113

    Moi aussi et personnellement je n’ai plus espoir dans le réveil des peuples (s’ils ont jamais existé) et j’espère que le Système gagnera et détruira tout sur son passage.
    La seule solution c’est de tout recommencer à (presque) zéro.


  • #1878124

    La minute schizophrène.

    Si tout le monde et Delon sont d’accord pour dire qu’avant c’était mieux, tout le monde est-il alors prêt à concevoir que si c’est vrai, demain sera donc pire qu’aujourd’hui, que cet aujourd’hui est donc bien et que dans 30 ans on le regrettera sûrement avec la même nostalgie que ceux qui les ont connues regrettent les années 60 ou 70...


    A méditer.


  • #1878131

    Qui sait il va peut être adhérer à E.R


  • #1878133

    Oui, c’est ça:notre époque est haïssable et nous sommes beaucoup à la vomir...

    Cher Alain Delon, sachant que vous faites parti des mieux lotis d’entre nous, de part votre notoriété et de part vos finances, j’ai envie de vous demander : et qu’allez-vous faire concrètement de votre constat réaliste ?

    - Allez-vous mettre votre renommée au service d’E&R et d’Alain Soral ?

    - Allez-vous soutenir financièrement E&R, même anonymement ?

    - Allez-vous créer une fondation pour développer des micro-crédits à taux 0% pour les gens dans le besoin ?

    - Allez-vous mettre vos terrains à disposition de ceux qui souhaitent recréer du lien social dans des jardins communautaires ?

    Malgré tout le respect que je vous dois, à vous, à Depardieu et à Anémone, je dois reconnaître qu’entendre vos aigreurs et vos plaintes à tous les 3 me donne à moi aussi des envies de vomir parfois. Ne pensez-vous pas que la décence voudrait que vous rejoigniez la cause des résistants plutôt que de déverser vos états d’âmes dans les médias ?

    Il y a des moyens d’agir, il ne tient qu’à vous !


  • #1878137

    Alain et les autres, l’un des plus grands acteurs que le cinéma est eu par son instinct quasi animal : un placement face à la caméra sans comparaison possible pour le grand plaisir d’un film,de nombreux films.

    De sa personnalité forte, de son parcours difficile, de sa jeunesse face à la guerre et la cruauté des hommes, de sa beauté il a pu par le hasard des rencontres en faire une route faite d’images à jamais gravé au registre des chefs d’oeuvres du Cinéma.

    Si tout le monde doit partir et que tu nous quittes j’en serais très affecté car toi Alain par ton parcours dans lesquel j’ai pu te comprendre apprendre sur la vie sans te connaître et parfois me reconnaître dans ta personnalité, par ton jeu face à la caméra sans égal je ne crois pas à tes mots remplis de colère face à une société sans saveurs faute de valeurs fortes que sont la famille, le respect, la parole donnée, l’engagement...

    Tu n’as été que l’acteur de ta vie Alain tu as chassé la chance tracé ta vie pour nous faire partager ton talent à une époque pas si lointaine où les hommes avaient bien plus de valeurs à partager.

    Fait nous plaisir encore 20 ans,fais nous un film avec Olivier Marchall,montes nous un nouveau championnat du monde de boxe à Roland Garros avec le français Yannick Dehez dans 3 ans qui à tout d’un très grand,fais encore briller la France.

    Amen

    Nova

     

  • #1878139

    On entend un papy grincheux et raleur.
    Son message n’est pas plein d’espoir. Il devrait tenter de transmettre une energie positive avant de nous quitter. La transmission c’est important.

     

  • vu vos commentaires vous êtes tous des hommes et vous tous savez tous que rien ne va plus même l homme en tant que mâle est attaqué et ça part dans tous les sens heureusement de vrais femmes nous défendent comme Catherine Deneuve réveillez vous la France notre pays à besoin de nous Alain Delon à raison


  • #1878200

    Bien sûr Delon a raison et il est étonnant de constater le nombre de commentaires imbéciles heureux sur cet article qui nous parlent de la dureté de la vie durant la préhistoire ou l’antiquité.

     

  • #1878202

    Putin mais allez y vomisez-la cette vérité, vous qui avez une voix qui porte plus que la notre !


  • #1878225

    C’est un discours de athée, de plus en plus dur à supporter la vie, Houlbecq l’explique brillamment.
    La vie est belle que si elle a un but, un sens, c’est Dieu qui offre cela , sinon.....voilà le résultat, tristesse


  • #1878239

    Je sais que je quitterai ce monde sans regrets



    Oui, moi aussi. En attendant j’ai quand même essayé d’apporter ma petite pierre à la résistance, mais je n’ai pas 1 millionième de vos capacités financières Mr Delon. Johnny est parti avec tout son fric, dilapidé maintenant par ses héritiers avares. Allez vous faire la même chose couarde ou allez vous participer à l’effort de guerre ?


  • #1878246

    il n’y aurait pas un peu participé a la construction de ce monde de merde, il en a bien assez croqué cette vieille pute retourne veste, quand il cassera sa pipe ça me fera ni chaud ni froid, comme pour l’autre semi merde belgo-americano-suisse(et un peu français pour vendre sa soupe infecte) Jhauni.


  • #1878250

    Oui, l’époque est merdique, bien sûr, mais voyons 1 par 1 les arguments du mr matérialiste qui parle :

    1)
    Tout est faux, tout est faussé. Il n’y a plus de respect, plus de parole donnée

    En effet. Et qui a changé de femme comme toutes ces générations, et laissé tomber Ari Boulogne (un fils, bordel..) de façon lamentable, sans même lui donner son nom ? C’est du respect et de la parole, ça ?
    Hein, qui a pratiqué ces merdes de libéraux capitalo et de gauchos hippies athées sans cervelle ? Seulement le peuple des anonymes ? noooon, cherchez bien....

    2)
    La vie ne m’apporte plus grand-chose. J’ai tout connu, tout vu.

    Prétention débile et mensonge matérialiste habituel. NON, les merdes auxquelles on a accès avec le pognon, toutes les superficialités mondaines qu’on obtient grâce au fric, ne permettent pas du tout de dire qu’on a tout vu. Le mec n’a pas mis un pied dans un monastère chrétien, bouddhiste, hindou, taoiste, il n’a rien cherché du sens de la vie, et il vient chialer que tout va mal mais que c’est pas de sa faute car il a tout vu, il connait tout !
    Pfffff... ’porte quoi..
    (en plus, je n’ai parlé que de spiritualité, mais ya tout le reste : si le gars avait pratiqué une discipline sérieusement, un sport, un art, jouer un instrument, sculpter comme Jean Marais par exemple, etc, il en aurait tiré une joie qui le ferait parler autrement ! Preuve qu’il n’a rien vu, rien connu, il ne sait même pas qu’une discipline vécue authentiquement épanouit l’homme).

    3)
    “la vie ne m’apporte plus grand chose. Mais surtout, je hais cette époque, je la vomis. Il y a ces êtres que je hais.”

    Ah bon ?? Quelle surprise ! mais qui a sucé la société et qui a soutenu Chirac, Sarko, et les autres, qui est responsable de ces choix merdiques ??
    Qui a validé les libéraux, donc les socialos, et toute cette merde ?

    Et pour être dans une telle haine, à l’âge où mon papi était tout viril mais tout mignon et tout doux, il faut vraiment n’avoir rien vu ni connu de la vie.
    Bordel, mais quel vide chez les matérialos...

    4) “Il n’y a que l’argent qui compte. On entend parler de crimes à longueur de journée. Je sais que je quitterai ce monde sans regrets”

    ah oui, pour certains, seul le fric et les belles femmes ont compté, c’est sûr.
    Il va donner du fric à ER, ou à des oeuvres sociales, j’espère, s’il est courageux et cohérent ?
    Qui n’a montré que des crimes dans ses films ?

    Pas sûr qu’il n’aura pas de regrets, car l’inconscient SAIT.

     

  • #1878348

    " La fin de l’espoir est le commencement de la mort". Charles De gaule.
    Monsieur Delon que laisseriez-vous comme héritage aux générations futures, après votre inéluctable départ pour toujours ? Feriez-vous comme les pharaons : vous faire enterrer avec vos biens et vos serviteurs ?
    Pourtant, c’est le moment de mener l’ultime combat qui fleurira votre dernière demeure et donnera l’espoir à ceux qui seront dignes de raviver les valeurs humaines héritées de nos ancêtres communs.


  • #1878367

    Alain Delon n’est quand même pas un modèle de résistance au système me semble-t-il ? Il en a bien profité et encore aujourd’hui. Donc le négativisme à outrance n’apporte rien, surtout en restant dans des généralités qui ne remettent rien en question. Zéro prise de risque dans un tel commentaire, contrairement à un Depardieu qui lui ose déranger vraiment.

     

    • #1878415

      Mouais, perso je vois pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre delon et depardieu. Ils sont interchangeables en tout point : De leur opinion politique à leur opportunisme en passant par leur carrière légendaire.

      Ceci étant dit c’est justement ce qui fait dire que cette époque touche à sa fin et est prerevolutionnaire. Si même delon est dégoûté du mercantilisme , de la superficialité, des "putes"...c’est qu’il y a rien à garder et un grand ménage à faire...


    • #1878620

      Je veux simplement exprimer que dire "quel monde de merde" est d’une facilité déconcertante, sans risque et que de s’établir en Russie avec les critiques que cela engendre est un peu plus...osé.


  • #1878374

    Alain Delon dit certaines vérités mais il n’est ni Bernanos ni Péguy .Encore un qui crache dans la soupe après en avoir bien profité .


  • #1878406

    Je partage l’avis d’Alain Delon sur la régression de notre société. Société de cons dirigés par cons qui en manipulent d’autres.
    Un affaissement éducatif, culturel et social s’accélèrent depuis 1981 grâce aux socialopes au pouvoir qui furent la courroie de transmission de cette dégradation par l’entrée des communautarismes, l’installation des associations communautaires, franc-maçonnes, sexuelles et féministes.
    Notre situation actuelle, nous la devons aux socialopes, véritables puces qui infestèrent par la peste tout le corps social du patient France.

     

    • #1878778

      Vous vous gourez complètement sur "les associations communautaires" que vous avez à l’esprit ainsi que sur les pseudo fraternités contemporaines (qui ne sont plus celles de la IIIème République), le génie malin qui habitait l’homme de 81 leur ayant glissé un belle quenelle avant d’accéder au trône.
      Seuls ceux qui ont pris le relais dans les coursives en attendant sa mort, puis à la suite de la défection du "grand" ayant pris sa place, premier adepte de la courbette aux parfums de repentance et de soumission, et à la mémoire de l’Histoire pour certains, et à la bête Capital, comme tous ses congénères de la droite, se sont sortis les quenelles précédemment enfilées, pour mieux les refiler au peuple toujours plus ouvert aux virus qu’il demande qu’on lui inocule : comme les quenelles.


    • #1879123

      Socialo, socialo, le souci me parait plutôt être qu’au delà des titres et des mots, la politique en général n’a rien de socialiste au sens propre depuis plus de 40 ans.
      Cela étant, socialo ou de droite, l’important est qu’une politique profite au peuple qui élit. En ce sens vous pouvez tous les mettre dans le même sac, extrême droite comprise, car pour eux seule la gamelle compte, ceci bien entendu au détriment du peuple.
      Dans tous les cas e figure, chercher des responsables et même en trouver, n’a jamais rien résolu ni rien fait avancer dans une vie, à part ajouter de la bile


  • #1878407
    le 12/01/2018 par The Médiavengers
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    D’habitude je vomis ce genre de remarque mais dans ce cas, je la régurgite sans problème : Delon, le grand ami de Fogiel qui joue son vieil agri. Très bon acteur, mec !

    Quand aux commentaires qui regrettent l’un les années 70, l’autre les années 90, c’est à se taper la tête contre les murs.
    Vous avez raison : il suffit de lire des inepties pareilles pour savoir qu’on vit une époque de merde....


  • #1878427

    Désabusé Alain, nous aussi .. Je reviens sur ce comm :
    "Le 11 janvier à 23:36 par ia
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"
    Le gamin illégitime qu’il a eu avec la chanteuse Nico et jamais reconnu ? Rien que pour ça sa parole ça vaut 0 Vas plutôt t’excuser auprès de ce garçon qui un temps faisait la manche à Paname,à ce moment tu seras déjà plus crédible..""
    Combien d’hommes se sont vus devenir père SANS leur accord ? Facile pour une greluche d’approcher un artiste tel que lui , de se faire faire un gosse pour le coincer .. J’ai horreur de ces pouffes qui veulent les mêmes droits que les hommes et qui usent de leur cul pour détruire , non seulement leur amant passager, MAIS l’enfant qui naît de cette passade .. Je précise que je suis une femme ....

     

  • #1878435

    Delon Président ?


  • #1878442
    le 12/01/2018 par misericordieux
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Delon qui a fréquenté J.M LE PEN pendant des années, Delon qui a cotoyé Léon DEGRELLE avec lequel il s’est complaisamment laissé photographier dans les années 70, mais Delon qui a toujours trahi le F.N dans ses interviews...

    Delon n’a pas tout vu, ni tout connu, surtout pas le courage, ni l’intégrité morale, ni l’honnêteté intellectuelle. Delon ne s’est même pas posé la question du sens profond de la vie : "Qu’as-tu fait de ton talent Alain DELON ?".

    Delon, juste un petit manipulateur rempli de lui-même, un misérable faussaire soumis au système du début à la fin, un égotiste creux doté d’une puissante beauté dans sa jeunesse, la beauté du diable !

    Mais à la fin, c’est Dieu qui gagne, et c’est ça le sens de la souffrance de Delon à la fin de sa vie dérisoire.

     

    • #1879389

      Que c’est beau et comme c’est puissant. Quand on sait bien écrire, en quelques phrases on dit tout et tellement bien. J’ai encore beaucoup de travail...
      C’est bien ce qui attend toutes ces générations vidées de toute substance et de vie intérieure.
      Bravo !


  • Bonjour, il a raison, il y a encore Brigitte Bardot totalement intègre. Ces personnes sont irremplaçables.


  • #1878545

    Alain Delon, rhabillé pour l’hiver qui vient par certains commentaires. Et en même temps, une main lui est tendue, d’homme à homme.
    E&R, fidèle à sa ligne...


  • #1878644
    le 12/01/2018 par sylvie une française
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Alain Delon reste et restera un grand acteur.
    Il est désabusé mais il n’a pas eu une vie triste. Il n’est pas le seul à s’apercevoir que beaucoup de proches sont morts.
    Je n’adhère pas à ses propos, je n’ai jamais entendu Alain Delon s’engager dans quoi que ce soit.


  • #1878665

    Un seul mot pour résumer cette époque et le monde : "SORDIDE" !


  • #1878825
    le 12/01/2018 par James Fortitude
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Delon aujourd’hui n’est pas Delon du cinéma d’hier.ou alors il pourrait tout de même jouer un dernier rôle et produire lui meme son film plutôt que de ne rien faire. Qu’il prenne exemple sur Clint Eastwood qui a 5 ans de plus que lui !


  • #1878990

    Belle bande de donneurs de leçons dans la liste des commentaires. Hallucinant

     

    • #1879126

      Belle liste d’affirmations et de jugements péremptoires de la part de ces acteurs qui n’ont manqué de rien, ont profité de tout, n’ont partagé qu’entre eux, et ne laisseront rien que de l’intangible.


  • #1879077
    le 13/01/2018 par Aboule le fric
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Si l’argent lui pèse il peut transférer son compte en banque sur le mien ,moi la fortune ça me dérange pas !


  • #1879202

    delon, comme toutes personnes ayant dépassé les 75 ans , recherche avec nostalgie, une époque d’apres guerre, ou les gens profitaient d’un veritable bonheur , les relations entre générations entre membres d’une meme famille restait encore étroite, les jeunes citadins allaient rendre visite à leurs vieux ainés le temps d’un week end ou durant les vacances à la campagne, on avait acces à une technologie novatrice(television, voiture, la machine à laver), sans pour autant, considéré obsolescentes la faux du grand pere , ou la marmite de la grand mere , delon, à la pensé d’un vieux sage qui fait le bilan de sa vie comme toutes personnes agées peut le faire, il a connu l’élégance le glamour des années cinquantes et soixantes, dont il était une icône , il a sans doute vu en remontant de st tropez, les champs fertile de l’ile de France , etre coulé sous des tonnes de bétons, et les barres d’immeubles, puis les ghettos,en cela vedette ou pas quand on a été temoin du passé , on ne peut qu’etre écoeuré et inquiet du présent, et neparlons pas de l’avenir.


  • #1881203

    Tout d’abord bonjour, un mot simple qui disparaît de notre quotidien et pour le reste vous avez compris que je suis tout à fait en accord avec Alain Delon et je n’ai que 42 ans alors quand en plus ont est pauvre cela devient invivable ! et quand je lis certains commentaires ; ils me font aussi vomir !


Commentaires suivants