Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

"Il n’y a plus de respect. Il n’y a que l’argent qui compte"

« Tout est faux, tout est faussé. Il n’y a plus de respect, plus de parole donnée », se désole l’acteur de 82 ans.

 

Le bilan est amer pour Alain Delon. L’acteur de 82 ans affirme qu’il quittera « ce monde sans regrets » dans une interview parue ce jeudi 11 janvier, dans le cadre d’un numéro spécial de Paris Match consacré à ses 60 ans de carrière.

« La vie ne m’apporte plus grand-chose. J’ai tout connu, tout vu. Mais surtout, je hais cette époque, je la vomis », explique le comédien à la fin de cet entretien avec Valérie Trierweiler intitulé « Moi, Delon : l’interview de sa vie ».

« Il y a ces êtres que je hais. Tout est faux, tout est faussé. Il n’y a plus de respect, plus de parole donnée. Il n’y a que l’argent qui compte. On entend parler de crimes à longueur de journée. Je sais que je quitterai ce monde sans regrets », lance Alain Delon après être revenu sur sa carrière, le rapport difficile avec sa famille, les femmes qu’il a aimées et les amis qu’il a perdus. « Presque tout le monde est mort », souligne l’acteur mythique du Guépard.

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost.fr

Voir aussi, sur E&R :

Prolonger le constat de Delon avec Kontre Kulture :

 






Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1878442
    Le 12 janvier à 11:17 par misericordieux
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Delon qui a fréquenté J.M LE PEN pendant des années, Delon qui a cotoyé Léon DEGRELLE avec lequel il s’est complaisamment laissé photographier dans les années 70, mais Delon qui a toujours trahi le F.N dans ses interviews...

    Delon n’a pas tout vu, ni tout connu, surtout pas le courage, ni l’intégrité morale, ni l’honnêteté intellectuelle. Delon ne s’est même pas posé la question du sens profond de la vie : "Qu’as-tu fait de ton talent Alain DELON ?".

    Delon, juste un petit manipulateur rempli de lui-même, un misérable faussaire soumis au système du début à la fin, un égotiste creux doté d’une puissante beauté dans sa jeunesse, la beauté du diable !

    Mais à la fin, c’est Dieu qui gagne, et c’est ça le sens de la souffrance de Delon à la fin de sa vie dérisoire.

     

    Répondre à ce message

    • #1879389
      Le 13 janvier à 17:26 par Crux fidelis
      Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

      Que c’est beau et comme c’est puissant. Quand on sait bien écrire, en quelques phrases on dit tout et tellement bien. J’ai encore beaucoup de travail...
      C’est bien ce qui attend toutes ces générations vidées de toute substance et de vie intérieure.
      Bravo !

       
  • #1878538
    Le 12 janvier à 13:29 par Kim
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Bonjour, il a raison, il y a encore Brigitte Bardot totalement intègre. Ces personnes sont irremplaçables.

     

    Répondre à ce message

  • #1878545
    Le 12 janvier à 13:35 par deNNoch
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Alain Delon, rhabillé pour l’hiver qui vient par certains commentaires. Et en même temps, une main lui est tendue, d’homme à homme.
    E&R, fidèle à sa ligne...

     

    Répondre à ce message

  • #1878644
    Le 12 janvier à 16:53 par sylvie une française
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Alain Delon reste et restera un grand acteur.
    Il est désabusé mais il n’a pas eu une vie triste. Il n’est pas le seul à s’apercevoir que beaucoup de proches sont morts.
    Je n’adhère pas à ses propos, je n’ai jamais entendu Alain Delon s’engager dans quoi que ce soit.

     

    Répondre à ce message

  • #1878665
    Le 12 janvier à 17:21 par Genséric
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Un seul mot pour résumer cette époque et le monde : "SORDIDE" !

     

    Répondre à ce message

  • #1878825
    Le 12 janvier à 20:27 par James Fortitude
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Delon aujourd’hui n’est pas Delon du cinéma d’hier.ou alors il pourrait tout de même jouer un dernier rôle et produire lui meme son film plutôt que de ne rien faire. Qu’il prenne exemple sur Clint Eastwood qui a 5 ans de plus que lui !

     

    Répondre à ce message

  • #1878990
    Le 13 janvier à 04:05 par Yannick
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Belle bande de donneurs de leçons dans la liste des commentaires. Hallucinant

     

    Répondre à ce message

    • #1879126
      Le 13 janvier à 12:29 par reymans
      Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

      Belle liste d’affirmations et de jugements péremptoires de la part de ces acteurs qui n’ont manqué de rien, ont profité de tout, n’ont partagé qu’entre eux, et ne laisseront rien que de l’intangible.

       
  • #1879077
    Le 13 janvier à 10:57 par Aboule le fric
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Si l’argent lui pèse il peut transférer son compte en banque sur le mien ,moi la fortune ça me dérange pas !

     

    Répondre à ce message

  • #1879202
    Le 13 janvier à 14:04 par argiotalus
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    delon, comme toutes personnes ayant dépassé les 75 ans , recherche avec nostalgie, une époque d’apres guerre, ou les gens profitaient d’un veritable bonheur , les relations entre générations entre membres d’une meme famille restait encore étroite, les jeunes citadins allaient rendre visite à leurs vieux ainés le temps d’un week end ou durant les vacances à la campagne, on avait acces à une technologie novatrice(television, voiture, la machine à laver), sans pour autant, considéré obsolescentes la faux du grand pere , ou la marmite de la grand mere , delon, à la pensé d’un vieux sage qui fait le bilan de sa vie comme toutes personnes agées peut le faire, il a connu l’élégance le glamour des années cinquantes et soixantes, dont il était une icône , il a sans doute vu en remontant de st tropez, les champs fertile de l’ile de France , etre coulé sous des tonnes de bétons, et les barres d’immeubles, puis les ghettos,en cela vedette ou pas quand on a été temoin du passé , on ne peut qu’etre écoeuré et inquiet du présent, et neparlons pas de l’avenir.

     

    Répondre à ce message

  • #1881203
    Le 16 janvier à 17:24 par Jesuis
    Alain Delon : "Je hais cette époque, je la vomis"

    Tout d’abord bonjour, un mot simple qui disparaît de notre quotidien et pour le reste vous avez compris que je suis tout à fait en accord avec Alain Delon et je n’ai que 42 ans alors quand en plus ont est pauvre cela devient invivable ! et quand je lis certains commentaires ; ils me font aussi vomir !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents