Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Genèse du livre, Zemmour et l’extrême droite : Youssef Hindi présente L’Autre Zemmour

À l’occasion de la sortie de L’Autre Zemmour, Youssef Hindi répond aux questions de la chaîne Des Paluches et des Bouquins.
Au sommaire : la genèse de L’Autre Zemmour, Zemmour et le débat, Zemmour et l’extrême droite, l’œuvre de Youssef Hindi...

 

 

À ne pas manquer chez Kontre Kulture,
le nouveau livre de Youssef Hindi : L’Autre Zemmour !
(avec une préface d’Alain Soral)

 

Retrouvez Youssef Hindi en dédicace le 13 février !

Youssef Hindi dévoile Éric Zemmour, sur E&R :

 






Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Au moins Zemmour évoque une partie du problème et son analyse est souvent la bonne. Dommage que ce soit lui qui ait le droit d’en parler librement. Le Français de souche a simplement le droit d’écouter et de fermer sa gueule. Il ne se présentera sûrement pas à une élection. Ces gens-là tirent les ficelles en retrait. C’est bien plus rentable financièrement et moins risqué.

     

    Répondre à ce message

    • Déjà, une analyse ne peut pas être bonne si elle est parcellaire. Et c’est encore pire quand elle est coupablement parcellaire et que celui qui l’a produit sait pertinemment que ce qu’il omet est déterminant et change tout.

       
    • « qui la produit ».

       
    • Oui mais c’est du placement de produit : en mettant Zemmour, omniprésent médiatiquement, c’est tout le camp droitiste qui vient avec... en plaçant peut-être au dernier moment la Maréchal comme candidate !
      Car pourquoi ce besoin de passer partout, alors qu’elle pourrait se contenter de faire du Youtube pour vendre son ISSEP ?
      C’est bien qu’elle a un truc en tête, elle pratique double discours : "oui je fais les plateaux télé et radio mais ça veut pas dire que je reprends la politique",
      comme sa tante avec laquelle il était impossible de savoir si elle voulait oui ou non sortir de l’euro !!!

      L’analyse de Z ne peut pas être la bonne puisqu’il omet une partie du problème (relisez-vous !), une demi-vérité est aussi un mensonge par omission, et le clan Le Pen est très bon à ce petit jeu !
      Seulement aujourd’hui on n’a plus besoin de la grosse, ils veulent la nièce ! Plus fraîche, plus bonne, mais tout aussi patriote... d’Israel. Comme Zemmour !

      Attali a dit que ce serait une femme, et après un président élu à 39 ans, ils peuvent bien osé nous coller une minette de trente balais, ambitieuse comme la petite Marion !

       
    • Les silences de Zemmour ne sont pas anodins (définition de l’état profond, racines et soutien du terrorisme wahhabotakfiriste...la liste est longue comme un jour sans pain) C’est une véritable stratégie d’évitement et, disons le, de dissimulation des faits, de la vérité, qui est à l’œuvre avec lui. C’est très clair dans le livre de Youssef.
      J’espère que des personnes honnêtes adeptes de Zemmour feront la démarche de le lire.
      Il ne faut pas individualiser Éric Zemmour, il est un élément d’un être collectif comme l a souvent rappelé Alain Soral. Il n’est pas en rupture comme Atzmon ou Shamir ou à l’écart comme Emmanuel Todd.

       
    • Quand Zemour évoque une partie du problème, comme vous dites, la solution n est jamais apparente dans l intérêt du peuple français, à priori on pourrait le croire, après réflexion l évidence d un dezingage de la France apparaît même à un aveugle, de ça je n’en veux pas. Des solutions bénéfiques aux problèmes évoquées par ce freluquet existent, son principal angle d attaque sans contestation possible reste l islam. Je demande à tous mes compatriotes de souche ou pas, allons nous éliminer à nous seuls sur cette planète une religion avec environ 2 milliards de personnes d un coup de gueule car Zemour le dit... Nous pouvons si demain le pouvoir revient entre les mains de responsables aimant la France, faire de la présence de concitoyens musulmans un atout stratégique, et tout autant nous débarrasser des parasites, les musulmans de la planète n y verraient que du bon sens.

       
  • j’ai beaucoup de respect pour le travail courageux de l’historien Youssef Hindi. Je trouve juste dommage que, fidèl aussi à sa propre tradition spirituelle, il ne profite pas de sa notoriété auprès des chrétiens français pour rappeler que Moïse, Abraham David ou Salomon ne sont pas uniquement les sémites sur d’eux même et dominateurs de la tradition talmudique, mais aussi et surtout des sémites universalistes obéissant au même Dieu que celui du Christ dans sa propre tradition.

     

    Répondre à ce message

    • @jésus

      Oui mais tout les croyants le savent déjà ça.
      On sait très bien qu’ils furent tous de grands prophètes et donc, des Hommes très important.

       
    • Madjer, pas sûr que tout les chrétiens parmis les croyants le savent déjà. La mode est bien plus a jeter bébé ancien testament avec l’eau de l’antisémitisme interdit / obligatoire.
      Seuls les protestants parmis les chrétiens parlent d’eux positivement, les catholiques n’en parlent soit jamais, soit en mal. Pour un juif tout ce qui vient dans les 1000 ans après Salomon ne vault rien, pour un catholique d’aujourd’hui c’est tout ceux qui sont venus avant et après le Christ. Seul les musulmans sont censés aimer tout ceux qui sont venu avant leurs prophète, avec une place de choix pour le Christ.
      C’est pour cette raison qu’il est mal venu pour un musulman de se moquer du prénom Jésus, Moshé, ou Shlomo, ou n’importe quel nom de prophète ou de Messi dans n’importe quelle langue. Donc effectivement tout les croyants le savent, mais combien reste t-il de croyants véritables, c’est une autre histoire.

       
    • Les seuls qui trouvent encore grâce aux yeux de certains Catholiques sont Jérémy, Daniel ou Ezekiel, paix sur eux tous, peut-être car cela sonne suffisamment pas trop sémite à leur goût. Ou bien par foi véritable, seul Dieu pouvant sonder les cœurs de tous.

       
  • Pouf la séance dédicace, il faudra venir masqué ?
    Cordialement.

     

    Répondre à ce message

  • Zemmour et la communauté des pantalons à une jambe ...

     

    Répondre à ce message

  • #2664124

    Dans Bereshit (la Genèse) au début Dieu est appelé Elohim. Lors de la création du monde.
    Puis lorsqu’Il parle à l’homme est mentionné le nom Yahvé-Elohim.
    Ensuite lorsque Ève nomme son fils Caïn, elle le fait en mentionnant Yahvé. La 1ère chose que fait Caïn est d’offrir un sacrifice végétal à Yahvé.

    Tout ça pour dire que selon la tradition juive, Elohim et Yahvé ne font qu’un.
    D’ailleurs à la fin de Kippour, les juifs disent 7 fois à la synagogue de façon extrêmement solennelle "Yahvé est Elohim".

    Pourquoi disent-ils cela ? Car cela rappelle que Elohim (Dieu de justice) est Yahvé (Dieu de miséricorde) donc le pardon est possible.

     

    Répondre à ce message

  • Averoes, Abdelwahab Meddeb, Malek Chebel ne sont plus là..qu’ils reposent en paix.
    Merci Mr Hindi d’être à leur hauteur dans un autre registre et merci pour toute cette manne d’informations Essentielles et éclairantes.
    Vos articles sont d’une portée informative importante.

     

    Répondre à ce message

  • les journalistes sont des inquisiteurs

     

    Répondre à ce message

  • Excellente présentation de l’ouvrage en question et prestation de Youssef.

    Souhaitons que livre connaisse un grand succès ; mais malgré que je l’ai commandé chez K.K , contrairement aux précédents écrits de Y. Hindi, ce livre n’est pas en vente chez Amazon, Fnac ou autres ... On pouvait s’en douter, mais je tenais à le vérifier.

     

    Répondre à ce message

  • Imaginez que zemmour soit au deuxième tour de la présidentielle, ce ne sera pas une fronde a la JMP de 2002 ( parce que les idées zemmourienes ont gagné la bataille )ce sera très violent ,islamo gauchistes, antifa, jeune mondialiste, véritable prémices d’une guerre civile ? Et je vais faire quoi, me battre contre mes compatriotes ? Si le rêve de certains étaient de mettre enfin à terre les fils du ciel, ça tombe pile poil, non ?

     

    Répondre à ce message

    • Jeromeproudhon,
      j’ai déjà pensé à ça aussi, et franchement je ne pourrais jamais m’en prendre à des compatriotes...enfin, on y est pas mais rien que de l’imaginer...
      Je ne pense pas du tout que Zemmour souleverait le même enthousiasme que Le Pen, et l’extrême gauchiasse n’est pas très virulente avec Zemmour, un "vous êtes antisémites !" lance à leur adresse et hop, ça rentre à la niche.

       
  • Moi je le trouve sympa Zemmour... ce qui ne m’empêche pas de lire E&R...

    A ce stade, je ne pense pas que Zemmour ira à la présidentielle... c’est un journaliste, pas un politique. Il y aura quelqu’un du sérail politico-étatique (possiblement un Macron droitisé !). La question c’est pas tant les personnes, mais surtout la politique qui sera menée.

    Zemmour est protégé par Bolloré et Dassault... ben, ce sont plutôt des références patriotes... descendants de résistants authentiques. L’oncle de Bolloré a débarqué dans le Commando Kieffer le 6 juin 1944. Dassault père s’est en outre converti au catholicisme par conviction dans les années 1950. Serge Dassault, catholique lui-même, était contre le mariage gay, la "décadence" (dixit), et contre le déclin démographique de la France.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents