Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes, Acte XXXVII : défilé à Paris contre la réforme des retraites

À l’occasion de leur acte 37, plusieurs centaines de Gilets jaunes ont défilé à Paris, ajoutant à leurs revendications habituelles la contestation du projet de réforme des retraites.

 

Plus de huit mois après le début de la contestation, quelques centaines de Gilets jaunes se sont rassemblés à Paris à l’occasion de l’acte 37 du mouvement. Une nouvelle journée de mobilisation dont le mot d’ordre était notamment la contestation du projet de réforme des retraites annoncé par le gouvernement.

« Les Gilets jaunes ne sont pas terminés. Tant qu’on aura un gouvernement qui ne comprend rien qui ne nous écoute pas, qui fait la sourde oreille, on continuera. Peu importe qu’on soit 2,3,15, 20 000 ou 30 000, ça continuera. Les Gilets jaunes seront partout  », a expliqué une manifestante au micro de RT France, donnant rendez-vous au gouvernement à la rentrée.

 

 

Une action a également eu lieu au niveau du péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines en région parisienne, l’un des plus fréquentés d’Europe. Les manifestants ont levé les barrières, laissant ainsi circuler les automobilistes sans qu’ils s’acquittent du péage.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • À ceux qui se demanderaient "Bordel à quoi ça sert ?!"

    On attend que l’Élysée s’enlise un peu plus. Quand la porte sera vermoulue, elle tombera d’elle-même.
    Comprenne qui pourra.

     

    • Moi, je n’ai pas compris, et je te le demande : A quoi ça sert tout ça ??? A quoi ça sert de défiler la ou c’est autorisé ???
      A quoi ça sert de gueuler " Emmanuel Macron, ho tête de ..... " comme un ado qui n’a rien dans la tronche ?
      Quel est l’intérêt d’emmerder les gens en les empêchant de circuler ??? Quel est l’intérêt d’aller casser des vitrines de magasins le samedi ???

      Tu crois vraiment que ça gène les gens "la-haut" ??? Tu crois vraiment qu’une bande d’imbéciles déguisés en jaune le samedi en geulant va changer quoique ce soit ?

      Rien ne changera parce que le problème n’est pas Macron, mais les Français !



    • Rien ne changera parce que le problème n’est pas Macron, mais les Français !




      et oui mon grand, toi tu as tout compris et c’est pour ça que tu peux dire un grand merci au système qui gentiment a décidé le grand remplacement. donc ne t’inquiètes pas, le problème français va vite être résolu, juste encore quelques GJs à éradiquer et tu pourras chanter viva africa à gorge déployée


    • En temps de guerre, il faut saboter les réseaux d’énergie et les outils d’approvisionnement. Tous ce qui fait vivre les puissants en fait...mais ça vient. Saboter, saboter, saboter comme les résistants "naguerre". Cela ne plaira pas à certain mais comme ils ne bougeront jamais...sabotons. L’idée fait son chemin..sur les ronds points !


    • Bonjour,

      Et les arrivées de homards et de champagne, aussi.


    • "la vérité fait mal" :
      le problème vient de toi pas des français, bouges toi, informes autour de toi et tu verras que les français suivront. On était plus de 120 000 rien qu’à Paris, alors faut arrêter de dire n’importe quoi c’est trop simple de taper sur son voisin juste pour pas se bouger soi-même.


  • Si les gilets jaunes allaient vraiment au bout , ils manifesteraient au minimum à Bruxelles , c’est la moindre des choses , sortir de l’UE est le prérequis indispensable avant toute tentative de renverser le " système " .

     

  • Excellente initiative que cette opération péage gratuit.
    Vinci ne va pas en mourir, et puis les gendarmes ont pris l’air à défaut d’avoir fait aucune action ce qui est très bien. Plus vite ils se mettront en grève, malgré leur statut, plus vite tout le monde sera heureux, car il n’y a aucune gloire à défendre la Macronie corrompue jusqu’à la moelle.

     

    • Sauf que... technologie diabolique oblige, il n’est pas du tout impossible, que chaque automobiliste qui est passé gratos, grâce à l’action des G J, reçoive dans sa boîte aux lettres, une jolie invitation à payer. Fut-elle forfaitaire. Cela relève autant du possible que du probable.

      Autre inconvénient : les sociétés gestionnaires (ça rime avec gangsters) des autoroutes, n’en auront que moins de difficultés, à convaincre le gvt, d’accepter une énième majoration des prix, à cause des pertes subies.

      Par conséquent, permettez-moi de ne pas partager votre enthousiasme.


    • figure toi que maintenant on pense à masquer les caméras . c’est même la première chose qu’on fait quand on arrive pour bloquer un péage. Chat échaudé craint l’eau froide


  • Gilets jaunes, Acte XXXVII, cela semble bien faible par rapport à la tempête de décembre 2018 mais ne nous y trompons pas ; la crise globale du monothéisme de la marchandise qui se prépare va tout réveiller et produire le grand incendie social de la radicalité communarde .


  • Nous sommes en guerre et ceux qui se laissent endormir par la matrice de consommation basée sur le plaisir et les loisirs vont droit dans le mur.
    Tout est fait dans cette société pour vous endormir, vous cachez le réel, vous empêchez de réfléchir, vous ramenez uniquement à votre petit plaisir et à votre petite personne pour vous éloignez du bien collectif.
    Nous sommes en guerre et beaucoup ne l’ont toujours pas compris.
    Profiter, profiter, les gens n’ont que ce mot à la bouche alors que l’heure est extrêmement grave pour La France.
    Seuls les gilets jaunes ont compris l’enjeu de ce qui se joue actuellement, la vie ou la mort de La France. La révolte ou la soumission à un gouvernement qui tue et détruit sans aucune pitié.
    La température monte en France et les grenouilles françaises ne réagissent toujours pas elles sont bien au chaud pourtant ça commence à brûler partout et pas qu’un peu. Amies grenouilles ce n’est pas quand vous serez cuites qu’il faudra vous bouger et vous battre car il sera trop tard !
    Ce n’est pas quand votre entreprise aura fermé, que votre vie sera détruite par le chômage, que votre jardin et vos légumes auront entièrement brûlé par le soleil de HAARP, que votre mère sera euthanasiée (tuée) de force, que votre femme aura été violée par les migrants, que vos enfants auront été pucés électroniquement de force, que vous ne pourrez plus respirer dehors sans attraper une nouvelle maladie dont le seul remède vaccinal (avec puce électronique intégrée dedans) vous sera vendu à prix d’or, que votre lieu de prière et votre Dieu seront remplacés par une secte de haine qu’il faudra vous bouger, c’est maintenant ! Maintenant tant que vous êtes encore des hommes libres, libres de vous combattre pour La Liberté !

     

    • Oui, il est quelques gilets jaunes qui ont compris l’enjeu : enfin l’avaient-ils saisi bien avant, que désormais ils se glissent au sein de celui qui s’exprime en jaune, dont l’immense majorité ne bouge que pour être touchée au « coeur » : avant, il est à parier qu’elle se gargarisait de télé...
      Vous êtes en guerre ? Drôle d’expression lorsque l’on sait que c’est d’abord de la poussière, de la sueur, de la pisse, de la merde, la chiasse, du sang, puis cette odeur de putréfaction et toujours la soif : et encore cette putain de poussière. Et le manque de sommeil qui vous place dans un état second : vous croyez respirer pour vous ressaisir ; et encore cette saleté de poussière qui vous prend à la gorge.
      Par ici, nous pouvons dire, comme dans d’autres coins du monde, que la lutte (parfois armée) pour la Liberté est « subventionnée » : 251 ans de lutte contre la France, quand il s’agissait de l’être tour à tour, contre les Génois et les Pisans, auparavant. E tanti morti...
      Voilà qui forge une détermination sans faille, dans chaque esprit, autant que dans l’inconscient collectif. Et pour autant. Quelle avancée ?
      Vous êtes en guerre, dites-vous ? Considérez vos « ennemis » comme détenant la 5ème puissance militaire au monde. Lisez Malaparte, Sun Tzu et d’autres encore car vous ne semblez pas au fait du « malheur » : parce que les gonzes qui détiennent les fameux leviers ne vont pas vous la rendre sur un claquement de clavier qu’ils éborgnent des mères de familles, fracassent le crâne de retraités à la moindre alerte. Et la maréchaussée en bon soldat d’aller mériter sa solde. Demain, ils pendront vos « fils » si nécessaire. Nous l’avons vécu...
      La problématique de votre appel est qu’il fait fi de ce que le rat des champs aura voulu goûter au faste de la ville tout en conservant la tranquillité de sa campagne. L’on comprend que le réveil soit douloureux que les lascars de la ville (s)ont tout vendu(s).
      Notez dans vos abaques au moment de partir au front, qu’un grenadier voltigeur - armée et soutenu - est donné pour 12 heures d’espérance de vie : la guerre, ça ne rigole pas...


    • sedatiam, il y a la raison et il y a l’intuition. les GJs n’ont pas été pas formés politiquement et intellectuellemet à analyser notre situation, c’est un fait, mais intuitivement, à la suite des évènements, le voile commence à se déchirer, si tu connais un peu des GJs, il est frappant de constater que les mentalités changent très vite.
      Je viens en France un mois tous les six mois et j’ai bien vu la différence avec les mêmes personnes. Dans mon groupe, (mélange de beaufs et de gauchos comme un peu partout) il commence même à circuler des vidéos de Cousin, des vidéos sur la dette etc etc. le réveil se fait beaucoup plus vite que vous ne pensez (C’est vrai aussi que les GJs actifs sont beaucoup moins nombreux, mais ils sont beaucoup plus actifs et surtout le soutien reste fort dans la population qui se renseigne de plus en plus sur internet. Il y a toujours deux façons d’aborder les choses, la vision pessimiste et la vision optimiste. il est toujours plus sain de voir les choses du bon côté car de toutes façon le concret reste le concret.


    • Un seul mot : merci !


    • à afficher partout,
      à mettre dans toutes les boites aux lettres de France,
      à distribuer à chacun,
      Bravo "Pas dupe" et merci pour votre clairvoyance, il faut des gens comme vous pour secouer les autres car le temps presse.


    • Sédétiam hier ne m’intéresse pas. C’est aujourd’hui et maintenant qui m’intéresse. A chaque jour suffit sa peine alors point besoin de revenir sur un passé qui appartient à hier et qui ne ferait que couper notre courage et notre volonté. Les gens intelligents vont toujours de l’avant, la Foi soulève des montagnes...


    • @ pas dupe et afin que vous ne le soyez jamais,

      Nulle intention de couper votre élan, bien au contraire. Ni même de vous renvoyer en arrière : c’est tout à fait l’inverse. Évitez juste d’y aller avec des termes forts cependant que vous êtes à poil ou mieux encore, comme le font certains, filant leurs plans (sur les réseaux), à l’ennemi.
      Ce ne serait pas de la guerre, voyez-vous.
      Quant au passé, il est parfois bon conseiller, par l’expérience qu’il offre aux exaltéssabre au clair. Et vu que vous me semblez aveuglé (par votre Foi ?) avant même d’avoir été éborgné, j’ose vous le redire : lisez Malaparte, cela devrait vous éclairer. Ainsi que le Contr’un : vous serez surpris...
      Lorsque l’on est déterminé, on a tout le temps : tous les temps ; passé, présent, futur : c’est aussi cela la parabole de la joue gauche à tendre...


  • Les gilets n’ont pas l’intention de baisser les bras, ils vont continuer comme çà jusqu’en 2050 quand çà sera terminé pour les blancs, il faut bien gagner du temps.

     

  • L’automne sera vif, profond et incisif

    ...
    La COMMUNE se prépare à revenir en grand et en puissance contre toutes les impostures du Capital et d’abord contre le gauchisme de la marchandise.


  • Grace aux « GJ » j’aurais au moins ré-appris une chose : la numérotation romaine !

     

  • Ils font désormais partie du décor, comme les lampadaires. La pouvoir tremble.


  • Je comprends pas, qu’est ce que pays attend pour passer à la retraite par capitalisation ????

     

  • Depuis la privatisation du réseau d"autoroute en 2005, des milliards filent dans les poches de concessionnaires privés.Notre réseau autoroutier, le deuxième en Europe avec ses 9 000 km rapporte des fortunes.De 2005 à 2010, le prix moyen du kilomètre s’est envolé de 16,4 %, soit deux fois plus vite que l’inflation ! Depuis la privatisation, les sociétés d’autoroutes ont massivement dégraissé leur personnel, de – 14 %, Et Vinci, règne sur 3 350 km de bitume .
    Les Etats manquent d’argent ? Les entreprises autoroutières, en regorgent ! Cinq milliards de cash dormaient dans les caisses de Vinci à la fin 2010. alors que les collectivités peinent à assumer la charge du transfert des routes nationales…


  • Pourquoi les Français sont-ils passés d’1,7 00 000 insurgés sociétaux de la LMPT, à quelques centaines de touristes-merguez en GJ ?

    Parce que les "insurgés" sont restés à la maison.

    Tout le monde le sait et ce repli fait à juste tire trembler le pouvoir , car :

    - s’ils REsortent, rien ni personne ne pourront les arrêter.
    - et s’ils restent à la maison , ce ne sera que provisoire.

    Nous devons constater :

    - que la révolution est en marche depuis 2005, et, depuis cette date, ce ne sont que ses tenues qui ont changé : Burberry de la LMPT, Bonnet rouges eponymes, Gilets jaunes actuels.

    - cette révolution est nationale puisqu’elle rallie à elle, tout sauf les pays légal et allogène, donc 85% de la population et 100% de la France (le gouvernant donc mondialisé et l’allogène donc communautarisé ne sont pas Français).

    - cette révolution s’avorte à répétition.

    Ce qui explique que la révolution s’avorte, c’est sa contradiction idéologique, le bug du drapeau tricolore :

    - nous revendiquons tous sous les couleurs du drapeau tricolore.
    - alors que nos revendications sont le contraire des valeurs du drapeau tricolore.

    Il faut brûler le drapeau tricolore : c’est le drapeau de la République, mère idéologique du mondialisme, génocidaire des peuples et de la France., historiquement de la France d’abord et ensuite par la France martyrisée des peuples abusés par elle.

    Il faut dire à la République , son personnel, son drapeau que nous ne leur reprochons pas seulement ce qu’ils n’ont pas fait et auraient du faire, mais ce qu’ils sont : d’être nés.

    En deçà de cette ligne, toute contestation fait leur jeu et nous condamne à l’échec.

    Nous devons combattre sous nos couleurs et non sous celles de l’Ennemi.

    Le Blanc est la couleur de la France. Ce n’est pas nous qui l’avons choisie (ni Henri IV), sa naissance date de Jeanne d’Arc.(...)

    Le drapeau tricolore est son négatif symbolique : les couleurs de Paris (le pays légal, les cooptés dans le secret) enfermant (prenant en otage) Dieu et la France réelle ( le blanc synthèse des couleurs, couleur du Lis de pureté, qui est la Vérité, la couleur de Dieu et de la France).

    Seuls les ennemis de la France ont prétendu que nous n’étions pas Fils de Dieu parce que pour être sous eux nous devions être comme eux.

    Alors qu’étant Fils de Dieu,donc supérieurs à eux, nous sommes contre eux.

    Tout ce qu’ils adorent, nous le vomissons
    Et tout ce qu’ils vomissent, nous l’adorons.

    Le Blanc, notre couleur.

     

    • Le rose, tu veux dire.


    • Trop tôt pour le blanc pur. Personne n’y comprendra rien.
      Le fait est que les allogènes comprennent que le bbr, c’est la France. Quand ils veulent cracher sur la France, ils enlèvent, brûlent, jettent le drapeau bbr. À l’inverse, lors des manifestations de Français, le drapeau bbr est brandi et la Marseillaise (son refrain seulement et son premier couplet) chantée avec beaucoup d’âme et de conviction. Ah qu’un sang impur abreuve nos sillons ! Et que le problème soit réglé par nos armes, puisque nous sommes opprimés par leurs armes !
      Un jour, peut-être, le blanc reviendra.
      Mais enfin, le bleu c’est l’horizon, le rouge le sang de nos martyrs et le sang qui coule dans nos veines et que nous transmettons. Pas mal non plus, ces deux couleurs-là.
      Oui le lys, c’est la France. Il sera temps de parler de fleur et de fleuron quand l’horizon ne sera plus gris ni noir, et (après bien des combats et malheurs) quand le sang de la France coulera à nouveau dans ses veines. Le lys est pour le moment bien enterré, il ressemble plutôt à un oignon et médite dans les profondeurs de la terre appauvrie.


    • @François Desvignes
      Cette république maçonnique est loin de mes attentes, elle corrompt les esprits et les cœurs, démolit les traditions, renie Dieu et crache sur sa miséricorde, tous ces jolies comportements sont largement mis en avant.
      Sauf, que je n’ai pas envie de vivre non plus au milieu de gens se prétendant les élus d’une autre sorte, la votre. J’ai vu de mes yeux pendant des semaines des allogènes à nos côtés, on n’en fait quoi après la victoire ?
      Nous reviendrons à un autre despotisme avec comme référence le sang bleu, et la bannière blanche,NON. J’ai endossé ce putain GJ jusqu’aux élections, je le remettrai à la rentrée afin de ne plus entendre vos arguments anti système pour nous entuber avec un autre type de système élitiste, dont je m’en tape de la couleur. Jeanne avait comme mission la remise du trône au roi. Nous Gj avons comme objectif, la remise du pouvoir entre les mains du peuple de France avec des institutions et autres rouages bancaires gérer par des gens nommés par nous et révoqués par nous, c’est aussi simple que ça, vous constaterez que la symbolique est la m^me. La fleur de lys, ou la marguerite des près, resteront dans le domaine de la poésie, car les religions en France sont multiples(réconciliation) bien que je reconnais sa dimension chrétienne éternelle et sans discussion à ma patrie, la France.


    • De tout coeur avec F. Desvignes, comme bien souvent.


  • Bonjour,

    C’est étrange, comment les médias ont parlé d’actes, alors qu’il s’agit plutôt de scène. C’est un peu comme « en attendant Godot » où chacune pourrait ne faire que répéter la suivante.

    En vérité, c’est plutôt l’acte 1, scène 37.
    L’acte 2 commencera quand l’action aura changé.


  • Autant dans les début des GJ ils ont bien flippé je pense, autant la ils peuvent se gratter le dos tranquillement je pense... C’est un peu triste pour ceux qui ont été blessés mais ça sent la fin on dirait..

     

  • Pour le mouvement des GJ se présentent deux dangers :
    - un Brexit promis "brutal" et ses conséquences
    - la crise économique
    Il faudrait donc que les GJ se dotent enfin d’un stratège !


Commentaires suivants