Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilles Clavreul se fait censurer par Facebook et renouvelle ses insultes contre Alain Soral

Le 23 mai dernier, Gilles Clavreul, ex-délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRA), insultait Alain Soral et Panamza sur les réseaux sociaux suite à la reprise d’un article de Panamza sur E&R. Quelques jours plus tard, il récidive !

 

Alain Soral et Panamza seraient « des salopards », selon Clavreul. Un qualificatif « qui me semble en l’espèce approprié sinon même mesuré », ajoute-t-il dans une nouvelle publication sur son compte Facebook le 26 mai 2017.

Les injures n’étant pas permises sur Facebook, son post du 23 mai a été supprimé.

 

 

Motif : la reprise sur Égalité & Réconciliation d’un article de Panamza à propos d’Ariana Grande, la chanteuse pop dont le concert a fini en massacre djihadiste à Manchester le 22 mai dernier.

Qu’y avait-il dans cet article qui puisse faire mériter à son auteur et à ceux qui le reprennent le qualificatif de « salopards » ? Rien d’autre que des informations sourcées sur le fait qu’Ariana Grande se déclare elle-même pratiquante de « la Kabbale » et que selon certains médias, elle aurait, un jour de colère, souhaité « la mort de ses fans ». Une information qui n’a rien de décisif mais qui permet de remettre un peu de contexte autour de cet attentat.

Beaucoup de stars de l’industrie musicale, pas seulement Ariana Grande, assument leur appartenance à des sectes dont la vision du monde repose sur l’inversion des valeurs, l’illumination (l’élection qui permet d’accéder aux « secrets » du monde) et parfois – c’est un point intéressant dans le cas d’une vedette concernée par un attentat – le sacrifice de soi ou des autres pour parvenir à l’illumination. Un système de croyances qui, d’ailleurs, n’est pas l’apanage de l’industrie musicale.

L’évocation de cet aspect du problème oligarchique est donc, selon Clavreul, l’œuvre de « salopards » qui déversent leur « haine » et leur « délire complotiste ». Une chose est sûre : ceux qui ont appointé Clavreul comme Surveillant officiel de l’Internet (remplacé depuis par Frédéric Potier) sont de très mauvais comploteurs, compte-tenu de son action parfaitement contre-productive. Chassez l’information, elle revient au galop !

Sur les attentats, chez Kontre Kulture :

Le petit censeur Clavreul, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Au passage, on remarquera que l’avatar de cet ex-délégué interministériel est un drapeau du Royaume-Uni...

     

  • Il a sa carte de fidélité à la Fistinière lui.


  • Quel Gilles ce type.

     

  • Ce type est une synthèse (petit clin d’oeil à l’immense Bernard Blier). Nanard, au vu de la situation actuelle, qu’elle soit politique ou culturelle (festival de Cannes = Beurk !!!), vous nous manquez terriblement.....


  • On dit des chiens qu’ils leur manque que la parole ...par contre pour Clavreul il lui manque que la muselière !!!...


  • #1736707
    le 30/05/2017 par Ne nourrissez pas le (pas) drôle
    Gilles Clavreul se fait censurer par Facebook et renouvelle ses insultes (...)

    Je ne pense pas que ce soit judicieux de donner le nom et la photo de ce monsieur-rien-du-tout qui, comme tout provocateur, doit se délecter des réactions qu’il provoque et doit espérer pouvoir afficher ça sur son CV, ou dans le bilan d’activité de son bidule, afin que la Maison-Mère le fasse entrer dans des cercles plus profonds et lui confie des missions moins nulles que celle-là, le pauvre.

    Sans doute ne faut-il parler du machin-chose dont il est à la tête, uniquement lorsqu’il attaque en justice, comme il est intéressant de savoir qui sont les fonctionnaires de la justice qui sévissent dans le pays, mais ne pas relayer une à une ses fanfaronnades : c’est donner trop d’importance à des minables et leur faire croire qu’ils ennuient les salopards membres d’E&R ou les simples salopards-lecteurs qui en apprécient les analyses, alors que si nous sommes ici, cela fait bien longtemps que le terrorisme intellectuel ne nous pétrifie plus.

    La meilleure façon de traiter la provocation, c’est d’un haussement d’épaule et en l’oubliant dès que possible pour libérer de l’espace cerveau à des choses qui en valent la peine… Ou en analysant, de temps en temps, leur action comme un épiphénomène d’un système plus large dont ils sont les rouages graisseux et subalternes, de manière presque anonyme, en agrégeant leurs petits faits et gestes dans l’oeuvre collective à laquelle chacun des acteurs est renvoyé à son état de petit pion, candidat à la putasserie se pavanant comme les autres dans la basse-cour des basses besognes, jouant des coudes pour être l’orifice choisi lors d’un protocole des sages du fion.

     

    • Quand vous aurez 250 000 euros de condamnations et plusieurs mois de prison au-dessus de votre tête, on verra si vous continuerez de hausser les épaules.


    • #1736960
      le 31/05/2017 par Ne nourrissez pas le (pas) drôle (2)
      Gilles Clavreul se fait censurer par Facebook et renouvelle ses insultes (...)

      Je comprends votre réaction, et je ne dis pas qu’il ne faut pas dénoncer inlassablement les agissements de ces petits employés du système, mais je réponds de manière tactique et rationnelle : un provocateur attend qu’on réagisse, cela fait partie de son plan et cela alimente sûrement le CV de ce pitre qui présentera tout grincement de dents de la part de ses victimes comme ses faits d’arme. Donc, il vaut mieux traiter leurs agissements de manière globale, en ne leur offrant pas leur quart d’heure de célébrité malsaine et en replaçant leur action dans un plan plus large où on voit ce qu’ils sont : des pions.


    • Ce « monsieur rien du tout » a tout de même été a la tête d un budget de 100 millions d euros en 2016 pour lancer la DILCRA, une entité créée sur mesure contre soral et dieudo. Pas inutile de suivre de prés le loustic sinon autant ne rien faire du tout.


  • Ce type est vraiement un supot de S…


  • Mr Congruence Claveul toujours aux avant postes pour cracher sa haine sur ceux qu’ ils lui échappent et qu’il ne peut pas contrôler !! Comme BHL et les autres sayanims Il fait partie des sayans "français" !!