Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les mercenaires djihadistes de l’empire à l’assaut des Philippines

Daech exécute une dizaine de civils alors que l’armée assiège la ville de Marawi

Dans l’île de Mindanao, l’armée philippine contient à grand peine l’insurrection islamiste. Même si l’état-major a déclaré être sur le point de reprendre la ville de Marawi, les combattants de Daech empêchent les habitants de fuir.

L’affrontement entre le président philippin Rodrigo Duterte et les terroristes islamistes se poursuit, et les civils en font les frais. Les djihadistes du groupe Maute, créé entre 2012 et 2013 et se présentant comme étant affilié à Daech, opposent une résistance farouche aux forces armées philippines, notamment dans la ville de Marawi (sur l’île de Mindanao). Ils ont pris au piège les habitants : selon Reuters, au moins 27 civils ont été tués depuis que les djihadistes ont pris d’assaut la ville le 23 mai 2017 et tout laisse penser à des exécutions sommaires, huit des victimes – des hommes – ayant été abattues d’une balle dans la tête.

Selon des témoignages d’habitants, il s’agirait de personnes travaillant dans les rizières aux abords de la ville. Selon le média Philippine Star, une note a été retrouvée sur les victimes, faisant savoir qu’elles avait été abattues pour avoir « trahi leur foi » en tentant de fuir la ville. Selon des témoins cités par l’agence Reuters, des combattants arborant des bandeaux noirs typiques de Daech ont été aperçus dans les rues de l’agglomération.

 

 

Une autre découverte macabre, près d’une université de la ville, a révélé que quatre hommes, trois femmes ainsi qu’un enfant avaient été exécutés. Un bilan civil auquel il faut ajouter 61 djihadistes ainsi que 11 soldats de l’armée régulière et quatre fonctionnaires de police, tués depuis le 23 mai.

L’état-major de l’armée philippine a annoncé ce 29 mai qu’il était sur le point de reprendre la ville de Marawi (200 000 habitants) aux islamistes du groupe Maute. La reconquête de l’agglomération est décisive pour le président philippin Rodrigo Duterte, afin d’éviter que la rébellion islamiste ne s’étende à toute l’île de Mindanao, la deuxième par sa taille de l’archipel.

Face à la gravité de la situation, le chef de l’État philippin avait décrété, le 23 mai dernier, l’instauration de la loi martiale pour 60 jours dans cette région.

Le djihadisme, bras armé de l’empire, à lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • C’est ce qui nous attendra ; le jour où les français voudront reprendre leur Pays !

     

    Répondre à ce message

    • #1736553

      Alors au vu du résultat de l’élection "pestillentielle" de cette année, on a de la marge avant que les moutons qui ont voté comme des ânes deviennent malins comme des singes. Pas d’insurrection en vue avant un bon bout de temps, insurrection qui arrivera au moment où des migrants seront embauchés à 1 euro de l’heure pour les réprimer.....

       
    • Noublions pas que Les Philippines est (sont ?) un pays catholique.

      Et pas qu’un peu, certains vont jusqu’à se flageller réellement, porter une véritable croix grandeur nature avec vraie couronne qui lacère le crâne.... et même se crucifier réellement, lors des processions.
      A ce niveau ça va beaucoup trop loin on est d’accord, mais ça tend au moins à montrer que si on y trouve de telles extrémités c’est que le reste de la population ne doit sûrement pas avoir une foi en carton pâte comme chez nous.

      En tout cas je me rappelle que ce genre de pratiques est si "extrême" justement, que depuis que je suis gamin, chaque année les médias mainstream nous en montrent les images (TV comprise).
      Hors je viens justement de tilter que ça fait un bail que je crois ne plus en avoir vu sur ces mêmes mérdias....

      Petite recherche Google comme ça par curiosité, et spontanément le résultat le plus "récent" qui sort (catégorie mainstream hein) date de 2013 :
      http://www.bfmtv.com/international/...
      ....année d’entrée en jeu de Daesh c’est "marrant".... fin bon je dis ça je dis rien hein... ^_^

      Ouaip.... Duterte a du bien les énerver les ricains ça c’est sûr, et comme par hasard Daesh arrive qui plus est dans un pays où il y a du catho à exterminer (cf les chrétiens d’Orient).
      Mais bon... c’est sûrement mon cerveau qui devient de plus en plus "malade"... (soupir)

      PS : je suis juste un français de base baptisé par tradition point barre, encore une fois ni je cautionne ni "j’admire" les pratiques citées, je constate les faits rien de plus.

       
    • #1736740

      @vivachavez / complètement en accord avec vous .

       
  • #1736420

    Contrairement à Assad ou Ianoukovitch, Duterte, lui, n’est pas un "gentil", un "tendre". Il a été élu sur la promesse de remplir les morgues (de cadavres de dealers & de trafiquants) ; les islamistes n’étaient pas sur sa liste, mais ce n’est pas grave, il va les y rajouter.
    Ce que fait l’empire n’est pas très malin, il va pousser Duterte dans les bras de la Chine qui sera heureuse d’ouvrir son équivalent de Tartous aux Philippines et de tenir tête aux pleureuses occidentales durant les réunions de l’ONU.

     

    Répondre à ce message

    • @Michel Chesterfield : "Duterte, lui, n’est pas un "gentil", un "tendre". Il a été élu sur la promesse de remplir les morgues (de cadavres de dealers & de trafiquants)". Vous voulez dire par là que c’est être "méchant" de buter les dealers et les trafiquants ? Non, c’est justement être réaliste et assurer le bien être des gens.

       
  • Celui qui dit la vérité doit être exécuté ! Voilà la réponse du "son of the bitch " Obama aux propos de Dutertre

     

    Répondre à ce message

  • #1736557

    - Comment juger une situation ? Prendre l’avis de BHL et penser exactement le contraire.
    - Comment savoir si le dirigeant d’une nation agit pour son peuple ? Regarder si Daech se livre à des attentats dans ce pays. Pas beaucoup d’attentats de Daech aux usa, israel, qatar ou arabie saoudite à ce que l’on peut constater......

     

    Répondre à ce message

  • Pour mémoire les Philippines ont étés un pays musulman...par vague successivent... booddhiste aussi....et aussi sous domination américaine ...le judaïsme est très présent en Asie (tous pays confondues) sous couvert de communautés diverses.......

     

    Répondre à ce message