Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Grand débat national : son organisatrice Chantal Jouanno touchera 14 700 euros par mois

Les Gilets jaunes vont apprécier

On pourrait y voir une mise en abyme de la situation politique. Pour organiser le « grand débat national » voulu par Emmanuel Macron, entre autres missions, l’ex-sénatrice et ministre Chantal Jouanno va toucher en 2019 quelque... 14 709 euros brut par mois.

 

 

Aucun tripatouillage particulier dans cette rémunération : il s’agit du salaire de la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP) prévu par l’annexe à la loi de finances 2019, repéré dans un premier temps par la Lettre A.

On notera que cette rémunération est en hausse de 4 093 euros par rapport à 2018, soit 341 euros par mois. Depuis que Chantal Jouanno a pris la tête de la CNDP, début 2018, la rémunération du numéro un de l’instance a d’ailleurs augmenté de 13%, soit 1 684 euros par mois. Piquant, quand on sait que le débat, censé répondre au mouvement des gilets jaunes, portera notamment sur les inégalités sociales et le fonctionnement des services publics.

À ce niveau de rémunération, Chantal Jouanno gagne légèrement plus... que François de Rugy (13 458 euros brut mensuels), le ministre de l’Écologie, avec lequel elle partage ses bureaux de l’hôtel de Roquelaure. Pour cette somme, la patronne de la CNDP supervise actuellement l’organisation de 199 débats publics en France sur des projets d’aménagement ou d’équipement du territoire.

[..]

Pour rappel, Chantal Jouanno a pris sa retraite politique en septembre 2017, avant d’être éphémèrement embauchée par le cabinet de chasseurs de têtes Spencer Stuart. Elle avait soutenu François Fillon à la présidentielle de 2017, avant de proposer son soutien aux macronistes à la suite de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon. « On ne sera pas dans l’opposition car on a le devoir d’essayer d’unir les forces progressistes », expliquait-elle en mai 2017.

[...]

Interrogée par France Info, Chantal Jouanno a rappelé que son salaire a été décidé avant qu’elle soit nommée organisatrice du grand débat national, qui ne constitue pas sa seule mission.

[...]

L’ex-ministre a par ailleurs affirmé qu’elle « comprenait » qu’une telle rémunération puisse choquer :

« Je pense que c’est important que les gens disent (...) en quoi ça les choque ». Et d’ajouter : « À la limite, s’ils veulent faire une proposition pour réviser ce salaire, ils en sont totalement libres. »

Lire l’article entier sur marianne.net

Pour comprendre la colère des Gilets jaunes,
lire sur Kontre Kulture

 

Un grand débat mort-né, sur E&R :

 






Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Remplacer "Republique" par "Loge judéomaçonique" et vous allez tout comprendre

     

    Répondre à ce message

  • #2119047

    Le vrai progrès, ça serait que tous ces crevards dégagent.

     

    Répondre à ce message

    • Interrogeons-nous sur les liens entre sarko et ce méprisable mec résidant à l’Elysée. Nous y croisons benalla, crasse, habadou solomon, attali, minc, rothschild, Dassault, lagardère, jouano...

      L’une des relations féminine à l’infâme sarko. L’Etat sait ménager ses obligé(e-s) ; ceux qui leur rendront au centuple un retour sur investissement oh combien mérité pour engraisser d’autres parasites. Ainsi, on voit les liaisons dangereuses de ceux qui couchent dans le satin (droite + gauche donne lrem). Une branleuse incompétente à 14700€ est encore un marqueur du foutage de gueule. Vous multipliez 14700€ (+ frais somptuaires logements + transports + frais annexes + retraites chapeau + charges sociales) par le nombre de mois que durera cette comédie qui débouchera sur une coquille pour renfermer enfin le dossier du RIC mort-né dans l’œuf. “GJ, je vous ai compris d’ailleurs je réponds à l’une de vos revendications”.

      Les costumes de Fillon nous coûtait moins cher puisque ils étaient comptabilisés comme cadeaux. Mais là les obligés de microbe élyséen nous coûtent un pognon de dingue.

       
  • 20h 15, elle vient d’ annoncer sa démission

     

    Répondre à ce message

    • La bonniche a rendu son tablier....Mais garde son salaire..ses gages,devrai-je dire !!

       
    • Maintenant on va pouvoir demander à tous les maquereaux de la République le montant de leurs salaires, non seulement ça va les emmerder mais surtout il risque d’être réduit, comme celui de la fausse karatéka, au nom d’une certaine "décence" .

       
    • #2119438

      Démission, ça veut dire dehors sans salaire. Elle peut encore toucher le chômedu, avec entretiens mensuels et recherche active d’emploi parmi les offres non pourvues.
      Conseiller Pôle-emploi : Madame Jouanno, bonne nouvelle nous avons une offre urgente, et c’est dans vos cordes !
      Chantal : De quoi s’agit-il ? Présidente de la République ? Spéculatrice ? Général de l’armée des ombres ?
      Conseiller : Presque ! Femme de chambre dans l’hôtel Attali !
      Chantal, alarmée : J’espère qu’il n’y aura pas de baisse par rapport à mon salaire antérieur !
      Conseiller : Un salaire tout à fait correct, pour un travail passionnant, plein de perspectives... Et très demandé, car très utile ! Le smic horaire, et ticket restaurant !
      Chantal vexée : C’est non. Moi je...
      Conseiller : Vous osez refuser une offre raisonnable ?!!!! Terminées, les allocs ! Oui parce que, vous comprenez, vous nous coûtez bonbon, madame. Pour vous réinscrire dans trois mois, ce ne sera pas facile, il y a un gros bug informatique !

       
  • Je propose comme préalable à toute discussion qu’on réduise son salaire à 1200 euros ... Ce qui facilitera grandement sa capacité de compréhension à la problématique de ceux qui ne sont rien .

     

    Répondre à ce message

  • « À la limite, s’ils veulent faire une proposition pour réviser ce salaire, ils en sont totalement libres. »
    Bah ouais t’es libre. Si tu réclames on te défonce, si tu réclame pas on te fait rien, mais t’es totalement libre de te faire défoncer ou pas.
    Y’a pas une boxeuse dans le coin ? on a un p’tit truc à lui demander.

     

    Répondre à ce message

  • Ce salaire est tout à fait normal puisqu’on vous le dis, tout est normal dans ce pays, de quoi vous plaignez-vous au juste ?

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    « À la limite, s’ils veulent faire une proposition pour réviser ce salaire, ils en sont totalement libres. »
    Suis-je seul choqué ?
    "À la limite" et "totalement libres" dans la même phrase... Même pas peur de la dissonnance...
    Le débat promet d’être : limité librement...

    Courage...

     

    Répondre à ce message

  • 09 janvier...en son temps le sculpteur Français préssentit pour réaliser la statue de la liberté avait choisi une prostituée pour modèle (ça ne s’invente pas...) Vous êtes statuaire aujourd’hui et l’on vous commande une statue de la Duplicité ? Ne cherchez pas davantage et commencez à travailler sur la photo qui fait l’introduction de cet article. La duplicité c’est ça...dans ce cas précis on abandonne la responsabilté MAIS on conserve les émoluments, ce qui en stratégie de scène de ménage s’appelle déménager le champ de bataille. Duplicité est bien le vocable qui résume parfaitement la réalité d’un régime, de son mode de fonctionnement et de ses pratiques, qui en est arrivé à servir tant de turpitudes qu’il ne parvient plus à la moralité, l’honnêteté, la transparence les plus élémentaires. Comme marqueur, le fait que ses ’’forces de l’ordre’’ se comportent comme une armée d’occupation contre les récalcitrants démontre assez le niveau de tension que cela provoque dans l’endroit dominé.

     

    Répondre à ce message

  • Excellente photo. Morphopsychologues à vos analyses. En voilà une de la plus belle eau, n’est-ce pas ?

     

    Répondre à ce message

  • #2119611

    Elle porte un gilet jaune sur la photo ou c’est un tablier de cuisine ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents