Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

Le RIC, le Système s’en fiche, il fait semblant d’y résister mais ce n’est pas sa préoccupation première. D’ailleurs il vient de refiler le bébé de la consultation nationale (d’où la problématique de l’immigration est exclue, comme par hasard) à Chantal Jouanno, championne de karaté devenue ministre de Sarkozy. Une gageure !

 

« Tout est prêt. J’ai été saisie par le Premier ministre pour commencer la phase de consultation préparatoire et j’ai reçu depuis une dizaine de jours énormément de monde : syndicats, associations d’élus, associations caritatives, les partis politiques, le Conseil économique et social, etc. Il reste encore beaucoup d’acteurs à rencontrer. » (Source : Le Parisien)

Ben oui, ce serait bien de rencontrer les Gilets jaunes et leurs représentants, par exemple.

On a bien compris qu’il s’agit d’endormir la contestation par tous les moyens, et le RIC réclamé à grands cris peut être un des moyens d’enfumer le peuple à nouveau. Gageons que les ingénieurs sociaux à la barre sont en train de travailler dur pour transformer le RIC en coup d’épée dans l’eau ! Jamais ils ne lâcheront le pouvoir facilement, qu’on se le dise.
Déjà, Jouanno pédale dans la choucroute administrative quand les questions se font plus précises :

Le Parisien : « Que ferez-vous de tout ce qui aura été collecté ? »

Chantal Jouanno : « Les résultats ont vocation à être synthétisés dans un rapport général avec constat, vision de la société exprimée et propositions qui servira de base aux décisions du gouvernement. »

Autant dire le dossier des doléances nationales fourré dans un tiroir fermé à triple tour.

Non, la véritable inquiétude du pouvoir profond est là, illustrée par ce clip « terroriste » très pro-Système :

 

Pourquoi est-ce qu’on a un doute sur le RIC ? Parce que Zemmour.

De manière très habile, comme toujours, Zemmour défend le RIC car le RIC s’oppose au pouvoir visible, pas au pouvoir profond. Voici ce qu’il avance dans Le Figaro du 21 décembre 2018 :

« RIC. C’est le nouveau sigle à la mode. Ce sont les “gilets jaunes” qui l’ont popularisé. Le référendum d’initiative citoyenne est leur marque de fabrique, leur revendication politique, leur réponse à leur sentiment de dépossession démocratique. Le gouvernement, les parlementaires, les élites médiatiques et administratives font mine d’accueillir favorablement cette idée. Mais c’est pour mieux l’enterrer. Déjà, il y a dix ans, lors de la révision constitutionnelle, Nicolas Sarkozy avait agi de même : avaliser le concept pour mieux le rendre impossible.

Pourtant, le référendum est une des grandes innovations de la Ve République. Mais seul le Président avait jusqu’alors le droit de poser la question. Le général de Gaulle avait conçu le référendum comme un moyen de contourner et de vaincre la résistance des élites, qu’elles soient partisanes, parlementaires, économiques ou syndicales. La Ve République était conçue dans son esprit pour établir le contact direct entre le monarque élu et le peuple, par-dessus “les notables et les notoires”. Et quand le peuple se détournait du roi, celui-ci s’en allait. »

La conclusion est claire : Zemmour est pour un RIC qui chasse Macron du pouvoir, une espèce de coup d’État « démocratique » qui se servirait de la contestation nationale, pas pour un RIC au rabais, celui que nous prépare la paire Jouanno-Philippe.

« Nos élites veulent bien de la démocratie si le peuple ne peut rien dire. Elles appellent démagogie ou populisme ce qui est désaccord idéologique ou philosophique avec leurs conceptions du monde, du pays, de l’Homme. Elles veulent bien reconnaître que le référendum fonctionne en Suisse ou en Californie. Mais pas en France. Elles pensent que les Français sont des imbéciles, des ploucs, des racistes. Elles sont comme les élites bourgeoises sous Louis-Philippe qui s’accrochaient au suffrage censitaire par peur du suffrage universel. Le RIC serait le seul moyen de rétablir un authentique suffrage universel. »

Vu de la sorte, le RIC ne se heurtera pas au projet national-sioniste et au contraire le favorisera : le RN version Marine 2018 – c’est-à-dire prosioniste – profitera de l’ouverture de cette forme de proportionnelle, et l’idéologie zemmourienne en sortira renforcée.
Ainsi, à son corps défendant, le très démocrate Chouard pourrait arranger les affaires d’un pouvoir profond aux abois.

 

Conclusion

Pour réussir la révolution, il faut vaincre le pouvoir visible ET le pouvoir profond. Le pouvoir visible est salement amoché, mais le pouvoir profond résiste, et il est prêt à utiliser toutes les ficelles pour tenir.

Pour une révolution sociale majeure,
lire sur Kontre Kulture

 

Gilets, Zemmour et ingénieries, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2107045

    Excellente analyse. Merci.


  • Je pense que beaucoup de gilets jaunes savent, et sont vigilants. Le RIC est un outil qu’ils ne veulent surtout pas voir géré par Zemmour et ses potes. Dans tous les cas si un pseudo RIC est géré par eux, les banques, la dette et les taxes seront toujours là en pire, donc le mouvement reviendra. Le seul moyen d’appliquer correctement ce RIC passe par le soulèvement des forces armées, et le seul moyen de les convaincre c’est ER et le RIC.


  • Oui au RIC.
    Je me fout de ce que pense Zemmour, Mr Dupont ou mon concierge. Ce qui compte, c’est que le RIC sans filtre ni limite puisse permettre aux Français de reprendre quelque peu le contrôle de leur destin et, peut-être, empêcher et/ou annuler les lois scélérates !
    On voit bien que le pouvoir macroniste n’en veut pas, et c’est ce qui me fait dire que c’est une bonne chose à mettre en place.
    Ou sinon quoi, on doit se contenter des 100 bales et du Mars ? Des miettes ?

     

    • Oui, mais ça tu ne l’auras pas, mon pote.
      Le vrai, le dur et l’authentique sont des concepts étrangers à la caste qui nous domine et nous la met profond. Ce timide feulement de GJ n’est que le début de la fin : soit on renverse ce pouvoir et on s’attaque aux causes profondes, que nous connaissons tous ici, soit on répart pour des quinquennats de foot, de telé-hanouna et repression licratisée.
      Quand j’entends la conception du RIC version LREM : "1 million de signatures et 1 seule question"
      cela annonce beaucoup d’argent dépensé pour que les copains à Maquerelle profitent.
      Les gens ne vont même plus voter, pourquoi veux-tu qu’ils aillent glisser une enveloppe de référendum ?


    • #2107104

      Exactement, rendons la démocratie au français. Les histoires de pro-sionisme/anti-sionisme à tout bout de champ, comme si c’était l’alpha et l’oméga des problèmes français ça va bien 5 min...


    • "RIC sans filtre ni limite", faut pas exagérer...

      Ils vont quand même pas de se tirer une balle dans le pied...

      Ils vont pondre un RIC pour décider des sujets secondaires et insignifiants,
      pour que les couillons croient qu’ils ont leur mot à dire.

      En fait, ce RIC c’est un cadeau pour eux. Ils vont pouvoir gagner du temps pour endormir tout le monde...

      A bas le RIC !


    • @mandark
      D’accord avec vous !
      Pour un RIC inscrit dans les tous premiers articles de la constitution, sans limitation quant aux sujets traités... Mais sans négociation !
      Mieux vaut pas de RIC qu’un RIC tronqué...


    • #2107126

      Je suis d’accord avec vous. Et je trouve pour une fois (c’est rare) que l’argumentation de l’article ici présent est bien faible. Je parle de la fin de l’article (merci pour la vidéo qui fait peur associant les gilets jaunes avec le retour des heures les plus sombres, je ne la connaissais pas, c’est terrifiant de voir comment la propagande se déchaine sur les gilets jaunes).

      Donc, pour faire simple, en quoi l’avis de Zemmour rend le RIC un mauvais outil ? Le RIC tel qu’en parlent Chouard et ses acolytes, c’est "sans restriction", inscrit dans la constitution en dur (et personne n’a le droit d’y toucher) et surtout à l’initiative du peuple (sur pétition de 100 000 ou 500 000 personnes). Il permet de proposer une loi, d’abroger une loi, de destituer un élu ou de modifier la constitution. C’est simple, clair et net. L’avis de Zemmour on s’en tamponne (à moins que vous ayiez des infos que vous n’avez pas développé ici). La seule partie compliquée c’est le contrôle du vote par le peuple (vérifier qu’il n’y a pas d’arnaque ou fraude durant les élections) mais on doit bien pouvoir trouver un système simple pour que le peuple mette son nez la dedans (à la façon d’un code open source que n’importe qui peut lire pour vérifier qu’ iln’y a pas de virus dedans).


    • C’est pourtant un indicateur intéressant que Zemmour soit pour.
      Car quelle est la fonction de Zemmour depuis des années, si ce n’est piquer dans l’auditoire de Soral ? Il suffit de regarder les sorties de ses bouquins, les sujets traités et leurs manières : on est pas très loin du plagiat.
      L’idée du RIC est séduisante en apparence, mais elle consiste à appliquer un pansement sur une jambe de bois. Les travaux originels de Chouard traitent du tirage au sort et de la responsabilisation de gestion du peuple. Sa volonté profonde est de "déprofessionnaliser" la politique, pour faire simple. Mais ces idées ne sont ni reprises ni relayées, alors qu’elles sont à l’origine du RIC.
      Qu’on me comprenne bien, je ne fustige pas l’idée du référendum, simplement il est évident au vu des différentes déclarations médiatiques sur le sujet qu’elle aboutira à un sur-place. Entre les "pros" authentiques taxés à la va-vite d’extrémistes, les "pros" de façades qui appuient ce discrédit, et les "antis" détenteurs du trousseau et qui ne veulent pas voir leur confort déchoir, l’oligarchie reste dans sa logique de "miettes", seule la matière à changé.


    • @France Libre
      Ne balisez pas, ne vous affolez pas, n’allez pas vous précipiter, ne désespérez pas nous somme nombreux, la France avec ou sans sionisme n’est absolument pas la même.
      Je vous le concède, l’alpha et l’oméga de nos soucis ne viennent pas que de ce bord, mais sachons ou se trouve le pouvoir réel pour nous l’approprier, autrement vous faites comment pour le rendre au peuple ?


    • @Mandark
      Tout ça est très beau, sauf que le pouvoir scélérat en France ne permettra jamais à quiconque d’émerger des rangs de la dissidence ou des gilets jaunes pour défendre nos intérêts durant une campagne pour un éventuel référendum, d’ou le refus absolu d’une participation jusqu’au contrôle des médiats du mensonge en direct afin de permettre à ceux prétendus nous défendre de porter nos exigences qui ne sont au fond qu’un droit bafoué depuis des lustres par une caste de pourris. Nos futurs désignés par le peuple, n’auront pas à nous représenter, mais d’appliquer ce qu’on leur dira d’appliquer. En d’autre terme, nous devons prendre le contrôle de la télé et radio publique. Si cette condition n’est pas remplie, nous pourrons juste replier et ranger nos gilets jaunes d’ou ils sont sortis, et continuer à blinder leurs coffres, d’un autre genre.


    • En d’autre terme, nous devons prendre le contrôle de la télé et radio publique.

      Rhoooo.......Mais vous êtes fou, à ce train là, on risquerait d’aboutir à un vrai changement.

      Sinon, oui, qu’il faille se méfier de Zemmour, sans aucun doutes, mais ses déclarations, telles que rapportées ici, me semblent pas poser de problème


    • Tant qu’on continu à vous tartiner avec des mots crasseux genre constitution, citoyen, pouvoir d’achat, droits de l’homme, lien social, ...c’est simple, le message vient d’eux ou de qui servent leurs intérêts (consciemment ou pas)
      dans RIC, y a citoyen, ça suffit pour lire l’enfumage.
      Pour l’en..lage, arrêtez la vaseline, passez à la moraline, bien plus addict, ils se la tartineront tout seul, vous verrez : )


    • Pitchou, mais qui a dit que ce serait facile ? au contraire la barre a été mise très haut parce qu’il n’y a pas de solution intermédiaire. en ce sens c’est une revendication radicale. et l’avantage c’est que même si on loupe le coche encore cette fois ci, à la prochaine on remettra la question sur le tapis.
      Ne rien lâcher sur le fond (et c’est loin d’être gagné) mais au moins la stratégie a l’avantage d’être claire, on en est au balbutiement, à la communication. viendra plus tard le moment de la vraie lutte.
      Imposer le RIP/RIC c’est avant tout forcer les gens à réfléchir et çà peut prendre du temps.


    • #2108595

      @Joseph,
      Le sans filtre et sans limite, c’est aux gilets jaunes de l’imposer, et de refuser tout ce qui pourrait entraver le vote du sujet du référendum (propagande médiatique, encadrement trop stricte, etc.)


  • La mise en place d’un véritable référendum d’initiative populaire (ou citoyen) comparable à celui pratiqué en Suisse, sera la "pierre de touche" pour vérifier si notre "démocratie" est un tant soit peu réelle ou s’il s’agit bien de "plaqué or" !!!!!

     

  • #2107131

    Eric Zemmour mange des carottes, faut-il que j’arrête d’en planter dans mon jardin ?!

    Je veux bien croire que le RIC puisse devenir une impasse s’il est manipulé par le pouvoir, mais ce n’est pas une raison pour abandonner le bébé.
    Le RIC est actuellement une voie d’émancipation des esprits, il offre des envolées dans l’imaginaire des gens, des possibles, il fait grandir le sentiment de puissance et de légitimité des citoyens comme jamais, et en cela je continue de le soutenir.

     


    • Eric Zemmour mange des carottes, faut-il que j’arrête d’en planter dans mon jardin ?



      Si il vous les vend, méfiez-vous :)


    • C’est exactement cela.
      Et même s’il nous donne un RIC qui ne sert a rien, on aura fait un grand pas dans l’eveil des conscience général que nous ne sommes pas en démocratie.
      Dans les 2 cas on gagne/
      1/ On a un RIC total
      2/ On a un RIC edulcoré : tout le monde le saura de suite, et l’ensemble des francais aura ouvert les yeux et sera prêt pour la prochaine étape : la reprise du pouvoir par la force


  • #2107140

    L’immigration doit faire partie intégrale du RIC,c’est une nécessité de Salut Public !
    J’espère que les GJ le plébisciteront.

     

    • Entièrement d’accord c’est un problème majeur dont les gilets jaunes ne parlent pas suffisamment car c’est un sujet tabou que ne veut pas aborder let gouvernement et pourtant il y va de l’avenir de la France


  • Qui que ce soit au pouvoir, le RIC peut valider, proposer ou annuler une loi !
    D’ailleurs faudrait pouvoir poser trois questions par référendum pour gagner du temps, sauf si des changements trop rapides pourraient déstabiliser notre nation.
    En effet parfois, il faut y aller en douceur, c’est à dire progressivement pour préserver l’importance essentielle de la paix sociale.

     

  • #2107174

    Le RIC et les ateliers constituants de M. Chouard n’ont rien en commun avec les consultations préparatoires et autres paperasseries de Philippe-Jouanno, et encore moins avec les états d’âme du pique-idées de service.
    Sale temps plutôt pour les nombreuses branches de cette contre-offensive fort coûteuse et désordonnée.
    Pas d’amalgame donc !


  • Franchement on s’en fou que Zemmour soit pour, pour une raison simple :

    De toute manière, le pouvoir est déjà soumis à qui on sait. Donc le RIC ne pourra pas amplifier la chose car on a déjà touché le fond.
    Par contre il peut permettre de s’en émanciper. Donc c’est positif.

     

    • et puis c’est un peu normal que Zemmour suive son public. s’il ne le suivait pas il perdrait tout son crédit. est-il honnête sur le coup ? j’en sais rien et tu as raison : on s’en fout.
      L’avenir tranchera.Pierre a bien trahi le christ et Saul les pharisiens : une trahison est négative ou positive selon du côté où on se place. Zemmour ne pourra pas rester éternellement le cul entre deux chaises


  • "Le général de Gaulle avait conçu le référendum comme un moyen de contourner et de vaincre la résistance des élites, [...]"

    Allons monsieur Zemmour, ne confondons pas référendum et plébiscite. Ce n’est pas du tout la même chose, ni le même enjeu.

     

    • je te signale que De Gaulle est tombé pour un référendum sur l’association capital/ travail. du réformisme peut être mais une sacrée crotte dans la face du capital, alors parler de plébicite c’est lourdement se tromper. le peuple a voté contre ses intérêts. De Gaulle ne craignait pas le peuple mais ce qui se cachait derrière son propre parti (la finance et la trahison sioniste), et il a été avant tout trahi par Pompidou et l’UNR


  • #2107227
    le 22/12/2018 par unRépubliquehyperfragile-envérité !
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Le RIC, est un mauvais outil quand on a face à soi des touristes aux multiples nationalités qui prennent les pays pour des hôtels et leurs peuples des serviteurs !
    Ils auront tôt fait de devenir français, d’où qu’ils soient, de déclencher un référendum sur une question qui les arrange et de nous l’enfoncer avec des gravillons dans le fondement !

    Notre discours a fait son entrée dans l’hémycicle de la Maison du Peuple, ne doutons donc plus, demain, si nous le voulons et croyons en nous, ils sera celui du Château !

    Voyons comme nos compatriotes en gilets jaunes en effectifs réduits refont trembler toutes les certitudes de ces soi-disant maîtres du fief, aujourd’hui encore une fois, ils ont déjoués tous les dispositifs et tous les pronostics ! Cet acte VI est encore une victoire des Français sur le système qui les méprise, là, nous les ridiculisons !

    La vacuité qui nous conduit n’a plus que l’oppression contre nous, certains leaders en font déjà les frais... Mais, par la force de notre abnégation à tous, Eériens, nous avons placé ce peuple en indocilité et, il n’est plus récupérable par les propagandistes et les médiocres qui rêvent de le conditionner en un corps universel soumis !

    Ils ne nous ignorent plus les puissants, incapables de nous ridiculiser les voilà forcés de nous combattre directement, ils le feront toujours injustement, mais si quelque chose est en Marche dans ce pays, c’est la certitude que nous avons qu’assurément c’est vers la victoire totale que nos pas se dirigent !

    Non ! Ce ne sont pas nos institutions qui sont mauvaises, mais les serviteurs qui se les sont octroyés pour eux-mêmes et pour une absurdité qui n’est pas nôtre et ne le sera jamais !

    Ce peuple que nos efforts ont indocilisés retrouve sa libre expression et est totalement prêt à recevoir une nouvelle instruction, déjà lui faire savoir que big-brother n’est qu’une menace en papier puisque ce qui se déroule à Paris ce jour, est une totale inconnue pour lui, donc, Orwell avait tort !

    Les Français manifestent dans leurs rues, en gilet jaunes, et font la nique à toute anticipation, c’est une revue de détail in situ des capacités du système, bilan : Y’a que dalle face à nous si on est décidé à s’emparer du pouvoir sur l’ensemble de notre territoire !

    Non seulement nous savons de quel effectif nous avons besoin mais aussi comment le disposer !
    La félonie doit nous montrer respect et considération ou l’acte VII ne se terminera pas mal pour les Français, soyons sûrs de cela !

     

    • Le RIC, est un mauvais outil quand on a face à soi des touristes aux multiples nationalités qui prennent les pays pour des hôtels et leurs peuples des serviteurs !
      Ils auront tôt fait de devenir français, d’où qu’ils soient, de déclencher un référendum sur une question qui les arrange et de nous l’enfoncer avec des gravillons dans le fondement

      Vous avez une passion pour le discours, mais un peu d’attention aux calculs arithmétiques les plus simples n’aurait pas été inutile.
      Ici, vous affirmez que les "touristes" pourraient imposer leur volonté au peuple ;
      Mais comment cela serait-il possible, ils sont en minorité !
      C’est justement le système actuel, dépourvu de RIC, qui permet à cette minorité de touristes de faire sa loi.


    • #2107879
      le 23/12/2018 par envolee-des-incultes
      Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

      @ JP

      Ce que vous dites est faux.

      Ce sont les minorités organisées et agissantes qui amènent la masse exactement là où elles le souhaitent.

      En l’état, un RIC, c’est un chèque en blanc pour les réseaux les plus importants et les plus implantés au sein de la population, car ce sont ces réseaux qui vont modeler l’opinion. Et ces réseaux, ce sont les réseaux de fonctionnaires, donc , la France insoumise du sieur Merluchon. CQFD.

      Tout le discours diffusé depuis les gilets jaunes, et qu’on voit sans cesse dans les médias, c’est du France insoumise qui fait le forcing avec sa 6eme constitution.

      Comme si une loi avait changé quoi que ce soit ... Nan, mais allo quoi !

      Ils se torchent avec toutes les lois et les constitutions, avec toutes les règles pré-établies, y compris les règles économiques. Une caractéristique du pouvoir, c’est qu’il n’a pas de règles. Les règles et lois sont faites pour les gueux et les vassaux.

      Pourquoi ne se torcheraient-ils plus avec les lois et décisions populaires ? Parce qu’une nouvelle loi l’interdirait ? Mais vous êtes complètement fumé ...

      Démagogie et bisounours en famille !

      C’est le pouvoir de nuisance qui permet le retour vers la décence. Égalité et réciprocité dans la nuisance, mènent à la décence, car les tortionnaire d’un jour ne voudront pas devenir des victimes à leur tour. La violence mène donc à la décence commune. C’est la violence partagée qui est la clé de voûte de la désaliénation. C’est le monopole de la violence qui est la clé de voûte de l’asservissement des masses.

      Le monopole de la violence étatique, c’est un blanc-seing qui permet l’apparition, la reproduction, et la diffusion partout sur le globe, des iniques, des maléfiques, des diaboliques.

      Le RIC, c’est de la fumée qui permet de conserver la masse dans l’incompréhension, afin de la maintenir sous contrôle, sous domination des loges les plus implantées sur le territoire.

      De toutes façons les gilets jaunes sont le dernier baroude d’une nation morte sous le poids de l’immigration et ses corollaires. L’avenir est déjà écrit. Ce sera une réduction des niveaux de santé, et des durées de vie en bonne santé, jusqu’à la réduction des durées de vie tout court, sous la conjugaison d’au moins 3 facteurs : absence d’autonomie (alimentaire, sanitaire, etc ...) pauvreté, métissage et abêtissement : ds 3 ou 4 générations, nos descendants mourront à 30 ans. C’est le plan derrière les derniers évènements ( anti-racisme, migrants, crises éco, etc ...)


  • #2107251

    Eh oui ! Ils savent que le pays serait ingérable
    ou tout aussi tyrannique. La démocratie ne peut être que local car la société n’est pas faite d’individus mais de sociétés moindres, il ne peut pas y avoir de civilisation sans un ordre moral et pas d’ordre moral sans la vraie religion. C’est ainsi.
    Pour des lois sociales il pourrait y avoir consensus et encore... Selon si on est actif ou inactif par contre pour le sociétal et bien d’autres ce serait la grande foire, le grand chaos souhaité. Sur la peine de mort, l’avortement, l’immigration et tout le reste le village gaulois serait à feu et à sang. Donc ça fait leur affaire !
    La souveraineté ne vient que de Dieu surtout pas au peuple. Le peuple c’est Barrabas libéré !
    NSJC doit règner non plus par les méfaits de son absence, mais par les bienfaits de sa présence (Cardinal Pie).

    En revenant au baptême de Clovis, l’anti-france comprendra que tout est fini pour eux puisque les vrais amis du peuple ne sont ni révolutionnaires, ni novateurs mais traditionalistes.
    Avec la secte conciliaire aux manettes à Rome depuis la mort de Pie XII nous en savons quelque chose.


  • A l’heure des usagers de l’informatique depuis l’âge de 3 ans, pourquoi ne pas informatiser entièrement le processus, et donner un code unique à chaque électeur vivant et vérifié.
    Aussi bien la procédure de demande d’un RIC sur une question particulière, que le vote subséquent pour le RIC lui-même, pourraient être faits par PC ou smartphone.
    Les multiples pétitions qui circulent sur internet ont des logiciels bien rodés qui peuvent servir de modèles.
    Une façon d’éviter plusieurs types de fraude électorale, serait d’exiger que les listes nominatives d’électeurs soient entièrement publiques, et que les votes ne soient pas secrets, ce qui permettrait à tout un chacun de vérifier que sa voix a bien été prise en compte, et dans le bon sens, ainsi que de procéder à quelques vérifications annexes.
    Le coût de chaque RIC serait alors voisin de zéro, aussi bien en organisation générale, qu’en pertes de temps faites par chaque électeur. La démocratie Grecque à main levée aurait ainsi une version XXI-ième siècle très efficace et ultra-rapide.

     

    • que les votes ne soient pas secrets,
      @ PMJLL
      Je préfère franchement que les votes soient secrets ; On peut contrôler le scrutin en publiant la liste nominative des votes, mais chaque électeur n’y apparait que sous son pseudo. C’est suffisant pour qu’il soit assuré que son vote n’a pas été trafiqué.


    • #2107589

      Il doit bien y avoir des sites qui proposent des activités sans risques pour les poltrons sur le net, certains devraient s’y diriger plutôt que de jouer aux adultes.


    • @JP, "chaque électeur n’y apparait que sous son pseudo".
      Vous avez raison en effet. Il serait aussi possible de laisser le choix à chaque votant de rester à l’abri d’un pseudo choisi par lui, ou non. Certaines personnes favorisent l’anonymat (c’est probablement une majorité), d’autres ne voient pas d’inconvénient à laisser connaitre leur vote, d’autres encore tiennent à ce que tout le monde sache comment ils votent.


    • @jeuenligne
      Aviez-vous complètement compris le problème ?
      A votre avis, pourquoi le vote des citoyens est-il partout secret ?


  • #2107259

    Quand RIC il y aura il faudra demander une réhabilitation voir même une étude profonde de la pensée de René Guénon ou Theillard de Chardin dans les collèges et les lycées... Par exemple faire lire aux collègiens "Le phénomène humain" et aux Lycéens "La crise du monde moderne"...

    Histoire de respiritualiser le peuple en profondeur ou du moins le pousser à se poser les bonnes questions...

     

    • #2107349

      à propos de bonnes questions, justement votre suggestion m’amène à une double question :

      Devrait-on établir un "permis de voter" et si oui comment pourrait-on l’établir, sur quels critères, avec quels encadrements ?


  • #2107261

    C’est quoi ce clip en fake news intégrale ??

    A-t-on prévenu le puceau de Rudy sur cette déferlante conspirationniste inspirée par l’israélo américain Mati Kovachi (Vocativ - probablement un faux nez d’un service du Mossad)

    En effet le pouvoir profond commence à se faire moins discret :

    - Le B’nai B’rith qui sort du bois
    - le belliciste Nanard Lévy qui ramène sa fraise
    - la Licra qui transmet des courriers calomnieux
    - et maintenant des montages vidéos malhonnêtes de propagande israélo américaine anti Gaulois

    Les marqueurs sont sans appel... et on remarque ses ramifications.... voilà que l’être, non, plutôt la bête collective apparaît toujours plus clairement au grand jour !!


  • C’est bien de dénoncer le pouvoir profond, mais est-ce que faire des vidéos sur internet permet de l’abattre ?

     

  • On sait bien quels seront les premiers sujets du RIC, immigration, retraite,sécurité,etudes.
    Quel est l’interêt de jouer aux idiots sur les grands principes démocratiques ?


  • #2107411
    le 23/12/2018 par Si toi yen moi pas yen
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Déjà, si on arrêtait d’employer les mots de l’ennemi, ce serait plus clair. RIP pourquoi pas mais RIC, boycot. Citoyens... Pourquoi pas citoyens du monde aussi lol


  • #2107426
    le 23/12/2018 par Écran d’enfumage
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Zemmour pour le RIC !? la manœuvre est subtile, le petit soldat agît pour le compte de la Banque ( rotchild etc...) qui est prèt à sacrifier les politiques pour survivre.
    Cette doléance secondaire des GJ parasite l’abrogation primordiale de la loi Pompidou de 73.
    Question essentielle et vitale dans un programme de libération des peuples...

     

    • A Ecran d’enfumage,
      ,
      L’abrogation de la loi Pompidou Rothschild de 1973,
      devrait être la première et fondamentale revendication
      ou plutôt exigence des Gilets Jaunes .
      Ce n’est pas exclusif de référendums populaires .
      Les notions de souveraineté monétaire et militaire
      sont des notions de souveraineté populaire.
      A bas la colonisation monétaire et militaire
      de notre Pays et de notre peuple .
      Je suis d’accord avec vous ,soyons sur le fond .


    • Et comment voulez vous abroger ladite loi sans passer par référendum ?


    • #2107716

      La loi de 1973 n’a plus aucun effet. C’est le traité européen qui aujourd’hui impose à la France d’emprunter aux banques privés puisqu’elle n’a plus de banque centrale indépendante.

      La première chose qui devrait être demandée par les GJ c’est la sortie immédiate de l’Union Européenne.

      Cela permet de retrouver notre banque centrale indépendante et publique, puis APRES, il faudra abroger toutes les lois faites par les banksters, dont la loi de 1973.

      Si les GJ avait un peu de stratégie il comprendraient qu’il faut sortir de l’Union Européenne, car à tous les coup, les bankster vont utiliser une armée européenne pour mater les GJ.

      Croyez moi, les jacqueries ont toujours été matées par des mercenaires, TOUJOURS.

      L’armée européenne sera faite de mercenaires étrangers qui eux n’hésiteront pas à tirer sur la foule des GJ.

      Il faut donc a tout prix sortir de l’union européenne. Dans ce cas l’armée de mercenaire ne pourra pas intervenir directement, elle sera considérée comme armée d’invasion. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

      Avec une armée d’invasion attaquant la France on pourra peut-être faire l’union sacrée des Français et passer en mode "sérieux".


    • @Mandark bien répondu à @Bertin, c’est une condition sinequanone si l’on veut abroger une loi @Bertin.
      Faut un peu réfléchir avant de voir midi à sa porte.
      Le RIC est une nécessite dans n’importe quel pays qui se prétend "Démocratique".
      Et comme l’article le dit et je le pense, le gouvernement cherche une manière ou une autre de détourner le référendum de sorte à ne pas laisser "un certain pouvoir" décisionnel au peuple.
      Cela mettrait bien trop de bâtons dans les roues des projets du pouvoir profond.
      En finalité je ne vois de toute façon qu’une réel révolution sincèrement où l’acte final serait de bouter tous nos élus gouvernementaux et les faire comparaître devant une nouvelle justice. Car il y aurait un sacré grand ménage à faire.


    • A voxpop,

      Pour finir vous dîtes qu’il faudra virer tous les politiciens.
      Donc nous sommes d’accord qu’il s’agit d’un rapport
      de force entre le pouvoir profond et le peuple conscient
      et structuré .
      .


  • Ces histoires de RIC/RIP montrent à quel point beaucoup de français sont encore sensibles aux idéaux maçonniques démocratico-citoyenno-droitdel’hommiste avec lesquels on nous enc*** depuis plus de 200 ans, y compris de la part des gens qui consultent E&R.

     

  • #2107496

    Pierre Cassin de Riposte Laique qui sort une vidéo dénonçant le RIC , il est contre , forcément tu peux pas être pour la République Laique Maçonnique ouvertement christianophobe et le référendum d’initiative citoyenne .


  • Quand vont ils s’apercevoir que la république ( 1789) n’est pas le pouvoir du peuple mais a été instauré pour mieux l’assujettir , tout en lui faisant croire le contraire ?
    La république c’est l’avénement du culte des inversions ! Ses instigateurs sectaires apatrides l’ont étendue sur toute la planète et se sont dotés de moyens supra nationaux pour arriver au mondialisme .
    NB : néanmoins le mensonge, la trahison , devenus des normes , ont la "dent dure" .


  • La dernière grande consultation populaire en France ?...ce fut pour l’élection de miss France...voila à quel genre de sujet de consultation le pouvoir profond réfléchit.


  • #2107540
    le 23/12/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Le RIC n’est pas du tout dans l’esprit d’Etienne Chouard tant que se sont les mêmes qui dirigent.
    Je me répète, il faut faire les choses dans l’ordre :
    1- Ils dégagent.
    2- Le RIC est mis en place.
    Pas l’inverse !

     

  • Quelle aptitude à la distorsion de la part de ces "dirigeants" ! C’est pathologique.


  • Derriére le mastodonte il y a toujours un nain.


  • Personnellement j’ai du mal à saisir cette hostilité envers le RIC dans la sphère de la dissidence.
    Le problème n’est pas l’idée elle même, c’est la récupération massive qui en est faite par les agents du système (FI,RN, ici Zemmour etc)... Ou alors que l’on m’explique pourquoi le RIC est une si mauvaise idée.
    Je me demande si les gens qui prétendent que le RIC n’est qu’une énième forme d’infantilisation du peuple se sont bien informés sur la question ou du moins suivi les interventions d’Étienne Chouard. Le pauvre se prend des foudres de toutes part alors qu’il le dit clairement que nous ne devont rien attendre de nos maîtres...

     

    • la definition giletsjaunes est tres bien, un excellent cheval de troie pour une vraie democratie derriere... la definition financiere elle ne sera malheureusement pas aussi interessante...


    • #2108034
      le 23/12/2018 par envolee-des-incultes
      Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

      Chouard prend les choses à l’envers.

      C’est seulement après avoir renversé un ordre établi, qu’on fixe par écrit les lois en fonction des nouveaux rapports de forces, en fonction de la mesure des puissances en présence. On ne renverse pas un ordre établi en demandant la rédaction de lois. On n’augmente pas non plus sa puissance par la loi.

      Par ailleurs, user les armes du système, à savoir la loi, sachant que les juristes sont pourris jusqu’à l’os, ou qu’il y a des précédents montrant très clairement le non respect de la loi par les parasites, c’est aussi rater l’essentiel. C’est comme si on voulait continuer à se mentir pour rester dans un confort anesthésiant, celui de la prévision, de la planification, de la programmation.

      La loi programme les êtres, et supprime des échanges requis en temps normal.
      La loi, c’est le virus qui produit des zombis. Les esprits perdent en vivacité et se réfugie derrière la loi.

      Un être libre n’a pas de loi écrite. Il reste en éveil et flexible, contrairement au citoyen qui par nature est un endormi, un zombi, un estomac sur pattes qui ne songe qu’à jouir pour pallier aux névroses induites par la loi, et tout ce qu’elle implique.

      En conséquence, le RIC , ce n’est pas changer le système, c’est améliorer le système de domination en le perfectionnant, afin que les dominés se laissent tjs et encore dominer.

      C’est du travail de hacker qui alerte un maître esclavagiste d’une faille dans son système informatique et qui lui montre où elle se situe, et comment la résoudre.

      C’est de la trahison. Ni plus, ni moins.

      Je sais comment sortir le pognon des DAB sans les fracturer, je ne vais pas alerter les banques ! Jamais !

      Il faut abolir le juridisme, et non pas le renforcer. Les juges sont des crapules. Les lois sont des outils qui ne servent que la domination ; elle vise à empêcher la concurrence à l’encontre des féodalités, et à sacraliser les privilèges de féodaux.

      A mort la loi. Et le RIC avec.

      La loi fait perdre confiance en soi, en atrophiant les systèmes sensitifs ou de pensées, des individus et groupes. Et ça, c’est impardonnable, car c’est de la déshumanisation, c’est de la mutilation, dont il est quasi impossible de guérir, sans choc d’envergure.


    • @ 345g43g34 :
      je suis tout à fait d’accord.

      @ envolee-des-incultes :
      je pense que vous réduisez la définition de la loi à l’usage qui en est fait par les traitres qui nous dirigent.
      Effectivement c’est un outil formidable pour réprimer toute résistance face au racket, mensonges et autres crapuleries qu’on nous impose. les exemples ne manquent pas...
      Au contraire je dirais que des lois sont nécessaires pour définir les contours d’une vie entre invidus. Sinon ce serait l’anarchie, ou la loi du plus fort... On ne pourrait compter simplement sur des principes moraux même si ils sont justes, l’homme étant ce qu’il est. il faut cessé la mascarade de la démocratie représentative et decider nous même de ce qui est dans notre intérêt.


    • @enculé désinvolte :



      On ne renverse pas un ordre établi en demandant la rédaction de lois.



      On n’a pas l’intention de quémander ou demander. Il y a d’autres manières d’obtenir le RIC :
      - l’article 2 de notre constitution rend ce pouvoir anticonstitutionnel
      - une simple pétition montrerait que les français sont suffisamment nombreux à souhaiter le RIC pour que celui-ci soit validé.


    • @enculé désinvolte :



      On ne renverse pas un ordre établi en demandant la rédaction de lois.



      On n’a pas l’intention de quémander ou demander :
      - l’article 2 de notre constitution rend ce pouvoir anticonstitutionnel
      - une pétition montrerait que les français sont suffisamment nombreux à souhaiter le RIC pour que celui-ci soit validé


  • Pourquoi ne pas mettre le CNT (conseil National de Transition) en place après. Le RIC n’est toujours pas écrit


  • #2107798

    C’est très bien tout ça. Ces pseudos-nationalistes sont obligés de se repositionner s’ils ne veulent pas se décrédibiliser. Ca sent plutôt bon en tout cas. On y croit putain !


  • Une vidéo que je trouve plus qu’utile pour comprendre pourquoi le RIC sincèrement pensé par Etienne Chouard sera forcément utilisé d’une manière contraire à ce pourquoi il a été pensé au départ...

    Et en même temps utile afin de réactualiser la pensée Guénonienne pour aider la France à s’en sortir par le rôle qu’elle porte c’est à dire l’exemple de l’intelligence universaliste, transcendant tout clivage communautaire et dogmatique par le service réel au service de la vérité et du donc du bien commun, peut- être la plus grande utilité de la vie et l’œuvre de René Guénon pour Nous peuple français...

    https://youtu.be/oOkPMsJRSpc


  • Pourquoi le RIC est une illusion ? Parce que notre impuissance n’est pas politique. Le Politique (tout comme le Médiatique ou Propagande) n’est pas une puissance, il n’est qu’un pouvoir relatif, délégué, émanant de la puissance établie de l’Economique et du Militaire.

     

    • #2109332
      le 26/12/2018 par La branche inversée
      Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

      Et du capitalisme de médias, les parts électorales s’achetant comme des actions de France 1, ou de l’aberration.

      Le pouvoir médiatique est une branche (je n’ai pas dit une quenelle) du pouvoir économique.
      A moins que ce ne soit l’inverse ?


  • Ont leurs dit "RIC" ils répondent par la "TRIC " !
    Tout ça pour garder notre "FRIC !


  • Bon ben clairement, Emmanuel Macron est allé chercher du fric, et une tonne de fric en Afrique. Les choses vont rentrer dans l’ordre :
    - les Français vont recevoir beaucoup de cadeaux financiers
    - les Africains vont voire les dictateurs africains encore plus soutenus

    Dès que la France s’embrase, la FrançAFRIque paie les pots cassés.


  • Le lundi 5 décembre 2016, Manuel Valls alors 1er ministre a décreté la création de l’inspection générale de la Justice plaçant l’autorité judiciaire, l’un des trois fondements de la République (avec le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif) sous le contrôle direct du ministre de la justice et donc sous le contrôle du pouvoir exécutif. Ceci constituant une violation flagrante de la Constitution et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
    François Hollande, alors président de la république, pourtant garant de la Constitution, ne s’est pas opposé à ce décret. Le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’Etat n’ont pas jugé utile non plus de s’y opposer.
    Le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 qui a donné naissance à la Ve république fait référence à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789. L’éventualité de la violation de la Constitution ayant été envisagée comme étant possible par les fondateurs de cette déclaration, ceux-ci avaient énoncé en son article 16 que : « Toute société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution ».
    Le décret Valls n° 2016-1675 est paru au Journal Officiel le 6 décembre 2016 pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2017.
    Aussi impensable que cela puisse paraître, la France n’a plus de Constitution depuis le 1er janvier 2017. Merci au trio François Hollande, Manuel Valls, Jean-Jacques Urvoas .
    A compter de cette même date, la Ve République Française est abolie de fait. Conséquences directes :
    - L’élection présidentielle du 7 mai 2017 est hors-la-loi et constitue une imposture.
    - L’actuel locataire de Matignon et l’ensemble du gouvernement sont illégitimes.
    - L’élection législative du 18 juin 2017 est illégale.
    - Tous les députés siégeant actuellement à l’Assemblée Nationale etc...

     

    • Et alors ? L’illusion politique : ne voyez-vous pas que les seules lois qui s’imposent sont la loi du plus riche (ce pour quoi les GJ sont dans la rue) et la loi du plus fort (ce pour quoi, une fois dans la rue, ils se font casser la gueule) ?


  • La conclusion est très intéressante et très réaliste .Oui le pouvoir visible en prend plein la gueule, mais il faut s’attaquer au pouvoir profond, qui est la matrice .Si la matrice est éradiquée, alors le RIC aura à lui seul du sens et la France aura enfin son indépendance et sa liberté. Sans cela, le pouvoir profond sera en sommeil et rebondira de plus bel .C’est un caméléon il s’adapte .


  • #2108591

    Je ne comprend pas pourquoi vous dites que le RIP s’oppose au pouvoir visible et pas au pouvoir profond.
    Dépendamment comment il est encadré, il peut donner un pouvoir immense.

    Bien entendu, Il faut que soit interdit la diffusion de débats ou d’avis sur un les sujets de référendum, et n’autoriser les médias qu’à mentionner l’intitulé du référendum à chaque fois qu’il y en a un, afin de bloquer toute tentative de propagande. Également, il ne doit y avoir aucun sujet tabou qui puisse faire l’objet d’un référendum, il faudrait aussi garantir l’anonymat de la personne à l’initiative du référendum.

    Si tout ceci est mis en place, je ne vois pas ce qui peut protéger le pouvoir profond. Si un de ces points persiste, autant dire que le référendum ne déragera personne et autant l’oublier.


  • A mon avis, il faudrait déjà faire une vidéo explicative précise d’un RIC bien ficelé et réellement révolutionnaire, à l’attention des français. Ensuite, traduire cette même vidéo en anglais, en espagnol, en portugais, en russe, en chinois, en arabe, en japonais, etc... de façon à ce que le monde entier soit sensibilisé, et qu’il sache que les français se battent aussi pour eux !


Commentaires suivants