Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

Le RIC, le Système s’en fiche, il fait semblant d’y résister mais ce n’est pas sa préoccupation première. D’ailleurs il vient de refiler le bébé de la consultation nationale (d’où la problématique de l’immigration est exclue, comme par hasard) à Chantal Jouanno, championne de karaté devenue ministre de Sarkozy. Une gageure !

 

« Tout est prêt. J’ai été saisie par le Premier ministre pour commencer la phase de consultation préparatoire et j’ai reçu depuis une dizaine de jours énormément de monde : syndicats, associations d’élus, associations caritatives, les partis politiques, le Conseil économique et social, etc. Il reste encore beaucoup d’acteurs à rencontrer. » (Source : Le Parisien)

Ben oui, ce serait bien de rencontrer les Gilets jaunes et leurs représentants, par exemple.

On a bien compris qu’il s’agit d’endormir la contestation par tous les moyens, et le RIC réclamé à grands cris peut être un des moyens d’enfumer le peuple à nouveau. Gageons que les ingénieurs sociaux à la barre sont en train de travailler dur pour transformer le RIC en coup d’épée dans l’eau ! Jamais ils ne lâcheront le pouvoir facilement, qu’on se le dise.
Déjà, Jouanno pédale dans la choucroute administrative quand les questions se font plus précises :

Le Parisien : « Que ferez-vous de tout ce qui aura été collecté ? »

Chantal Jouanno : « Les résultats ont vocation à être synthétisés dans un rapport général avec constat, vision de la société exprimée et propositions qui servira de base aux décisions du gouvernement. »

Autant dire le dossier des doléances nationales fourré dans un tiroir fermé à triple tour.

Non, la véritable inquiétude du pouvoir profond est là, illustrée par ce clip « terroriste » très pro-Système :

 

Pourquoi est-ce qu’on a un doute sur le RIC ? Parce que Zemmour.

De manière très habile, comme toujours, Zemmour défend le RIC car le RIC s’oppose au pouvoir visible, pas au pouvoir profond. Voici ce qu’il avance dans Le Figaro du 21 décembre 2018 :

« RIC. C’est le nouveau sigle à la mode. Ce sont les “gilets jaunes” qui l’ont popularisé. Le référendum d’initiative citoyenne est leur marque de fabrique, leur revendication politique, leur réponse à leur sentiment de dépossession démocratique. Le gouvernement, les parlementaires, les élites médiatiques et administratives font mine d’accueillir favorablement cette idée. Mais c’est pour mieux l’enterrer. Déjà, il y a dix ans, lors de la révision constitutionnelle, Nicolas Sarkozy avait agi de même : avaliser le concept pour mieux le rendre impossible.

Pourtant, le référendum est une des grandes innovations de la Ve République. Mais seul le Président avait jusqu’alors le droit de poser la question. Le général de Gaulle avait conçu le référendum comme un moyen de contourner et de vaincre la résistance des élites, qu’elles soient partisanes, parlementaires, économiques ou syndicales. La Ve République était conçue dans son esprit pour établir le contact direct entre le monarque élu et le peuple, par-dessus “les notables et les notoires”. Et quand le peuple se détournait du roi, celui-ci s’en allait. »

La conclusion est claire : Zemmour est pour un RIC qui chasse Macron du pouvoir, une espèce de coup d’État « démocratique » qui se servirait de la contestation nationale, pas pour un RIC au rabais, celui que nous prépare la paire Jouanno-Philippe.

« Nos élites veulent bien de la démocratie si le peuple ne peut rien dire. Elles appellent démagogie ou populisme ce qui est désaccord idéologique ou philosophique avec leurs conceptions du monde, du pays, de l’Homme. Elles veulent bien reconnaître que le référendum fonctionne en Suisse ou en Californie. Mais pas en France. Elles pensent que les Français sont des imbéciles, des ploucs, des racistes. Elles sont comme les élites bourgeoises sous Louis-Philippe qui s’accrochaient au suffrage censitaire par peur du suffrage universel. Le RIC serait le seul moyen de rétablir un authentique suffrage universel. »

Vu de la sorte, le RIC ne se heurtera pas au projet national-sioniste et au contraire le favorisera : le RN version Marine 2018 – c’est-à-dire prosioniste – profitera de l’ouverture de cette forme de proportionnelle, et l’idéologie zemmourienne en sortira renforcée.
Ainsi, à son corps défendant, le très démocrate Chouard pourrait arranger les affaires d’un pouvoir profond aux abois.

 

Conclusion

Pour réussir la révolution, il faut vaincre le pouvoir visible ET le pouvoir profond. Le pouvoir visible est salement amoché, mais le pouvoir profond résiste, et il est prêt à utiliser toutes les ficelles pour tenir.

Pour une révolution sociale majeure,
lire sur Kontre Kulture

 

Gilets, Zemmour et ingénieries, sur E&R :

 






Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2107785
    Le 23 décembre 2018 à 15:06 par marmotte
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Pourquoi ne pas mettre le CNT (conseil National de Transition) en place après. Le RIC n’est toujours pas écrit

     

    Répondre à ce message

  • #2107798
    Le 23 décembre 2018 à 15:27 par Borntogrowl
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    C’est très bien tout ça. Ces pseudos-nationalistes sont obligés de se repositionner s’ils ne veulent pas se décrédibiliser. Ca sent plutôt bon en tout cas. On y croit putain !

     

    Répondre à ce message

  • #2107878
    Le 23 décembre 2018 à 18:16 par Miroir
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Une vidéo que je trouve plus qu’utile pour comprendre pourquoi le RIC sincèrement pensé par Etienne Chouard sera forcément utilisé d’une manière contraire à ce pourquoi il a été pensé au départ...

    Et en même temps utile afin de réactualiser la pensée Guénonienne pour aider la France à s’en sortir par le rôle qu’elle porte c’est à dire l’exemple de l’intelligence universaliste, transcendant tout clivage communautaire et dogmatique par le service réel au service de la vérité et du donc du bien commun, peut- être la plus grande utilité de la vie et l’œuvre de René Guénon pour Nous peuple français...

    https://youtu.be/oOkPMsJRSpc

     

    Répondre à ce message

  • #2107900
    Le 23 décembre 2018 à 19:08 par misologos
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Pourquoi le RIC est une illusion ? Parce que notre impuissance n’est pas politique. Le Politique (tout comme le Médiatique ou Propagande) n’est pas une puissance, il n’est qu’un pouvoir relatif, délégué, émanant de la puissance établie de l’Economique et du Militaire.

     

    Répondre à ce message

    • #2109332
      Le Décembre 2018 à 10:52 par La branche inversée
      Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

      Et du capitalisme de médias, les parts électorales s’achetant comme des actions de France 1, ou de l’aberration.

      Le pouvoir médiatique est une branche (je n’ai pas dit une quenelle) du pouvoir économique.
      A moins que ce ne soit l’inverse ?

       
  • #2107933
    Le 23 décembre 2018 à 20:03 par anonyme
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Ont leurs dit "RIC" ils répondent par la "TRIC " !
    Tout ça pour garder notre "FRIC !

     

    Répondre à ce message

  • #2107941
    Le 23 décembre 2018 à 20:18 par compris
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Bon ben clairement, Emmanuel Macron est allé chercher du fric, et une tonne de fric en Afrique. Les choses vont rentrer dans l’ordre :
    - les Français vont recevoir beaucoup de cadeaux financiers
    - les Africains vont voire les dictateurs africains encore plus soutenus

    Dès que la France s’embrase, la FrançAFRIque paie les pots cassés.

     

    Répondre à ce message

  • #2108055
    Le 23 décembre 2018 à 23:08 par odyssée
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Le lundi 5 décembre 2016, Manuel Valls alors 1er ministre a décreté la création de l’inspection générale de la Justice plaçant l’autorité judiciaire, l’un des trois fondements de la République (avec le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif) sous le contrôle direct du ministre de la justice et donc sous le contrôle du pouvoir exécutif. Ceci constituant une violation flagrante de la Constitution et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
    François Hollande, alors président de la république, pourtant garant de la Constitution, ne s’est pas opposé à ce décret. Le Conseil Constitutionnel et le Conseil d’Etat n’ont pas jugé utile non plus de s’y opposer.
    Le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 qui a donné naissance à la Ve république fait référence à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789. L’éventualité de la violation de la Constitution ayant été envisagée comme étant possible par les fondateurs de cette déclaration, ceux-ci avaient énoncé en son article 16 que : « Toute société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution ».
    Le décret Valls n° 2016-1675 est paru au Journal Officiel le 6 décembre 2016 pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2017.
    Aussi impensable que cela puisse paraître, la France n’a plus de Constitution depuis le 1er janvier 2017. Merci au trio François Hollande, Manuel Valls, Jean-Jacques Urvoas .
    A compter de cette même date, la Ve République Française est abolie de fait. Conséquences directes :
    - L’élection présidentielle du 7 mai 2017 est hors-la-loi et constitue une imposture.
    - L’actuel locataire de Matignon et l’ensemble du gouvernement sont illégitimes.
    - L’élection législative du 18 juin 2017 est illégale.
    - Tous les députés siégeant actuellement à l’Assemblée Nationale etc...

     

    Répondre à ce message

    • #2108082
      Le Décembre 2018 à 00:24 par misologos
      Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

      Et alors ? L’illusion politique : ne voyez-vous pas que les seules lois qui s’imposent sont la loi du plus riche (ce pour quoi les GJ sont dans la rue) et la loi du plus fort (ce pour quoi, une fois dans la rue, ils se font casser la gueule) ?

       
  • #2108322
    Le 24 décembre 2018 à 11:55 par dixi
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    La conclusion est très intéressante et très réaliste .Oui le pouvoir visible en prend plein la gueule, mais il faut s’attaquer au pouvoir profond, qui est la matrice .Si la matrice est éradiquée, alors le RIC aura à lui seul du sens et la France aura enfin son indépendance et sa liberté. Sans cela, le pouvoir profond sera en sommeil et rebondira de plus bel .C’est un caméléon il s’adapte .

     

    Répondre à ce message

  • #2108591
    Le 24 décembre 2018 à 18:54 par Harry Potter
    Sale temps pour le RIC de Chouard : Éric Zemmour est pour !

    Je ne comprend pas pourquoi vous dites que le RIP s’oppose au pouvoir visible et pas au pouvoir profond.
    Dépendamment comment il est encadré, il peut donner un pouvoir immense.

    Bien entendu, Il faut que soit interdit la diffusion de débats ou d’avis sur un les sujets de référendum, et n’autoriser les médias qu’à mentionner l’intitulé du référendum à chaque fois qu’il y en a un, afin de bloquer toute tentative de propagande. Également, il ne doit y avoir aucun sujet tabou qui puisse faire l’objet d’un référendum, il faudrait aussi garantir l’anonymat de la personne à l’initiative du référendum.

    Si tout ceci est mis en place, je ne vois pas ce qui peut protéger le pouvoir profond. Si un de ces points persiste, autant dire que le référendum ne déragera personne et autant l’oublier.

     

    Répondre à ce message

  • #2117403

    A mon avis, il faudrait déjà faire une vidéo explicative précise d’un RIC bien ficelé et réellement révolutionnaire, à l’attention des français. Ensuite, traduire cette même vidéo en anglais, en espagnol, en portugais, en russe, en chinois, en arabe, en japonais, etc... de façon à ce que le monde entier soit sensibilisé, et qu’il sache que les français se battent aussi pour eux !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents