Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Horreur à Sciences Po : création d’un groupe "d’intersectionnalité raciale" !

Au départ l’intersectionnalité c’est le concept selon lequel les femmes subiraient un tas de discriminations. On appelait ça il y a 30 ans aux USA des « systèmes de domination ». Le genre, le sexe, la couleur de peau, on peut rajouter la beauté et la richesse (ça, c’est de nous), feraient d’un être un discriminé ou un discriminant, un super discriminé ou un super discriminant.

 

 

Coluche le disait à sa façon dans le sketch sur « Dieu » :

« Il paraît que Dieu a dit :
Il y aura des hommes grands et il y aura des hommes petits.
Il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches.
Il y aura des hommes blancs et il y aura des hommes noirs.
Et tous seront égaux mais ce sera pas facile.
Et il y en a qui seront noirs, petits et moches et pour eux ça sera très dur ! »

« Imaginez un carrefour où des voitures arrivent de tous les côtés. Les discriminations, comme la circulation à une intersection, peuvent arriver d’une direction comme d’une autre. Si un accident arrive à une intersection, il peut être causé par les voitures venant de n’importe quel côté et, parfois, de tous les côtés. De la même façon, si une femme noire est heurtée car elle est à une intersection, son préjudice peut être le résultat d’une discrimination raciale aussi bien que d’une discrimination sexiste. »

Ça, c’est pas du Coluche, c’est du Kimberley Crenhaw, une chercheuse afro-féministe, une Noire qui a une dent contre les hommes, quoi. Depuis, des universitaires se sont emparé de cette grille de lecture ou d’analyse et ont fait plein de « recherches », qui en général finissent toutes pareil : l’homme blanc est coupable.

 

 

Le résultat, par exemple chez nous en France, c’est Delphine Ernotte qui vire un par un les vieux Blancs de la télé, sauf Drucker, car il est intouchable (mais on ne sait toujours pas pourquoi, peut-être est-elle amoureuse de lui). Les Français s’en fichent un peu pour deux raisons : ceux qui regardent encore le service public sont principalement soit intoxiqués, soit malades du gauchisme (ou les deux), et donc la nouvelle grille sans homme blanc ils ne voient même pas la différence, et ceux qui ne regardent pas s’en foutent complètement.

Mais « l’intersectionnalité » et le « décolonialisme » ne s’arrêtent pas là. Désormais, après l’université, ce repère de gauchistes qui refusent de travailler, ce sont les grandes écoles qui sont touchées. Le Figaro étudiants s’alarme car la grande école pour jeunes Blancs friqués fondée par le vieux gay blanc Richard Descoings, mort aujourd’hui (pas ce 5 décembre 2020 mais il y a quelques années déjà dans des circonstances scabreuses), a vu naître en son sein un groupe intitulé « BeingBlackatSciencesPo ». L’objet de ce groupe, nous dit Le Figaro, c’est « de permettre “aux étudiants noirs” de débattre en toute sécurité ».

Chacun sait que la chasse au Noir est chose courante rue Saint-Guillaume. Les uns sont brûlés dans la cour, entre deux cours, d’autres sont pendus, la plupart sont lynchés. Il n’y a quasiment jamais de procès (malgré le master et les cours de droit), ou alors expéditifs, tant les étudiants blancs de droite sont racistes.

L’objectif de ce groupe d’étudiants ? Permettre aux jeunes « racisés » (les étudiants non-blancs, NDLR) de se sentir « en sécurité sur le campus » de Sciences Po Paris en obligeant tous les élèves à suivre ces modules. Des cours qui donneraient la possibilité, selon eux, « aux étudiants non-racisés (ceux qui sont blancs, NDLR) qui continuent de perpétuer le racisme au sein de l’institution (...) de se rendre compte de leur attitude raciste ».

Voici la preuve apportée par l’UNI, le syndicat de droite, donc celui des jeunes Blancs friqués jaloux des pauvres Noirs :

 

 

Le Figaro donne la parole à Jacques Smith, un nom pas très français mais délégué national de l’UNI quand même :

« C’est un exemple de plus que les universités françaises sont gangrenées par cette idéologie mortifère pour notre pays. Ces demandes mettent en péril la cohésion nationale et Sciences Po doit prendre des mesures fermes face à ce genre de propos »

Si on comprend bien, il y a du lynchage dans l’air, comme dans Django Unchained. Nous finirons cette brillante démonstration sur le topo de la magnifique rousse du module Factu (ça ressemble un peu trop à Facta, ça) qui nous explique le décolonialisme :

 

 

Pour en revenir un peu au sérieux, et à notre introduction, les critères objectifs de discrimination dans la société occidentale, pour ne parler que de ce qu’on connaît, sont un, le rang social, qui dépend de l’extraction sociale ; deux, le rang social ; et trois, le rang social. Le reste compte bien sûr, mais le critère principal est là.

Une vieille femme noire, si elle est par exemple à la tête d’un grand pays d’Afrique – on pense à la veuve Mandela –, ne subira pas les mêmes discriminations qu’une femme de ménage de centre-ville bourgeois. Et encore, les femmes de ménage sont plutôt bien payées, même si le boulot est pénible. Oui mais pas besoin de diplôme, de longues études, n’importe qui peut faire le ménage. Sauf que tout le monde ne veut pas, évidemment. Mais ne nous égarons pas.

Il est vrai qu’il y a plus de femmes de ménage noires que de dictatrices de cette couleur. Mais il y a aussi beaucoup de femmes de ménage blanches, ou de couleurs qui oscillent entre le noir et le blanc. Du coup, on s’y perd : la couleur joue moins.

Par exemple, les Gilets jaunes, en majorité blancs, se sont fait beaucoup plus matraquer que les racailles, en majorité non blancs, pour ne prendre que les deux dernières années (décembre 2018 – décembre 2020). La police est-elle raciste ? Le débat agite nos sphères en ce moment, et le président Macron, qui aime bien les racailles de couleur, nous dit que la police n’est pas raciste. C’est vrai, elle a fracassé plus de crânes blancs. Sauf s’il y a un racisme anti-Blancs.

 

 

Ou alors, pour ce qui concerne les Gilets jaunes, il s’agirait d’un racisme social et non racial. Et objectivement, le racisme social est plus puissant, plus violent, plus pernicieux que le racisme racial, qu’on appelle naturellement racisme. D’ailleurs, on ne peut appeler le racisme social socialisme, car ça veut dire autre chose. Quoi que, les vrais socialistes luttaient contre la société bourgeoise et les bourgeois, ils étaient donc racistes envers les bourgeois, qui l’étaient aussi envers eux.

 

De trop nombreuses lectrices s’indignent de ne voir que des jolies femmes sur E&R et réclament de beaux mecs, s’insinuant ainsi dans notre éditorial. Qu’elles sachent qu’on cède, mais pour des raisons d’audience uniquement.

 

Le racisme est donc un mode de relation sociale, de distanciation ou d’exclusion. L’être humain est encore ainsi fait qu’il opère des différences entre les individus, il choisit, et donc il discrimine. Il n’est pas sûr que Brad Pitt (beau, riche et blanc) veuille se taper une Yolande Moreau. Il préférera, selon nous, la superbe racisée de la photo d’en haut, ou la Blanche rousse de la vidéo du Figaro.

Pour dire la vérité, nous aussi. Mais cela ne prouve pas le racisme. La preuve : les femmes préfèrent les hommes riches, beaux et intelligents, quelle que soit leur couleur. Mais toutes ne gagnent pas à cette loterie, et la plupart se contentent de deux critères, voire d’un critère sur trois. Ou de zéro, pour les moins douées (une femme non belle peut très bien faire un saut quantitatif ou qualitatif), ou les moins attirantes.

C’est injuste, oui, mais il n’y a pas que le rang social dans la vie. Il y a la spiritualité, le goût du pouvoir, des choses comme ça, qui faussent les calculs ou les logiques sociales. Jésus n’avait aucun pouvoir, il était sans le sou et pourtant il est devenu célèbre, et sa puissance est aujourd’hui considérée comme éternelle (ça veut dire jusqu’à la fin des temps). Staline n’était pas très beau, et il a régné sur toutes les Russies pendant presque 30 ans. Joe Biden est un vieux pédophile corrompu jusqu’à l’os, et il est presque devenu président des États-Unis, grâce à une fraude massive.

La ruse, l’intelligence, l’imagination, la volonté, peuvent faire mentir tous les pronostics racistes. Tout n’est donc pas écrit.

Le décolonialisme sur E&R

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bah c’est sûr quand tu veux faire disparaitre les différences de traitement en fonction de certains critères, le mieux c’est de le mettre en avant sans arrêt. C’est la manière la plus efficace pour que les gens n’y prêtre plus attention !

    Faut quand même être sacrément con pour gober un truc pareil !

    Perso je trouve qu’on traite mal les gens chauves avec des sourcils grisonnants. Tiens tu appartiens au groupe des hommes hétéros chauves de moins de 60 ans,et de plus de 55 ans avec des sourcils noirs et grisonnant à 57,2 %, de type caucasien avec des yeux bleus. Même mon frère, qui est pd, appartient à plusieurs groupes différents du mien.


  • Ah j’oubliais la rouquine du figaro est pas mal mais la brune en haut est mortelle !

     

  • Aujourd’hui le noir petit et moche est footballeur il est multi millionnaire et sort avec des top model mais ça Coluche ne pouvait pas le savoir.

     

  • on pourrait faire de substancielles économies en fermant ces deux écoles : sciences PO. et l’ENA , dont on peut mesurer quotidiennement la perversité et l’inutilité .

     

  • Ils détestent, haïssent la nature, la nature profonde de l’homme ,ça ! C’était le passé :Être (mâle ou femelle) appartenant au règne animal, mammifère primate de la famille des hominidés, seul représentant du genre Homo (Homo sapiens). Maintenant de Wikipedia à toutes les définitions d’internet, c’est un être humain.
    Avec le transhumanisme, ils pourront donner raison aux nouvelles définitions.


  • L ’ idiot utile avec le haut parleur est désespérant , il faudrait qu’il comprenne que l’esclavage a été aboli il y a 3 siècles. ; que des noirs eux même étaient vendeurs ;que son discours est dangereux ;qu’il sert à ceux qui veulent amener à la guerre civile ;et que , malgré tout ,sans la colonisation ,il ne serait pas là à casser les couilles .
    Je suis né au début des années 60 et je n’ai vu personne arriver en France enchainé dans des galères.


  • lol, j’ai un pote qui avait une convocation/ audition à la police nationale,
    concernant une vieille affaire de couple

    sa meuf de l’époque est métisse, ils ont eu une fille, bref

    lol, il m’a fait voir le papier, je lui ai dit, t’as deux problèmes :
    la fliquette, c’est une meuf, et en plus, c’est une Noire
    solidarité de sexe
    solidarité raciale

    - comment tu le sais ?
    c’est écrit (un nom de blackos)
    lui, il savait pas lire ça, il n’est pas né dans le 93

    ça n’a pas loupé
    en plus, il s’est pointé bourré
    "vous sentez l’alcool"
    on en rigole encore

     

    • Lol comme tu dis mais argument et anecdote nulle !

      La plupart des flics et juges sont blancs en France à 90% ! Donc je pourrais te raconter la même anecdote, elle beaucoup plus répandu sur le Noir ou l’arabe jugés 9 fois sur 10 par un mâle blanc.

      Je ne comprends pas cette tendance à pleurnicher quand on dit que le problème est une absence de "représentation " dans les sphères plus haute du pouvoir.
      La mentalité des Elites Françaises est en retard sur la société civile et les postes moins prestigieux ; comme si un poste de pouvoir en 2020 ne pouvait être incarné que par les mâle blancs post 68 en l’occurrence.

      Ces écoles dit prestigieuses perpétue cette grille de lecture où les "autres" restent en bas.
      Même si la démarche est flou, elle n’est pas stupide, le critère principale reste social Ok ER, mais le 2e est visuel, couleur, apparence, beauté etc..et aussi déterminant que le premier.

      On ne compare pas des exceptions en Occident (Michel Obama, Rama yade Taubira etc...) avec des milliers voir des millions de Mamadou, Zhora ou Karim qui bizarrement n’apparaissent pas dans beaucoup de conseil d’administration de grandes entreprise, écoles ou lieu de pouvoir.


    • @Avion

      Mais ont-ils le niveau ou sont-ils tout simplement assez nombreux pour apparaitre dans ces domaines là ? C’est quand même ça la question de base, on va pas les inventer pour faire plaisir à ton ego de jeune noir. En ingénierie il y a beaucoup de jeunes noirs et maghrébins qui font très bien leur job et il y a peu de discriminations, en tout cas dans l’informatique.

      Mais je connais peu de gens de banlieue qui rêvent de faire l’ENA, désolé (et je les comprends). Je te donne un autre exemple : je suis portugais, on est la première communauté étrangère de ce pays avec les Algériens. Maintenant cite moi un politique de premier plan portugais. Pareil avec les chinois. Est-ce qu’on va s’en plaindre ? Perso j’en ai rien a foutre. Le politique portugais serait surement tout aussi con et corrompu que le politique français de souche de base.


  • Dénoncer le crétinisme moral au pouvoir comme le fait E&R c’est bien. Il faut maintenant en expliquer les causes. La cause fondamentale c’est la défaite de la pensée : la pensée la plus élevée, la philosophie de Hegel, a produit le marxisme, mis en oeuvre dans le totalitarisme soviétique accompagné des réactions vouées à l’échec que sont le nazisme et les fascismes. Les gens ne sont pas vraiment conscients du détail de cet enchaînement mais ils savent que la pensée ne marche pas, qu’elle a conduit aux deux guerres mondiales.

    Quand il n’y a plus de pensée ce qui la remplace c’est la non-pensée, la connerie massive, intense : c’est l’idéologie c’est à dire la soumission au Bien. Sur le plan humain global le Bien a été défini par le messie juif il y a très longtemps : c’est avoir une attitude négative par rapport à ce qui est, en pratique dénoncer des "premiers" c’est à dire ceux qui sont dans la positivité du réel, ceux qui ont des résultats, qui produisent et se reproduisent et inversement promouvoir des "derniers", c’est à dire promouvoir le néant et le négatif en l’inversant en positif, en pratique défendre par dessus tout les juifs, ensuite les femmes, les non-blancs, les immigrés, les migrants, les handicapés, les minorités. Cette logique c’est juste la mentalité d’inversion ethnique du messie juif appliquée à elle-même, par ex. il inverse le dieu de haine psychopathe en dieu d’Amour. Elle est ultra-toxique et vise fondamentalement la néantisation de toute chose.

    Maintenant on est sur les bonnes bases pour comprendre d’où sort l’intersectionalité : c’est de l’idéologie de gauche gothique. L’idéologie de gauche, le "progressisme", c’est juste le Bien tel que l’a défini le messie juif mais échappé au contrôle de l’institution catholique, rendue à l’état sauvage dans la société.

    Le progressisme a maintenant vaincu l’ennemi messique : le blanc est vaincu, définitivement démonetisé sur le plan moral, du coup promouvoir seulement le juif/femme/etc. perd de sa justification, il faut trouver autre chose pour être bien sûr d’opérer sous la protection du Bien.

    Comme les soumis au Bien sont des non-pensant, tout ce qu’il ont pu trouver c’est exiger deux catégories pour être dans le Bien : c’est ça l’intersectionalité.

    Par ex. aux US toutes les nominations dans les universités doivent être noire ET homosexuelle, femme ET homosexuelle etc. Bien sûr en tant que ultra-derniers, les élus ne sont pas soumis à cette exigence, faut pas déconner :D

     

    • Très intéressante la pensée que vous développez Sacrade ici dans ce second volet ( le premier l ’était tout autant ). Pour vous donc le Christ est un messie juif qui travaillait dans le judaisme pour les seuls intérêt du judaisme et vous soulignez tout le bénéfice qu ’il a par l ’influence énorme de sa pensée apporter à son peuple et à sa chapelle et en même temps affaiblir les nations converties à sa morale généreuse et "inversée . On pourrait néanmoins aussi penser que Jésus fut un opposant au judaisme officiel et éliminé par lui mais que dans un deuxième temps , les élites juives aient pu s ’apercevoir du levier que le christianisme pouvait leur offrir en retournant les valeurs d ’amour et de charité envers contre les chrétiens qui les professaient , réclamant de devoir d ’amour pour eux mêmes en endossant habilement le rôle de victime ou comme vous dites justement de " derniers " ; .Reste à savoir comment cela finira et si cette subtile logique ne se retournera pas une fois encore mais cette fois à leur détriment .Car la fable des victimes et des derniers de l ’histoire est on le voit près de s ’exténuer devant la réalité d ’une minorité puissante et dominante et la morale qui dit malheur aux " premier " risque bien , et dans peu de se retourner et violemment contre ceux qui en furent les bénéficiaires opportunistes ; en un mot l ’égalitarisme d ’un Soros , devenu hors de contrôle , pourrait amener à faire souvenir aux juifs que Jésus était finalement des leurs et qu ’ au fond il n ’est que temps de le reconnaître comme leur vrai Messie .


    • @wax : en évoquant la possibilité d’une nouvelle inversion de la morale inversée du messie juif vous comprenez tout à fait ce que je dis (et je peux vous dire que c’est très rare, en fait il n’y eu qu’un gars qui avait vraiment compris et qui était même allé un peu plus loin en démontrant qu’il leur avait tout donné sauf des babioles résiduelles comme le troisième temple). Le problème c’est que cette inversion a déjà eu lieu : le Père du Christ, celui qui a révélé la Vérité du Fils, c’est à dire Hegel, a élevé la rhétorique self-négative du Christ au rang métaphysique, c’est à dire montré que l’essence du réel et de tout ce qui est réel est d’être contradictoire, exactement comme les aphorismes et la pensée du Christ. Cela revient à faire une dernière inversion, celle du Dieu d’Amour en destruction totale, en Néant, néant qui retrouve de manière purifiée le Dieu de Haine hébraïque (la haine vise la destruction) : la boucle est bouclée. Mais on s’est révélés indignes des visées que Dieu avait pour nous et le deuxième fils de Hegel, Marx, n’a pas pu imposer la Puissance du Père sur la planète : on est retourné sous la coupe du Fils c’est à dire la culpabilité permanente d’être en puissance des "premiers" pouvant opprimer des "derniers". Perso je ne vois pas comment se sortir par la pensée, par la philosophie, de cette merde d’origine arabe (sémites = arabes). Je pense qu’il faut un nouveau système sociopolitique désigné totalement à l’extérieur de la mentalité tribale arabe judéochrétienne que j’appelle l’anti-prédation généralisée -une sorte de démocratie totale centrée sur la lutte sans merci contre la prédation, qui est avant toute chose morale- et qui à la longue par son impact social sortira la France et l’Humanité de cette merde. Après le Miracle Grec pourquoi pas le Miracle Français ;-) ?


  • Le dessin de ce concept intersectionnalité, ô combien utile à la France, illumine une étoile à 6 branches. Étonnant !
    Ou également un hexagone...


  • Moi ça me branche carrément l’intersectionnalité raciale...


  • C est bien par les élites que nous arrivent toutes ces saloperies sauce burger. Il faudrait en changer, vite, vite.


  • Salut
    Voici ce qui me fait le plus marrer :
    L’un des grands marchés du monde merveilleux de demain est la sélection génétique des caractéristiques des enfants du futur. Des centaines de startups biotech travaillent sur ce marché ou grâce a CRISP R et les possibilités de la "thérapie génique" on pourra choisir des caractéristiques physiques de son enfant. Voir selon certaines de ces startups certaines caractéristiques comme l’intelligence, l’oreille musicale etc..
    La première cible de ces labos sont les pays ou il n’y a pas de loi qui empêche cette pratique 1 Les USA, 2 une partie des pays asiatiques 3 une grande partie de l’Afrique. Ces labos ont donc effectué des analyses de marché sur ces 3 zones pour déterminer les caractéristiques qui seraient les plus demandés afin de concentrer les recherches sur ces caractéristiques.
    voici le top des caractéristiques : la forme des yeux, le nez et les cheveux caucasien clair, ET EN NUMERO 1 : LA COULEUR DE PEAU BLANCHE (ou plutôt creme) pour l’Afrique un blanc cassé donc plutôt un blanc italien voir métissé mais cela reste bien la couleur de peau blanche qui est en tete. les personnes généralement sondées étant des populations qui auront les moyens de se payer ce type de connerie il s’agit ici des classes supérieures de ces 3 zones. Le malien ou le Tunisien de base ayant autre chose a penser que de choisir la couleur de ses enfants.
    Il n’y a pas besoin d’attendre le futur pour deja constater :
    - Chez vous aux Antilles pour les procréations in vitro la demande par des familles noirs de spermes blancs est en train de devenir majoritaire (ou le sera bientot vu la tendance)
    - En Corée les traitements de blanchiment de la peau sont aujourd’hui les traitements de thérapie de confort les plus demandées et le phénomène est le meme en Afrique avec des désastres puisque des mafias en profite pour vendre des traitements chimiques ayant des conséquences sanitaires montres. On ne retrouve pas ces tendances (le phénomène existe mais il est non tendanciel) dans le monde musulmans arabo berbère, Indonésie, Bangladesh etc.. Car dans l’Islam le corp ne vous appartient pas (vous êtes une âme et dieu vous donne un corps dont vous devez prendre soin) Dans ces populations le blanchiment se fait par le Mariage : En Tunisie par exemple dans les critères de mariage pour les hommes les filles Tunisiennes ayant la peau plus claires apparaissent comme plus désirable

    Le Carthaginois (de retour )

     

    • @Le Carthaginois.
      Heureux de vous voir de retour, j’espère que vous resterez parmi nous longtemps, pour nous faire profiter de vos analyses, et autres commentaires toujours intéressants.
      Bien cordialement.


    • Tout à fait exact , des firmes US ont patiemment collecté durant des années l ’ADN de toute la population islandaise censée représenter le dernier conservatoire de la pureté nordique ( des scandinaves émigrés ) alors qu ’il y a encore quarante et cinquante ans les trois scandinavies étaient totalement pures de toute immigration et blondes aux yeux bleus à plus de 80 % ( rappelez -vous les pittoresques images des JO de LILLEHAMMER en Norvège de 1994 et la vision d ’une Norvège toute blonde et disons le admirable mais jugée politiquement incorrecte et à proscrire à jamais du Spectacle planétaire car on sait trop que l ’immigrationnisme ( plan des cosmopolites metisseurs- diviseurs ) a pour but encore plus que l ’extinction de l ’homme blanc l ’extinction de la race nordique jugée bien trop belle (toujours la même obsession d ’imposer le laid , le faux , l ’immoral ; écoutez la magnifique analyse à ce propos de Monsieur Lounès Darbois sur ER FM dédiée à Celine ) . Par ailleurs d ’autres firmes américaines ou les mêmes se sont aussi investies dans la collecte du génome de toute la population russe dans la prévision de l ’attrait incoercible pour le type russe ou slave du nord Est ( des nordiques également )indubitablement admirable dans son versant féminin . Un juteux futur marché de la quête de pureté raciale pour les plus riches certainement monopolisé déjà par la secte qui prône et impose actuellement le mélangisme et sa laideur résutante mais laquelle secte finit toujours par sacrifier à Mammon son vrai Dieu en absolue priorité .


    • @le carthaginois

      En gros, t’es en train de dire que les blancs seraient les hommes qui seraient les plus enviés au monde.. ?
      Quid du nombre faramineux de femmes qui veulent bronzer et des millions de femmes qui font des UV pour être bronzées ?..
      Je veux pas te vexer mais bon... si pour te rassurer t’as envie de te dire que les blancs seraient la « master race » à laquelle le monde entier aurait envie de ressembler, libre à toi, mais bon... je trouve pas que ce soit validé par les faits... bref.


    • Was et le Carthaginois merci pour vos messages.
      Des mots sur un ressenti validé de jour en jour.


    • @Centurion merci pour votre message au plaisir d’échanger
      @ wax votre commentaire est pertinent je peux ajouter : Le phénomène de stockage de l’ADN a une explication de politique profonde, en effet l’ONU a lancé le programme "Génome Humain" en 1988 (fini en 2003) dont l’objectif était de mobiliser les chercheurs du monde entier pour décoder l’ADN c’est une équipe Francaise qui a réussi cet exploit et qui a rédigé le projet de note de synthèse pour l’ONU qui devait etre diffusé au monde et une annexe confidentielle sur le fonctionnement du programme. Ces 2 notes que très peu de personne ont lu et qui ont du etre détruite par la contrainte de vos services contenaient les éléments suivant :
      - L’étude confirme sans aucun doute que l’ Homo sapiens est bien né en Afrique de l’ouest et que tous les humaine en sont des descendants.
      - Que des populations (notamment en Europe) montrent des croisements avec Néandertal
      - Que meme si les humains sont issues de la meme racine on peut considérer que les évolutions ont aboutie à la création de races distinguent d’un point de vue BIOLOGIQUE avec une mention spécial au pygmée qui ont aujourd’hui l’ADN le plus riche de l’humanité. Si les pandémie devait terrasser les hommes les pygmées seraient les derniers a survivre.
      Sur le programme la note alerte sur des comportement irresponsables et dangereux de plusieurs nations et d’une entreprise : Les chercheurs chinois ont tenté de falsifier des résultats pour démontrer l’existence d’une origine spécifique de leurs ADN et Israel a corrompu des chercheurs et falsifié des comptes rendus pour créer de fausses correspondance d’ADN entre les différentes communautés Juives
      Les américains avec l’entreprise Celera Genomic ont pillé les données de recherche
      La note officielle de l’ONU trafiqué explique qu’il n’y a qu’une race et que le métissage sera l’avenir de l’homme. A partir de la vous avez raison les nations se sont lancé dans le stockage de l’ ADN de leurs populations originelles.
      @Anthar vous avez sans doute rédigé trop rapidement votre commentaire. Vous avez raison pour les blancs le bronzage est un critère de beauté mais mon post initial souligne que aujourd’hui les populations non blanche ont la blancheur comme modèle : 40% des femmes africaines se blanchissent la peau :
      https://www.afrik.com/afrique-le-pr...

      https://www.brut.media/fr/internati...

      Le Carthaginois

      _


  • Ce terme de raciste est galvaudé et mis à toutes les sauces n’importe comment.
    Ca veut dire créer une hierarchie de superiorité entre les races, en cherchant parfois une suprématie. Mais les gens qui se marient entre blancs, arabes, juifs, chinois, noirs, etc, ne disent pas du tout qu’une race est supérieure, ils veulent juste rester dans leur communauté CULTURELLE et parfois RELIGIEUSE, parce que c’est plus facile à vivre, plus epanouissant, plus agreable. Ce n’est pas pour dire qu’untel est superieur racialement à un autre, c’est juste une préférence culturelle et communautaire, qui en plus permet parfois de porter la culture et la civilisation du pays de facon plus forte.
    Je dis ca, mais moi je m’en fous, suis capable de me marier avec n importe qui, meme si je suis avec une ptite francaise adorable et toute mimi.
    Au final, je suis d accord avec ER, le racisme est d abord de niveau social, le reste c est du rajout de moindre importance.

     

  • Ce ne sont pas les Blancs qui dirigent les pays occidentaux. Nulle part.
    Encore un effort, les menteurs !


  • Le racisme dans la haut sphere sociale n existe presque pas

    Les bourgeois de Neuilly juif , quatari , chinois , africain sont amis et jouissent de la même spéculation bancaire

    La question raciale est indissociable à la question sociale

    Un père de famille de la bourgeoisie de droite préférait que sa fille se marie avec un riche homme d affaire libanais (même si leur culture est différente) que marier sa fille à un gilet jaune idenditaire payé au smic

     

    • C’est faux ! Vous êtes malhonnête.
      Les gros bourgeois auront beaucoup de mal à laisser leur fille aller avec un mec « racisé ». Ils seraient bien plus à l’aise si elle se mettait avec un blanc.


    • @Spetznaz

      Je suis d’accord oui, un riche blanc de « droite » un peu « raciste » ne sera pas heureux (c’est le moins qu’on puisse dire) de voir sa petite Louise ou sa petite Marie partir avec un Mamadou ou avec un Kader même si ces derniers ont du pognon..
      Tout n’est pas que social et le social ne résout pas tout.
      Le racialisme existe vraiment, c’est un fait. Le fait d’avoir de l’argent ne va pas te faire aimer par des gens qui détestent à la base ta race ou ta communauté ou tes origines.
      Quand quelqu’un est raciste et/ou racialiste, il l’est totalement. Il va pas subitement se mettre à aimer des Noirs ou des Arabes sous prétexte que ces derniers auraient du pognon. C’est bien plus profond que ça.


  • Sciences-Pipeau !
    Quel employeur prend encore au sérieux cette "école" parisienne qui n’a jamais produit autre chose que des imposteurs ?
    C’est sûr, l’intersectionnalité est une méthode qui permettra de trouver du boulot et gérer une boîte avec toute l’efficacité nécessaire !

    Ca vaut même pas un CAP Coiffure ! C’te blague !


  • A VOIR

    Université Evergreen et les dérives du progressisme :
    https://www.youtube.com/watch?v=u54...


  • on est vraiment devenu des pays dégénérés intellectuellement.


  • Je suis allé à Saint Sulpice aujourd’hui, j’ai croisé un groupe de jeunes dans le rer avec des pancartes contre la loi sur la sécurité globale, sur l’un des cartons il y avait écris "si seulement il suffisait de supprimer le mot race de nos institutions", je lui en demande la signification (j’avais bien compris), l jeune fille métisse qui la tenait me dit que le problème c’est le racisme systémique, je lui dis c’est pas plutôt le risque de pauvreté, l’obligation des masques, l’impact sociétale que cela a sur tous les foyers précaires quelques soit la race..., elle me dit oui mais en plus être d’une race autre que blanche aggrave le problème...vous vous êtes blanc vous ne pouvez pas savoir ce que c’est d’être noire, je lu rétorque vous vous est métisse vous ne avez pas ce que c’est d’être Portugais blanc sur un chantier depuis 20 ans, ni mois d’ailleurs le btp j’en fait assez peu mais suffisamment pour ne plus en faire..." et que elles n’ont plus ne peut savoir ce que c’est d’être noire femme de ménage puisqu’elle visiblement éduquer" et d’un niveau "bourgeois", elle me dit que ça ne sert à rien de discuter puisque je suis blanc..et le groupe me dit que je vis en dehors de la réalité...les gens dans le rer me regardent avec hostilité j’avais baisser mon masque ( je ne le porte d’ailleurs pas dans la rue met baissé dans les transports après plusieurs amendes par la RAtp sureté) et la majorité des gens présent soit de couleurs, soit jeunes soit vieux...., j’ai 33ans ,et remplie ma vie de rencontre qui me donne le sourire et l’espoir , mon opinion c’est toujours fait par la pratique alimenté de bcp de lecture , de bcp de dessin et de sport, il est certains que les rares qui ne vont pas céder doivent se protéger car la vie en métropole n’est plus possible, on ne peux plus discuter , l’idéologie actuelle occupe l’espace publique totalement..., la fin de cette journée est toujours plus optimiste comme à chaque fois, j’ai terminé avec des policiers près de république avec qui j’ai parlé et échangé en tirant leur portraits,me confiant que les types des manifs étaient des jeunes bourgeois surtout ceux qui cassaient...j’ai repensé à la rencontre du rer, et j’ai vu une boucle, dans laquelle l’état répond à l’état, en dehors un petit cercle intouchable s"’occupant de diffuser les idées, ou plutôt la conscience tolérée....

     

    • Et tu les paies à chaque fois les amendes ratp ?


    • "elle me dit que ça ne sert à rien de discuter puisque je suis blanc.."
      lol

      merci pour ton témoignage
      la plupart des gens sont conditionnés de ouf

      ils oublient de vivre


    • @anonyme
      sur les amendes.
      Il y a un certain délai, et plusieurs étapes.
      Ces amendes sont illégales ; il y a donc moyen de se défendre, d’abord par la requête en annulation ; ensuite par la voie juridique avec une assoce.
      Dans la rue, nul besoin de masques. Dans les transports il vaut mieux, en circulant.
      Les gens se foutent qu’on le porte ou non. Les flics ratp, qui disposent de caméras, sont payés pour verbaliser. Ils sont assez souvent de la diversité, et s’en prendront davantage aux hommes jeunes et blancs.


    • Bonjour David, votre anecdote je l’ai vécu au mot près excepté que je suis Maghrébin avec un phénotype Europe du sud (Latin).

      Faut laisser tomber ces gens, ils sont embourbé dans une idéologie dysfonctionnelle qui les rend souds voire violents devant toute personne respirant le calme et l’assurance des origines.

      On peut les plaindre mais il est dangereux de les raisonner, le genre à prendre parti pour une racaille de couleur quelque soit le motif par trouille et esprit de vengeance.

      Oui les grandes villes deviennent invivables, partout des "yeux sans visage" (Billy Idol) , le moment de réaliser nos rêves d’ailleurs.

      De reconstruire ailleurs, au calme.
      Salut les Kamarades.


    • - Pour les amendes, disont que deux fois je suis tombé sur des agents qui m’ont demandé de payé maintenant et comme une fraude (pas de tickets donc 50 balles à chaque fois), une autre , ils m’ont donné un masque et m ont menacé que ça se passerait mal si ils me se croissaient sans ( j(j’entant ils me verbaliseraient), et deux autres fois amendes non port du masques, donc j’attends toujours des nouvelles...., et effectivement en discutant avec les agents, certains m’ont dis qu’ils étaient filmés et donc réprimandés si ils ne verbalisaient pas...Je précise que j’ai toujours ma carte d’autoentrepreneur avec moi et leur souligne à chaque fois que vu l’actualité , mon travail en subit les conséquences (ce qui est vrai).

      Karim Labrume, merci pour ces paroles, oui construire ailleurs, c’est devenu une nécessité, mais je continue à croire qu’il faut perdre contre plusieurs pour gagner conte un, j’entends, je continuerais toujours pour les quelques oreilles, yeux qui seront réceptifs, Soral l’a fait en passant chez Ardisson et autre, il a éveillé les conscience, incité à la recherche et au combat, la continuité des "Socrates" et des "Christs",je n’ai pas la naïveté de persuader ni l’orgueil de Faire changer, mais d’accepter d’encaisser pour ce que je considère que ce qui est bien et transmissible, faire un "petit peu" aussi désagréable que cela soit...

      Quand "aux yeux sans visages de Idol, c’est une des mes chansons préférées, je les écouté en boucle plus jeune, pour la mélancolie qu’elle me procurait.

      Bien à vous.


    • David,
      je trouve que vous faites bien de discuter avec des jeunes. C est important. Ils reconsidéreront peut être votre échange et vos paroles. Plus tard.
      Cordialement.


  • Je trouve qu’il s’agit d’une excellente nouvelle qu’ils déploient ainsi de manière décomplexée, avec une arrogance inouïe sans plus se cacher toute l’étendue de leur folie ! Avant nous passions pour des complotistes, des pisse-froid...mais plus maintenant ! Nos rangs sont entrain de considérablement s’étoffer !


  • Paul Benjamin, dans Across 110th Street (1972)

    quintessence du ghetto
    rage

    le visage de Paul Benjamin,
    tout ou rien, mais maintenant
    et le chargeur qui se vide

    énorme de poésie


  • "intersectionnalité raciale" :

    pfff...
    je n’arrive plus à comprendre le monde comme il évolue

    ’faudrait mettre des guillemets partout
    ’tain, j’suis un mec des années 90, on m’avait pas dit que ça allait partir en couille, comme ça

     

  • "racisé"

    qu’est-ce ça veut dire ?
    c’est un entretien d’embauche ?

    les relations humaines vont dans les chiottes


  • les anti-racistes sont les plus racistes

    mais eux, ils ont le badge :
    "Monsieur, je suis anti-raciste, garez vous sur le côté"

    "on va vous faire un test d’anti-racisme"
    lol


  • La vidéo de BFM est édifiante : ce type est dingue, il croit qu’il pourra toujours tout arranger par de la tchatche et un peu de cinéma.


  • Manquerait pas un septième critère dans leur concept d intersectionnalite.... la religion.


  • Dans cette république française qui est devenue une vraie dictature,plus rien ne m’étonne...L’oligarchie mondialiste,soutenu en france par les soixante-huitards et les néo-libérales des années 80,relayée par les médias mainstream,applique "le plan" de "destruction" de la france et de son peuple,de ses institutions,de ses racines,de son histoire et de sa culture !!Aujourd’hui,les masques tombent et on voit bien vers quels horizons le despote macron aux ordres et sa clique macronique veulent nous emmener...Avec le recul et un peu de recherche sérieuse,on peut dire qu’a partir du septennat de giscard ainsi que tous ceux,sans exception,qui lui ont succédé et jusqu’à ce jour,ont largement contribué a l’effondrement du pays au profit du n.o.m !!


  • Désormais, après l’université, ce repère de gauchistes qui refusent de travailler,

    repaire, et non repère...

    Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge, expert en orthographe


  • comme l’aurait dit le GUD de la grande époque. On nous taxe de racistes et de violents quoiqu’on fasse. alors on le fait

     

  • Je rappellerai plusieurs critères sur l’instinct naturel de discrimination... entre autres que c’est surtout et avant tout au niveau de la structure affective profonde inconsciente que s’opèrent les choix. Certes, la beauté, le charme des un(e)s et des autres jouent un rôle premier, mais il reste anecdotique ; in fine, c’est bien le schéma affectif de référence infantile qui l’emporte (relation affective parents / enfant).

    Les spécialistes du psychique humaine parlent à juste titre de répétition de schéma affectif. A y bien regardé il est en effet assez facile de constater que dans tous les cas de rupture, divorce puis nouvelle relation, s’il est vrai que les nouveaux "choisis" ne se ressemblent pas physiquement, le type relationnel, lui, est toujours le même depuis la première relation d’attachement.

    La plupart des gens ne sont pas conscients de ce phénomène. Ils évaluent leur propre changement relationnel amoureux à l’aune des indices extérieurs... la mécanique d’attachement, d’attirance, les répétitions de système profond leur échappent.

    Pour ce qui est de l’anti racisme basée effectivement sur l’invention de la french theory, on peut facilement vérifier que cette invention ne va pas sans l’élément fondamental de toute manipulation du réel : la modification du sens des mots et leur affectation.

    Le pouvoir de création de nouveaux modes de pensées réside avant tout dans la manipulation sémantique. "Race" a une connotation négative parce que tout un discours à fait en sorte que.

    Quant au système de domination, les femmes, qui aujourd’hui en veulent aux hommes supposés être les responsables de leurs souffrances, sont tout simplement en train d’inverser les rapports de forces ; elles deviennent les dominatrices du "nouveau monde" qu’on nous concocte depuis des décennies. La domination des femmes prend tout simplement un autre chemin particulièrement pervers : le "care".

    Le "care", qu’à lancé Martine Aubry du temps de ses rêves politiques, est l’une des armes féminines les plus redoutables envers les hommes car il infantilise totalement le peuple... femmes et hommes confondus. Il suffit d’observer et d’écouter les discours ambiants et les comportements depuis le début de la fausse pandémie... ça chouine, ça pleure, ça tremble, ça exige d’être pris en charge, ça se comporte comme des ados soumis ou vindicatifs et ça veut aller jouer dans les espaces ludiques. Le "nouveau monde" risque en effet d’être "féminin" !

     

  • Pour ma part je suis raciste, mais pas pratiquant.
    Il suffit jusque que je tombe sur un con... cette sale race.

    Les Pierpoljack ont du mal à saisir le concept mais je m’en cogne : un ou deux, quelques rares fois.
    Le paradoxe étant que je traite chacun indifféremment, tandis que cela ne leur plaît pas puisqu’ils désirent exister comme telle unicité. Bon, en réalité, il n’y a qu’avec les brunes à gros seins que je fais un peu plus de complaisance mais, le sachant, j’essaye de me ressaisir, question d’éthique et de tocs.


  • " intersectionnalité "

    Encore un de ces mots savants , qui ne veulent rien dire , à nous faire croire qu’on est tous une bande de ploucs attardés parce qu’on est pas au parfum de leurs fosses sceptiques denier cri !!!

    Qu’ils aillent tous se faire enculer , puisque ils sont en orbite géo-stationnaire au dessus de leurs trous de balle , et qu’ils nous foutent la paix ( ce qui ne risque pas d’arriver ... soit dit en passant ... )


  • « De trop nombreuses lectrices s’indignent de ne voir que des jolies femmes sur E&R et réclament de beaux mecs, s’insinuant ainsi dans notre éditorial. Qu’elles sachent qu’on cède, mais pour des raisons d’audience uniquement. »

    Merci pour votre humour.. C’est drôle.. Ça m’a fait rire !


  • Comme quoi on peut être une bête de concours et avoir un QI d’huître


  • Quand l’identité se noie dans l’image pré-formatée et tout azimut,
    Quand celle-ci déforme et bouscule les représentations,
    Quand le discours s’invite comme un slogan. L’image et le slogan — Page de pub : "Benetton" —

     

  • Sciences-Po est envahi par la diversité , cette école est en voie de devenir Sciences-Po-Coranique.
    Merci à Marion Maréchal d’avoir créée avec grand succès l’ISSEP véritable pépite de nos futurs élites Françaises


  • @ E&R :

    Heu... non Richard Descoings n’a pas fondé cette vénérable école qu’est Sciences Po. Il l’a dirigée. C’était déjà trop.


  • Science PO ,Aveu ou preuve s’il vous en fallait encore une, que leur doqmatisme a trahi
    la philosophie pourtant la base d’une politique viable et respectable.
    En s’abandonnant à la science sans conscience qui n’est autre que la ruine de l’âme.
    Malvenue chez les biens trop intentionnés primitifs barbares saccageurs ; transformant notre jardin planétaire en Enfer saturé par leur déchets mentaux et materiels.


Commentaires suivants