Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le camp Trump présente une vidéo qui prouverait un cas de fraude électorale en Géorgie

Devant le sénat de Géorgie, les soutiens de Donald Trump ont diffusé un enregistrement de vidéosurveillance censé montrer des valises de bulletins de vote comptabilisés sans contrôle, après l’interruption officielle du dépouillement.

 

Le 3 décembre, lors d’une audition au sénat de l’État de Géorgie, les membres de l’équipe de Donald Trump ont présenté des images censées être une preuve flagrante de fraude électorale ayant eu lieu le jour de l’élection présidentielle, le 3 novembre dernier.

Sur l’enregistrement filmé par une caméra de surveillance du centre de dépouillement de la State Farm Arena, à Atlanta, on peut voir ce qui semble être des assesseurs sortant de sous une table des valises contenant des bulletins de vote. Une activité suspecte qui aurait eu lieu vers 23h, après que le dépouillement eut été officiellement suspendu et que les observateurs eurent quitté les lieux.

 

 

L’équipe de Trump a estimé que plusieurs milliers de bulletins de vote auraient pu être comptabilisés dans l’intervalle de deux heures où aucun contrôleur du camp républicain n’était présent. Plus tôt dans la journée, le comptage des voix avait été interrompu pendant environ 90 minutes en raison de ce que les responsables ont affirmé être une « rupture de conduite d’eau ».

Les images de vidéo-surveillance diffusées par le camp Trump ont fait réagir le président sortant sur Twitter, qui a dénoncé un « bourrage d’urnes par les Démocrates quand les Républicains ont été contraints de quitter la grande salle de dépouillement ». « Beaucoup d’autres [témoignages de fraudes] sont à venir, mais rien que cela mène à une victoire facile dans l’État ! » a-t-il affirmé.

 

 

Le gouverneur républicain de l’État de Géorgie Brian Kemp a quant à lui estimé que le Secrétaire d’État devrait ordonner un « audit des signatures » des bulletins de vote par correspondance suite à la diffusion de cette vidéo.

[...]

Des déclarations qui interviennent alors que le procureur général des États-Unis William Barr a affirmé le 1er décembre « ne pas avoir vu de fraude » suffisamment importante pour invalider la victoire de Joe Biden à la présidentielle, notant toutefois que le département de la Justice continuerait d’étudier toutes les allégations crédibles.

Des audiences similaires à celle organisée par le sénat de Géorgie ont eu lieu ces derniers jours en Pennsylvanie, en Arizona et dans le Michigan, où des preuves de fraudes présumées ont là aussi été présentées par les équipes de Donald Trump. Les poursuites engagées dans plusieurs États-pivots ont par ailleurs été rejetées par les tribunaux, mais les soutiens du président sortant espèrent porter l’affaire jusqu’à la Cour suprême. Mais le temps presse pour Donald Trump : le collège des grands électeurs se réunira le 14 décembre prochain pour désigner officiellement le vainqueur de l’élection du 3 novembre.

Tout sur ces élections pas comme les autres !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Même avec cette preuve les démons crates disent : pouvez-vous nous prouver que c’est vrais ?! Trump veut aller jusqu’à la fin pour finir avec les petits et grands ennemi de l’Amérique et, les éradiquer une fois pour toute.

     

    • L’Amerique est un ennemi de toute façons.
      C’est trop facile cette excuse de l’état profond.


    • @Kassim
      Il faut essayer de ne pas être manichéen...
      L’Etat profond est présent (d’une manière plus ou moins affirmée) dans tous les pays qui comptent et donc également dans les pays musulmans (aussi bien chiites que sunnites) !
      Je suis loin d’être pro-américain mais les "red-necks" de tous les pays ont toujours eu ma sympathie (bien sûr avec certaines réserves) et Trump me paraît être le seul président dans le monde a s’opposer ouvertement à l’E.P...
      Avant d’avoir un avis définitif "Wait and see" !


    • Bien dit Yul, et n’oublions pas que les americains sont a l’origine des europeens comme nous, c’est juste qu’ils ont pas toujours (tres souvent en fait) eu les bons dirigeants, c’est pareil pour nous, on a macrotte ne signifie pas que la France est mauvaise, bien au contraire, et il faut la sauver pas la detruire, idem pour l’Amerique.

      Par contre ce que je remarque c’est que beaucoup de gens sousestiment la menace chinoise. Deja plus gros pollueurs et premiere puissance economique de la planete, et surtout avec une population d’un milliard et demi qui pourrait tres vite passee a 2 milliards si jamais leur gouvernement decidait un assouplissement ou l’arret du controle des naissances.

      A la limite s’ils restaient tous en chine je m’en fous pas mal de combien ils sont, le probleme c’est qu’ils imigrent en masse et rachetent tout et partout. Deja 1 millions de chinois en France, 4 millions aux USA, 30 millions en Asie du sud-est et sans compter l’Afrique qu’ils commencent a coloniser a grands pas. En plus ils s’arment a vitesse grand V et ils sont super racistes en plus. Non franchement faut les stopper avant que ce soit trop tard. Franchement moi ils me font bien plus peur que les ricains.


    • Yul,no
      certes, ce qui pose problème à mon sens, c est la définition de l état profond...surtout aux États-Unis, pays où toutes les techniques de manipulations/communication/propagande ont été perfectionnées depuis l après seconde guerre mondiale. Et puis, existe t il un ou des états profonds, s il y a en plusieurs sont-ils amenés à collaborer sur certains objectifs ?
      Je partage avec vous le respect des peuples enracinés. A ce titre, chaque nation devrait pouvoir définir ce que sont ses valeurs, son système économique, politique...au sein de ses frontières. C est la position d une majorité de pays, en réalité. Ils ne peuvent la faire valoir qu en raison de l hégémonie "américaine".
      Certaines déclarations de Trump sont allées clairement contre les visées messianiques d une grande partie des élites de son pays. Des décisions sont allées dans leur sens. Il ne s agit pas forcément de duplicité, cela peut résulter d un rapport de force. Il a fait exécuter le général Soleimani, combattant anti Daech numéro un, et a du (et pu) freiner l escalade. Il est intéressant, et peut être révélateur, que les obstacles ou exigences imposés au président américain se concentrent sur cette partie du monde...
      Les états profonds dans les pays sunnites semblent liés aux états profonds occidentaux...Ils n ont aucune indépendance. Leur situation ressemble à celle des nations d Europe. Au Pakistan, ce serait l armée, l Isi pareillement...c est assez connu. Chez le voisin iranien, comme en Russie, ce serait la 5eme colonne pro américaine et pro israelienne, désireuse de "normaliser" le pays, donc de négocier des pans de souveraineté. Les politiques de sanctions us leur viennent en appui. Xavier Moreau l a rappelé, elles n ont jamais cessé à l égard de la Russie. Autre indice, la présidence Trump comme celle de Obama exigent par exemple de l Iran qu il cesse sa fabrication de missiles, le soutien à la Syrie, le Hezbollah, les palestiniens etc. Peu ou prou, des conditions similaires sont formulées à l égard de la Russie, à une autre échelle.
      Les contradictions de Donald Trump apparaissent dans ses deux slogans phares, America First et Make America great again, pour schématiser isolationnisme versus impérialisme. Elles ne sont pas tant les siennes que celles d un jeune état qui n a pas d épaisseur historique. Pas assez pour prétendre guider le monde, en tous cas, d aucune façon.
      Cest long, désolée. Bien à vous.


    • Maximus,
      Kassim n a pas écrit qu il fallait détruire les États-Unis et Yul a répondu qu il faut "essayer de ne pas être manichéen"... Après (ou avec ?) le choc de civ’, les neocons tentent de nous fourguer le péril jaune... Comme en effet nous sommes européens, nous devrions savoir que c est du réchauffe et du bidon. Et un prétexte pour ceux qui veulent rester dans les jupons de la" plus grande démocratie du monde" au lieu de prendre leurs ailes et assumer d être des nations indépendantes.


    • @ nadja Vos propos sont toujours frappés de pertinence ; les Etats Unis sont le foyer de l ’Etat profind mondial qui jadis avait eu sans doute ses bases à Londres ( sa " maison mère " comme a dit quelque fois Soral ) avec des succursales en France , Allemagne . pays d ’ancienne émigration juive dont l ’élite s ’était specialisée dans le commerce de l ’argent et prêtait aux princes . .Pierre Hillard a montré dans ses travaux les liens entre judaisme marrane portugais et espagnol et Monarchie anglaise à partir de l ’arrivée à la City sous Cromwell de la finance juive établie à Amsterdam après avoir épousé l ’âge d ’or ibérique ; Youssef Hindi a de son côté mis en évidence l ’influence des kabbalistes dans les mouvements d ’idée que furent l humanisme puis le protestantisme et finalement le triomphe a travers le calvinisme des valeurs du juadaisme chez les nations du nord de l ’Europe qui gagnèrent la guerre économique et finalement imposèrent leur nouvelle idéologie biblique , matérialiste , anti -chrétienne et messianique ; Y Hindi a d ’ailleurs aussi monté les filiations entre maçonnerie et gnose , gnose et hérésies chrétiennes , gnose et kabbale et remonté jusqu ’a la scission originelle dans le judaisme quant une élite de lévites se détourna du vrai Dieu unique ( présent alors dans toutes les grandes civilisations de l ’orient : Egypte , Perse. . . ) ;pour lui substituer un dieu israélite de la guerre Yhawe , dieu tribal et racialiste , lesquels lévites sont a l ’origine de la rédaction de la Bible dont le projet et les moyens prescrits pour le faire triompher ( ruse , prêt à intérêt ) sont exactement celui de l ’actuel Etat profond . Il faut aussi lire les ouvrages ( mais sans aucun doute avez vous lu tout cela ! ) de Monsieur Guyénot sur la genèse du judaisme . En un mot le nouvel Ordre Mondial c ’est la gnose : la négation de d ’un Dieu bon , l homme mis à la place de Dieu ; non point l ’homme exactement mais une élite d ’homme , les Elus qui par droit d ’élection peuvent se soumettre toute la création mise à leur disposition ; cette création n ’étant que vile matière dégradée , impure tandis que les élus sont parcelle de la divinité . . .


  • Il faut noter que les relais de Soros dans les médias, parlent de cas de fraudes "MASSIVES" non constatées...


  • Je me permets de corriger le titre en supprimant le conditionnel :

    Le camp Trump présente une vidéo qui prouve un cas de fraude électorale en Géorgie

    Cessons de tourner autour du pot et de prendre des pincettes, l’ennemi, lui, n’en prend jamais. Cette vidéo montre incontestablement une fraude massive.

     

    • Absolument
      On finit par faire comme l adversaire : nier les évidences

      La caméra de surveillance montre bien une fraude caractérisée. Aux personnes filmées en train de récupérer ces sacs de bulletins de s’ expliquer devant un juge.
      Au lieu de quoi c est l avocate bénévole de l équipe Trump qui présentait la vidéo, qu’ une sénatrice démocrate a mise sur le grill.


  • Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier et finis toujours par arriver.

     

  • Rien que cette fraude devrait mettre biden hors concours .Un juge impartial devrait dire, messieurs mesdames la messe est dite, n’allons pas plus loin dans la gabegie .
    Imaginons une seconde l’inverse, Trump aurait été balayé .Mais le camp des démocrates résistent et nient l’évidence et surtout en achetant certains juges avec le fric de soros (il faut être sacrément con pour ne pas comprendre le manège )

     

    • L ancien président de smartmatic la société de logiciels qui gère les machines de vote Dominion aux Etats Unis et qui sont sous le coup d investigations poussées a venir pour grosse suspicion de fraude par algorithmes permettant de switcher les votes Trump vers les votes Biden ou de metre un vote Biden équivalent 1.25 lorsque un vote Trump vaut 0.75 ;a été nommé président de l open socity de George soros.faut faire un dessin ?


    • @stopthesteal4moreyears

      L ancien président de smartmatic la société de logiciels qui gère les machines de vote Dominion a été nommé président de l open socity de George soros

      Non vraiment pas besoin de dessins, c’est pour cela que ça devient grotesque .Il n’y a même plus à en débattre .Sans compter les témoignages sous serments,vidéos, témoignages même de démocrates, c’est pour dire l’ampleur de la fraude qui est maintenant à ciel ouvert
      Ils ont tenté un coup d’État point barre, qui est complètement ratée, et Trump s’y était préparé longtemps à l’avance et ils ont perdu .


  • Oui, c’est incontestable. Les enregistrements sortent et ils montent en puissance, je reconnais que j’ai minimisé les éléments en possession de l’équipe Trump bien trop vite. Bravo à ceux qui ont su garder la tête froide et la confiance malgré le déferlement médiatique. Je me demande bien ce qu’ils ont encore sous la pédale du côté démocrate, et encore plus ce que nous réserve les avocats de l’équipe Trump. Avec une telle exposition, ils vont se déchaîner et tenter le tout pour le tout.

     

    • Il faut attendre la goutte d’eau qui fera déborder le vase... :)


    • Si tu veux garder la tête froide et comprendre le réel, il faut déjà commencer par de ne pas regarder les médias. Ils sont conçus pour créer une réalité parallèle et nous manipuler. On a beau être informés ailleurs ils arrivent toujours à nous piéger même de manière inconsciente ... On ne peut pas lutter contre l’Empire en avalant son poison.


    • @ Choc à Pic
      C’est pas tellement un problème de médias mainstream, quand j’évoque le déferlement médiatique, je parle des médias en général. Puis faire une petite revue de presse de temps en temps, lorsque l’on compare avec d’autres canaux, n’est pas plus toxique que de s’enfermer dans une seule voie. Aujourd’hui, nous sommes saturés d’informations, et cela vaut même lorsque l’on se tient à l’écart de la télévision, des journaux et de la radio. J’avais à peine terminé de lire les plaintes de Sidney Powell, qu’il me fallait déjà traiter de nouvelles données ! ER et la communauté font un travail remarquable de tri, très professionnel pour le coup, et j’aurais simplement dû attendre pour me forger mon opinion sur la question des fraudes. L’espace commentaire prend du sens, lorsque l’on peut confronter ou conforter ses opinions personnelles. Aussi, contrairement à certains contributeurs, j’apprécie qu’on puisse entendre les optimistes et les pessimistes sur le même espace.


  • Je ne vois pas bien comment Trump peut s’en sortir.
    La justice auditionne des témoins sous serment et le procureur dit : On ne peut pas prendre en compte ces dépositions car je sais que ces témoins mentent !
    Pourquoi ils mentent ? parce qu’il le sait !
    Et hop, l’affaire est réglé !

     

    • Trump dispose de plusieurs niveaux pour faire valoir ses droits, si on considère que les tribunaux ne lui sont pas acquis :
      - les parlements locaux des swing states (qui sont républicains) qui peuvent décider de ne pas envoyer d’electeurs en cas de litiges électoraux importants
      - la cour supreme à majorité conservatrice
      - la loi martiale, déclenchable notamment en cas de manipulation d’élection depuis l’étranger

      Il va gagner.


    • @ petithous

      Vous savez ce que c’est le parjure aux USA ? c’est 20 ans de taule .Le parjure est une faute très grave .Celui ou celle qui témoigne sous serment a tout intérêt à dire la vérité ,sinon la discussion est vite réglée .Par contre le procureur risque des sanctions lourdes si le témoin a dit la vérité et ils iront fouiller chez le procureur .On est pas en France .


  • Le petit ami de la fille de Brian Kemp gouverneur de Georgie est mort dans un accident de voiture il y a 2 jours... la CIA ne lache rien...


  • Il y a tout de même quelque-chose d’inquiétant dans cette affaire. Les démocrates savent très bien que les salles de dépouillement sont filmés alors comment expliquer ces vidéos ??
    Soit leurs arrogance qui les places "sois disant"au dessus de tout et de tous, les aveugles et leurs fait commettre de tels erreurs.
    Soit ça fait partie de leur plan, si tel est le cas j’avoue ne pas en comprendre la raison.

     

    • Je me suis fait la même remarque. Cependant, si tu considères que cette manœuvre de bourrage s’est organisée en quelques heures alors que Trump l’emportait haut la main, et qu’il y a probablement des agents en coulisses qui servent les intérêts de Trump (soit pour ne pas éteindre les caméras, soit pour les rallumer), alors cette possibilité s’avère être la moins probable.


    • En politique, le fait l’emporte toujours sur le droit. Un politicien ne compte pas sur la justice ou le droit, il prend le pouvoir par la force et une fois qu’il le possède, il écrit le droit en sa faveur. Que les fraudes des démocrates aient été faites en secret ou à la vue de tous n’a aucune importance, elles ont eu lieu et les Trumpistes ont été incapables de les empêcher... il fallait refuser de quitter la salle... en venir aux poings, mettre le feu au bâtiment, tous les coups sont permis... Il y a probablement une certaine naïveté dans l’équipe de Trump...


    • Ouais, les caméras ça s’allume ou ça s’éteint... comme celles qui devaient « surveiller en permanence » la cellule d’Epstein.


    • @ Sigeber,
      Effectivement les républicains (qui rappelons le ne sont pas forcément trumpiste) n’auraient pas dû quitter la salle.
      En sachant que Trump lui-même avait prévenu depuis bien longtemps qu’il y aurait des fraudes massives dû au vote par correspondance il est clair que des directives aurait dû être donné pour justement éviter ce genre de situation.
      @Roger,
      C’est possible que la personne en charge de la vidéo soit un trumpiste mais dans ce cas pourquoi ne pas avoir fait appel aux autorités ou même prévenu dès le départ de ce qui se tramait ??
      Il y a quand même pas mal de zones d’ombres dans cette affaire !


  • Peut-être anecdotique mais quand même, merde, ici des bulletins de vote transportés dans une voiture privée avec un sticker Biden... https://twitter.com/carlmascari/sta...


  • lol, ils ont le parti socialiste, là-bas, aussi ?

    Ségolène, recompte les votes !


Commentaires suivants