Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Houellebecq : "J’ai une petite notoriété chez les musulmans, pas forcément positive"

Michel Houellebecq, qui avait décidé de ne plus s’exprimer dans les médias, donne pourtant interview sur interview. À chaque fois, c’est une exclusivité, et Michel sait égrener ses provocations qui font le délice de la presse à scoop, qu’elle soit people comme Closer (les photos de son mariage traditionnel) ou nationale-sioniste comme Valeurs actuelles.

 

JPEG - 74.2 ko
Super, Finky & Michou dans le nouveau Valeurs actuelles, c’est les muslims qui vont déguster !

« Je suis prêt à voter pour n’importe qui pourvu qu’on propose la sortie de l’union européenne et de l’OTAN, ça, j’y tiens beaucoup. »

On sent que la droite des valeurs, bien teintée de national-sionisme, aimerait bien ramener l’écrivain dans son sac, comme d’ailleurs les nazis avaient essayé avec Oswald Spengler, auteur d’un prophétique Déclin de l’Occident en 1936 :

« Spengler était hyperrespecté. il a été dragué par les nazis, un peu comme Ernst Jünger, mais ils avaient tué son meilleur ami et il avait du mépris pour Hitler. »

On espère pour Houellebecq que l’analogie s’arrête là et que la mort de son chien Clément – rappelée par l’hebdo de droite – n’a rien à voir avec une quelconque punition des nazis d’aujourd’hui.

À propos, Michel (on écrit Michel parce que Houellebecq c’est trop long et source de fautes d’orthographe) aime bien l’Allemagne, qu’il met au-dessus des autres nations européennes, surtout celles du Sud :

« Je crois que le Français est un peu complexé vis-à-vis de l’Allemand. Il est décrit comme un peu paresseux, il croit qu’il a besoin de la puissance germanique pour survivre. »

Du pur Michou dans le texte : on prend deux clichés, on fait chauffer au deuxième puis au troisième degré, et on sert le plat sans attendre que ça refroidisse. Ça donne quelque chose de provocateur tout en se planquant derrière la sagesse populaire. Malin le Michou ! La preuve :

« Ça irait mieux si on s’était comparés aux Italiens ou aux Espagnols, sans aller jusqu’aux Grecs. »

Et les Noirs ils courent plus vite, et les juifs ils ont tout l’argent, et les Françaises sont des salopes...
N’oublions pas que Michel est adulé en Allemagne, que ses livres s’y vendent comme des petits pains, et qu’il y est considéré comme l’écrivain numéro un en Europe. Ceci explique peut-être cela. Faut pas analyser trop loin avec Michou, qui se fout en général de la gueule des journalistes.

En visite en Belgique, le roi européen de l’insoumission n’ira pas jusqu’à visiter le zoo islamiste de Molenbeek :

« C’est presque une bonne idée, Molenbeek. Mais vous voyez, je suis un peu connu, c’est gênant pour moi d’y aller. J’ai une petite notoriété chez les musulmans, pas forcément positive. »

Ah, on peut enfin aborder le sujet préféré de Valeurs actuelles, l’islam, les attentats, l’insécurité. Après la sortie de son livre Soumission, au moment des attentats de Charlie Hebdo, Michel a été pendant plusieurs mois protégé par un service de police.

« Du temps où l’islam était caché, où c’était l’islam des caves, tout allait bien. Maintenant, ils posent problème. Ça c’est parce qu’on leur a dit qu’ils pouvaient être visibles. Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. »

Et paf, dans le mille : la guerre des religions (entre chrétiens et musulmans) désirée par le pouvoir sioniste. Sacré Michel, toujours aussi perspicace... dans le sens de la dominance.

Pour comprendre l’ingénierie sociale
qui a poussé les musulmans contre les chrétiens
et qui pousse les chrétiens contre les musulmans,
lire sur Kontre Kulture

 

La soumission personnelle de Michel Houellebecq, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "J’ai une petite notoriété chez les musulmans, pas forcément positive."
    Par définition, la notoriété est positive.
    Ce détail résume bien mon impression de cet écrivain qui m’a toujours repoussé : un malin manipulateur qui se voit plus beau qu’il n’est. Cette nonchalance m’a toujours parue fictive et même un peu surjouée... On est bien loin d’un Bukowski qui était un authentique écorché vif.
    Quant au positionnement idéologique, on comprend de suite que le mec tient à son train de vie, quel qu’il soit d’ailleurs.

     

    • "Bukowski qui était un authentique écorché vif"

      Ces deux écrivains n’ont rien en commun donc ta comparaison est tout à fait absurde de chez absurde. D’ailleurs ton Bukowski a évolué dans un tout autre contexte où la loi gayssot n’existe même pas et où le politiquement correcte n’était pas encore instauré à tous les niveaux de la société. D’ailleurs ton Bukowski, pour autant que je m’en souvienne, a tjs été très apolitique. J’ai 45 ans. A l’époque cela faisait bien de parler de ton Bukowski. D’ailleurs à cette époque il était à peine connu en France (je suis plus de culture anglophone). Avec le recul, c’était surtout un pauvre type, un poivrot ; comme il s’en vantait.


    • Faux ! La notoriété comme la célébrité est à géométrie variable : Jack l’éventreur est célèbre autant que Madonna ou Marc Dutroux. En revanche, la renommée, elle, est éminemment positive : on parlera de la renommée de Pasteur ou de Ghandi..


    • @sa majesté
      Je ne cherchais pas de comparaison pertinente mais simplement le premier nom d’auteur authentiquement écorché vif, et c’est celui là qui m’est venu. Et ce n’est pas "mon" Bukowski.
      @au king
      "Notoriété : fait d’être avantageusement connu", d’après Larousse.
      Faux, disiez-vous ? Redoublement demandé, je vous réponds.


    • A anonyme....
      je maintiens mes dires. D’apres Le Larousse, est notoire qui est connu du plus grand nombre. Exemple : il est de notoriété publique que la langue usitée au Mexique est l’espagnol.

      Si le Larousse tolère la seconde acception, c’est uniquement en raison de l’effondrement de la culture populaire et du laisser-aller général

      Ensuite, comme je l’ai expliqué plus tôt, est célèbre aussi bien Marc Dutroux que Madonna. Seule la renommée recouvre une acception éminemment positive ( la renommée de de Gaulle, par exemple). A prochaine fois que vous voudrez me donner des leçons de français, habillez-vous chaudement...


    • @au roitelet (c’est vrai que ça vous sied comme une mitaine)
      "Si le Larousse tolère la seconde acception, c’est uniquement en raison de l’effondrement de la culture populaire et du laisser-aller général"
      Ah bon ? Qu’en savez-vous ? Vous y bossez ?
      "Cette définition est reconnue par Larousse car usitée couramment", je pourrais vous objecter.
      Et, au passage, qui parle de donner des leçons ou d’habiller quiconque pour l’hiver ? Détendez-vous l’ami, et n’imputez pas à autrui vos propres intentions, c’est bas et malhonnête...
      Je suis beau joueur, je reconnais que sur le principe, vous avez raison. Mais vous ne m’enlèverez pas de l’idée que venant d’un écrivain comme Michel, le choix des mots est parfois douteux...


    • Déjà que sur les questions géopolitiques (voir la Syrie) ou de la solidarité (voir la Grèce entre autres) le roitelet répond systématiquement à côté de la plaque. Alors pour ce qui est du français : je ne lui ferait pas trop confiance si j’étais vous.


  • Ses interviews sont toujours intéressantes : l’homme est cultivé et sagace, un rien provocateur et surtout prophète...
    Ok, il n’est pas fan de l’Islam, il est décliniste de nature, mais il se laisse lire et il est très intelligent...

     

    • Pas besoin d’être prophète pour prédire le déclin puis le chaos de la civilisation européenne.
      Tout le monde peut le voir si on comprend un minimum la géopolitique et qu’on enlève un tant soit peu la merde devant les yeux de certains... Michel n’a rien d’exceptionnel !




    • Quant à la rupture définitive intervenue avec elle - c’était après une violente dispute à propos de la première guerre du Golfe -, il la commente ainsi : "Je savais que je ne reverrais jamais ma mère ; et j’en tressaillais de joie. (...) J’ai vraiment senti que j’étais en train de vivre un grand moment - lumineux, libératoire, paisible." Cette mère, il ne l’a en effet jamais revue depuis 1991. Dans une interview aux Inrockuptibles, il l’a même déclarée morte, tout simplement.




      https://www.lemonde.fr/livres/artic...
      La rupture s’est faites dans un Mac Donald.. la grande classe. Sa mère s’est convertie à l’Islam alors son « désamour » pour cette religion qu’il estime la plus conne au monde, on sait d’ou sa vient.

      En tout cas le retour du catholicisme est tout à fait souhaitable... la filiation de la France au catholicisme est indéniable alors (dans la plus pure Tradition) les Hommes de la trempe de Houellebecq devraient commencer par s’occuper de leur mères dans leurs vieux jours au lieu de les abandonner ou les placer dans des mourroirs (maison de « retraite »)... Loin du cœur* loin des yeux.

      Moi, j’attends beaucoup d’un identitaire** comme Roshdy... qu’il dise que garder ses parents à la maison pour s’en occuper est la nouvelle tendance, le nouveau chic.. Que d’imposer la belle-mère sous le même toit que sa femme féministe, c’est avoir des burnes tellement les féministes détestent la famille... Un peu de concret dans l’extension du domaine de la lutte (re-commencer par les fondamentaux).

      **un peu plus droite des valeurs, un peu moins droite du pognon...
      *l’état de la France l’attriste tellement qu’il a préféré l’exile fiscal entre l’Irlande et l’Espagne.


  • " il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. »
    LA question restant pourquoi est elle dans le 36 eme dessous, autant de cathos que divisions parmi eux ? Réponse, quand ON n’a que l’amour ON perd CONNAISSANCE, gentil n’a qu’un œil !

     

  • Que la vie peut-être bizarre. J’avais découvert ce type tout à fait par hasard en essayant de trouvé un libre dans ma bibliothèque qui pourrait m’emballer n’ayant pas la télé chez moi. J’étais tombé sur la couverture de son livre dont le titre m’avais intrigué : "particules élémentaires". Je tiens à souligner qu’à cette époque ce type était à peine connu et qu’il n’ y avait pas encore internet. (On tend parfois à oublier qu’internet n’a pas tjs existé, de même que les gsm’s d’ailleurs). Jamais j’aurais pu m’imaginer que ce type allait devenir un tel phénomène. C’est tout simplement surréaliste. A propos de ce bouquin que j’avais lu : génial. D’ailleurs, il a par après plus jamais atteint le même niveau.

     

    • "Jamais j’aurais pu m’imaginer que ce type allait devenir un tel phénomène."

      Étant donné qu’il pratique le recyclage de la misère contemporaine, on peut considérer qu’il est un accompagnateur du monde marchand, une vaseline complice, sous couvert de littérature, de poésie.

      Comme à une autre époque, il y a eu un Bernard Buffet...
      La marchandisation uniforme du monde, avec le petit plus, le cachet "artiste".


    • En fait le roman "les particules élémentaires" est sorti en 1998 et internet était déjà accessible à cette époque (club-internet, infogene, worldnet depuis au moins 1996), même si réservé à une population informée. Je dis ça car j’ai connu Houellebecq en 1997, via des forums et des chats. Son premier roman "extension du domaine de la lutte" avait fait son effet à sa sortie, peut-être pas sur les ventes, mais au moins sur la critique. On classait déjà Houellebecq dans la catégorie "nouvelle génération d’écrivains", fort à propos dans une ambiance post-guerre froide qui initiait à mon sens la véritable fossilisation de la société occidentale. Son second roman "les particules élémentaires", attendu avec une certaine impatience, était dans la veine du premier (d’aucun diront qu’il était meilleur, je leur laisse ce jugement totalement personnel). Le succès a été immédiat, la critique positive, l’exposition médiatique opulente, les ventes excellentes.

      En tout cas j’avais 21 ans à cette époque, et je me souviens parfaitement de la claque reçue à la lecture de son premier roman. Une peinture dure et cruelle - mais d’une justesse, d’une lucidité et surtout d’une simplicité que je ne pensais pas possible - sur une société dans laquelle les jeunes dont je faisait partie ne se projetaient déjà plus.

      J’ai pour ma part trouvé "les particules élémentaires" plus sophistiqué, plus complaisant aussi avec le public, il se trouvait qu’il me convenait moins, ce qui n’enlève absolument rien à ses qualités : en ce sens je comprends tout à fait son succès.

      Si Houellebecq a un don de prophétie, c’est qu’il a très tôt cerné son époque (il a 20 ans pendant les seventies). On sent comme une sorte de léger anachronisme dans son oeuvre, ses personnages vivent des expériences parfois proches du libertinage mais ils sont ancrés dans une époque qui les discrimine économiquement, quand bien même ils font partie de la classe moyenne. Et c’est à mon sens tout ce paradoxe qui révèle les tendances écartelées de notre société.

      Pour finir, je ne suis pas certains qu’il expose intégralement ses points de vue, il n’a finalement jamais vraiment été emmerdé pour ce qu’il a dit ou écrit. Je le vois plus comme un distributeur de "points vérités", distillés au fil du temps, jamais vraiment à côté de la plaque, toujours un peu à contre-pied de l’idée que l’on se faisait précédemment de ses opinions.


    • @Pol

      " internet était déjà accessible à cette époque "

      Je savais qu’il y en avait un qui allait ramener sa fraise en disant qu’ internet existait déjà. Excuse-moi pour le manque de précision, j’aurais dû dire "n’était pas encore très répandu". Par contre ce qui est correct c’est que peu de gens avaient l’internet chez eux parce qu’encore trop cher. Et puis même si y avait déjà internet, il n’était pas utilisé à des fins de publicité comme c’est le cas maintenant puisque il n’était encore qu’à ses débuts. Mon but n’était pas de retracer l’histoire d’internet comme l’aurait fait super bien un écrivain comme Bill Bryson. D’ailleurs l’internet existait déjà depuis les années 80 il me semble si pas plus tôt dans les services secrets. Bref, je maintiens ce que j’ai dis : en 99 l’internet n’existait pas encore !


    • @sa majesté :

      Je savais qu’il y avait une chance que ça agace ! En 99 US robotics faisait de la pub TV pour ses modems 33.6k, internet était déjà là depuis 3 ans, quasiment sous la forme où nous le connaissons aujourd’hui. Tu as raté un train, tu as pris le suivant, rien de bien méchant.

      Toujours est-il que sur IRC ou sur caramail, je discutait en 97 de Houellebecq avec des gars (et pas beaucoup de filles) de 20-25 ans. Où aurais-je pu discuter d’un tel sujet moi qui était technicien à fond et qui - à part la trilogie tolkien - n’avait lu que les 5-6 bouquins obligatoires dans ma scolarité ? Dans un salon de thé parisien ? C’était déjà un espace de liberté et de culture incroyable, et c’est simplement là où je voulais en venir.

      Bref, j’aurais préféré qu’on échange sur ce qu’on avait apprécié chez l’auteur, plutôt que de trébucher sur une phrase de mon intervention précédente...


  • Et vous voyez Michel prendre les armes en cas de guerre civile ???
    C’est le genre de pingouin qui crie au loup avec les ânes et qui se dégonfle dès qu’il faut passer à la pratique.
    Moche comme un poux pubien en plus (Il le sait).

     

    • #2071391

      alors comment expliquez les Musulmans qui ne consomment pas de cochon meme Halal ??? si les Catholiques sont leurs copains comme il semble le prétendre ???


    • Personne ne dis que cathos et musulmans sont "copains" ce qui ne veut pas dire grand chose, mais qu’il ya plus de points communs que de divergences entre les 2 religions, on parle de religion et pas des religieux
      Halal c’est un rite pour tuer les animaux, là aussi pas grand chose à voir, un cochon ne peut pas être halal puisqu’il est interdit pour eux d’en consommer.


    • "Moche comme un poux pubien en plus"

      C’est difficile à croire mais ce type avait une gueule comme tout le monde. Quand je vois ces premiers interviews on se demande bien ce qui a pu lui arriver depuis lors. Il semble presque se réjouir de sa laideur.


    • On sent un puissant niveau de réflexion chez vous... Impressionnant !

      Vous avez peut-être un visage plus quelconque et moins ravagé que le sien... Sans doute parce que vous, n’ avez jamais ressenti des états d’ âme aussi fortement que lui, mais je vous sens très atrabilaire, nanti de jugements à l’ emporte-pièce faciles.




    • Sans doute parce que vous, n’ avez jamais ressenti des états d’ âme aussi fortement que lui, mais je vous sens très atrabilaire, nanti de jugements à l’ emporte-pièce faciles.




      Vous voulez dire que son karma se voit sur sa gueule ? J’ai une autre hypothèse peut-être que s’il n’avait pas autant abusé de drogues récréatives congélatives on aurait moins l’impression qu’il a fait un AVC ?.. À moins que le visage peu expressif est la conséquence d’émotions vives qui ont finis par émousser sa sensibilité ?

      Le mec a les doigts jaunies par la nicotine et pense qu’en tenant une cigarette comme un stylo ça lui donne un air snob/noble !! Un autre écrivain Louis Ferdinand Céline qu’on accuserait d’hygénisme (LOL) parlerait de capacité de pompage vinassier...
      Et les gens pensent que Céline est vulgaire..


    • Hygiènisme... désolé je suis dyslexique... une sorte de daltonien de l’écriture.. je suis parfois incapable de voir sur l’instant des fautes d’orthographes... et ensuite lors d’une relecture elles peuvent heurter mes yeux... c’est totalement aléatoire..


  • "Et paf, dans le mille : la guerre des religions (entre chrétiens et musulmans) désirée par le pouvoir sioniste."

    Comme vous y allez...

    Personnellement, ce que j’entends c’est que la religion catholique devrait se rendre plus visible et attractive. Elle a un "fond de commerce" plus riche que l’islam en France, pour l’heure.

    La religion, c’est le dogme, c’est le pilier qui unit le beau, le bien et le vrai sous un même toit. Je ne connais pas d’exemple de nations s’étant abritées sous deux piliers. S’il y en a, je vous prie d’éclairer ma lanterne.
    Par contre je connais des nations où plusieurs religions coexistent mais sous le haut patronage d’un état qui appartient à une seule religion, celle qui rassemble la majorité des individus. Nous sommes donc toujours sous un pilier.

     

    • De nombreux musulmans préféreraient mille fois vivre dans un pays catholique professant les valeurs chrétiennes de charité, espérance et foi que dans un pays athée, laïque et franc maçons. Les islamistes wahabites takfiristes eux ne jurent que par le meurtre de tous ceux qui n’adhèrent pas à leur religion satanique.


    • Houellebecq raconte n’importe quoi. Je suis musulman pratiquant (ni salafiste, ni prosélyte !) et quand j’ai le temps le Vendredi je vais à la mosquée, enfin "mosquée" c’est un bien grand mot : nous sommes entassés dans un gymnase (au beau milieu de Paris) ou il n’y a ni tapis ni possibilité de s’assoir convenablement, le sermon (en Français) se déroule rapidement, la prière aussi.. et on déguerpit pour reprendre le boulot. Les retardataires prient en dehors du gymnase, choix par défaut et non par "provocation" (idée à la con franchement). ca dure 45 minutes à tout casser.

      Bref, je n’appelle pas cela une religion "très visible". Dans une mégalopole comme Paris il n’y a qu’une seule mosquée digne de ce nom.

      Je note aussi qu’il y a beaucoup d’influence salafiste (malheureusement), les musulmans, surtout de condition modeste, n’ont pas une connaissance profonde de leurs religion, ils se fient à un sens commun général.. d’ou les accoutrement ridicules (djellabas et barbes) qui ne sont pas adaptés à l’Europe ou au climat Français.. alors qu’il n’y a pas plus de prénoms que d’habits officiel en islam (le prophète a porté une tenue Romaine par exemple).

      L’état Français devrait interdire le financement étranger des mosquées. ce n’est qu’à cette condition qu’il y aura un islam de France. J’en ai marre que l’islam soit systématiquement collé à la culture Bédouine !


    • France31

      Et de nombreux français préfèrent vivre dans un pays sans islam ni talmudisme et même ni franc maconnerie. Leur avis compte il encore ?


  • Face à la vague migratoire qui s annonce venant d Afrique subsaharienne, ce question de conflit de civilisation entre christianisme et islam ne seront qu un épiphénomène

     

  • "(...) Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. »
    Et paf, dans le mille : la guerre des religions (entre chrétiens et musulmans) désirée par le pouvoir sioniste. Sacré Michel, toujours aussi perspicace... dans le sens de la dominance.




    Euh, les gars ! A. Soral prônait, dans des vidéos datant de deux ou trois ans, le retour du catholicisme comme religion d’état afin de solutionner le problème de la présence de l’Islam en terre de France ... C’est pas un peu ce que dit Houellebecq ici, non ? Certes, sans évoquer à aucun moment la nécessité de la réconciliation nationale bien comprise ...


  • Finkelkraut : "les fous du véganisme risquent de tout gâcher"

    de gâcher quoi ?!............


  • Houellebecq est aux musulmans ce que Céline était aux juifs, critique et peu empathique...

    Houellebecq manque juste de continuité historique... c’est fort dommage, il aurait pu être un très grand, vraiment. Il ne sera qu’un pur produit de son époque, c’est à dire périssable et donc jetable.

     

  • Tous ces néo-frontistes semblent découvrir l’eau chaude : l’immigration de masse de bac - 7 est mauvaise pour la France, l’islam ne partage pas les valeurs de l’Occident, l’islam est une critique du judaïsme, etc

    Tout ça Soral, Le Pen le disait depuis très longtemps.

    ( la drépanocytose est devenue la première maladie génétique héréditaire en France, info tirée d’un Pédiatre ).

     

    • l’Islam religion exogène pour la France ! et ennemi du Catholicisme en France ! Bah ! Oui et ça ne date pas d’aujourd’hui ça fait des siècles que cette histoire de guerre de religion perdure dans le temps . . . et comme révélation ce n’est pas vraiment un scoop !




    • l’islam ne partage pas les valeurs de l’Occident




      L’occident... moderne !!

      63 % des Français ne s’identifient à aucune religion... c’est catastrophique. L’athesime est vraiment répandus...

      Il est plus honnête de dire que l’Islam partage énormément des valeurs de l’occident chrétien... Et ça n’est pas de l’œcuménisme mais du réalisme..


    • Godefroy de Bouillon : ç n’est pas un scoop c’est sûr, mais avant ça n’était pas en Europe et en France en particulier que cela se passait. Dans nos contrées, on n’avait dépassé ce stade du conflit, avec l’évolution. Eux, nous font régresser et utilisent nos territoires comme terrains de jeux de leur propre conflit interne.


  • Entre Céline et Aznavour.
    Sa spécialité : passer entre les gouttes en abordant des sujets comme l’Islam.
    Comme l’anguille s’adapte à l’environnement.
    Voie sans issue.



  • Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. » ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. » dessus. »




    Et paf, dans le mille : la guerre des religions (entre chrétiens et musulmans) désirée par le pouvoir sioniste.



    Je n’ai peut-être pas saisi ce qui était écrit entre les lignes, mais je ne vois pas cela comme un appel à la guerre de religion mais plus comme un appel à prendre exemple sur la Russie où l’Islam ne pose pas de problème car le pays est nettement et clairement Orthodoxe.


  • N’écoutez jamais les déclinistes.

    Ils ont toujours existé, et spécialement chaque fois que devant nous aucune solution à force humaine ne se présentait pour surmonter nos difficultés.

    Houellebecq , Onfray, Cauchon, Voltaire, Briand, Laval, ont toujours fait des constats et tenu des raisonnements raisonnables.

    Mais, si vous me lisez, en plus en Français, c’est parce qu’ils se sont TOUJOURS trompés.

    Tous les prophètes (de malheur) doivent être lus à l’envers quand ils tirent un profit de leur prophétie, soit de gloire, soit de pension.

    C’est à leur pauvreté, leur humilité et leur chasteté que l’on reconnait les vrais prophètes.

    Même quand ils sont de malheur, ils livrent toujours avec le malheur prophétisé les conditions et les solutions pour l’éviter : c’est à ce mode d’emploi, qu’on les distingue des imposteurs,

    Comme Attali.

    Eux, les imposteurs font l’inverse : ils présentent leurs prophéties comme obligatoires, ce qui du point de vue de l’économie du Salut est une aberration : jusque sur votre croix, comme les bon et mauvais larron, votre libre arbitre reste entier.

    la prohétie obligatoire ou fatale, prouve par son caractère prétendument inévitable sa nature mensongère.

    De toute façon, a France ne mourra jamais.

    Elle est au genre humain ce qu’Israël est au peuple juif : la terre promise, l’outil du Salut.

    Gesta Dei per Francos.

    Seuls ceux qui détestent Dieu croient en eux.

    Et tous les faux prophètes qui ne croient pas toujours ce qu’ils disent, croient toujours en eux.

     


    • Même quand ils sont de malheur, ils livrent toujours avec le malheur prophétisé les conditions et les solutions pour l’éviter : c’est à ce mode d’emploi, qu’on les distingue des imposteurs,




      En effet, les amis de Dieu ne sont pas dans le reproche seul, il se trouve toujours accompagné des conseils adéquats. Sinon ce ne serait pas charité.



      De toute façon, la France ne mourra jamais.




      Vrai, mais dangereux pour certains qui s’en viennent à penser que si la France ne mourra pas, alors elle n’a besoin de leur aide.
      A cette pensée poussant à l’inaction, j’y opposerai donc que si la France ne mourra pas, en revanche chacun peut mourir à Dieu ; il est nécessaire de se trouver dans le camp de ceux qui l’auront aidée d’une façon ou d’une autre.
      Elle sera sauvée grâce à Dieu, aux mérites de certains qui auront participé à l’oeuvre, mais seuls les méritants seront récompensés. Les autres, eux et leur démérite, seront châtiés.

      Prenons garde donc.


  • Ils sont un peu gros ses sabots,non ?
    Moi je préfère l’acteur à l’écrivain, cela dit.


  • Houellebecq a raté son destin. il a été récupéré, il participe à la démoralisation au sens propre (par les thèmes de ses romans, son discours), figuré aussi (son fatalisme, sa gueule..) et semble avoir rejoint le clan sioniste désormais (et la campagne médiatique du moment).

     

  • Je ne sais pas combien fait son texte et où le trouver mais comme je dispose des deux volumes (de 1948) « Esquisse d’une morphologie de l’histoire universelle : I Forme et réalité. II - Perspectives de l’histoire universelle. », dudit Oswald Spengler et qui doivent faire 900 pages les deux, j’avais pensé un instant que le « Germain » mais pas cousin, Michou, avait pompé, sans batailler, dans la somme. Laquelle d’ailleurs - originelle - date de 1931 (en un seul volume) et pas 1936. Traduit de l’allemand, ce n’est pas le top à lire d’autant que l’on est dans une forme de décalage anachronique puisque son analyse évoque tout les aspects qui lui laissent penser à un conflit majeur à venir : or il s’agira de celui de 1914-1918...

    Sinon Michou sourit et moi aussi :



    J’ai une petite notoriété chez les musulmans, pas forcément positive.




    Mais peut-être qu’un jour quelques éléments de la communauté dont il se fait le causeur viendront lui mettre une branlée comme ce fut le cas d’une autre envers un certain professeur et l’on verra bien qui rira le dernier et qui, quand, comment et ô combien les médias s’indigneront...
    Que le Grand Mickey, Suprêmissime Chamboultou de l’Univers, l’en préserve ! Surtout que notre apôtre est désormais marié : à Lysis. Aussi, fais donc gaffe à Seth, ô toi l’amateur de clin d’oeil religieux (Ose iris)...


  • Quand on parle de Houellebecq, ne jamais oublier qu´il a du génie, le seul écrivain sûr qu´on lira dans 50 ans, qu´il est d´une intelligence supérieure, et très rusé. Soral disait qu´il ne savait pas faire ce que Houellebecq faisait.

    Dans L´extension du domaine de la lutte, le héros juif meurt, car il est moche, et en souffrance. Faut le dire quand même ce truc.

    Sa critique du judaïsme est sanglante pour qui sait lire. Dans Les Particules 1998, il critique fortement la Loi Gayssot, et ne peut publier son texte antisémite.

    Il signe une daube avec BHL, Ennemis publics, échange de courriels sans intérêt, pour derrière avoir le droit de sortir un roman goncouro-compatible- .
    Puis encore plus célèbre, vient Soumission le catholicisme bourgeois de Huysmans devenant l´Islam du XXIè siècle. Et il souhaite aux juifs de retourner en Israël pour laisser les francais redevenus prospèrent.

    Dans une interview innocente, il plaint les juifs de subir l´antisémitisme, et de partir dans les campagnes francaises, de devenir des producteurs sédentaires donc et de perdre leur judaïté.

    Là il donne une interview au journal national-sioniste Valeurs actuelles, mais il termine par " Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. " Pas Onfray, De Villiers ou Zemmour !

    Grande erreur de classer Houellebecq, un génie dans une époque médiocre comme un vulgaire vendu, c´est beaucoup plus subtil.

     

    • Enfin un commentaire intelligent. Entièrement d’accord avec toi Gilles.
      Houellebecq semble être aujourd’hui intellectuellement proche des idées de Soral / ER, mais il fait passer les choses de façon subtile, d’ailleurs il ne peut faire autrement s’il veut garder une tribune.
      Son livre "Soumission" passe pour être anti-musulman auprès de nombreux incultes et/ou propagandistes, mais pour moi (et d’autres) c’est tout le contraire ; ce n’est peut-être pas un livre pro-musulman, mais c’est un livre qui explique comment une (éventuelle) religion un peu virile, pourrait remettre de l’ordre dans une maison occidentale devenue bordélique... Passionnant, à lire.


    • En lisant "Soumission" j’avais comprit qu’il ne s’agissait pas de soumission à l’islam mais plutot à la nature profonde de l’homme. son désir d’etre polygame, avec de jeunes nubiles et en meme temps, la nature de la femme (confort, ne pas bosser, rester à la maison).. les gens acceptent une restriction de leurs liberté mais se soumettent docilement à celui qui leur offre le confort.. une solution "douce" pour sauver l’homme aliéné du 21e siècle, qui n’arrive plus à baiser en occident.

      Houellebecq est un malin, il n’ira jamais contre son interet médiatique et son confort matériel. c’est pour ca qu’il tirera sur les musulmans et sera "subtil" dés qu’il s’agit des juifs.


    • Gilles : bien vu. Quant à " ce n’est peut-être pas un livre pro-musulman, mais c’est un livre qui explique comment une (éventuelle) religion un peu virile, " . il n’est pas pro-musulman, il est lucide de la dégradation de la France. Et si l’église catholique ne reprend pas les rênes, la France est fichue.


  • @King : Renommée de Pasteur et Ghandi ? Vous plaisantez ? Pasteur, Gandhi, escrocs genre Freud de leur vivant et de suite imposés dés l’école primaire comme des héros des temps modernes pour servir l’idéologie dominante. Freud pour Bigcontrolemental, Pasteur pour Bigpharma. Gandhi, avant tout affreux collabo de l’empire britanique en Inde, issu d’une caste minusculement petite bourgeoise avec ses adeptes bobos, la même qu’en France. La soi-disant non violence est en Inde un gadget pour touriste (l’Inde est tout sauf non -violente). En France, une farce pour les mêmes bobos.


  • Sans vouloir donner raison au national-sionisme, il a pas tort quand il dit que le catholicisme doit reprendre le dessus, si le catholicisme avait maintenu son hégémonie avec plus de fermeté, alors l’islam et le judaïsme se seraient couchés.


  • Houellebecq " ...Que la religion catholique reprennent le dessus."
    Que les catholiques commencent déjà par refréquenter leurs églises abandonnées et détruites pour devenir des parkings de centres commercials.


  • Bonjour,
    En changeant l’ordre des phrases de Houellebecq, il se pourrait que la conclusion (de l’article) soit différente ?
    Donc, attention aux conclusions ... qui nous "arrangent".


  • En quoi le fait de prier pour le retour du catholicisme en France et dans le cœur du peuple français est-il un appel à la guerre de religion. N’est-ce pas Soral qui disait que le catholicisme devait redevenir la religion d’état ? Si prôner le retour de la France traditionnelle, de la religion catholique ou de tout acte qui n’irait pas dans le sens de l’islam devient une marque d’allégeance au sionisme, alors tout comme Houellebecq, je suis sioniste et j’en suis fière. Je n’ai qu’une patrie, la France, qu’une religion, le catholicisme, qu’une seule voie, le christ rédempteur, qu’un seul Dieu, le Dieu trinitaire composé du Père, du Fils et du Saint-Esprit ! Le reste m’est étranger, aussi bien l’islam que le sionisme !

     

    • Pareil que vous.
      Mais il y a une tendance en ce moment à trouver suspect tout ce qui est de l’ordre de la revendication patriotique, et tout ce qui ne rentre pas dans le cadre de l’acceptation de l’islam, or, pour ma part, j’ai trouvé le christianisme, et à côté, toutes les autres religions me paraissent aussi fades et pâles qu’un jour sans soleil, sans saveur aucune, sans revivification de l’être et de l’esprit. Le christianisme m’a reconcilié avec ma famille et mes ancêtres et mon pays. Je souhaite vivre simplement, comme un français chez lui, sans animosité aucune envers les autres peuples, mais avec néanmoins le droit de me méfier de ce que je ne connais pas, ainsi que le droit de ne pas aimer ce qui ne me correspond pas, et le droit de me défendre contre les mal intentionnés. Ni plus, ni moins.


  • Une des raisons pour laquelle Houellebecque est si "aimé" c’est que tout le monde pense qu’il va crever rapidement because bibine et cibiche . Céline rappelait que si Mauriac a été si jeune élu à l’Académie c’est que ses électeurs croyaient qu’il allait crever d’un cancer de la gorge !


  • Avec la ralliement de la nouvelle droite à Israël, il est temps de dénoncer ce pagano-sionisme rampant de la droite intellectuelle !


Commentaires suivants