Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

Par Julien Rochedy

En attendant plus lourd, je romps le silence pour évoquer un peu le roman de Michel Houellebecq, Soumission. Traitant des sujets d’actualité aussi brûlants que l’Islam et la France, l’opportunité est on ne peut plus parfaite.

D’abord, je tiens à dire que tous les journaleuses, critiques de mes couilles, littérateurs au bon cœur et hommelettes politiques qui ont classé et catalogué ce roman dans la catégorie des rances et des Zemmour sous prétexte « d’islamophobie » n’ont tout simplement pas lu le livre, ou sont tellement bornés qu’ils ne parviennent même plus à comprendre ce qu’ils lisent. Soumission n’a rien d’islamophobe : au contraire, un homme, un véritable, a presque envie de se convertir à l’Islam à l’issue de sa lecture. Et c’est d’ailleurs là tout le problème.

Ce qui est visé dans Soumission, c’est la France, c’est la République, et c’est même, d’une certaine façon, le christianisme. C’est l’âme européenne moderne (ou occidentale, pour ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire, « européen ») qui est une nouvelle fois la cible de Michel Houellebecq, sans doute l’un des écrivains français les plus intelligents, ou en tous cas, à défaut d’être styliste, l’un des plus pertinents. L’auteur de Soumission retrouve le souffle, ou plutôt, justement, l’absence de souffle, de ses premiers romans, Extension du domaine de la lutte et Les Particules élémentaires, dans leur sévère et implacable critique de la modernité occidentale, de son épuisement déprimant, de son absence de perspectives, de son impossibilité d’être collée à un corps métaphysique vide et insignifiant. L’amour, le rapport homme/femme, la politique, l’économie, la culture, le spirituel : tout semble agonisant et insupportable en Occident, tout semble promis à la mort, tout semble bloqué, en un mot : impossible.

Houellebecq est le grand écrivain de la description de notre décadence. Il restera pour cela, mais sa tâche, depuis Les Particules élémentaires, est aussi de tenter de trouver une voie possible, une possibilité d’avenir, un chemin pour nous sortir de cette impossibilité et de cette dépression occidentales. On le sait, dans Les Particules élémentaires, l’homme moderne finissait par résoudre les contradictions de la modernité et son invivable épuisement dans un horizon biotechnique qui voyait la génétique modifier à ce point les êtres humains que ceux-ci devenaient autre chose, afin de pouvoir continuer, un peu, à être. Dans Soumission, l’homme moderne d’Occident, pour s’en sortir, ne va pas devenir autre chose, il va devenir l’Autre, en l’occurence, musulman : ce qu’il n’a jamais été et ce contre quoi il s’est longtemps battu. Mais ce faisant, il retrouvera un chemin, il retrouvera la vie, le sens du sacré, un rapport aux femmes à nouveau signifiant, des perspectives politiques, un monde entier dans lequel se projeter, lui qui, jusque là, incroyant en tout, clignait des yeux et tournait en rond.

En réalité, Houellebecq défonce tous les modernistes et déconstructeurs soixante-huitards convertis à la civilisation libérale dont a parlé Zemmour dans son Suicide français. Il les défonce, montrant leur nullité et leur nature profondément nihiliste, mais les défonce à la Houellebecq, c’est à dire sans passion, sans aucune tentative de révolte, actant la mort et la puanteur et ne songeant pas une seconde à une possible résurrection. Pour cette raison, la lecture de Houellebecq, pour des mecs comme moi (c’est-à-dire de droite, ou, pour les gauchistes, « fachos »), est tout à la fois réjouissante et profondément déprimante. Elle valide tout ce que l’on pense de cette civilisation pourrie par toutes les « bonnes âmes » modernistes, progressistes, libérales, démocrates (au sens de Tocqueville), humanistes (au sens de Kundera) et tchândâlas gauchisants, mais elle nous dit aussi que nous ne pouvons rien y faire, que la gangrène a pris, que les métastases sont partout, qu’on ne guérira plus jamais. Aucun retour en arrière n’est possible, et nous, les vivants, nous les traditionalistes, nous les hommes, sommes désormais trop peu nombreux pour revivifier le corps social de nos vieilles patries. Le christianisme, le nationalisme, notre identité, nos traditions, ont épuisé leur antique puissance. Adieu la beauté, l’amour, l’honneur, la force, la passion, la grandeur. Adieu, l’Europe.

Avec Houellebecq, on sait à qui envoyer la facture. Mais qui va payer ? Qui, puisque nous ne pouvons plus le faire par nous-mêmes, peut nous « sauver » ? Dans Soumission, on l’aura compris, ce sont les musulmans. Eux ont gardé encore un peu de sève, un peu de vie. Ils peuvent redonner à nos société une colonne vertébrale, redonner à l’homme et à la femme un rôle qui les dépasse, nous rendre le sens de Dieu et de l’existence, nous donner un nouvel horizon politique (un Empire romain méditerranéen), etc. Le palimpseste du livre de Houellebecq, ce qui est écrit entre les lignes, c’est que les musulmans peuvent faire revivre l’Europe et remplir à nouveau notre regard.

Le drame, c’est qu’il n’a sans doute pas tort. Mais cela soulève tout de même un sérieux problème : les musulmans peuvent faire revivre l’Europe, peut-être, mais uniquement en la biaisant totalement. Faut-il qu’elle se soumette à ce qui n’est pas elle pour vivre encore un peu ? Voilà qui se conçoit, mais qui n’est franchement pas acceptable.

Que cela soit acceptable ou non, Houellebecq s’en fout complètement, et il a raison de s’en foutre, lui qui n’est qu’un « locataire », un observateur « irresponsable », selon ses propres mots. Mais nous ? Nous sommes destinés à tout faire pour tenter de redonner un sens à ce que nous sommes, par nous et pour nous. Je sais qu’on crèvera à le tenter, et je ne sais pas si nous y parviendrons. Il n’empêche que l’honneur nous y oblige. Et après (après !), ma foi, si nous n’y arriverons pas, l’après sera de toutes façons pour les autres, pour les flammes de l’enfer ou pour l’Islam, ou pour les Chinois, ou pour les lianes de la jungle, qu’importe.

Qu’importe après tout.

Quoi qu’il en soit, l’après nous sera de toutes façons moins beau et moins noble.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1104907
    le 28/01/2015 par le corbeau
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    je vais me prendre le livre de Houellebecq .
    L’ occident qui tue l’ humain au détriment du progrès avec le parallèle religieux qui eux ont gardés des notions de vie basique si essentielle au bonheur . On dit que le bonheur est dans les choses simple,intéressant de voir comment Houellebecq le décrit et l’ explique dans son livre .c’est pour cela que je vais me le prendre afin d’ y voir plus clair car c’est le sujet qui est avant tout intéressant à savoir la relation l’humain dans le progrès et l’ homme attaché à des notions élémentaires et vitales qui permettent de contribuer plus facilement au bonheur.


  • #1104913
    le 28/01/2015 par el gringo
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Trés bon Julien Rochedy pour le coup.
    J’ai eu la meme deprimante impression en lisant le livre , notament l’impression de defaite de la France , de l’Occident , et que finalement se battre pour sa grandeur d’antan n’etait que se battre contre des moulins a vents.Que la bataille etait perdu,que l’Orient de toute facons va nous depasser dans sa grandeur naissante.
    Parceque vu les generations de limaces que l’occident a produit, je suis un peu pessimiste sur le futur de l’occident.
    Bref , bref pas tres optimiste tout ca.


  • #1104915
    le 28/01/2015 par robotech
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    C’est pas la France qui devient musulmane Julien, c’est la France qui s’est déchristianisé et a laissé un espace spirituel vide.

    S’il y avait une belle vigueur chrétienne en France, on parlerait même pas des musulmans.

    la question est : Comment ce pays en est arrivé là ? voir Comprendre l’Empire


  • #1104928
    le 28/01/2015 par Dealbata
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Bravo,
    Pour avoir un aperçu de ce qui nous attend, je vous conseille vivement la lecture de l’œuvre de René Guénon. Comme certains le savent et d’autres commencent tout juste à le saisir, il n’y a plus rien à faire juste à se mettre sur le pas de sa porte et regarder le cadavre de la modernité passer devant nos yeux. N’oublions pas qu’ « Il » gagnera la dernière bataille mais qu’ « Il » perdra la guerre. En réalité, « Il » l’a déjà perdu et son monde d’illusion disparaitra avec lui et ses adorateurs laissant place au retour de l’Homme dans son paradis perdu tant attendu par ceux qui savent depuis toujours que les pensées les plus brillantes des uns s’effaceront devant les plus petites croyances des autres.


  • #1104965
    le 28/01/2015 par diogene
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    je suis avec les thèses développées par le penseur Houellebecq


  • #1104969

    Je trouve une ressemblance physique avec Céline, un morpho-type commun.

     

    • #1105124

      Celine jeune était beau mec , d une grande élégance , puis avec la descente aux enfers : fuite , cachot , problemes de fric son physique s est ruiné . Le Voyage est un chef d oeuvre de la litterature française, quant a Houellbecq comment supporter sa pornographie gratuite qui compose jusqu a 20% de ses romans , il parait qu il a encore récidivé dans son dernier ! remplissage, il se répète , lourd mais lourd ! quel ennui !


  • #1104975

    "Faut-il qu’elle se soumette à ce qui n’est pas elle pour vivre encore un peu ? Voilà qui se conçoit, mais qui n’est franchement pas acceptable."

    Ce n’est pas pour encenser le scénario fictif de houellebecq, mais il faut bien comprendre que l’islam n’est pas une "nouvelle" religion, le prophète (sas) insistait la dessus, (elle reconnait plus de 100 000 envoyés, 26 mentionné nommément dans le coran), elle s’inscrit dans la filialité abrahamique et la différence des dogmes concerne la conception de l’unité (avec le christianisme en tous cas), c’est à dire qu’on parle là de la même chose !
    L’imbrication religieuse pour les nationaux patriotes européens est profondément ancré historiquement et irrévocablement puisque le temporelle et ces royaumes était l’assise de la religion qui donnait en retour légitimité sans aller jusqu’au simple fait que Jésus lui même est d’Orient et qu’il ne connaissait rien de l’europe. Cette imbrication est telle qu’on croirait chez certains que le royaume des cieux, c’est la France, ou l’europe or le salut n’est pas mondain.
    L’islam N’EST PAS une religion arabe, il n’y à qu’à voir son accueil par ces derniers.

    Ce que M. Rochedy considère comme "l’autre" est un niveau d’observation qui n’est pas celui de la religion. Et même à ce niveau les ressemblances sont telles qu’il est surprenant de constater l’image actuelle de l’islam ; tribus conquérantes, lignées royales (+ pour les chiites), cavalerie, code d’honneur, structures sociales, mariages arrangés et sociaux de nobles et très tôt etc, etc.. Sabre ou épée ? je n’y vois pas là une question existentiel.


  • #1104980
    le 28/01/2015 par Jérôme2709
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Je ne sais pas si je prendrai le temps de lire le livre de Houellebecq mais en tout cas je ne suis guère étonné que ce qu’en disent Soral et Rochedy soit à contre-courant de tout ce qui est véhiculé dans les merdias. On vit à l’époque de l’immédiateté, sans recul et sans vision. Comme les enfants.


  • #1104982
    le 28/01/2015 par Souch39
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Tous les Camel Bechickh pourront revivifier la France sans la « biaiser » :

    adopter l’histoire et donc la culture (histoire catholique, donc culture catholique) en redonnant un souffle spirituel (musulman peut-etre, mais pour les musulmans surtout ; pour les autres, le catolicisme eetoquera naturellement à la porte)


  • #1104986
    le 28/01/2015 par Xavier57
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Les musulmans peuvent aussi aider la France à "revivre" en facilitant et en participant à sa rechristianisation. Il n’est effectivement pas acceptable que ce pays devienne musulman. La France n’a pas à se convertir pour éviter de disparaître. Elle doit lutter contre son seul ennemi et contre ses propres tares. La laïcité, la maçonnerie et le manque de grandeur individuelle. Promenez-vous donc dans les rues de France et observez. Quel français semble être encore attaché à sa culture ? Ce pays a autrefois rayonné dans le monde grâce à ses innombrables qualités. Élégance, bonnes manières, et un certain style de vie.
    Les rues de notre pays sont d’une tristesse effroyable car les français qui y circulent n’existent plus. Ils ont depuis longtemps disparu derrière leurs vêtements de deuil et ne représentent plus rien.

    "Adieu la beauté, l’amour, l’honneur, la force, la passion, la grandeur. Adieu, l’Europe."

    Oui, effectivement. Adieu la beauté et bonjour l’uniformité. J’essaye, du haut de mes vingt-et-un, et notamment par mon désir d’élégance, de faire revivre la beauté éteinte de mon pays. La France de demain n’a pas à adopter le voile et la barbe, mais elle doit redevenir belle et digne.
    La France éternelle : http://s51.radikal.ru/i133/1005/dc/...

     

    • #1105291
      le 29/01/2015 par Charles
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      Absolument d’accord, cependant pourquoi mettre en confrontation "beauté" et "uniformité" ? Sur la photo que vous avez jointe on y voit une certaine uniformité, notamment chez les hommes. Cela n’empêche pas pour autant l’élégance, non ?


    • #1105339
      le 29/01/2015 par Gabriel
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      Vous n’avez rien compris.

      Vous n’avez plus le loisir de faire la fine bouche. Ne croyez-vous pas que l’heure n’est plus aux considérations esthétiques ? Est-il préférable de se soumettre idéologiquement en sauvant les apparences, ou de choisir son seigneur et d’en porter fièrement les couleurs ?


    • #1105815

      Une "domination" musulmane n’implique pas du tout la reconversion, il existe ce qu’on appelle également des terres de contrats, les choses ne sont pas aussi offensante que votre égo peut le ressentir. La domination que vous subissez actuellement, si elle vous sied dans les formes, vous ne pourrez pas longtemps la nier


  • #1105005

    Les français viendront a la tradition qui leur est la plus familière, lorsqu’ils seront plongés dans un bain culturel qui n’est plus le leur.
    Le moment de vérité approche mais n’est pas encore venu, ou les hommes devront choisir entre leur honneur de français et la soumission brutale et explicite a l’empire.

    Le Tafta arrive, la Commission accroît ses pouvoirs, ça ne saurait vraiment tarder... !


  • #1105021
    le 28/01/2015 par Fulcanelli
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    "Nur noch ein Gott kann uns retten."

    Das SPIEGEL-Gespräch mit Martin Heidegger — Interview de Martin Heidegger, publié après sa mort dans l’édition du 31 mai 1976 du magazine Der Spiegel)

    Traduction :

    "Seul un dieu peut encore nous sauver."

    Heidegger a vu très loin, très tôt.

    Ceci dit, ce compte-rendu du nouveau roman de Houellebecq donne vraiment envie de lire le livre. Bravo et merci !


  • #1105042
    le 28/01/2015 par la pythie
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Article très réaliste de la situation morale de notre pays- et de notre continent !
    Il faut dire que l’Europe a subi 200 ans de religion des " lumières " et des Droits de l’Homme, ce qui explique notre délabrement actuel...et bien sûr le triptyque Américanisation - islamisation- immigration ( dans n’importe quel ordre )... Je pense comme l’auteur de l’article ; sauf que lui ne va pas au bout de son idée ! la vérité, c’est que notre continent est mort, et la civilisation européenne avec lui...Ce qui est mort ne revient jamais à la vie . Et je ne crois pas que l’Islam y changera quoi que ce soit ! La religion du progrès technique sans limite détruira toutes les nations ; c’est, au fond, la conclusion à laquelle a peur d’arriver Julien Rochedy..


  • #1105049

    Pour se débarrasser de l’EXPLOITEUR SIONISTE il y a deux solutions : se convertir en masse à l’Islam (l’Eglise a complètement failli, elle s’est même laissée piétiner par... Charlie !) ou alors attendre que les musulmans fassent le boulot (ce qui correspondrait davantage à nos mentalités de couilles molles) . Si 6 millions de musulmans parviennent à chasser 600 000 Juifs, ils réclameront, à juste titre, le pouvoir .

     

    • #1105346

      Quand les musulmans seront au pouvoir et/ou majoritaires, la France sera productrice des mêmes choses que les pays musulmans actuels, principalement ceux d’Afrique du Nord puisque ces peuples en viennent et sont donc ceux qui ont créé ces sociétés.
      Car une société est créée par les peuples qui la forment et ce n’est pas parce qu’ils vivent en France que les Nord-Africains y font autre chose.
      Si c’est ce que vous désirez alors soumettez-vous, mais permettez-moi de vous suggérer d’y partir vivre avant que votre insistance à vivre en Europe comme au Maghreb ne provoque une guerre civile dont vous ne sortirez à coup sûr pas vainqueur, les Européens ayant toujours repoussé l’envahisseur musulman.
      Et si l’esprit de Charles Martel est désormais banni de France, soyez persuadé que celui de Vlad Tepes ne l’est pas de Roumanie.


    • #1105493

      " (l’Eglise a complètement failli,...."

      Depuis quand dieu appartient à l’église catholique !? Je me fiche de l’église de Rome et de ses dogmes, elle à failli depuis le début de son existence, on peut être chrétien sans adhérer à une église, le christ n’en a fondé aucune....et je n’ai pas envie d’adhérer à l’islam, je suis en France si je veux adhérer à l’islam j’irai le faire dans un pays musulman parmi les miens qui me comprendrons et ne me rejetteront pas. On peut être, aussi, spirituel, sans n’avoir aucune étiquettes, aucuns tampons, prouvant aux autres que je crois au dieu qu’il faut, dieu n’est ni juif, ni chrétien, ni musulman, dieu c’est dieu et c’est plus qu’un livre écrit par des hommes....


    • #1105580

      Quels sont ceux qui sont radicalement opposés au mariage pédé ? Qui refusent radicalement la théorie du genre ? Qui interdisent la consommation d’alcool ? Dont les lois morales sont encore inscrites dans le ciel ? Les Musulmans . Ce sont les derniers , en France , à prendre la défense du... christianisme ! quand il est attaqué, car Issa (Jésus) et la vierge Marie sont bel et bien dans le Coran ! Les "muzz" comme on les appelle sur JJS News, sont bien moins décadents que les Français dont le nouveau drapeau n’est plus celui de Valmy et de Jemmapes, mais... la couverture de Charlie-Hebdo , le torchon israélite qui s’ingénie depuis des années à conchier les chrétiens et les musulmans !


    • #1105772

      eh je suis désolé mais faut revenir les pieds sur terre et voir le principe de réalité...Les musulmans sont venus en France pour l’amour du fric pas pour l’amour d’Allah. Ils ont voté à 93 % pour Hollande pas une autre communauté en France a autant voté pour les socialistes sodomites sionistes et donc les musulmans ont collaboré à la mise en place du mariage homo de la gpa et de la pma avec en récompense belkacem...

      Les musulmans en France comme dans toute l’europe et même au maghreb sont pour une grande majorité des musulmans d’apparence.Tout dans la forme rien dans le fond le retour à l’Islam en France pour ces descendants d’immigrés est purement identitaire pour une très grande partie car ne se sentant pas Français mais pas du pays de leur parents donc identité islamique de substitution mais qui est une identité subie et hypocrite et non pas voulue dans une très grande majorité des cas.

      75 % des prisons sont composés de détenus musulmans afro maghrébins. Quand ce type de population se concentre à un endroit en France,il est regrettable de constater que tout se détruit petit à petit saleté chute perte économique incivilité etc etc. Ce n’est pas l’Islam qui est responsable de ça mais l’hypocrisie de ces immigrés et descendants d’immigrés qui se disent musulmans et font tout le contraire en réalité...

      Donc objectivement j’attends rien des descendants d’immigrés afro maghrébin musulmans ou pas qui font partie du système qu’ils le veuillent ou non pour détruire la France de l’intérieur ... Simple et triste constat. L’islam peut être une force pour la France pas l’immigration afro maghrébine rom qui pour la plupart est une catastrophe pour notre pays normal c’est le bras armé du capitalisme...

      Faut voir les faits et pas les préjugés quel qu’ils soient...


    • #1105822

      @ régis
      Les pays du Maghreb, des pays islamique !!???!!!!
      On est encore loin, très loin d’une discussion réaliste et sereine !


    • #1105943

      faut arrêté 5 min c’est quoi ces délires de conversion en masse a l’islam,
      la conversion est utile que si c’est un chemin privé profond et uniquement personnel et nullement de mimétisme ou de survie
      la France c’est plus mal porte jadis
      certain l’on bien noté l’on peut être chrétiens sans adhérer au pape et a la tournure de l’église catholique romaine et sans être protestant non plus c’est bien plus fin.....

      l’idée émise par soral, houelbech et consort est intéressante de là j’y crois pas et est ce que je la souhaite pour la France non !
      c’est pas tout noir ou tout blanc !


    • #1106398
      le 30/01/2015 par Un catholique
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      @obs Les manifs pour tous étaient pourtant composées d’une écrasante majorité blanche et chrétienne.


  • #1105098

    Cet écrivain est d’utilité publique !


  • #1105109

    La spiritualité est individuelle pourquoi toujours se rapporter à une religion imposée ! ... On ne contraint pas l’homme à être spirituel ... On le respecte et on l’éduque proprement ! Ce que nos civilisations du dénie ne connaissent pas.


  • #1105181

    C’est très facile de décrire une islamisation vertueuse et revigorante. Pour les musulman c’est une bénédiction. Les chrétiens s’en accommoderaient très bien aussi.

    Mais il y a aussi des millions de non-croyants qui essaient de se créer une spiritualité philosophique. Ceux la verraient leurs efforts réduits à néant par une spiritualité d’importation. Pas même la spiritualité d’un Dieu qui s’est fait homme et qui remplace le dogme par la morale, non non... On parle d’une spiritualité très rigide, un retour en force du culte et du dogme. La solution la plus simple et la plus racoleuse à l’énigme de la Vie Bonne pour les mortels. Pour eux c’est le deuil d’une histoire de 2000 ans. Ne sous estimez pas cette douleur.

     

    • #1105824

      "qui essaient de se créer une spiritualité philosophique"

      Le salut n’est pas un concept !


    • #1106021
      le 29/01/2015 par Opéra Sion
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      @ harb

      Le salut par les autres est la chimère des paresseux qui prétendent avoir posé toutes les questions ; ceux que vivre ne fait pas souffrir plus que ça...


  • #1105219
    le 29/01/2015 par goy pride
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Je partage en partie le pessimisme de Houellebecq. Il suffit de côtoyer le réel, c’est à dire sortir de son cercle social de "dissidents" initiés, pour réaliser que la gangrène est irréversible. Ainsi ce qui est pourri doit être laissé à pourrir jusqu’à décomposition complète. Quant aux autres ils doivent organiser leur survie personnel ainsi que celle de leurs pairs. Pour cela il faut s’enraciner dans le réel, connaître son passé et s’en inspirer mais sans jamais tenter de revenir en arrière ! Le retour en arrière est impossible ! Et pendant que l’on fantasme sur un passé révolue non seulement aucun retour en arrière ne se produit mais au contraire on fait du sur place sans jamais pouvoir aller de l’avant. Français de souche et de branche nous sommes tous des déracinés ! La première chose à faire est le réenracinement non pas en fantasmant et théorisant sur le passé comme certains intellos parisianistes de la nouvelle droite mais en travaillant à son autonomie économique, en étant entrepreneur. On s’enracine en étant un producteur local de richesse, en satisfaisant l’impératif du production lié au nécessité de la vie quotidienne de sa personne et sa communauté. Produire des biens et services à forte valeur d’usage. Quand on appartient à un réseau économique satisfaisant les besoins réel d’une communauté on a acquiet une identité sociale clairement définie et on s’enracine.


  • #1105220
    le 29/01/2015 par marlon branleux
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Et si Houellebecq avait écrit enfin la suite du 1984 de Orwell. Depuis 1945, nous naviguons à vue, incapables de prévoir l’avenir au-delà de l’horizon libéral ou de la destruction pure et simple de tout ce qui fait l’homme...mais, est-ce-que ce qu’a écrit Houellebecq ne s’avérerait-il pas finalement être la seule échappatoire logique pour Océania ?

    Dans Brazil, le héros ne s’évade à la fin de la société totalitaire qu’en devenant fou, en sortant la raison de son corps et de son âme. En devenant un autre, qui vie dans un univers fantasmé où sa copine a survécu et où il coule une existence heureuse dans un coin perdu de la campagne.

    Les océaniens, au lieu de devenir fou, deviendraient quand-même "autre", pour échapper de façon pacifique, morale et intangible à big brother. Le seul moyen qu’ils auraient pour se soustraire à lui.

    Et ce ne serait pas la première fois : les gaulois ont vécu presque 400 ans sous la tutelle romaine, sous un imperium qui n’était pas le leur, ils se sont convertis à une religion venue d’orient, sont passés sous la coupe de "roi barbares" qui étaient eux aussi convertis à cette religion et, par ce tour de passe-passe, ont retrouvé leur indépendance de l’empire et des élites aristocratiques qui parti-liaient avec l’empire et qui pensaient les maintenir sous leur coupe.


  • #1105345
    le 29/01/2015 par awrassi
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Arrêtez tout les gars ! Il s’agit d’un roman, d’une fiction ... Certes, l’Europe est décadente, et vous devez faire l’analyse de votre chute. Je dis "votre" parce que je suis musulman et que j’ai encore en moi cette foi et ce respect de Dieu que vous avez perdu ... N’est-ce pas ce que veut dire "perdre son âme" ? La lutte qui ronge le monde et plus encore l’Europe est simple à résumer : sommes-nous avec Dieu (le sacré) ou avec Satan (le temporel) ?

     

    • #1105419
      le 29/01/2015 par Albuquerque
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      C’est vrai qu’il ne s’agit que d’un roman mais il fait réfléchir. J’ai lu une fois qu’il est écrit dans le Coran que Allah veut que les musulmans "protègent les Chrétiens". Pouvez-vous me le confirmer ? (Je suis catholique)


    • #1105637
      le 29/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      @ awrassi

      Je pense saisir ce que vous tentez d’exprimer de manière maladroite et me range à votre avis si je vous ai bien compris. Oui, il demeure en Islam des personnes (ne généralisons pas, si vous le voulez bien) qui ont su conserver une spiritualité authentique tournée uniquement vers le Créateur, c’est en fait. La vision occidentale façonnée depuis huit siècles produit quelques trop rares personnes encore spirituelles, mais leur spiritualité est souvent centrée sur l’égo sans même qu’elles ne s’en aperçoivent. Là est tout le problème et il ne faudrait pas blâmer les croyants pour cela, ils ne sont pas conscients de l’imposture. Au passage, à observer le comportement de certains princes du Golfe qui vont jusqu’à normer la longueur de leur barbe pour être de "bons musulmans" mais qui mènent une vie de débauche, on peut logiquement penser que l’Islam a aussi d’étranges serviteurs.
      L’achèvement de cette destruction spirituelle se matérialise avec Vatican II pour les catholiques, quand les prêtres se sont retournés vers les fidèles (pratique au Temple) alors qu’ils regardaient vers Dieu avant. Maintenant, si l’Occident revient à ses racines authentiques d’avant le XIII ème siècle, catholiques et musulmans se retrouveront pour célébrer ensemble le triomphe de la Foi, je ne crois pas que beaucoup d’oppositions subsisteront et cette idée de réveil spirituel occidental par des musulmans intègres est une hypothèse intéressante. Mais je puis me tromper...


  • #1105367

    Pourquoi Rochedy semble-t-il convaincu que le réveil spirituel en France ne peut être qu’au travers de l’Islam ?

    Certes l’Islam du livre de Houellebecq résout tous nos problèmes spirituels mais aussi économiques, mais l’Islam, en vrai dans le monde, ne donne jamais de tels résultats. Au contraire, nous avons en Europe, dans notre sphère culturelle, un autre pays qui effectue son retour au spirituel non en se convertissant à l’Autre, mais en retrouvant ses traditions : la Russie.

    Car la virilité (rejet de la féminisation, de la propagande homosexuelle), le retour au spirituel, le rejet de l’hédonisme égoïste, de la domination du marché, etc... ont lieu en Russie.

    Le danger dans ce genre de commentaire, c’est de comparer un islam théorique, avec une situation réelle.

    Du concret !

    Que Rochedy nous cite un pays islamique vers lequel il espère que la France puisse tendre. Qu’il nous cite un leader islamique actuel dont il aimerait voir sa version française gouverner en France.

     

    • #1105453

      Il n’y a pratiquement aucun pays islamique libre et indépendant actuellement


    • #1105789

      Je peux vous citer un pays d’essence musulmane vers laquelle la France peut tendre. Il s’agit de la France......hé oui. Aucun autre pays dans le monde n’a réussi à insuffler en son sein l’essence de l’Islam comme l’a fait la France, celle qui a rayonné dans le monde entier après que ses propres croisés eussent été mis en contact avec les musulmans, ensuite avec la renaissance italienne, elle empreinte de l’essor islamique. Celle qui a finit par fasciner l’Emir AbdelKader, qui en arrivant en France a frémi de voir ce que cet adversaire ancestral avait de magnifique et de grandiose et qui a finit par lui faire dire, entre autres, qu’on ne lutte pas contre une telle civilisation qui lui semblait si familière dans son art, sa précision, sa chevalerie, sa science. Une France qui après avoir chassé le petit contingent musulman stationné dans le sud-ouest grâce à Charles Martel, découvre et reprend à son compte tout le système administratif, comptable et d’état civil laissé par les vaincus. Oui la France est d’essence chrétienne et musulmane, n’en déplaise à ceux qui continue à voir l’Islam sous les traits bourrins d’un Maghrébin inculte ou d’un débauché moyen-oriental. Je parle là de l’Islam, religion de civilisation, celui qui magnifie Marie, Jésus et même la trinité, n’en déplaise cette fois-ci aux musulmans incultes ou.....bourrins.
      Houellebecq a bien compris cet héritage et l’a exprimé et réactualisé dans une fiction pas si lugubre que ça....car l’Islam n’est rien d’autre que le Christianisme réaffirmé par Mohammed. N’a-t-il pas dit d’ailleurs qu’à la fin des temps, il se tiendra derrière Jésus revenu parmi nous et priera sous sa conduite. Jésus, le dernier Imam des temps (imam dans le sens de celui qui conduit la ,prière.


    • #1106509

      En écoutant attentivement le Sheik hossein, il me semble selon lui que la Russie arrive a se" régénèré "grâce à la chrétienté orthodoxe qui est majoritaire il me semble la bas. En France ce n’est pas le cas c’est peut être une piste à suivre je ne sais pas....


  • #1105383
    le 29/01/2015 par francky
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Julien Rochedy dit peu ou prou la même chose qu’ Alain Soral (voir sa derniere video) au sujet de Houellebecq et propose une analyse assez proche également. C’est à se deander ce qu’il fait encore au FN (version actuel). Il aurait beaucoup plus sa place à RN. Mais peut etre que je me trompe sur le personnage, je ne sais pas !!!!

     

    • #1105457

      Il y a une différence entre ce que dit Rochedy et Soral :
      - Rochedy ne voit le redressement spirituel qu’en devenant l’Autre, par la conversion à l’Islam.
      - Soral voit le même redressement spirituel mais en redevenant Nous, par le retour au Christianisme.

      La différence est fondamentale.

      Une autre différence, probablement due à l’âge, Rochedy est jeune et idéaliste, Soral a vécu et il est réaliste.
      Ainsi Soral peut citer un exemple concret et actuel de ce vers quoi l’on pourrait tendre, la Russie de Poutine. Il souhaite un Poutine français et que la France se rapproche de la Russie culturellement mais aussi géopolitiquement.
      Rochedy lui n’a qu’une version romantique de ce que pourrait être un Islam des lumières en France, sans aucun exemple ou modèle dans le monde d’aujourd’hui.


    • #1105628
      le 29/01/2015 par le corbeau
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      Rochedy et Maxence Buttey sont les bienvenue à RN .


  • #1105459
    le 29/01/2015 par Erdoval
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Cet article donne envie de lire ce nouvel opuscule, apparemment traversé par une question essentielle, la place du spirituel en occident. Il est clair qu’on ne veut plus être soumis à un dieu, quel qu’il soit, ni celui des juifs, ni celui des musulmans. Pourquoi se soumettrait-on à un autre dieu que celui des chrétiens ? Pourquoi vouloir tomber de Charybde en Scylla ? On peut très bien vivre sans dieu et être profondément chrétien, bouddhiste, taoïste, au sens de disciple de Jésus-Christ de Bouddha ou de Laotseu, se sentir comme eux dépositaire de ce principe supérieur, primordial qu’est l’existence, particulièrement la vie humaine, et retrouver ainsi humilité et respect de soi, des autres et de la nature. La fraternité humaine, autour d’un grand principe qui serait le respect de la vie sous toutes ses formes. C’est l’homme le problème de l’homme ; sa volonté de s’élever au dessus des autres, de le dominer, de le soumettre, de l’exploiter, d’en tirer un profit personnel. L’homme ne devrait pas avoir besoin d’être sous la menace d’un châtiment ou dans l’attente d’une récompense pour être simplement homme et vouloir contribuer à la vie en donnant le meilleur de lui-même, jouir ainsi totalement de son existence humaine à la création de laquelle il contribue au jour le jour. Tout repose sur le sentiment intime d’être partie d’un tout. Le vrai problème c’est le culte de l’ego. Etre riche, puissant et célèbre voilà le piège mortel dans lequel l’occident se débat et dont il tente de sortir en projetant sur les autres la violence que provoque son enfermement dans ce piège. C’est par la prise de conscience et la remise en cause de ce système dont il est soit maître soit esclave que l’homme occidental se sortira de ce piège mortel et qu’il se délivrera de l’aliénation d’où qu’elle vienne, du politique, de l’économique ou du religieux.


  • #1105460

    DROITE DES VALEURS ,GAUCHE DU TRAVAIL
    La Gauche et la Droite sont des concepts ,indestructible et éternel
    Si il y a changement ,c’est au niveau des partie
    Ces 2 concepts ont une tare l’une c’est le libéralisme et dérivé,l’autre c’est le progrès et dérivé
    Ces 2 Tares sont complémentaire
    en effet l’argent provenant du libéralisme (liberticide) est le carburant du progrès (libertaire,infanticide...)
    Le problème des parties c’est qu’il ne sont plus qu’a l’image de ces 2 tares

    Pour faire court :
    Pour éviter un éventuelle effondrement du libéralisme car arrivé a son apogée ,donc ne pouvant plus se renouveler,les parties politiques ouvrent les vannes du progrès
    Cette afflux de progrès demande plus de libéralisme
    J’en veut pour preuve que le Royaume Unis est passé devant la France en terme de puissance planétaire suite à l’intégration du chiffre d’affaire de la prostitusion dans son PIB


  • #1105462
    le 29/01/2015 par ERICBASILLAIS
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    HOUELLEBECK est surtout la figure de l’auto-destruction, par tous les moyens.

    Qu’il soit maniaco(sexuel)-dépressif c’est son problème : pas le nôtre.

    Même si c’est une maladie répandue depuis Mai 68 en particulier.

    Je crois qu’il surfe sur la proposition de Guénon, selon laquelle si le Christianisme ne retrouve pas ses racines ESOTERIQUES, alors ce seront d’autres civilisations traditionnelles qui les lui fourniront, notamment l’Islam.

    Mais l’époque de Guénon est révolue : la décadence moderne a envahi la planète : l’Islam, l’Inde, la Chine...à des degrés moindres, évidemment.

    Mais justement, à l’heure de la refonte géopolitique, les nouveaux riches sont plus menacés de décadence moderne que les anciens riches, presque immunisés.

    La décadence moderne procède en premier lieu des nombres, au premier rang desquels : la monnaie.

    Le Christianisme d’Occident (le Catholicisme) est une religion plus indo-européenne que sémite : ses racines spirituelles profondes (ex "ésotériques") sont DRUIDES.

    Son refus de l’écriture et des nombres est notoire. C’est pourquoi il a apparemment "disparu" (Jamais d’écrit).

    Corrélativement, le christianisme d’occident était la religion la plus éloignée des valeurs "méditerranéennes" puis impériales et ses routes du commerce et de la monnaie (nombre).

    Sa décadence maçonnique ... est le fruit de sa bâtardise constitutive et de la fin de son isolement avec les croisades.

    Les "TEMPLIERS" sont les acteurs majeurs de cette triste histoire. Leurs successeurs, adeptes du TEMPLE, sont les SIONISTES.

    Ainsi l’Islam en défendant le mont Al Aqsa, est l’allié objectif des anciens "chrétiens d’occident", c’est à dire des occidentaux, contre les ferments occultes et organisés de leur modernité.

    Encore faudra-t-il que l’Islam applique soigneusement la haine de l’USURE qui constitue le message de JESUS (=Issa) (adapté à leur culture marchande).

    La mixité, si l’on en juge par les "résultats" qu’elle a donné en France à l’école, est un moyen de destruction des deux substances mélangées.

    C’est pourquoi, à l’instar de Cheikh Imran Hossein, il vaudrait mieux mettre fin à cette expérience de mélange instrumentalisé à des fins MODERNES et DECADENTES :

    Le colonialisme au Maghreb et en Afrique noire était un projet de la III° république, maçonnique.

    L’immigration en France ( qui est aussi une colonisation et en même temps l’occasion de "former" des musulmans dégénérés et modernes) est t tout aussi néfaste...

    blog eric basillais


  • #1105521

    Notre Alain bien aimé, je ne suis pas de ceux qui cherchent à appliquer leur loi en France. Mais, dans le contexte des observations pertinentes de Michel Houellebecq, je ne crois pas que devenir musulmane, rabaisserait forcément la France. Tu sais bien que dans le passé, il existait de grandes civilisations musulmanes des plus belles, des plus nobles et des plus tolérantes. D’autant plus que les meilleures d’entre elles étaient occidentales à la base. Ma critique concerne aussi la fin de ton article : Un homme bon comme toi ne doit pas se battre juste pour l’honneur ! L’honneur et la noblesse ne sont pas une fin en soit ! Un combat n’est honorable ni noble que s’il est pour le Bien. Alors, oui il faut être noble et honorable, mais s’assurer d’abord que l’ennemi supposé ne porte pas le Bien réel. Et si l’islam est la seule issue pour ce Bien, alors, pourquoi résister ? Pourquoi ne pas essayer de bien connaître cet islam ? Je sais que l’étudies et je t’admire énormément pour ça et pour tous tes autres travaux.


  • #1105558
    le 29/01/2015 par Frédérick
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Le Nouveau Testament relate la résurection de Jésus-Christ.

    Ce qui reste de la chrétienté porte la lourde tâche de transposer le récit biblique dans les temps modernes. Le chrisitanisme peut ressusciter la foi du peuple européen qui fut le peuple au sein duquel cette foi a mûri et donné ses plus beaux fruits.

    Dans cette tâche, l’Islam joue un rôle majeur : voici le front de la foi dont parle Alain Soral.

    En ce début d’un nouveau millénaire de l’ère chrétienne, nous commençons à peser ces mots attribués à Malraux : Le XXIème siècle sera mystique ou ne sera pas.

    Puisqu’ainsi il doit être, ainsi soit-il.


  • #1105728
    le 29/01/2015 par bourdieusien
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    " les musulmans peuvent faire revivre l’Europe", selon Rochedy et Houellbeck ....

    Ah bon ??

    Les valeurs de l’Islam peut-etre, sans doute meme, dans la mesure ou elles sont partagées avec le Christianisme.

    Mais faut voir la réalité statistique....la masse des musulmans (en France) écoute du rap, se nourrit de MacDo, KFC ..., et je vois des jeunes beurettes (du genre 15 ans), bien que voilées, se maquiller facon tapin sauce merguez. Et la consomation généralisé de narcotique.... là c’est du grand, du très, très grand Islam...

    Y a un problème dans les catégories. Les musulmans n’arrivent meme pas a faire revivre les terres d’Islam (exemple : big ben à la mecque), qu’est-ce tu veux qu’il fasse revivre l’Europe.

     

    • #1106010

      Ce ne sont pas les musulmans arabes qui feront revivre l’Europe via l’islam.

      Je pense que ce sont les européens de souche convertis qui le feront (Pas ceux de DAESH) ! Car ils seront musulmans par conviction. Ils auront choisit cette voie car ils sauront quel est la souffrance qu’engendre l’athéisme et la démesure. Je crois sincèrement qu’ils feront des biens meilleurs musulmans, surtout qu’ils vont chercher l’islam d’origine...


  • #1105851

    Oui, le vrai islam, la chrétienté et le judaïsme orthodoxe doivent partout s’unir contre la décadence maçonne comme il a été le cas au bon vieux temps. Et pas seulement en France.

    Bien sûr ! Le message de l’islam pur tel qu’il a été livré par le Mohammed n’est pas dans une optique de recherche de confrontation ni avec les chrétiens ni avec les juifs. Bien sur il eut des guerres pour des terres et des richesse après, bien sur il eut des gourous dans un camp et dans l’autre incitant à la haine. Mais je parle du message original, celui qui est venu pour rappeler l’humanité en générale, mais les juifs et les chrétiens en particulier, à la religion originale.

    Car l’islam dit qu’il n’y avait qu’une seule religion depuis Abraham, dont le plus grand principe est : il n’y a qu’un seul dieu. Dans ce sens, tous les prophètes sont venus pour rappeler la même chose en premier, puis rajouter quelques lois et règles pour construire la religion définitive

    Je m’excuse si je dit quelque chose qui va à l’encontre des croyances d’autrui, mais je veux juste bien expliquer le point de vue de l’islam :

    Quand les juifs se sont mis à l’idolâtrie et à l’usure, dieu a envoyé Jésus paix sur lui pour les rappeler à l’ordre. Et la différence entre chrétien et musulmans, c’est que les musulmans disent que jésus est un prophète, même si sainte Marie est bien vierge. Et que ce n’est pas lui qui est mort sur la croix, mais une autre personne que dieu a mis à sa place. Et nous musulmans attendons le retour de Jésus à la fin des temps pour qu’il soit notre chef contre le sionisme et la maçonnerie. Après l’élévation de jésus dans le ciel, à coup de conciles et de compromis avec les païens, son message fut déviée, et il fut divinisé. Et c’est ainsi que dieu a envoyé Mohamed, non pas en confrontation avec les chrétiens, ni comme un fouet providentiel, mais pour les rappeler pacifiquement à la religion originale qui est l’Islam, et pour compléter les lois qui se bâtissaient petit à petit au fil des prophètes paix sur eux tous. Ainsi dans le coran, dieu a principalement conseillé à Mohammed de faire confiance aux chrétiens parmi lesquelles plusieurs sont fondamentalement bons.

    Dans le message suivant, je mettrai la promesse éternelle de Mohammed aux chrétiens du monde !

     

    • #1106545
      le 30/01/2015 par Scratchy
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      "Après l’élévation de jésus dans le ciel, à coup de conciles et de compromis avec les païens, son message fut déviée, et il fut divinisé"

      Bonjour,

      Jésus n’a pas été divinisé au fil des conciles mais a toujours été considéré comme Dieu en personne et ce dès la génération apostolique (voir à ce titre le prologue de l’Evangile selon St Jean ou encore les lettres écrites aux premières communautés du I- II ème siècle comme celles de Clément de Rome ou de Polycarpe de Smyrne).

      Les Evangiles, même synoptiques, sont truffés de passage laissant entendre que Jésus est Dieu.

      Et d’ailleurs,le concept de Trinité, ne date pas du Concile de Nicée de 325 comme on le dit souvent, mais avait déjà été évoqué par Tertullien vers 180-200 me semble t il. De ce point de vue, Nicée n’a fait que rappeler ce que les générations précédentes croyaient déjà.

      Par ailleurs, sans vouloir rentrer dans une controverse théologique, dans les Evangiles, Jésus a bien dit qu’il n’y avait pas de message ultérieur à attendre, les prophéties ayant toutes été réalisées avec sa venue, c’est d’ailleurs ce qu’il dira en croix : "Tout est accompli".

      Bien à vous


  • #1105890
    le 29/01/2015 par la pythie
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    Rien ne peut plus être sauvé, les amis !
    Après avoir désespéré du christianisme, vous vous tournez vers l’Islam ? et lorsque l’Islam aura périclité à son tour, vers quoi vous tournerez-vous ?

     

    • #1106569
      le 30/01/2015 par alex1737
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      exactement.
      C’est déjà terminé malheureusement et le choix a déjà été fait pour 99% de la population française.
      Rochedy a raison.
      La france n’est plus un pays, mais une annexe americano-israelienne.

      Je ne veux pas vexer nos amis catholiques, mais je pense que le temps de cette religion,aussi bénéfique fut-elle
      pour notre pays, appartient désormais au passé ; exactement comme l’ont été avant elle le druidisme, le paganisme.
      Quant à l’islam, il peut avoir une place en france, mais il n’appartient pas à la même civilisation.

      Guénon avait raison sur ce point, nous sommes en plein dans "l’âge sombre".


  • #1106099

    "la lecture [...] tout à la fois réjouissante et profondément déprimante."

    C’est ce que j’ai ressenti en lisant le livre de Zemmour. Je crois volontiers Rochedy quant au livre de Houellebecque.

    N’oublions pas une chose : tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. L’Ancien monde est en train de crever. C’est un fait, alors préparons-nous au nouveau qui va venir...


  • #1106451
    le 30/01/2015 par horizons lumineux
    Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

    La France, la vraie, elle est très très très au-dessus de tout ça.

     

    • #1107468
      le 31/01/2015 par Candide
      Le crépuscule, l’Islam et Houellebecq

      Absolument ! C’est comme ça que les Francs-maçons ont vendu le truc, flatter les égos et ringardiser la religion pour mieux glisser la quenelle...


  • #1107872

    @Saad "Ce ne sont pas les musulmans arabes qui feront revivre l’Europe via l’islam.
    Je pense que ce sont les européens de souche convertis qui le feront (Pas ceux de DAESH) ! Car ils seront musulmans par conviction. Ils auront choisit cette voie car ils sauront quel est la souffrance qu’engendre l’athéisme et la démesure. Je crois sincèrement qu’ils feront des biens meilleurs musulmans, surtout qu’ils vont chercher l’islam d’origine..."

    Ce sont les pires. Formés dans les écoles de la réforme saoudienne... "L’Islam d’origine". Pour au final, préparer les tapis rouge aux émirs, maîtres de la colonie...

    Rappelez vous Munuza. Il a su négocier avec Eudes d’Aquitaine... Et il a été décapité par l’émir omeyyade. C’est à cause de cet épisode traumatisant que ce Duc celte a appelé Charles Martel et ses Francs à l’aide. Pour vous dire qui était en fait le pire de tous !

    Pou moi, Soral peut cerner la typologie musulmane avec laquelle la France pourra se débarrasser de son nihilisme. Il a la sensibilité pour ne pas se tromper. Cette typologie sera locale, animée encore de quelques instincts qui expriment une joie de vivre. Et pas des esclaves, car ceux-là n’apportent rien de neuf, d’élevé et de supérieur. Il faut bien faire attention à ces appréciations :"ah voilà un bon musulman intégré !" Ils parlent des Chalghoumi et des Najat... Ils apportent quoi ? Najat est issue d’une famille traditionnelle, très musulmane, souriante et heureuse. Mais en France elle nous parle de "mariage pour tous", de "sexualité libre pour l’enfant"... On voit qu’avec les "anti-racistes" , on ne veut pas de "cette chance pour la France". Non. Avec violence, on lui impose : "tu vas lire ce texte et tu la fermes !"


Afficher les commentaires suivants