Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Humour nazi

En réponse à monsieur Haziza qui voit des nazis partout

Nous sommes le 10 février 1933, Adolf Hitler vient d’être nommé chancelier (le 30 janvier), les élections législatives des 13 mars et 10 avril se profilent, et son futur ministre du Reich à l’Éducation du Peuple et à la Propagande (il sera nommé le 11 mars) Joseph Goebbels lance un avertissement, teinté d’humour, à « la presse berlinoise »...

 

 

 

Sur la propagande actuelle et les « Goebbels » d’aujourd’hui,
lire sur Kontre Kulture

 

Goebbels est devenu le synonyme de « propagande », voir sur E&R :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1777787
    Le 2 août à 23:16 par Henri
    Humour nazi

    Ce monsieur très pince-sans-rire, mine de rien, glisse des quenelles (inversées ^^) par palettes entières !! :-D

    Ca avait quand même une autre allure que le zoo pathétique qu’est la politique de maintenant...

     

    Répondre à ce message

    • #1777883
      Le 3 août à 08:35 par paranoia
      Humour nazi

      Oui,une autre tournure:une vraie déclaration de mort ne portant pas son nom quand on connaît la suite et la sourde colère revancharde qui couvait.
      Humour peut-être mais qui fait froid dans le dos.
      Quand même !

       
  • #1777825
    Le 3 août à 01:14 par Sloth
    Humour nazi

    C’est intéressant, les passages en couleur sont ceux à charge contre la communauté organisée.

     

    Répondre à ce message

  • #1777861
    Le 3 août à 06:35 par Soralien
    Humour nazi

    En fait, à chaque période historique on a nos bhl , finky et cohen-cerveau malade ,qui nous les cassent menu .

     

    Répondre à ce message

  • #1777895
    Le 3 août à 09:20 par Francois Desvignes
    Humour nazi

    "Voilà ce que je tenais à dire à la presse et aux partis ENNEMIS devant des millions d’auditeurs."

    Tout résumer en un adjectif...

    la presse ennemie
    les partis ennemis
    la république ennemie
    l’UE ennemie
    l’OTAN ennemie
    les mondialistes ennemis
    la démocratie ennemie
    l’immigration ennemie
    La justice ennemie

    C’est l’adjectif qu’on avait oublié !!!

    Lui SEUL nous rend notre liberté de parole et donc de penser.

    C’est lui en effet qui nous donne le courage de nommer la guerre, désigner nos adversaires d’égal à égal et de défendre nos droits.

    C’est lui qui nous réarme.

    A Attali, Apathie, Cohen, Haziza, Elkrief, Macron : vous êtes nos ennemis !

    Marianne est notre ENNEMIE

    Sa presse, sa Justice, sa doxa, son ecole, sa police, son armée, ses société secrètes, ses protecteurs, ses maitres, ses alliés, sont nos ennemis

    Merci E&R
    Merci Goebbels.

     

    Répondre à ce message

    • #1778389
      Le 4 août à 01:55 par Sebde
      Humour nazi

      Ah bravo ! Je me tues à le dire à mon entourage. le FN était (je parle au passé car il est mort) même à l’époque du père, désigné comme ennemi par ceux qu’il nomme "adversaires". Effets dévastateurs garantis.Le résultat ? Case départ.

       
  • #1777935
    Le 3 août à 11:51 par sioux
    Humour nazi

    Descente de police à Paris-Match.
    C’est pas que j’apprécie ce journal, mais voilà une méthode que ne renieraient pas les gestapistes.
    http://www.parismatch.com/Culture/M...

     

    Répondre à ce message

  • #1778134
    Le 3 août à 16:20 par Kosmos
    Humour nazi

    Les grandes gueules menteuses et insolentes de ces J****...

    Toute ressemblance avec une situation socio-politique contemporaine est purement fortuite. :-)

     

    Répondre à ce message

    • #1778246
      Le 3 août à 20:28 par NouvelleFrance
      Humour nazi

      En fait, la traduction est "sales et menteuses"....

       
  • #1778291
    Le 3 août à 21:58 par Un ploemeurois
    Humour nazi

    Je propose à Joseph une quenelle d’or à titre posthume.

    Bientôt, non pas à Jérusalem, mais la libération !

     

    Répondre à ce message

  • #1778386
    Le 4 août à 01:39 par Touche pas à mon goy
    Humour nazi

    On remplace le mot "juif" par "antisioniste", et on obtient un discours très Hazizesque, non ? avec l’hystérie en moins, peut-être.

     

    Répondre à ce message

  • #1778870
    Le 4 août à 21:45 par adolf
    Humour nazi

    Une fin tragique de gens d’honneur

    Puis le jour arriva où Mme Goebbels prépara dans ma chambre les enfants pour la mort. Elle leur mit des vêtements blancs et leur peigna les cheveux. Goebbels n’était pas présent. Le Dr Stumpfegger est alors allé les voir et le Dr Naumann m’a dit : « Ils vont boire de l’eau aromatisée, et ce sera fini » »41. Mais la première refuse et les enfants avalent apparemment une pilule de cyanure après avoir été endormis au moyen de somnifères.
    Joseph et Magda Goebbels attendent quelques heures avant de s’habiller puis de saluer à 20 h 30 une dernière fois les rares militaires qui avaient accepté de rester dans le bunker. Goebbels et son épouse montent alors dans le jardin de la Chancellerie, par une porte secrète du bunker ; c’est là que Goebbels confie une ampoule de cyanure à son épouse, qui demande alors à son mari de lui tirer une balle peu après que celle-ci ait avalé la capsule. Immédiatement après avoir tiré sur son épouse, Goebbels se suicide d’un coup de feu. Conformément à ses ordres, les deux corps sont brûlés par des officiers SS41.

     

    Répondre à ce message

  • #1778896
    Le 4 août à 22:16 par STEF de MARS
    Humour nazi

    Et dire que ce petit peuple allemand s’est fait ignoblement massacré, dans l’indifférence générale...
    Ce sont ces pauvres gens-là qui méritent une minute de silence.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents