Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il exprime ses "doléances" et se retrouve interrogé par les agents du renseignement

Moralité : ne jamais faire confiance au Système.

Le Système ne peut pas réparer le Système, c’est-à-dire travailler pour les gens.

Si un simple retraité qui s’intéresse à la chose politique est fliqué, on vous laisse imaginer ce qu’il en est des activistes véritables...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

En voulant apporter sa pierre au débat national, Jacques D. s’est retrouvé… interrogé par les services de renseignement. Ce retraité de Mériel n’en revient pas. « Cela donne à réfléchir sur le fond », s’interroge le septuagénaire. « Ils disent que le débat est ouvert à tous, mais derrière on est fliqué… »

 

C’est une simple lettre adressée au préfet du Val-d’Oise qui a tout déclenché. Nous sommes en décembre et Jacques a envie de faire remonter des « doléances ».

« À l’époque la mairie n’avait pas encore mis de cahier à disposition, explique-t-il. Je me suis dit qu’il n’y avait qu’un seul moyen officiel de s’exprimer, en transmettant directement à la préfecture. »

 

Un courrier de quatre pages

Car à ses heures perdues, ce retraité aime débattre. Il fait partie depuis longtemps d’un petit groupe sur les réseaux sociaux, appelé La lucarne, au sein duquel on commente l’actualité politique. Lorsqu’a émergé le mouvement des Gilets Jaunes, un petit forum issu du premier a été créé intitulé « les gilets jaunes solidaires du Val-d’Oise ».

C’est une synthèse des réflexions de ce groupe que Jacques a voulu faire remonter. Il a envoyé quatre pages de doléances sur des thèmes variés allant des écarts de revenus à l’Euro en passant par l’éducation et la laïcité. Le document est assorti d’une lettre signée par le Mériellois et demandant au préfet de « transmettre au Premier ministre ».

 

Deux agents lui posent des questions pendant une heure et demie

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais la semaine dernière, Jacques reçoit un appel émanant du service départemental du renseignement territorial. « Ils m’ont demandé de venir me présenter à leur bureau », explique le Val-d’Oisien. « Ou alors m’ont dit qu’ils pouvaient venir à mon domicile. »

Vendredi dernier, le retraité reçoit donc la visite de deux agents qui sont restés… une heure et demie. « Ils m’ont posé beaucoup de questions, mais ne m’ont jamais dit pourquoi. » Qui sont les membres de son groupe, a-t-il fait partie d’un parti politique… Le Val-d’Oisien n’a pourtant jamais manifesté avec les Gilets Jaunes. « Mon groupe de discussion est un mélange de gens raisonnables qui n’ont jamais rien cassé et qui ne vont même pas sur les ronds-points ! »

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Contre l’injustice flagrante de ce Système,
lire sur Kontre Kulture

 

Le Système contre les Gilets jaunes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les valeurs de la ripoublique. Bientôt le goulag ?

     

  • On a la STASI en fait.
    C’est chaud...

     

  • Et encore nous sommes dans le pays des droits de l’homme...

     

  • Je vais faire un parallèle : la loi européiste pour la protection des données est passée y’a quelques mois...
    Et récemment sur tous les sites on voit "veuillez accepter les cookies" etc.
    Résultat depuis peu je me retrouve avec des tas de mails plus ou moins bidonnés !

    C’est la même logique qu’ici : présenter les choses positivement pour niquer le citoyen négativement.
    ou
    "L’enfer est pavé de bonnes intentions." Du pavé, va y’en avoir !!!

     

  • Ce débat va être la création d’un fichier pour savoir qui pense quoi. On se rapproche de plus en plus du système Chinois, et personne n’a l’air de s’en inquiéter.

     

    • Si, G. Orwell dans 1984 et son crime de la pensée.
      A relire de tout urgence, c’est d’actualité.


    • En Chine il ne fiche pas à ce point les citoyens, pour y avoir été quelque temps, ce que l’on nous raconte et que l’on nous diabolise est très loin du réel. Alors avant de comparer un pays dont le système s’est efforcé à ce point de diaboliser posez-vous les bonnes questions.
      La France a détenu le record de censure sur les réseaux sociaux ne l’oubliez pas et devançant de très loin la Chine. A bon entendeur.


    • Depuis Orwell et son 1984, il y eut The Wall de Pink Floyd (perspective pédadogique), quelques polars et films de SF, dont Soleil Vert et V de vendetta plus récemment. N’oublions pas que les artistes sont visionnaires.

      En plus des apports de la littérature et du cinéma à l’éveil des populations, il y a aussi le mouvement des Anonymes, manifs et hacking informatique ciblé, qui se développe en réponse à ce fichage.

      Ce n’est pas que personne ne s’inquiète mais plutôt que, par définition (lutte contre le fichage à la Big Brother), les intéressés se font discrets. Ou alors ils écrivent un livre, sortent un film ou un album lesquels, par leur succès relatif, sont des indicateurs du niveau d’intérêt porté à ce sujet. Ou d’un manque de culture croissant, voire de difficultés à décrypter le message contenu dans certaines oeuvres.

      C’est sûr que si on passe le plus clair de son temps à tapoter sur un smartphone ou à se focaliser sur la qualité de la bande son, ou des effets spéciaux, d’un film de SF, il en reste moins pour penser et comprendre certaines subtilités du scénario. Pareil pour The Wall, derrière la musique il y a des paroles, des mots, des idées.

      On pourrait se demander pourquoi l’éducation nationale reste si éloignée de ce débat, alors qu’elle détient la clé conduisant à l’éveil des futurs citoyens. D’ailleurs on ne se le demande pas assez.


    • @voxpop
      J’imagine que vous avez entendu parler du système de crédit social, non ?
      (comme d’hab la fiche wiki en anglais est plus complète)


    • A propos de Chine, l’aventure de ce brave retraité fait penser à la "Campagne des Cent Fleurs" (1957).

      Les intellectuels avaient été invités à exprimer librement leur opinion sur le Parti Commmuniste Chinois, la répression fut féroce.
      Les historiens discutent encore du fait de savoir si les autorités chinoises s’étaient trompées sur l’état de l’opinion en lançant la campagne ou si cette campagne était une provocation pour débusquer les opposants silencieux jusque là.


    • Merci Han Shan pour avoir rappelé ce précédent fameux .


    • @han shan : Mao lui-même disait que pour couper la mauvaise herbe, il faut la laisser pousser.


    • @han shan : Mao lui-même disait que pour couper la mauvaise herbe il faut la laisser pousser.


    • Je veux bien croire à une purge, voire une saignée des opposants réels à ce système. Mais, en pratique comment ça va se passer, devrons nous laisser nos noms, adresses et autres coordonnées ?
      Présenter une carte d’identité pour accéder aux cahiers réservés aux doléances ou tout autre souhait ?
      Ou bien tout ceci se passera dans l’anonymat ?
      Je n’ai aucune info la dessus,si quelqu’un pouvait répondre à ce questionnement, d’avance merci.


  • Il semblerait que certains doutent encore que nous soyons en dictature.
    Le peuple n’a pourtant jamais détenu le moindre poyvoir, il était laissé tranquille tant qu’il ne se posait aucune question sur le fonctionnement de la démocratie participative.


  • ça, c’était prévisible. à l’ annonce même du "grand-débat", je me suis dit : si les paroles ne sont pas anonymes, ce sera du fichage !
    protégez-vous, l’ exercice de la citoyenneté est devenu plus dangereuse que le sexe à risque !

     

    • Je me suis fait la même réflexion, ce pseudo débat va juste servir à jouer la musique de la propagande anti France, et en même temps d’avoir de jolies photos de ceux qui remettent ouvertement l’autorités en cause...

      A leur manipulation mortifère, la seule réponse à donner est la salle vide !

      Si ils ne sont plus légitimes, pour obéissons-nous à leur injonction de venir à leur pieds comme de bons chiens ??


  • Il semblerait que certains doutent encore que nous soyons en dictature. Le peuple n’a pourtant jamais détenu le moindre pouvoir, il était laissé tranquille tant qu’il ne se posait aucune question sur le fonctionnement de la démocratie participative.


  • La kommandantur envoie la Gestapo...


  • Allez, de quoi ont-ils pu parler dans son groupe pour susciter un tel intêret ?
    Plusieurs sujets me viennent à l’esprit :
    Les pyramides de Gizeh sont en fait une horloge avec un cadran de 26000 ans ?
    Culte du soleil noir (Saturne), la base de toutes les religions malsaines ?
    Les franc-maçons, Templiers devenus sorciers et pédo-satanistes ?
    Terre creuse ?
    Projet du grand Israël ?
    Extermination programmée de la race blanche via le féminisme, la pornographie, les chemtrails et j’en passe..... ?


  • Quelle honte !
    Interrogé par les Renseignements français pour de simples doléances !
    Et après ?
    Surveillé ?
    Fiché ?
    Incarcéré ?
    Mais bon sang, entre les violences policières, les arrestations arbitraires, la désinformation des médias, les menaces verbales du gouvernement, que faut-il de plus aux gens pour ouvrir les yeux et voir la dictature rampante et insidieuse prendre place dans notre pays ?

     

    • Les gilets jaunes resteront le gros bide du renseignement français. Rien n’a pu être désamorcé à temps, car rien n’a été anticipé
      Le gouvernement pensait qu’une fois décembre les français allaient être plus préoccupés par leur sapin de Noel, que par le cout du plein d’essence.
      Aujourd’hui, les RG veulent se rattraper et font du zèle.

      Il faut vivre cela comme un honneur d’être écouté par les services du renseignement, pour ses idées pacifiques


  • Beaucoup de français musulmans connaissent cette procédure depuis longtemps, apparemment là ils étaient gentils.
    La machine à fichage et à manipuler est en action, bientôt des GJ radicalisé ?


  • J’en témoigne, le harcèlement n’est pas un privilège réservé au patron.


  • Depuis des années que la dgsi/se et autres branquignolles sont a la ramasse !!! Ça fait longtemps qu’ils saves plus c’qui s’passe derrière la tete du peuple,ils sont obligés de nous infiltrés de toute part,car que vous le vouliez ou non,oui nous avons une longueur d’avance sur la stasi fransöze,infime certes,mais avance quand même.
    N’allez pas sur le site du grand debat etc...et hormis pour les papiers obligatoires,fuyez comme la peste les sites gouv.fr.


  • Ils vont faire comme en Allemagne , tout ce qui peut être classé a l’extrême droite est mis sous surveillance . Comme aujourd’hui il suffit d’être réfractaire a la mondialisation et au progressisme libéral et libertaire , contre le système et ses représentants au pouvoir , pour être un méchant fasciste, il y a de quoi s’inquiéter .
    D’ailleurs dès le début du mouvement des GJ toute la racaille du haut ne l’a-t-elle pas clamé en cœur ?

     

  • Rien d’extraordinaire à cela.
    A partir du moment ou le retraité écrit à la préfecture, le préfet qui est un valet bien obéissant du pouvoir, fait une demande de renseignements sur l’auteur de la missive, et charge le ’renseignement territorial", autrefois nommés "Renseignements généraux" de cette enquête.
    Donc rien que de très banal, si ce n’est qu’il semble que les effectifs de ce genre de service aient subitement gonflés depuis quelques temps.

     

    • Oui et non. C’est un incident en apparence banal mais qui suscite des interrogations. Normalement les retraités, on leur fout la paix et on ignore essentiellement les sons qu’ils émettent. C’est ça Papy, parle dans ta barbe. Mais cette fois-ci ils sont au centre du débat à plusieurs titres.

      D’abord parce qu’ils ont massivement voté Macron, constituent sa base électorale, se sont fait trahir en plein jour comme des bleus, ne sont pas contents et n’ont plus grand chose à perdre, contrairement aux plus jeunes. N’oublions pas qu’en vertu de la pyramide des âges actuelle ils sont fortement majoritaires.

      Alors que le gouvernement tente de savoir de quel côté ils penchent, c’est normal mais peu banal. Je pense qu’une association de jeunes n’aurait pas suscité autant d’attention et qu’il faille voir en cela un signe des temps à venir. Les anciens ne sont pas des grandes gueules. Quand ils s’organisent, ils agissent tranquillement, de concert et avec résolution. Ça fait bien plus réflêchir Macron et ses sbires qu’un mouvement brownien de chevelus hirsutes.


    • Une banalité quelque peu inquietante.


    • Sherlock
      Je n’en marre d’entendre dire que la majorité des retraités on voté Macron...Rien ne confirme ces allégations, idées reçues, apriori, ou bien répéter bêtement ce qu’on a entendu dans les médias de merde, la plupart des retraités touchent entre 800€ et 1300€, les autres on capitalisés et sortir de l’Union Européenne leurs faisaient se chier dessus... ceux là oui ont vraisemblablement votés Macron.


    • @NENEX en toute vérité :

      Je comprend qu’on puisse douter, c’est humain. Mais le chant des sirènes concernant les retraites s’est bel et bien fait entendre durant la campagne. Il est certain qu’il a influencé l’élection, comme toute promesse populiste. Le revenu actuel des retraités serait même un facteur aggravant.

      D’autre part j’étais assesseur au bureau de vote local à l’occasion des présidentielles, avec des yeux pour voir. Même si certaines analyses publiées sont intéressantes, je fonde mon opinion sur l’observation et les chiffres. Il n’y a aucun a priori là-dedans, c’est pourquoi je me permet de la partager. Au lieu d’avoir marre de l’enfumage des merdias, partageons nos expériences. C’est plus constructif.


  • ... en confiance ....

    ... Ait confiancccccce ...

    Notre Triste Sire, le serpent dans ’Robin des Bois’, ne travaille pas au bénéfice du peuple mais pour l’oligarchie, c’est-à-dire pour alimenter le trésor des voleurs en place.

    Quand on apprend ce qui se passe en france, on a la preuve qu’un ramassis de raclures et de traitres, conseillé par les chuchoteurs adéquats, a décidé pour conserver la cohérence du modèle de ne pas faire les choses à moitié : singer le fonctionnement d’un pays terroriste en singeant également son flicage, ses forces de l’ordre de sa Justice.

    Je n’arrive pas à voir une fin heureuse, voire indemne, à cette situation.


  • Faut pas répondre ! Quand j’étais prof grande réunion de pédagos à Versailles . L’inspectrice, une provocatrice particulièrement salope, qui préside, demande à brûle pourpoint : " Qui a lu "Bagatelles" ici ? " . Silence de mort, personne ne moufte ! L’inconscient qui aurait répondu : "Moi !" aurait été bon pour une inspection révocatoire, sous n’importe quel prétexte .

     

  • Le peuple des jambons et des lapins de 6 semaines en a 8 pour réaliser où les mène, une fois de plus, le joueur de pipeau, et pendant qu’ils glissent sur le tobogan lubrifié à la salive sur lequel ils ont embarqués à destination du bac à sable habituel, se préparent les prochains tours de passe-passe. Il existe un vieux tableau de Bosch (vous connaissez Bosh, les jambons.. ?) qui met en scène un joueur de boneteau, des badauds, et un coupe-bourse. Un tableau vieux de 5 siècles...comme quoi rien n’est changé. Comme le dit la pub :’’mangez du con ; le con, c’est bon !’’


  • Ça commence à être Élysium !


  • C’est parce que très probablement cet homme n’est inscrit sur aucun des réseaux sociaux et qu’il est passé en dessous des "radars".

     

  • George Orwell ne disposait pas de boules de cristal !

    sinon à mon avis il aurait plutôt écrit :

    - " FRANCE 1984".

     

  • Comment expliquer après ça que des fichés S puissent agir en toute impunité ?
    On nous prend pour des cons !
    ils ont en partie raison, beaucoup croient être en démocratie et aussi dans le pays des droits de l’homme !


  • Le fichage existe déjà depuis longtemps. A la sécurité sociale, auprès du fisc, vous avez toujours un numéro qui vous est attribué. Avec l’informatique d’aujourd’hui c’est un jeu d’enfant et ce n’est pas la CNIL qui va vous défendre.


  • D’où ! Comment ficher les revolutionnaires ?

    Ne rêvez pas tous les opposant sont ficher comme ça on sait où allez les chercher, le système n’est pas fou : c’est un piège ce debat.

     

  • #2125969
    le 17/01/2019 par Anathème Syndicale & Doctrinale
    Il exprime ses "doléances" et se retrouve interrogé par les agents du (...)

    Ce cher petit vieux, n’a pas compris, on lui demande de donner ses "doléances", mais ses "doléances" doivent être celles que veut entendre Macron, pas n’importe quelles "doléances", non, il a le droit de poser des questions, mais des questions validés par Christophe Castaner et Laurent Nuñez, si non c’est prison et matraque !
    T’avais pas compris, et bien maintenant on a tous compris
    C’est comme à l’école, tu as le droit de lire, mais uniquement les livres que l’education nationale te donne


  • Si j’envoie au préfet une lettre dans laquelle j’explique que je fais partie d’un petit groupe de citoyens qui admire notre président, son gouvernement, sa politique, que je voterai pour LREM aux européennes et que je lui suggère quelques idées pour accélérer sa politique.... Aurai-je droit aussi à l’invitation des services de renseignements ? Ou est-ce seulement pour les opposant apparents ?

     

    • et les hordes de barbares racailles des cités qui ont dévasté, mis à sac et incendié Paris ! ils n’étaient pas dans le collimateur de la Direction Centrale de la Sécurité Publique ??? Eux !


    • Ils viendront chez vous pour vérifier qu’il y a bien de la vaseline dans votre armoire à pharmacie, ce qui corroborera vos dires.

      Astuce : si vous dites en plus que vous êtes bien content de ce qui arrive à Soral aujourd’hui, ils amèneront avec eux une copine de la fête de la musique à l’Élysée et vous feront une petite gâterie.

      Ce 17 janvier 2019 est à marquer d’une pierre de la couleur de la Justice : noire.


  • J’ai écrit aussi une lettre de revendications à la Préfète dans mon département. J’ai utilisé le pseudo d’une vieille dame de 89 ans. Une fausse adresse et n° en prenant soin de vérifier. Comme il s’agit d’un cinéma situé au 26, rue de la République justement, Mme la Préfète ne trouvera personne !

    J’vais quand même pas me j’ter dans la gueule des loups recouverts d’une peau d’agneau ! En fait, me la suis jouée grand-mère abonnée à T’FIN et BFERMETAVOX, la mamie de +60 ans qui commence à piger l’arnaque vu que son Livret A ne lui rapporte plus rien !

    C’est la partie de la population qui vote les yeux fermés du moment qu’ils ont la paix des cimetières, la gâlette des Rois offerte par le Maire et le repas des Anciens.

    Quand les retraités commencent à se rendre compte du boxon, quand y a de l’eau dans l’gaz !

    Depuis l’temps que je râlais pour te prévenir et que tu m’d’sais : tu fais trop de politique, tu vois le mal partout et que ça va s’arranger ! Mais, non mamie, tu vois là où nous en sommes arrivés ?

    Bref, les lettres anonymes l’État a connu durant ... les heures les plus sombres.

    Déjà ça sentait des frémissements orwelliens lorsque la Mme Saint-Criq voulait faire interner tous ceux qui n’étaient pas Charlie !

    Que le Ferry passe un cran au-dessus puisqu’il veut faire tirer sur des français comme lui mais en Gilets jaunes ...

    Que l’ordre a semble-t-il été donné (?) aux SAMU de ne plus intervenir pour soigner les blessés ...

    Aussi, les amis, va-t-il falloir apprendre à même se méfier de son ombre, sachant que chaque commune est infiltré de franc-mac de base : gardiens d’immeubles, patron de bar-tabac, en plus de la vidéo-surveillance installée en douce et à notre insu pour notre-sécurité-et-préserver-notre liberté-de-circuler  : y’a rien à voir !

    Les antifas vont-ils enfin comprendre - j’espère - qui sont les véritables fachos !


  • Par expérience, dès que l’on écrit à un élu (député, sénateur) ou un haut fonctionnaire de l’État qui est nommé, on est sous surveillance. Les services de renseignements font leur travail, qui consiste à identifier précisément tous les citoyens qui s’expriment. On ne sait jamais…

    L’originalité du cas de ce retraité est :
    - qu’il était totalement inconnu du système et la peur de l’inconnu est grande pour le régime, dans le contexte actuel.
    - qu’il a sauté des étapes dans la hiérarchie. On écrit à son député pour interroger un ministre. Ce manque de savoir vivre démocratique sera sans doute condamnable prochainement, au pays de la liberté d’expression.
    - que les services de renseignement sont saturés de travail en ce moment et ils ont préféré le convoquer plutôt que d’enquêter discrètement.

    Conclusion :
    - Le système a peur des gilets jaunes, mais on le savait déjà.
    - Les services de renseignement sont débordés et leurs moyens humains et matériels ne se sont pas adaptés à la contestation actuelle.
    - Ils nous ont donné indirectement la méthode pour passer à travers les mailles du filet. C’est vraiment dommage pour eux.

    Réjouissons-nous de cet événement. Un peu de liberté n’a jamais fait de mal.


  • Cela me rappelle une scène d’un film d’horreur, par particulièrement réussi niveau scénario mais bon, un village en Alaska était envahi par une horde de vampires venus en bateau, et durant la nuit polaire, la chasse à commencé, lorsqu’ils ont fini de "manger" tout ce qui était apparent, ils ont capturé une femme, l’ont mise à marcher en demandant de l’aide au milieu du village, pendant que eux la suivaient sur les toits, bien à l’abri des regards. Heureusement que la bande de survivants (héros du film) a vu l’arnaque et a préféré se terrer, pour élaborer un plan d’action, en attendant le moment opportun pour mettre fin à l’invasion des vampires.


  • Visiblement il pense des choses de manière raisonnable et ce qu’il pense met en danger le système oligarchique.Il doit être fier de lui.Effectivement si ses reproches n’etaient pas justes et bien exprimés,il n’aurait evidemment eu la visite de personne.

    En revanche on peut douter que ce soient les services de renseignement qui l’aient contacté.Ou alors il y a un service officiel pour surveiller et convoquer les opposants qui ne sont pas médiatisés.

    Il serait interessant que ce retraité fasse une vidéo ou il expose clairement ses reproches et revendications.Nous aurions enfin un gilet jaune qui a des choses à dire.


  • J’espère que cette expérience à définitivement convaincu les Gilets Jaunes de ne plus utiliser Facebook, qui est un véritable outil de flicage de l’oligarchie. Ça ne m’étonnerait même pas que le mec finisse Fiché S, S pour séditieux, ou S comme SS.

     

  • Un retraité se faisant interroger par des agents du renseignement, c’est un gag .Ces AG n’ont vraiment rien d’autre à foutre .Il est certain que ce n’est pas un retraité envoyant une lettre de doléance qui serait synonyme de dangerosité .Mais c’est tellement plus facile que de courir derrière un fiché "S", car eux, ce ne sont pas des lettres de doléance qu’ils auraient tendance à envoyer, ce serait plutôt des pruneaux . Tout ceci nous montre la bassesse et la lâcheté de nos institutions .Là oui pour le coup, ces AG se comportent comme jadis la Gestapo, et ont de plus en plus de similitude avec les années les plus sombres de notre histoire .J’ai comme un petit relent du temps et les méthodes qui n’ont guère changé .


  • Ce genre de chose laisse songeur.... Si les RG se déplace pour un retraité qui donne son avis (car oui on parle bien d’un petit vieux sympa et non Jean Kevin derrière son écran), qu’en est-il des nationalistes un peu énervés ou "radicalisés" ?

     

  • Rien de bien étonnant à cela... Les services de renseignements sont d’une stupidité aberrante : nous sommes quelques personnes à disposer de notre propre serveur de cloud / web / mail.
    Comme j’ai des rapports à la seconde près des tentatives de pénétrations, il m’est arrivé il y a quelques mois encore de m’apercevoir que des plages d’adresses IP appartenant au ministère de l’intérieur ainsi que celui de la défense avaient été blacklistés par mes firewalls : en effet, ces derniers tentaient de pénétrer les serveurs en bruteforce avec des noms d’utilisateurs bien ciblés...
    Au moins, cet épisode pré-révolutionnaire permet de montrer à ceux qui ne sont pas borgnes la Réalité de notre pays. Même l’ex RDA avait le secret de la discrétion...


Commentaires suivants