Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

N’écoutez pas les corrupteurs, les menteurs et les imbéciles qui disent que les GJ ont perdu. Perdu à cause de la mobilisation qui baisse (phénomène naturel), perdu à cause de la violence qui monte (phénomène naturel, car la mobilisation baisse).

En réalité, les Gilets – comme on disait les Canuts ou les Communards au XIXe siècle – ont déjà gagné, et on va s’en apercevoir dans les jours, les mois, les années qui viennent. Le premier ébranlement a eu lieu, ça a secoué le pays, qui s’est réveillé après une longue nuit. Maintenant, beaucoup de choses vont se remettre en place dans une France qui n’était plus elle-même. Depuis peu, elle ose redevenir la France, et ça change tout.

 

 

La République en Miettes, c’est bien trouvé.

Et les Gilets jaunes ne sont pas mécontents que cette imposture ait volé en éclats. La République de Manuel Valls, de BHL, d’Attali, de Macron, du MEDEF, c’était du vent, de la poudre aux yeux, la vitrine d’un pouvoir profond à 180 degrés des grands principes édictés par les menteurs professionnels qui se succèdent à la barre de notre pays depuis 50 ans. Paupérisation programmée, immigration massive, réduction de la liberté d’expression, criminalisation des luttes sociales, c’est la réalité de leur république, pas de la nôtre.

Aujourd’hui samedi 8 décembre 2018, et à jamais, la pseudo-république française a vécu.

Au fait, comment pouvez-vous dire que les GJ ont gagné, puisqu’ils ont fait face à la plus grande mobilisation des forces de l’ordre depuis exactement 50 ans (Mai 68) ?

Eh bien justement parce que le régime pourri de l’Élysée leur a opposé tout ce qu’il pouvait. Il ne manquait plus que les aubergines municipales et les cantinières de l’armée pour faire face à une fronde populaire 100% légitime. Et que les policiers n’oublient pas qu’ils sont payés avec les impôts des travailleurs – dont beaucoup de Gilets jaunes – sur qui ils cognent sans vergogne.

Les GJ ont gagné une chose et une chose essentielle : la conscience. Les historiens et politiciens qui ne se mentent pas parleraient de conscience de classe, une conscience de classe née en quatre semaines. Et qui ne vient pas de nulle part : malgré tous les pièges oligarchiques tendus – syndicats neutralisés, médias vendus, politiciens corrompus – elle s’est développée sous les radars en moins de 15 ans, sur l’Internet, et c’est aujourd’hui que cette refondation politique hors des champs du pouvoir trouve sa traduction dans le réel.

Le combat pour les idées a été gagné haut la main par le peuple, qui s’informe lui-même désormais, et en un seul mois de révolte, beaucoup de Français (qui soutiennent les GJ à plus de 75%) ont compris que le pouvoir était fragile. Car ce n’était pas le leur !
Ils ont compris en outre que derrière ce pouvoir de pacotille se profilait un autre genre de pouvoir, qu’on appelle ici pouvoir profond, et qui donne ses ordres au premier. Tout le système électoral n’a donc aucune influence sur les hommes à la barre du pays : ils n’écoutent pas le peuple – on en a la preuve certaine depuis le 17 novembre –, ils n’écoutent que leurs maîtres, qui sont des groupes d’influence non élus.

Qui sont-ils ?

C’est simple, ils sont tous sortis du bois ces derniers temps pour demander au peuple français de se calmer et au pouvoir visible de réprimer, après lui avoir demandé de mentir, et de tergiverser. D’habitude, les maîtres du pouvoir profond poussent les représentants du peuple à faire ce sale boulot mais ces derniers n’ont plus envie de se griller : ils renâclent. C’est pourquoi on n’entend plus que les représentants du pouvoir profond donner leurs ordres à la police, à l’armée, à la justice, à la manière de BHL qui ne se gêne plus, et entre ces dirigeants réels et le peuple, il n’y a plus rien. Le vide total. Voilà le face-à-face qui n’était pas vraiment prévu par Collomb. Macron se terre à l’Élysée, on ne voit plus Brigitte faire sa « com » devant Closer, tout le spectacle s’est cassé la gueule.

Le public est parti, il ne croit plus au film. Présenté comme la réalité, ce n’était qu’une fiction, et une fiction mal jouée. Les comédiens ont déserté la scène sous les tomates, on se demande qui va oser y revenir.

Après avoir assouvi sa colère et sa soif de destructions (mais c’est quand même pas la Syrie), le peuple incarné par les GJ va produire des guides qui vont concurrencer les fausses élites. Une nouvelle élite plus adaptée au peuple va voir le jour, le pays est mûr pour ça. C’est maintenant que tout commence.

 

Changement d’élite !
Sur Kontre Kulture

 

Le changement, sur E&R :

 






Alerter

90 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2097391
    Le 9 décembre à 10:41 par Marcel
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    Pour les anciens Grecs, dette et punition sont un même mot.
    Les tensions sont extrêmes à cette époque entre riches et pauvres, la tyrannie en effet menace Athènes.
    V siècles avant notre ère Solon, selon lui, la pauvreté engendre la tyrannie, Solon annule les dettes, Athènes repart pour une nouvelle période de prospérité.
    Ce qu’ont fait les anciens, nous pouvons le faire nous même.

     

    Répondre à ce message

  • #2097423
    Le 9 décembre à 11:18 par tatave
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    Les Français des GJ ont gagné - oh paradoxe ! - grâce aux racailles ethniques qui ont cassé pour piller . Sans ces débordements le gouvernement n’aurait pas retiré ses surtaxes sur le carburant . Pendant les guerres coloniales les supplétifs indigènes ont pu être très efficaces...

     

    Répondre à ce message

    • #2097613
      Le 9 décembre à 15:08 par Fernand
      Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

      En 1789 les bourgeois se sont servi de la populace pour terroriser les nobles - "la grande peur" - pour les contraindre à abandonner leurs privilèges lors de la nuit du 4 août . Ensuite la bourgeoisie a remplacé la noblesse comme classe dirigeante, la populace n’a eu que des miettes . Aujourd’hui la populace ce sont les racailles des banlieues qui font peur aux possédants sionistes - aux propriétaires des boutiques - et qui ont forcé le gouvernement à renoncer aux taxes sur le carburant . Mais les racailles des banlieues n’obtiendront rien d’autre que ce qu’ils ont volé, alors que les GJ, s’ils tiennent le coup, obtiendront beaucoup plus .

       
  • #2097447
    Le 9 décembre à 11:51 par Un français
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    Ce "gouvernement" vient de prendre une raclée magistrale au niveau mondial.

    Les photos de blindés sortis dans les rues de Paris à l’approche de Noel pour faire face au peuple français, celui qui souffre et qui travaille, celui qui n’en peut plus d’être opprimé par les taxes, la dette, les coupes budgétaires, le train de vie et la politique folle de ses "élus", qui le pillent littéralement et le laissent crever la bouche ouverte pour entretenir parasites du haut et parasites du bas, ont massivement circulé.

    Ainsi, le pouvoir a révélé son vrai visage : cruel, infâme et dictatorial, prêt à violenter son propre peuple pour pouvoir continuer à se poudrer, à entretenir ses bobos bourgeois dépravés et ses racailles.

    Ses "forces de l’ordre" ont fait du zèle, elles ont commencé à faire couler le sang du peuple, des photos circulent sur des visages tuméfiés, des mains arrachées. Deux personnes ont perdu un oeil suite à un tir...

    Voilà tout ce que ce "pouvoir" sait faire, prendre l’argent, protéger les voyous et tirer sur les pauvres et les travailleurs !

    Et plus ses représentants parlent, plus ils déchaînent une légitime colère contre eux :
    - à la violence que le peuple subi tous les jours à cause de leur politique, ils chouinent en déplorant des dégâts matériels
    - ils portent aux nues leurs "forces de l’ordre", en les félicitant pour leur travail, quand ce travail consiste à commettre la pire des injustices : protéger les coupables et réprimer les innocents
    - ils pensent avoir sauvé leur République et ses institutions, mais qui avalera désormais leur discours sur la démocratie, les droits de l’homme, la liberté, l’égalité ou la fraternité ?

    Ils sont finis.
    Les mensonges grâces auxquels ils régnaient encore hier ont littéralement volé en éclats.
    Alors ils déploient massivement dans les médias et sur le net leurs agents de désinformation, chargés de dénigrer la colère du peuple, de la ridiculiser ou de faire croire que ce mouvement est fini ou qu’il n’ira nulle part. On en voit d’ailleurs déjà quelques-uns ici.

    Et puis il y a le pacte de Marrakech, qu’ils s’empresseront de signer par haine pur et simple des français, mais ce sera encore une fois la preuve d’un abus de pouvoir et d’une volonté de nous humilier et de nous détruire.

    Quoi qu’ils fassent, la vérité s’est désormais répandue, et les français se tiennent debout : ils n’ont plus l’intention de nourrir toute cette clique de sangsues parasites !

     

    Répondre à ce message

  • #2097480
    Le 9 décembre à 12:23 par Rupert Pupkin
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    les gilets jaunes ont pris tout le monde par surprise et agissent intelligement. souhaitont ensemble qu’ils ne lachent rien sur le RIC , et c’est dans la boite.

    qu’ils s’allient avec des politiciens et c’est la fin , attention à "melenchon de la canebiére" et marine la traitresse.

    il est impératif de sortir de ce systéme moisi , il ’y a plus aucune discussion possible avec les politiques ( exception d’un gens lassale qui sort effectivement de ce panier de crabes).

    sortir la france et l’europe de bruxelles est la 1ére étape ,le reste suivra en liberté .

     

    Répondre à ce message

  • #2097494
    Le 9 décembre à 12:39 par Ceslaoui
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    Je suis d’accord sur le fait que tout commence maintenant, et que cette effervescence soudaine prompte à révolutionner le système à réveillé un bon paquet de gens.
    Cependant, je ne partage pas cette analyse sur la prise de conscience, encore trop disparate et trop rare à mon sens. Je vois plutôt les prémices d’une prise de conscience, qui est très loin d’être aboutie.
    Car de ce que j’ai vu, lu et entendu, les revendications et causes de ce ras-le-bol, dans l’ensemble, consistent à demander un peu de mou à la laisse.
    Ce dont nous avons besoin, c’est d’un changement de paradigme. Je pense sincèrement qu’il faut se débarrasser de l’appellation "Gilet Jaune" (voir l’affaire du nom de domaine, qui est troublante), afin d’entrer dans une authentique résistance discrète et efficace. Je l’ai souvent exprimé ici et nous sommes nombreux à l’avoir compris, notre efficience se situe du côté du compte en banque. Privilégier le liquide, le non-déclaré, bouder le futile, le superflu, l’industriel, que le message qui en ressorte soit :"NON, NOUS NE SOMMES PAS DES CONSOMMATEURS".
    La semaine à venir va être cruciale avec le pacte de Marrakech. On parle d"acte V samedi prochain, je persiste à penser que c’est la scène V de l’acte I. Tant que la notion de boycott ne se sera pas généralisée, nous n’avancerons pas d’un iota, et nous resterons condamnés à quémander des miettes et un peu de lest à nos chaines. Brisons ces chaines une bonne fois pour toute.

     

    Répondre à ce message

  • #2097581
    Le 9 décembre à 14:24 par Paphytos
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    C’est ce qu’on disais depuis des années ; nous étions des lanterne semis éteinte à essayer d’expliquer la situations aux gens. Aujourd’hui suffisamment sont éveillé pour faire ce basculement.
    Comme quoi, l’éveil se propage bien de façon exponentielle !

     

    Répondre à ce message

    • #2098095
      Le 10 décembre à 07:05 par Sherlock
      Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

      C’est une interprètation bien optimiste. Depuis des années Jova explique que le peuple descendra dans la rue quand il aura faim. La baisse du pouvoir d’achat dont beaucoup parlent est intimement liée à la capacité de manger à sa faim. D’où la réalisation de cette prophétie.

      Je ne dis pas que l’éveil ne se propage pas, certainement que si, mais encore au compte-gouttes. Quand l’information aura dépassé les limites des medias alternatifs pour atteindre la presse nationale, on pourra parler d’exponentielles. Mais pour que cela arrive, il faudrait que la presse soit libre. C’est pas gagné.

       
  • #2097607
    Le 9 décembre à 14:59 par compris
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    Les GJ devraient présenter autant de candidats possibles aux Européennes( 2019), aux Municipales ( 2020). Spécialement des personnes agées, surtout des mamies, gagnant moins du smic :
    beaucoup voteront pour envoyer les mamies au parlement et récolter des 15 000Euros/mois et embaucher d’autres mamies et papies en tant qu’assistants.
    E&R devrait pouvoir conseiller sur comment le faire.

     

    Répondre à ce message

  • #2097698
    Le 9 décembre à 17:31 par foudre
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    les gilets jaunes ont aussi démontrés que l’assemblée et la bande à macron préférent perdre des milliards pendant un mois plutot que de le donner aux français qui galérent.
    macron vient de prouver que lui et son systéme savent qu’il y a de l’argent en pagaille ( crise de 2008 et distribution illico de centaines de milliards aux banques voleuses) , mais que le peuple doit se sentir inférieur et dominé par cette caste d’illégitimes parasites.

    les gilets jaunes en un mois ont mis un genoux à terre au gouvernement , continuons relayons nous .

    RIC .

    il n’est plus question d’argent il est question de pouvoir , c’est ce que le gouvernement prouve en laissant perdre des milliards au lieu de les donner aux français .
    le masque de ces fourbes est tombé.

     

    Répondre à ce message

  • #2097731
    Le 9 décembre à 18:28 par anonyme
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    C’est loin d’être terminé, il va probablement y avoir une trêve pour Noël, mais ça va revenir de plus en plus puissamment dans les mois qui viennent. Le vrai combat n’était pas sur Paris, ça c’était le spectacle du système pour démoraliser les gaulois réfractaires et briser la lutte, c’est clair et net depuis la journée d’hier.

    Le vrai combat est autour des ronds points dans la parole qui se libère petit à petit des tabous et des totems, dans un retrouvé de la chaleur humaine et de la solidarité comme antithèse au mensonge médiatique et politique, et à la froideur du négoce et du travail salarié. Le premier acte révolutionnaire passe par la prise de conscience, la brisure du mensonge dans lequel nous sommes emprisonnés et la redécouverte de nous même en tant que groupe conscient (on a fait un sacré premier pas ces dernières semaines).

    Les plus impatients vont râler et pester contre les autres qu’ils qualifieront allègrement de moutons stupides, mais voyez plutôt le mur vient d’être abattu en un seul petit mois.

     

    Répondre à ce message

  • #2097737
    Le 9 décembre à 18:38 par anonyme
    Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

    On veut nous faire accroire que la mobilisation baisse ET se radicalise.
    Qu’elle se radicalise depuis le 1er, c’est indéniable. On est clairement monté d’un cran.
    Qu’elle baisse, les chiffres manipulés du Ministère de l’Intérieur (devrais-je plutôt dire de l’Extérieur ?) parlent d’eux-mêmes :
    Acte III : 136 000 manifestants ;
    Acte IV (malgré l’annonce médiatique de boucherie) : 136 000 manifestants.
    Curieux qu’il y ait aussi peu de commentaires sur un fait aussi évident. Les mesurettes lâchées cette semaine et toutes les menaces les accompagnant n’ont pas fait baisser la mobilisation. Elle est restée constante. Ce qui prouve que la mobilisation des français a du souffle et qu’elle voit loin. Si Macron se rate demain soir (et comment pourrait-il en être autrement ?), il n’aura plus de fusible, ni de parachute...

     

    Répondre à ce message

    • #2098029
      Le 10 décembre à 00:42 par ici ou ailleurs
      Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

      Information du site Policiers en colère :
      "France Police – Policiers en colère recense près de 1300 points de blocage regroupant en moyenne 200 gilets jaunes.

      Pour couvrir l’intégralité de la page horaire, les effectifs « gilets jaunes » sont généralement doublés, soit 400 manifestants en moyenne par point.

      1300 points x 400 gilets jaunes = 520.000 manifestants et non 31.000 comme l’affirme l’exécutif, ce qui ne correspond même pas au nombre de spectateurs à une rencontre sportive à domicile du PSG ou de l’OM..

      La manip’ est tellement grossière que ces chiffres n’ont sans doute plus aucune crédibilité auprès de l’opinion publique..

      Pour rappel, pour maintenir l’ordre public à un match de football, personne n’a jamais eu besoin d’envoyer des véhicules blindés dans les rues ni de mobiliser la quasi totalité des effectifs de police et de gendarmerie disponibles sur l’ensemble du territoire national..

      Notre organisation syndicale précise qu’il s’agit là d’une moyenne par point. Certains point regroupent plusieurs milliers de gilets jaunes tandis que d’autres en comptent seulement quelques dizaines.

      En outre, France Police – Policiers en colère conteste formellement le traitement de l’information par les chaînes en continu qui présentent la contestation des gilets jaunes exclusivement au regard des évènements parisiens."

       
Afficher les commentaires précédents