Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il ose défendre la culture allemande, un ministre le qualifie de nazi

L’Allemagne détruite par ses élites

Le chef de la diplomatie allemande a qualifié lundi d’« inacceptables », et évoquant le IIIème Reich, des propos d’un responsable de la droite nationaliste AfD, qui a appelé à se « débarrasser » en Anatolie d’une responsable gouvernementale d’origine turque.

Cette sortie d’Alexander Gauland, un des deux chefs de file du mouvement anti-immigration et anti-islam en vue des élections législatives allemandes du 24 septembre, « rappelle partout dans le monde les pires souvenirs laissés par notre pays » dans l’histoire, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, cité par un de ses porte-parole, Rainer Breul.

« Il s’agit de dérapages verbaux très graves, qui ne passent pas inaperçus au plan international et sont pour nous autres démocrates inacceptables », a-t-il ajouté.

Lors d’une réunion de campagne au cours du week-end à Eichsfeld en Thuringe (est), où l’AfD enregistre ses meilleurs scores, M. Gauland s’en est pris à des déclarations de la secrétaire d’État allemande à l’intégration, Aydan Özoguz, qui avait récemment réfuté l’idée de l’existence en Allemagne d’une « culture de référence » devant être adoptée par les immigrés.

« C’est une Germano-turque qui dit cela. Vous n’avez qu’à l’inviter à Eichsfeld et lui dire ce que la culture allemande a de particulier », a lancé le responsable de la droite nationaliste à ses sympathisants, « ensuite elle ne reviendra plus ici et, Dieu merci, nous allons pouvoir ensuite nous en débarrasser en Anatolie ».

La droite populiste de l’AfD mais aussi, dans une moindre mesure, la droite modérée du parti de la chancelière Angela Merkel ont fait de la « culture de référence » allemande à respecter par les candidats à l’immigration un thème de campagne, dans le contexte de l’arrivée de centaines de milliers de demandeurs d’asile.

Mme Özoguz, 50 ans, qui est aussi un des vice-présidentes du parti social-démocrate allemand, membre de l’actuelle coalition gouvernementale, est la fille de travailleurs immigrés turcs.

Le porte-parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert, a lui rappelé que la secrétaire d’État à l’intégration était née à Hambourg et donc connaissait parfaitement la culture allemande. « De ce fait ces propos (de l’AfD) se disqualifient d’eux-mêmes », a-t-il dit.

Voir aussi, sur E&R :

 

Hitler, Shoah, soumission : l’Allemagne en trois temps,
à découvrir chez Kontre Kulture

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1792454

    Mon Dieu, les heureslesplusombres sont de retour. Gaffe, les chambres à air sont pas loin ( va y avoir du taf dans l’industrie du ziklon B s’il y en a qui me lisent et qui sont au chomedur....faudra aussi des conducteurs de train, des bergers allemand et un toubib pour faire la sélection).
    Comme les uns déboulonnent des statues et d’autres mettent au rancard d’anciens films ou débaptisent certains lieux je propose :
    1/ d’interdire dans le monde entier l’usage de l’autoroute qui fut inventée par Adolph Hitler
    2/ comme sa chienne s’appelait Blondi je suggère qu’on arrète de dire des blondes qu’elles sont blondes mais plutot de dire qu’elles sont des brunes ou des rouquines.

     

    Répondre à ce message

  • Cette déclaration de la secrétaire d’Etat allemande rappelle " étrangement " les propos de Macron s’agissant de la culture française. En Allemagne, comme en France, j’imagine que sont également présents des gens pour lesquels un pays est un hôtel. Et mieux encore, un hôtel qui aurait vis-à-vis de certains une ardoise éternelle. Tout est à l’envers.

     

    Répondre à ce message

    • "ils" veulent détruire toute la culture européenne pour faire plaisir aux envahisseurs et tout ça pour le grand capital qui veut juste des esclaves !!!! d’ailleurs ça a déjà commencé en Norvège ou en Suède (je ne me rappelle plus) où des musées détruisent des artefacts anciens de la culture Viking !!!!!!!!!
      C’est ce grand capital qu’il faut détruire !!!

       
  • Ces soi-disants " élites " sont en fait une cohorte de collabos zélés recrutés pour au service d ’une vraie super - élite globaliste , apatride , ultra -libérale (ils sont l ’ ultra -libéralisme) et richissime . Ces collabo sont particulièrement investis du chantage mondialisé exercé contre les peuples , consistant à faire taire toute critique du système capitaliste par l ’ accusation d ’ antisémitisme .

     

    Répondre à ce message

  • #1792535

    D’accord mais les allemands continuent à voter pour eux (enfin Merkel, peut être Schultz bientôt), et à l’inverse de la France on est très loin des taux records d’abstention.
    Puis je me méfirais de l’alternative nationaliste allemande qui voue une haine rabique envers la France pour des raisons historiques. Je ne suis pas particulierement germanophobe mais force est de constater que depuis Charlemagne la France et l’Europe se portent mieux quand les élites allemandes sont vaincus et le pays soumis et occupé : Traité de Westphalie, Traité de Versailles, occupation americano-soviétique.

     

    Répondre à ce message

  • #1792601

    C’est tellement plus facile de s’en prendre aux immigrants ou fils d’immigrants d’origine moyen-orientale ou africaine que de s’en prendre aux maîtres qui contrôle l’Euro, la BCE, la FED, la City, Wall Street. Ces groupes ’’nationalistes’’ européens me feront toujours marrer tellement ils sont ’’fake’’.

     

    Répondre à ce message

    • #1792828

      Exactement. C’est bien pour cela que l’on ne gagnera jamais par les urnes. La bataille c’est celle de l’éducation. Il faut AVANT TOUT reprendre le contrôle de l’information. Il faut produire notre culture et sortir les jeunes de la culture mondialiste qu’ils glorifient à longueur de journée. Leur redonner l’amour de la France, de sa culture et de son histoire authentique. Et comme la propagande est une question de quantité, il faut réussir à bâtir plus vite qu’ils ne détruisent. Je vous laisse imaginer l’ampleur et la difficulté du projet.

       
  • #1792608

    Le porte-parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert, a lui rappelé que la secrétaire d’État à l’intégration était née à Hambourg et donc connaissait parfaitement la culture allemande.



    pourquoi ?
    elle bouffe des saucisses ?
    elle se pète à la Spatenbrau ?

     

    Répondre à ce message

  • Pour être née à Hambourg, elle connaît aussi bien la culture allemande que toute la racaille de nos territoires perdus, nés en France, connaissent l’histoire de France.

     

    Répondre à ce message