Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Esclavage : le CRAN veut supprimer les références publiques à Colbert

En dernière instance, quels intérêts sert l’effacement de l’histoire de France ?

Des lycées, des rues portent son nom mais qui se souvient que Colbert était l’auteur du Code noir et le fondateur de la Compagnie des Indes occidentales ?

Avant que Libération ne publie son dossier du 23 août, la plupart des commentateurs français se sont contentés de dénoncer, à juste titre, l’attentat à Charlottesville, la statue du général Lee, les adeptes de la white supremacy, l’attitude du président Trump et le racisme américain en général (qui se maintient à un niveau très élevé, il est vrai), sans jamais voir la poutre dans l’œil de la France. Que dire de toutes ces rues qui portent des noms de négriers comme Balguerie et Gradis à Bordeaux (ville d’Alain Juppé), Grou et Leroy à Nantes (ville de Jean-Marc Ayrault), Masurier et Lecouvreur au Havre (ville d’Edouard Philippe) ?

La plupart des maires des villes concernées affirment qu’il ne faut pas changer ces noms, car il convient, paraît-il, de conserver la trace des crimes commis. Mais les noms de rue ne servent pas à garder la mémoire des criminels, ils servent en général à garder la mémoire des héros et à les célébrer. C’est pour cela qu’il n’y a pas de rue Pétain en France. D’autres proposent que l’on conserve ces noms de rues, avec une petite explication. Mais même avec une mention expliquant sa vie, son œuvre, une « rue Pierre Laval, collabo » ne serait guère plus acceptable. C’est pour cela qu’il n’y en a pas non plus. Ce n’est donc pas une solution. Et si l’on veut vraiment transmettre la mémoire, pourquoi ne pas proposer plutôt des rues au nom de Toussaint Louverture, le héros haïtien, ou au nom de Champagney, ce village français dont les habitants prirent fait et cause pour les victimes de l’esclavage, pendant la Révolution ? Il faudrait donc se poser cette question : lequel des deux pays est le plus problématique, celui où il y a un conflit autour de la statue d’un général esclavagiste, ou celui où il y a à l’Assemblée nationale une statue de Colbert, une salle Colbert, une aile Colbert au ministère de l’Economie, des lycées Colbert (qui prétendent enseigner les valeurs républicaines), des dizaines de rues ou d’avenues Colbert, sans qu’il y ait le moindre conflit, la moindre gêne, le moindre embarras ? Et pourtant, Colbert est l’auteur du Code noir, celui qui a organisé en France ce crime contre l’humanité, et aussi le fondateur de la Compagnie des Indes occidentales, de sinistre mémoire. N’est-il pas choquant que personne (ou presque) ne soit choqué ?

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

À la source du totalitarisme droits-de-l’hommiste, une idéologie,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • anachronisme délirant !!! colbert est l’un des plus grand homme d’etat que la france ai connu !!

     

  • Élites fébriles au moindre fait divers , peuple égaré , se dispersant dans des futilités , des jeux , des conduites à tenir , des provocations vestimentaires ou autres , totalement stériles , conduisant à une société névrosée : les kapos médiatiques du système font un " travail " exemplaire ! Leurs maîtres jubilent , le chaos désiré s’installe peu à peu , l’esclavagisme moderne peut s’installer en toute quiétude , avec l’aval des " bêtes " ,puisque c’est une des dénominations qu’ils nous réservent .


  • Par contre, ça va être compliqué de trouver des noms "propres" pour identifier les noms des rues des grandes villes car beaucoup, de personnages n’ont pas été toujours irréprochables.
    Le Toussaint Louverture a lui aussi tué sur des critères raciaux, Napoléon a remis l’esclavage, De Gaulle a fait des essais nucléaires dans le Pacifique, alors que des populations vivaient près de Mururoa...
    Bref, à part donner des noms de rue "Casimir", "Zebulon" ou "Heidi", ça va être difficile, de plus, Tintin risque de ne pas être retenu...
    Le code Noir n’est pas à l’origine de l’esclavage mais en régule les abus.
    Malgré la propagande Hollywoodienne, il était préférable pour les propriétaires d’avoir de la main d’oeuvre en bonne santé, comme nos ancêtres paysans, qui ne se défoulaient par sur leurs chevaux par sadisme.

     

    • Hola, mon ami ! Prenez garde en proposant des noms comme Heidi !
      Héroïne suisse alémanique, nous ne sommes pas à l’abri d’une recherche "historico-mémorio-jackpotesque" menée par les fins limiers de BFM WC ou de Rance 2 qui nous apprendrait qu’elle eût des amitiés et qu’elle allât à l’école avec le jeune Adolf !
      D’ailleurs, ce paysage d’alpage dans lequel elle évolue, c’est plus que louche ! Cela ressemble à s’y méprendre au paysage des Alpes bavaroises dans lequel fut construit le Kehlsteinhaus.

      Je demande donc que tous les biens et droits d’auteur de Johanna Spyri et de ses descendants soient saisis et que leur produit soit affecté à la mémoire Gayssienne et à son entretien ... ou plutôt qu’il soit versé au compte en banque de ceux qui ont en charge cette mission universelle ! Ils en feront bon usage pour les générations futures, c’est certain !


  • Ils ont tous des idées pour lutter ,supprimer ,mais faire avancer les choses en France pour les biens des gens ,comme ,réindustrialiser la France , augmenter le revenu des petits salaires ,pour les retraités ,enfin se rendre utile pour trouver des combines.NON ! au lieu de ça ,c’est supprimer les noms des rues ,supprimer les références publiques à Colbert ,voilà qui est utile ,et en plus cela rend les gens plus heureux ,et en même temps cela remplit les caddys .Bravo, le CRAN ,voila une association qui sert à quelque chose d’intelligent.
    Mais ferme ta gueule à tout jamais !


  • encore des connards qui ne comprennent rien à l’histoire,
    le code noir a été rédigé pour limiter les abus et entre autre une limitation à la spécificité ethnique du commerce négrier. donc, malgré tout, un progrès certain


  • Le presentisme est une infection.


  • Après avoir dit qu’il n’y a pas de culture française Freluquet 1er est bien capable de dire qu’il n’y a pas d’Histoire française .


  • La grande lessive ...ou comment gommer ou détourner les faits historiques afin d’espérer voir disparaitre les différences ethniques et culturelles évidentes, pour une aseptisation globale de la société et de ses individus... en pure perte...


  • le cran...alors eux si un jour s’ils prennent conscience de la manipulation,ils auront vraiment mal au c...


  • Ce ne sont pas des initiatives spontanées. Vouloir effacer toutes traces du passé liées à l’identité des nations n’a pas de sens, cela vient encore sûrement de directives organisées, venant de bien plus, et qui se sont diffusées via les cadres des mouvements gauchistes de toutes les nations eux mêmes certainement en contact directs avec certaines loges de haut niveau ou autre groupes de natures sectaires et malveillantes envers les peuples en général.


  • Voyons le bon côté des choses ; cela met en lumière la haine viscérale que ces gens (associations en tout genre) portent envers la France et son peuple, et plus généralement envers l’occident, voir l’occident chrétien.
    Depuis des années, tapis dans l’ombre, ils n’attendez que ça ; dépouiller la France et l’occident.
    C’est bien, continuez de montrer votre vrai visage. On sait où sont les vrais fascistes. Beaucoup vont quitter leur navire. En ce sens, ils ont déjà perdu et viennent d’accélérer leur chute. Même chose aux Usa ou ailleurs.

     

    • La France est un pays. La République un Empire colonial.
      Un Empire colonial n’est composé que de colonies. La France n’est donc que l’une de ces colonies.
      Ne soyez donc pas étonné d’être traité dans votre propre pays comme un Kanak ou un Palestinien.
      Deuxième chose. Que vous vouliez rester en France entre Français, dans la culture française, je ne critique pas, c’est votre pays.
      Mais admettez que c’est difficile dans un Empire Colonial de demander à chaque colonisé de rester dans sa colonie. Tous les colonisés normalement ont de droit de circulation à l’intérieur de l’Empire Colonial.
      En gros... la France doit déclarer non seulement son indépendance vis à vis de la République coloniale mais également rendre la liberté aux autres colonies.
      Et là vous pourrez être entre Français, dans la Culture Française.

      Je vais vous citer un exemple :
      Connaissez-vous la date du 12 juin en Russie ?
      (du coup le 7 novembre, révolution "russe", n’est plus fêrié)
      Le 12 juin est la date où :
      "le Parlement russe démocratiquement élu proclama l’indépendance de la Russie vis-à-vis de l’Union soviétique".

      On se dit mais comment la Russie peut-elle proclamer son indépendance vis-à-vis de l’Union soviétique puisque la Russie EST l’Union Soviétique ?
      Dans un même contexte parfaitement identique (puisque la révolution "russe" est une copie de la révolution "française") Est-ce que la France EST la République ?
      Ou bien n’est-elle qu’une des colonies de cette République, tout comme la Russie n’était qu’une des colonies de l’URSS ?
      Conclusion : Non, la Russie n’était pas l’Union Soviétique... et non, la France n’est pas la République.
      Toutes les deux n’étaient elles-mêmes qu’une de ses colonies.


  • Ces idiots cherchent bien loin dans l’histoire les causes de leur infortune présente.


  • Colbert est d’abord celui auquel la France doit sa richesse et sa place dans le monde. Il a inventé le mercantilisme, que l’on nomme aujourd’hui "protectionnisme intelligent"

    Il a également inventé l’état stratège en créant les industries utiles que le privé était incapable de faire naître.

    Après Colbert, la France était la plus grande puissance économique du monde (empire chinois mis à part), et elle l’est restée jusqu’au moment elle fut ruinée économiquement, démographiquement, politiquement et militairement par un nain corse mégalomane et sanguinaire.

     

    • #1792588

      Clairement...

      Je me demande ce que serait la France d’aujourd’hui sans les immenses pertes humaines causées par les guerres napoléoniennes...

      Guerres qui aux final n’ont quasiment servis à a rien si ce n’est distribuer des titres et autres gratification à une poignée de personnes.


    • D’accord sur Colbert. Mais la France a couler après Louis XIV et bien avant Napoléon. Louis XIV à du se battre contre les protestants toute sa vie et avait comprit ou la France terminerait si elle renonçait. Cet à dire à la révolution et ses mensonges de petit bourgeois. Napoléon n’a pas coulé la France. Elle était morte depuis plusieurs années


    • Jean-Baptiste Colbert n’a jamais pris aucune mesure pour peupler les Îles françaises d’Amérique avec des esclaves, les indigènes étaient libres et naturalisés français dès qu’ils avaient reçu le baptême. Son programme en Amérique était strictement d’apporter un peuplement venant de France, comme cela s’est fait au Canada.

      Les esclaves africains ont été importés en fraude par des marchands juifs expulsés du Brésil. L’article 1 expulse tous les Juifs des Îles françaises d’Amérique.

      Ce n’est pas Jean-Baptiste Colbert (1616-1683), mais son fils Antoine Colbert de Seignelay (1651-1690), ministre de la Marine, qui a publié en 1685 l’Ordonnance royale ou Édit royal de mars 1685 touchant la police des îles de l’Amérique française, connue par la suite sous le nom de Code Noir.

      Il s’agit d’un statut civil donné à ces étrangers clandestins en leur reconnaissant la personnalité juridique, le baptême, le mariage, la sépulture chrétienne, qui interdit aux maîtres de la maltraiter, de prendre des esclaves comme concubines, recommande les mariages entre noirs et blancs lorsqu’il y a un enfant naturel, leur permet de porter plainte en justice, de se constituer un pécule, oblige leurs maîtres à les faire instruire, interdit de séparer les familles pour vendre un de ses membres. Leur statut n’est pas pire que celui des soldats à cette époque, assez semblable à celui des domestiques.

      Dans les territoires anglais d’Amérique, les esclaves n’ont eu aucun statut civil légal avant le début du XIXe siècle, et évidemment aucun autre droits que l’arbitraire de leurs maîtres.


  • Effacement de tout élément historique qui ne corrobore pas l’idéologie du Parti... Relisez vite "1984" de George Orwell ! On approche à grands pas du système décrit dans ce roman.


  • Dieudonné devrait peut être expliquer au cran (en lettres minuscules) que leurs pleurnicheries sont plutôt contre-productives. Parce que, personnellement, depuis le reportage de Vincent Lapierre à château rouge et maintenant les chouineries du cran, la communauté africaine commence sérieusement à me gonfler dans les mêmes proportions que l’autre communauté également chouineuse......


  • La Grèce antique et l’empire romain étaient des civilisations esclavagistes.

    Personne n’a encore proposé de dynamiter l’Acropole, le Colisée et le pont du Gard ?


  • Le changement de population conduit au changement de mémoire, c’est simple et mécanique.

    Avec 5% de noirs en France on pense à enlever Colbert, avec 20% de noirs demain toute une partie des références historiques françaises seront considérées comme hostiles à une partie de la population française et bannies définitivement, et d’autres références liées à l’histoire des noirs seront introduites dans les manuels scolaires, les rues, etc.

    l’Assimilation n’existe pas et n’est qu’une illusion française, des populations étrangères ce sont des cultures étrangères, des références étrangères et des mémoires étrangères, et aussi .. tout un ensemble de comportements, codes, valeurs, etc.. différents.

    croire qu’un africain ou un étranger en général peut devenir la copie conforme du Français moyen, partageant la même histoire (sans partager les mêmes ancêtres !), les mêmes références, les mêmes sensibilités, codes sociaux, valeurs profondes, etc .. est typique de l’idéologie républicaine, assimilationniste, niant les différences ethniques, et déconnectée de la réalité.


  • La France est grande, et ces minables donneurs de leçons n’arriveront pas à la salir...Ils ne représentent qu’eux même, des losers dont la vie doit être bien triste et inutile pour se perdre dans des combats stériles et communautaristes...


  • L’art de détruire quand on est incapable de construire.


  • Hahaha, à la vitesse où vont les choses je ne donne pas longtemps au Camp du Bien pour être obligé de scier la branche sur laquelle il est assis. Fini les boulevards Voltaire et les lycées Jules Ferry... Ça va être fun de voir fleurir les avenues Black M et les collèges Didier Morville xD


  • Exit Colbert !!!!!!

    Normal , le premier article de son "Code Noir" fait comprendre que le commerce d’esclaves était majoritairement aux mains de la communauté que l’on ne peut citer et que et que ce marché lui était dorénavant interdit.

    Article 1er : Voulons que l’édit du feu Roi de Glorieuse Mémoire, notre très honoré seigneur et père, du 23 avril 1615, soit exécuté dans nos îles ; ce faisant, enjoignons à tous nos officiers de chasser de nos dites îles tous les juifs qui y ont établi leur résidence, auxquels, comme aux ennemis déclarés du nom chrétien, nous commandons d’en sortir dans trois mois à
    compter du jour de la publication des présentes, à peine de confiscation de corps et de biens.

    Une décision que ne semble pas apprécier le CRAN


  • Comme par hasard : on demande à déboulonner les statues de Colbert, grand ministre de l’économie du roi, et pas celles de Jules Ferry, Voltaire ou Diderot, instigateurs du régime actuel. Comme par hasard !


  • Dépassés en nombre, à la fin, les derniers blancs d’Europe de l’ouest qui auront encore un souvenir national seront physiquement exterminés par leur propres enfants, embrigadés par l’éducation et la télé, applaudis par tout ce que leur monde contiendra d’idiots et de traitres, incapables de voir qu’ils seront eux aussi, les prochains. Car l’immense majorité des jeunes blancs sont des dévôts inconscients de la religion mondialiste : l’antiracisme. Pour eux, refuser d’être anti-raciste, c’est être forcément raciste. Rien ne peut exister en dehors de ces deux concepts. Ce refus ne peut en aucun cas être le fruit d’une volonté de préservation ne notre culture et de nos valeurs. Ces gens sont des croyants, rien ne peut exister en dehors du dogme. Ils peuvent tous comprendre que l’on veuille sauver la diversité animale par des programmes de préservation, mais tous refusent de préserver la diversité culturelle et raciale humaine. Idéologiquement reprogrammés, les derniers blancs épouseront des noirs, tout fier de mettre fin à leur propre race. Le français sera progressivement remplacé par l’anglais, alors, après le sang national, toute conscience nationale aura disparu et la grande dictature mondiale pourra avancer vers l’est. Les dernières consciences qui ne se seront pas suicidées tenteront des actes violents seront impitoyablement pourchassés. Les médias les qualifieront de terroristes d’extrême droite, accélérant par là leur destruction idéologique.


Commentaires suivants