Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il retrouve les agresseurs de son fils et finit en garde à vue pour "enlèvement et séquestration"

Une semaine plus tôt, deux jeunes de 17 et 18 ans s’en prenaient à son fils. En plein centre de Lyon, dans le 2e arrondissement, ce dernier était forcé de se déshabiller pour se faire voler l’intégralité de ses effets personnels. Rentré habillé des vêtements de l’un des agresseurs, il raconte la scène à son paternel, qui se met en tête de retrouver les coupables.

 

Cinq jours plus tard, il parvient à retrouver l’un des voleurs et se rend avec deux de ses amis sur la place Gabriel Péri dans le 7e arrondissement. Selon Le Progrès, le père de famille a alors embarqué dans une voiture ce mineur de 17 ans.

[...]

Il sera emmené dans un deuxième véhicule et selon Le Progrès, il recevra lui aussi des coups. Mais au commissariat de Villeurbanne, la situation s’inverse. Les trois adultes pensent conduire face à la police les deux jeunes hommes et se retrouvent finalement en garde à vue.

Le mineur de 17 ans et son complice de 18 ans sont relâchés et les presque quarantenaires déférés devant le parquet ce vendredi pour enlèvement, séquestration et violences.

Lire l’article entier sur lyoncapitale.fr

La justice française ? Laxisme en faveur des « droit commun »,
répression à l’encontre des opposants politiques,
lire sur Kontre Kulture

 

Une police handicapée et une justice aux ordres du pouvoir profond, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La France d’aujourd’hui....Police et justice sont vos ennemis....Tout cela finira comme en Sicile naguère car l’individu est désarmé quand le clan fait régner l’ordre...Bref,le retour de la féodalité dans la clandestinité.. !!


  • Cette affaire est révélatrice de la trahison au plus haut niveau de l’état, avec des traîtres au service du mondialisme et de l’inversion des valeurs, dans toutes les administrations, qui étaient encore régaliennes.

    C’est l’encouragement à faire sa justice soi-même et ne plus accorder une once de confiance à la Police, la Gendarmerie et la prétendue "justice", sans majuscule.


  • Ils ne s appellent pas Alexandre Benalla.
    Aussi simple que ca.


  • #2034387

    lol, complètement neuneus, les darons...

    Pourquoi aller à la Police, lorsque tu as obtenu ce que tu voulais, en toute illégalité ?
    C’est comme le jeu, ’faut savoir s’arrêter quand tu gagnes.



  • Une semaine plus tôt, deux jeunes de 17 et 18 ans s’en prenaient à son fils.



    L’emploi de "jeunes" pour immigrés me fera toujours rire.

     

  • mais les agresseurs seront relachés le lendemain . c’est fréquent c’est la notion de justice en france actuellement.
    le progrés promu par des gens au sourire figés qui vivent entre eux dans des forteresses de digicodes.

    l’une des causes des "montées des populismes" encouragée par ceux qui gamelles comme des goinfres tout en mimant les raffinés du bulbes.

     

  • Quelle idée de les amener à la police aussi, un double brisement des rotules aurait été bien plus pédagogique pour le voyou et aurait évité pour ces pères de famille d’avoir des ennuis avec la grande injuste.

     

  • Les flics, ces petites mains au service de la Justice inversée !


  • La "justice" Française, et la police toujours au top .
    La phrase qui m’a toujours fait sourire ( je fais confiance à la justice de mon pays) tout dépend de quel pays on parle,faudrait que ce soit d’abord dans un pays démocrate En tout cas pas en France,il n’y a pas de crainte, c’est bien la seule chose à laquelle je n’ai pas confiance .


  • J’ai toujours dénoncé le laxisme judiciaire mais la Loi est faites pour tout le monde.

    Si son fils avait été kidnappés par des individus à partir de soupçons faux ou avérés, il aurait été hors de question qu’il se fasse embarquer dans une voiture contre son gré.

    D’ailleurs si il y avait eu un accident avec par la suite un handicap à vie de la personne « kidnappée » le fond de garantie des assurances se serait porté garant et se serait retourné contre le « transporteur »... Divorce, maison expropriée + dette à vie... à cause d’un branleur même pas majeur ?...

    Certes l’agression de son fils explique facilement que l’on s’emporte... on peut même tabasser à demi-inconscient le malotru mais est ce là la justice ?

    La bonne facon de faire est d’immobiliser le suspect jusqu’à l’arrivée de forces de l’ordre... c’est ce qu’il se fait habituellement... Papacitoto la tête à zéro vous dira qu’il faut monter des équipes « deter »... et c’est pas sitôt dit, sitôt fait... que votre vie sera ruinée ?

    Attention à ne pas confondre le laxisme judiciaire et le fait que les délinquants profitent de la méconnaissance de la Loi...

    Qui voudrai que demain rien que sur le fait de soupçons un inconnus vous embarque pour faire justice soit même ? Avec le nombre d’abrutis qu’il y a dans la société ? Ça serait ajouter les délinquants aux crétins incapable de différencier leur couille droite de leur couille gauche... Tous des Charles Brason en puissance ? Un mouton n’est pas nécessairement un chien de berger... chacun a sa place et les moutons seront bien tondus. Nan, je rigole... C’est le manque de confiance en soi qui amene a des abus... immobiliser le gars et faire face à ses potes qui rapplique aurait été plus interessant. Lui confisquer sa pièce d’identité sans meme l’agresser mais en le convaincquant (fermement) de la remettre.

    Il faut se mefier qu’à cause de l’insécurité... nous nous mettions à réclamer des nouvelles lois liberticides... Sur le principe personne ne doit être forcer par une personne autre que les forces de l’ordre à entrer dans un véhicule. Si je me trompe et que la loi autorise l’arrestation d’individus (+ leur transport vers les autorités compétentes) j’aimerais bien que la lumière soit mise sur ce genre de situation.

     

    • T’as en très grande partie raison, mais il ne pas oublier qu’on parle de Lyon et de jeunes de Villeurbane, en savater un ne peut faire que passer le message aux autres. Lorsqu’il n’y a plus aucune justice, faite là vous-même ou ne vous plaignez pas du manque de justice.
      D’autant qu’il est assez facile de nos jours de se procurer un taser ou une bonne lame (ce qui ne signifie pas devoir s’en servir, notamment pour le cas de la lame qui fait chier dans leur froc un paquet de gens, assurez vous de ne pas vous faire interpeller ou controler avec et ça sera votre assurance de ne jamais avoir d’emmerde, sauf pour les poivrots, ces mecs n’ont plus aucune conscience des conséquences et sortir une arme possiblement létal et hyper dangereux pour lui comme pour votre avenir).
      Bref au final c’est une situation qui serait juste rocambolesque si elle ne risquait pas de nuire aux "justiciers" comme à la justice française qui en plus d’accentuer la méfiance du reste de la population à son égard, envoie un message on ne peut plus claire aux jeunes délinquants du coin (qui aurait été sans doute de braves hommes si ils avaient mangés les baffes qu’ils auraient dû prendre dans leurs jeunesses si leurs darons n’avaient pas été des gros branlecouilles... )


    • Pas bien clair votre commentaire ...


    • Est-ce là la justice ???
      Vous accordez donc encore un sens à ce mot ?
      Bien, vous pouvez maintenant revenir à vous, prendre conscience de votre entourage, des bruits qui vous entourent, des sensation de votre corps... je vais compter jusqu’à trois et à trois vous pourrez ouvrir les yeux et vous aurez oublié tout ce qui vient de se passer...1,...2,...


    • Il est bon de rappeler que la Vendetta tire son essence de la maréchaussée qui arrive toujours après les faits (soit par laxisme ou sur ordre hiérarchique) et du je m’en foutisme ou des deux vitesses de la justice : une autre justice, immanente, franchissant alors de Mur des Cons...
      Que les deux zouaves aillent dépouiller un jeune de Porto Pollo ou de Pila-Canale, villages ô combien remarquables, de sorte que l’on puisse rire d’un sketche : une forme de « Prenons le maquis » offrant une toute autre signification.
      Alors oui, Vive la Loi !, lorsqu’elle est juste parce qu’elle s’applique à tous, en tous lieux et en tout temps.


    • #2035254

      Ne vous emballer pas est arrêté de faire les myto , le commentaire de @peter est plein de bon sens et il sent le vécu , c’est vrais que c’est difficile de garder son sang froid sur le moment mais pensé au arrivants , au geôle et a tout se système judiciaire qui va vous humilier dans votre bon droit en plus , non le mieux c’est de passé par les flics en premier , pour moi ils ne servent plus qu’a sa , un cocker qui a mal au dents allô police , un chat perché sur une branche allô police , en suite si après avoir passé par tout ses philtres rien ne marche et ont vous viens toujours dessus vous serait toujours a temps de passé a une étape plus agité


    • Peter l’éternelle apologète de lâcheté et du renoncement, qui je précise, améneront un jour à une situation où vous vous ferez cramer calmement la gueule sans que plus personne ne bouge. Il faut être un peu idiot por ne pas comprendre cette dynamique aboulique : 1/ d’abord vous n’avez le droit de rien faire 2/ la police et la justice n’ont plus le droit de rien faire 3/ les délinquants, conscients que la société est en slip montent tout en haut des extrémités possibles.

      Bref pour moi un Français en 2018 qui n’est pas porté sur la justice faite par soi-même (de la manière la plus sournoise et la plus discrète possible évidemment) est un pigeon qui n’a même plus d’instinct de survie. Il y a aura toujours de bonnes raisons matérielles de ne rien faire, par contre il y a une bonne raison pour faire quelque chose : survivre.

      Les délinquants cherchent la faiblesse (récolte plus aisée). Les renonçants, avec leur réputation qui courrera vite, sont de parfaites cibles. Ça pense encore comme dans la France d’avant chez certains. Mais l’état de pourriture du pays fait que l’on ne s’en sortira pas sans coup dans la gueule, casier judiciaire et action rude. Après c’est comme vous le sentez.

      Sinon oui, conseil, que ce soit pour une bagarre ou autre affaire du genre, taper très vite, très fort (la dispropotionnalité de la légitime défense c’est ce qui vous sauvera, même si un juge débile ne le comprend pas), et vite vous sauver. Parce que vou avez autant à craindre des bandes de racailles que de la police.

      Ha, et ne jamais appeler les flics (sauf pour qu’ils vous servent de bouclier à l’instant T, c’est encore un truc qu’ils font un peu) ou porter plainte. Les institutions de ce pays sont contre le peuple.




    • Peter l’éternelle apologète de lâcheté et du renoncement




      Vous avez le droit de percevoir les choses à votre façon.. j’ai donné mes conseils, vous donnez les votres.


  • Faut pas faire le travail de la police et de la justice... surtout quand, justement, justice et police ne font pas ce travail !

     

  • Que la police dise aux citoyens "ne vous faites pas justice vous même" pouvait fonctionner lorsque l’institution judiciaire faisait son travail et que les forces de l’ordre protégaient le citoyen honnête. Ce n’est plus le cas. Nombreux sont les cas d’agression, vol, cambriolage traités par-dessus la jambe. Nombreux sont les délinquants récidivistes relâchés en pleine nature.

    Les gens agissent alors pour rétablir leur protection, quant l’Etat déliquescent agit et même sévit chaque jour pour qu’ils se sentent menacés. Qu’ils se sentent ainsi pour pouvoir les manipuler.

    A noter que la paysannerie n’a jamais véritablement fait confiance aux institutions étatiques, elle qui est encline à traiter les affaires positives par la poignée de main et la confiance, et les affaires négatives sans s’en remettre à la paire justice/police, en traitant les différends de manière plus directe.

    Finalement quand l’Etat est aux mains de traîtres, les paysans continueront de faire comme ils ont toujours fait, ils ne s’en sentent pas troublés. Tandis que le citoyen qui s’en remet aux institutions se retrouve démuni, naïf qu’ils est, en continuant de croire qu’au commissariat ou au prétoire on agit pour son bien.

    Au final pour rendre la justice ce n’est pas les institutions qui comptent, mais le substrat moral qui motive la volonté de rendre justice. C’est à dire qu’un homme qui se passe du tribunal mais qui est motivé par une volonté vraie et juste de punir le méchant, défendre le faible et rétablir le Bien, celui là est justifié. Il n’est pas nécessaire de se voir validé par des fonctionnaires dans cette démarche. L’oeil du Bien suffit, et la consience de chacun qui donne un bon sommeil aux Justes.

    C’est là qu’en cas de faillite d’un Etat parasite, une société intrinséquement ancrée dans l’esprit de justice est primordial ; de cet esprit la population en tirera de pouvoir continuer d’assurer la justice sans sombrer dans la vengeance.
    Ce n’est pas l’Etat qui fait vivre le pays, mais le peuple qui l’habite ; le peuple en vérité est bien plus capable de savoir gérer les questions du quotidien et les difficultés de la vie.

     

    • Je suis d’accord avec vous mais le populisme n’aide pas forcément à comprendre les choses.. Car reprendre les reines c’est différent de l’utilisation du bon sens pour etre le moins emmerdé. Pourquoi demander justice (à la police) alors qu’elle est lente et pas toujours à la hauteur de ce que l’on espérait ?

      Il etait plus simple d’aller voir les individus de leur demander de leur pleine volonté d’aller voir un commissariat ou des forces de l’ordre. Devant le refus... insister lourdement... et si le ton monte et qu’il y a menace devant témoins... casser le nez du malotru

      Face à une menace et une personne agitée, il est facile de plaider la légitime défense surtout que les jeunes avaient agressés son fils auparavant (un motif d’hostilité) ? Il est tout à fait possible d’avoir la loî (lente et pas tjrs...) de notre côté...



    • Il etait plus simple d’aller voir les individus de leur demander de leur pleine volonté d’aller voir un commissariat ou des forces de l’ordre.




      Lol.



      Devant le refus... insister lourdement... et si le ton monte et qu’il y a menace devant témoins... casser le nez du malotru




      Et risquer de se prendre un coup de couteau ?
      Non, le père a bien réagi pour défendre son fils. La seule erreur qu’il a commise, par excès de civisme et d’honnêteté, a été de faire confiance à la police et à la justice. Gageons que la prochaine fois, il ne la refera pas...




    • Et risquer de se prendre un coup de couteau ?
      Non, le père a bien réagi pour défendre son fils...




      Re-LOL... Parce que le mettre dans le coffre de la voiture en le bastonant ça vous parait moins risquer au niveau des coups de couteaux ?

      Prévenir la police, en attendant essayer de récupérer des preuves d’identité et uniquement si il y a menace verbale... lui rentrer dans le lard (sîça détends)...

      Impossible de mettre contre son grès un mec dans sa voiture. Chacun ses conseils.

      ps : la Police fait de son mieux (le plus souvent) encore faut-il ne pas leur donner des raisons de suivre bêtement les procédures... Je ne suis pas du métier mais j’ai des notions de professionnalisme et être tenu à ses engagements... that’s life... en l’occurrence dans un rapport de Police certifier que le mec s’est fait amener de force (je parle pas des coups car ça ils arrivent à passer de la pommade...) dans un véhicule... ça ne rigole pas.

      Et puis c’est au procureur de juger... ça n’est pas leur responsabilité à nos fonctionnaires, même pas sure qu’ils aient des conséquences vu ce qu’on commis les coupables (circonstances atténuantes)... C’est tout de même le métier ou les gens se suicide le plus.


    • @Peter



      Re-LOL... Parce que le mettre dans le coffre de la voiture en le bastonant ça vous parait moins risquer au niveau des coups de couteaux ?




      Oui, clairement !



      Prévenir la police, en attendant essayer de récupérer des preuves d’identité




      Tu crois qu’il va attendre sagement la police, le voleur ? Vachement réaliste...



      Impossible de mettre contre son gré un mec dans sa voiture.




      La preuve que non...


    • @Titus
      Alors où est le problème ?...




      La loi punit ceux qui, sans ordre ni mandat de justice, ont arrêté, détenu ou séquestré des personnes quelconques.




      Moi, je parle juste pour les personnes qui n’aiment pas être hors-la-loi, tout en étant capable de mettre des calottes (menace + le mec lève un sourcil = auto-défense + arcade sourcilière).. et je parle uniquement pour ceux qui n’arrivent pas à maitriser leur coups de nerfs (personne n’est parfait + que Dieu m’en préserve).

      Vous, vous conseillez de mettre des coups, le sequestrer dans votre voiture tout en espérant que les flics seront suffisement blasés de l’inefficacité de la justice pour opérer dans des zones grises et voire plus sombres encore ? Chacun fonctionne selon ses convictions et ses espérances ?..

      Des mecs amenés aux abords d’une forêt en pleine nuit pour les « marabouter » c’est un classique, mais le coup du commissariat de police j’ai pas compris.... Il était bien plus simple (pas de preuves à charge) d’insister « lourdement » afin d’obtenir une identité et de laisser ensuite faire l’enquête (si la police n’arrive pas à temps) ?

      Bref, faut voir au résultat peut être... et le niveau de satisfaction CQFD...


    • Attention aux séances de « maraboutages » qui se transforment en rituel satanique...

      Intimider une personne, lui faire la frayeur de sa vie par vengeance : le contrôle de la situation reste et demeurât hautement imprévisible. La justice est parfois lente et pas à la hauteur de nos espérances, mais elle fait le boulot qu’on n’a pas à faire... il faut sàvoir déléguer...

      Il y a d’autres combats (virils) à mener que taper dans la merde... surtout que ça éclabousse.


    • @Peter



      Il y a d’autres combats (virils) à mener que taper dans la merde... surtout que ça éclabousse.




      Ce n’est pas un combat, mais de l’auto-défense de soi et de sa famille, soit le minimum qu’un père de famille doit assurer.




    • Ce n’est pas un combat, mais de l’auto-défense de soi et de sa famille, soit le minimum qu’un père de famille doit assurer.




      J’ai expliqué comment rendre les coups sans se mettre en porte-à-faux par rapport à la Loi... après c’est vous qui voyez... y’en a qu’on essayez ils ont eu des problèmes*.

      * Chevallier et Laspalès « le sketch du train »


    • @Peter

      On est d’accord sur le principe de l’auto-défense dans ce cas, c’est le principal. Les moyens peuvent varier selon les situations et sont secondaires.


    • C’était le principal conseil : ne jamais frapper une personne qui ne vous menace pas... ensuite le mieux est de dire verbalement qu’on crainds d’avoir recours à l’auto-defense... c’est plutôt bien devant un tribunal de prouver aisément qu’on est pour l’auto-défense et pas les attaques gratuites... ou motivés par des soupçons faux ou avérés..

      Quoi qu’on en dise la Loi a des bons fondements... encore faut-il comprendre les bases de son fonctionnement (elle est la pour tout le monde).

      Sur la sequestration d’une personne dangereuse... ça dépendra de la dangerosité de la personne... pour les petits délinquants facilement identifiables de toute façon... sequestrer des papiers d’identité c’est déjà un coup de pouce à l’enquête.


  • Comme quoi il ne faut jamais faire confiance à la justice...

     

  • Ils ont bien fait de s’occuper eux-mêmes de récupérer les affaires de leur fils. Là où ils ont merdé, c’est au moment de livrer les racketteurs à la justice. 2 patates au lieu de ça et ça aurait été une histoire qui finit bien !

    Quelle idée d’aller voir la "justice" !
    Après je sais que vous allez me dire : "si tout le monde faisait comme ça, ce serait le désordre". Je ne suis pas d’accord, au contraire, c’est déjà le désordre, et régler ses problèmes soi même lorsque c’est nécessaire ça ne peut que remettre les pendules à l’heure.

    Un demi-bravo au père.

     

    • On vit dans un monde américanisé ou , comme à la télé , tout se termine devant la justice .Il y a seulement 50 ans, ce n’était pas au moyen -age, une époque ou il y avait encore des Hommes , les conflits étaient résolus sur place, sans recours aux services de l’état , par quelques gnons !Et cette manière de faire avait un gros avantage : la peur de prendre une branlée incitait à réfléchir , avant, et les conneries étaient moins nombreuses, on ne dépouillait pas les gens que l’on croisait ...et puis quel courage : s’attaquer en bande à une personne isolée .Si un jour je suis attaqué, quand je tomberai la veste, ils ne seront pas déçus de ce qu’il y a en dessous ....


  • Comme le dit si bien Robert Paturel ancien du RAID et ancien champion international de BF (discipline si cher à AS) et fondateur de la boxe de rue :
    "Je préfère être jugé par 12 que porter par 6..."
    Là on y est presque...

     

  • Les justiciers n’ont pas eu de chance, ils sont tombés sur des flics qui n’étaient pas partis emmerder des automobilistes en contrôle vitesse ou alors empêcher Dieudo de faire un spectacle. La liberté, ça tient à pas grand chose, des fois......

     

  • Non ..
    Il faut comparer un vol de vêtements entre ados et un enlèvement avec menaces et séquestration.
    Quel est le délit le plus grave ?

    Et le plus malhabile, vouloir rendre justice soi même, très mal vu par la magistrature...

    On n’est pas dans l’ouest américain !

    Cet exemple n’est pas un signe de laxisme, c’est la loi qui est faite ainsi, et depuis longtemps.
    Cela n’a rien a voir avec une trahison.

     


    • Il faut comparer un vol de vêtements entre ados et un enlèvement avec menaces et séquestration.
      Quel est le délit le plus grave ?




      il faut comparer un racket en réunion avec violence et l’interpellation des délinquants et leur mise à disposition des représentants de la force publique. (c’est permis par la loi).
      il n’y a en fait que les coups qui sont répréhensibles (encore faut-il les prouver).
      On peut faire dire n’importe quoi aux mots. c’est pour çà que le droit (et la justice qui en découle) est une belle enculerie. vive le retour à la vraie justice populaire fondée sur le bon sens la coutume et la pratique du terrain


  • Fait divers très révélateur pour ceux qui croient encore en la probité de l’appareil policier complètement traître à la patrie.


  • Et c’est tout à fait normal ! S’ils avaient chopé le dit délinquant et l’avaient conduit immédiatement au poste et sans le molester, peut-être en eut il été autrement ...

    la loi protège aussi bien la victime que le présumé délinquant ! Constater un délit , se saisir du délinquant et le livrer à la police est une chose ; mais le séquestrer et/ou le molester est en soi un délit, c’est si difficile à piger ?

     

  • L’erreur qu’ils ont commis c’est croire naïvement que la justice de ce pays était la pour le bien commun. Erreur de logique, la loi est présente pour le bien de l’économie. Et c’est pas l’économie d’une boite de deux charpentiers, c’est l’économie des banques, des multi nationales.

    Faire la justice ça ne se fait pas avec l’aide d’un état.


  • ...l’inversion des valeurs dans tous les domaines : l’apprentissage se fait très tôt !
    Un peuple rééduqué à cette sauce sera complètement sous le joug de ses maîtres ... on peut déjà s’en rendre compte en quelques décennies , ( pour faire court depuis 68 ) , ces mondialistes ont d’ores et déjà gagné en grande partie du point de vue civilisationnel . Mais ce qui est le plus pervers , c’est de faire passer cette " "rééducation " pour de l’humanisme ( à la noix ) avec toute cette pseudo morale de bazar dont les bobos sont friands , ainsi que ceux qui sont en passe de le devenir .


  • tu mets cette scène dans un film personne n y croirais ou alors dans un film burlesque mais là on est dans la réalité pourtant selon Bennala tout citoyen a le droit d’aider la police !


  • Voilà ce qui se passe aujourd’hui lorsque vous refusez de vous faire marcher dessus ou vous vous défendez contre la racaille...
    Il y a 30 ans,même encore 20 ans,le père et ses amis auraient été chaudement remercié par les fonctionnaires de police et les jeunes emprisonnés (après tout ils n’ont pas été blessé gravement ni torturés) aujourd’hui c’est eux qui vont finir en zonzon !!!
    Idem si vous appuyez une racaille ou un voleur dans la rue,idem si vous défendez une personne agressé,même à plusieurs...
    Si vous vous défendez contre une ou plusieurs racailles,un conseil frappez vite et fort et ensuite barrez-vous le plus vite possible,ne restez surtout pas sur place à attendre la police,surtout si en plus vous en avez laisser un ou deux sur le carreau, car en plus de possibles représailles de proches de la racaille dans les minutes qui suivent,les flics vous embarqueront et vous garderont plus longtemps en garde à vue que votre/vos agresseur(s),c’est comme ça aujourd’hui en Ripoublique française...
    Après on se gausse sur le manque de virilité des Blancs ou des FDS,mais de nos jours,quand vous avez des "corones" ça finit toujours par se retourner contre-vous,et ce depuis au moins dix ou douze ans,ce qui explique (en partie) que les gens ne réagissent pas plus souvent en cas d’agression sous leurs yeux,même en nombre ou parmi les costauds,car en plus de risquer un mauvais coup du ou des voyous,vous risquez bien plus vous si vous en amochez un que si lui vous amoche.
    Cette affaire est complétement représentative des temps que nous vivons,si vous ne baissez pas la tête devant la racaille,ce sera les collabos de la justice véreuse (anti) française qui vous la fera baisser.
    Jusqu’à quand ???
    Le retour de bâton un beau jour risque d’être sanglant...

     

    • On entends souvent ce genre de choses.. mais qu’en en est il réellement ? Pas inutile de se poser des questions ?

      Lorsqu’on agit c’est souvent sous la peur et nécessairement on voudrait lorsqu’on se lance dans l’action, profiter d’un maximum de surprise ? Mais comment doit considérer la loi (qui est froide rappelons le ?) les faits qu’une personne venant de nul part balance des tartes aux doigts aux plus gourmands ? Meilleur ouvrier de France en matière de tartes, c’est très bien, mais qui vous a embauchè ?

      Pourtant en approchant... mettre au courant la personne dangereuse qu’il doit se calmer car il est difficile de juger de ses intentions vu son agressivité et qu’on va être obligé si il fait un faux geste de le mettre hors d’état de nuire.. Ça pourrait peut être garantir que la justice ne vous accuse pas par la suite d’être malintentionné ? Encore faut il avoir confiance en ses capacités d’annoncer d’entrée de « jeu » ce qu’il va se passer (j’avoue que jouer cartes sur table c’est plus difficile) ?!

      Et que dans l’urgence, il est très difficile de penser.. Mais là clairement on a du temps pour réfléchir.


  • Rappelez-vous l’histoire de Kalinka. Ce pays est le plus navrant que j’ai vu et de loin. Un cambrioleur se blesse chez vous, c’est de votre faute, votre fille se fait violer, c’est de la sienne. Vous voyez un type abattre des gens, vous avez une arme avec vous en sortant de votre club de tir, n’ayez surtout pas l’idée d’abattre le tueur pour épargner quelques vies !


  • Bon, je me suis fait "seulement" casser deux fois ma bagnole (205 avec 350000km) devant chez moi à deux d’intervalle. La première fois, la bac a interpellé un des deux casseurs presque sur le fait, il a avoué et a "donné" son complice : deux mineurs "bien connus des services de police" comme dab et qui se foutent des "autorités". Donc deux plaintes en règle mais huit mois plus tard, pas de nouvelle du parquet...et il n’y en aura sûrement pas dans 12, 15, 20,24 mois et jamais. Et ce n’est là que du "matériel", pas du "physique" et après on s’étonne que le bon peuple se dém.... tout seul ? Vive la France...quand même !

     

    • Il est de notoriété que la police n’est depuis longtemps plus de protection mais uniquement de repression.


    • #2043392

      Perso, en temps que "mec" de cité, une fois, un habitant (français de souche teutonne) s’est fait syphoné son camion de son boulot garé devant chez lui.
      Donc il est venu à "Nous" se plaindre.
      Du coup, une nuit plus tard, on a réquisitionné des "traînards" puis attendu que les syphoneurs reviennent, en mode guet-apens, et ces derniers ont été bien accueillis, "câlins virils".
      On les a laissé en sang et la bac les a embarqué (dont un par les pompiers) et jamais les bacqueux nous ont emmerdés, au contraire.

      Lorsqu’on a affaire avec la police en temps que victime qui peut s’autodéfendre, il suffit de les appeler, et leur dire "il y a un gros bâtard qui a fait un sale coup, il est entre nos mains, et si dans dix minutes vous ne venez pas le sauver, on s’occupera de lui salement".
      Ils arrivent toujours direct.

      Autrement, des petits cons de la cité cassait les couilles avec leurs motos, on monte une équipe de 3 mecs pour les arrêter, et on était avec Club de golf, queue de billard et bâte de baseball, on tombe encore sur la Bac, qui nous demandent ce qu’on fait "armés", on leur a juste dit qu’on allait "tuer" les petits en moto qui nous cassait les couilles et ils nous ont juste répondu "visez les jantes" et nous ont laissés repartir tranquille en nous disant "on va qu’en même essayer de les attraper avant vous". Lol

      Des fois on arrive à se marrer avec la Bac. Et temps qu’on se respecte, même sans s’aimer, ça passe et on se couvre mutuellement. (Ils nous évitent la prison, et nous leur évite la révocation, rires).


    • #2043601

      "nous leur évitons" plutôt.


  • Ce flics n’arrivent pas à comprendre qu’ils font partie du peuple qu’ils maltraitent à longueur de temps quand la situation leur est favorable ou qu’ils trouvent un bon moyen pour ne pas assumer leur tâche.

    Ils sont capables de donner au coupable le moyen de menacer la victime afin qu’elle ne porte pas plainte. (déjà expérimenté).
    Belle mentalité !

    On peut aussi voir leur envie de ne rien faire pour le péquin moyen avec la mise en place du nouveau système d’appel.
    On doit contacter une "plateforme", moyennant $$$, qui vous oriente vers le commissariat idoine.
    Évidemment, cette mise en relation ne se fait que dans de grandes complications et il m’est arrivé de rappeler 6 fois avant d’avoir le bon interlocuteur.
    Entretemps on vous a passé le commissariat de l’arrondissement voisin qui, bien que situé à 100m du lieu d’intervention, ne fera rien car ça n’est pas leur zone...
    On peur aussi attendre 17 minutes au bout du fil...

    Mais tout va bien, Dieudo va en GAV et AS au tribunal.

    Ces gents ne méritent aucune considération, et si un jour nous parvenons à nous "libérer" il ne faudra pas les oublier dans "l’épuration" !


  • Si ces "jeunes", s’étaient fait casser la colonne vertébrale, avec une bonne barre à mine ou un manche de pioche, ils auraient finis en siège roulant, à la cotorep et c’était une garantie qu’ils ne cassent plus les couilles à l’avenir...là, les emmener à la Police, c’est la garantie qu’ils recommenceront...

     

  • la "justice" actuelle appliquée en france est parfaite pour motiver les réglements de comptes "discrets".

    ils doivent avoir de sacrés experts au gouvernement pour faire monter ce genre d’initiatives qui semble t il vont sa multiplier exponentiellement .

    ça va se démocratiser !

    mais nos figures lisses et souriantes sont là pour éclipser votre réel via ses animateurs tv aux slogans cocainés.


  • Ben oui , ou tu les frappes ou tu les amènes a la police , mais pas les deux . Par contre ils devraient rentrer dans la police car ils sont efficaces et un peu cons aussi , l’un dans l’autre ça ferait des bons flics .

     

    • #2043411

      Exactement.
      On ne peut pas être Imam et charcutier à la fois, rires.
      Les adultes auraient mieux fait d’attraper les "jeunes", les embarquer, les "câliner" et les abandonner en pleine forêt et sans chaussures. Lol.
      (Technique apprise par la Bac, rires).


  • Régler soi même ses affaires et se taire !
    Sinon on en arrive à « retenir le nom du Juge »...


  • C’est avec la cagoule qu’il faut régler ce genre d’histoire,dommage tout avait bien commencé jusqu’à ce qu’ils décident d’amener les voyous au poste. Il aurait fallu les perdre à 10km à la campagne en slip,et un avertissement.

     

  • Je n’ai pas confiance dans la Justice de mon pays.

     

  • #2034800
    le 02/09/2018 par jeannotlabreloque@hotmail.com
    Il retrouve les agresseurs de son fils et finit en garde à vue pour (...)

    Je suis jeune et je me suis fait aggressé dans la rue et cassé le pied par quelqu’un que je connais.
    J’ai donné son nom et son addresse aux flics.
    Ils m’ont répondu "on ne peut rien faire"...

     

  • Il y a quelques années, à la sortie d un café je me prends une claque encore aujourd hui je ne sais pas pourquoi, une bande fin exité qui voulait juste foutre le bordel apparement. Réflexe oblige, je m acharne sur le merdeux qui m’a frappé et le laisse ko et inconscient par terre. Pas un slip de ses collègues n’ a alors bougé. Je retourne au café comme si de rien ( pas très intelligent de ma part j avoue), et bien sûr, à la fermeture de celui ci il y a une bande d une quinzaine de mecs qui m attendent. Apres une bonne bagarre je m en sort avec de multiples fractures à la mâchoire... La police étant intervenu cette soirée la, celle ci me pousse à porter plainte. Je ne voulais pas et je leur dis que je sais très bien que ca ne sert à rien et que même si ils les retrouvent ca ne changerait rien.
    bref, on arrive quand même à me convaincre, je porte plainte , le gendarme me dit que je dois le faire car il y a de fortes chances que je touche des dommages et intérêts.
    resultat 2 ans après je reçoit un courrier qui me demande de régler 8000 euros, soit une partie de mon hospitalisation, car il se avère que je n aurais pas dû frapper le merdeux qui m a mis une claque, c est donc moi le responsable....
    Je précise quand même qu au final, apres 3 années de bataille juridique, je viens enfin d avoir gain de cause et je n aurai pas à payer. Je vous laisse imaginer l énergie le temps et l argent que j ai laissé pour réussir à prouver que ce n est pas moi qui était là pour semer le trouble.
    Tout est fait dans ce système pour créer des fiottes. Plus on se comporte comme des merdes, plus on a le soutient de notre état.

     

  • Il y a dix ans a madagascar j ai rencontre un francais qui vivait la depuis les annees 80 car fin des annees 70 il s etait fait condamner pour avoir coupe l electricite aux squatteurs de sa maisonette au fond de son jardin ! Au japon j ai rencontre un il y a 8 an un soixantenaire qui me racontait la destruction a la voiture belier de son lycee en banlieue parisienne. Les francais ne font rien depuis des decennies. Peuple etrange.


  • Révélateur de ce que devient un pays et ses institutions lorsqu’ils sont infiltrés par la maçonnerie


  • La justice doit rester le strict privilège de l’État qui fait tout pour lutter, et généralement par le biais culturel, contre le principe d’auto-défense. Le citoyen doit rester un faible, dépouillé de tout jugement propre face aux affaires qui le concernent... exactement comme un animal domestique. Cela éclaire parfaitement la lutte impitoyable qui est faite aux valeurs de virilité et d’indépendance que craignent les trous de balle qui nous gouvernent.
    La domestication de l’homme par l’homme est le concept qui décrit le mieux à mon sens l’attitude des fausses élites face au peuple.


  • le monde à l’envers. Les délinquants sont protégés, les honnêtes gens condamnés. Donc, ça finira par des milices ou des règlements de compte discrets. Ce qui bien sûr anéantit tout pouvoir d’un état, et ça deviendra la loi du plus fort, et des mafieux, comme dans certains pays du monde. Si l’état n’existe plus, et s’il ne fait plus son travail de police et de justice dans le bon sens, c’est le début de la fin. Les zones de non-droits ne sont que des laboratoires, qui deviendront la norme sur tout le territoire français.


  • Il retrouve les agresseurs de son fils et finit en garde à vue, il aurait mieux fait de finir son gosse à coup de plug , et de gode ceinture et nous raconter ça dans un livre
    Il aurait été célèbre, serait passé chez Droit de réponse de M.Polac et serait peut-être même ministre de l’écologie en remplacement de Hulolot !!!!!!!!!


  • https://www.leprogres.fr/rhone-69/2...
    Ah les vrais valeurs de la république


Commentaires suivants