Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stratégie du chaos : après les migrants, étudiants, antifas et racailles, les lycéens

En l’espace de deux ans seulement, la France a connu tous les chaos organisés possibles. Cela a commencé avec le chaos terroriste en janvier 2015, le chaos migratoire avec l’ouverture du robinet à migrants (Calais et mini-Calais en 2015-2016), le chaos social avec les manifestations du printemps 2016 (Nuit debout dans les grandes villes), le chaos ethnique avec les affaires Adama Traoré (juillet 2016) et Théo (février 2017), pour finir avec le chaos lycéen contre les « violences » policières.

 

Statistiquement, il n’y a pas photo : les forces de l’ordre l’emportent haut la main, si l’on peut dire, en matière de blessés et de morts en service. La violence policière, qui existe de fait – on devrait plutôt parler d’abus de pouvoir – n’est donc pas la raison foncière des dernières manifestations. Les observateurs de la vie politique française savent que toutes les manifestations lycéennes sont organisées et dirigées par le réseau trotskiste (avec Dray et Cambadélis à leur tête), qui sert des intérêts supérieurs à l’État. C’est pourquoi les lycéens peuvent être utilisés dans un conflit triangulé contre les policiers. Cela contribue à affaiblir la force publique, et donc l’État. Le pays devient ingouvernable. C’est bien l’État profond qui sape l’autorité de l’État.

 

 

Près de 1 000 jeunes se sont donnés rendez-vous place de la Nation jeudi 23 février 2017, entassant barrières et poubelles à l’entrée des lycées, ce qui a empêché 40 000 élèves d’aller en cours. Une démonstration de violence contre les violences... Le « soutien à Théo » n’est donc qu’un prétexte à entretenir l’affaiblissement du pays par la stratégie du chaos permanent. D’ailleurs, Le Parisien révélait jeudi 23 février que la famille du « martyr » avait trempé dans des affaires de détournement de subventions pour plus de 600 000 euros. Des subventions accordées par la précédente mairie d’Aulnay-sous-Bois, de couleur socialiste, avant qu’elle ne bascule à droite en 2014. Ou comment acheter la paix sociale... et peut-être des « agents » recruteurs dans les cités...

Les médias de gauche, dont la racine idéologique est constituée par le trotskisme, reprennent comme un seul homme les faits en accablant les forces de l’ordre. Le Monde, toujours à la pointe de la désinformation oligarchique, ose écrire :

C’est le type même de mouvement que redoutent les autorités : une mobilisation lycéenne spontanée, sporadique, déstructurée, sans revendication précise – si ce n’est l’expression d’un sentiment d’injustice et de colère à l’égard des violences policières. Bien plus insaisissable que la dernière mobilisation lycéenne au printemps 2016 en marge des manifestations contre la loi travail.

Tout viendrait des « réseaux sociaux », qui ont bon dos. On apprend quand même que les « projets de blocus ont été encouragés et relayés par le Mouvement inter-luttes indépendant (MILI), un groupe de jeunes Parisiens antifascistes créé en 2013 lors du mouvement lycéen de soutien à Leonarda, une lycéenne kosovare menacée d’expulsion »... Anfifascisme, antiracisme, migrationnisme... En tirant sur la ficelle, un peu grosse, on retrouve toute la litanie des outils sorossiens : les officines à idiots utiles recrutés et organisés par les agents du pouvoir profond. Tout le portrait de Mélissa, 18 ans, qui témoigne pour Le Monde :

« Ils nous ont fait reculer avec leurs bombes lacrymo, leurs matraques et en nous menaçant avec des flash-ball. Ils s’en sont pris à un petit de seconde pour lui taper dessus et le gazer ! Il y a même un flic qui nous a dit : “Arrêtez votre manif, sinon vous aussi vous allez prendre une matraque dans le cul !” »

 

On le voit, cette stratégie du chaos permanent est aussi un contre-feu qui permet de couvrir la double contestation sociale et oligarchique. Sociale parce que les Français ont compris qu’ils n’étaient à aucun point de vue la préoccupation de leurs dirigeants, qui travaillent objectivement pour d’autres intérêts, et oligarchique parce que les Français, qui s’abreuvent à des sources d’information alternatives, remettent en question la légitimité de la dominance. Bruit et fumée sont produits pour perturber des choix électoraux imprévus, jugés dangereux par l’oligarchie.

Pour comprendre ce qui se cache derrière les masques de l’oligarchie,
lire sur Kontre Kulture

 

Le chaos, l’arme oligarchique contre les peuples récalcitrants, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Salut à tous

    une hypothèse : et si les élections étaient empêchées de se tenir, et reportées sine die sur décision hollandiste, car les spin doctors ont déjà modélisé une victoire de MLP ? (sondages actuels affichant sa première place, largement minorés ? )

    Les données ont été transmises aux maîtres, et rien de tel qu’un bon gros bordel crescendo, pour aboutir à un couvre-feu + loi martiale, et reporter les élections, et ainsi priver MLP de la victoire ?
    En espérant que durant ce temps de report, le populo se calme....jouer sur l’effet grandes vacances par exemple ?

    Valls n’avait-il pas dit il y a quelques mois, que si le FN gagnait la présidentielle, il faudrait annuler les élections ?

    Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne m’étonnerait pas que le scooteriste joue les prolongations !

    Pour continuer le crescendo du bordel, il a les hommes, les méthodes, les conseils, le pognon de Soros, tout ce qu’il faut !

    C’était peut-être en fait ça qui s’est esquissé au dîner d’il y a deux jours !

    A noter que Macron et fillon y étaient aussi, mais visiblement pas Méluche !

    Un gros attentat vers début avril, avec 500 morts dans un stade parisien par exemple, ça pourrait le faire, voire des émeutes des "quartiers" genre 2005 mais à la puissance 4 ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Adishatz

    H/

     

  • Combien de PV dressés contre les lycéens ?
    Et combien dans les Manif pour tous dressés contre les familles ?

    Quelles mesures de filtrage prises contre les réseaux sociaux pour leurs soutiens à ces manifs ?

    En généralisant, il serait bon qu’un jour prochain, la presse subventionnée rembourse aux contribuables toutes les subventions reçues, au risque de devoir vendre tous ses actifs et de disparaitre.


  • L’intensité de tels événements va monter en puissance jusqu’au 1er tour de la présidentielle, et même entre les deux tours, et même après (cf Trump).Nous sommes entrés dans une phase historique qui ne laissera personne indemne, mais nous savons aujourd’hui quels sont les fauteurs de guerre civile qui tirent les ficelles de tout ce merdier.Le "peuple", comme on dit si bien dans les officines médiatico-sionistes, est peut-être stupide, mais seulement jusqu’à un certain point, et ce point est en passe d’être atteint, et plus vite qu’on ne le pense..


  • On admire ici les conséquences de ce que quelques uns ont justement mis en lumière, à savoir la manipulation de la jeunesse grâce au cinéma et à la musique depuis les années 50 pour les ériger en rebelles du pouvoir, alors qu’ils n’en sont que les dindons de la farce.
    Revoir à ce titre une analyse d’Alain Soral sur les figures emblématiques tels que James Dean (Star-System Hollywoodien), Marilyn Monroe (serveuse paumée=ascension sociale, rêve de célébrité...), Elvis Presley (sex symbol comme véhicule de la subversion...). Toute cette jeunesse abreuvée par les médias et les puissances d’argent depuis des décennies, qui s’imagine que lutter contre toute autorité (mentalité bourgeoise) s’apparente à la lutte contre un fascisme crée ex-nihilo par le show-bizness pour en faire un produit de consommation.
    Hier Elvis, aujourd’hui Lady Gaga (copine de Marina Abramović), toujours dans la même (im)posture et le même créneau. Et il y en a pour tous les segments de marché : rock, rap, pop...


  • Pour ceux qui sont encore a la fac, combien d’AG en ce moment dans les filieres "sciences molles" ?

     

  • Les lycéens, étudiants sont vraiment l’engeance la plus pathétique du corps social... je me rappelle quand j’étais moi-même étudiant tous ces demeurés sans conscience politique qui se croyaient libres et révolutionnaires en suivant le mouvement de 2 ou 3 trotskistes en culotte courte... la plupart ne savait même pas pourquoi ils manifestaient et ne comprenaient rien aux enjeux...
    Bon y’a l’excuse de la jeunesse mais tout de même, à cette âge là on est censé avoir un peu de jugeote...

     

    • J’ai été militant trotskyste de septembre 1977 à fin 1980-début 1981 (en tout cas, c’était avant le premier tour de LA présidentielle du 20ème siècle, fallait quand même battre Giscard..) et je dois dire que je n’ai jamais été un enragé bolchevique avec le "knife" entre les dents, non, j’étais tout simplement un fils du peuple qui, par instinct, savais que le capitalisme ne pouvait en aucune façon être mon ami, ce que je crois toujours ( je tape 60 balais aujourd’hui..)
      De nos jours, beaucoup de choses ont changé, et je dois reconnaître que je suis "raisonnablement (?..)" inquiet de la tournure que prennent les choses.Certes, on dit à juste titre que la jeunesse doit passer, mais à l’époque le système était considérablement moins puissant et efficace que maintenant en matière d’idéologie et de contraintes sociales et politiques, et par conséquent je dois accorder aux jeunes de 2017 des circonstances atténuantes, même s’ils m’agacent au-delà de toute mesure par leur consensuel abrutissement dans leur a-politisation, et surtout dans leur absence presque totale de lucidité.
      Bref, les semaines à venir vont être "rock n’roll" pour la France et ce n’est vraiment pas le moment de se marcher sur les couilles.
      Cordialement


    • La majorité d’entre eux s’en tape complètement de l’affaire Théo, c’est juste plus marrant d’aller foutre le bordel dans les rues que de bosser en cours. Qu’ils manifestent le week-end, on verra s’ils sont aussi nombreux.


    • @JL29
      Et maintenant, tu as pris conscience de la connivence entre le trotskysme et le capitalisme international... Les uns battent le pavé, les autres financent !


  • La jeunesse qui pense avec ses hormones : lorsqu’on est jeune ce sont toujours les plus vulgaires, médisants, et impertinents, ceux qui étalent sans vergogne leurs opinions (de gauche bien sur : lutte pour les droits civique et libertarisme à tous les étages), se donnent en spectacle, qui récoltent l’approbation de la foule...l’effet de groupe qui exerce une pression sur l’individu, celui qui a parlé en dernier (et fort) a raison, tous ces trucs-là qui font que maintenant je les fuient et montre mon mépris le plus souverain à ces têtards. Comme j’aime leur dire en face : "vu que vous n’avez jamais vu un vieux con, je vais devoir parler plus fort !".

     

  • Ca en fait des subventions tout ça !!!


  • Ils se vendent eux mêmes et cela devient plus que ridicule. rassurez vous il faut tout cela pour que les Français réalisent à quel point la France est humiliée. Les lycéens et leur slogan ne sont que des pions du système. Le système se met en péril lui même, lorsque des dirigeants de mauvaise fortune dépassent la limite alors la faille apparaît comme une évidence.


  • J’attends la même manifestation et les mêmes matraquages merdia-politico pour les victimes d’agressions sexuelles et tentatives de viol avec armes dans le nord, à Lille proche du canal de la Deûle !


  • On a réprimé et interdit des manifs pro palestine pour beaucoup, beaucoup moins que ca...

     

  • #1672509

    Ces faux-rebelles... Je les ai bien connus quand j’étais collégien et lycéen. Ils venaient crados avec des jean’s troués en prenant cette tenue comme un acte d’anticonformisme sociétal et insultaient ceux qui suivaient les cours... incapables de comprendre l’émancipation (la vraie) apportée, notamment, par ces savoirs. Ils crachaient par terre et commettaient de menues dégradations (graffitis dans les chiottes et sur les tables).

    Là où c’est très intéressant, c’est ce qu’ils sont devenus 20 ans après : certains des épaves, d’autres sont rentrés dans le rang, ont fini chefaillon ou commerciaux et ce sont les pires. Harcèlement, application débile du règlement, servilité, dureté avec les caissières et obséquiosité avec les "chefs". Passer du crassous anti-flics au connard de "manager" se fait parfois sans transition.

    C’est pourquoi, comme l’a dit Soral, ce que l’on pense entre 14 et 20 ans a souvent hautement de valeur, à condition de continuer à le penser à 40 ans.


  • Encore une énième ... belle arnaque ...

    Ils savent utiliser la connerie humaine ... il faut leur accorder au moins ça !!!


  • "Bruit et fumée sont produits pour perturber des choix électoraux imprévus, jugés dangereux par l’oligarchie."

    Je ne partage pas cette analyse. Ces manifestations violentes ne peuvent que contribuer à augmenter le nombre d’électeurs qui voteront pour MLP, car les gens en ont assez du désordre. Cette analyse serait valable dans un pays dont la population est jeune, mais la moyenne d’âge des Français est de 42 ans.


  • Après la jungle de Calais, Paris la jungle.


  • Dans les années quatre-vingt, Alain André (Aleph Écriture), nous faisait pratiquer l’attention flottante. Ça veut dire être attentif à ce qui nous vient lorsqu’on laisse vagabonder son esprit. Depuis j’ai amélioré ma technique, je me mets dans le Zeitgeist et me laisse partir en sérendipité.

    Sur cette page ça donne :

    0) Ces petits cons n’ont pas d’histoire. Moi j’avais dix ans au Métro Charonne, seize en 68 et dix-huit plus tard et plus loin en Californie. La génération Mitterrand est une catastrophe. Socialement ils n’ont vu réussir que des imposteurs. Aussi ils se déguisent en punks, en rebelles romantiques, en gentils sauveurs de la Planète alors qu’ils ne servent qu’à valider les faux biens qui leur apportent les vrais maux qu’ils condamneront demain. Égoïstement, mon fils qui a leur âge a un truc qu’il n’ont pas... Un passeport canadien ! . .

    1) D’après Solomon Ash tout le monde se conforme à ce qui produit une unanimité, même si cette unanimité a tort. Il est plus confortable d’avoir tort ensemble que raison tout seul. Sauf dans un cas. Si le sujet peut s’exprimer anonymement, sans être jugé par le groupe, il cesse alors de se conformer à ce qui est faux. Donald Trump l’a emporté malgré l’unanimité contre lui parce que les américains votent encore à bulletin secret.

    2) Il y a 2 à 3 % de chance pour que MLP passe au premier tour à l’aide d’un sursaut des moins abrutis des mélenchonistes. C’est déjà trop pour eux. Ils préfèrent encore renverser la table de jeu plutôt que de risquer de tout perdre. D’où cette Guérilla à la Laurent Obertonne afin de s’octroyer les pleins pouvoirs and fuck democracy !

    3) Après avoir cramé Fillon, ils crament Macron en le surexposant pour provoquer notre dégoût afin de remettre Alain Juppé en scelle. Alain Juppé qui est, je le rappelle, le seul présidentiable français à avoir participé au dernier Bilderberg. Sur ce MLP se souvient d’avoir eu une copine de classe juive t va lui rendre un visite privé en Israel. Une fois à Tel Aviv MLP s’enferme seule durant dix-sept heures dans un mémorial de la Shoah (on doit trouver ça là bas). A sa sortie, lunettes noires, foulard sur la tête, toutes les télés du monde la filment en train d’écraser une larme sur sa joue. JMLP se suicide au gaz grâce aux conseils du Professeur Faurisson.

    4) Ces lycéens sont foutus. Impossibles à ré-informer. Ce sont des tubes digestifs décérébrés à sexualité variable. And we are far too many anyway !


  • Il y a combien de viols quotidiens par les "proches" des manifestants ?


Commentaires suivants